Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : In hoc signo vinces. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Blog Parousie de Patrick ROBLES (Montbéliard, Franche-Comté, France)
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)

Translation. Traduzione

Info Coronavirus

Covid-19 Santé Publique France

OMS - WHO

 
Live Traffic Statistics

 

56 millions de femmes avorteront cette année

56 million abortions worldwide every year

Photo © Marcelle RAPHAEL Fine Arts Newborns

 

Non à la peine de mort en Biélorussie !

Say no to the Death Penalty in Belarus!

 

3D Live Statistics

 


Live Blog Stats

 

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

 

 

Vie des Saints

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 18:22

 

 

 

8 Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.

9 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

10 Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes.

11 Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour : c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié.

 

Exode 20, 8-11 (Bible Louis Segond)

 

 

 

 

Dimanche 8 juin 1873

Saint-Bauzille-de-la-Sylve

Canton de Gignac (Hérault)

 

Dialogue en occitan

 

« Cal sès bous ? »

(Auguste ARNAUD)

« Qui êtes-vous ? »

 

« Souï la Sainta Vierja, n’ajiés pas pôou ! »

(la Vierge Marie)

« Je suis la Sainte Vierge, n’ayez pas peur ! »

 

 

 

Mardi 8 juillet 1973

Marie à Auguste

 

« Cal pas trabaya lou dimenché ! »

« Il ne faut pas travailler le dimanche ! »

 

 

En 1876, Mgr Anatole de Cabrières reconnaît l’authenticité des apparitions de la Sainte Vierge en 1873 à Saint-Bauzille-de-la-Sylve.

 

N.B. : La Vierge de la Salette parlait déjà du dimanche à Mélanie et Maximin le 19 septembre 1846.

 

 

 

 

Cantique à Notre-Dame du Dimanche

XIXe siècle

 

« Vierge du dimanche,

Bénis tes enfants !

Daigne, Vierge blanche,

Sourire à leurs chants ! »

 

 

Neuvaine à Notre-Dame du Dimanche

 

 

 

 

Prière à Notre-Dame du Dimanche

 

Notre-Dame du Dimanche,

faites que mon âme soit comme une belle vigne,

préservée de la maladie,

des soucis trop matériels,

débarrassée de la mauvaise herbe,

du péché et porteuse de fruits éternels.

 

 

 

 

Épitaphe sur la tombe d’Auguste

 

« Aux pieds de la Vierge qu’il a tant aimée et si fidèlement servie,

ici repose en attendant la bienheureuse résurrection

le corps d’Auguste Arnaud,

pieusement endormi dans la paix du Seigneur

le 8 février 1936 à l’âge de 92 ans. R.I.P. »

 

Note : né le 12 mars 1843, Auguste Grégoire Philippe ARNAUD serait donc mort à près de 93 ans.

 

 

 

 

 

 

 

Lettre apostolique du Pape Jean-Paul II

"Dies Domini"

 sur la sanctification du dimanche, le 31 mai 1998

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires