Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie by ROBLES Patrick
  • IHS. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Prières, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

 

 

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 11:26

Tourrette-Levens, le 1er juillet 2005

 

 

 

La nymphe

 

La nymphe féline a surgi, venant du levant,

Telle une céleste sylphide a resplendi de sa grâce,

Elle a irradié mille soleils vermeils en arrivant,

Reine des merveilles, sertie d’effluves de Grasse,

Mon coeur a aussitôt tressailli d’une joie ineffable,

A la vue de l’angélique colombe si affable,

Douce flaveur mêlée d’un miel de mélancolie.

Elle s’est approchée et a regardé l’aquarelle,

Tandis que je la contemplais dans mon corps démoli,

Elle resplendissait d’une myriade d’étincelles,

Mes mots futiles masquaient mal mon émoi discret,

Et paralysaient mon cœur dans la geôle du secret,

Elle est repartie dans un parfum de ravissement,

Depuis lors, la flamme de l’amour me consume doucement.



N.B. : ce coup de foudre a vraiment existé, il a eu lieu sur le Cours Saleya à Nice, en juin 2005. J'ai discuté avec cette fille pendant 5 minutes. Je sais juste qu'elle préparait une formation à Grasse et qu'elle venait de Bourg Saint-Andéol en Ardèche...Je ne l'ai jamais revue.

Partager cet article

Repost 0
Published by parousie - dans Poèmes personnels
commenter cet article

commentaires

Jeannine 11/09/2008 23:15

Le tout est de s'en remettre d'un coup de foudre!