Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie by ROBLES Patrick
  • IHS. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Prières, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

 

 

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 14:08
Le songe de Jacob
Chagall

Puget-Théniers, le 2 décembre 2008



Poème « soudain éden »


Tu es susceptible de quitter cette terre d'un instant à l'autre,
es-tu véritablement prêt à affronter ce qui t'attend dorénavant ?
Tu n'avais pas décidé de faire cette si subite transition auparavant ;
cependant, tu dois te résoudre à dire adieu à ceux qui sont des nôtres.

Que vas-tu dire à notre Dieu qui t'attend depuis longtemps tendrement ?
As-tu tendu à l'adorer, à l'honorer et à aimer ton prochain,
à chercher à obéir en tout point à ses précieux commandements ?
Ce n'est pourtant pas la mer à boire que de croire qu'on peut être un saint !

Partager cet article

Repost 0
Published by parousie - dans Poèmes personnels
commenter cet article

commentaires

Jeannine 05/12/2008 13:31

Moi je suis prête mais pas pressée... Je dirais au Seigneur, j'ai aimé bien ou mal mais beaucoup. J'ai peut-être parfois mal choisi l'objet de mon amour (C'est vous qui voyez...), mais j'ai aimé beaucoup.Je vous aime aussi.