Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 22:27
Abbé Michael J. McGivney
Huile sur toile d'Antonella Cappuccio, 2003


Le Château, Nice le 1er mai 2009



Lettre ouverte aux prêtres de France
et du monde entier


+ Au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit


Aux consacrés du Seigneur.
Aux âmes sacerdotales.
Aux ministres de notre Seigneur.
Aux sauveurs terrestres des créatures.


Chers Frères, en toute humilité, dans l'Amour du Christ, moi, pauvre pécheur, chrétien et laïc, né un 6 décembre 1967 à Belfort, vous invite à afficher fièrement votre Foi et Votre Ministère, par l'héritage de l'Esprit Saint et par la Grâce Divine de Jésus-Christ, crucifié pour nous.
N'ayez pas peur de porter le signe sacerdotal ostensible dans le monde, lorsque vous quittez physiquement Jésus-Eucharistie devant le Saint Tabernacle, lorsque vous êtes appelés à sortir de l'église pour vaquer à vos occupations.
Montrez joyeusement au-dehors votre appartenance à la Sainte Église en tant que consacrés, sans peur des quolibets, des questionnements, des insultes, des apostrophes et même des crachats, des insultes, des calomnies et des blasphèmes.
Par votre douceur et votre humilité, par des temps de prières intenses, à l'imitation du Christ, vous répondrez et convaincrez, avec patience et Charité.
Ne vous habillez pas tels les hommes du monde, qui passent inaperçus, comme si vous aviez honte ou cherchiez à vous cacher. Notre Seigneur Jésus-Christ l'a demandé et rappelé à plusieurs reprises à ses âmes choisies, à ses prophètes et ses martyrs (cf : le Christ à Sœur Olive Danzé dans « la Messagère du Christ-Roi », Henri-Pierre Bourcier, éditions Résiac, mars 1997, pages 219 et suivantes*).

 

Quel honneur et quel bonheur
devraient vous habiter
hors de votre demeure !

 

Chers zélateurs du Christ, chers sauveurs des âmes, chers Frères pétris de la Charité et de l'Humilité du Christ, chers Tuteurs « des petits, des obscurs et des sans grades », ne divisez pas, ne condamnez pas, n'écartez personne de la Barque de Pierre, fidèlement arrimés à la Sainte Obéissance à l'Infaillible Vicaire du Christ ; mais au contraire, rassurez, rassemblez, allez chercher les brebis égarées comme des bons pasteurs chéris de la Sainte-Vierge Immaculée, ne vous découragez pas, l'Esprit agit dans les cœurs par vos paroles douces et avisées, qui désarment le Grapin, le Dragon Rouge qui cherche à dévorer éternellement les âmes, y compris les vôtres.
Votre tâche est si belle, si rude, si lourde de responsabilités. Qui ne veut pas passer par les portes de la Miséricorde de Dieu devra hélas passer par celles de Sa légitime Justice. Il vaut mieux avoir des réponses que des regrets. Et comme disait le Saint Curé d'Ars, nous avons l'Éternité pour nous reposer.
Par vos sacrifices, votre amour, par le Rosaire, la Croix et les Saints Sacrements, convertissez le monde entier ! Soyez parfaits, comme notre Père Éternel est Parfait.
Dieu est Amour, Tendresse et Pitié. La Patrie Céleste nous attend, le Pain de la Vie et le Sang Précieux de Jésus-Christ nous tendent les bras. L'exil et l'amertume prendront fin, d'un jour à l'autre peut-être, et enfin :

la Félicité promise pour l'Éternité,

chantant les louanges du Seigneur avec les anges,

les Saints et nos frères du Corps Mystique,

blottis contre les Saints Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph,

pour « passer notre Ciel à faire du Bien sur la terre. »

Ainsi soit-il.


Patrick François Marcel R.


Le secret dévoilé par Notre-Dame de la Salette à Mélanie Calvat



*Paroles du Christ à Soeur Olive Danzé sur l'Église, les prêtres et les religieux


Partager cet article

Published by Parousie Franche-Comté - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires