Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 08:35


Puget-Théniers, le 26 juillet 2009




Poème « les maux des mots »


« Ave » à vous, viles vipères par qui le scandale arrive,
à vous qui vous aventurez vers de funestes rives,
vous qui vilipendez volontiers la veuve et l'orphelin,
qui répandez la rumeur et la calomnie sans fin ;
par votre langue bifide, vous attisez la politique du pire,
vous avez voué votre âme aux perfides et vilains vampires,
vous vous régalez à l'envi du mal qui est votre empire,
plus c'est barbare et plus vous êtes ébahis et hilares,
plus c'est laid, plus vous vous délectez et plus ça vous plaît ;
est-ce que votre conscience s'en porte mieux quand la nuit tombe,
en repensant à tous ceux que vous avez mis dans la tombe ?
Car on ne tue pas seulement avec la lame d'un couteau,
vous avez sans doute plus assassiné par vos mots,
en semant vos maux dans les pauvres esprits vulnérables ;
« Tu ne tueras point », médite ce Saint Commandement,
reprends-toi vite, change de vie, il en est encore temps,
pense aux « ouvriers de la dernière heure » repentants,
qui, en s'amendant, n'ont plus peur du Céleste Jugement.

 

 

Partager cet article

Published by Parousie Franche-Comté - dans Poèmes personnels
commenter cet article

commentaires