Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 13:33

Dessin-Sacre-Coeur-kaleidoscope--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

« 13 Je suis l'alpha et l'oméga,

le premier et le dernier,

le commencement et la fin. »

 

Apocalypse 22 : 13 (Louis Segond)

 

  Sacre-Coeur--5---parousie.over-blog.fr.jpg 

 

Le "Pari de Pascal" :

 

- Si Dieu existe : −b + 0 = −b

- Si Dieu n'existe pas : +b −∞ = −∞

 

 

Saints Coeurs battant

 

 

« 27 Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois.

28 Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu ! Jésus lui dit :

29 Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru ! »

 

Jean 20 : 27-29 (Louis Segond).

 

 

Sacre-Coeur--11---parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

"Si vous gagnez, vous gagnez tout ;

si vous perdez, vous ne perdez rien."

 

Blaise Pascal

 

 

Blaise-Pascal--parousie.over-blog.fr.jpg

Blaise Pascal

né le 19 juin 1623 à Clairmont (Clermont-Ferrand)

mort le 19 août 1662 à Paris

 

 

 

Sacre-Coeur--7---parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Agnosticisme

 

Agnosticismus

Αγνωστικισμός

אגנוסטיות

 

 

Sacre-Coeur-de-Jesus-23--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Paganisme

 

 

Gif-Jesus-triangle--parousie.over-blog.fr--3-.gif

 

 

« Examinons donc ce point et disons : Dieu est, ou il n’est pas. Mais de quel côté pencherons-nous ? La raison n’y peut rien déterminer. Il y a un chaos infini qui nous sépare. Il se joue un jeu, à l’extrémité de cette distance infinie, où il arrivera croix ou pile : que gagerez-vous ? Par raison vous ne pouvez faire ni l’un ni l’autre, par raison vous ne pouvez défendre nul des deux.

Ne blâmez donc pas de fausseté ceux qui ont pris un choix, car vous n’en savez rien ! - « Non, mais je les blâmerai d’avoir fait, non ce choix, mais un choix. Car encore que celui qui prend croix et l’autre soient en pareille faute, ils sont tous deux en faute. Le juste est de ne point parier ». Oui, mais il faut parier. Cela n’est pas volontaire, vous êtes embarqué. Lequel prendrez-vous donc ? Voyons. Puisqu’il faut choisir, voyons ce qui vous intéresse le moins. Vous avez deux choses à perdre : le vrai et le bien, et deux choses à engager : votre raison et votre volonté, votre connaissance et votre béatitude, et votre nature a deux choses à fuir : l’erreur et la misère. Votre raison n’est pas plus blessée, puisqu’il faut nécessairement choisir, en choisissant l’un que l’autre. Voilà un point vidé. Mais votre béatitude ? Pesons le gain et la perte, en prenant croix que Dieu est. Estimons ces deux cas : si vous gagnez, vous gagnez tout ; si vous perdez, vous ne perdez rien. Gagez donc qu’il est sans hésiter ! - « Cela est admirable. Oui, il faut gager. Mais je gage peut-être trop. » »

 

Blaise Pascal, "Pensées", L.418, S.680.

 

 

Relaps, apostasie, hérésie

 

  Gif-Jesus-triangle--parousie.over-blog.fr--2-.gif

 

 

Athéisme

 

 

Benie-sois-adeodata--OCDS--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Témoignage

"À la Tendresse du Père"

d'« Adeodata »

 

 

« DIEU EXISTE, JE L’AI RENCONTRE »

 

 

Dieu-le-Pere-etreinte--adeodata--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

« A l’époque, j’ai 13 ans. Je vais à la messe tous les dimanches, seule. Maman ne m'accompagne pas, mais tient à ce que j’y aille. Elle a sans doute raison. Et puisque j’aime y aller, pourquoi m’en priver? J’y trouve une paix et une joie que je ne trouve pas ailleurs…

 

J’ai fait ma première communion à 11 ans. Je ne me pose même pas la question de l’existence de Dieu. Pour moi, il existe : c’est évident.

 

Un jour au catéchisme, on nous propose de faire une retraite à la montagne. J’espère que maman me laissera y aller, car elle est très sévère et ne me laisse jamais sortir avec mes copains, ni participer aux activités extrascolaires. C’est moins la retraite que le fait de faire enfin la foire qui m’intéresse. Et puis il y a un certain garçon… !

 

……………………….

 

Ça y est, nous y sommes, à la retraite ! Le prêtre nous réunit tous dans une salle et nous annonce le programme : il va faire une petite introduction et nous nous disperserons en petits groupes pour réfléchir aux thèmes qu’il nous a donnés.

 

Il dit une chose qui me frappe : « Vous savez, les aveugles ne voient pas ce qui les entoure, les couleurs, la nature, les fleurs… mais ça ne veut pas dire que toutes ces choses n’existent pas ! Eh bien Dieu, c’est pareil… »

 

Pendant l’échange à l’extérieur, je m’aperçois qu’on parle de tout sauf du thème proposé.

 

Mes copines font les imbéciles et la responsable du groupe a l’air de s’en ficher pas mal.

 

Soudain cela m’exaspère, je suis VRAIMENT FURIEUSE! Je me souviens de la comparaison du prêtre à propos des aveugles et je HURLE intérieurement : Seigneur ! Pour une fois que j’ai VRAIMENT envie de parler DE TOI !!! »

 

Tout à coup je ne suis plus avec le groupe, mais au-dessus des montagnes, dans le ciel. Je suis plongée dans un silence, une lumière, une paix, un AMOUR… infinis… un AMOUR qui est QUELQU’UN.

 

Je regarde en bas : la CREATION ! (c’est le mot qui me vient à l’esprit). Je vois les montagnes en dessous de moi, alors qu’avant elles me surplombaient. Je vois l’arrondi de la terre, le bleu du ciel et les nuages. Je m’écrie intérieurement « Seigneur ! Alors c’est VRAIMENT TOI qui as fait TOUT ÇA ?!

 

J’ai l’impression qu’IL sourit tendrement à mon émerveillement. Mais je ne LE vois pas, je LE « sens »… je suis EN LUI…

 

IL me dit : « Ne t’inquiète pas… Je suis là… tu me trouveras… Je t’aime… »

 

IL dit EXACTEMENT ces paroles-là, toutes dans le même temps et très distinctement. Je ne L’entends pas avec mon ouïe, mais mon âme tout entière L’entend. Je « suis » pleinement… dans l’ÊTRE MÊME. Je baigne dans une Plénitude inexprimable…

 

Et puis soudain, « paf ! », me revoilà dans mon corps, au milieu de mes copines. Je regarde autour de moi : on grille des saucisses dans un coin, et je n’ai qu’une envie : fuir tout ce brouhaha et retourner là-haut, EN LUI.

 

"Seigneur! Mais Qu'est-ce qui m'arrive?!!!"

 

Le reste de la retraite est une véritable torture, car tout me paraît futile, superficiel, vide de sens…

 

J’apprendrai plus tard, en lisant des vies de saints, que j’ai vécu une « extase »: de « ex- stare », « être en dehors » (de son corps).

 

Je n’oserai pas le raconter durant des années, pensant soit que tous ont vécu une expérience semblable et que ce n’est pas important, soit que personne n’a rien vécu de pareil et qu’on ne me croira pas.

 

Je n’oserai pas non plus trop y penser, car à chaque souvenir de cette extase, je me sentirai comme « aspirée » en Dieu, à m’en éclater le cœur de désir de Lui…

 

Cela s’est passé il y a 32 ans et c’est la première fois que je « publie » ce récit, en témoignage et hommage à La Tendresse du Père, qui m’a fait l’immense Grâce de cette Rencontre, et dont j’ai si souvent trahi l’immense Amour…

 

Puisse ce partage conforter et encourager votre Foi. De même que les aveugles ne voient pas toutes les merveilles qui les entourent, nous sommes souvent aveugles au Dieu d’Amour, pourtant bien Présent dans chacune de nos vies! Qu’Il nous bénisse et nous aide à mieux Être, à Son image et à Sa ressemblance…

 

Adeodata, en la Fête de la Présentation du Seigneur, Lumière du monde, 2011.

Dédié à P., ma chère petite âme sœur. »

 

 

 

Hypapante - Candelaria

 

 

  Présentation de Jésus au Temple

 

 

 

 

Pensées de Pascal

 

 

Partager cet article

Published by Patrick ROBLES - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires