Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 13:27

Francisco-Van-der-Hoff.JPG

Missionnaire Frans "Francisco" Van der Hoff "Boersma"

né en 1939 aux Pays-Bas

 

 

 

En 1981, il participe au lancement de UCIRI, une coopérative de producteurs de café. En 1988, il fonde avec Nico Roozen et l'agence œcuménique de développement "Solidaridad" le premier label du commerce équitable : Max Havelaar.

 

 

UCIRI.gif

 


Dans son dernier livre "Manifeste des pauvres", il préconise plus de justice sociale et économique malgré la mondialisation du commerce et du capitalisme. Il se fait aussi l'avocat du concept de :

 

Bonheur National Brut (BNB)

 

Felicidad Nacional Bruta

 

Gross National Happiness

 

 

maxhavelaarfrance.org

 

 

Manifeste-des-pauvres--Francisco-Van-der-Hoff.jpg

 

 

UCIRI, le berceau du label Max Havelaar 

 

 

 

Pere-Francisco-Vanderhoff--parousie.over-blog--2-.jpg

 

 

 

 Entretien avec Francisco Van der Hoff sur planete-responsable.com 

 

 

 

Francisco-VAN-DER-HOFF--cofondateur-de-Max-Havelaar.jpg

 

 

 

 

 

Le Jour du Seigneur

"Van der Hoff, un homme équitable "

 

diffusé le dimanche 7 août 2011 

 

 

Réalisateurs : Alexandre Fronty, Nicolas Ubelmann

 

 

"Prêtre ouvrier hollandais âgé de 71 ans, Frans van Der Hoff vit depuis une trentaine d'années au Mexique. À 21 ans, il termine son séminaire et, tout jeune prêtre, il rejoint sa première mission qui le conduit au Chili. Très engagé aux côtés des révolutionnaires chiliens, il devient prêtre ouvrier dans un bidonville de Santiago, une expérience enrichissante mais difficile : «J'étais confronté aux divergences au sein de l'Église. Je cohabitais avec des membres de ma congrégation. Une partie d'entre eux travaillait dans les bidonvilles. Nous avions choisi de nous engager du côté des pauvres.» Il frôle même la mort lors du coup d'état militaire du général Pinochet en 1973."

 

 

 

Pere-Francisco-Vanderhoff--parousie.over-blog--5-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Van der Hoff, le père du café équitable", doc d'Alexandre Fronty et Nicolas Ubelmann (2010), avec débat

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Patrick ROBLES - dans Charismes d'aujourd'hui
commenter cet article

commentaires