Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 14:55

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite--parousie.over-b.jpg

 

 

 

Vie chronologique de Marie de la Trinité, o.p.

Paule de Mulatier

(1903-1980)

 

 

 

mariedelatrinite.org--Courants-dominicains-de-spiritualite.jpg

 

 

 

1903 Naissance à Lyon, le 3 juillet, septième et dernier enfant d'une famille d'industriels. Son père sera aussi consul de Belgique à Lyon. Baptisée le 5 juillet à l'église Saint-André.

1911 Première communion le 28 février avec ses sœurs Suzanne et Marie-Josée.

1913 Confirmation à la paroisse dominicaine du Saint-Nom-de-Jésus.

1910-1919 Scolarité dans des instituts privés de Lyon (1910-1916), puis au Sacré-Cœur de Rivoli près de Turin (1916-1917), puis chez les Dames de Nazareth à La-Croix-de-Cavalaire (Var) 1917-1918 et au Sacré-Cœur de Rivoli, 1918-1919.

1920-1929 Retour dans sa famille avec nombreux voyages en Italie, Angleterre, Autriche et, dans l'Europe centrale, Hongrie, Allemagne, Tchécoslovaquie, Pologne.

1929 Première visite à mère Saint-Jean, fondatrice des Dominicaines missionnaires des campagnes, à Champagne-sur-Loue (Jura) et là, grâce trinitaire dans la nuit du 11 au 12 août.

1930 Entrée chez les Dominicaines des campagnes le 26 juillet, postulat et noviciat à Dienville (Aube). Dès cette entrée, elle travaille avec mère Saint-Jean à la rédaction des constitutions.

1932 Prise d'habit le 2 mars.

Le 3 septembre, érection canonique de la Congrégation à Ricey-Bas (Aube) par Mgr Maurice Feltin et affiliation à l'ordre des Frères prêcheurs.

Marie de la Trinité y fait profession avec les neuf premières sœurs et elle est instituée assistante générale de mère Saint Jean, première prieure générale.

1933 Elle est nommée maîtresse des novices. Plusieurs autres responsabilités et de nombreux voyages avec mère Saint Jean s'ajoutent pour elle à ces deux lourdes charges. Profession perpétuelle le 3 septembre.

1939-1945 Transfert de la maison mère à Flavigny-sur-Ozerain (Côte-d'Or), le 12 juillet 1939.

Seconde Guerre mondiale. Exode avec mère Saint Jean et le noviciat. Fondations dans le Midi.

1941 À la suite de ces surcharges et des tensions qu'elles provoquent, premiers signes de dépression.

1942 Fin de charge du noviciat le 2 février.

1945-1953 La dépression de Marie de la Trinité s'accentue jusqu'à ce qu'éclate, en 1945, une névrose réactionnelle, conséquence des surcharges et tensions qui lui ont été imposées.

1947 Sa démission de conseillère générale est enfin acceptée.

1949-1953 Années de psychanalyse à Paris avec le Dr Jacques Lacan. Parallèlement Marie de la Trinité suit les cours d'hébreu du Pr Horovitz et elle obtient le diplôme de l'Association juive des hébraïsanis de France avec la mention « très bien ». Elle suit également des cours de formation pour les catéchistes à l'Institut catholique de Paris. Et elle s'initie au grec biblique.

1953-1955 De retour à Flavigny, elle coopère à la révision des constitutions de la Congrégation. En janvier et février 1953, elle accompagne mère Saint Jean et deux conseillères à Rome en vue de rencontrer le pape Pie XII et de connaître sa pensée sur les avancées missionnaires de la Congrégation.

1955 Le 7 décembre, le chapitre général élit une nouvelle prieure générale. Mère Saint Jean, âgée de 79 ans, se retire alors pour quelque temps dans un petit couvent qu'elle venait de fonder au voisinage de l'abbaye de Cîteaux, tandis que Marie de la Trinité doit s'exiler à Paris.

1956-1959 Études de psychologie en Sorbonne et dans les hôpitaux de Sainte-Anne à Paris et de Saint-Maurice à

Charenton où elle suit les consultations du Pr Henri Baruk. Elle devient rapidement assistante du Pr Cornelia Quani dans le service de médecine psychosomatique de l'hôpital Vaugirard. Elle participe aussi à des congrès : congrès international de psychologie expérimentale de Bruxelles, 1957 ; congrès international de psychologie religieuse, Madrid, 1957 ; congrès international de psychologie appliquée, Rome, 1958, où elle donne une communication : « Psychothérapie par le réveil des tendances ». Elle se révèle alors une thérapeute spécialement douée et compétente.

1959 Le 12 décembre, retour à Flavigny pour assister mère Saint Jean dans ses travaux, puis dans la maladie.

1969 Mort de mère Saint Jean, le 22 juin.

1971 Atteinte du cancer.

1971-1980 Marie de la Trinité peut enfin répondre à l'appel qu'elle entendait depuis son enfance et mène à Flavigny une vie d'érémitisme ouvert.

1979-1980 Récidive du cancer et hospitalisations à Dijon (du 6 décembre 1979 au 15 février 1980 et du 9 septembre au 21 octobre 1980), au centre de cancérologie Georges-Leclerc.

Puis, le 21 octobre, accueil au petit couvent de Marsannay près de Dijon, où elle accomplit sa « bienheureuse Pâque » le 21 novembre. Selon son désir, elle repose au cimetière communal de Flavigny.

 

 

 

mariedelatrinite.org--filiation-et-sacerdoce-des-chretiens.jpg

 

 

 

Sources principales de l'article :

mariedelatrinite.org

Éditions Arfuyen

 

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite--Carnets-I.-Les-.jpg

 

 

 

« L’Incarnation a rempli de gloire l’essence même

de (la) nature humaine, in sinu Patris. »

 

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite--Evelyne-Frank--.jpg

 

 

 

Prières de Marie de la Trinité


Prières au Père 

 

« Père Saint, éclairez moi

Montrez-moi comment vivre en votre vie

Toujours, en tout, de plus en plus,

Simplement, profondément, exclusivement »

 

« O Père, quand me donnerez-Vous l’éternité

pour contempler vos splendeurs ?

car vos ineffables mystères,

mystères d’immobile éternité,

passent devant ma pauvre âme comme des éclairs

et c’est une profanation de ne les saisir qu’à la dérobée,

comme l’œil saisit le fugitif éclair .

C’est ma vue qui est incapable de se fixer sur vos splendeurs

et qui, dès qu’elle en reçoit l’éclat,

en est par là même aveuglée.

Mais Vous, vous contemplez éternellement votre paternité

en Vous-même, tel que Vous êtes,

et cette espèce d’écoulement intérieur à Vous-même,

en votre Fils, au-dedans du mystère de votre Fils,

dans le mystère même de votre paternité,

où vous Le comblez de Vous-même,

et Vous comblez Vous-même en Le comblant de Vous. » 

 

(20 juin 1942)

 

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite--Frere-Dominiqu.jpg

 

 

 

« Ô mon Christ Jésus, absorbe-moi en toi.

Que je disparaisse en toi.

Alors, en toi, je serai dans le sein du Père,

et je serai engendrée pour une vie nouvelle,

et vraiment je naîtrai à nouveau.

Mais maintenant, à cause de mon péché,

il faut que je souffre et que je meure avant d’entrer

dans cette gloire du Père et de naître à nouveau. »

 

6 février 1930

 

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite--Union-a-Dieu-e.jpg

 

 


« J’ai reçu la certitude que Dieu m’appelle, moi,

à une vocation très haute … Cette vocation concerne

le sacerdoce du Christ, et l’union à ce sacerdoce. »

 

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite-De-l-angoisse-a.jpg

 

 

 

Prière au Christ 

 

« O Christ Jésus, Verbe Incarné,

Fils bien aimé du Père,

Prêtre et victime, hostie immaculée,

accomplissez en moi comme en vous,

sur moi comme sur vous,

votre sacerdoce et votre sacrifice.

Fils bien aimé, Prêtre pour l’éternité,

pardonnez-moi, purifiez-moi, fortifiez-moi.

Par l’Esprit de Sainteté

transformez-moi entièrement en votre ressemblance,

et conformez-moi toute à vous :

Fils et Prêtre, victime et Hostie.

Que jamais je ne vous résiste,

mais que toujours, par cet Esprit de Sainteté,

je m’abandonne dans la foi, la confiance et l’amour,

à votre sacerdoce, préparant, offrant,

et consommant en moi son sacrifice.

O Christ Jésus, Fils et Prêtre, hostie immaculée,

par l’Esprit Saint prenez tellement ma vie en la vôtre

et répandez si pleinement votre vie en la mienne

que, selon la volonté du Père,

je ne vive plus qu’en votre vie,

que ma vie ne soit plus que la vôtre :

qu’ainsi le Père ne voie plus en moi

que vous, son Fils bien aimé,

et que par vous et en vous

Il me reçoive de plus en plus en Lui.

Vivez et agissez en moi,

aimez et priez en moi, expiez et réparez en moi,

louez et rendez grâce en moi, bénissez et adorez

en moi, ainsi que vous l’avez fait avec une infinie

perfection d’amour et d’obéissance

depuis le sein très pur de la Bse Vierge Marie,

en laquelle vous avez assumé notre nature

passible et mortelle

jusque sur la Croix très amère

sur laquelle, par l’Esprit d’amour,

vous vous êtes immolé vous-même

en répandant volontairement tout votre Précieux Sang,

dans d’indicibles souffrances d’âme et de corps…

pour nous rendre, purifiés et sanctifiés en vous,

participants de la nature et de la vie divines,

et nous introduire, assumés en vous, le Fils bien aimé,

dans le sein du Père,

plénitude infinie de l’ineffable mystère.

Amen »

 

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite-Ente-dan-ma-gloi.jpg

 

 

 

 

 

Paule de Mulatier, dite Marie de la Trinité (éd. Arfuyen)

 

 

 

Prière à la Trinité

 

« Esprit Saint sanctifiez-moi,

Verbe Incarné, assumez-moi,

Père éternel, recevez-moi . »

 

(17 septembre 1941)

 

 

 

Marie-de-la-Trinite-en-famille--parousie.over-blog.fr.png

Paule de Mulatier en famille, vers 1917

 

 

 

«Ô Gloire !

Ô ma gloire !

qui daignez demeurer en mon esprit !… » 

 

(28 novembre 1940)

 

 

 

mariedelatrinite.org--Cahier-de-Marie-de-la-Trinite--parou.png

Cahier manuscrit de Soeur Marie de la Trinité

 

 


Hymne à la Très Sainte Humanité du Christ

 

« Il y a comme une double face dans la Très Sainte Humanité du Christ :

Celle qui regarde le Père, selon la Filiation,

face qui est toute perfection,

splendeur de gloire en elle-même et au Père,

toute pureté, toute sainteté,

immobile dans une plénitude et intimité de Déité qui ne peut s’accroître,

immobile aussi dans l’assomption consommée dès le premier instant,

dans la vision glorieuse, dans une totale adhésion de tout elle-même

à ce à quoi adhère éternellement la Personne qui l’assume,

Face intérieure, réservée au seul regard du Père, face de pure Filiation,

splendeur de perfection selon la nature, la grâce et la Déité

éclatante de la gloire du Créateur et du Père,

centre de convergence de la gloire du Père, du Verbe et de l’Esprit Saint,

lieu d’effusion du mystère éternel.

Face d’une splendeur faite de toutes les splendeurs créées et incréées,

que ne peuvent atteindre ni ternir aucune des souillures de la terre,

face qui baigne tellement dans la Déité,

C’est la face glorieuse de la Filiation

 

Puis il y a la face de la terre,

qui n’est pas celle de la Filiation,

mais du sacerdoce,

et non du sacerdoce de gloire,

mais du sacerdoce de la terre,

celui de l’expiation et de l’immolation :

Face d’humilité et de compassion,

de douceur et de patience,

face de pauvreté, de dénuement, d’impuissance,

face cachée — face laborieuse — face obéissante

et soumise à toutes sortes de dépendances,

face de toutes les miséricordes,

Et au-delà, face méprisée et bafouée et frappée,

face moquée, détestée et ensanglantée,

face du sacerdoce d’expiation et d’immolation,

face de toutes les douleurs, de tous les abandons,

face de faiblesse et de détresse,

face de l’agonie. »

 

(15 mai 1942)

 

 

 mariedelatrinite.org--Famille-de-Marie-de-la-Trinite--paro.png

 

 

 

« J’éprouve que le Christ, par son sacerdoce,

me prend en Lui, et me transporte in sinu Patris

avec l’efficacité toute puissante de sa force victorieuse

et que je suis, par Lui, agréée et reçue du Père.

Je suis, par le Christ, par son sacerdoce,

transportée, reçue et agréée. »

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite--3---parousie.ov.jpg



Prière à St Joseph 

 

« Saint Joseph,

je vous confie ma nature humaine

selon tous ses contacts avec le Père

qu’il Lui plaise de m’unir Lui-même

à sa Paternité Sainte,

ou de faire en moi effusion des faveurs

qu’il plaît à sa libre Sagesse

plaçant toutes les relations de ma bassesse

indigne à sa Paternité Sainte,

et toute ma fidélité sous votre très puissante protection. » 

 

(24 mars 1944)

 

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite--2---parousie.ov.jpg
 

 

 

 

Structure et finalité du Sacerdoce Christique

 

 

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite-Le-petit-livre-d.jpg

 

 

 

 « Je comprends que c’est l’heure du Précieux Sang ; je vois qu’il est tout à moi, qu’il m’est tout donné, et je demande qu’il submerge tout. Et mon passé fut comme un gouffre, et le Précieux Sang le remplit – il remplit tout, et le gouffre disparut, et le Précieux Sang inonda tout, et le Précieux Sang devint une plénitude infinie. Je regardai tant que je pus : le gouffre n’était plus un gouffre d’amertume et de péché – mais en toute sa profondeur et sa capacité il était devenu précieux comme le Sang, Précieux par le Sang – et même, c’est à cause du mal que le Seigneur avait choisi ce gouffre pour l’inonder du Sang – et Lui seul en sait la profondeur ! »

 

3 janvier 1941

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite-Lectures-d-une-e.jpg

 

 

 

 

Le Sacerdoce baptismal dans la Personne du Verbe Incarné : l'Ordre hypostatique

 

 

 

 

Hans-Urs-von-Balthasar-4--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

« Je suis de plus en plus persuadé de l’importance capitale

du message de Marie de la Trinité. »

 

Hans Urs von Balthasar,

lettre à Soeur Christiane Sanson (1911-2004) ,

le 12 juin 1987

 

 

 

Hans-Urs-von-Balthasar--icon-by-Fr.-William-McNichols--paro.jpg

Icône du Frère William McNichols

 

 

 

Hans-Urs-von-Balthasar--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Hans Urs von Balthasar (1905-1988), théologien suisse, a été influencé par la spiritualité de Marie de la Trinité, après l'avoir découverte sur le tard.

Il a également traduit en allemand des écrits provenant des "Carnets" de la mystique française, sous le titre :

"Marie de la Trinité, Im Schoss Des Vaters", Einsiedeln-Trèves, Johannes Verlag, Coll. « Teologia romanica », 16, 1988

 

 

 

Im-Schoss-des-Vaters--Dans-le-sein-du-Pere---Hans-copie-1.png

"Marie de la Trinité

Im Schoss des Vaters"

(Dans le Sein du Père)

Johannes Verlag

Traduit par Hans Urs von Balthasar


 

 

Hans-Urs-von-Balthasar-3--parousie.over-blog.fr.jpg 

 

 

"Ayant reçu l'un de ses ouvrages, le théologien écrivit à son propos :

« Les thèmes traités sont du plus haut intérêt. Le style est dense. Il faut mettre du temps, l’écho ne sera peut-être pas énorme, mais cela est plutôt un argument POUR le livre. Il faudra que les théologiens et les spirituels s’y mettent, car la moisson est extrêmement riche, aussi pour le sermon et la méditation des simples chrétiens.

Merci de tout coeur pour ce trésor »

 

(28.2.87)."


Wikipédia

 

 

Hans-Urs-von-Balthasar-2--parousie.over-blog.fr.png

 

 

 

 

« Marie (de la Trinité) a beaucoup influencé ma pensée.

Un vrai tournant. »

 

Lettre à Soeur Christiane Sanson, le 22 juin 1988.

Il meurt 4 jours plus tard

 

 

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite--5---parousie.ov.jpg

 

 

 

 

Le Sceau du Sacerdoce intérieur

 

 

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite-Paule-dite-Marie.jpg

 

 

 

« Je compris aussi que je dois marcher en son sacerdoce plus qu’en son Précieux Sang car c’est par le sacerdoce que le Sang purifie : et dans le sacerdoce il y a tout le Précieux Sang, plus la Gloire – toute l’expiation et l’immolation, plus la louange. »

 

Novembre 1941

 

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite--4---parousie.ov.jpg

 

 

 

 

La Voie Sacerdotale de l'âme baptismale

 

 

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite--Je-te-veux-aupr.jpg

 

 

 

"Dans la Trinité, c’est l’amour qui consomme l’unité. […] Le Saint Esprit opère l’union immuable du Père et du Fils. Union éternelle, union, union… Non pas un amour propre au Père, et un amour propre au Fils, mais un unique amour procédant du Père et du Fils, embrassant le Père et le Fils... nos âmes unies au Père par l’identification au Fils, l’union étant produite par le Saint Esprit."

 

22 août 1929

 

 

 

mariedelatrinite.org--Marie-de-la-Trinite--a-gauche--avec.png

Soeur Marie de la Trinité, à gauche,

 avec Soeur Marie de Saint-Jean,

Mère Supérieure (morte en 1969),

venant de la paroisse d'Audincourt (Doubs)

 

 

 

 

 

Mère Marie de Saint Jean, dans le monde Bernadette Beauté,  avait fondé une Congrégation nouvelle à Champagne-sur-Loue (Jura) : "les Dominicaines Missionnaires des campagnes".

Soeur Marie de la Trinité était entrée dans cette Congrégation, où elle avait reçu sa première Grâce, dans la nuit du 11 au 12 août 1929.

 

 

 

 

 

 

 

 mariedelatrinite.org--Maria-della-Trinita.-Dall-angoscia-a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article

commentaires