Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 13:13

Pere-Francois-Xavier-Fafard--O.M.I--parousie.over-blog.fr.jpg

François-Xavier Fafard

né le 19 octobre 1856 à

Saint-Hugues (Québec)

mort le 25 juin 1946 à

Rougemont (Québec)

 

 

qcflag.gif

 

 

Son but sur la terre :

« Sauver des âmes et ne travailler que pour Dieu seul. »

 

 

The-Last-of-the-Buffalo--1888--Albert-Bierstadt--Corcoran-G.jpg

"The Last of the Buffalo" (1888)

Albert Bierstadt

Corcoran Gallery of Art, Washington D.C.

 

 

 

Prière du Père François-Xavier Fafard, O.M.I.

 

« Je suis le premier chrétien, le premier prêtre à fouler de ses pieds cette terre infidèle. Ma prière est la première louange qui, dans cette vaste forêt, monte vers le Trône du Très-Haut.

L'écho est ravi de répéter mon cantique en l'Honneur de Jésus ou de Sa Divine Mère, habitué qu'il est de ne répéter que le chant des jongleurs et le bruit de leurs tambours. Et ces pauvres enfants des bois, c'est de ma bouche qu'ils recueillent dans leur intelligence le premier germe de la vérité, et dans leur cœur la première étincelle de la Charité Divine. Je vous avoue que ces pensées, ainsi que mille autres de ce genre, me ravissent, me transportent, adoucissent les peines, les épreuves inhérentes à ce pénible ministère. »

 

Signalisation-routiere-multilingue-en-cri--anglais-et-fran.jpg

Mistissini (en Cri : ᒥᔅᑕᓯᓃ, « grosse roche »),

village Cri du Nord-du-Québec

 

 

 

Bibliographie : NADEAU, Eugène, O.M.I., « Sapier, prêtre de misère. Le Père François-Xavier Fafard, O.M.I. (1856—1946). » Editions Oblates, 1186, Visitation, Montréal, 1954. In-12, 366 pages avec avant-propos. Appendice et Index des noms propres.

 

 

Notre-Pere-en-Cri---Cree-Pater-Noster--parousie.over-blog-jpg

Notre Père en Cri - Cree Pater Noster

 

 

 

Prières en Cri - Cree prayers

 

 


Neuvaine au Père François-Xavier Fafard

 

Père Fafard, toi qui es au Ciel auprès de Dieu, écoute ma prière, vois ma misère, interviens auprès de Dieu pour nous. Mais que Sa Volonté soit faite et non la mienne. Dieu sait ce qui est bon pour nous et je t'en prie, intercède pour moi auprès de Lui......................... (exprimez la faveur demandée). Toi qui as tellement aimé Dieu, tu n'as vécu que pour Le faire connaître afin de sauver des âmes. Donne-nous autant de Foi, d'Espérance, d'Humilité et de Charité que toi. Amen.


Un « Notre Père », trois « Je Vous salue Marie » et un « Gloire soit au Père. »

 

Flag-of-the-Red-Earth-Cree-Nation--parousie.over-blog.fr.PNG

 

 

Prières en Algonquin - Algonkin prayers

 

 

 

Biographie

 

"Le Père François-Xavier Fafard o.m.i. parut pour la première fois chez les Cris de la Baie James en 1888 ; pour eux, c'était "Sapier" qu'ils gardent encore en grande vénération.

C'est à l'été 1802 que Sapier vint planter sa tente à Fort Albany.

Missionnaire énergique, imposant, mais surtout guidé d'une pensée surnaturelle, il a porté une lourde croix quasi quotidienne. Il a souffert de la misère de son peuple, de voyages interminables à l'aviron et à la cordelle. Il a souffert les plus formidables légions de moustiques qui soient sur terre et dans les marécages.

Son apostolat patient, amoureux de la croix, lui valut les fruits merveilleux de solides conversions chez les Indiens et lui a assuré, par ailleurs, une place légendaire au catalogue des grands missionnaires.

Il a été bâtisseur d'église et de chrétienté à Fort Albany, Fort Hope, Winisk et Severn. Il pouvait témoigner de lui-même : "Il n'y a peut-être pas un Oblat au monde qui soit plus en état de réaliser notre belle devise : Il m'a envoyé évangéliser les pauvres."

On lira avec intérêt sa biographie écrite par le Père Eugène Nadeau o.m.i. intitulée "Sapier, Prêtre de misère", 1954, les Éditions Oblates, Montréal.

 

 

Cri---Cree--www.languagegeek.com--parousie.over-blog.fr.gif


Langue Cri - Cree Language

(Nēhiyawēwin, Nīhithawīwin, Nēhinawēwin, ᓀᐦᐃᔭᐍᐏᐣ)

 

Encyclopédie Wikipedia en Cri

ᓀᐦᐃᔭᐧᐁᒧᐧᐃᓐ ᐧᐃᑭᐱᑎᔭ ᐄᔨᔫᔥᑌᐤ Uikuepitiu innushteu'

(Cree Wikipedia)

 

Pere-Francois-Xavier-Fafard--O.M.I.--parousie.ov-copie-1.jpg

Père Fafard

 

 

HISTOIRE DU DIOCÈSE DE MOOSONEE

 

1610 Le navigateur Henry Hudson pénètre dans la Baie qui portera son nom.

1632 Le navigateur Thomas James explore la Baie qui portera son nom.

1663 Les Français Radisson et Desgroseillers inaugurent le commerce des fourrures.

1670 Fondation à Londres de la Compagnie de la Baie d'Hudson.

1672 Célébration de la première Messe sur le territoire de la Baie James par le père Charles Albanel, s.j.

1673 Fondation de Moose Factory par la Compagnie de la Baie d'Hudson.

1686 Au nom du roi de France, D'Iberville s'emparent des forts Anglais de la région.

1713 Le Traité d'Eltrecht rend à l'Angleterre les territoires de la Baie d'Hudson et de la Baie James.

1847 Première visite des Oblats de Marie Immaculée (O.M.I.) à Moosonee.

1892 Fondation à Fort Albany de la première résidence permanente d'une Mission Catholique par le père François-Xavier Fafard o.m.i.

1902 Les Soeurs de la Charité d'Ottawa, Soeurs Grises de la Croix fondent un hôpital et un pensionnat à Fort Albany.

1905 Signature du Traité n° 9 entre la Couronne et les Indiens.

1932 Moosonee reliée par la voie ferrée. Les Oblats établissent les quartiers généraux des Missions à Moosonee.

1939 Création par le Saint-Siège du Vicariat apostolique de la Baie James.

1940 Nomination de Mgr Henri Belleau o.m.i., comme premier Vicaire apostolique. Sacré Evêque, il réside à Moosonee.

1947 Erection de la Cathédrale du Christ-Roi à Moosonee.

1964 Mgr. Belleau démissionne. Il est remplacé par Mgr Jules Leguerrier o.m.i.

1967 Le Vicariat apostolique de la Baie James devient le diocèse de Moosonee.

1987 Rénovation de la Cathédrale. Installation des verrières.

1989 Cinquantenaire du Diocèse. Vingt-cinq ans d'Episcopat de Mgr Leguerrier.

1991 Démission de Mgr Leguerrier. Nomination de Mgr Vincent Cadieux o.m.i., comme Evêque de Moosonee.

1992 Ordination épiscopale à Moosonee de Mgr Cadieux, le 29 Mars.

 

Campement-Cri---Cree-Camp--1871--parousie.over-blog.fr.jpg

Campement Cri

Cree Camp

1871

 

 

 

DE SA NAISSANCE À SON ORDINATION

 

François-Xavier Fafard est un fils de cultivateur. Il demande la grâce d'être envoyé dans les endroits les plus difficiles, vers les personnes les plus abandonnées de la terre.

François-Xavier Fafard naît le 19 octobre 1856 d'Antoine Fafard et Christine Morel, à Saint-Hugues, diocèse Saint-Hyacinthe, province de Québec. Il est l'avant dernier enfant d'une famille qui en comptera douze.

À l'âge de douze ans, il termine ses études primaires. En quittant l'école, il entre sur le marché du travail. Dès cet âge, son père l'initie aux durs travaux de la ferme.

Il a une certaine vie sociale, fréquente des filles. Pourtant, il n'est pas pleinement heureux. Il est en recherche afin de bien orienter sa vie. Puis, un beau jour, la Grâce de Dieu le touche dans son champ de labour.

Il demande à son père de le conduire au collège. Il a vingt ans. Il se remet à l'étude, en compagnie de jeunes adolescents. À force de travail, il atteint son but.

Après ses études classiques qu'il fait à Sorel et à Saint-Hyacinthe, François-Xavier se dirige vers le noviciat des Oblats de Marie Immaculée situé à Lachine. Le 14 août 1880, il commence ce premier stage dans la vie religieuse ; il prononce ses premiers voeux le 15 août 1881. Il poursuit ses études en philosophie et en théologie à l'université d'Ottawa. Le 31 août 1882 il fait profession perpétuelle. Il est ordonné prêtre à Ottawa le 22 mars 1885, par Mgr Thomas Duhamel, Archevêque du lieu.

 

Mahsette-Kuiuab--Chef-des-Indiens-Cri--chief-of-the-Cree-I.jpg

Mähsette Kuiuab

Chef des Indiens Cri

Chief of the Cree Indians

1840-1843

Karl Bodmer

 


 

AU TÉMISCAMINGUE

 

Le lendemain de son ordination, François-Xavier Fafard se rend au Témiscamingue, à la mission Saint-Claude, située du côté de l'Ontario, où il arrive le 29 mars 1885, le dimanche des Rameaux.

Dès son arrivée, le père Fafard se met à l'oeuvre. Il annonce la Bonne Nouvelle aux Amérindiens, se rend dans les chantiers afin de secourir spirituellement les ouvriers de la forêt. Il fallait plusieurs jours pour se déplacer d'un endroit à l'autre en ce temps-là. La raquette et le canot étaient les moyens habituels de transport.

En 1886, la mission Saint-Claude se déplace à l'endroit appelé aujourd'hui Ville-Marie qui se nommait au tout début la Baie-des-Pères. François-Xavier est en charge de la construction d'un église, d'un presbytère et d'un hôpital.

En 1888, il construit une petite chapelle à Tête-du-Lac, devenu plus tard Notre-Dame-du-Nord. Il joue aussi un rôle dans les débuts des paroisses de Lorrainville, Fabre, Guigues et Laverlochère.

En 1911, le père Fafard est nommé curé de la Cathédrale de Le Pas, au Keewatin. Il entreprend la construction de la Cathédrale. Il est aussi Maître des novices. Il revient dans l'Est du Canada en 1915

 

Inuit-Place-Names--parousie.over-blog.fr.png

Noms de lieux Inuit

Inuit Place Names

 

 


FIN DE CARRIÈRE

 

De 1939 à 1942, le père Fafard sera encore actif dans le ministère. Il fera des séjours brefs à la maison des retraites fermées de Hull. Puis il ira à celle de Rouyn. Puis il sera aumônier des religieuses à Outremont. À l'automne 1939, il se rend aux retraites fermées de Cap-de-la-Madeleine jusqu'en 1942 alors qu'il reçoit sa dernière obédience pour la maison de Rougemont.

En 1945, la Communauté oblate célèbre avec « Sapier » ses soixante ans de sacerdoce. Quelques mois plus tard, sa famille naturelle en fait autant : moments d'émotion intense pour le « vieux » missionnaire !

 

Edward-S.-Curtis--Nehiyaw-girl--fille-Cri--1928---parousie-jpg

Fille Cri

Nehiyaw girl (1928)

Edward S. Curtis

 


 

Le Courrier (St-Hyacinthe), 13-07-1945

 

"Ce vénérable religieux Oblat, presque nonagénaire, passa la plus grande partie de sa vie dans les missions indiennes.


Une belle fête de famille en son honneur

Les descendants de l’ancêtre Antoine Fafard de St-Hugues (Bagot) ont célébré avec éclat à St-Hyacinthe les noces de diamant sacerdotales du R.P. François-Xavier Fafard o.m.i., vétéran des missions indiennes au Canada. Près de 400 personnes des familles Fafard et alliées ont pris part aux fêtes célébrées à l’Hôtel-Dieu de notre ville. La grande chapelle de l’Institution servit de théâtre à la 1ère cérémonie de ce jubilé, nous voulons dire la Messe solennelle chantée par le vénérable Oblat qui est maintenant dans sa 89ème année. Il était assisté à l’autel du R.P. Eugène Nadeau o.m.i. de Richelieu, comme diacre, et du R.P. Eugène Fafard o.m.i., missionnaire de la baie d’Hudson, comme sous-diacre. Le sermon fut donné par un petit-neveu du jubilaire, le R.P. Alphonse Lanoie, curé à Sherbrooke. Cette remarquable pièce d’éloquence évoqua de façon émouvante la grande figure de prêtre et de missionnaire que représente le R.P. Fafard et le proposa en modèle aux jeunes générations On remarquait au chœur Mgr Victor Quintal v.g., représentant de S.E. Mgr l’Evêque de St-Hyacinthe, le R.P. Roger Lafleur o.m.i., représentant du provincial des Oblats, Mr l’abbé E.H. Messier de St-Hyacinthe, le P. Victor Jodoin, o.m.i. de Rougemont, supérieur du R.P. Fafard, Mr l’abbé Angellus Fafard, vicaire à Mascouche et le R.P. Ludovic. Plus tard, viennent s’ajouter d’autres visiteurs distingués : Mgr Arthur Vézina, p.d du Séminaire M.P.A St-Pierre, aumônier d’Youville, le R.P. Hughes Lefebvre s.j. du collège St Ignace de Montréal, M. L’abbé Rodrigue Desnoyers, curé St-Hugues et M. l’abbé Samuel Cusson, curé de St-Nazaire. Le banquet fut servi dans la grande salle des bazars de l’H. Dieu superbement décoré pour la circonstance. On avait eu l’heureuse idée de disposer les convives d’après leurs ancêtres respectifs, dont le nom dominait les tables de façon très ingénieuse et artistique. A l’issue du banquet, le R.P. Lafleur o.m.i. présenta au jubilaire l’hommage de la Congrégation des Oblats et M. François Xavier Fafard de Shepegan, Nouveau Brunswick, parla au nom de la famille. Une magnifique adresse fut lue par le jeune Jean-Paul Fafard, suivie de la remise d’une bourse de $500 au jubilaire. Signalons aussi le bouquet symbolique formant le chiffre 60 et composé de 60 roses naturelles. Un des cadeaux le plus appréciés du R.P. Fafard fut la Bénédiction apostolique du St-Père obtenue par l’entremise de Mgr Quintal, et dont le R.P. Lafleur donna lecture à l’assemblée. À 3h p.m. le vaste réfectoire se trouva transformé en salle cinématographique pour la présentation d’un magnifique film du R.P.Roger Lafleur o.m.i., intitulé « Son Rêve », et où le R.P. Fafard figure comme acteur principal sur un des théâtres de nos missions. L’assistance put voir ensuite un intéressant film de famille présenté sur l’écran par Mme Conrad Fafard de Springfield Mass. La journée se termina par une soirée de famille présentée en grand partie par les membres de la parenté du P. Fafard. La plupart des pièces, dont une jolie saynète, furent rendues par les enfants des paroisses de St-Hugues, Ste-Hélène et de St-Nazaire au dévouement des Sœurs de St-Joseph de cette dernière paroisse, qui s’étaient imposé la tâche d’exercicer les jeunes à leur rôle de figurant. M. François-Xavier Fafard agissait comme maître de cérémonies. Le jubilaire qui avait déjà porté la parole du banquet en terme éloquent malgré son grand âge, parla de nouveau à l’issue de la soirée et rappela surtout des souvenirs intimes de son enfance et sa vie missionnaire. Détail à noter : le R.P. Fafard, qui aura 89 ans révolus, parla pour la 1ère fois de sa vie au microphone, car des haut-parleurs avaient été installés dans la grande salle des bazars pour la circonstance. Parmi les parents venus de loin, on remarquait la R.S. Marie Hélène de la Présentation de Marie, St-Nazaire, Manitoba, M. Mme Alphonse Fafard, Ste-Marthe, Saskatchewan, Mme Ferdinand Hébert, Ste-Anne, Manitoba. Mme Alcide Robert Birtle, Mass, M. Roméo Fafard, Broadville, Saskachewan.

 

The-Battle-of-Cut-Knife.-Contemporary-lithograph-from-The-C.jpg

"The Battle of Cut Knife"

Lithographie (1885)

Fred Curzon

 

 

Merci à M.Gérard Bonin, arrière-petit-neveu de Sapier pour cet article qui lui fut prêté par Georges Fafard de St-Nazaire.

 

Le dimanche 16 juin 1946, le vénérable vieillard qu'est devenu François-Xavier Fafard s'alite définitivement pour la dernière étape de sa vie. Les jours suivants, il baisse lentement, comme un cierge qui s'éteint. Le mardi 25 juin, sans secousse, en présence de confrères, «Sapier» entre dans son éternité. Il avait quatre-vingt-neuf ans, huit mois et six jours. Marie, en qui il avait mis toute sa confiance, accueille Son enfant. Il repose dans le cimetière oblat de Richelieu."

 

Source : site défaillant www.oocities.com

 

Chef-Cri--Cree-chief-Mistahimaskwa--Big-Bear---1885.-Photo-.jpg

Chef Cri - Cree chief

Mistahimaskwa "Big Bear" (1885)

O.B. Buell

 


 

usa.gif

 

Novena to Father Fafard

 

Father Fafard, You, who are in heaven, close to God, listen to my prayers, look upon my misery. Intervene to God in our behalf.

But let God's will be and not mine. God knows what's good for us and I beg you, intercede to God on my behalf.

Favor asked...................................

You, who have so loved God, whose will to live was for us to know Him, and a chance to save our souls. Give us as much faith, hope and humbleness and charity as you have. Amen.

One “Our Father”, three “Hail Mary”, one “Glory be to the Father.”

 

Eclaireurs--Painting-The-Scouts-by-Charles-Marion-Russell-.jpeg

Eclaireurs

"Painting The Scouts"

Charles Marion Russell

 


 

Biography from www.oocities.com


IN TEMISKAMING

 

The day after his ordination, François-Xavier Fafard went to St. Claude Misson, on the Ontario side of Lake Temiskaming. He arrived there on March 29, 1885, which was Palm Sunday.

As soon as he arrived, Father Fafard went to work. He preached the Gospel to Native people,and travelled to logging camps to provide spiritual assistance to lumberjacks. It took several days to go from one place to the next in those days. Snowshoes and canoes were the usual means of transportation

In 1886, St.Claude Mission was moved to the location now called Ville-Marie, which was then named Baie-des-Pères. François-Xavier was responsible for the construction of church, a rectory presbytery, and hospital.

In 1888, he built a small chapel at Tête-du-lac, which became later Notre-Dame-du-Nord. He also played a role in the establishment of the parishes of Lorrainville, Fabre, Guigue, and Laverlochère.

 

-Strange-empire-a-narrative-of-the-Northwest---by-Joseph-Ki.png

"Strange empire a narrative of the Northwest",

by Joseph Kinsey Howard, p. 409

 

 

 

IN KEEWATIN

 

In 1911, Father Fafard was named parish priest of the Le Pas Cathedral, in Keewatin. He undertook the construction of the cathedral. He was also Master of the Novices. He came back to Eastern Canada in 1915.

 

 

END OF CAREER

"SAPIER"

 

From 1939 to 1942, Father Fafard, was still active in the ministry. He stayed briefly at the closed retreat house in Hull. Then, he went to the one in Rouyn. After that, he became chaplain for the nuns in Outremont. In the Fall of 1939, he went to closed retreats house in Cap-de- la-Madeleine, where he stayed until 1942. He then received his last obedience for the house in Rougemont.

In 1945, the Oblate Community celebrated with"Saapeeay" his sisty years of priesthood. A few months later, his family did the same. These were moments of intense emotion for the "old"missionary!

 

Edward-S.-Curtis--Cree-woman--femme-Cri--1928--parousie.ove.jpg

Femme Cri - Cree woman (1928)

Edward S. Curtis


 

 

HISTORY OF THE DIOCESE OF MOOSONEE

 

1610 The Navigator Henry Hudson enters in the bay will eventually bear its name.

1632 The Navigator Thomas James explores the bay will bear its name.

1663 Frenchmen Radisson and Desgroseillers inaugurate the trade of the furs in James Bay area .

1670 Foundation in London of Hudson Bay Compagny.

1672 Celebration of the first mass on the territory of the James Bay by Father Charles Albanel, s.j.

1673 Foundation of Moose Factory by Hudson Bay Compagny.

1686 In name of king Louis X1V of France, D'Iberville took over the Fort Englishmen of the area.

1713 The treaty of Eltrecht returns to England the territoies of Hudson Bay and James Bay.

1847 First visit of O.M.I. Fathers to Moosonee.

1892 Foundation with Strong Albany of the first permanent residence of a Catholic Mission by the father François-Xavier Fafard o.m.i.

1902 The Sisters of Charity of Ottawa Soeurs Gray of the Cross melt a hospital and a boarding school with Fort Albany.

1905 Signature of treaty no.9 between the Crown and the Indians.

1932 Moosonee connected by the railway. Oblats establish the headquarters of the Missions with Moosonee.

1939 Création by the le Saint Sits of the apostolic Vicariate of James Bay.

1940 Nomination of Mgr. Henri Belleau o.m.i., like first apostolic Vicar. Crowned bishop, it resides at Moosonee.

1947 Erection of the Cathedral of the Christ-King with Moosonee.

1964 Mgr. Belleau resings. It is replaced by Mgr. Jules Leguerrier o.m.i.

1967 The apostolic Vicariate of the James Bay becomes the diocese of Moosonee. .

1987 Restoration of the Cathedral. Installation of the canopies.

1989 Fiftieth anniversary of the Diocese. Twenty five of episcopate of Mgr. Leguerrier.

1991 Resignation of Mgr. Leguerrier. Nomination of Mgr. Vincent Cadieux o.m.i., as bishop of Moosonee.

1992 Episcopal ordination in Moosonee of Mgr. Cadieux, march 29.

 

Gros-canot-a-marchandises-de-la-Cie-de-la-Baie-d-Hudson-pa.jpg

Gros canot de la Compagnie de la Baie d'Hudson

passant devant une chute,

probablement sur la rivière des Français

Mme Hopkins (1869)

 

 

Partager cet article

Published by Patrick ROBLES - dans Pieux Québec
commenter cet article

commentaires