Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 08:27

Immacule-ceramique-Seville-Antonio-Kiernam-Flores-parous.jpg

Immaculée Conception

Peinture sur azulejos

© Antonio Kiernam Flores (1952)

 

 

Jean-Paul-II-embrasse-la-Croix-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

« Bénie soit la Sainte et Immaculée Conception

de la Bienheureuse Vierge Marie,

Mère de Dieu, à jamais ! Amen ! »

 

Prière quotidienne demandée par Jésus

à Olive Danzé, Sœur Marie du Christ-Roi

 

 

Inmaculada-Concepcion-Javier-Romero-Diaz-parousie.over-blog.jpg

 

 

Le Petit Psautier de la Vierge

Saint Bonaventure de Bagnorea

 

 

Saint-Bonaventure-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

"Ô Jésus, dans le Très Saint Sacrement,

ayez pitié de nous !"

 

300 jours d'Indulgences (Pie X, le 20 mai 1911)

 

 

Jean-Paul-2-souriant-parousie.over-blog.fr.png

 

 

Première partie

 

Salut, ô Vierge, arbre de vie, qui, toujours fidèle au voeu de votre coeur, avez donné au monde un fruit digne de louanges éternelles !

Salut, vous que les rois et les reines de la terre vénèrent en tout temps, vous la Reine des siècles, la dominatrice des royaumes et des rois !

Salut, fille de David, fille pleine de justice ! Rendez le ciel propice à nos vœux, afin que nous puissions goûter les biens vivifiants du Seigneur.

Salut, Vierge digne de Dieu ! Veillez sur ceux qui vous servent ; gravez sur eux la lumière de votre front et la splendeur de la face de Dieu.

Salut, Mère unique entre les mères ! Ombragée du bouclier de Dieu, vous avez conçu le Rédempteur du monde, et sa naissance vous laissa pure et sans tache.

Salut, ô Vierge dont la beauté changea en amour l'indignation du Créateur, et dont les voeux mirent un terme à sa colère !

Salut, ô Vierge que le Sauveur a trouvée en tout digne de louange, lui que la nuit de l’erreur ne saurait égarer, lui qui sonde nos coeurs et scrute le secret de nos pensées !

Salut, ô Vierge comblée de biens, riche des dons de la grâce, ouvrage ineffable et glorieux de la main du Seigneur !

Salut, Vierge, avant et après avoir conçu ! Combattez en tout temps pour ma défense ; que mon ennemi prenne la fuite et qu'il se tienne toujours loin de moi.

Salut, porte de la liberté, demeure de la Trinité suprême, temple auguste du Seigneur, ressource et exemple du monde !

Salut, Vierge, fleur vraiment royale, femme unique entre les femmes, vous dont les paroles l'emportent sur tout prix, vous dont la langue est l'instrument par excellence qui sert à louer Dieu !

Salut, ô Vierge, objet de mes transports ! À vous mes chants, à vous mes louanges en souvenir de vos bienfaits ; ô Vierge ! Conservez celui qui aime à célébrer votre nom.

Salut, ô Vierge chérie de Dieu, Vierge pleine de beauté, de prudence, de splendeur et de suavité, Vierge seule digne de donner au monde le salut de Dieu !

Salut, ô Vierge qui êtes ma force ! Ô ma Souveraine ! Suppliez votre Fils qu'il nous accorde d'habiter un jour dans la gloire de la sainte Sion.

Salut, Vierge, modèle du monde, vous à qui le Christ, le Roi des siècles, fit connaître les voies de la vie, les voies libres des embarras de la terre !

Salut, ô Vierge dont la voix, les paroles, les accents et les cris inclinent l'oreille de Dieu, et la portent à répandre ses bienfaits !

Salut, Vierge digne de notre autour, Vierge que nos louanges doivent exalter par-dessus toute créature, tige sainte, plante véritable, vous la fleur et la gloire de votre sexe !

Salut, Vierge dont la beauté attira le Dieu engendré de son Père ! Il s'avança sans crainte aux combats qui l'attendaient ; il accomplit sa course comme un géant.

Salut, ô échelle qui touchez les cieux ! C'est vers vous que j'élève mes soupirs en gémissant ; c'est vous, étoile de la mer, que j'appelle des célestes hauteurs pour me défendre des dangers qui m'environnent.

Salut, ô Vierge, fille bienheureuse de Jessé ! Tous vos voeux se sont accomplis, et les désirs de votre coeur, les désirs exprimés par vos lèvres n'ont point été trompés.

Salut, ô vous dont les peuples à venir célébreront la grandeur, vous dont la gloire ne saurait s'affaiblir, dont la puissance ne finira jamais !

Salut, Vierge digne de toute louange ! Chaste Mère de Dieu, réjouissez-vous, agréez les voeux que je vous offre, et daignez être toujours avec moi.

Salut, ô vous dont les mains sont demeurées étrangères à tout acte inutile et se sont conservées pure de toute iniquité !

Salut, Vierge glorieuse ! Votre chair exhale un parfum comme la rose qui s'épanouit ; votre coeur est dans l'allégresse, et votre âme a fixé son séjour dans l'abondance de tout bien.

Salut, ô Vierge qui maintenant écoutez en présence du trône de Dieu les chants de joie dont le ciel retentit ! Commandez que nous aussi nous allions dans sa gloire célébrer ses louanges.

Salut, ô Vierge ! Hâtez-vous ; à toute heure soyez mon secours et ma protection ; montrez-vous à mon égard la digne Mère de Dieu.

Salut, ô Vierge brillante de cette fleur dont le goût et le parfum rendent à l'homme sa jeunesse et rappellent son âme à la vie !

Salut, ô Vierge ! Apparaissez et commandez-nous d'aller régner en votre gloire. Mère du Christ, attirez-nous à votre suite en ces lieux où vous possédez son bonheur.

Salut, ô Vierge, rayon de miel ! La splendeur du soleil et l'éclat des étoiles s'évanouissent en présence de votre clarté tant votre lumière est ineffable.

Salut, ô Vierge, terme de la colère du Très-Haut ! Purifiez nos crimes et accordez-nous au sortir de cette vie de n'être point dans la confusion à cause de nos iniquités.

Salut, ô Vierge dont la beauté réjouit nos yeux ! Mère de clémence, je vous en conjure de toute l'ardeur de mon âme, prêtez chaque jour à mes cris une oreille attentive et compatissante.

Salut, Vierge et Mère à la fois ! Demandez qu'en tout temps le souffle sacré de l'Esprit-Saint vienne nous fortifier, et que le Verbe divin nous affermisse.

Salut, ô Vierge pure et sans tache, chaste Mère du Seigneur ! Faites que vos louanges soient toujours sur mes lèvres et fassent mon bonheur.

Salut, Mère étrangère à l'homme ! Rendez-moi digne de recevoir votre assistance ; daignez ne plus me différer votre secours.

Salut, ô Vierge, canal toujours pur ! Que par vous la source d'eau vive ne cesse jamais de couler en moi que mon coeur en soit en tout temps enivré.

Salut, ô Vierge, chemin de la vie ! Salut, Marie, espérance du monde ! Notre coeur médite votre loi, et notre bouche célèbre votre sagesse.

Salut, ô Vierge, gloire de la terre ! Devant vous le Juge formidable s'incline ; il oublie sa colère en présence de votre beauté.

Salut, Vierge, vaisseau du monde ! Faites que le feu de la charité aille toujours croissant en moi, et que tout coeur s'enflamme de votre amour.

Salut, ô Vierge, lumière des astres ! Répandez pour moi vos prières en présence de Dieu, et arrachez-moi, je vous prie, de l'abîme empesté du vice.

Salut, ô Vierge ! Daignez, je vous en conjure, recevoir mes louanges et me guérir de cette langueur que m'a laissée le péché.

Salut, ô Vierge ! Accordez-nous de jouir de la gloire que vous goûtez, de contempler au milieu des cieux les joies enivrantes des saints, et d'entendre les divins cantiques qui s'élèvent en présence du trône de Dieu.

Salut, ô Vierge unique, Mère véritable du salut, Auteur de la lumière qui brille à nos yeux, Mère de celui dont Dieu seul est le Père !

Salut, ô Vierge qui apaisez la mer frémissante de ce monde ! Que Jésus endormi sur le navire s'éveille par vos soins empressés.

Salut, Vierge digne de nos hommages ! En présence de votre Fils, sous l'éclat d'un vêtement enrichi d'un or inestimable, vous brillez d'une gloire qui ravit.

Salut, Vierge, lumière du monde ! C'est vous qui par un prodige inouï avez répandu sur la terre le fleuve du Verbe coulant du sein du Père en votre sein virginal.

Salut, Vierge, Mère de l'Agneau, Mère de Jésus le grand Roi, du Roi plein de miséricorde et de bénignité, du Roi digne des suprêmes honneurs !

Salut, Vierge d'une beauté unique ! Les rois habitants des cieux se sont assemblés et ont contemplé avec admiration l'éclat brillant de votre face.

Salut, ô Vierge ! Empêchez que l'âme qui vous aime et célèbre vos louanges ne soit rangée parmi les coupables en ces lieux où ils sont la pâture de la mort.

Salut, ô Vierge, éclat du printemps ! En vous se trouve la beauté de nos campagnes ; la céleste rosée s'est répandue sur vous sans réserve, et vous vous êtes épanouie en donnant un Sauveur à la terre.

Salut, Mère des orphelins ! Ayez pitié de ceux qui sont sous les coups du malheur. Éloignez de nous toute souillure et tout crime, vous dont la pureté surpasse la blancheur de la neige.

 

 

Immaculee-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Deuxième partie

 

Salut, ô Vierge par excellence, Vierge féconde comme l'olivier, vous qui avez offert à nos lèvres le fruit d'une fleur toute divine !

Salut, fille auguste de David, vous que le monde a célébrée, vous qui seule avez cherché Dieu dans la vérité sans jamais incliner vos regards vers le péché.

Salut, ô Vierge dont le voeu fut pour la terre une nouveauté ! Demandez que les bienfaits du ciel se répandent sur le monde entier, et faites qu'en tout temps nous sentions la puissance de votre secours.

Salut, ô Vierge, chaste colombe ! Faites que des sentiers fangeux de la terre je m'élance d'un vol rapide là où je trouverai un repos éternel.

Salut, ô Vierge ! Faites que, guidé par vous, je jouisse de la lumière des vivants, et que, ravi dans la cité céleste, j'y possède la vie qui doit toujours durer.

Salut, ô Vierge vraiment unique ! Fortifiez-moi de l'ombre de vos ailes ; que j'arrive par vous à cette demeure ravissante où se trouve la plénitude du repos et de la paix.

Salut, honneur de votre sexe, rejeton glorieux de Juda, Mère de celui qui vous donna le jour, fille de votre fils, maison de Dieu et temple du soleil !

Salut, ô Vierge, fleur brillante née de l'épine ! Ô Reine, accordez-nous l'objet de nos demandes. Venez à notre rencontre : offrez-nous votre main, et conduisez-nous vers les célestes hauteurs.

Salut, ô Vierge ineffable d'innocence ! Calmez en tout temps notre faim, apaisez notre soif en faisant couler dans nos âmes les eaux de l'auguste Trinité, en répandant en nous le vin de la componction.

Salut, fort de notre espérance ! Ô Vierge, souvenez-vous de moi ; vous, la plus excellente entre toutes les femmes, sauvez celui qui célèbre vos louanges.

Salut, ô Vierge, modèle de sincérité, vous dont l'espérance entière fut toujours en votre Créateur et jamais en ce monde, qui s'enfuit et disparaît !

Salut, ô Vierge dont la chair sut toujours dédaigner les vains plaisirs d'ici-bas, et dont l'esprit n'eut de désirs et de soupirs que pour le Seigneur !

Salut, ô Vierge dont le coeur fut toujours droit, Vierge dont nulle tache n'altéra jamais la beauté, alors même que vous donnâtes à la terre le fruit immaculé de votre sein !

Salut, ô notre vie, fille de Juda ! Soyez sensible aux voeux de mon coeur, afin qu'au jour où je reprendrai la cendre de mon corps, je puisse vous louer dans la céleste Sion.

Salut, ô Vierge semblable à l'or pur, qui avez passé à travers les feux de ce monde en conservant sans tache l'éclat de votre virginité !

Salut, ô Mère sans pareille, Mère de Dieu ! Priez le Seigneur de prendre en pitié ma misère et de me compter au nombre des justes.

Salut, ô Vierge toujours unie à Dieu ! Que votre main éloigne de moi tout malheur, que mes voies soient toujours prospères et que l'adversité me devienne favorable.

Salut, ô Vierge par qui le Seigneur s'est rendu pauvre et gémissant ! Par vous la douleur se dissipe et la pauvreté s'enfuit loin de nous.

Salut, ô Vierge, sanctuaire de Dieu ! Intercédez pour nous et apaisez sans retard la colère de votre Fils, vous dont la prière ne saurait être repoussée.

Salut, modèle de la virginité ! Soyez, ô Vierge ! mon soutien tout-puissant contre le péché, afin que je sois préservé des tourments éternels.

Salut, ô Vierge, vrai port de la vie, porte toujours close, jardin fermé, toison du véritable Gédéon, trône du vrai Salomon !

Salut, ô Vierge, dont les pieds toujours purs ont ignoré les sentiers du vice ! Affermissez ceux qui chancellent, relevez ceux qui sont tombés, soutenez ceux qui marchent avec fermeté.

Salut, honneur de notre loi, étoile radieuse du matin, aurore du vrai soleil ! Daignez intercéder en tout temps pour nous.

Salut, ô Vierge, objet de nos louanges ! Donnez-nous de pouvoir contempler sans crainte Jésus au jour de ses jugements, et pendant la durée éternelle de son règne.

Salut, ô Vierge féconde ! Affermissez les coeurs errants, purifiez les coupables et rendez-nous pacifique ce Roi qui met un terme à la vie des rois.

Salut, ô Vierge, repos de Dieu ! Rendez-moi les jours antiques et la lumière de la patrie céleste, dont m'a privé la faute d’Ève.

Salut, ô Vierge, qui avez demandé que du sanctuaire de votre sein virginal, le véritable pain des anges allât se reposer sur la bouche du pécheur !

Salut, ô temple immaculé, vous dont le coeur dépouillé du monde ne permit jamais au siècle d'imprimer en lui le souffle le plus léger !

Salut, Vierge, remède de la terre ! Préparez et offrez-nous le breuvage du salut, mesurez-nous les pleurs selon la multitude de nos iniquités.

Salut, ô Vierge, la fleur de votre âge, vous qui avez reçu du haut des cieux le miel et la manne de toute suavité, et qui en avez fait présent à la terre !

Salut, ô Vierge ! Mettez en fuite la mort. Salut de ceux qui sont tombés, sauvez les pécheurs et faites-les entrer en partage avec les enfants de Dieu.

Salut, ô Vierge admirable ! Nulle en ce monde ne peut vous être comparée. Non, entre toutes les femmes, il n'en est point de semblable à vous : votre grandeur est ineffable.

Salut, ô Vierge qui avez banni les larmes de cette vallée de tristesse ! Lancez des célestes hauteurs vos rayons sur la terre et sur toute l'étendue des mers.

Salut, ô terre vraiment féconde, généreuse Mère de Jésus, vous qui, demeurée étrangère à l'homme, avez vu naître un fils de votre sein par un prodige admirable !

Salut, vous qui êtes grande et petite à la fois, Mère et servante de Dieu, vous la Reine des reines, l'honneur du ciel et la louange de la terre !

Salut, ô Vierge, vie de ce monde ! Unissez-vous à votre Fils afin d'exaucer ma prière et de me rendre habitant de la cité de Dieu.

Salut, ô Vierge, jour de bonheur ! Mère sans tache, que par vous je sois délivré de la misère profonde dont si longtemps j'ai gémi.

Salut, ô Vierge ! Réjouissez-vous de l'empire que vous exercez dans les cieux ; que toute nation, que toute langue le confesse ; qu'il en soit ainsi à jamais.

Salut, ô Vierge dont le visage brille de la splendeur de son Créateur, dont le corps est tout lumineux et dont le coeur répand au loin son éclat !

Salut, ô Vierge, l'honneur de ce monde ! Que par vous le cours de mes jours se remplisse, et que la plénitude du salut devienne mon partage.

Salut, ô cèdre magnifique, Vierge semblable au palmier ! Vous surpassez en dignité tous les arbres du jardin de délices.

Salut, ô Vierge qui vous êtes revêtue de gloire, qui vous êtes ceinte avec éclat du Dieu qui vous donna la vie, en le couvrant des voiles d'une chair immaculée !

Salut, ô Vierge pleine de grâce ! Vous êtes entre toutes les femmes douce et brillante de beauté : daignez donc ne jamais me repousser loin de vous.

Salut, ô Vierge plus éclatante que le soleil, vous dont le Fils crée, pèse et soutient le monde, et en renferme les limites en sa main !

Salut, ô Vierge dont la vie est sans tache ! Faites qu'après avoir confessé sincèrement nos péchés, notre âme soit pure ; faites qu'en tout temps nous vous offrions nos hommages.

Salut, ô Vierge, toison couverte de la céleste rosée ! Vous êtes la bien-aimée du Sauveur ; votre coeur s'est fondu sous le souffle embrasé de Dieu.

Salut, Épouse du Roi suprême ! Chantez au Seigneur un cantique sacré ; accordez-nous le secours que nous implorons, de peur que la mort ne nous surprenne au milieu de nos crimes.

Salut, ô nuée bienfaisante, qui avez rétabli nos coeurs en proie à tant de maux, en leur communiquant le Dieu Sauveur !

Salut, ô Vierge ! Empressez-vous d'ouvrir sans retard ces portes que le premier homme a fermées, afin que nous puissions entrer sans obstacle.

Salut, ô Vierge que les traits de l'ennemi caché n'ont jamais atteinte ! Votre bonheur est sans réserve : jamais le souffle de l'injustice n'arriva jusqu'à vous.

 

 

Maria-Inmaculada-Palencia-parousie.over-blog.fr.JPG

 

 

Troisième partie

 

Salut, ô Vierge, astre du monde ! Vous êtes la maison, le toit, la montagne, le nid où Jésus, le passereau solitaire, a établi sa demeure.

Salut, ô Vierge par excellence, Mère toujours étrangère à l'homme ! Vous nous avez donné l'Auteur de la vie, celui dont la miséricorde est inaltérable.

Salut, ô Vierge, terre fertile ! Accordez à mes soupirs le pain que vous avez formé, et le vin qui est né de la vigne véritable.

Salut, Mère du vrai Joseph ! Qu'en tout temps il daigne protéger notre âme contre les horreurs de la faim. C'est par vous que nous espérons obtenir ce bienfait.

Salut, ô Vierge ! Accordez-moi l'unique objet de mes désirs, daignez me visiter par votre grâce bienfaisante et assurer ainsi mon salut.

Salut, ô Vierge, fontaine toujours fermée, vous dont le sein toujours immaculé a donné au monde un rédempteur, et un sauveur aux opprimés !

Salut, ô Vierge ! Demandez que mon coeur se trouve en tout temps préparé ; qu'à toute heure il se porte avec joie, allégresse et bonheur à tout le bien que vous m'offrez à accomplir.

Salut, ô Vierge, auteur de la vie ! Puissante souveraine, je crie vers vous du fond de ma misère et de ma pauvreté ; je crie vers vous, accablé de chagrins innombrables.

Salut, ô Vierge ! Ah ! ne permettez pas que les murs et les ruines de la sainte Sion se réparent sans notre concours ; faites que nous puissions servir à restaurer cette cité céleste.

Salut, ô Vierge dont le regard, la conduite, le maintien et toute la personne sont aux yeux de tous un modèle ravissant, un modèle où rien d'imparfait ne saurait apparaître !

Salut, ô Vierge, épouse de l'Agneau ! Je désire, ô Mère incorruptible, que votre main si bienfaisante et si pleine de félicité verse sur moi ses bénédictions.

Salut, ô Vierge née pour le bonheur du monde ! Daignez, pour empêcher notre chute au fond de l'abîme, nous conduire vous-même au port, où le soleil éternel apparaît radieux.

Salut, ô Vierge que, dans la sincérité de mon cœur, j'espère avoir toujours pour protectrice de ma vie, vous que je reconnais pour la Mère de mon Dieu !

Salut, ô Vierge remplie d'allégresse ! Que par vous je trouve place dans l'assemblée des élus bienheureux, dans la terre des vivants.

Salut, ô Vierge, tige toujours verdoyante, rayon de miel, fontaine et coupe à la fois, vous qui avez offert au monde, pour rassasier sa soif, le Prophète par excellence !

Salut, ô Vierge, tige de Jessé ! Donnez-nous d'habiter avec vous afin que, dans les siècles éternels, nous chantions vos louanges avec l'amour que nous vous devons.

Salut, Vierge glorieuse ! Vierge puissante, mettez en moi la vertu, et commandez qu'en tout temps il me soit donné de contempler votre beauté.

Salut, ô Vierge ! Enseignez-moi, dans le silence de mon âme, la bonté, la sagesse et la science céleste.

Salut, ô Vierge vraiment pleine de douceur ! Sauvez-moi, je vous en prie, des peines de ce pesant exil et des tourments éternels.

Salut, ô Mère toujours pure ! C'est vers vous que j'élève mes regards et mon coeur, afin d'avoir part aux consolations dont votre pitié est prodigue envers tous ceux que le malheur oppresse.

Salut, ô Vierge, lumière des justes ! Vous qui êtes entrée glorieuse dans le palais céleste, et y avez pris place pour y régner en souveraine !

Salut, ô vous à qui le Roi et le Dominateur suprême des cieux a donné, par un pacte éternel, la puissance sur toute créature.

Salut, Vierge bénie, que jamais le vain torrent des choses de la terre, ni la rosée passagère, ni la fleur sitôt flétrie de ce monde n'entraînèrent au mal !

Salut, montagne sublime de Sion, Vierge élevée d'une manière ineffable ! Dans les cieux, vous avez tout pouvoir, tout droit et tout empire.

Salut, ô Vierge sur qui le souffle céleste s'est abaissé, et que son influence a fécondée en vous faisant produire un fruit tout spirituel, Jésus, la fleur de votre virginité !

Salut, pleine de grâce, maison ornée de sept colonnes, temple construit par la main de Dieu, et dont la sainteté ne souffrit jamais la moindre atteinte !

Salut, tige de la vigne véritable ! Faites, ô Vierge ! que durant les jours éternels, je contemple les biens de la sainte Sion, et que je sois dans l'abondance de ses félicités.

Salut, ô Vierge, étoile de la mer ! Donnez-moi la force, enseignez-moi à combattre, dirigez mes coups vers leur but et ne permettez pas que je sois jamais vaincu.

Salut, ô Vierge, espérance des humains ! Apaisez les tempêtes et calmez les flots agités, afin que, surmontant les vagues de ce monde, nous puissions échapper à l'abîme.

Salut, ô Vierge dont la pensée ne fut jamais la proie d'une vaine arrogance ou d'un orgueil insensé !

Salut, ô Vierge, Reine du ciel ! Dieu a choisi votre coeur pour y habiter seul et sans partage ; c'est là qu'il se plaît à jouir de son repos.

Salut, ô Vierge, vase rempli de parfums embaumés ! Nous vous supplions de répandre sur la frange de notre vêtement l'abondance de vos saintes essences.

Salut, ô Vierge dont les mains se sont élevées pour offrir à Dieu l'encens si pur de vos prières, à ce Dieu dont vous êtes la Mère !

Salut, ô Vierge toute de piété ! Donnez-moi de chanter vos louanges durant la vie et après la mort avec un cœur vraiment dévoué, avec un amour toujours pur.

Salut, Ciel spirituel, suprême hauteur intellectuelle ! Vous êtes la montagne demeurée intacte, vous êtes le jardin des délices célestes.

Salut, ô Mère vierge véritable ! Enseignez-moi à me souvenir toujours de Sion dans la sincérité de mon âme, à ne jamais reposer mes pensées sur ce monde.

Salut, Mère du nouvel Adam ! Faites, je vous en conjure, que je puisse échapper à sa juste vengeance ; veuillez plaider ma cause au jour de sa colère.

Salut, Mère de charité ! Que par vous, la nuit de notre aveuglement soit éclairée comme le jour, et que tout malheur soit éloigné de nous.

Salut, Vierge digne d’être annoncée au monde, ne permettez pas que mes efforts soient supplantés ; dirigez mes pas, de peur qu'ils ne m'entraînent à l'abîme.

Salut, ô Vierge, coeur divinement orné ! Empêchez que jamais ma bouche ne s'ouvre pour excuser mes crimes ; apprenez-moi à refréner ma langue.

Salut, ô Vierge ! Accordez-moi, au sortir des chagrins de ce monde, de contempler la face de Jésus, cette face plus brillante que le soleil.

Salut, fille auguste des rois ! Ô Vierge, sauvez, comme vous l'avez fait jusqu'alors, celui qui fuit vers vous ; sauvez celui qui se prosterne en votre présence.

Salut, arbre entouré de soins admirables, Vierge objet de louanges sans nombre, en qui Dieu ne trouva rien à reprendre lorsqu'il s'abaissa jusqu'à vous !

Salut, ô Vierge qui avez allaité la suave lumière dont vous fûtes enivrée, et qui, rame fixée dans les cieux, simple étoile, avez donné au monde le soleil qui l'éclaire.

Salut, ô Vierge qui portez un raisin qui calme la soif de la terre, qui rend la lumière aux aveugles et la liberté à ceux qui sont dans l'esclavage !

Salut, ô Vierge heureuse dont la lumière toujours inaltérable se répand pour jamais sur les campagnes de l'Église par sept étoiles pleines de sérénité !

Salut, puissante Reine de l'univers, convive de la table de Dieu ! Faites qu'assis à vos côtés, je participe à son banquet céleste.

Salut, ô Vierge d'innocence ! La lune en votre présence voit sa clarté s'évanouir ; les étoiles palissent, et le soleil couvre d'un voile ses rayons.

Salut ô Vierge ! Vous êtes dans la joie, et votre gloire est remplie d'allégresse à la vue des vertus sans nombre dont le parfum embaume le sanctuaire de votre âme.

Salut, astre par excellence ! Salut, Mère auguste de mon Dieu ! Vous êtes digne d'être chantée d'une manière admirable durant les siècles éternels. Ainsi soit-il.

 

 

Partager cet article

Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article

commentaires