Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 09:58

Peinture-Sainte-Famille-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Prière de Manassé

Psaume pénitentiel apocryphe

 

1 Seigneur souverain,

Dieu de nos pères,

d’Abraham, d’Isaac, de Jacob

et de leur juste descendance (a),

2 toi qui as fait le ciel et la terre (b)

avec toute leur beauté,

3 toi qui as entravé la mer par la parole

de ton commandement,

toi qui as fermé l’abîme (c) et l’as scellé

par ton nom redoutable et glorieux,

4 et devant qui tout frémit et tremble

face à ta puissance !

5 En effet la magnificence de ta gloire (d)

est insoutenable

et irrésistible est ta colère

qui menace les pécheurs,

6 mais incommensurable et insondable (e)

est la miséricorde de ta promesse,

7 car c’est toi le Seigneur Très-Haut,

compatissant, lent à la colère

et plein de miséricorde,

qui se repent (f) des maux

qui frappent les hommes.

8 Toi donc, Seigneur, Dieu des justes,

tu n’as pas établi le repentir

pour les justes,

pour Abraham et Isaac et Jacob

qui n’ont pas péché contre toi,

mais tu as établi le repentir

pour moi pécheur (g),

9 parce que j’ai commis des péchés

plus nombreux que le sable de la mer.

Mes transgressions se sont multipliées,

Seigneur, elles se sont multipliées,

et je ne suis pas digne de lever les yeux

pour voir la hauteur du ciel

à cause de la foule de mes péchés (h).

10 Je suis trop accablé sous le grand poids

de mes chaînes pour relever la tête

à cause de mes péchés.

Il n’est pas pour moi de pardon

car j’ai provoqué ta colère,

et j’ai fait ce qui est mal à tes yeux

en commettant des abominations

et en multipliant des objets d’horreur (i).

11 Mais maintenant je plie le genou

de mon coeur en implorant ta bonté (j) :

12 j’ai péché, Seigneur, j’ai péché,

et mes transgressions,

 moi je les connais (k).

13 Je te supplie et je t’implore :

pardonne-moi, Seigneur,

pardonne-moi, ne m’anéantis pas

à cause de mes transgressions,

ne garde pas de ressentiment

pour l’éternité face au mal que j’ai fait,

ne me condamne pas jusque dans

les profondeurs de la terre (l) !

Car tu es, Seigneur, le Dieu

de ceux qui se repentent

14 et en moi tu montreras ta bonté.

Car, tout indigne que je sois,

tu me sauveras dans ta grande miséricorde (m),

15 et je te louerai sans cesse

tous les jours de ma vie.

Car toute la puissance des cieux te loue

et la gloire t’appartient pour l’éternité (n).

Amen.

 

Marie-Immaculee-et-roses-parousie.over-blog.fr.jpg

 

a : Souverain rend le grec pantokratôr (celui qui tient tout), titre appliqué à Dieu dans la Septante ; voir 3 M 2.2 et la note. – Dieu... d’Abraham… Ex 3.6,15-16 ; Dn grec 3.26,52 ; Ac 3.13. La formule habituelle Dieu de nos pères est développée ici par la mention des trois patriarches d’Israël et de leur descendance, ce qui souligne l’appartenance de Manassé au peuple élu.

b : Gn 1.1 ; 2.1.

c : Entrave de la mer Gn 1.6-10 ; Ps 104.9 ; Jb 38.11 ; 4 Esd 16.58. – fermeture de l’abîme Si 43.23.

d : Ps 145.5.

e : Rm 11.33.

f : Lent à la colère… Ex 34.6 ; Jl 2.13 ; Jon 4.2 ; Ps 103.8. – se repentir : le même verbe est appliqué à Dieu dans la version grecque d’Ex 32.14 ; Jl 2.13 ; Am 7.3 ; Jon 3.9-10.

g : Lc 5.32 ; 15.7.

h : Transgressions multipliées : rappel des nombreux crimes commis par Manassé rapportés en 2 R 21.1-11 et 2 Ch 33.1-10. – Ne pas lever les yeux Lc 18.13. – La foule de mes péchés : sur l’aveu de péchés innombrables, voir Esd 9.6 et la prière d’Azarya (Dn grec 3.29).

i : Mes chaînes : ces chaînes rappellent la captivité à Babylone de Manassé vaincu à la guerre (2 Ch 33.11). – Ce qui est mal à tes yeux Ps 51.6. – J’ai fait... des abominations : ce passage est repris mot pour mot de la version de la Septante de 2 R 21.2 et 2 Ch 33.2. – Objets d’horreur : ce terme est associé aux idoles ; voir Dt 7.25-26.

j : Cette image qui intériorise l’attitude du suppliant fait écho au repentir de Manassé en prison rapporté en 2 Ch 33.12.

k : Ps 51.5-6.

l : Ps 63.10.

m : Ps 6.5.

n : Tous les jours de ma vie Ps 23.6 ; 27.4 ; 61.9 ; 145.2. – La gloire t’appartient… 2 P 3.18.

 

Statue-Therese-roses-et-Christ-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Histoire du texte

Depuis le IIIe siècle apr. J.C. au moins, la tradition chrétienne connaît un texte absent de la Bible hébraïque et attribué au roi Manassé. Sans pouvoir la dater avec précision, on suppose que la Prière de Manassé (Mn) a pu être composée entre le IIe siècle av. J.C. et le Ier siècle apr. J.C., plus exactement avant la destruction de Jérusalem en l’an 70.

Le texte grec se présente selon trois traditions textuelles : celle des Constitutions Apostoliques (fin du IVe siècle), celle du manuscrit Alexandrinus (Ve siècle apr. J.C.), et celle, plus tardive, du Livre des Heures byzantin. Nous traduisons ici le texte établi par l’édition critique de la Septante de Rahlfs (1935).

La version ici donnée n’est pas la seule qui existe ni vraisemblablement la plus ancienne. On a retrouvé à Qumrân une prière attribuée à Manassé dans une série de cantiques. Néanmoins, le texte est assez différent et donc indépendant de notre prière. Par ailleurs, on a également découvert une version en hébreu de cette prière grecque dans les fragments de la Guenizah du Caire (Xe siècle). Ces différentes compositions témoignent de l’impact de la conversion du roi Manassé, telle qu’elle est rapportée dans 2 Ch, aussi bien dans les milieux juifs que chrétiens.

 

Lien avec le deuxième livre des Chroniques

La Prière de Manassé est un texte poétique qui développe le récit concernant le roi Manassé en 2 Ch 33. En effet, selon 2 Ch 33.12-13, Manassé a prié Dieu pendant sa captivité à Babylone, mais la prière n’est pas rapportée. De plus, la notice relative à Manassé s’achève sur un renvoi aux Actes de rois d’Israël et aux Actes de Hozaï, textes aujourd’hui inconnus, pour y lire « la prière à son Dieu » (2 Ch 33.18-19).

Le règne de Manassé (687-642 av. J.C.) est relaté différemment dans 2 R et 2 Ch. Selon 2 R 21.1-18, Manassé, fils d’Ezékias, est la figure absolue du roi impie, idolâtre et criminel jusqu’à sa mort. 2 Ch 33 nous donne une vision radicalement différente du personnage : son long règne de 55 ans est scindé en deux périodes que tout oppose. La première correspond au récit de 2 R ; elle s’achève avec le châtiment du roi impie : vaincu, il est emmené en captivité à Babylone. Du fond de son cachot, il se tourne vers Dieu. Commence alors la seconde période de son règne où, revenu à Jérusalem, il restaure le temple et rétablit le culte du Dieu d’Israël.

 

Composition du texte

Ce poème de 15 versets apparaît comme un psaume pénitentiel. Il est structuré par deux thèmes majeurs : la miséricorde infinie de Dieu et l’assurance qu’un repentir sincère est suivi d’effets. Il est construit en quatre temps :

1-4 : Prière au Dieu créateur

5-8 : Reconnaissance de la colère de Dieu contre les pécheurs mais aussi de sa miséricorde incommensurable

9-13e : Confession, supplication et demande de pardon

13f-15 : Affirmation de la confiance en Dieu et doxologie

 

Une diffusion ancienne et ininterrompue

En dehors de la traduction en hébreu attestée par le fragment de la Guenizah du Caire, la diffusion de la Prière de Manassé tant en Orient qu’en Occident est essentiellement chrétienne et semble être liée en premier lieu à son usage liturgique.

L’usage liturgique semble remonter au début du IIIe siècle apr. J.C. En témoigne un texte syriaque. Au Ve siècle, cette prière fait sans doute partie de la liturgie de Jérusalem, et on la trouve dans les odes des matines à Byzance, d’où elle serait passée aux grandes complies. Elle figure aussi dans le psautier mozarabe. Dans un répons de l’ancienne liturgie romaine, elle est entrelacée à un verset du Psaume 51. Jusqu’au début du XXe siècle, elle est placée en appendice dans la Vulgate, après le Nouveau Testament, avec 3 et 4 Esdras, qui n’ont pas été admis dans le canon catholique.

On la lit dans les anciennes éditions protestantes de la Bible : la Bible de Luther (1534, où elle est le seul livre apocryphe qui n’a pas de prologue propre), la Bible de Genève (1546 ; à la fin de 2 Ch 33), la King James Version (1611 ; parmi les autres apocryphes). Elle est présente dans certaines autres éditions jusqu’au début du XIXe siècle.

 

Intérêt théologique : repentir et conversion

La force de cette prière vient du double mouvement qui associe la conversion du pécheur au « repentir » de Dieu. Le thème n’est pas nouveau : souvent Dieu, supplié par un prophète, renonce à punir Israël (Ex 32.14 ; Am 7.3,6). L’audace vient ici de la reprise du même mot dans deux versets qui se suivent pour exprimer la miséricorde de Dieu et la conversion du pécheur (v. 7 et 8). Ce rapprochement met l’accent sur la relation personnelle et en perpétuel devenir entre Dieu et les hommes.

 

Source : la-bible.net

 

Marie-Reine-et-Enfant-Jesus-Roi-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Prière de Manassé en latin

Oratio Manasse

Chapitre 1 - Caput 1

 

1 Domine Deus omnipotens patrum nostrorum, Abraham, Isaac et Iacob et semini eorum iusto,

2 qui fecisti caelum et terram cum omni ornatu eorum,

3 qui signasti mare verbo praecepti tui, qui conclusisti abyssum et signasti terribili et laudabili nomini tuo,

4 quod omnes pavent et tremunt a vultu virtutis tuae.

5 et insustentabilis ira super peccatores comminationis tuae,

6 inmensa vero et investigabilis misericordia promissionis tuae,

7 quoniam tu es Dominus altissimus super omnem terram, longanimis et multum misericors et paenitens super malitias hominum. tu autem Domine, secundum bonitatem tuam promisisti paenitentiam remissionis peccatorum,

8 et tu Deus iustorum, non posuisti paenitentiam iustis Abraham, Isaac et Iacob, his qui tibi non peccaverunt.

9 quoniam peccavi super numerum harenae maris, multiplicatae sunt iniquitates meae.

10 incurvatus sum multo vinculo ferri et non est respiratio mihi, quia excitavi iracundiam tuam et malum coram te feci, statuens abominationes et multiplicans offensiones.

11 et nunc flecto genua cordis mei, precans ad te bonitatem, Domine.

12 peccavi Domine, peccavi et iniquitatem meam agnosco.

13 peto rogans te Domine remitte mihi, remitte mihi, ne simul perdas me cum iniquitatibus meis neque in aeternum reserves mala mihi,

14 quia indignum salvabis me secundum magnam misericordiam tuam.

15 et laudabo te semper omnibus diebus vitae meae quoniam te laudat omnis virtus caelorum et tibi est gloria in saecula saeculorum, amen.

 

Image-pieuse-Annonciation-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

uk.gif

Prayer of Manasseh

Chapter 1 Biblical apocrypha

 

O Lord, Almighty God of our fathers, Abraham, Isaac, and Jacob, and of their righteous seed; who hast made heaven and earth, with all the ornament thereof; who hast bound the sea by the word of thy commandment; who hast shut up the deep, and sealed it by thy terrible and glorious name; whom all men fear, and tremble before thy power; for the majesty of thy glory cannot be borne, and thine angry threatening toward sinners is importable: but thy merciful promise is unmeasurable and unsearchable; for thou art the most high Lord, of great compassion, longsuffering, very merciful, and repentest of the evils of men. Thou, O Lord, according to thy great goodness hast promised repentance and forgiveness to them that have sinned against thee: and of thine infinite mercies hast appointed repentance unto sinners, that they may be saved. Thou therefore, O Lord, that art the God of the just, hast not appointed repentance to the just, as to Abraham, and Isaac, and Jacob, which have not sinned against thee; but thou hast appointed repentance unto me that am a sinner: for I have sinned above the number of the sands of the sea. My transgressions, O Lord, are multiplied: my transgressions are multiplied, and I am not worthy to behold and see the height of heaven for the multitude of mine iniquities. I am bowed down with many iron bands, that I cannot life up mine head, neither have any release: for I have provoked thy wrath, and done evil before thee: I did not thy will, neither kept I thy commandments: I have set up abominations, and have multiplied offences. Now therefore I bow the knee of mine heart, beseeching thee of grace. I have sinned, O Lord, I have sinned, and I acknowledge mine iniquities: wherefore, I humbly beseech thee, forgive me, O Lord, forgive me, and destroy me not with mine iniquites. Be not angry with me for ever, by reserving evil for me; neither condemn me to the lower parts of the earth. For thou art the God, even the God of them that repent; and in me thou wilt shew all thy goodness: for thou wilt save me, that am unworthy, according to thy great mercy. Therefore I will praise thee for ever all the days of my life: for all the powers of the heavens do praise thee, and thine is the glory for ever and ever. Amen.

 

Vierge-Marie-qui-pleure-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Partager cet article

Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article

commentaires