Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 09:24

Mere-Louise-Marguerite-Claret-de-la-Touche--parousie.over-.jpg

Mère Louise-Marguerite Claret de la Touche

stigmatisée française

née le 15 mars 1868 à Saint-Germain-en-Laye,

25 rue de Noailles

morte le 14 mai 1915 à Vische (Italie)

 

 

Vische-Stemma.png

 

 

Jésus prépara au cours de longues années la vénérable Louise Marguerite Claret de la Touche à son apostolat pour le renouveau du sacerdoce. Elle raconta que le 5 juin 1902, pendant l’adoration, le Seigneur lui apparut : « Je Le priais pour notre petit noviciat, je Lui demandais de me donner quelques âmes que je puisse former pour Lui. Alors Il me répondit : “Je te donnerai des âmes d’hommes.’’ Profondément étonnée de cette parole dont je ne comprenais pas le sens, je demeurais silencieuse cherchant à me l’expliquer. Et Jésus a repris : “Je te donnerai des âmes de prêtres.’’ Toujours plus étonnée je Lui dis : “Mon Jésus, comment feras-Tu cela ?’’ » … « Il m’a montré qu’Il a une œuvre à faire qui est de réchauffer le monde par l’amour. Et Jésus continua à expliquer Son Plan et pourquoi Il voulait s’adresser aux prêtres : "Il y a 19 siècles, douze hommes ont changé le monde ; ce n’étaient pas que des hommes seulement, c’étaient des prêtres ; maintenant encore, douze prêtres pourraient changer le monde. Mais il faut que ce soit de saints prêtres." » Par la suite, le Seigneur montra l’œuvre à Louise Marguerite. « C’est une union de prêtres, une œuvre qui englobe le monde entier », écrivit-elle. « Le prêtre qui veut remplir sa mission et proclamer la miséricorde de Dieu, doit d’abord posséder le Cœur de Jésus et être illuminé par l’amour de Son Esprit. Les prêtres devraient cultiver l’union entre eux, être un cœur et une âme, et ne jamais être une gêne l’un pour l’autre. »

 

Dans son livre “Le Sacré-Cœur et le Sacerdoce’’, Louise Marguerite décrivit le sacerdoce avec une telle clarté que quelques prêtres ont cru que son auteur était un de leur confrère. Un Jésuite osa même dire : « Je ne sais pas qui a écrit ce livre, mais une chose est sûre : ce n’est pas l’œuvre d’une femme. »

 

Mere-Louise-Marguerite-Claret-de-la-Touche-a-4-ans--parou.jpg

Louise-Marguerite à 4 ans

 

 

 

Prière pour obtenir la béatification

de la Vénérable Mère

Louise-Marguerite Claret de la Touche

 

Ô Amour Infini,

Père et Saint-Esprit qui,

par l’intermédiaire de

Ton humble Servante,

Mère Louise-Marguerite,

as voulu dévoiler aux prêtres

les richesses de Ta Miséricorde

répandues dans le Cœur du Christ,

continue à Te révéler au monde

afin que chaque créature T’aime

comme Tu veux être aimé et

aime en Toi chacun de ses frères.

Et glorifie Ta fidèle Servante

en nous accordant les Grâces

que nous Te demandons

par son intercession.

Amen.

 

Les personnes qui reçoivent des Grâces

par l’intercession de Louise-Marguerite,

sont priées de les communiquer à :


Betania del Sacro Cuore

10030 VISCHE (TO) ITALIE.

 

 

Note : Le 26 juin 2006, le Pape Benoît XVI a approuvé le décret de l'héroïcité des vertus de Louise-Marguerite, présenté par la Congrégation pour les Causes des Saints.

 

 

Mere-Louise-Marguerite-Claret-de-la-Touche-a-17-ans--paro.jpg

Louise-Marguerite à 17 ans

 

 

 

Prière pour la béatification de

Mère Louise-Marguerite

Autre version

 

Ô Amour Infini, vivant au Cœur de Jésus, fais-Toi connaître aux hommes afin qu’ils T’aiment comme Tu veux être aimé.

Puisqu’il a plu à Ta Divine Bonté de Te servir de la Mère Louise-Marguerite pour dévoiler aux prêtres les abîmes de Ton Amour et de Ta Miséricorde, et pour attirer les âmes vers le sacerdoce chrétien, nous Te supplions d’achever Ton œuvre en glorifiant Ton humble Servante.

Daigne, par son intercession, nous accorder les Grâces que nous sollicitons et réaliser dans le monde, sous la conduite des pasteurs de Ton Eglise, l’unité des esprits et des cœurs, dans la lumière de Ta Vérité et la Paix de ta Charité. Amen.

 

 

Mere-Louise-Marguerite-Claret-de-la-Touche-a-22-ans--paro.jpg

Louise-Marguerite à 22 ans

 

 

 

Prière à Jésus, Prêtre éternel

 

"O Jésus, Prêtre éternel, qui, dans ton grand amour pour les hommes tes frères, as institué le Sacerdoce chrétien, daigne combler tes prêtres de ton Amour.

Fais-les vivre toujours plus abondamment de Toi, rends-les par ta grâce, instruments de tes miséricordes, afin que, par la force de ton Esprit, ils continuent ta mission pour le salut du monde.

Divin Rédempteur des hommes, vois combien grande est la multitude de ceux qui sont loin de Toi! Regarde la foule des pauvres, des affamés, des ignorants et des faibles qui sont abandonnés.

Viens à nous par tes prêtres! Par eux, sois présent dans le monde, enseignant, pardonnant, consolant, renouant les liens de l'amour entre le Coeur de Dieu et le coeur de l'homme. Amen."


Le-Pere-Alfred-Charrier-2--s.-j.--son-directeur-spirituel-.jpg

Père Alfred Charrier, s. j.,

directeur spirituel de

Louise-Marguerite de 1896 à 1910

 

 

 

Acte d'adoration et de donation

à l'Amour Infini

 

"O Amour Infini, Dieu éternel, principe de vie, source de l'être,

je t'adore dans ton Unité souveraine

et dans la Trinité de tes Personnes.

Je t'adore dans le Père,

Créateur tout-puissant qui a fait toutes choses.

Je t'adore dans le Fils, Sagesse éternelle par qui tout a été fait,

Verbe du Père, incarné dans le temps au sein de la Vierge Marie,

Jésus-Christ, Rédempteur et Roi.

Je t'adore dans le Saint-Esprit,

Amour substantiel du Père et du Fils,

en qui sont la lumière, la force et la fécondité.

Je t'adore, Amour Infini,

caché dans tous les mystères de notre foi,

rayonnant dans l'Eucharistie,

débordant sur le Calvaire,

vivifiant la sainte Eglise

par les sacrements, canaux de la grâce.

Je t'adore palpitant dans le Cœur du Christ,

ton ineffable tabernacle et me consacre à Toi.

Je me donne à Toi, sans crainte, dans la plénitude de ma volonté;

prends possession de mon être,

pénètre-le tout entier.

Je ne suis qu'un néant

impuissant à te servir, il est vrai,

mais ce néant c'est Toi

Amour Infini qui l'as vivifié et qui l'attires à Toi.

Me voici donc, ô Jésus,

pour faire ton œuvre d'amour,

pour répandre, autant que j'en serai capable,

dans l'âme de tes prêtres

et, par eux, dans le monde entier,

la connaissance de tes miséricordes infinies

et des sublimes tendresses de ton Cœur.

Je veux accomplir ta volonté, quoi qu'il m'en coûte

jusqu'à l'effusion de mon sang

si mon sang pouvait n'être pas indigne

de couler pour ta gloire.

O Marie, Vierge immaculée

que l'Amour Infini a rendue féconde,

par tes mains virginales

je me donne et me consacre.

Obtiens-moi d'être humble et fidèle,

et de me dévouer sans réserve

aux intérêts de Jésus-Christ, ton adorable Fils

et à la gloire de son Cœur Sacré!

Amen."

 

Reliques-de-Mere-Louise-Marguerite-Claret-de-la-Touche--pa.jpg

 

 

Petite formule de consécration

 

"O Cœur Sacré de Jésus, Cœur du Verbe incarné,

tabernacle vivant de l'Amour Infini,

Vous qui, avec une largesse sans pareille,

répandez les richesses de votre divine charité sur vos prêtres,

daignez accepter l'offrande et le sacrifice

que je vous fais aujourd'hui.

Je me confie totalement

et me consacre à Vous sans aucune réserve.

A vous, je donne pour toujours,

mon corps, mon cœur, mon âme,

tout ce que j'ai et tout ce que je suis.

O Amour Infini, je me donne à Vous,

par la très sainte Vierge, votre Mère immaculée,

avec tous mes frères dans le sacerdoce,

employez-moi à quelque chose que ce soit,

selon votre bon plaisir.

Je suis tout vôtre, pour le temps et pour l'éternité.

Amen."

 

A-l-Ecoute-du-Coeur-du-Christ-Vie-et-Mission-de-Mere-Lou.jpg

 

« Jésus, dis-moi, pourquoi ton Coeur renferme-t-il tant d'Amour et pourquoi l'épanches-tu ainsi sur ton indigne créature ? Et Jésus répond ; Mon Coeur est le tabernacle vivant de la Divinité, il la renferme dans sa plénitude et la divinité est Amour ; ne comprends-tu pas que l'Amour, toujours actif, comme un fleuve aux eaux abondantes, a besoin de s'écouler et de se précipiter ?

- Oui, l'Amour doit se répandre, mais pourquoi sur ma misère ?

- Ta misère m'attire, parce que je suis la Miséricorde ; ta faiblesse me captive, parce que moi, je suis le Tout-Puissant ; tes fautes me réclament, parce que moi, je suis le Pur et que je me suis sanctifié pour toi.

- Mon Jésus, mon Sauveur, que veux-tu donc de moi ?

- Aime-moi, et laisse-moi t'aimer. Laisse-moi verser dans ton coeur le débordement du mien. Laisse-moi faire de toi une créature si chérie de son Dieu que nul, en te voyant, ne puisse douter des empressements de l'Amour Infini pour l'homme.

- Jésus, pourquoi moi et pas une autre plus digne ?

- Pourquoi ? Parce que le souvenir de tes faiblesses et des ombres de ton passé, en te faisant connaître ton néant, t'empêcheront d'attribuer à ta propre vertu les prédilections de mon Coeur.

- O Jésus, dis-moi encore quels sont les désirs de ton Coeur ?

- Le monde se glace, l'égoïsme étreint les coeurs, les hommes se sont détournés du foyer de la Charité et ils pensent être éloignés de leur Dieu ; et cependant je suis là, Moi, l"Amour Infini, tout proche, et le sein de la Charité divine, gonflé d'amour, a besoin de s'ouvrir. Laisse-moi t'aimer, Marguerite, et par toi descendre vers le monde.

- Mon Jésus, que puis-je faire au monde, puisque j'en suis séparée ; comment pourrais-je t'y conduire, puisque je n'ai point de commerce avec lui ?

- Marguerite, ce mystère qui dépasse ton intelligence, je veux te l'expliquer, [...] Je prends des âmes, je les investis de moi-même, je continue ma Passion en elles, je les sépare des autres pour mon Œuvre, je leur découvre les mystères de mon Amour et de ma Miséricorde, et faisant d'elles comme des canaux purifiés, je verse par leur moyen sur le monde une affluence nouvelle de grâces et de pardons.

- Mon Sauveur, je suis à toi, fais de moi selon ta volonté !

- Oui, je prends possession de toi. Je fais de ton âme le canal de mon Amour Infini et, quoique obscure et cachée, elle fera mon Œuvre ; tout ce que je verse d'amour en toi ira au monde, mais n'en retiens rien, ne cherche jamais ton intérêt, mais le mien. Sois fidèle, et chéris la souffrance ! »

 

Peinture-de-Mere-Louise-Marguerite-Claret-de-la-Touche--pa.jpg

Tableau de Jésus Miséricordieux peint par

Mère Louise-Marguerite de la Touche (1902-1903),

exposé dans la chapelle de la fondation de

Béthanie du Sacré-Cœur, à VISCHE (Turin)

 

 

 

« MISERICORDIAM VOLO »

Je désire la Miséricorde

 

 

 

Après avoir vu la Plaie du côté de Jésus dans une de ses visions mystiques, Mère Louise-Marguerite de la Touche en a parlé à son directeur spirituel, le Père Alfred Charrier, qui lui a demandé d'en faire une peinture. Louise-Marguerite savait bien peindre, et on peut remarquer des similitudes de cette histoire avec celle de Sainte Faustine Kowalska.

Au-dessus du portrait de Jésus est écrite l'inscription : "MISERICORDIAM VOLO", ce qui pourrait être traduit par "Je désire la Miséricorde", ou par de nombreuses traductions bibliques : "Je prends plaisir à la Miséricorde".

 

 

Références bibliques :

 

Matthieu 9 : 13

 

« 13 Allez, et apprenez ce que signifie : Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. » (Louis Segond).

 

« 13 Allez donc apprendre quel est le sens de cette parole: Je désire que vous fassiez preuve d'amour envers les autres plutôt que vous m'offriez des sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. » (La Bible du Semeur).

 

"13 Euntes autem discite quid est: Misericordiam volo, et non sacrificium. Non enim veni vocare justos, sed peccatores." (Vulgate, Mt 9 : 13).

 

"13 πορευθέντες δὲ μάθετε τί ἐστιν, ἔλεος θέλω καὶ οὐ θυσίαν· οὐ γὰρ ἦλθον καλέσαι δικαίους ἀλλὰ ἁμαρτωλούς."

 

“13 But go ye and learn what that meaneth, I will have mercy, and not sacrifice: for I am not come to call the righteous, but sinners to repentance.”

 

 

Osée 6 : 6

 

"6 Car j'aime la piété et non les sacrifices, Et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes." (Louis Segond).

 

« 6 Car je prends plaisir à l'amour bien plus qu'aux sacrifices, à la connaissance de Dieu bien plus qu'aux holocaustes. » (La Bible du Semeur).

 

"‎6 ‏כִּ֛י חֶ֥סֶד חָפַ֖צְתִּי וְלֹא־זָ֑בַח וְדַ֥עַת אֱלֹהִ֖ים מֵעֹלֽוֹת׃"

 

"6 Quia misericordiam volui, et non sacrificium; et scientiam Dei plus quam holocausta." (Vulgate, Hosea 6 : 6).

 

“6 For I desired mercy, and not sacrifice; and the knowledge of God more than burnt offerings.”

 

 

Matthieu 12 : 7

 

"7 Si vous saviez ce que signifie: Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices, vous n'auriez pas condamné des innocents." (Louis Segond).

 

" 7 Ah ! si vous aviez compris le sens de cette parole: Je désire que vous fassiez preuve d'amour envers les autres plutôt que vous m'offriez des sacrifices, vous n'auriez pas condamné ces innocents." (La Bible du Semeur).

 

"7 Si autem sciretis, quid est: Misericordiam volo, et non sacrificium: numquam condemnassetis innocentes:" (Vulgate, Mt 12 : 7).

 

"7 εἰ δὲ ἐγνώκειτε τί ἐστιν, ἔλεος θέλω καὶ οὐ θυσίαν, οὐκ ἂν κατεδικάσατε τοὺς ἀναιτίους."

 

“7 But if ye had known what this meaneth, I will have mercy, and not sacrifice, ye would not have condemned the guiltless.”

 

 

 

Bibliographie

 

"À l’Ecoute du Cœur du Christ - Vie et Mission de Mère Louise-Marguerite Claret de la Touche", Monseigneur Pier Giorgio Debernardi (ancien vicaire général du diocèse d’Ivrea, Evêque de Pinerolo). Préface du Père Edouard Glotin, s. j. Traduction par Philippe Audibert. L’Artésienne, Liévin, 2003, 763 pages.

 

En italien : "Ho incontrato l’amore - Vita, carisma, missione di Madre Luisa-Margherita Claret de la Touche", presentazione di Mons. Luigi Bettazzi, vescovo di Ivrea, Torino, 1999, 696 p.

 

 

Life---Work-of-Mother-Louise-Margaret-Claret.jpg

 

 

uk.gif

 

 

The Painting

 

Mother Louise–Marguerite Claret de la Touche was fond of drawing and painting: a popular pastime in Visitation monasteries of the last century. She left a number of pictures of landscapes, animals, flowers, and still–lifes. It is, however, her inspired painting of the Merciful Jesus, that continues to touch hearts and move them to prayer.

Father Charrier, S.J., Louise–Marguerite’s confessor, ordered her to execute the painting after she related to him a vision in which Our Lord manifested Himself revealing His wounded side. (The similarities with the experience of Saint Faustina Kowalska are striking.)

 

 

Meekness and Majesty

 

Louise–Marguerite painted the image at the end of 1902 and the beginning of 1903. It is unlike other pictures of the Sacred Heart dating from the same epoch. The Face of Christ resembles that of the Holy Shroud of Turin. The eyes of Christ seem to search the soul of the one meeting His gaze. Around the head of Christ the artist painted a double halo: the first represents a crown of thorns; the second, adorned with three stylized lilies, bears the inscription, Misericordiam volo, “It is mercy that I desire” (Mt 9:13).

Contemplating the image, one discovers at the same time the meekness of Jesus and His majesty. Meekness and majesty are inseparable in Him. Gesturing with His hand, Our Lord indicates His pierced Side. The opening in His tunic has, in effect, the shape of a heart.

 

 

The Sacred Side

 

The image represents the fulfillment of Zechariah’s prophecy: “They shall look on Him whom they pierced” (Jn 19:37). The pierced Side of Christ reveals the infinite love of His Heart; it is the wellspring of His mercy.

 

 

Call Me Mercy

 

Mother Louise–Marguerite’s own writings tell of what inspired her in painting the image:

“One day, prostrate at the feet of Jesus, I was calling Him my soul’s one and only Good, the sovereign love of my heart, the infinite treasury of all riches. In the end I said to Him, ‘My Jesus, how do You want me to address you?’ And He answered, ‘Call me Mercy!’ O my sweet Mercy, O Jesus who died of love upon this Cross, grant that, brought back to you by the appeal of Your Mercy, we may live from Your love and for your love’! (Diary, Good Friday, 13 April 1900)

 

 

Priest, Temple, and Door

 

Notice that the image represents the majesty of the “Eternal High Priest,” of the “Divine Sacrificer” Who, from His open Side, continues to pour out “life–giving torrents of Infinite Love” upon humanity and, in particular, upon priests. The lanced pierced His right side: an evident allusion to the vision recounted in Chapter 47 of the prophet Ezekiel. Christ is, at once, the “High Priest” (Heb 4:14) and the Temple (Jn 2:21). Saving water streams out from below the right side of the Temple, and swells to become “a river” producing life in abundance wherever it flows. In this light, the wound in the Side of Christ is revealed also as “the door” (Jn 10:7) through which one enters the Holy of Holies to “obtain mercy and gind grace” (Heb 4:16).

 

The-Book-of-Infinite-Love.jpg

 

 

"The devotion to the Blessed Eucharist and the devotion to the Sacred Heart are not only two sister devotions. In reality, they are only one and the same devotion. They complete each other and develop each other; they blend so perfectly together that one cannot stand without the other, and their union is absolute."


“The Book of Infinite Love,” Second Part, Section XII Copyright © Publishers Tan Books North Carolina USA.

 


“God is Love, He is Infinite Love. This divine essence in itself has no form. It is a vast, limitless sea, a light confined by no obstacle, but outside Itself, Infinite Love takes different forms in order that we may be able to recognise It. One of the forms of Love, the most attractive for our sinful souls, is Mercy. Mercy is a form of Love adapted to us sinners, but it is truly Love, Infinite Love, always the same, uncreated, eternal, living, and operating.

Thus in the Upper Room, in an instant, Infinite Love effected two marvellous creations: the Eucharist and the priesthood.” “The Priest, the Creation of Infinite Love."


From “The Sacred Heart and the Priesthood,” Copyright © Publishers Tan Books North Carolina USA.


The Little Book of the Work of Infinite Love

 

 

Prayer to Jesus the Eternal Priest


"O Jesus eternal High Priest, divine Offerer of Sacrifice, Who, in an incomparable transport of love for men, Thy brethren, didst allow the Christian priesthood to issue from Thy Sacred Heart, deign to continue to pour out on Thy priests the life-giving streams of Infinite Love. Live Thou in them, transform them into Thyself; render them by Thy grace the instruments of Thy mercies; act in them and through them, and grant, that, having been completely clothed with Thee by the faithful imitation of Thy adorable virtues, they may perform in Thy Name and by the strength of Thy Spirit, the works which Thou Thyself hast accomplished for the salvation of the world.

Divine Redeemer of souls, see how great is the multitude of those who still sleep in the darkness of error; count the number of those unfaithful sheep that are walking on the edge of the eternal abyss; consider the crowds of the poor, the hungry, the ignorant and the weak, who are groaning in their state of abandonment. Return to us by Thy priests, live again in very truth in them; act through them and pass again through the world teaching, pardoning, consoling, offering sacrifice, renewing the sacred bonds of love between the Heart of God and the hearts of men. Amen."

 

lndulgences: 300 days once a day. A plenary indulgence on usual conditions, if recited daily for a month. (Pius X, Recript in his own hand March 3 1905. Raccolta 1937).

 

This prayer, O Jesus Eternal High Priest was composed by Mother Louise Margaret in December, 1903. Father Charrier had it printed It was soon translated into nine of the European languages; and in February, 1905, Monsignor Henri, Bishop of Grenoble, presented the original and the nine translations to Pope Pius X, with a petition to His Holiness to grant an indulgence for its recitation. The prayer, which was written before the Encyclical of Pius X on the Priesthood had appeared, contains ideas identical with those of the Encyclical. His Holiness was pleased to see that it expressed ideas so dear to his heart and granted an indulgence of 300 days once a day, and a plenary indulgence once a month for reciting it daily.

 

 The-Love-And-Service-of-God---Infinite-Love.jpg

 

 

Act of Consecration and Donation

of oneself to Infinite Love


"O Infinite Love, Eternal God, Principle of life, Source of being, I adore Thee In Thy sovereign Unity and in the Trinity of Thy Persons.

I adore Thee in the Father, omnipotent Creator Who has made all things. I adore Thee in the Son, eternal Wisdom by Whom all things have been made, the Word of the Father, incarnate in time in the womb of the Virgin Mary, Jesus Christ, Redeemer and King. I adore Thee In the Holy Ghost, substantial Love of the Father and the Son, in Whom are light, strength and fruitfulness.

I adore Thee, Infinite Love, hidden in all the mysteries of our Faith, shedding Thy beneficent rays in the Blessed Eucharist, overflowing on Calvary and giving life to the Church by the channels of the Sacraments, I adore Thee throbbing in the Heart of Jesus, Thine ineffable Tabernacle, and I consecrate myself to Thee.

I give myself to Thee without fear with the fullness of my will; take possession of my being, penetrate it entirely. I am but a nothing, powerless to serve Thee, it is true, but it is Thou, Infinite Love, Who hast given to this nothing and Who dost draw it to Thee.

Behold me then, O Jesus, come to do Thy work of love to labour to the utmost of my capacity in bringing to Thy priests, and through them to the entire world, the knowledge of Thy mercies and of the sublime and tender love of Thy Heart.

I wish to accomplish Thy will, whatever it may cost me; even to the shedding of my blood, if my blood be not unworthy to flow for Thy glory.

O Mary, Immaculate Virgin whom Infinite Love has rendered fruitful, It Is by thy virginal hands that I give and consecrate myself.

Obtain for me the grace to be humble and faithful, and to devote myself without reserve to the interests of Jesus Christ Thy adorable Son and to the glory of His Sacred Heart!"


Pope Pius XI granted the following indulgences to members for the recitation of this prayer: 300 days toties quoties; plenary once a month, if recited daily.


The-Sacred-Heart-and-the-Priesthood.jpg

 

 

Vow of Abandonment

 

St. Margaret Mary Alacoque tells us in her autobiography that early in her religious life, Our Lord demanded of her the sacrifice of her liberty and her whole being, and that she made it to Him Later on He demanded that this sacrifice be made in the form of a vow to do always what was most perfect; this vow she made, in greatest detail, after consulting her Superiors. He made similar demands from Sister Louise Margaret; first He demanded of her a vow of total abandonment to His will, and later on, He demanded a donation of her whole being to Infinite Love.

She made the vow of abandonment on the First Friday of August, 1895, with the consent of her confessor and her superiors, according to the following formula:

 

“O my God, prostrate in Thy presence, I adore Thy infinite perfection, I adore Thy sovereign dominion over all Thy creatures and, in order to recognise Thy dominion over me, I make a vow of total abandonment of my whole being into Thy hands, allowing Thee to dispose of me according to Thy good pleasure, for time and eternity,”

“O Jesus, I abandon myself without reserve to Thy divine Heart, giving Thy love entire liberty of action in me and around me, wishing to see only Thy action in all things and to adore every disposition of Thy will."


Banniere-Coeur-de-Jesus--sauvez-la-France--Cathedrale-Sa.JPG

 

 

Act of Consecration to the

Sacred Heart of Jesus

 

While Margaret was waiting to join the Visitation Convent in Romans she went on a pilgrimage to the Shrine of the Sacred Heart in Paray le Monial in France where Jesus had appeared to Saint Margaret Mary Alacoque. She composed and made the following Act of Consecration of herself to the Sacred Heart of Jesus.

 

“O adorable Heart of my divine Saviour, I offer and consecrate myself entirely to Thee: my soul which Thou has created to Thy image; my intellect which Thou has enlightened with the lights of Thy faith; my heart which, after loving creatures, now wishes to love only Thee and to beat for Thee alone; my body which has contributed to, and shared in the wandering of my soul, but which wishes by penance to sustain and contribute to its uplifting; all the higher powers of my soul and the lower powers of my body, I give and abandon entirely to Thee. For the future I wish to have no other will but Thine, no other desire but that of pleasing Thee, no other love but Thy pure love. Amen.”

 

 

germany.gif

 

Mutter Louise-Marguerite Claret de la Touche

 

 

Louise-Marguerite Claret de la Touche, französische Nonne, Mystikerin

 

 

 

italie.gif

 

Venerabile Madre Luisa Margherita Claret de la Touche

 

 

 

portugal.gif

 

"Eu quero imprimir o meu coração no coração dos meus sacerdotes e é através de você que eu vou fazer " (Jesus).


1932--la-depouille-de-la-Fondatrice-est-transportee-dans-.jpg

 

 

Partager cet article

Published by Patrick ROBLES - dans Saintes et Saints
commenter cet article

commentaires