Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

 

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 10:55
Le martyre de Saint-Laurent
210 ou 220-258
Pierre Paul Rubens



Prière à Saint-Laurent


C'est l'ardeur de Ton Amour, Seigneur, qui a donné au Diacre Saint-Laurent de se montrer fidèle dans son service, et d'accéder à la gloire du martyre ; accorde-nous d'aimer ce qu'il aimait, et d'accomplir ce qu'il a enseigné. Amen.

Seigneur, à Ta suite et à l'image de Saint-Laurent Ton martyr, donne-nous la Grâce d'entrer dans la même dynamique de don de nous-mêmes. Donner par Amour est la seule chose qui puisse donner sens à toute une vie dans un monde où il ne semble y avoir d'autres valeurs que la logique du profit et de l'intérêt personnel ou de groupe. Seigneur, que Ton Esprit d'Amour vienne dilater nos cœurs et ouvrir nos mains ! Amen.

Repost 0
Published by parousie - dans Prières
commenter cet article
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 07:53

"Je suis toute Miséricordieuse"
(la Sainte-Vierge dans sa 3ème apparition,
le 16 février 1876).



Prière à Notre-Dame de Pellevoisin


Vierge Marie,

à Cana, Tu as prié

pour que la Gloire de Jésus soit manifestée.

À Pellevoisin, à la prière d'Estelle, malade,

Tu as obtenu de Ton Fils la guérison complète

de celle qui T'implorait.

Sois toujours attentive à nos demandes.

Prends dans Ton Cœur nos misères,

présente-les à Jésus pour qu'Il les transforme

et nous fasse Miséricorde.

Apprends-nous aussi à intercéder pour nos frères,

ceux que nous aimons et ceux qui nous ont fait du mal.

Mère de Miséricorde,

à la Croix, unie à Ton Fils crucifié, Tu offres Ta vie

pour enfanter dans la Grâce le disciple Bien-Aimé ;

fais de nous de vrais témoins du Christ,

par l'offrande de nos activités, de nos prières ;

fais que, revêtus de l'amour du Christ,

nous exprimions notre foi par toute notre vie.

Reine de Miséricorde,

c'est dans l'épreuve de la Croix

que Tu es devenue notre Mère ;

fais que dans l'espérance, nous ne puissions jamais

nous avouer vaincus.

Obtiens-nous cette force d'amour

qui nous permettra de lutter jusqu'au bout

pour que la victoire de Jésus

soit notre victoire et notre joie.

Ô Notre-Dame,

demande pour nous le don de l'Esprit.

Qu'Il dépose ainsi dans nos cœurs

la soif de la vérité et de la sainteté,

nous pourrons alors avec foi

publier la Gloire du Père.

Amen.



Mgr Pierre Plateau
Imprimatur : 19 février 2000.


 

 

 


 

 

 

 

Le Scapulaire du Sacré-Cœur

Repost 0
Published by parousie - dans Sanctuaires mariaux
commenter cet article
25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 17:44
 
François de Sales
1567-1622


Prière "Par la main"
de Saint-François de Sales


Faites comme les petits enfants qui, de l'une des mains, se tiennent à leur père, et de l'autre, cueillent des fraises ou des mûres le long des haies ; car, de même, amassant et maniant les biens de ce monde de l'une de vos mains, tenez toujours de l'autre la main du Père Céleste,
vous tournant de temps en temps vers Lui, pour voir s'Il a agréable vos activités ou vos occupations.
Gardez-vous bien surtout de quitter Sa main et Sa protection, car s'Il vous abandonne, vous ne ferez point de pas sans donner du nez en terre.
Je veux dire que quand vous serez parmi les affaires et occupations communes, qui ne requièrent pas une attention si forte et si pressante,
vous regardiez plus Dieu que les affaires ; et quand les affaires sont de si grande importance qu'elles requièrent toute votre attention pour être bien faites, de temps en temps, vous regarderez à Dieu, comme font ceux qui naviguent en mer, lesquels, pour aller à la terre qu'ils désirent,
regardent plus en haut au ciel que non pas en bas où ils voguent.


La Mort de Saint-François de Sales
Louis Jean-Jacques Durameau

1767

 


Prière de Saint-François de Sales

pour une future mère


Dieu éternel, Père d'infinie Bonté, qui avez ordonné le mariage pour accroître la race humaine et repeupler la Cité Céleste et qui avez dévolu à la femme le rôle principal en cette tâche, c'est Votre Volonté que la fécondité apporte la preuve de Votre bénédiction.

Jetez maintenant un regard sur moi, prosternée dans l'adoration devant la face de Votre Majesté, afin de Vous remercier pour la conception de l'enfant, don que Vous avez fait à mon corps. Mais Seigneur, puisque Vous avez agi ainsi dans Votre Bonté, étendez les bras de Votre Providence et menez à la perfection l'œuvre que Vous avez commencée. Communiquez à ma gestation quelque chose de Votre Divine Excellence et, par Votre assistance indéfectible, aidez-moi à porter cet enfant, fruit de Votre Pouvoir Créateur, jusqu'à l'heure de l'enfantement.

Dieu de ma vie, venez à mon aide, soutenez de votre main Sacrée ma faiblesse et recevez ce fruit de mes entrailles ; préservez le nouveau-né qui Vous appartient, jusqu'à ce que le Sacrement du Baptême le dépose dans le sein de Votre Épouse, l'Église, faites-le Vôtre également par la Rédemption.

Sauveur de mon âme, Vous qui sur la terre montrâtes tant de Tendresse à l'égard des petits enfants assemblés autour de Vous, recevez-en encore un autre, je Vous prie, et adoptez-le parmi Vos fils. Lorsqu'il Vous appartiendra et pourra Vous appeler Père, alors Votre Nom sera sanctifié en lui et Votre règne arrivera.

C'est pourquoi, Ô Rédempteur du monde, je voue, dédie et consacre mon enfant, de tout mon cœur, à Votre Loi, à l'amour de Votre service et au service de Votre Amour. Etant donné que Votre juste colère a assujetti la mère de la race humaine ainsi que sa postérité pécheresse à beaucoup de souffrances et de peines dans l'enfantement, j'accepte de Vos mains, Seigneur, toutes les douleurs qui seront les miennes à cette heure.

Je Vous fais pourtant une prière : au nom de la Sainte Joie avec laquelle Votre innocente Mère a enfanté, soyez Miséricordieux à l'heure de ma délivrance envers la pauvre pécheresse que je suis et bénissez-moi, ainsi que l'enfant que Vous m'avez donné, de la Bénédiction de Votre Amour Éternel. Avec une complète confiance en Votre Bonté, je demande ce don en toute humilité.

Et Vous, très Sainte Vierge-Mère, incomparable Souveraine, Gloire sans pareille de toutes les femmes, ouvrez largement Vos bras protecteurs et recevez dans le sein maternel de Votre infinie Délicatesse mes désirs et mes supplications, de sorte que Votre Fils, dans Sa Miséricorde, puisse daigner accueillir ma prière. Ô Vous, la plus aimable de toutes les créatures, au nom de l'Amour Virginal dont Vous avez chéri Saint-Joseph, Votre très cher époux, au nom des mérites infinis de la naissance de Votre Fils, des entrailles Sacrées qui L'ont porté, des mamelles qui L'ont allaité, je Vous supplie d'obtenir pour moi ce que je demande.

Saints anges de Dieu, désignés pour me garder, moi et l'enfant que je porte, défendez-nous, gouvernez-nous, afin que, sous votre protection, nous puissions un jour atteindre à la gloire qui fait vos délices et, en votre compagnie, louer et bénir le Seigneur et Maître de nous tous, qui vit et règne éternellement.


Saint-François de Sales en gloire

Peintre anonyme


Prière de Saint-François de Sales

à Saint-Joseph


Glorieux Saint-Joseph, époux de Marie, accordez-nous Votre protection paternelle, nous Vous en supplions par Jésus-Christ. Ô Vous, dont la puissance s'étend à toutes nos nécessités et sait rendre possible les choses les plus impossibles, prenez paternellement les intérêts de Vos enfants. Nous recourons à Vous avec confiance. Faites que, sous Votre paternelle conduite, toutes nos causes d'inquiétude tournent à la Gloire de Dieu et au bien de Ses dévoués serviteurs. Amen.



Saint-François de Sales
Nicolas-Guy Brenet
XVIIIème siècle





Litanies de Saint-François de Sales

Seigneur, ayez pitié de nous ; Seigneur, ayez pitié de nous
Ô Christ, ayez pitié de nous ; Ô Christ, ayez pitié de nous
Seigneur, ayez pitié de nous ; Seigneur, ayez pitié de nous
Jésus, écoutez-nous ; Jésus, écoutez-nous
Jésus, exaucez-nous ; Jésus, exaucez-nous
Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Saint-Esprit qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Sainte Trinité qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous
Sainte Marie, Sainte-Vierge des Vierges, Mère du Sauveur, priez pour nous

Saint-François de Sales, très digne pontife, chéri de Dieu et des hommes, priez pour nous

Saint-François de Sales, fidèle disciple et imitateur de Jésus-Christ, priez pour nous

Saint-François de Sales, enfant bien-aimé de Marie, priez pour nous

Saint-François de Sales, qui avez miraculeusement recouvré la paix et l'espérance par l'intercession de la Mère de Dieu, priez pour nous

Saint-François de Sales, guide et modèle de la vraie piété, priez pour nous

Saint-François de Sales, parfait exemple de prudence et de charité, dans la conduite des âmes, priez pour nous

Saint-François de Sales, qui avez eu la science pour enseigner les hommes, et l'onction pour les toucher, priez pour nous

Saint-François de Sales, qui avez su joindre la force pour corriger les vices et la douceur pour gagner les cœurs, priez pour nous

Saint-François de Sales, pasteur charitable qui avez exposé votre vie pour le salut de vos ouailles, priez pour nous

Saint-François de Sales, qui étiez le soutien de la veuve et le père de l'orphelin, priez pour nous

Saint-François de Sales, qui étiez le protecteur des pauvres et des opprimés, priez pour nous

Saint-François de Sales, dont l'extérieur bon et affable, grave et modeste, rappelait Jésus-Christ conversant parmi les hommes, priez pour nous

Saint-François de Sales, tout embrasé d'amour pour la Croix du Sauveur, priez pour nous

Saint-François de Sales, vrai miroir de douceur et d'humilité, priez pour nous

Saint-François de Sales qui, par votre zèle et votre douceur, avez gagné à l'Église plus de soixante-dix mille hérétiques, priez pour nous

Saint-François de Sales, dont la patience et la sérénité n'ont jamais été altérées par les injures, les calomnies et les contradictions, priez pour nous

Saint-François de Sales, qui voyiez en toutes choses le bon plaisir de Dieu, et qui mettiez votre bonheur à vous y conformer avec amour, priez pour nous

Saint-François de Sales, qui avez pour principe de ne rien demander et de ne rien refuser, priez pour nous

Saint-François de Sales, qui vous reposiez dans le sein de la Divine Providence, comme un enfant dans les bras de sa mère, priez pour nous

Saint-François de Sales, qui aviez pris pour devise ou mourir ou aimer, parce que la vie sans amour de Dieu vous semblait pire que la mort, priez pour nous

Saint-François de Sales, dont la vie, au milieu des plus grand travaux, était une oraison continuelle, priez pour nous

Saint-François de Sales, imitateur de la pureté des anges, priez pour nous

Saint-François de Sales, le plus dévot et le plus aimable des saints, priez pour nous

Saint-François de Sales, fondateur d'une congrégation des vierges destinée à répandre en tous lieux la bonne odeur de Jésus-Christ, priez pour nous

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur !

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur !

Jésus, écoutez-nous ; Jésus, exaucez-nous

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur

 

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur

 

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, Jésus-Christ, écoutez-nousJésus-Christ, exaucez-nous


V/ Priez pour nous, Saint-François de Sales,


R/ Afin que nous travaillions comme vous à imiter Jésus Doux et Humble de Cœur.


Prions :

Mon Dieu, qui , pour l'édification et le salut des âmes, nous avez présenté dans Saint-François de Sales le modèle le plus parfait de la douceur et de la piété, mettez dans nos âmes toute l'onction de sa religieuse amabilité, toute l'ardeur de sa charité et toute la profondeur de son humilité, afin que nous puissions partager un jour sa gloire dans le Ciel, et Vous aimer avec lui dans tous les siècles. Amen.


Saint-François de Sales

Giovanni Antonio Petrini
1750



Neuvaine à Saint-François de Sales


Père Miséricordieux, Tu as donné Saint-François de Sales à Ton Église
comme Pasteur embrasé de l'Amour du Coeur de Ton Fils et un Maître Spirituel de la connaissance amoureuse de Ton Mystère Divin.
Accorde-nous la Grâce de nous laisser attirer avec lui dans le brasier ardent de Ta Communion Trinitaire, par le Coeur de Jésus, Doux et Humble, pour que nous puissions coopérer par toute notre vie à
l'Oeuvre de Ton Amour Divin, en nous, entre nous et dans la Création entière.
Par l'intercession de Saint-François de Sales et dans le Nom Glorieux de Jésus, Ton Fils et notre Sauveur, je Te demande la grâce... (la formuler).

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen.

Saint-François de Sales, priez pour nous !

Repost 0
Published by parousie - dans Neuvaines
commenter cet article
25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 11:43
Crucifixion de Saint-André
Legenda aurea
Saint-Jacques de Voragine
XVème siècle


Prière à Saint-André


" Vous dont le nom glorieux et sacré présageait la vie, votre nom exprime aussi la Beauté dont la Croix bienheureuse vous a noblement couronné.
André, Apôtre du Christ, votre nom seul est un signe qui vous distingue, un mystique emblème de votre beauté.

Ô vous que la Croix élève jusqu'aux Cieux, vous que la Croix aime avec tendresse, vous à qui l'amertume de la Croix prépare les joies de la lumière future, en vous le mystère de la Croix brille doublement imprimé : vous triomphez de l'opprobre par la Croix, et vous prêchez le Sang Divin qui arrosa la Croix.

Désormais donc, réchauffez nos langueurs, daignez veiller sur nous, afin que, par la victoire de la Croix, nous entrions dans la patrie du Ciel.

Amen."


Cette hymne a été composée, à la louange du Saint Apôtre André de Bethsaïde, par le Pape Saint-Damase.

Neuvaine à Saint-André

Repost 0
Published by parousie - dans Prières
commenter cet article
25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 08:36
Pedro de Alcántara
1499-1562


Prière de Saint-Pierre d'Alcantara

Accorde-moi, Seigneur, plus que toute autre vertu,
la grâce de T'aimer tel que Tu l'as commandé.
Ô toi qu'on aime plus que tout ce qui peut s'aimer,
Toi, douceur pour mon cœur, vie pour mon âme,
joyeux repos pour mon esprit.
Prépare-Toi, Seigneur, en moi une agréable demeure ;
selon la promesse du Saint Livre, oui, Tu viendras Te reposer en moi.
Fais mourir en moi tout ce qui Te déplaît,
et fais de moi un homme selon Ton cœur.
Ô Père Tout-Puissant, affermis ma mémoire en Toi et remplis-la de saintes pensées !
Ô Fils très puissant, éclaire mon entendement de la lumière de la souveraine vérité.
Ô Esprit-Saint, Amour du Père et du Fils, par Ta Bonté, fais-moi connaître Tes Volontés
et enflamme mon cœur d'un si grand amour que toutes les eaux ne puissent l'éteindre !



Prière à Saint-Pierre d'Alcantara


Vous qu'on ne saurait invoquer en vain, selon la parole du Seigneur, si vous daignez vous-même lui présenter nos prières, obtenez-nous ce rassasiement du Ciel qui dégoûte des mets d'ici-bas. C'est la demande, qu'en votre nom, nous adressons, avec l'Église, au Dieu qui rendit admirable votre pénitence et sublime votre contemplation.

La grande famille des Frères Mineurs garde chèrement le trésor de vos exemples et de vos enseignements ; pour l'honneur de votre Père Saint-François et le bien de l'Église , maintenez-la dans l'amour de ses austères traditions. Continuez au Carmel de Thérèse de Jésus votre protection précieuse ; étendez-la, dans les épreuves du temps présent, sur tout l'état religieux.

Puissiez-vous enfin ramener l'Espagne, vot,e patrie, à ces glorieux sommets d'où jadis la sainteté coulait, par elle, à flots pressés sur le monde ; c'est la condition des peuples ennoblis par une vocation plus élevée, qu'ils ne peuvent déchoir sans s'exposer à descendre au-dessous du niveau même où se maintiennent les nations moins favorisées du Très-Haut.

Repost 0
Published by parousie - dans Iberia
commenter cet article
25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 08:15
Martyre de Saint-Barnabé
"Legenda aurea"
Saint-Jacques de Voragine
XVème siècle


Prière à Saint-Barnabé


Recevez, Ô Barnabé, l'hommage des nations reconnaissantes. Lévite fidèle, vous veilliez près du sanctuaire figuratif des siècles de l'attente, observant l'arrivée du Seigneur Dieu (Levit. VIII, 33.), jusqu'à ce que la véritable Arche Sainte, l'Humanité du Sauveur, ayant paru dans Sion, vous vous rangeâtes près d'elle aussitôt pour la défendre et la servir. Elle venait rallier tous les peuples, leur donner la vraie manne, fonder avec tous un Testament nouveau ; elle demandait aux fils de l'ancienne alliance le sacrifice des privilèges qu'ils avaient eus au temps de l'égarement des nations.

Membre de la tribu favorisée entre toutes, vous eûtes promptement fait l'abandon d'un titre périmé ; allant plus loin que le précepte, on vous vit renoncer aux possessions mêmes que vous teniez de votre famille, et vous donner, vous et vos biens, à l'Église à peine née, persécutée, méconnue de la synagogue.

Aussi l'Esprit-Saint, qu'on ne surpasse jamais en générosité, vous réserva-t-Il l'insigne honneur de donner aux nations leur Apôtre. Saül, votre ami, aveuglé par les préjugés de la secte pharisienne, n'avait point suivi votre exemple ; et les fidèles tremblaient à son seul nom, comme à celui du plus fougueux des persécuteurs. Mais votre intercession montait silencieusement pour lui de cette terre, et s'unissait dans le Ciel à la prière d'Étienne pour son meurtrier.

L'heure de la grâce sonna enfin ; vous fûtes le premier dans Jérusalem à connaître son triomphe, et il ne fallut rien moins que l'autorité de votre témoignage pour faire ouvrir au récent converti les portes de l'assemblée des croyants.

Devenu près de l'Église garant du Docteur des nations, il vous appartenait de le conduire en ses premiers travaux. Quelle gloire à vous d'avoir eu Paul pour compagnon ! S'il vous manqua d'avoir été mis au nombre des douze, votre autorité fut bien celle qui se rapprocha le plus de la leur. Délégué par eux à Antioche après le baptême de Cornélius, pour prendre en mains la conduite de l'évangélisation des gentils, vous vous adjoignîtes le nouvel ouvrier ; c'est alors que la parole du salut, passant par vos lèvres, produisit des conversions si nombreuses, qu'on donna pour la première fois aux fidèles le nom de chrétiens, qui les distinguait à la fois des païens et des Juifs.

L'émancipation des nations était accomplie ; et Paul, aux yeux de tous et d'après le langage de l'Esprit-Saint lui-même, n'était encore que votre disciple et votre protégé (Act. XI, 30 ; XII, 25 ; XIII, 1.). Aussi l'Esprit voulut-Il que l'ordination solennelle, qui le constituait Apôtre des gentils, vous fût commune avec lui. Vos voies, inséparables jusque-là et quelque temps encore, n'allaient pas tarder à se diviser pour le bien d'un plus grand nombre d'âmes.

L'île de Chypre, fatalement abusée par le démon de la volupté durant les siècles de l'idolâtrie, reçut plus spécialement vos soins apostoliques ; elle vous avait donné le jour : vous lui rendîtes en échange votre sang et vos sueurs, portant partout sur son territoire la sainte et purifiante lumière du Fils de Dieu.

Mais le feu de la Pentecôte qui brûlait en vous, sollicitait votre âme à des missions plus lointaines. C'est de vous-même qu'il était écrit, en même temps que de Paul :
" Je t'ai établi pour être la lumière des nations et leur salut jusqu'aux extrémités de la terre." (Act. XIII, 47).
L'Italie entendit votre douce parole qui répandait la joie sainte et la consolation du Paraclet ; elle vit ce noble visage, dont la sereine majesté faisait croire aux pauvres païens qu'ils recevaient en votre personne le prince de leurs dieux, caché sous des traits humains (Ibid. XIV, 11.). Bergame, Brescia, d'autres villes encore, Milan surtout, vous honorent comme leur père. Du haut de votre trône d'Apôtre, Ô Barnabé, gardez en elles toujours la foi que vous y avez déposée ; plus heureuses que les cités de l'île de Chypre, elles sont jusqu'ici restées fidèles.

Protégez l'Ordre utile à l'Église, qui se réclame de votre puissant patronage ; que son apostolat continue le vôtre, et mérite jusqu'au dernier jour à ses membres l'estime dont les entourait Saint-Charles Borromée, votre glorieux successeur sur le siège de Milan.

Enfin, Ô père des nations, étendez votre sollicitude à la gentilité entière qui vous fut confiée par l'Esprit-Saint sans distinction de races ou de pays : qu'elle entre toute dans la voie de lumière si bien décrite par la Lettre précieuse qui porte votre nom béni (Ep. cathol. S. Barnab. ap. XIX.) ; qu'elle soit pour Dieu le vrai temple dont celui de Moriah n'était que la figure (Ibid. XVI.).

Repost 0
Published by parousie - dans Prières
commenter cet article
25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 07:44
Sainte-Marguerite de Cortone

1247-1297
Gaspare Traversi
1758



Prière à Sainte-Marguerite de Cortone

Ô glorieuse Sainte-Marguerite, véritable perle précieuse que Dieu a arrachée avec tant d'Amour des mains du voleur infernal qui vous possédait, pour donner à tous les pécheurs, dans votre admirable conversion, votre sainte vie et votre mort très précieuse, une efficace impulsion à abandonner le péché, par la pratique du bien et par la fuite du mal avec toutes ses occasions prochaines ; à nous, vos dévots serviteurs, du haut de la gloire où vous ont élevé vos larmes et vos pénitences, obtenez la grâce de la sincère conversion du coeur, de la vraie douleur de nos fautes, et après une sainte vie, passée à votre exemple dans l'amour de Jésus crucifié pour nous, une bonne mort, et la couronne de gloire dans le sein de l'éternelle béatitude. Ainsi soit-il.


Extase de Sainte-Marguerite de Cortone
Giovanni Lanfranco
1621


Autre prière à Sainte-Marguerite de Cortone


La joie du Ciel fut grande, Ô Marguerite, le jour où votre cœur, dépris de ses coupables illusions, se convertit à Dieu ; mais l'allégresse des Anges fut plus vive encore le jour où, quittant ce corps mortel dont votre pénitence avait fait un sacrifice continuel, vous allâtes jouir des embrassements de l'Epoux.

Monument éternel de ses Miséricordes, nous vous saluons, le cœur rempli d'espérance ; car nous aussi, nous sommes pécheurs, et nous voudrions comme vous éviter la justice que nous avons méritée, et obtenir le pardon que le Seigneur, dans Sa Bonté, a daigné vous accorder. Priez pour nous, Ô Marguerite !

Nous sommes vos frères dans la fragilité, dans les égarements ; obtenez que nous le soyons aussi dans la pénitence. Pour vous détacher des vains attraits du siècle, Dieu permit que le spectacle de la mort se révélât à vos yeux dans toute son horreur.

Si des circonstances spéciales rendirent la vue du cadavre qui s'offrait à vos regards particulièrement éloquente pour vous, et vous firent mieux sentir encore le danger que l'âme encourt en bravant la Justice Divine ; comment se fait-il que nous demeurions insensibles aux coups que la mort ne cesse de frapper autour de nous, et qui nous révèlent à toute heure l'incertitude de la vie , et l'approche pour nous du jugement qui décidera de notre sort éternel ?

Rompez notre assoupissement, Ô sainte amante de notre Sauveur ! L'Eglise, en ces jours, marque nos fronts de la cendre expiatrice ; elle nous rappelle que nous ne sommes que poussière, et que bientôt, nous rentrerons dans la poussière. Que cet avertissement serve à nous détacher du monde et de nous-mêmes ; qu'il incline notre cœur vers la pénitence, port assuré après tant de naufrages ; qu'il produise en nous le désir de rétablir pleinement nos relations avec un Dieu si tendre à l'égard de la pauvre âme qui, après L'avoir trahi, vient se jeter dans Ses bras, et Lui demande la grâce de l'aimer.

Votre exemple, Ô Marguerite, nous apprend que nous pouvons tout espérer. Obtenez-nous une place à vos pieds, et daignez étendre à nous cette charité maternelle qui consuma votre cœur sur la terre.























 


Video of Saint Margaret of Cortona

 


Repost 0
Published by parousie - dans Italie mystique
commenter cet article
25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 07:31
La vision de Saint-François de Paule
1416-1507
Bartolomé Esteban Murillo
XVIIème siècle


Prière à Saint-François de Paule

Apôtre de la Pénitence, François de Paule, votre vie fut toujours sainte ; et nous sommes pécheurs. Cependant nous osons, en ces jours, recourir à votre puissant patronage, pour obtenir de Dieu que cette sainte carrière ne se termine pas sans avoir produit en nous un véritable esprit de pénitence, qui serve d'appui à l'espoir que nous avons conçu de notre pardon.
Nous admirons les merveilles dont votre vie fut remplie, et cette longévité des Patriarches qui parut en vous, afin que la terre pût jouir plus longtemps du fruit de vos exemples. Maintenant que vous êtes dans la gloire éternelle, souvenez-vous de nous et bénissez le peuple fidèle qui implore votre suffrage.
Par vos prières, faites descendre sur nous la grâce de la componction qui animera les œuvres de notre pénitence. Bénissez et conservez le Saint Ordre que vous avez fondé. Notre patrie eut l'honneur de vous posséder, Ô François ! C'est de son sein que votre âme bénie s'éleva vers les Cieux, laissant à la piété de nos pères sa dépouille mortelle, qui devint bientôt pour la France une source de faveurs et un gage de votre protection.
Mais hélas ! Ce corps sacré, temple de l'Esprit-Saint, nous ne le possédons plus ; la rage des hérétiques le poursuivit, il y a trois siècles, et un bûcher sacrilège le réduisit en cendres. Homme de mansuétude et de paix, pardonnez aux fils ce crime de leurs pères ; et, témoin dans les Cieux des Miséricordes Divines, soyez-nous propice, et ne vous souvenez des iniquités anciennes que pour appeler sur la génération présente ces faveurs célestes qui convertissent les peuples, et font revivre chez eux la foi et la piété des anciens jours.



Litanies de Saint-François de Paule

Repost 0
Published by parousie - dans Prières
commenter cet article
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 15:54
Alphonse Marie Antoine Jean Côme
Damien Michel Gaspard de Liguori
1696-1787



Prière à Saint-Alphonse de Liguori


Ô Saint-Alphonse, mon glorieux et bien-aimé protecteur, vous qui avez tant travaillé et tant souffert pour assurer aux hommes le fruit de la rédemption, considérez les besoins de ma pauvre âme, et ayez pitié de moi. Par la puissante intercession dont vous jouissez auprès de Jésus et de Marie, obtenez-moi une grande horreur du péché et la force de résister toujours aux tentations.

Communiquez-moi, je vous en conjure, une étincelle de cette ardente charité dont votre coeur était sans cesse embrasé, et faites qu'à votre exemple, je prenne le bon plaisir divin comme l'unique règle de ma vie. Obtenez-moi un amour ardent et persévérant pour Jésus, une tendre et filiale dévotion envers Marie, la grâce de prier toujours, et de persévérer jusqu'à ma mort dans le service de Dieu, afin que je mérite de vous être uni au Ciel, pour louer Dieu et la très Sainte-Vierge Marie, pendant toute l'éternité. Ainsi soit-il.

Repost 0
Published by parousie - dans Prières
commenter cet article
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 14:31

Prière des voyantes de
Notre-Dame du Mont Carmel
de Garabandal


Âme du Christ, sanctifie-moi !
Corps du Christ, sauve-moi !
Sang du Christ, enivre-moi !
Eau du côté du Christ, lave-moi !
Passion du Christ, réconforte-moi !
Ô mon Bon Jésus, écoute-moi !
A l'intérieur de Tes plaies, cache-moi !
Ne permets pas que je me détourne de Toi !
De l'ennemi, du Malin, défends-moi !
A l'heure de ma mort, appelle-moi !
Et fais-moi monter à Toi
pour que Tes Saints te louent
dans les siècles des siècles


Les petites voyantes faisaient cette prière après avoir reçu la Sainte Communion des mains de Saint-Michel Archange, quand il n'y avait pas de prêtre au village.


Messages de Notre-Dame de Garabandal en Français, English, Español





Conchita González


Jacinta González

Mari Cruz González

Mari Loli Mazón


Oración "Alma de Christo" de Garabandal

Alma de Cristo, santifícame.
Cuerpo de Cristo, sálvame.
Sangre de Cristo, embriágame.
Agua del costado de Cristo, lávame.
Pasión de Cristo, confórtame.
¡ Oh mi buen Jesús, óyeme !
Dentro de tus llagas escóndeme.
No permitas que me aparte de Ti.
Del maligno enemigo defiéndeme.
En la hora de mi muerte llámame.
Y mándame ir a Ti,
para que con tus Santos
te alaben por los siglos de los siglos.
Amén.


La rezaban las niñas videntes después de recibir la Santa Comunión de manos del Arcángel San Miguel cuando no había Sacerdotes en el pueblo.






Repost 0
Published by parousie - dans Sanctuaires mariaux
commenter cet article