Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : In hoc signo vinces. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Blog Parousie de Patrick ROBLES (Montbéliard, Franche-Comté, France)
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)

Translation. Traduzione

 

Info Coronavirus

Covid-19 Santé Publique France

OMS - WHO

 
Live Traffic Statistics

 

56 millions de femmes avorteront cette année

56 million abortions worldwide every year

Photo © Marcelle RAPHAEL Fine Arts Newborns

 

Non à la peine de mort en Biélorussie !

Say no to the Death Penalty in Belarus!

 

3D Live Statistics

 


Live Blog Stats

 

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

 

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 13:47

Notre-Dame de la Conception d'Aparecida


 

 

 



Prière du Pape Jean-Paul II

à Notre-Dame d'Aparecida


Marie !

Je Vous salue et je Vous dis "Ave" dans ce Sanctuaire, où l'Église du Brésil Vous aime, Vous vénère, et Vous invoque comme Aparecida, celle qui lui a été révélée et donnée d'une façon particulière ! Comme sa Mère et Patronne ! Comme Médiatrice et Avocate auprès de Son Fils duquel Vous êtes la Mère ! Comme modèle de toutes les âmes qui possèdent la vraie sagesse et, en même temps, la simplicité de l'enfant et cette confiance intime qui surpasse toute faiblesse et toute souffrance !

Je veux Vous confier particulièrement ce peuple et cette Église, tout ce Brésil grand et accueillant, tous Vos fils et toutes Vos filles, avec tous leurs problèmes et leurs angoisses, leurs activités et leurs joies. Je veux le faire comme successeur de Pierre et pasteur de l'Église universelle, entrer dans cet héritage de vénération et d'amour, de dévouement et de confiance qui fait partie depuis des siècles de l'Église du Brésil et de ceux qui le forment, sans considération des différences d'origine, de race et de position sociale. partout ou ils habitent dans cet immense pays.


Tous, en ce moment, regardent vers Fortaleza et se demandent : "Où vas-tu ?"


Ô Mère ! Faites que l'Église soit pour ce peuple brésilien sacrement de salut et le signe de l'unité de tous les hommes, frères et sœurs d'adoption de Votre Fils et Fils du Père des Cieux.

Ô Mère ! Faites que cette Église, à l'exemple du Christ, en servant constamment l'homme, défende tous les hommes, en particulier les pauvres et les nécessiteux, les marginaux et les dépourvus de tout. Faites que l'Église du Brésil soit toujours au service de la justice entre les hommes et qu'elle contribue en même temps au bien commun de tous et à la paix sociale.

Ô Mère ! Ouvrez le cœur des hommes et faites que tous comprennent que c'est seulement dans l'Esprit de l'Évangile et en observant le Commandement de l'Amour et les Béatitudes du discours sur la montagne qu'il sera possible de construire un monde plus humain, dans lequel sera vraiment mise en valeur la dignité de tous les hommes.

Ô Mère ! Donnez à l'Église qui, sur cette terre du Brésil, a réalisé dans le passé une grande œuvre d'évangélisation et dont l'histoire est riche d'expériences, de réaliser sa tâche d'aujourd'hui avec un nouveau zèle et un nouvel amour pour la mission qu'elle a reçue du Christ.

Accordez-lui dans ce but de nombreuses vocations sacerdotales et religieuses pour que tout le peuple de Dieu puisse bénéficier du ministère des dispensateurs de l'Eucharistie et des témoins de l'Évangile.

Ô mère ! Accueillez dans Votre Cœur toutes les familles du Brésil ! Accueillez les adultes et les personnes âgées, les jeunes et les enfants ! Accueillez les malades et ceux qui vivent dans la solitude ! Accueillez les travailleurs des champs et ceux de l'industrie, les intellectuels dans les écoles et les universités, les fonctionnaires de toutes les institutions. Protégez-les tous !

Ne cessez pas, Ô Vierge de l'Aparecida, par Votre présence même, de manifester sur cette terre que l'amour est plus fort que la mort, plus puissant que le péché ! Ne cessez pas de nous montrer Dieu qui a tant aimé le monde, au point de lui envoyer Son Fils Unique pour que nul ne se perde, mais aie la Vie éternelle ! (cf. Jn 3, 16).

Amen !


Extrait de la prière du Pape Jean-Paul II dans la Basilique d'Aparecida (Brésil), le vendredi 4 juillet 1980, lors du pèlerinage apostolique au Brésil (30 juin - 12 juillet 1980).


Les 3 pêcheurs Felipe Pedroso, João Alves et Domingos Garcia,

qui ont pêché l'image miraculeuse acheiropoïète

de Notre-Dame d'Aparecida en 1717.



Notre-Dame d'Aparecida

dans la Basilique d'Aparecida

 


Prière à Notre Dame d’Aparecida


Notre Mère, protège la famille brésilienne et latino-américaine ! Abrite sous Ton manteau protecteur les fils de cette bien-aimée patrie.

Toi qui es l’Avocate auprès de Ton Fils Jésus, donne au Peuple brésilien une paix constante et une prospérité complète.

Insuffle chez nos frères de tout le continent latino-américain une véritable ardeur missionnaire, propagatrice de Foi et d’Espérance.

Fais que Ton cri, qui a retenti à Fatima pour la conversion des pécheurs, devienne réalité et transforme la vie de notre société, et Toi qui, du Sanctuaire de Guadalupe, intercèdes pour le peuple du Continent de l’Espérance, bénis ses terres et ses foyers.

Amen.







Oração a Nossa Senhora da Conceição Aparecida


Nossa Senhora da Conceição Aparecida,

Maria de todos os nomes,

protetora de nossa Academia Marial,

cantada na arte e na literatura de todos os povos e nações,

Filha predileta do Pai, Virgem fiel,

servidora da Palavra, discípula fiel do Senhor,

mãe e modelo de fé, de esperança e de caridade,

intercedei por nós

para que possamos saber e viver cada vez melhor

os mistérios da salvação e perseverar até o fim,

dóceis ao Espírito Santo,

no seguimento de vosso Filho Jesus.

Amém!


Oração Oficial da Academia Marial, com aprovação eclesiástica.


 


 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 08:29

Guy Gilbert

né le 12 septembre 1935

à Rochefort-sur-Mer (Charente-Maritime)

 

 

guygilbert.net


Prière "Dieu seul peut" du Père Guy Gilbert,

"curé des loubards"

 

"Dieu seul peut créer,

mais tu peux valoriser ce qu'Il a créé.

Dieu seul peut donner la vie,

mais tu peux la transmettre et la respecter.

Dieu seul peut donner la santé,

mais tu peux orienter, guider, soigner.

Dieu seul peut donner la Foi,

mais tu peux donner ton témoignage.

Dieu seul peut infuser l'Espérance,

mais tu peux rendre la confiance à ton frère.

Dieu seul peut donner l'Amour,

mais toi, tu peux apprendre à l'autre à aimer.

Dieu seul peut donner la joie,

mais tu peux sourire à tous.

Dieu seul peut donner la force,

mais toi, tu peux soutenir un découragé.

Dieu seul est le chemin,

mais tu peux l'indiquer aux autres.

Dieu seul est la Lumière,

mais tu peux la faire briller aux yeux des autres.

Dieu seul est la Vie,

mais tu peux rendre aux autres le désir de vivre.

Dieu seul peut faire des miracles,

mais tu peux être celui qui apporte

les cinq pains et les deux poissons.

Dieu seul pourra faire ce qui paraît impossible,

mais tu pourras faire le possible.

Dieu seul se suffit à Lui-même

mais il a préféré compter sur toi !"

 

"Vivre de telle façon,

qu'à ma seule façon de vivre, on pense

que c'est impossible que Dieu n'existe pas...

telle est ma devise."

 

 

 

Father Guy Gilbert

 

 


Bergerie de Faucon du Père Guy Gilbert

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 15:22

Saint-Pancrace

~ 290 - ~ 304

 



Neuvaine à Saint-Pancrace, martyr



Réciter, chaque jour de la neuvaine, l’acte de contrition avant la prière du jour et les prières à la très Sainte Trinité après celle-ci. Cette neuvaine est recommandée pour demander guérison et travail.

 


Acte de contrition


Mon Dieu, j'ai un très grand regret de Vous avoir offensé

parce que Vous êtes infiniment Bon, infiniment Aimable,

et que le péché Vous déplaît.

Je prends la ferme résolution,

avec le secours de Votre Sainte Grâce

de ne plus Vous offenser et de faire pénitence.




Prières à la très Sainte Trinité


 

Prière au Père Éternel


Je crois, Père Céleste, ce qui vient de la Foi, et avec Elle je veux vivre et mourir ; par l’intercession de Saint-Pancrace, accordez-moi à moi et à ma famille une bonne santé pour accomplir mes obligations.


Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.



Prière au Fils de Dieu


Ô Bon Jésus, accordez-moi la vertu d’Espérance en Vos promesses, comme le fit Saint-Pancrace, qui eut toujours confiance en Votre Providence, et que je puisse obtenir ainsi, par son intercession, du travail et le don de la réussite dans les choses que je devrai entreprendre pour satisfaire mes besoins et ceux de ma famille.


Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.



Prière à l’Esprit Saint


Accordez-moi la vertu de Charité pour aimer Dieu par-dessus toutes choses et mon prochain par amour pour Dieu, comme le faisait le glorieux Saint-Pancrace. Par son intercession, j’ai confiance pour obtenir cette Grâce et celle d’être préservé des malheurs et des personnes mal intentionnées.


Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.



Prière finale


Ô glorieux Saint-Pancrace, je vous demande que vous m’obteniez les Grâces dont j‘ai besoin et en particulier, santé et travail, afin que je puisse me présenter devant votre image pour vous rendre grâce des faveurs reçues. Ainsi soit-il.
 



Neuvaine à Saint-Pancrace



Premier jour


Acte de contrition


Notre coeur a été créé pour aimer : ce que tu dois le plus aimer, c’est Dieu, plus que toutes les personnes, plus que toutes les richesses du monde et, de cette manière, tu éviteras aussi beaucoup de désillusions. Saint-Pancrace fit de cette manière et c’est pourquoi il obtint tant de faveurs de Dieu. Demande-lui cette Grâce du fond du cœur, tu vivras plus tranquille et tu obtiendras sa protection dans tout ce dont tu as besoin.


Terminer par les prières à la très Sainte Trinité.




Deuxième jour


Acte de contrition


Dieu permet que nous aimions notre famille et d'autres personnes, bien que ce ne soit pas un obstacle pour aimer Dieu. Ainsi faisait le glorieux Saint-Pancrace et, de cette manière, il a amené beaucoup d’âmes au Ciel. Demande-lui de tout ton cœur d’aimer les autres personnes comme de vrais frères, afin d’aimer Dieu davantage et d’obtenir beaucoup de Grâces du glorieux Saint-Pancrace.


Terminer par les prières à la très Sainte Trinité.




Troisième jour


Acte de contrition


Saint-Pancrace avait un cœur si bon qu’il éprouvait toujours de la compassion pour les pauvres et les malheureux, c’est pourquoi il obtint tant de Grâces du Ciel ; essaie, toi aussi, de l’imiter dans ces vertus et ainsi, tu obtiendras, par son intercession, beaucoup de Grâces de Dieu.


Terminer par les prières à la très Sainte Trinité.




Quatrième jour


Acte de contrition


Le glorieux Saint-Pancrace n’essaya pas seulement d’être bon, mais il travaillait aussi pour pouvoir guider d’autres âmes vers le Ciel, c’est pourquoi Dieu lui accorda tant de pouvoir en faveur de ses dévots. Essaie, toi aussi, de faire ce que tu peux pour propager cette dévotion et veille à ce que d’autres aillent par le chemin du Ciel. Ainsi, tu obtiendras beaucoup de Grâces, spécialement celles dont tu as besoin pendant cette neuvaine.


Terminer par les prières à la très Sainte Trinité.




Cinquième jour


Acte de contrition


Dans le monde, il y a beaucoup de personnes qui, d’un point de vue humain, sont mauvaises ; pour que tu n’en deviennes pas un admirateur, fais en sorte de ne pas être l’un des leurs mais au contraire, à l’imitation de Saint-Pancrace, défends toujours la vérité et les bonnes choses. De cette manière, tu obtiendras tout ce dont tu as besoin par l’intercession de Saint-Pancrace, qui exaucera toujours tes prières.


Terminer par les prières à la très Sainte Trinité.




Sixième jour


Acte de contrition


L’une des choses qui coûtent le plus à notre cœur, c’est de pardonner à ceux qui nous ont offensés. Prie le glorieux Saint-Pancrace pour qu’il t’obtienne cette Grâce quand quelqu’un t’aura offensé, puisque lui-même alla jusqu’à pardonner à ceux qui le martyrisèrent ; et sois assuré que tu seras plus tranquille après, et que tu obtiendras pour toi et ta famille plus que tu ne peux espérer.


Terminer par les prières à la très Sainte Trinité.




Septième jour


Acte de contrition


Dans ce monde, il faut avoir beaucoup de patience en tout, et puis viennent plus de contrariétés que l’on ne peut attendre. Prends comme modèle le glorieux Saint-Pancrace, qui se conformait en tout à la Volonté de Dieu, et il put ainsi vivre sereinement et devenir un grand Saint, au milieu de beaucoup de peines. Demande-lui de bon cœur qu’il t’aide et il t’accordera cette Grâce et bien d’autres.


Terminer par les prières à la très Sainte Trinité.




Huitième jour


Acte de contrition


Tout comme tu aimes le portrait de tes parents et d'autres personnes amies, il convient aussi que tu aimes l'image du glorieux Saint-Pancrace, en ne doutant pas que depuis le Ciel, il voie comment tu t'agenouilles devant l'autel sur lequel il est placé. Plus tu le feras avec grande ferveur, plus il priera Dieu qu'Il t'accorde ce que tu lui demandes pendant cette neuvaine, tant pour toi que pour les personnes de ta famille.


Terminer par les prières à la très Sainte Trinité.




Neuvième jour


Acte de contrition


Maintenant que tu termines la neuvaine, tu es en pleine forme et tu es plus désireux d’aimer Saint-Pancrace et, par conséquent, de te rendre digne d’aller au Ciel pour lui tenir compagnie. Sois sûr qu’il t’attend là-haut et que tu le rejoindras si tu accomplis bien tes obligations en vivant comme un bon chrétien, en obtenant déjà, dès maintenant, sa protection en tout, tant pour toi que pour ta famille.


Terminer par les prières à la très Sainte Trinité.


 

Traduction de la neuvaine en espagnol de Salvador Mujal, Pbro.



Partager cet article
Repost0
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 22:01

Eugenia Elisabetta Ravasio

1907-1990

 



 



Prière à la très Sainte Trinité

de Mère Eugenia Elisabetta Ravasio


Très Sainte Trinité, Divine réalité dans l’Unité d’une seule substance et dans la triple diversité des trois Personnes du Père, du Fils dans l'Esprit Saint, je T'adore dans le néant de mon être, riche seulement du Don de la vie dont Tu m’as fait grâce. Dans cet acte d'adoration, j'entends recueillir toutes les voix de Tes créatures et n’en faire qu’une avec la mienne. Elles sont les voix de Ta Voix que, dans le calice de mon amour, je désire recueillir afin que, unie à l’Incréé qui, en tant qu’Homme-Dieu, a fait la louange parfaite dans l’obéissance aimante à la Divine Volonté, je puisse, le plus largement possible, offrir ma participation, aujourd’hui dans le temps et demain dans l'éternité.



Prière à la Sainte-Vierge Marie

de Mère Eugenia Elisabetta Ravasio


Vierge Marie, Maman de Jésus et ma très douce Maman, je remets toute ma vie dans Tes mains, en adorant toujours et en tout la Divine Volonté du Père ! Offre-la à Jésus, dans l’Amour de l’Esprit Saint, afin que tous arrivent à la Maison du Père : enfin une seule Famille dans l’Éternelle Béatitude pour la Gloire du Père. Aide-moi, Toi, Maman, à vivre avec Jésus comme une vraie fille du Père, dans une totale consécration à l’Évangile. Amen.

Reine de l’Unité, prie pour nous !


Prières traduites de l’italien.



Prière au Père Éternel

de Mère Eugenia Elisabetta Ravasio


Ô Père Divin, remplis-moi de Ton Amour ! Fais que je puisse être Ton fils docile en réalisant Ton dessein Paternel sur moi ; docile en comprenant et en acceptant tous les signes de Ton Divin Esprit.


Neuvaine "Dieu est mon Père", donnée par le Père Éternel à Mère Eugenia Elisabetta Ravasio

 


Prayer "God is my Father"



Preghiera "Dio è mio Padre"





 


Preghiera alla Santissima Trinità

di Madre Eugenia Elisabetta Ravasio


Santissima TRINITÀ, divina realtà nell'Unità di una sola sostanza e nella triplice diversità delle Persone del PADRE, del FIGLIO nello SPIRITO SANTO, io Ti adoro nella nullità del mio essere, ricco* solo del dono della vita da Te a me elargito. In questo atto di adorazione intendo raccogliere tutte le voci delle Tue creature e farne con la mia una sola. Sono le voci della Tua Voce, che nel calice del mio Amore desidero raccogliere, perché, unita all'Unigenito, che, quale Uomo-Dio, ha reso la lode perfetta nell'obbedienza amorosa alla divina Volontà, possa, più largamente possibile, offrire la mia partecipazione, oggi nel tempo e domani nell'Eternità.


* ricca ?



Preghiera alla Vergine Maria

di Madre Eugenia Elisabetta Ravasio


Vergine Maria, Mamma di Gesù e Mamma mia dolcissima, metto tutta la mia vita nelle tue mani, adorando sempre e in tutto la divina Volontà del PADRE! Offrila a Gesù nell'Amore dello Spirito Santo, affinché tutti arrivino nella Casa del PADRE: finalmente UNA SOLA FAMIGLIA nell'Eterna Beatitudine PER LA GLORIA DEL PADRE. Aiutami Tu, Mamma, a vivere con Gesù da vera figlia del PADRE in una consacrazione totale al Vangelo. Amen.

Regina dell'Unità, prega per noi!

 

 


Messages du Père Eternel à Mère Eugenia Ravasio

 

 

The Father Speaks to Mother Eugenia Ravasio

 

 

El mensaje del Padre a Eugenia Elisabetta Ravasio

 

 

De Boodschap van de Vader

 

 

Die Botschaft des Vaters

 

 

Il Messaggio del Padre a Madre Eugenia Ravasio

 

 

Ojciec Mowido Swoicih Dzieci

 

 

БОГ ОTEЦ ГОВОРИГ НАМ, СВОИМ ДЕТЯМ

 

 

Ati u Flet Bijeve Te Vet

 

 

Az Atya Szol Gyermekeihez

 

 

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 08:35


Puget-Théniers, le 26 juillet 2009




Poème « les maux des mots »


« Ave » à vous, viles vipères par qui le scandale arrive,
à vous qui vous aventurez vers de funestes rives,
vous qui vilipendez volontiers la veuve et l'orphelin,
qui répandez la rumeur et la calomnie sans fin ;
par votre langue bifide, vous attisez la politique du pire,
vous avez voué votre âme aux perfides et vilains vampires,
vous vous régalez à l'envi du mal qui est votre empire,
plus c'est barbare et plus vous êtes ébahis et hilares,
plus c'est laid, plus vous vous délectez et plus ça vous plaît ;
est-ce que votre conscience s'en porte mieux quand la nuit tombe,
en repensant à tous ceux que vous avez mis dans la tombe ?
Car on ne tue pas seulement avec la lame d'un couteau,
vous avez sans doute plus assassiné par vos mots,
en semant vos maux dans les pauvres esprits vulnérables ;
« Tu ne tueras point », médite ce Saint Commandement,
reprends-toi vite, change de vie, il en est encore temps,
pense aux « ouvriers de la dernière heure » repentants,
qui, en s'amendant, n'ont plus peur du Céleste Jugement.

 

 

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 18:34


Puget-Théniers, le 23 juillet 2009



 

Poème « la mangouste »


Si tu veux faire abstraction de tes vilaines addictions,
si tu es résolu à vaincre le venin du scorpion,
alors tourne-toi vite vers l'Immaculée Conception,
consacre-toi à Son Cœur et mets-toi sous Sa Protection ;
Elle terrorise par Sa Sainteté tous les démons
qui tentent d'asservir ton âme vers la damnation ;
mais en voyant que Marie de toi a pris possession,
alors s'enfuit satan aussitôt avec sa maudite légion,
car tu es devenu fils de Dieu, plein de tendre dévotion
pour Celle qui t'a délivré de toutes tes obsessions ;
Elle t'aidera désormais à surmonter les ruses du démon,
pour te sauver par le Christ et Sa Croix de Rédemption,
et te faire suivre le difficile sentier de ta sanctification.


Partager cet article
Repost0
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 09:18






Partager cet article
Repost0
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 08:16

Psaume 102 A





Psaume 3






Psaume 36 B





Psaume 36 C






Psaume 99






Psaume 91





Psaume 112





Psaume 97





Psaume 1




Psaume 36




Psaume 135




Partager cet article
Repost0
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 19:10

 

 




Prières à la très Sainte-Vierge

pour chaque jour de la semaine

 

 


Le dimanche
Pour obtenir le pardon de ses péchés


Voici, Ô Mère de Dieu, un misérable pécheur esclave de l'enfer, à Vos pieds, qui recourt à Vous, qui met en Vous sa confiance.
Je ne suis pas digne que Vous jetiez même un seul regard sur moi ; mais je sais qu'en vue de Votre Fils mort pour sauver les pécheurs, Vous avez un ardent désir de les aider. Ô Mère de Miséricorde, jetez les yeux sur mes misères, et prenez pitié de moi. Je Vous entends appeler partout le Refuge des pécheurs désespérés, le Secours des abandonnés. Soyez donc mon Refuge, mon Espérance et mon Secours. Vous me sauverez par Votre intercession. Secourez-moi pour l'Amour de Jésus-Christ. Tendez Votre main secourable à un misérable tombé qui recourt à Vous. Je sais que Vous Vous faites un plaisir d'aider un pécheur quand Vous le pouvez. Ah ! Aidez-moi donc maintenant que Vous le pouvez. J'ai perdu par mon péché la Grâce Divine et mon âme. En ce moment je me remets entre Vos mains, inspirez-moi ce que je dois faire pour rentrer dans la Grâce de mon Dieu. Je suis prêt à tout faire pour cela. Il m'envoie à Vous pour que Vous me secouriez ; Il Veut que je recoure à Votre Miséricorde, afin que non seulement les mérites de Votre Divin Fils, mais encore Vos prières m'aident à me sauver. Je recours donc à Vous ; Vous priez pour tant d'autres, daignez prier aussi Jésus pour moi ; priez-Le de me pardonner, et Il me pardonnera. Dites-Lui que Vous désirez mon salut, et Il me sauvera. Faites connaître le bien que Vous savez faire à qui se confie en Vous. Ainsi, je l'espère. Ainsi soit-il.

 

 


Le lundi
Pour obtenir la persévérance


Ô Reine du Ciel, après m'être trop longtemps rendu le malheureux esclave du démon, je me consacre aujourd'hui à Vous pour serviteur perpétuel, et me présente pour Vous honorer et Vous servir pendant toute ma vie. Daignez m'agréer et ne me rejetez pas comme je le mériterais. Ô ma Divine Mère, j'ai mis en Vous toutes mes espérances ; c'est de Vous que j'attends toutes mes ressources. Je bénis et remercie le Seigneur, qui par Sa Miséricorde m'a donné cette confiance en Vous, que je regarde comme un gage de mon salut. Ah ! Si j'ai fait autrefois de tristes chutes, ce n'est que pour n'avoir pas recouru à Vous. Mais maintenant j'espère, par les mérites de Jésus-Christ et par Vos prières, en avoir obtenu le pardon. Cependant je puis de nouveau perdre encore la Grâce Divine. Le danger n'a pas cessé, mes ennemis ne dorment pas : combien de novelles tentations ne me reste-t-il pas à vaincre ! Ah ! Ma Divine Souveraine, pleine de Bonté, protégez-moi, et ne permettez pas que je redevienne jamais leur esclave ; assistez-moi toujours. Je sais que Vous m'aiderez, et que je remporterai la victoire avec Votre Secours si je ne cesse de me recommander à Vous : mais c'est sur cela même que je crains que dans les occasions de chute je ne manque de Vous invoquer, et que par là je ne vienne à me perdre. C'est donc cette Grâce que je Vous demande : obtenez-moi que, dans les assauts de l'enfer, je recoure toujours à Vous en Vous disant : Ô Marie, secourez-moi ; Ô Bonne Mère, ne permettez pas que je perde Dieu.

 

 

 

 

Le mardi
Pour demander une bonne mort


Ô Marie, quelle sera ma mort ? Quand je considère mes péchés, et que je pense à ce moment décisif de mon salut et de ma damnation éternelle, lorsque j'expierai et comparaîtrai au Jugement de Dieu, je suis saisi de crainte et de tremblement. Ô Mère pleine de Bonté, c'est le Sang de Jésus-Christ, c'est Votre intercession qui font toutes mes espérances. Ô Consolatrice des affligés, ne m'abandonnez point alors, ne refusez pas de me consoler dans cette grande affliction. Si dès aujourd'hui je suis tourmenté par le remords de mes péchés, par l'incertitude du pardon, par le danger d'y retomber, par la rigueur de la Justice Divine, que deviendrai-je alors ? Si Vous ne venez pas à mon secours, je serai perdu. Ah ! Ma Divine Souveraine, avant le moment de ma mort, obtenez-moi une vive douleur de mes péchés, un véritable amendement et une entière fidélité à Dieu pour tout ce qu'il me reste de temps à vivre. Ô Marie, mon Espérance, aidez-moi dans ces grandes angoisses où je dois me trouver. Encouragez-moi pour ne pas me désespérer à la vue de mes fautes, que le démon me remettra sous les yeux. Obtenez-moi la Grâce de Vous invoquer alors plus souvent, afin que j'expire en prononçant Votre Doux Nom et celui de Votre Divin Fils. Je Vous demanderai plus encore, Ô Divine Reine, pardonnez ma hardiesse : daignez venir me consoler Vous-même par Votre Présence. Vous avez accordé cette Grâce à tant de serviteurs ! J'ose Vous la demander et l'espérer aussi pour moi. Je suis pécheur, il est vrai, et je ne la mérite pas ; mais je vous suis dévoué et consacré ; je Vous aime, et j'ai en Vous une grande confiance, Ô Marie : j'attends donc Votre Présence et Votre Assistance. Vous ne me laisserez pas sans consolation ; du moins, si je suis trop indigne d'une si grande faveur, assistez-moi du haut du Ciel, pour que je sorte de cette vie en aimant Dieu et Vous, ma Sainte Mère, pour continuer à Vous aimer éternellement dans le paradis.

 

 

 


Le mercredi
Pour obtenir d'être préservé de l'enfer


Ô Mère pleine de Bonté pour moi, je Vous rends grâces de ce que Vous m'avez préservé de l'enfer autant de fois que j'ai mérité d'y tomber par mes péchés. Malheureux que je suis ! J'étais condamné à cette éternelle prison, et la sentence se serait peut-être exécutée dès mon premier péché, si par Votre Bonté Vous n'étiez venue à mon secours. Sans que je Vous en eusse même priée, uniquement par Votre Tendre Charité, Vous avez arrêté les coups de la Divine Justice : ensuite, surmontant la dureté de mon cœur, Vous me fîtes prendre confiance en Vous. Eh ! Dans combien d'autres fautes ne serais-je pas tombé par la suite, parmi tant de dangers que j'ai rencontrés, si Vous, Ô Mère pleine de Bonté, ne m'en aviez préservé par les Grâces que Vous m'avez obtenues ! Ô ma Divine Reine, continuez à me préserver de l'enfer. Eh ! Que me servira Votre Miséricorde, que me serviront tant de bienfaits dont Vous m'avez comblé, si je me damne ? S'il y eu un temps où je ne Vous ai pas aimée, maintenant, après Dieu, je Vous aime par-dessus toutes choses. Ah ! Ne permettez pas que je sois assez malheureux pour m'éloigner de Vous et de mon Dieu, qui par Votre intercession m'a fait tant de Miséricordes. Ô mon Aimable Souveraine, ne souffrez pas que je sois jamais réduit au malheur de Vous haïr et de Vous maudire pour jamais dans l'enfer : souffrirez-Vous de voir condamner un de Vos serviteurs qui Vous aime ? Ô Marie, que me dites-Vous ? Me damnerai-je ? Ah ! Si je Vous laisse, je me damnerai. Mais comment pourrai-je me résoudre à Vous abandonner jamais ? Comment pourrai-je oublier jamais l'Amour que Vous m'avez porté ? Ô ma Mère, puisque Vous avez déjà tant fait pour mon salut, achevez Votre ouvrage, continuez à m'assister. Le voulez-Vous faire ? Mais que dis-je ? Si Vous m'avez tant favorisé lors même que je Vous oubliais, que ne dois-je pas espérer maintenant que je Vous invoque ! Non, on ne peut périr, quand on se recommande à Vous ; ce n'est qu'en manquant de Vous invoquer qu'on se perd. Ô ma Divine Reine, ne me laissez point à moi-même, je me perdrais ; mais faites que je recoure constamment à Vous. Vous êtes toute mon Espérance, sauvez-moi de l'enfer, et d'abord du péché, qui peut seul m'y conduire.

 

 

 


Le jeudi
Pour obtenir le paradis


Ô Reine du paradis qui êtes élevée au-dessus de tous les chœurs des Anges, la plus près de Dieu, du fond de cette vallée de misères, misérable pécheur que je suis, je Vous rends mes hommages, et je Vous conjure de tourner vers moi ces yeux charitables qui répandent la Grâce partout où ils portent leurs regards. Voyez, Ô Divine Marie, en combien de périls je me trouve maintenant et dois me trouver tant que je vivrai, de perdre mon âme, le paradis et Dieu. C'est en Vous que j'ai placé toutes mes espérances. Je Vous aime et soupire après le bonheur de Vous voir et de chanter Vos louanges dans le paradis. Ah ! Marie, quand viendra le jour où je me verrai enfin bienheureusement sauvé, en possession du Ciel, à Vos pieds, et que je considérerai la Mère de mon Dieu et la mienne en même temps, qui s'est tant employée à me sauver ? Quand est-ce que je baiserai cette main si bienfaisante, qui m'a tant de fois préservé de l'enfer, et qui m'a fait recevoir tant de Grâces, dans le temps même que mes péchés me rendaient digne d'être haï et abandonné de tout l'univers ? J'ai été pendant ma vie, hélas ! bien ingrat envers Vous ; mais si je parviens au terme du salut dans le Ciel, non, je ne tomberai plus dans l'ingratitude : là je Vous aimerai de toute l'étendue de mon pouvoir durant toute l'éternité ; là je réparerai, Ô Marie, mon ingratitude en Vous rendant d'éternelles actions de grâces. Je remercie de tout mon cœur le Seigneur, qui me donne cette confiance dans le Sang Précieux de Jésus ; et cette persuasion que Vous me sauverez, que Vous me préserverez du péché, que Vous m'obtiendrez les lumières et la force nécessaires pour exécuter Ses Divines Volontés, et enfin que Vous me conduirez à l'heureux port du paradis. Un si grand nombre de Vos serviteurs ont eu cette Espérance, et aucun n'a été trompé. Je ne le serai donc pas non plus, Ô Marie ; cela sera ainsi, Vous me sauverez. Priez Votre Fils Jésus, je Le prie moi-même aussi, par les mérites de Sa Passion ; priez-le de conserver et d'augmenter toujours en moi cette confiance, et je serai sauvé.

 

 

 


Le vendredi
Pour obtenir le saint amour envers Marie et envers Jésus


Ô Marie, je reconnais que Vous êtes la créature la plus noble, la plus élevée, la plus pure, la plus belle, la plus douce, la plus sainte, la plus aimable enfin de toutes les créatures. Oh ! Si tous Vous connaissaient, Vierge Sainte, et Vous aimaient comme Vous le méritez ! Mais je me réjouis de ce que tant d'âmes saintes dans le Ciel et sur la terre sont tout embrasées d'amour pour Votre Bonté et Votre Beauté. Je me réjouis plus particulièrement encore de ce que Dieu même Vous aime Vous seule plus que tous les hommes et tous les Anges ensemble. Ô Reine très Aimable, tout misérable pécheur que je suis, je Vous aime aussi, mais je Vous aime trop peu, je désire un amour plus tendre envers Vous : et cet amour, c'est à Vous que je m'adresse pour l'obtenir ; obtenez-le moi donc, Ô mon Aimable Mère, puisque Votre Amour est une grande marque de prédestination et une Grâce que Dieu n'accorde qu'à ceux qu'Il Veut sauver.
Je reconnais encore, Ô Divine Mère, que mes obligations sont infinies envers Votre Adorable Fils, et qu'Il mérite un amour infini ; Vous, de Votre côté, Vous ne désirez que de Le voir aimé. C'est donc la Grâce que je Vous conjure d'obtenir par-dessus toutes les autres : oui, obtenez-moi un ardent amour pour Jésus-Christ. Vous obtenez de Dieu tout ce que Vous voulez : ah ! obtenez-moi la Grâce d'être toujours tellement uni à Sa Divine Volonté, que je ne m'en sépare jamais ! Je ne Vous demande point les biens de la terre, ni honneurs ni richesses ; je Vous demande ce que Votre Cœur désire le plus : je Vous demande d'aimer mon Dieu. Serait-il possible que Vous ne voulussiez pas m'aider dans un désir qui Vous est si agréable ! Non, déjà Vous m'aidez, déjà Vous priez pour moi. Priez, priez, Ô Vierge Sainte, et ne cessez pas de prier que Vous ne me voyiez dans le Ciel, hors de tout danger de perdre mon Dieu, et assuré de L'aimer durant toute l'éternité avec Vous, ma Bonne et Charitable Mère. Ainsi soit-il.

 

 

 


Le samedi
Pour obtenir la protection de la Sainte-Vierge


Ô ma très Sainte Mère, je vois les Grâces que Vous m'avez obtenues, et je vois en même temps l'ingratitude dont je Vous ai payée. Un ingrat ne mérite plus de bienfaits ; mais je ne désespérerai cependant pas pour cela de Votre Miséricorde, qui l'emporte de beaucoup sur mon ingratitude. Ô ma Charitable Avocate, ayez pitié de moi : Vous êtes la dispensatrice de toutes les Grâces que le Seigneur nous accorde, à nous misérables pécheurs ; et c'est pour cela qu'Il Vous a rendue si Puissante, si Riche, si Tendre, afin que Vous nous secouriez dans nos misères. Ô Mère de Miséricorde, ne me laissez pas dans la pauvreté. Vous êtes l'Avocate des pécheurs les plus misérables, les plus abandonnés, qui recourent à Vous : prenez donc aussi ma défense, puisque c'est à Vous que je recours. Ne me dites point que ma cause est très difficile à gagner, puisque les causes les plus désespérées réussissent toutes dès que Vous entreprenez de les défendre. Je remets donc mon salut éternel entre Vos mains, je Vous confie mon âme ; elle était perdue, Vous la sauverez par Votre intercession. Je veux être du nombre de Vos serviteurs les plus fidèles, Vous ne me rebuterez pas. Vous cherchez les plus misérables pour les soulager : n'abandonnez pas un pauvre pécheur qui recourt à Vous. Priez pour moi ; Votre Divin Fils fait tout ce que Vous Lui demandez. Prenez-moi donc sous Votre protection, et cela suffit. Oui, si Vous me protégez, je ne craindrai rien, ni du côté de mes péchés, parce que Vous m'obtiendrez le remède aux maux qu'ils m'ont causés ; ni du côté des démons, parce que Vous êtes plus Puissante que tout l'enfer ; ni du côté de mon Juge, parce qu'une seule de Vos prières suffit pour L'apaiser. Je crains seulement d'omettre, par ma négligence, à Vous invoquer et à Vous réclamer, parce que cela ferait ma perte. Ô ma Tendre Mère, obtenez-moi le pardon de tous mes péchés, l'amour de Jésus, la sainte persévérance, la bonne mort, enfin le paradis ; et spécialement obtenez-moi la Grâce de Vous prier et de Vous invoquer toujours. Il est vrai que ces Grâces sont trop grandes pour un pécheur comme moi, et que j'en suis bien indigne ; mais elles ne sont pas trop grandes pour Vous, qui êtes la Bien-Aimée du Seigneur, à laquelle Il accorde tout ce que Vous Lui demandez. Il suffit que Vous ouvriez la bouche pour Le prier, Il ne sait rien Vous refuser. Priez donc Jésus pour moi ; dites-Lui que Vous me protégez, et dès lors Il ne manquera pas d'avoir pitié de moi. Ô ma Tendre Mère, je me confie en Vous, et c'est dans cette confiance que je repose, et que je veux vivre et mourir ! Ainsi soit-il.


Source : « Visites au Saint Sacrement et à la Sainte Vierge », "Prières à la très Sainte Vierge pour chaque jour de la semaine", par S. Liguori, pages 183 à 193 ; Alfred MAME et fils, éditeurs, Tours, 1896.


Partager cet article
Repost0
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 22:49
Charles Péguy
1873-1914




Prière à Marie de Charles Péguy


Il y a des jours où les patrons et les saints ne suffisent pas.
Alors il faut prendre son courage à deux mains.
Et s'adresser directement à celle qui est au-dessus de tout.
Être hardi. Une fois.

S'adresser hardiment à celle qui est infiniment belle.
Parce qu'aussi elle est infiniment bonne.
À celle qui intercède.
La seule qui puisse parler de l'autorité d'une mère.

S'adresser hardiment à celle qui est infiniment pure.
Parce qu'aussi elle est infiniment douce.
À celle qui est infiniment riche.
Parce qu'aussi elle est infiniment pauvre.

À celle qui est infiniment grande.
Parce qu'aussi elle est infiniment petite.
Infiniment humble.
À celle qui est infiniment joyeuse.
Parce qu'aussi elle est infiniment douloureuse.

À celle qui est Marie.
Parce qu'elle est pleine de grâce.
À celle qui est pleine de grâce.
Parce qu'elle est avec nous.
À celle qui est avec nous.
Parce que le Seigneur est avec elle.


Charles Péguy, "Le porche du Mystère de la deuxième vertu".



Prière à Marie 2 de Charles Péguy


À celle qui est infiniment jeune.

Parce qu'aussi elle est infiniment mère.

À celle qui est infiniment droite.

Parce qu'aussi elle est infiniment penchée.

À celle qui est la plus imposante.

Parce qu'aussi elle est la plus maternelle.

À celle qui est infiniment éternelle.

Parce qu'aussi elle est infiniment temporelle.

À celle qui est infiniment au-dessus de nous.

Parce qu'elle est infiniment parmi nous.

À celle qui est la mère et la reine des anges.

Parce qu'elle est aussi la mère et la reine des hommes.

À celle qui est infiniment joyeuse.

Parce qu'aussi elle est infiniment douloureuse.

Septante et sept fois septante douloureuse.

À celle qui est infiniment touchante.

Parce qu'aussi elle est infiniment touchée.

À celle qui est toute Grandeur et toute Foi.

Parce qu'aussi elle est toute Charité.

À celle qui est toute Foi et toute Charité.

Parce qu'aussi elle est toute Espérance.

À celle qui est Marie.

Parce qu'elle est pleine de grâce.

À celle qui est pleine de grâce.

Parce qu'elle est avec nous.

À celle qui est avec nous.

Parce que le Seigneur est avec elle.



Prière sur la mort de Charles Péguy

La mort n'est rien.

Je suis seulement passé dans la pièce à côté.

Je suis moi, vous êtes vous.

Ce que nous étions les uns pour les autres,

nous le sommes toujours.

Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné.

Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait.

N'employez pas un ton différent,

ne prenez pas un air triste et solennel.

Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.

Que mon nom soit prononcé, comme il l'a toujours été,

sans emphase d'aucune sorte, sans une trace d'ombre.

La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.

Elle est ce qu'elle a toujours été. Le fil n'est pas coupé.

Pourquoi serais-je hors de vous

simplement parce que je suis hors de vue ?

Je vous attends, je ne suis pas loin,

juste de l'autre côté du chemin.

Vous voyez, tout est bien.

 

 

 

 

 

 

Site dédié à Paul Claudel


 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0