Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

 

 

 

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

 

 

 

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Visites

 


Icone-Toast.png
 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 13:19

Sainte Dymphne, martyre

ou Dymphna, Dymfna, Dimfna, Dimpna,

Dympna, Dymphnart, Damnat,

Damhnait, Dinfna ou Diunfna

VIIème siècle

 

 

 

Sainte Dymphna, selon la tradition populaire, est la Patronne des malades atteints de « folie », de troubles mentaux et de maladies neurologiques, de somnambulisme et d’épilepsie.

Elle est aussi la Patronne des princesses, du bonheur familial, des fugueurs (et des fugueuses), des victimes d'inceste et de viol, des orphelin(e)s, des Martyr(e)s, des hôpitaux psychiatriques et de leurs soignant(e)s, ainsi que des personnes « possédées ».

Elle est théoriquement fêtée le 15 mai, mais d’autres pays la fêtent parfois le 30 mai.

 

 

 

Prière d’intercession à

Sainte Dymphna de Geel

 

Pour échapper à la folie des pécheurs, tu t'en allas sur les flots de la mer

avec le prêtre Géréberne, pour trouver un asile où louer le Christ.

Et tu couronnas par le martyre, une vie toute tournée vers le Seigneur.

Aujourd'hui nous te prions, vierge Dymphna,

d'intercéder auprès de Dieu pour le Salut de nos âmes.

Faites, Seigneur, que ces prières que nous Vous adressons

soient accompagnées de l’intercession de Sainte Dymphna,

et que nous obtenions, par son entremise, les grâces

que nous espérons avec confiance de Votre bonté.

Nous Vous en prions par Notre Seigneur Jésus-Christ. Amen.

 

 

Prière à Sainte Dymphna

pour demander une guérison

 

Seigneur Jésus-Christ, Tu as voulu que Sainte Dymphna puisse être invoquée

par des milliers de patients comme patronne des maladies nerveuses et mentales.

Tu as fait que son intérêt pour ces patients soit une inspiration et un idéal de charité

partout dans le monde. Par les prières de cette jeune martyre de pureté,

fais que ceux qui souffrent de maladies nerveuses ou mentales,

partout sur terre, soient aidés et consolés.

Je Te recommande en particulier :

Mentionnez le nom de la personne

Écoute les prières de Sainte Dymphna et de Ta Très Sainte Mère.

Donne à ceux que je Te recommande la patience d’endurer leur mal

et la résignation à Ta sainte volonté. Accorde-leur la consolation dont ils ont besoin

et particulièrement la guérison qu’ils désirent ardemment si c’est là Ta volonté.

Par Jésus-Christ Notre Seigneur. Amen.

 

 

 

Oración a Santa Dimpna de Irlanda

 

Escúchanos, oh Dios, nuestro Salvador,

al honrar a Santa Dimpna,

patrona de los enfermos

con enfermedad mental y emocional.

Ayúdanos a ser inspirados por su ejemplo

y confortados por su ayuda misericordiosa.

Amen.

 

 

 

Prayer to Saint Dymphna

 

Good Saint Dymphna, great wonder-worker

in every affliction of mind and body,

I humbly implore your powerful intercession

with Jesus through Mary, the Health of the Sick,

in my present need: (Mention it).

Saint Dymphna, martyr of purity,

patroness of those who suffer with nervous and mental afflictions,

beloved child of Jesus and Mary, pray to Them for me

and obtain my request.

 

Our Father, Hail Mary and Glory Be,

Saint Dymphna, Virgin and Martyr, pray for us!

 

 

Prayer to St. Dymphna of Geel

 

Lord, our God, you graciously chose St. Dymphna

as patroness of those afflicted with mental and nervous disorders.

She is thus an inspiration and a symbol of charity

to the thousands who ask her intercession.

Please grant, Lord, through the prayers of this pure youthful martyr,

relief and consolation to all suffering such trials,

especially those for whom we pray: (State your petitions).

We beg you, Lord, to hear the prayers of St. Dymphna on our behalf.

Grant to all for whom we pray patience in their sufferings

and resignation to your divine will.

Please fill them with hope and grant them the relief

and cure they so much desire.

We ask this through Christ, our Lord

who suffered agony in the garden.

Amen.

 

 

 

Gebed tot St. Dimpna

 

Heer, onze God, u hebt St. Dimpna als beschermster

aangesteld van hen die lijden aan psychische en nerveuze stoornissen.

Ze is een bron van inspiratie en een symbool

van de liefde voor de duizenden die vragen om haar voorspraak.

Geef, Heer, door de tussenkomst van deze zuivere,

jonge martelares geduld en troost aan allen die lijden,

in het bijzonder aan hen voor wie we nu willen bidden.

Wij vragen U, Heer, te luisteren naar wat ze zegt namens ons.

Geef hen voor wie we bidden geduld in hun lijden

en aanvaarding van Uw goddelijke wil.

Geef hen hoop en zlefvertrouwen

en de kracht waarnaar ze zo naar verlangen.

Dat vragen we U door Christus,

die zich in de hof van Olijven ook totaal verlaten heeft gevoeld.

Amen.

 
Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières Saints belges Anglo-Saxons
commenter cet article
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 10:24

 

 

 

 

O Magnum Mysterium

BR 1571

 

O magnum mysterium,

et admirabile sacramentum,

ut animalia viderent dominum natum,

jacentem in praesepio.

O Beata Virgo, cujus viscera meruerunt

portare dominum Jesum Christum,

Alleluia.

 

 

Imprimé 1572

O magnum misterium,

et admirabile sacramentum,

ut animalia  viderunt dominum natum,

iacentem in presepio.

O Beata Virgo,

cuius viscera meruerunt

portare dominum Iesum Christum,

Alleluia.

 

 

Version dans la Prima Pars

de Palestrina

O magnum mysterium
et admirabile sacramentum,
ut animalia viderent Dominum natum

jacentem in praesepio.
Natum vidimus et choros Angelorum
collaudantes Dominum.

Alleluia!

 

 

Version de Morales

O magnum mysterium
et admirabile sacramentum,
ut animalia viderent Dominum natu

jacentem in praesepio.
Beata Virgo, cujus viscera meruerunt
portare Dominum Jesum Christum.
Domine, audivi auditum tuum et timui:
consideravi opera tua, et expavi:
in medio duorum animalium.

 

 

Français – French

O grand mystère,

et admirable sacrement,

que des animaux voient leur Seigneur nouveau-né,

couché dans une mangeoire !

Heureuse Vierge, dont le sein

a mérité de porter

Le Christ Seigneur.

Alleluia !

 

ou :

Ô grand mystère et merveilleux sacrement,
Que les animaux voient le Seigneur nouveau-né
reposant dans la crèche !
Ô heureuse Vierge dont les entrailles méritèrent
de porter le Seigneur, Jésus Christ !
Alléluia !

 

 

Español - Spanish

Oh gran misterio

y admirable sacramento,

que las criaturas  vieron al Señor nacido,

acostado en el pesebre.

Oh, bienaventurada Virgen,

cuyas entrañas merecieron

llevar al Señor Jesucristo.

Aleluya.

 

o :

¡Oh gran misterio,
y maravilloso sacramento,
que los animales deben ver al recién nacido Señor,
acostado en un pesebre!
Bienaventurada la Virgen, cuyo vientre
fue digno de llevar
a Cristo el Señor.
Aleluya.

 

 

English - Anglais

Oh great mystery

and wonderful sacrament,

who the creatures seen

to the born Lord,

lying in a manger!

O Blessed Virgin,

whose womb deserved to bring

Jesus Christ, the Lord.

Alleluia.

 

or :

O great mystery,

and wonderful sacrament,

that animals should see the new-born Lord,

lying in a manger!

Blessed is the Virgin whose womb

was worthy to bear

our Saviour, Jesus Christ.

Alleluia!

 

Other versions

 

Tomás Luis de Victoria: O Magnum Mysterium

The Choir of Somerville College, Oxford

 

 

Victoria - O Magnum Mysterium

Académie Vocale de Paris

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Musique Prières Vidéos
commenter cet article
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 11:48

Notre-Dame de Neubois, surplombant le village de Neubois 

anciennement Geruth ou Kritt, signifiant défriché (Gereuth en allemand)

 

 

 

Prière à Notre-Dame de Neubois

 

                Ô Notre-Dame de Neubois, ayez pitié de nos pauvres invocations !               

Notre-Dame de Krüth, exaucez nos ferventes prières et supplications !

Sainte Vierge couronnée d’étoiles, envoyez-nous toujours Vos consolations !

Mère de Dieu, Lumière éclatante, ouvrez Vos mains bénies pleines de grâces !

Ne permettez point que nous nous égarions dans la funeste impasse,

Vous qui rayonnez d’une si grande gloire céleste qui tout surpasse !

Ô Marie conçue sans péché, tendre protectrice de la pieuse Alsace,

De la Lorraine libre et de la France affligée, si bas ici-bas et si lasse,

Défendez-nous contre le cruel ennemi et toutes ses persécutions !

Libérez-nous de toutes les formes d’oppressions et de répressions !

Que Votre Saint Amour maternel et miséricordieux guide toute révolution,

Que nous soyons au Nom du Saint Enfant-Jésus à Vos pieds en adoration,

Pleins de contrition, de dévotion, de foi, d’espérance et de réconciliation !

"Mudergottes Brennela", source vive et vitale dans nos tristes tribulations,

Soyez notre salut, notre perpétuel secours et notre éternelle jubilation !

 

Poème écrit à Marseille le 18 juillet 2017 par Patrick ROBLES

 

Petite chapelle au-dessus du village de Neubois

appelée "Mudergottes Brennela" signifiant 

« Petite fontaine de la Vierge Marie » en alsacien

proche de la source miraculeuse

Remerciements à Bénédicte KECK pour la traduction

chargée de mission à l'O.L.C.A.

(Office pour la Langue et les Cultures d'Alsace et de Moselle)

 

 

Prières en Alsacien

 

 

 

 

Des apparitions de la Vierge Marie à Neubois

 

L'endroit où eurent lieu les apparitions est à deux kilomètres du village de Neubois, appelé à l'époque Krüth, à mi-hauteur de la montagne, et à égale distance des ruines du château du Frankenbourg. Il y a à l'endroit une vaste clairière, au milieu de la forêt, d'où l'on jouit d'un magnifique panorama. D'un côté on aperçoit la commune de Scherwiller et le château de l'Ortenbourg. Avant d'entrer dans la clairière, on voit du regard de nombreux villages, dont ThanvilléSaint-Pierre-Bois et l'église Saint-Gilles perchée un peu au-dessus des deux villages. Plus haut on aperçoit les cimes de l'Ungersberg. D'un autre côté on voit le Val de Villé parsemé de villages. Aujourd'hui à la clairière se trouve une statue de Marie (mère de Jésus), une statue de l'Archange Saint Michel terrassant le dragon, une petite statue de saint Joseph, une chapelle avec une grande croix et un chemin de croix avec ses douze stations. C'est à cet endroit que serait apparue la Sainte Vierge. En 1872, quand commencèrent les apparitions, l'Alsace était annexée à l'Allemagne depuis plus d'un an et le nom le plus usuel du village était celui de Krüth. A la vérité le village a trois noms : Neubois, Krüth, Gereuth est le nom allemand.

Dans le contexte de l'occupation allemande et antireligieux de l'époque, un Alsacien se rend en Italie et rencontre une mystique nommée Palma-Maria-Addolarata Matarelli (1825-1888) d'Oria, plus tard religieuse de Notre-Dame des Douleurs, et lui parle de l'Alsace-Lorraine. Elle lui répondit qu'il arrivera bientôt des choses merveilleuses : "...une apparition en juillet 1872 doit avoir lieu en Alsace-Lorraine".

Le dimanche 7 juillet 1872 en date de la fête du Précieux Sang, la Vierge Marie apparait tout d'abord à l'office du soir dans l'église Saint-Nicolas de L'Hôpital à Marie Françoise Clémentine Girsch, âgée de onze ans.

Elle décrit l'apparition comme une belle femme aux cheveux blonds et longs, portant une couronne sur la tête. Sa robe blanche est brillante. La Vierge Marie tend ses bras en avant. Dans sa main droite elle tient une boule blanche d'où tombent des gouttes d'eau, dans sa main gauche elle tient une boule noire d'où tombent des gouttes de sang. À sa droite se tiennent des soldats français, à sa gauche se trouvent des soldats armés d'épées.

À L'Hôpital (Moselle) qui portait le nom de Spittel in Lothringen ces événements sont restés très discrets. Clémentine Girsch est qualifiée selon les rapports de l'époque de petite fille sage, posée et réservée. Elle restera très discrète sur ces événements. Elle est née le 3 décembre 1861 à Carling. Le 9 février 1880 elle épouse à L'Hôpital, Ambroise Renard, instituteur et maire de Carling (1855-1941) et sera mère de deux enfants. Elle décèdera à Strasbourg le 13 janvier 1944.

Le même jour à Neubois, cette même apparition se manifeste à quatre fillettes âgées de 7 à 11 ans qui se promènent au pied d'une montagne appelée Schlossberg, à la recherche de myrtilles. Soudain, une dame blanche portant sur la tête une couronne d'or, s'avance vers elles. Effrayées, elles s'enfuient à toutes jambes. C'est la première apparition de toute une série qui mettra en émoi le paisible village de Neubois.

Le 11 juillet 1872, la Vierge Marie apparaît de nouveau sous la même forme dans la forêt de Neubois à Philomène Jehl (10 ans), Sophie Glock (11 ans), Marie Flick et d'autres enfants de l'école. Elles entendent une voix fine dire : « Kommet, Kommet! » (Venez, venez !). Le 12 juillet la troisième apparition se manifeste à certaines filles d'un groupe accompagné d'une religieuse qui est aussi leur institutrice, sœur Madeleine. Le 14 juillet 1872 l'apparition guide 6 filles dont Odile Martin vers le sommet du Frankenbourg, chemin de La Vancelle. Le 15 juillet 1872 tout un groupe d'enfants et d'adultes assiste à une apparition de la Vierge qui les appelle de nouveau : « Kommet, Kommet! » (Venez, venez !) en direction du château de Frankenbourg. Un vent violent se lève et on entend un son de cloches. D'autres apparitions miraculeuses vont suivre. Une petite chapelle provisoire sera érigée sur les lieux. Le Kreisdirektor envoie un détachement de 50 soldats surveiller l'emplacement. Le 7 septembre 1872, la police abat la chapelle ainsi que l'autel et défend aux fidèles l'accès aux lieux. Le 8 septembre 1872 on assiste à une première guérison miraculeuse d'une jeune fille très malade. D'autres apparitions et guérisons vont avoir lieu malgré l'hostilité de l'autorité prussienne qui fait afficher un panneau :

« L'accès sans autorisation du district 272829 est, par la présente, interdit selon l'article 368 du code pénal avec une peine allant jusqu'à 75 francs et un emprisonnement jusqu'à 15 jours. »

Le 11 septembre 1872, sœur Madeleine est expulsée par les autorités et doit quitter Neubois. Le 14 octobre 1872 un soldat prussien a une vision de l'enfant Jésus. Les apparitions continuent. L'évêque de Strasbourg Monseigneur André Raess est informé de par une lettre de l'apparition de L'Hôpital et de celles du Frankenbourg et reçoit lui-même un témoin des apparitions du Neubois. Il reste réservé et prudent. Le 11 novembre 1872 l'abbé Hotzmann, curé de Villé note : "les apparitions sont de plus en plus fréquentes". De nombreux pèlerins viennent sur les lieux. Pour la seule journée du 3 février 1873 on comptera 6000 pèlerins. Le 4 mars 1873 les autorités prussiennes s'inquiètent de cette affluence et envoient un détachement de 150 soldats interdire l'accès des lieux. Dans les jours et les mois qui suivent, d'autres enfants, mais aussi des adultes, sont persuadés d'avoir vu la Vierge Marie ou aperçu "la dame blanche", seule ou entourée d'anges ou ... de soldats. La nouvelle de ces phénomènes extraordinaires se répand comme une traînée de poudre dans toute l'Europe centrale et méridionale, mais surtout en Allemagne et en France.

Un des lieux d'apparition s'appelait Krittacker, acker veut dire champ. Le village était semble-t-il situé plus haut dans la montagne.

La montagne des apparitions

Les différents endroits où les apparitions eurent lieu sont situés en dehors du village sur le flanc d'une montagne au sommet de laquelle on aperçoit le château du Frankenboursitué à 703 mètres d'altitude. Cette montagne est couverte de bois jusqu'au sommet. Il faut d'ailleurs faire une distinction entre les deux noms : Frankenberg est le nom de la montagne et Frankenbourg est le nom du château. Le château du Frankenbourg date de l'époque féodale et a été construit suivant les principes militaires du  xie   siècle. Cela n'exclut pas l'hypothèse qu'un autre château ait pu exister antérieurement au même endroit à l'époque franque. Ce qui est certain, c'est l'existence d'une forteresse sur la montagne du temps des Romains. Des monnaies constantiniennes trouvées au Frankenbourg entre deux enceintes prouveraient que les romains auraient aménagé un système défensif confirmant ainsi la position stratégique du lieu et l'opportunité de fortifications. Il est probable que lors des combats opposant Francs et Alamans ces derniers ont utilisé les constructions romaines qui existaient à cet endroit. La tradition veut que ce soit Clovis qui a fait construire le château du Frankenbourg et que son épouse Sainte Clotilde y ait prié pour obtenir la victoire de son mari pendant la bataille de Tolbiac. Plusieurs historiens ont attesté cette version. L'abbé Nartz a écrit "Sigebert cousin de Clovis qui régnait à Cologne, appela à son secours contre les envahisseurs le roi des Francs Saliens Clovis. La bataille s'engagea près de Tolbiac (Zulpich) selun les uns, près d'Argentorate pour les autres. Le Tolbiac serait d'après certains historiens près de Cologne, pour d'autres près de Strasbourg. Ces diverses hypothèses conduisent à penser qu'il pourrait y avoir plusieurs Tolbiac et de ce fait il est souvent difficile dans les brumes du passé d'identifier le lieu réel des combats d'autrefois. Certains ont même avancé le nom de Scherwiller à des traces de bataille ont été trouvées comme l'emplacement probable du véritable Tolbiac.

Ces événements des apparitions sont relatés abondamment dans la presse locale et nationale et repris dans des brochures, ce qui ne fait qu'amplifier le phénomène. Neubois connaît alors une affluence populaire extraordinaire ; au mois de janvier 1873, la Reichsbahn vend plus de 80 000 billets de chemin de fer à destination du Val de Villé.

Une source à l'eau "miraculeuse" est découverte. Plusieurs personnes prétendent avoir été guéries. Les conditions sont donc remplies pour que Neubois devienne le Lourdes alsacien ! Cette arrivée massive de gens commence à inquiéter l'administration allemande surtout que ces apparitions se teintent d'allusions et de propagande politiques : la Sainte Vierge viendrait pour libérer l'Alsace du joug prussien! A Paris est éditée, en 1874, une brochure au nom évocateur : "La résurrection de la France et le châtiment de la Prusse, prédits par Marie en Alsace". L'armée est chargée d'interdire l'accès du lieu des apparitions, puis de l'ensemble du ban communal. Les autorités religieuses restent très prudentes et sceptiques et conseillent la même attitude au chargé d'âmes de la paroisse, notamment à l'abbé Michel Ulrich qui recueille, avec une certaine naïveté, les témoignages des "voyantes" de sa paroisse. Le curé Alphonse Adam, qui lui succède en novembre 1876, puis l'abbé Boersch, à partir de 1879, prêtent une oreille moins attentive aux dépositions des visionnaires qui se font plus rares ; par un patient et minutieux travail d'enquête, ils réussissent à montrer que ces apparitions sont nées de l'imagination des enfants, qui les uns après les autres, se sont rétractés. Peu à peu le village retrouve sa sérénité. Aujourd'hui une petite chapelle rénovée s'élève dans la forêt, près de la source "Mudergottes Brennela" ; elle rappelle aux promeneurs et aux pèlerins ces évènements "surnaturels". L'érection à Neubois, en 1883, de la "Confrérie du Rosaire Vivant", a-t-elle des liens avec ces apparitions ? De nos jours, le culte marial connaît dans le village une dévotion particulière et continue à attirer des pèlerins venus de près ou de loin et il reste de même à L'Hôpital (Moselle) une dévotion mariale particulière des habitants qui s'exprime par la construction d'une Grotte de Lourdes inaugurée le 3 octobre 1954.

 

Source : « Neubois – Des apparitions de la Vierge Marie » sur Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Sanctuaires mariaux Prières Poèmes personnels
commenter cet article
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 12:16

Première Communion de Thérèse dans la chapelle des Bénédictines de Lisieux le 8 mai 1884

Tableau de Soeur Marie du Saint-Esprit, carmélite de Lisieux (54 cm x 73 cm)

d'après une grisaille à l'huile de Blanchard retouchée par Céline, soeur de Thérèse

Source : Archives du Carmel de Lisieux

 

 

 

Hymnes à Sainte Thérèse

de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face

 

 

Hymne 1

Qu’ils chantent le nom et la gloire de la sainte Vierge Thérèse,

ceux qui croient avec amour aux saints dons du divin Enfant.

Sa patronne et mère l’appelle aux sommets du mont Carmel ;

Thérèse s’y élance sur les traces de son Époux.

Animée par l’esprit de Jésus, elle révèle les mystères de la grâce ;

elle enseigne au monde en maîtresse les voies simples des enfants.

Les saints cloîtres eux-mêmes respirent les fleurs de vertu

que la chaste Vierge cultive, comme un Ange descendu du ciel.

Mais un chant n’exprime pas tous les élans de son amour ;

aucune enceinte ne peut contenir la puissance de ses soupirs.

A vous, Jésus, soit la gloire, vous qui vous révélez aux tout-petits,

comme au Père et au Saint-Esprit, dans les siècles éternels.

Amen.

 

 

Hymne 2

La charité immense du Christ la pousse à entreprendre de grandes choses,

cette Vierge ornée de la couronne des Apôtres et des Martyrs.

Souhaitant, victime d’amour, être brûlée d’un feu mystique,

elle prie son Époux d’attiser les flammes suprêmes de l’holocauste.

Messagère d’éternité, voici que vient la mort désirée.

Murmurant : « Je vous aime ! » Thérèse s’envole vers le Christ.

Jouissant maintenant du bonheur céleste, souviens-toi,

du haut du ciel, de répandre largement les roses que tu avais promises.

Et vous, Roi au cœur très doux, qui préparez un royaume aux petits,

accordez-nous d’entrer à sa suite au bienheureux séjour.

A vous, Jésus, soit la gloire, vous qui vous révélez aux tout-petits,

comme au Père et au Saint-Esprit, dans les siècles éternels.

Amen.

 

 

Hymne 3

O vierge, tu trônes au palais éclatant de lumière divine ;

répondant à nos vœux, selon ta promesse, tu réconfortes

ceux qui te prient, par une pluie de roses.

Que ces roses soient pour nous la lumière brillante de la foi céleste,

l’espérance qui soutient dans l’adversité,

et la vertu vivace d’une sainte charité.

Que ces roses soient pour nous ta candeur d’enfant

abandonné au Seigneur, qui, par sa grâce paternelle,

nous rend douces même les amertumes de notre vie.

Que tout cela nous soit accordé par la Déité bienheureuse du Père,

et du Fils, et du Saint-Esprit, dont la gloire éclate dans le monde entier.

Amen.

 

Source : Messe et offices de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, vierge et docteur de l’Eglise sur le site introibo.fr

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 16:23

Grégory Villemin

1980-1984

 

 

 

Puget-Théniers, mercredi 28 juin 2017

 

 

Poème aux enfants martyrs

 

Doux enfants innocents dont on a fait couler le sang, en moi je vous sens,

Belles et blanches brebis envoyées vers l’abattoir, avec vous je descends,

Frêles colombes à qui de viles et veules veuves noires ont volé le sourire, je pleure en dedans,

Embryons broyés dans le placenta de vos mamans, je verse des larmes de sang,

Petits enfants non désirés, non choyés, mal-aimés, maltraités, je vous berce tendrement,

Petits chéris endoctrinés, rejetés, avilis, violés, égorgés, décapités, je souffre vos tourments,

Mes tout petits tétanisés, terrorisés, torturés, martyrisés, assassinés, vous êtes déjà si grands,

Pauvres mères et pères, familles et proches affligés, je partage le supplice de vos hurlements,

Lucioles célestes du salut luisant sans cesse sur les âmes seules, je vous étreins tendrement,

Petits anges de Dieu, saints enfants martyrs, je suis votre papa d’amour éternellement.

 

Poème écrit par Patrick ROBLES le 28 juin 2017

 

Charles-Edouard Turquin

1983-1991

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Enfants et jeunes "Saints" Poèmes personnels
commenter cet article
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 08:50

Therese-de-Lisieux-enfant-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Neuvaine poétique à la Rose

 

Ô Petite Thérèse de l’Enfant-Jésus,

je t’en prie, cueille pour moi

une rose du jardin céleste

et envoie-la-moi comme message d’amour.

 

Ô Petite Fleur de Jésus,

demande à Dieu de m’accorder les faveurs

que je place maintenant,

avec confiance, dans tes mains.

(mentionnez ici votre intention de prière particulière)

 

Sainte-Thérèse, aide-moi à toujours croire,

comme tu l’as fait, au grand Amour de Dieu pour moi,

afin que je puisse imiter ta "Petite Voie" chaque jour.

Amen.

 

Neuvaine traduite de l’anglais, le mercredi 6 mars 2013, d’après "My Novena Rose Prayer" sur le site littleflower.org

 

 

Gif-reflect-rose-pink-rosa-parousie.over-blog.fr.gif

 

 

usa.gif

 

"My Novena Rose Prayer"

littleflower.org

 

"O Little Therese of the Child Jesus,

Please pick for me a rose

from the heavenly garden

and send it to me

as a message of love.

 

O Little Flower of Jesus,

ask God to grant the favors

I now place with confidence

in you hands.

(mention your special prayer request here)

 

St. Therese, help me to always believe

as you did, in God's great love for me,

so that I may imitate your "Little Way" each day."

 

"Amen."


 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Neuvaines
commenter cet article
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 17:43

Bienheureuse-Mere-Marie-Leonie-Paradis--2---parousie.over.jpg

Alodie Virginie Paradis

Soeur Marie-Léonie

née le 12 mai 1840 à l’Acadie (Québec)

morte le 3 mai 1912 à Sherbrooke (Québec)

 

 

qcflag.gif 

 

Prière pour obtenir une faveur de

Mère Marie-Léonie Paradis

 

Ô Dieu, qui êtes admirable dans Vos Saints, nous Vous demandons de nous accorder, par l'intercession de Mère Marie-Léonie, la fidèle Servante de la Sainte Famille, la faveur que nous sollicitons....... afin qu'elle soit glorifiée dans l'Église et que nous soyons portés à imiter ses vertus par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.

 

Bienheureuse-Mere-Marie-Leonie-Paradis--parousie.over-blo.jpg

 

Prière à Mère Marie-Léonie Paradis

 

Jésus, Grand Prêtre de la nouvelle Alliance, la Bienheureuse Marie-Léonie a dédié toute sa vie à la cause des prêtres dans un service inlassable à leur personne et à leur Ministère. Elle avait toujours les bras ouverts et le coeur sur la main, un bon et franc sourire sur les lèvres, accueillant tout le monde comme si c’était Dieu Lui-même. Elle était toute de coeur.

Nous Te demandons, par son intercession, la Grâce de découvrir la valeur du Sacerdoce dans la communauté chrétienne, l’importance de l’Eucharistie « sommet et source de toute vie chrétienne », ainsi que le Ministère de la Réconciliation par lequel nos péchés sont pardonnés. Amen.

 

Gif-drapeau-Acadie--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

Le Centre Marie-Léonie Paradis

1820 Ouest Rue Galt Sherbrooke

PQ, Canada J1K1H9

 

 

Blason-de-Sherbrooke--Quebec---parousie.over-blog.fr.png

 

Note :

 

Village historique de L’Acadie : jadis appelé Ste-Marguerite de Blairfindie ou encore La Petite Cadie, cet arrondissement est intimement lié à l'histoire des Acadiens et au "Grand Dérangement" qui les frappa en 1755. De retour d'exil vers 1768, certains vinrent s'établir à L'Acadie. Remarquez l'église classée du XIXième siècle et les vieilles maisons privées de style canadien.

 

 

Blason-du-Quebec--parousie.over-blog.fr.png

 

 

Village historique de L’Acadie

C.P. 10051

Saint-Jean-sur-Richelieu (Qc), Canada

J2Y 1J6

1 450 542-9090

 

 

Bienheureuse-Mere-Marie-Leonie-Paradis--3---parousie.over.jpg

 

 

uk.gif

 

Prayers to Blessed

Mother Marie Leonie Paradis

 

 

Insigne-acadienne--parousie.over-blog.fr.png

 

Prayer for the Glorification of

Mother Marie Leonie

 

O Holy Family of Jesus, Mary and Joseph, who infused into the heart of the devout Mother Marie Leonie an ardent love for God and souls, and inspired her to dedicate the religious family which she founded to serve the clergy with a humble and generous devotion, deign to glorify Your faithful servant, we beseech You, and grant her, in good time, the honors of glorification. Amen.

Jesus, Mary and Joseph, I give You my heart, my soul and my life.

Jesus, Mary and Joseph, assist me in my last agony.

Jesus, Mary and Joseph, may I breathe forth my soul in peace with You.

 

Bienheureuse-Mere-Marie-Leonie-Paradis--4---parousie.over.jpg

 

To obtain a favor

 

O God, who are admirable in Your Saints, we beseech You, grant us, through the intercession of Mother Marie Leonie, the faithful servant of the Holy Family, the favor we solicit....... that she may be glorified and that we may be inclined to imitate her virtues. Through Jesus Christ Our Lord. Amen.

 

Our Father, Hail Mary, Glory be to the Father.

 

Imprimatur, October 5, 1976.

† Jean-Marie, Archbishop of Sherbrooke

 

Le Centre Marie-Léonie Paradis

1820 West Galt Street

Sherbrooke, P.Q., Canada J1K1H9

Tel.: (819) 346-2134

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Pieux Québec
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 11:31

Pensées et Prières

 

 

Manchester, ville martyre

 

 

 

 

Saffie Rose Roussos, 8, from Leyland (Lancashire), youngest victim

Saffie Rose Roussos, 8 ans, de Leyland (Angleterre),
plus jeune victime de l'attentat de Manchester le 22 mai 2017
Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 07:43

Yves Hélory (ou Hélori ou Héloury) de Kermartin

(ou Yves de Tréguier, ou Saint-Yves)

(En breton : Erwan, Iwan, Youenn ou Eozenn)

né le 17 octobre 1253 au manoir de Kermartin à Minihy (Côtes-d'Armor)
 
mort le 19 mai 1303 à Trégor

 

 

Litanies de Saint Yves

Hélory de Kermartin

 

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, écoutez-nous,

Christ, exaucez-nous.

Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Fils rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Saint-Esprit qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Trinité qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, Reine de tous les saints, priez pour nous.

Saint-Yves, père des pauvres, priez pour nous.

Saint-Yves, lumière de notre pays, priez pour nous.

Saint-Yves, modèle de charité, priez pour nous.

Saint-Yves, patron des prêtres, priez pour nous.

Saint-Yves, serviteur de la Croix, priez pour nous.

Saint-Yves, voué à la pénitence, priez pour nous.

Saint-Yves, exemple de toutes les vertus, priez pour nous.

Saint-Yves, gardien des foyers, priez pour nous.

Saint-Yves, ami des jeunes, priez pour nous.

Saint-Yves, aide pour les adolescents, priez pour nous.

Saint-Yves, tuteur des veuves et des orphelins, priez pour nous.

Saint-Yves, défenseurs des innocents, priez pour nous.

Saint-Yves, modèle de pureté, priez pour nous.

Saint-Yves, homme de miracles, priez pour nous.

Saint-Yves, terreur des démons, priez pour nous.

Saint-Yves, qui guérissez les malades, priez pour nous.

Saint-Yves, salut des marins, priez pour nous.

Saint-Yves, consolateur des affligés, priez pour nous.

Saint-Yves, qui rassasiez ceux qui ont faim, priez pour nous.

Saint-Yves, refuge des malheureux, priez pour nous.

Saint-Yves, secours de tous ceux qui vous invoquent, priez pour nous.

Saint-Yves, notre défenseur et notre patron, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du Monde, ayez pitié de nous.

Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, ayez pitié de nous.

Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, donnez-nous la paix.

Priez pour nous, Saint-Yves,

Afin que nous devenions dignes des promesses du Seigneur.

 

Prions :

Dieu de qui vient ce qui est juste et bon, Vous avez établi Saint-Yves comme juge parmi ses frères et Vous avez fait de lui un grand ami des pauvres : accordez-nous, par son intercession, de rechercher passionnément la justice et de communier à Votre amour pour les hommes. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

 

 

 

 

Texte ancien sur la vie de Saint-Yves

 

 

Kantik Sant Erwan

Cantique de Saint-Yves en breton

 

 

 

Prière à Saint-Yves

Pedenn da sant Erwann

 

Saint-Yves, tant que tu as vécu parmi nous

Tu as été l'avocat des pauvres,

Le défenseur des veuves et des orphelins,

La providence de tous les nécessiteux.

Écoute aujourd'hui notre prière !

Obtiens-nous d'aimer la justice comme tu l'as aimée !

Fais que nous sachions défendre nos droits

Sans porter préjudice aux autres,

En cherchant avant tout la réconciliation et la paix.

Suscite des défenseurs qui plaident la cause de l'opprimé

Pour que justice soit rendue dans l'amour.

Donne-nous un cœur de pauvre,

Capable de résister à l'attrait des richesses,

Capable de compatir à la misère des autres et de partager.

Toi, le modèle des prêtres, qui parcourais nos campagnes,

Bouleversant les foules par le feu de ta parole

Et le rayonnement de ta vie,

Obtiens à notre pays les prêtres dont il a besoin !

Saint-Yves, prie pour nous !

Prie pour ceux que nous aimons,

Et prie pour ceux que nous avons du mal à aimer.

Amen.

 

Sant Erwann, pedit evidomp !

Pedit evit ar re a garomp,

Ha pedit evit ar re hon eus poan de garout.

Amen.

 

Diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier

 

 

 

 

Prières du Fonds Saint-Yves

 

 

 

 

Le Testament de Saint-Yves

 

Transcription et traduction française par Th. Hamon

(Centre d’Histoire du droit – Université de Rennes 1)

 

« Le pèlerin qui, poussant les portes de l'église de Minihy-Tréguier (Côtes-d’Armor), pénètre dans le sanctuaire, ne peut manquer d'avoir l'attention attirée par une toile monumentale accrochée sur le mur nord de l'ancienne chapelle fondée par saint Yves : sur un arrière-plan paysager, deux anges joufflus y déploient une vaste tenture où l'on peut lire un texte latin d'une vingtaine de lignes, soigneusement calligraphié en gros caractères. Aucun doute n'est possible, car le titre est des plus explicites : « Sancti Yvonis Testamentum » : il s'agit bel et bien du testament d'Yves Hélory, document précieux entre tous puisqu'il constitue le seul écrit du saint ayant été conservé.

Nous vous proposons ici une édition et une traduction française aussi fidèle que possible de ce texte fameux, dont l'original écrit sur parchemin de la main même d'Yves Hélory a malheureusement à jamais disparu, consumé par les flammes de l'autodafé révolutionnaire de 1794. Plusieurs copies en avaient toutefois été opportunément faites, notamment à l'occasion des deux éditions du Testament de saint Yves, respectivement réalisées en 1685 par le jésuite belge Daniel Papebroch, et en 1742 par le Bénédictin breton Dom Hyacinthe Morice.

Le texte retenu ci-dessous reprend de façon générale celui de la première de ces deux éditions, qui est également celle utilisée par La Borderie, dans ses Monuments originaux de l'histoire de saint Yves. Sur certains points cependant, nous avons suivi par préférence les variantes révélées par une copie partielle manuscrite inédite, réalisée en 1683 par l'éminent juriste rennais Pierre Hévin, aujourd'hui conservée aux Archives Départementales des Côtes d'Armor.

Pour un commentaire détaillé de ce document, nous renvoyons le lecteur à notre étude : « Le testament de saint Yves », revue Armorik, Editions Anagrammes, Perros-Guirec, 2003, n° 1, p. 140-152. »

 

 

 

Testament original de Saint-Yves en latin

 

« Sancti Yvonis Testamentum « Ego, Yvo Helorii, sacerdos indignus et servus Christi vilissimus, testando volo et concedo capellam a me fundatam ad honorem Domini Nostri Jesu Christi, Beatae Virginis matris ejus et Beati Tugduali confessoris sui, cum domo eidem adjacente, quam aedificavi de peculio meo quasi castrense in portione mea hereditaria assignante mihi ex successione dicti Helorii patris mei, nec non et dictam portionem, una cum portione mea in hereditate materna eidem juxta adjacente, sitas intra Minihicum beati confessoris praedicti, quatenus usus et consuetudo dicti Minihici permittunt, non obstante statuto regali, municipali, vel principali consuetudine hac in parte, a quibus dictum Minihicum dignoscitur esse immune, praedicto beatissimo Confessore impetrante, Domino sibi favente ; quas in dotem alias assignavi et adhunc assigno dictae capellae, bonae memoriae Alano de Bruc, Episcopo Trecorensi, tunc vivente et auctoritatem mihi praestante, qui praedictae doti triginta libras, quas super decimis quibusdam praedialibus de Quinquis mutuaverat, per litteras super hoc confectas cumulavit, prout nunc est, cum sua dote praedicta, et cum adjutorio bonorum virorum qui, pro remedio animarum suarum, ad sustentationem dictae capellae et ministrorum ejus, pro cultu divino hinc et perpetuum celebrando, de bonis suis mobilibus vel immobilibus voluerint impertivi, quos in bonis spiritualibus ibidem faciendis assumo participes, in perpetuum perseveret ; et quod episcopus Trecorensis, istius concessionis, prout ejus officio incumbit, contra omnes, cujuscumque conditionis existant, cognati vel extranei, pro honore speciali Sancti Tugduali defensor existat ; et quod augeat, si placet, de bonis dicti Sancti, unde cultores Dei, ab episcopo dicto cultui ibidem deputandi, possint et debeant sustentavi.

« Bona insuper, si quae post mortem mihi reperiantur – quod non spero, ni fuerint libri aliqui ad animarum aedificationem –, lego dictae capellae et ministris ejus, quos volo, cum adjutoriis quibus supra, ibidem personaliter residere.

« Deus huic concessioni faveat, et coadjutoribus vitam aeternam concedat. Amen.

« Datum die Veneris, post festum Beati Petri ad Vincula, anno Domini M CC XCVII.

« Et noverit fidelium universitas quod dictam portionem in bonis praedictis, paterna et materna successione mihi attingentibus, teneo et possideo cum auctoritate bonae memoriae episcopi dicti Trecorensis, mihi praestita nomine dictae capellae ex causa dotis praedictae, non meo proprio nomine, a tempore fundationis dictae capellae, quae fuit fundata anno Domini M CC XCIII : nulli tamen consanguinitatis meae in suis possessionibus, per assignationem et detentionem hujusmodi volo prejudicare » .

 

 

Traduction française du

Testament de Saint-Yves

 

"Il existe de longue date deux traductions de ce texte en français : la première, s'efforçant d'être relativement littérale, est réalisée dans les années 1830 par l'Abbé de La Pommerais – de Quintin –, que sa profession primitive d'avocat prédisposait manifestement à une telle entreprise ; la seconde, soixante-dix ans plus tard, d'une présentation plus claire mais aussi plus synthétique, est due au Chanoine Charles de La Roncière, ancien membre de l'Ecole Française de Rome. Toutes deux ont encore actuellement leurs partisans. La traduction proposée ci-dessous s'efforce de rendre assez littéralement le sens du texte, tout en tenant compte des nouvelles variantes retenues."

« Moi, Yves Hélory, prêtre indigne, le plus vil des serviteurs du Christ, je veux, concède et lègue par testament la chapelle par moi fondée en l'honneur de Notre Seigneur Jésus-Christ, de la Bienheureuse Vierge, sa mère, et du Bienheureux Confesseur Tugdual, avec la maison adjacente que j'ai édifiée avec mes revenus professionnels dans la portion qui m'est assignée de la succession dudit Hélory, mon père, et aussi ladite portion de terre elle-même, ainsi qu'une autre contiguë, provenant de ma part dans l'héritage maternel, situées dans le Minihi du Bienheureux Confesseur susdit, dans la mesure de ce que permettent l'usage et la Coutume dudit Minihi, nonobstant statut royal, municipal ou Coutume principale en ce pays, dont ledit Minihi est reconnu exempt, selon la concession obtenue par le susdit Bienheureux Confesseur, avec l'aide de Dieu ; lesquels biens j'assigne encore maintenant en dotation de ladite chapelle, ainsi que je les ai déjà assignés sous couvert de l'autorité d'Alain de Bruc, Evêque de Tréguier de bonne mémoire, lequel, alors vivant, augmenta par lettres expresses ladite dotation de trente Livres, à prendre sur les dîmes prédiales provenant du Quinquis ; le tout tel qu'il est actuellement, et pour qu'il demeure à perpétuité, avec circonstances et dépendances, augmenté des biens meubles et immeubles que, pour le salut de leur âme, des hommes bons voudraient donner pour l'entretien de ladite chapelle et de ses desservants, afin que le culte divin y soit célébré dès maintenant et à jamais, lesquels personnes j'admets à participer aux biens spirituels qui doivent s'obtenir en ce lieu.

« Que l'Evêque de Tréguier, en l'honneur spécial du Bienheureux Tugdual, se montre le défenseur de cette concession, comme il incombe à sa charge, et ce contre tous, de quelque condition qu'ils soient, parents comme étrangers ; et que, s'il lui plait, ledit évêque pourvoie libéralement de biens dudit Saint, les serviteurs de Dieu qui seront choisis pour le culte dans ce même lieu, afin qu'ils puissent subvenir à leur entretien comme il se doit.

« De plus, si on me trouve des biens après ma mort – ce que je n'espère guère, à part quelques livres pour l'édification des âmes –, je les lègue à ladite chapelle et à ses desservants, lesquels je veux être tenus à résider personnellement sur place, en contre partie de la rémunération susmentionnée.

« Que Dieu seconde cette fondation, et accorde la vie éternelle à ses bienfaiteurs. Amen

« Fait le vendredi suivant la fête de Saint Pierre-aux-Liens, l'an du Seigneur

1297.

« Et sachent tous les fidèles que, ladite portion dans les biens susdits à moi échus de la succession paternelle et maternelle, je la tiens et possède avec l'autorisation dudit Evêque de Tréguier, de bonne mémoire, laquelle me fut octroyée non en mon nom propre, mais sous celui de ladite chapelle et en considération de la susdite dotation, du temps de la fondation de cette chapelle, qui fut fondée l'an du Seigneur 1293 : toutefois, je ne veux préjudicier en rien à ma parenté dans leurs possessions, par cette manière de concession et de détention ».

 

Tombeau de Saint-Yves devant l'entrée principale de

l'église Saint-Yves de Minihy-Tréguier

(autel présumé de l'ancienne chapelle)

 

 

 

 

 

Messe de Saint-Yves

en sa Fête solennelle du 19 mai

Français-Latin

 

 

 

"Quand les Bretons voyaient passer dans la campagne

Saint-Yves revêtu de son grand manteau blanc,

Ils se disaient que Dieu l'avait mis en Bretagne

Pour défendre des grands les faibles, les petits.

À son nom s'éveillaient, sur leurs couches funèbres,

Des enfants dont les mères avaient fermé les yeux ;

Les marins l'invoquaient au milieu des ténèbres,

Et leurs barques passaient les brisants périlleux."

 

Extrait d'un chant écrit par Joseph Rousse pour l'inauguration du nouveau tombeau de Saint-Yves dans la Cathédrale de Tréguier.

 

 

 

Na n'eus ket e Breizh, na n'eus ket unan

Na n'eus ket ur sant, evel sant Erwan

Na n'eus ket ur sant, evel sant Erwan

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 11:25

Saint-Antoine 53

 

 

Prière merveilleuse à

Saint-Antoine de Padoue

de l'Abbé Julio

 

Saint-Antoine de Padoue, vous qui possédez et voyez Dieu face à face, et qui, malgré l’extase éternelle dans laquelle vous vivez au Ciel, avez encore compassion de ceux qui sont ici-bas dans les sollicitudes de la vie, vous que l’on n’invoque jamais en vain, selon le témoignage de Saint-Bonaventure, dans les dangers, dans les calamités publiques et dans les divisions de famille ; vous qui mettez en fuite les démons, qui rendez la santé aux malades qui vous prient avec confiance ; vous qui, en un mot, faites retrouver tout ce qui était perdu, aussi bien dans l’ordre spirituel que dans l’ordre temporel : veuillez, je vous en prie, demander à Dieu pour moi qu’Il écarte les périls qui me menacent ; qu’Il me laisse retrouver tout ce que j’ai perdu. Ainsi soit-il !

 

 

Saint-Antoine-50.jpg


 

 

 

 

Mosaico-San-Antonio-Padova-copie-1.jpg

 

 

 

 

Repost 0
Published by Parousie - dans Prières
commenter cet article