Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

 

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 10:52

Scapulaire-du-Sacre-Coeur--Pellevoisin---parousie.over-blo.JPG

 

 

 

Sources principales de cet article :

pellevoisin.net

marypages.com

 

 

 

cirio-vocativo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

"Si mon Fils te rend la vie,

je veux que tu publies ma gloire."

 

1ère apparition de la Sainte Vierge de Pellevoisin à Estelle Faguette

dans la nuit du lundi 14 au mardi 15 février 1876

 

 

 

Estelle-Faguette-jeune--parousie.over-blog.fr.jpg


 

Lettre d'Estelle à la Vierge Marie

 

"Ô ma bonne Mère, me voici de nouveau prosternée à vos pieds. Vous ne pouvez pas refuser de m'entendre. Vous n'avez pas oublié que je suis votre fille et que je vous aime. Accordez-moi donc de votre divin Fils la santé de mon pauvre corps pour sa gloire.

Regardez donc la douleur de mes parents, vous savez bien qu'ils n'ont que moi pour ressources. Ne pourrai-je pas achever l'oeuvre que j'ai commencée? Si vous ne pouvez, à cause de mes péchés, m'obtenir une entière guérison, vous pourrez du moins m'obtenir un peu de force pour pouvoir gagner ma vie et celle de mes parents. Vous voyez, ma bonne Mère, ils sont à la veille de falloir mendier leur pain; je ne puis penser à cela sans être profondément affligée

Rappelez-vous donc les souffrances que vous avez endurées, la nuit de la naissance du Sauveur, lorsque vous fûtes obligée d'aller de porte en porte demander asile! Rappelez-vous aussi ce que vous avez souffert quand Jésus fut étendu sur la Croix. J'ai confiance en vous, ma bonne Mère; si vous voulez, votre Fils peut me guérir. Il sait que j'ai désiré vivement être du nombre de ses épouses, et que c'est en vue de lui être agréable que j'ai sacrifié mon existence pour ma famille qui a tant besoin de moi.

Daignez écouter mes supplications, ma bonne Mère, et les redire à votre divin Fils. Qu'il me rende la santé si tel est son bon plaisir, mais que sa volonté soit faite et non la mienne. Qu' Il m'accorde au moins la résignation entière à ses desseins et que cela serve pour mon salut et celui de mes parents. Vous possédez mon coeur, Vierge Sainte, gardez-le toujours et qu'il soit le gage de mon amour et de ma reconnaissance pour vos maternelles bontés. Je vous promets, ma bonne Mère, si vous m'accordez les grâces que je vous demande, de faire tout ce qui dépendra de moi pour votre gloire et celle de votre divin Fils.

Prenez sous votre protection ma chère petite nièce, et mettez-la à l'abri des mauvais exemples. Faites, ô Vierge Sainte, que je vous imite dans votre obéissance et qu'un jour je possède avec vous Jésus dans l'éternité."

 

Lettre qu’Estelle a écrite et fait déposer à la grotte de Montbel, dédiée à Notre-Dame de Lourdes, fin août 1875.

 

 

Analyse de Mgr René Laurentin


 

Manuscrit-d-Estelle-Faguette-a-Notre-Dame-de-Pellevoisin--.jpg

Manuscrit original d'Estelle Faguette adressé à

Notre-Dame de Pellevoisin (Indre - France)

 

 

 

 

Récit des 15 apparitions de Notre-Dame de Pellevoisin

par Estelle Faguette

 

 

 

Estelle-Faguette-agee--parousie.over-blog.fr.jpg

"Tout à Jésus par Marie"

"Estelle F."

 

 

 

ARCHEVÊCHÉ DE BOURGES


"Ordonnance de Monseigneur l'Archevêque de BOURGES constatant la guérison miraculeuse d'Estelle FAGUETTE

Nous, Paul Vignancour, Archevêque de Bourges, Primat des Aquitaines,

- après étude du dossier très complet de la maladie d'Estelle Faguette, née en 1843, soignée par plusieurs médecins de l'Indre, ainsi que par le Professeur Bucquoy, membre de l'Académie de Médecine de Paris, sollicité par la famille de La Rochefoucauld, employeur d'Estelle à Pellevoisin (Indre) ;

- après constatation des dires d'Estelle affirmant sa guérison dans la nuit du 18 au 19 février 1876, guérison constatée par de nombreux témoins; avons constitué deux Commissions sous notre Autorité :

- une Commission médicale composée du Docteur Malgras, chirurgien à Bourges, interne des Hôpitaux de Paris, et du Docteur Ferrand, médecin pneumologue du Centre hospitalier de Bourges ;

- une Commission canonique composée du Père Patfoort, op, professeur de l'Angelicum à Rome, du Père Feuillet, professeur à l'Institut Catholique de Paris, de Mgr Molette, président de la Société française d'Études Mariales, du Père Vernet, op, auteur de deux livres sur Pellevoisin, de Mgr Girard, vicaire général de Bourges et auteur d'un livre sur Pellevoisin, du Chanoine Dutour, théologien à Bourges.

- après étude des deux rapports et constatation que les membres de la Commission canonique ont pris connaissance des rapports médicaux,

- après constatation que les deux rapports concluent unanimement que la guérison d'Estelle a été

« soudaine », c'est-à-dire sans convalescence,

« totale »,

« durable »,

- après déclaration par la Commission Théologique,

- d'une part, de la reconnaissance du caractère miraculeux de cette guérison inexplicable au plan médical et ne relevant pas de facteurs d'ordre psychique ou de causes préternaturelles qui ne viendraient pas de Dieu,

- et, d'autre part, de la constatation de la valeur de signe de cette guérison, c'est-à-dire qu'en accordant la guérison à Estelle, Dieu a voulu, par sa Mère, lancer des appels à notre foi et rendre crédible un message.

- prenant acte que cette guérison est humainement inexplicable, en tant qu'Archevêque de Bourges, nous en reconnaissons le caractère Miraculeux, et nous rendons grâce à Dieu qui, sur l'intercession de Marie, Mère de Miséricorde, en ce lieu privilégié de Pellevoisin, a bien voulu montrer sa Toute Puissance et nous inviter, à travers le signe d'une guérison, à reconnaître son immense amour pour nous.

 

A BOURGES, le 8 septembre 1983, en la Fête de la Nativité de NOTRE-DAME

 

Paul Vignancour, Archevêque de Bourges"

 

 

 

Estelle-Faguette-1843-1929--parousie.over-blog.fr.png

 

 

 

Guérison miraculeuse d'Estelle Faguette

 

"À ce moment je souffrais horriblement … Je demandai l’heure, il était minuit et demi.

Je me sentais guérie, excepté mon bras droit, dont je n’ai pu me servir qu’après avoir reçu le bon Dieu…"

 

5ème apparition de Notre-Dame de Pellevoisin à Estelle Faguette, dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 février 1876.

 

 

 

Tombe-d-Estelle-Faguette--parousie.over-blog.fr.jpg

 


Estelle était atteinte de plusieurs maladies graves, voire mortelles ; ainsi, elle souffrait notamment de phtisie (tuberculose pulmonaire), d'une péritonite aiguë et d'une tumeur abdominale, et se trouvait à l'article de la mort avant sa guérison miraculeuse le 19 février 1876. 

 

 

 

Diocèse de Bourges

 

 

 

Notre-Dame-de-Pellevoisin-et-le-Scapulaire-du-Sacre-Coeur-.jpg

 

 

La Vierge Marie apparaît avec le

Scapulaire du Sacré-Cœur de Jésus

 

"« Depuis longtemps les trésors de mon fils sont ouverts ; qu’ils prient. »

En disant ces paroles, elle souleva la petite pièce de laine qu’elle portait sur sa poitrine. J’avais toujours vu cette petite pièce, sans savoir ce que c’était, car jusqu’alors, je l’avais vue toute blanche. En soulevant cette pièce, j’aperçus un cœur rouge qui ressortait très bien. J’ai pensé de suite que c’était un scapulaire du Sacré-Cœur. Elle dit en le soulevant : « J’aime cette dévotion. » Elle s’arrêta encore ; puis elle reprit : « C’est ici que je serai honorée. »"

 

9ème apparition de Notre-Dame de Pellevoisin à Estelle Faguette, le samedi 9 septembre 1876, Octave de la Nativité de la Sainte-Vierge, veille de la Fête du Saint Nom de Marie.

 

 

Estelle-Faguette-et-Notre-Dame-de-Pellevoisin--parousie.ove.jpg

Estelle Faguette

 


 

 

 

 

 

 

 

uk.gif

 

Scapular of the Sacred Heart

 

"For a long time the treasures of my Son have been open. Let them pray." Saying these words she raised the small piece of woollen cloth which she wore upon her breast. I had always seen this, but without knowing what it meant; for hitherto it was always pure white. As she took it up I perceived a red heart, which appeared distinctly in relief. I thought all at once that it was a Scapular of the Sacred Heart. She said to me, holding it up: "I love this devotion." She paused, then added: "It is here I will be honored."

 

9th APPARITION in PELLEVOISIN, 9th September, 1876; on the Saturday within the Octave of the Nativity of the Blessed Virgin, it being also the eve of the Holy Name of Mary.

 

 

Notre-Dame-de-Pellevoisin--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Prayers to Our Lady of Pellevoisin, Mother of Mercy

 

 

 

Chapelle-de-Pellevoisin--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

portugal.gif

 

 

O Santuário de Nossa Senhora de Pellevoisin

 

 

 

 

 

Ex-voto-Pellevoisin--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Saintes et Saints
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 09:35

Christ miraculeux de Medinaceli, parousie.over-blog.fr

 

 

Prière au Christ de Medinaceli

 

Notre Père, Jésus de Nazareth,

Roi Éternel d’Amour et de Paix,

Règne toujours sur Tes fidèles

Et prends pitié du monde entier.

Nous T’acclamons, notre Roi,

Et venons nous prosterner à Tes pieds

Pour T’adorer et Te supplier

De nous concéder la Grâce de…

Notre Souverain, bénis-nous

Et brûle notre cœur

Des flammes De Ton Amour.

Doux esclave d’Amour,

Aide-nous à marcher

Sur les pas de Tes Vertus.

Ô Bon Jésus, répands sur nous

Et sur toutes les personnes

Que nous Te présentons

Les trésors de Ta Miséricorde.

Donne-nous le salut éternel

Et défends-nous contre l’ennemi.

 

Trois « Gloire au Père »

 

Source : patriziacattaneo.com

 

 

Le-roi-Juan-Carlos-baisant-les-pieds-du-Christ-de-Medinacel.JPG

Le roi d'Espagne Juan Carlos

baisant les pieds du Christ de Medinaceli

 

 

 

Depuis plus de 300 ans, la Famille Royale d'Espagne se rend dans la Basilique Mineure de "Nuestro Padre Jesús de Medinaceli" à Madrid (Espagne), le premier vendredi du mois de mars, pour honorer le Christ de Medinaceli.

 

 

Site officiel de la Famille Royale d'Espagne

 

 

 

Espagne.gif

 

 

ORACIÓN A JESÚS NAZARENO

 

¡Oh Jesús Nazareno, Divino Redentor nuestro! En memoria de tu Pasión sacrosanta te pido la concesión de (pídase la gracia que se desea alcanzar), si conviene a tu mayor honra y gloria y bien de mi alma. Amén.

Creo en Dios Padre...

 

Repítase la oración por tres veces, rezando un Credo después de cada una.

 

 

 

Oraciones y novenas a Jesús Nazareno de Medinaceli

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Iberia
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 18:25

Pardon--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

 

 

Puget-Théniers, le 9 avril 2012

9ème anniversaire de ma conversion

 

 

 

 

Poème « Contrition »

 

Seigneur, je T’avoue et je confesse,

Parce que déjà le temps presse

Et que le poids de mes péchés m’oppresse,

Mes nombreuses fautes et ma paresse,

Et, en étant sûr de Ta Tendresse

Qui m’étreint sans cesse et me caresse,

Je me prosterne dans ma bassesse

Et je T’implore dans ma détresse,

Malgré toutes mes indélicatesses,

Pardonne-moi toutes mes faiblesses

Que je coure vers les Saintes Espèces

Et c’est à nouveau le cœur en liesse

Que j’accomplirai des prouesses

Pour que plus jamais rien ne Te blesse.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Poèmes personnels
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 12:56

Porte-ta-croix-avec-Jesus--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

 

Puget-Théniers, le 9 avril 2012

 

 

 

 

Poème « La Joie dans la Croix »

 

Entre le marteau et l’enclume,

Je suis encore dans la brume,

Mon esprit rempli d’amertume,

Ma route est dure comme le bitume,

Au coin de ma bouche est l’écume,

Il faut quand même que j’assume,

Je ne suis pas seul, je présume,

Pourtant bien plus que de coutume,

J’ai tant sali mon beau costume,

Mais je sens que l’Esprit allume

Un Feu ardent qui me consume ;

Je veux que ma vie se résume

À l’amour comme seul bien posthume.


 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Poèmes personnels
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 17:41

Alexandre-Ivanov--La-Venue-du-Messie--parousie.over-blog.fr.jpg

Détail de "L'Apparition du Christ au peuple"

"La Venue du Messie"

Явление Христа народу

Алекса́ндр Андре́евич Ива́нов

Alexandre Ivanov

1806-1858

 

 

 

 

Puget-Théniers, le 8 avril 2012

 

 

 

 

Poème « Le chef-d’œuvre »

 

C’est le cœur qui doit créer l’art ;

Ce n’est ni pour quelques dollars,

Ni pour flatter son avatar,

Ni pour des honneurs illusoires,

Dont l’auteur caresse l’espoir,

Et souvent veut entrevoir

Pour en tirer pour lui la gloire,

Qu’il doit chercher la perle rare.

 

En effet, l’artiste sensé

Est censé tendre sa pensée

Vers ce qui fait la panacée,

Ce qui est sain sans abaisser,

Ce qui est doux comme l’alizé ;

Car, pour le bien, il doit oser

Faire rêver aux Champs Élysées.

Par ses paroles avisées,

Par ses peintures aiguisées,

Par ses chansons ciselées,

Avec ses talents déguisés,

Le créateur devrait viser

Le bien commun pour des nuées,

Et avec son cœur composer

La beauté pour l’éternité.

 

 

 

The-Last-Supper--8-x-20-ft-Wall-Mural--Mark-Sanislo--parous.jpg

Fresque murale "La Cène"

"The Last Supper"

8 x 20 ft Wall Mural

Mark Sanislo

 


 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Poèmes personnels
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 14:09

Petite-eglise-sur-la-prairie--photo-Wayne-Benedet--parousi.jpg

 

 

 

 

Puget-Théniers, le 6 avril 2012

 

 

 

Poème « Mon Église chérie »

 

Ô pauvre Église Catholique,

Risée du lisier cathodique,

Traînée dans la boue impudique,

Clouée au pilori des hérétiques,

Martyrisée par les fanatiques,

Blasphémée par les sataniques,

Raillée par les ironiques,

Fantasmée par les oniriques,

Ridiculisée par les excentriques,

Assassinée par les sarcastiques,

Critiquée sur la place publique,

Ignorée par des foules faméliques,

Caricaturée par l’acide caustique,

Emmurée vivante par l’État laïque,

Calomniée par des complots diaboliques,

Écartelée par des courants maléfiques,

Oubliée pour mieux croquer la pomme magique,

Méprisée pour ses préceptes magnifiques.

Ô mon Église spirituelle Unique,

Je compatis à Ta mise à mort inique.

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Poèmes personnels
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 11:43

Poeme-priere--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Poème-prière « Ad Jesum per Mariam »

 

Doux Cœur de Marie,

Tu es la Mère de Dieu

Et la Reine des Cieux,

Tu es l’Immaculée Conception.

 

Sainte Marie conçue sans péché,

Aide-moi à purifier mon âme,

Donne-moi un cœur d’enfant,

Affermis ma ferveur,

Je T’aime de tout mon cœur.

 

Seigneur Jésus, Transparence du Père,

Inonde mon cœur de Ta Joie,

Irradie en moi Ton Esprit d’Amour,

Tu es le Roi des rois et le Verbe,

L’Étoile brillante du matin,

Tu es l’Alpha et l’Oméga,

Le Premier et le Dernier,

Le Commencement et la Fin,

Tu es le Tout-Puissant.

Amen.

 

Patrick ROBLES (2003)

 

 

Imploration-et-louange--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Poème-prière « La Grâce »

 

Que le Doux Cœur de Jésus

Fasse descendre sur toi

Son souffle thaumaturge.

Que le Grâce Divine et

Bienfaitrice du Père Céleste

T’enveloppe de Sa Miséricorde.

Que ton ange gardien,

Près de toi depuis ton berceau,

Soulage ta douleur,

Par le Cœur d’Or de

L’Immaculée Conception,

Par l’intercession de

L’Archange Saint-Raphaël

Et de l’âme éternelle

Du Padre Pio.

Puisse-tu sentir

L’Amour Universel

Et l’Espérance envahir

Ton corps et ton esprit.

Au Nom du Père, du Fils

Et du Saint-Esprit.

Amen.

 

Patrick ROBLES (2003)

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Poèmes personnels
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 20:20
Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Vidéos
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 05:57

Metastase-cancer--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Prière à Saint-Béat, Patron du cancer

 

Ô Dieu qui, pour le salut des âmes, avez voulu que le Bienheureux Béat se fît tout à tous par sa Charité et son esprit de miséricorde, daignez glorifier Votre serviteur en accordant, à son intercession, la guérison que nous sollicitons de Votre Bonté. Nous Vous en prions par notre Seigneur Jésus-Christ. Ainsi soit-il.

Saint-Béat, espérance de notre guérison dans la maladie du cancer, priez pour nous, vous que nous invoquons avec confiance.

 

 

 

Infant-Jesus-of-Prague--Basilica-of-the-National-Shrine-of-.jpg

Infant Jesus of Prague

Basilica of the National Shrine of the Immaculate Conception

Washington D.C.

 

 

 

 

1. SAINT-BÉAT OU BIÉ, ANACHORÈTE (ERMITE) À LAON (Aisne - Picardie)

 

3ème siècle

 

Fêté le 9 mai

 

"Saint Béat est né en Italie, de parents nobles et riches, au commencement du 3e siècle. De bonne heure il se sentit touché de la grâce et, voulant vivre dans l'humilité et la pénitence, il quitta la maison paternelle et passa dans les Gaules en habits de mendiant. Il était accompagné d'un jeune homme nommé Isle qu'il formait à la piété et à qui il rendait les services les plus humiliants. Béat se dirigea d'abord vers la source de la Garonne pour y annoncer l'Evangile. Il se trouve, en effet, environ à deux lieues de Bagnères-de-Luchon, une petite ville du nom de Saint-Béat ; elle ne se compose que de deux rues qui communiquent par un beau pont en pierre. C'est un souvenir du fruit des prédications de ce pieux missionnaire.

Animé d'un saint zèle pour étendre le royaume de Jésus Christ, il parcourut ensuite plusieurs provinces, alla à Nantes, à Vendôme, et en beaucoup d'autres lieux, convertissant partout un grand nombre d'infidèles par des instructions touchantes, soutenues par une vie irréprochable et par le don des miracles. Enfin il vint à Laon et choisit pour retraite une grotte dite de Chevreson ou Chevresson, laquelle était située à la pointe orientale de la montagne ; aujourd'hui elle se trouve ensevelie sous l'un des bastions de la citadelle actuelle. Là, Béat menait la vie la plus sainte et la plus austère. Il passait ordinairement trois jours de suite sans manger, prenait peu de repos et se livrait à la prière et à un travail continuel. Son occupation était de faire des paniers et des nattes de joncs. Il les vendait pour subvenir à sa subsistance et avoir la facilité de faire des aumônes. Il enseignait la voie du salut à ceux qui venaient le trouver. De temps en temps aussi il allait à Laon et y annonçait Jésus Christ vrai Dieu et vrai homme. Il cherchait à toucher les cœurs en racontant les circonstances douloureuses de la passion du Sauveur, mort pour le salut du genre humain. La vie mortifiée qu'il menait, les vertus qu'il pratiquait, étaient pour ses auditeurs une preuve de la vérité des dogmes qu'il enseignait. Béat eut le bonheur d'implanter la foi dans le pays Laonnois, et il en est regardé comme l'Apôtre.

À son arrivée, il avait trouvé dans toute la contrée environnante un nombre considérable de païens. Souvent il se trouva obligé, pour éviter les persécutions, de réunir ses néophytes dans les grottes qui se prolongeaient fort loin dans les flancs de la montagne, particulièrement au-dessus du faubourg de Vaux, et jusque sous l'emplacement actuel de la cathédrale.

Le Seigneur l'aida à triompher de tous les obstacles, et lorsqu'il mourut, à la fin du 3e siècle, dans un âge très avancé, il bénissait Dieu en voyant qu'il laissait après lui des adorateurs en esprit et en vérité du Christ qu'il leur avait si souvent prêché. – Ces fidèles déposèrent avec respect son corps dans la caverne qui avait été son séjour habituel. De nombreux miracles s'opérèrent à son tombeau et augmentèrent la confiance en sa puissante intercession. Son pèlerinage devint célèbre dans toute la contrée où il était spécialement invoqué pour la guérison du cancer.

Au bout de quelque temps son corps fut levé de terre et exposé à la vénération des fidèles. En 1228, l'évêque Anselme fit faire une magnifique châsse en vermeil et y déposa les reliques de saint Béat, en y ajoutant quelques côtes de saint Gennebaud, un bras de saint Montain, et la tête de sainte Preuve. On portait solennellement cette châsse en procession jusqu'à la caverne du Saint, le 9 mai de chaque année depuis la disparition de cette caverne, la châsse était portée en triomphe dans les rues de Laon. En 1364, Gautier de Mortagne, évêque de Laon, céda un os du bras de saint Béat à Gérard, abbé de la Trinité de Vendôme, à la condition expresse que, chaque année, ledit abbé et ses successeurs feraient célébrer un service pour les chanoines de Laon décédés.

L'église de Nizy-le-Comte, bâtie en 1731, fut consacrée sous le vocable de saint Béat ; elle obtint, en 1772, un doigt du Saint et quelques reliques de saint Gennebaud, de saint Maurice, de saint Guillaume et de sainte Preuve. Ces précieux restes ont été, en 1858, renfermés dans une même châsse. La fête du 9 mai se célèbre dans cette paroisse avec la plus grande solennité, et toute œuvre servile y est interrompue. La châsse de saint Béat, qui est exposée tous les ans dans la cathédrale de Laon, renferme un os du fémur et un morceau du crâne. Ces reliques ont été réconnues authentiques par Mgr de Simony, évêque de Soissons et de Laon.

L'église de la Sainte-Trinité de Vendôme possède encore les reliques de saint Béat."

 

Dans : Les Petits Bollandistes : Vies des saints, tome 5

 

Signature numérique de "Archimandrite Cassien"

5.2.2011

 

 

2. SAINT-BIÉ (OU SAINT-BÉAT)

 

Saint-Bié est invoqué pour obtenir la guérison des cancers.

Saint Bié naquit en Italie et vint en France chercher la paix et la solitude. Il arriva près de Vendôme où il trouva un refuge dans une grotte naturelle de la forêt voisine. Il y vécut le restant de ses jours dans le plus profond recueillement. Sa sainteté, ses jeûnes, ses prières, lui valurent de nombreux miracles. Peu après sa mort, il fut l'objet de la vénération des fidèles, et une partie de ses ossements fut placée dans la cathédrale de Vendôme (Loir-et-Cher).

 

 

En parlant de l'histoire de Saint-Béat (en gascon : Sent Biat), ville de Haute-Garonne : "Saint-Béat serait, outre une tautologie, le nom d'un saint très local. Ce saint est aussi connu comme l'évangélisateur de la Beauce où il aurait tué un dragon".

 

Wikipédia

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 17:53

Alcoolisme--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

 

Puget-Théniers, le 3 avril 2012

 

 

 

Poème « Je ne bois pas par plaisir »

 

Ne croyez pas que je picole par plaisir,

C’est la dernière chose que je désire ;

J’ai été pris dans le piège de l’élixir,

C’est le seul but hélas auquel j’aspire.

 

Vous savez, je suis un bon garçon dans le fond,

Un accidenté de la vie dans l’abandon,

Un peu trop sensible et noyé dans le houblon,

Et traumatisé par les qu’en-dira-t-on.

 

Ça me tuera peut-être mais, avant la cirrhose,

J’espère penser à toi qui ne m’as pas mis en cause,

À toi qui m’as fait entrevoir le ciel en rose ;

Par ta bonté, qui m’as guéri de ma névrose.

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Poèmes personnels
commenter cet article