Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : In hoc signo vinces. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Blog Parousie de Patrick ROBLES (Montbéliard, Franche-Comté, France)
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)

Translation. Traduzione

 

Info Coronavirus

Covid-19 Santé Publique France

OMS - WHO

 
Live Traffic Statistics

 

56 millions de femmes avorteront cette année

56 million abortions worldwide every year

Photo © Marcelle RAPHAEL Fine Arts Newborns

 

Non à la peine de mort en Biélorussie !

Say no to the Death Penalty in Belarus!

 

3D Live Statistics

 


Live Blog Stats

 

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

 

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 15:06

Pape-Jean-Paul-II--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

 

Puget-Théniers, le 9 mars 2011

 

 

 

Poème « Cœur de chair »

 

Amour volé, amour involué, amour lové à l’ombre de la mort,

Amer sentiment que la polarité inversée de l’aimant qui m’anime,

Mon âme aimerait le commander pour aller de l’avant sans efforts,

Je supplie la Maman de ma vie afin qu’Elle me délivre de ce mors.

 

Ô Marie, Très Sainte Mère, venez dès maintenant au secours de ma misère,

Hâtez-vous puisque je Vous le demande, entendez-Vous mon désir sincère ?

Emplissez mon esprit de l’Esprit Saint, que je sois pour Vous un Temple très cher,

Au Nom de notre Seigneur, Votre Divin Fils, Roi du Ciel et de la Terre.

 

Daignez transformer entièrement mon cœur de pierre en cœur de chair,

Que je sois enfin à même d’aimer Dieu ainsi que tous mes frères,

Comme Il nous l’a Commandé : je ne désire que d’obéir à mon Père !

Par l’Océan de Sa Miséricorde, Il ne pourra point dédaigner ma prière.

 

Je m’éclipse dans le Prisme d’Amour et me blottis dans le Mystère Trinitaire,

Je m’anéantis, moi vile vipère, pour me noyer dans la Mer Salutaire,

Et renaître doux et humble de cœur comme le Sauveur de l’Humanité entière,

En revêtant l’habit blanc de ceux qui veulent être des fils de Lumière.

 

Abba--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 11:58

Etreinte-d-Amour-de-Jesus--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

"16 Ainsi les derniers seront les premiers,

et les premiers seront les derniers."

 

Matthieu 20:16 (Louis Segond)

 

 

www.imageetcompagnie.fr---Le-peuple-de-la-rue--les-invisibl.jpg

 

 

Documentaire "Le peuple de la rue, les invisibles"

 

Réalisateur : Serge MOATI

En collaboration avec Nadya CHARVET, Henry MARQUIS, Franck NAKACHE

Durée : 1h30

Diffuseur : France 3

Production : Image et Compagnie

Co-production : CFRT

Avec la participation de France Télévisions

Avec le soutien du CNC

 

Diffusion : dimanche 6 mars 2011

 

Image : Henry MARQUIS

Son : Matthieu DAUDE, Jean-Christophe GIRARD, Benjamin HAIM, Arnaud LAVALEIX, Sylvain GIRARDEAU, Philippe LEGAY, Antoine RODET

Montage : Franck NAKACHE

Productrice : Amélie JUAN

Directrice de production : Véronique LALUBIE

Chargées de production : Marie REGIS et Julie PASSEGUE

 

Source :

Image & Compagnie

25, rue François 1er

75008 Paris

 

Tél. : 00 33 1 47 23 26 00

Fax : 00 33 1 47 23 26 09

 

 

 

 

Rediffusions de France Télévisions sur Pluzz.fr pendant 7 jours

 

 

www.imageetcompagnie.fr--Doriane-et-Jean-Claude--SDF---LE-P.jpg

 

 

"À quoi sert le numéro vert national "115" ?

 

Un numéro en cas d'urgence sociale pour les "sans abri"

Dans chaque département, un numéro vert national pour les "sans abri", le 115, permet d'accéder à une permanence d'accueil téléphonique, fonctionnant 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, chargée de répondre aux situations d'urgence sociale.

Le 115 est un numéro gratuit. Il se caractérise par un accueil immédiat et anonyme si tel est le souhait de la personne.


Quelles sont les missions du 115 ?

Les missions du 115 consistent à :

évaluer l'urgence de la situation de la personne ou de la famille en difficulté,

proposer une réponse immédiate en indiquant notamment l'établissement ou le service dans lequel la personne ou la famille intéressée peut être accueillie, et organiser sans délai la mise en oeuvre de cette réponse, notamment avec le concours des services publics,

tenir à jour l'état des différentes disponibilités d'accueil dans le département.

A cette fin, les structures et services d'accueil (centres d'hébergement et de réinsertion sociale, SAMU sociaux, équipes de rue etc) sont tenus de déclarer périodiquement leurs places vacantes au responsable du dispositif de veille sociale.


Comment fonctionne le 115 ?

Dans chaque département, toute personne qui appelant le 115 est mise en contact avec un organisme local.

Le 115 peut être géré par exemple :

par un regroupement inter-associations ou par un groupement d'intérêt public,

par un jumelage entre plusieurs structures similaires (CHRS etc) ou différentes (CHRS, commissariats de police, services d'urgences hospitalières etc).

La personne qui répond informe l'appelant sur l'hébergement d'urgence et les accueils de jour dans le département, l'accès aux soins et à l'hygiène, l'aide alimentaire, les services sociaux et les téléphonies sociales."


"Par téléphone :

115 (appel gratuit depuis fixe et mobile en France métropolitaine et Outre-Mer).

24h/24 et 7j/7.

Aide aux sans abris, demande d'hébergement d'urgence, signalements aux équipes mobiles d'assistance et au Samu social."

 

Source : http://vosdroits.service-public.fr

 

 

-Der-Gute-Hirte---le-Bon-Pasteur--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Droit au logement opposable (DALO), un doux rêve ?

 

Fondation Abbé Pierre

 

Association "Droit Au Logement" (DAL), site officiel

 

Fondation Caritas France

 

 

Jesus-carrying-a-lost-lamb--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Secours Populaire

 

Croix-Rouge Française

 

Secours Catholique 

 

 

Gif-appel-d-urgence-du-Samu-Social--le-115--parousie.over-b.gif

 

 

LE 115 

 

 

SAMU SOCIAL

 

Samu Social de Paris

 

 Médecins sans Frontières 

 

 Médecins du Monde 

 

 

Le-souper-a-Emmaus--Rembrandt--1648---Le-Louvre--Paris.jpgLe souper à Emmaüs

Rembrandt (1648)

Le Louvre, Paris

 

 

 

 Emmaüs France

 

 

 

Le « cimetière des pauvres »

 

"Le cimetière parisien de Thiais est un des cimetières parisiens extra-muros. Il est situé sur la commune de Thiais, dans le département du Val-de-Marne.

Deuxième cimetière de la capitale en termes de superficie, il occupe 103 des 643 hectares de la commune, soit 16 % environ. Depuis son ouverture, un peu moins de 150 000 concessions furent vendues, qui sont regroupées dans 130 divisions.

Ouvert en octobre 1929, il est le plus récent des cimetières parisiens.

La double porte d'entrée du cimetière, dans le style des années 1920, est une création de l'architecte Charles Halley.

Ce cimetière abrite les seules « tranchées gratuites » de Paris (104e et 105e divisions), ce qui a participé à son surnom de « cimetière des pauvres ». C'est là qu'ont été inhumées les 57 victimes parisiennes de la vague de canicule de 2003 dont les dépouilles n'ont pas été réclamées par des proches. La cérémonie a eu lieu le 3 septembre 2003, en présence du président Jacques Chirac et du maire de Paris Bertrand Delanoë."

 

Source : Wikipédia

 

 

-La-Resurrection--par-Carl-Bloch--parousie.over-blog.fr.jpgLa Résurrection

Carl Heinrich Bloch

 

 

 

 

 

 

"Vivre sans toit"

Diffusé sur lcp.fr le 22 juillet 2011


"Selon la Fondation Abbé Pierre il y aurait 100 000 sans domicile fixe et 3,5 millions de mal logés en France.

À La Rochelle, une femme, Muriel Dumont, fondatrice de l’association « Le Toî Kétatous » tente chaque jour de sortir de la rue des hommes et des femmes.

Mais leur très grande précarité appelle souvent d’autres détresses…problèmes d’alcool, impossibilité de trouver un travail, foyers surpeuplés …

Pendant 4 mois, Stéphan Moszkowicz a suivi ces combats quotidiens pour accéder au logement autonome. Le réalisateur filme leurs petites victoires mais aussi leurs doutes pour reconquérir la place qu’ils ont perdue.

Documentaire diffusé dans le cadre de la Transversale de Décembre : « Survivre ».

Documentaire réalisé par : Stéphan Moszkowicz (52’)"

Source : lcp.fr

 

 

 


Partager cet article
Repost0
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 07:00

Sainte-Gospa-dans-l-azur--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Prière en réparation des injures

contre la Sainte-Vierge


Vierge bénie, Mère de Dieu, du haut du Ciel où Vous régnez, daignez abaisser Vos regards sur ce pauvre pécheur, Votre serviteur. Bien qu'il ait conscience de son indignité, du plus profond de son coeur, il Vous loue et il Vous glorifie comme la plus pure, la plus Sainte et la plus belle de toutes les créatures, afin de réparer les outrages dont se rendent coupables envers Vous tant de langues impies et blasphématrices. Il bénit Votre Saint Nom, il bénit Vos sublimes privilèges comme la vraie Mère de Dieu, laquelle, toujours Vierge, et conçue sans la tache du péché, avez coopéré à la Rédemption du genre humain. Il bénit le Père Éternel qui Vous a élue entre toutes pour Sa Fille, il bénit le Verbe Incarné qui, dans Votre sein très pur, a revêtu la nature humaine et a fait de Vous Sa Mère, il bénit l'Esprit-Saint qui Vous a choisie pour Son Épouse. Pénétré de reconnaissance, il bénit la très Sainte Trinité qui Vous a élue et comblée à ce point que Votre dignité Vous place au-dessus de toutes les créatures.

Vierge Sainte, Vierge Miséricordieuse, obtenez à ceux qui Vous offensent qu'ils rentrent en eux-mêmes, et daignez agréer ce pauvre hommage de Votre serviteur. Obtenez-lui de Votre Divin Fils le pardon de ses péchés. Ainsi soit-il.

 

Manton---Jesus-My-Lord--My-God--My-all--parousie.over-blog-jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 10:35

Christ-sous-la-lune--parousie.over-blog.fr.jpg 

 

Prière de Soeur Maria Pierina

 

Ô Sainte Face de mon doux Sauveur, par l'Amour si tendre et la Douleur si vive que Notre-Dame ressentit en Vous voyant trébucher sur le chemin de Votre douloureux Calvaire, accordez-nous de partager cette immense Douleur afin d'accomplir de notre mieux la Sainte Volonté de Dieu. Amen.

 

 

Prière de Sainte-Thérèse de Lisieux à la Sainte-Face

 

 

 

Bienheureuse-Maria-Pierina-de-Micheli--parousie.over-blog.f.jpg

 

 

 

Preghiere della Beata Giuseppa Maria Pierina De Micheli

 

 

 

Citta-di-Milano--parousie.over-blog.fr.png

 

 

 

Benoît XVI parle de Soeur Maria Pierina, Supérieure de la communauté romaine des Filles de l'Immaculée Conception de Buenos Aires :

 

"ROME, Dimanche 30 mai 2010 (ZENIT.org) - A la fin de son allocution après la prière de l'Angélus, ce dimanche, le pape Benoît XVI a évoqué Maria Pierina De Micheli, qui a été béatifiée ce dimanche en la basilique Sainte-Marie-Majeure, à Rome.

La béatification a été présidée par Mgr Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints.

La nouvelle bienheureuse était supérieure de la communauté romaine des Filles de l'Immaculée Conception de Buenos Aires.

« Giuseppina - c'était son nom de baptême - naquit en 1890 à Milan, dans une famille profondément religieuse où fleurirent plusieurs vocations au sacerdoce et à la vie consacrée. A 23 ans, elle aussi prit cette voie en se dévouant avec passion au service de l'éducation, en Argentine et en Italie. Le Seigneur lui donna une dévotion extraordinaire à la Sainte Face, qui la soutint toujours dans les épreuves et dans la maladie. Elle mourut en 1945 et son corps repose à Rome dans l'Institut ‘Spirito Santo' », a expliqué le pape.

Le 2 juin, à 10.30, aura lieu, place Saint-Pierre, la présentation à Benoît XVI, des reliques de la bienheureuse Pierina De Micheli."

 

 

Bienheureuse-Maria-Pierina-de-Micheli--3---parousie.over-bl.jpg

Giuseppina De Micheli

Soeur Maria Pierina

née le 11 septembre 1890 à Milan (Italie)

morte le 26 juillet 1945 à Centonara d'Artò

(Verbano-Cusio-Ossola) - Piémont (Italie)

 

 

 

 

Notre Seigneur à Soeur Maria Perina :

 

A l'âge de 12 ans, étant en l'église paroissiale de St. Pietro in Sala de Milan, en Italie, le Vendredi Saint, elle entendit une voix claire qui lui disait : "personne ne me donne un baiser d'amour sur ma Face, pour réparer le baiser de Judas ?"

En 1919, Soeur Maria Pierina fut envoyée à la Maison Mère à Buenos Aires, et le 12 avril 1920, alors qu'elle se plaignait à Jésus au sujet d'une souffrance qu'elle ressentait ; Il se présenta à elle, couvert de sang et avec une expression de tendresse et de douleur "que je n'oublierai jamais", écrivit-elle ; Il lui dit : "et Moi, qu'ai-je fait ?"

Soeur Maria Pierina comprit, et la Sainte Face de Jésus devint son livre de méditation, la porte d'entrée vers Son Coeur.

 

Cadre-Compassion-de-Bouguereau--parousie.over-blog.fr.jpg

Compassion

Adolphe Williams Bouguereau

1897

 

 

 

Prière à la Sainte Face de notre Seigneur


Que Jésus soit béni !

Bénie soit la Sainte Face de Jésus !

Bénie soit la Sainte Face de Jésus dans la majesté et la beauté de Ses traits célestes !

Bénie soit la Sainte Face dans toutes les paroles sorties de Sa bouche divine !

Bénie soit la Sainte Face dans tous les regards échappés de Ses yeux adorables !

Bénie soit la Sainte Face dans la Transfiguration du Thabor !

Bénie soit la Sainte Face dans les fatigues de Son apostolat !

Bénie soit la Sainte Face dans la sueur de Son Agonie !

Bénie soit la Sainte Face dans les humiliations de Sa Passion !

Bénie soit la Sainte Face dans les douleurs de la mort !

Bénie soit la Sainte Face dans l'éclat de la Résurrection !

Bénie soit la Sainte Face dans les splendeurs de la lumière éternelle !

 

 

 

Neuvaine à la Sainte Face

 

 

 

Médaille de la Sainte Face et promesses de la Sainte-Vierge

 

 

 

Jesus-sanglant-sous-la-Croix--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Prière à la Plaie Sacrée

de l’Epaule de Jésus-Christ


Ô Jésus d’Amour, doux Agneau de Dieu ; moi, misérable pécheur, je salue et j'adore la Plaie très Sacrée de Ton Epaule sur laquelle Tu as porté la lourde Croix qui déchira tant Ta chair et mit à nu Tes os, tandis que je T’inflige une angoisse plus grande que toute autre Plaie de Ton très Saint Corps : mes péchés !

Je T’adore, Ô Jésus plein de tristesse ; je Te loue et Te glorifie, et je Te rends grâce pour cette Plaie si douloureuse et si Sacrée en Te suppliant, par cette douleur démesurée, et par le poids écrasant de Ta lourde Croix, de me faire Miséricorde, moi pécheur, de me pardonner tous mes péchés véniels et mortels, et de me conduire jusqu’au Ciel par le chemin de Ta Croix. Amen.

 

Prière traduite de l’anglais.

 

 

 

Consécration aux Saintes Plaies de Jésus-Christ

 

 

 

Prière et promesses de la Plaie Sacrée de l'Épaule de Jésus-Christ

 

 

 

Jesus-portant-la-Croix--parousie.over-blog.fr.jpg

Ô Jésus Doux et Humble de Coeur,

rends mon coeur semblable au Tien !

 

 

 

 

Prière aux Plaies Sacrées des Mains

de Jésus-Christ


Sainte Plaie de la Main gauche de mon Jésus, je T'adore, je T’exprime ma compassion, Ô Jésus, pour la douleur si amère dont Tu as souffert. Je Te rends grâce, dans Ton Amour, de m’avoir épargné les fléaux et la damnation éternelle que m’ont mérités mes péchés.

J’offre au Père Eternel la Douleur et l’Amour de Ta très Sainte Humanité, et je Te prie de m’apprendre à faire bon usage de la durée de ma vie et d’en produire de dignes fruits de pénitence, et à désarmer la Justice Divine, que j’ai provoquée.

Sainte Plaie de la Main droite de mon Jésus, je T'adore, je T’exprime ma compassion, Ô Jésus, pour la douleur si amère dont Tu as souffert. Je Te rends grâce pour les Grâces que Tu m’as prodiguées avec tant d’Amour, en dépit de ma si perverse obstination.

J’offre au Père Eternel la Douleur et l’Amour de Ta très Sainte Humanité, et je Te prie de changer mon cœur et ses affections, et de me faire accomplir toutes mes actions en conformité avec la Volonté de Dieu.

 

Prière traduite de l’anglais.

 

 

Gif-jesus-on-cross--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

Prière aux Plaies Sacrées des Pieds

de Jésus-Christ

 

Sainte Plaie du Pied gauche de mon Jésus, je T'adore, je T’exprime ma compassion, Ô Jésus, pour la douleur si amère dont Tu as souffert. Je Te rends grâce pour l’Amour par lequel Tu as œuvré afin de me rattraper sur le chemin de la ruine, et par lequel Tu as saigné parmi les épines et les ronces de mes péchés.

J’offre au Père Eternel la Douleur et l’Amour de Ta très Sainte Humanité, en expiation de mes péchés, lesquels je dénonce tous avec une sincère et amère contrition.

Sainte Plaie du Pied droit de mon Jésus, je T'adore, je T’exprime ma compassion, Ô Jésus, pour la douleur si amère dont Tu as souffert. Je Te rends grâce pour cet Amour qui T’a transpercé avec de telles tortures et effusions de Sang, afin de punir mes errances et les coupables plaisirs que j'ai accordés à mes passions effrénées.

J’offre au Père Eternel toute la Douleur et tout l’Amour de Ta très Sainte Humanité, et je te prie de me faire la Grâce de pleurer sur mes péchés à chaudes larmes, et de me permettre de persévérer dans le bien que j'ai commencé à faire, sans jamais dévier à nouveau de mon obéissance aux Commandements Divins.

 

Prière traduite de l’anglais.

 

 

 

Dévotion aux Saintes Plaies et promesses de Jésus à

Soeur Marie-Marthe Chambon, stigmatisée

 

 

 

Gif-jesus-on-cross-in-sky--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

Prière à la Plaie Sacrée du Côté

de Jésus-Christ

 

Sainte Plaie du Côté de mon Jésus, je T'adore, je T’exprime ma compassion, Ô Jésus, pour la cruelle insulte dont Tu as souffert. Je Te rends grâce, mon Jésus, pour l'Amour qui a fait souffrir Ton Côté et transpercé Ton Cœur, afin que les dernières gouttes de sang et d'eau puissent jaillir, inondant ma rédemption.

J’offre au Père Eternel cet outrage, et l’Amour de Ta très Sainte Humanité, afin que mon âme puisse entrer une fois pour toutes dans ce Cœur très Aimant, enclin et prêt à recevoir les plus grands pécheurs, et ne plus jamais m’en éloigner.

 

Prière traduite de l’anglais.

 

 

Bienheureuse-Maria-Pierina-de-Micheli--English--parousie.ov.jpg

 

 

uk.gif

 

Sister Mary Martha Chambon, a humble lay Sister of the Visitation Order of Chambery, France, who died in the odor of sanctity, March 21st, 1907, received these two invocations from Our Lord Himself, as she affirmed, and with them a double mission: to adore and invoke the Sacred Wounds unceasingly and to revive this devotion in the hearts of creatures.

Our Lord Said to her:

"The soul who during life has honored and studied the Wounds of Our Lord Jesus Christ, and has offered them to the Eternal Father for the souls in Purgatory, will be accompanied at the moment of death by the Holy Virgin and the angels; and Our Lord on the Cross all brilliant in glory will receive her and crown her."

The Invocations may be prayed as The Chaplet of the Holy Wounds.

 

Using your Rosary Beads say the following on the large beads:

"Eternal Father, I offer Thee the Wounds

of Our Lord Jesus Christ - to heal the wounds of our souls."

(300 days indulgence each time)

 

On the small beads:

"My Jesus, pardon and mercy ,

Through the merits of Thy Holy Wounds."

 

 

Sainte-Face--2---parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Invocation in honor of the Holy Wounds

of Our Lord Jesus Christ

 

Eternal Father, I offer Thee the Wounds

of Our Lord Jesus Christ

to heal the wounds of our souls.

My Jesus, pardon and mercy

through the merits of Thy Sacred Wounds.

Amen.

 

Sainte-Face--3---parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

PRAYERS TO THE SACRED HEAD AND FACE

OF OUR LORD

 


Prayer of Mother Maria-Pierina

 

O Blessed Face of my kind Savior,

by the tender love and piercing sorrow

of Our Lady as she beheld Thee

in Thy cruel Passion,

grant us to share in this intense sorrow

and love so as to fulfill

the Holy Will of God

to the utmost of our ability.

Amen.

 

 

Prayer to Blessed Mother Mary Pierina De Micheli

 

 

 

Sainte-Face--4---parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Prayer of Sr. Chambon

 

Dearest Savior, I am grieved when I consider Thy sad condition when Thou wore the Crown of Thorns upon Thy hold Head. I desire to withdraw the thorns by offering to the Eternal Father the merits of Thy Wounds for the salvation of sinners. I wish to unite my actions to the merits of Thy Most Holy Crown, so that they may gain many merits, as Thou hast promised. Amen.

 

 

Gif-jesus-on-gold-cross--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

PRAYER TO THE SHOULDER WOUND OF CHRIST

 

O Loving Jesus, meek Lamb of God, I miserable sinner salute

and worship the most Sacred Wound of Thy Shoulder

on which Thou didst bear Thy heavy Cross which so tore Thy flesh

and laid bare Thy Bones as I inflict on Thee an anguish

greater than any other wound of Thy Most Blessed Body, my sins.

I adore Thee, O Jesus most sorrowful;

I praise and glorify Thee, and give Thee thanks

for this most sacred and painful Wound, beseeching Thee

by that exceeding pain, and by the crushing burden of Thy heavy Cross

to be merciful to me, a sinner,

to forgive me all my mortal and venial sins,

and to lead me on towards Heaven along the Way of Thy Cross.

Amen.

 

 

Sainte-Face--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

"Illumina Domine Vultum Tuum super nos"

 

"2 [Deus misereatur nostri, et benedicat nobis ; illuminet vultum suum super nos, et misereatur nostri:" (Vulgata, Psalmi 66:2).

 

"2 Deus misereatur nostri et benedicat nobis inlustret faciem suam super nos semper" (Biblia Sacra Vulgata, Psalmi 66:2).

 

"2 Que Dieu nous accorde sa grâce et qu'il nous bénisse, qu'il fasse briller sur nous sa face !" (Psaume 67:2, Nouvelle Bible Segond "NBS").

 

("Shew the light of Thy countenance, O Lord, upon us").

 

 

"IHS"

IESUS HOMINUM SALVATOR

Jésus Sauveur des Hommes

("Jesus, Savior of men")

 

 

"Mane nobiscum Domine"

Reste avec nous Seigneur !

("Stay with us, O Lord")

 

 

Gif-three-crosses-over-black--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

PRAYER TO THE WOUNDS

OF THE HANDS OF JESUS

 

Holy wound of the left hand of my Jesus, I adore Thee; I compassionate Thee, O Jesus, for the most bitter pain which Thou didst suffer. I thank Thee for having in Thy love spared me the scourges and eternal damnation which my sins have merited. I offer to the Eternal Father the pain and love of Thy most holy humanity: and I pray Thee to teach me how to turn to good account my span of life, and bring forth in it worthy fruits of penance, and to disarm the justice of God, which I have provoked.

Holy wound of the right hand of my Jesus, I adore Thee; I compassionate Thee, O Jesus, for the most bitter pain which Thou didst suffer. I thank Thee for Thy graces lavished on me with such love, in spite of all my most perverse obstinacy. I offer to the Eternal Father all the pain and love of Thy most holy humanity; and I pray Thee to change my heart and its affections, and make me do all my actions in accordance with the will of God.

 

 

Bienheureuse-Maria-Pierina-de-Micheli--italiano--parousie.o.jpg

 

 

PRAYER TO THE WOUNDS

OF THE FEET OF JESUS

 

Holy wound of the left foot of my Jesus, I adore Thee; I compassionate Thee, O Jesus, for the most bitter pain which Thou didst suffer. I thank Thee for the love whereby Thou laboured to overtake me on the way to ruin, and didst bleed amid the thorns and brambles of my sins. I offer to the Eternal Father the pain and love of Thy most holy humanity, in atonement for my sins, all of which I detest with sincere and bitter contrition.

Holy wound of the right foot of my Jesus, I adore Thee; I compassionate Thee, O Jesus, for the most bitter pain which Thou didst suffer. I thank Thee for that love which pierced Thee with such torture and shedding of blood, in order to punish my wanderings and the guilty pleasures I have granted to my unbridled passions. I offer the Eternal Father all the pain and love of Thy most holy humanity, and I pray Thee for grace to weep over my sins with hot tears, and to enable me to persevere in the good which I have begun, without ever swerving again from my obedience to the divine commands.

 

 

Coeur-Immacule--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

PRAYER TO THE WOUND

OF THE SACRED SIDE OF JESUS

 

Holy wound in the side of my Jesus, I adore Thee; I compassionate Thee, O Jesus, for the cruel insult Thou didst suffer. I thank Thee, my Jesus, for the love which suffered Thy side and Heart to be pierced, so that the last drops of blood and water might issue forth, making my redemption to overflow. I offer to the Eternal Father this outrage, and the love of Thy most holy humanity, that my soul may enter once for all into that most loving Heart, eager and ready to receive the greatest sinners, and never more depart.

 

 

Image-pieuse--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Prayer of St Therese of the Infant Jesus

and the Holy Face to the Holy Face

 

It is said that this devotion brought St Therese of Lisieux, "the Little Flower", to her great sanctity. This is her prayer to the Holy Face:

O Jesus, who in Thy bitter Passion didst become "the most abject of men, a man of sorrows", I venerate Thy Sacred Face whereon there once did shine the beauty and sweetness of the Godhead; but now it has become for me as if it were the face of a leper! Nevertheless, under those disfigured features, I recognize Thy infinite Love and I am consumed with the desire to love Thee and make Thee loved by all men. The tears which well up abundantly in Thy sacred eyes appear to me as so many precious pearls that I love to gather up, in order to purchase the souls of poor sinners by means of their infinite value. O Jesus, whose adorable Face ravishes my heart, I implore Thee to fix deep within me Thy divine image and to set me on fire with Thy Love, that I may be found worthy to come to the contemplation of Thy glorious Face in Heaven.

Amen.

 

Marie-en-fleurs--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Sister Pierina and Devotion to the Holy Face

 

The Blessed Maria Pierina de Micheli, a holy nun who died in 1945, was urged in many visions by the Blessed Mother and Jesus Himself to spread the devotion to the Holy Face, in reparation for the many insults Jesus suffered in His Passion, such as to be slapped, spit upon and kissed by Judas, as well as now being dishonoured in many ways in the Blessed Sacrament by neglect, sacrileges and profanations.

She was given a medal, which on one side bore a replica of the Holy Shroud and the inscription: “Illumina, Domine, vultum tuum super nos”. - Ps. 4:6 “May, O Lord, the light of Thy countenance shine upon us”.) On the reverse side was a radiant Host, with the words, “Mane nobiscum, Domine”. – “Stay with us, O Lord” Luke 24:29.

After great difficulties, Sister Pierina obtained permission to the have the medal cast. Even the expenses for the casting were miraculously met when she found on her desk an envelope with the exact amount of the bill – 11,2000 lire. The evil spirit showed his chagrin and rage at the medals by flinging them down and burning the pictures of the Sacred Face, and beating Sister Pierina savagely.

In 1940, when the Second World War had the world in turmoil, Italy saw a wide distribution of this medal. Relatives and friends saw that their soldiers, sailors and aviators were provided with the replica of the Holy Face of Jesus since the medal was already famous for its miracles and countless spiritual and temporal favours.

In the words of Our Lord to Sister Pierina:

“By My Holy Face you will obtain the conversion of numberless sinners. Nothing that you ask in making this offering will be refused you. According to the care you take in making reparation To My Face, disfigured by blasphemers, I will take care of yours, which has been disfigured by sin. I will reprint on it My Image, and render it as beautiful as it was on leaving the Baptismal Font. I promise personal and spiritual protection to all who venerate this medal.”

Sister Pierina was beatified on Sunday, May 30, 2010 at the Basilica di Santa Maria Maggiore in Rome - the first beatification ever held within its walls. Archbishop Angelo Amato, prefect of the Congregation for Saints' Causes, celebrated the ceremony, in representation of Pope Benedict XVI.

On the 30th of May, 2010, the beatification of venerable Mother Pierina de Micheli took place in Saint Mary Major Basilica in Rome, Italy.


 

Holy Face Novena

 

 

 

Oración y Novena al Santo Rostro de Jesús

 

 

 

Mother-and-Child-reading-the-Word--Michael-D.-O-brien.jpg

Mother and Child reading the Word

Michael D. O’brien

 


 

 

Partager cet article
Repost0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 20:22

Dominique-de-Villepin--parousie.over-blog.fr.jpg

Dominique Marie François René Galouzeau de Villepin

né le 14 novembre 1953 à Rabat (Maroc)

 

 

 

 

Discours prononcé à l'ONU

le 14 février 2003

par Dominique de Villepin

 

 

"Monsieur le Président,

Monsieur le Secrétaire général,

Madame et Messieurs les Ministres,

Messieurs les Ambassadeurs,

Je remercie MM. Blix et El Baradei pour les indications qu'ils viennent de nous fournir sur la poursuite des inspections en Irak. Je tiens à nouveau à leur exprimer la confiance et le plein soutien de la France dans leur mission.

Vous savez le prix que la France attache, depuis l'origine de la crise irakienne, à l'unité du Conseil de Sécurité. Cette unité repose aujourd'hui sur deux éléments essentiels :

Nous poursuivons ensemble l'objectif d'un désarmement effectif de l'Irak. Nous avons en ce domaine une obligation de résultat. Ne mettons pas en doute notre engagement commun en ce sens. Nous assumons collectivement cette lourde responsabilité qui ne doit laisser place ni aux arrière-pensées, ni aux procès d'intention. Soyons clairs : aucun d'entre nous n'éprouve la moindre complaisance à l'égard de Saddam Hussein et du régime irakien.

 

En adoptant à l'unanimité la résolution 1441, nous avons collectivement marqué notre accord avec la démarche en deux temps proposée par la France : le choix du désarmement par la voie des inspections et, en cas d'échec de cette stratégie, l'examen par le Conseil de Sécurité de toutes les options, y compris celle du recours à la force. C'est bien dans ce scénario d'échec des inspections, et dans ce cas seulement, que pourrait se justifier une seconde résolution.

 

La question qui se pose aujourd'hui est simple : considérons-nous en conscience que le désarmement par les missions d'inspection est désormais une voie sans issue ? Ou bien, estimons-nous que les possibilités en matière d'inspection offertes par la résolution 1441 n'ont pas encore été toutes explorées ?

 

En réponse à cette question, la France a deux convictions :

 

la première, c'est que l'option des inspections n'a pas été conduite jusqu'à son terme et peut apporter une réponse efficace à l'impératif du désarmement de l'Irak ; la deuxième, c'est qu'un usage de la force serait si lourd de conséquences pour les hommes, pour la région et pour la stabilité internationale qu'il ne saurait être envisagé qu'en dernière extrémité.

 

Or, que venons-nous d'entendre, à travers le rapport de MM. Blix et El Baradei ? Nous venons d'entendre que les inspections donnent des résultats. Bien sûr, chacun d'entre nous veut davantage et nous continuerons ensemble à faire pression sur Bagdad pour obtenir plus. Mais les inspections donnent des résultats.

 

Lors de leurs précédentes interventions au Conseil de sécurité, le 27 janvier, le Président exécutif de la CCVINU et le Directeur général de l'AIEA avaient identifié précisément les domaines dans lesquels des progrès étaient attendus. Sur plusieurs de ces points, des avancées significatives ont été obtenues :

 

Dans les domaines chimique et biologique, les Irakiens ont remis de nouveaux documents aux inspecteurs. Ils ont aussi annoncé la création de commissions d'investigation, dirigées par les anciens responsables des programmes d'armements, conformément aux demandes de M. Blix ;

Dans le domaine balistique, les informations fournies par l'Irak ont permis aux inspecteurs de progresser également. Nous détenons avec précision les capacités réelles du missile Al-Samoud. Maintenant, il convient de procéder au démantèlement des programmes non-autorisés, conformément aux conclusions de M. Blix ;

 

Dans le domaine nucléaire, des informations utiles ont été transmises à l'AIEA sur les points importants évoqués par M. El Baradei le 27 janvier dernier : l'acquisition d'aimants susceptibles de servir à l'enrichissement d'uranium et la liste des contacts entre l'Irak et le pays susceptible de lui avoir fourni de l'uranium.

 

Nous sommes là au cœur de la logique de la résolution 1441, qui doit assurer l'efficacité des inspections grâce à une identification précise des programmes prohibés, puis à leur élimination.

 

Nous sommes tous conscients que le succès des inspections suppose que nous aboutissions à une coopération pleine et entière de l'Irak. La France n'a cessé de l'exiger. Des progrès réels commencent à apparaître :

 

L'Irak a accepté le survol de son territoire par des appareils de reconnaissance aérienne ; Il a permis que des scientifiques iraquiens soient interrogés sans témoins par les inspecteurs ; un projet de loi prohibant toutes les activités liées aux programmes d'armes de destruction massive est en cours d'adoption, conformément à une demande ancienne des inspecteurs. L'Irak doit fournir une liste détaillée des experts ayant assisté en 1991 aux destructions des programmes militaires.

 

La France attend bien entendu que ces engagements soient durablement vérifiés. Au-delà, nous devons maintenir une forte pression sur l'Irak pour qu'il aille plus loin dans la voie de la coopération.

 

Ces progrès nous confortent dans la conviction que la voie des inspections peut être efficace. Mais nous ne devons pas nous dissimuler l'ampleur du travail restant à accomplir : des questions doivent être encore élucidées, des vérifications doivent être conduites, des installations ou des matériels doivent sans doute encore être détruits.

 

Pour ce faire, nous devons donner aux inspections toutes les chances de réussir.

J'ai fait des propositions le 5 février devant le Conseil. Depuis lors, nous les avons précisées dans un document de travail adressé à MM. Blix et El Baradei et communiquées aux membres du Conseil.

 

Quel est leur esprit ? Il s'agit de propositions pratiques et concrètes, qui peuvent être mises en œuvre rapidement et qui sont destinées à renforcer l'efficacité des opérations d'inspection. Elles s'inscrivent dans le cadre de la résolution 1441 et ne nécessitent par conséquent aucune nouvelle résolution du Conseil. Elles doivent venir à l'appui des efforts menés par MM. Blix et El Baradei. Ils sont naturellement les mieux à même de nous dire celles d'entre elles qu'ils souhaitent retenir pour assurer la meilleure efficacité de leurs travaux. Dans leur rapport, ils nous ont fait des commentaires utiles et opérationnels.

 

La France a déjà annoncé qu'elle tenait des moyens supplémentaires à la disposition de MM. Blix et El Baradei, à commencer par ses appareils de surveillance aérienne Mirage IV.

 

Alors oui j'entends bien les critiques :

 

Il y a ceux qui pensent que dans leur principe, les inspections ne peuvent avoir aucune efficacité. Mais je rappelle que c'est le fondement même de la résolution 1441 et que les inspections donnent des résultats. On peut les juger insuffisantes mais elles sont là.

 

Il y a ceux qui croient que la poursuite du processus d'inspection serait une sorte de manœuvre de retardement visant à empêcher une intervention militaire. Cela pose naturellement la question du temps imparti à l'Irak. Nous sommes là au centre des débats. Il y va de notre crédibilité et de notre esprit de responsabilité. Ayons le courage de mettre les choses à plat.

 

Il y a deux options :

 

L'option de la guerre peut apparaître a priori la plus rapide. Mais n'oublions pas qu'après avoir gagné la guerre, il faut construire la paix. Et ne nous voilons pas la face : cela sera long et difficile, car il faudra préserver l'unité de l'Irak, rétablir de manière durable la stabilité dans un pays et une région durement affectés par l'intrusion de la force. Face à de telles perspectives, il y a l'alternative offerte par les inspections, qui permet d'avancer de jour en jour dans la voie d'un désarmement efficace et pacifique de l'Irak. Au bout du compte, ce choix là n'est-il pas le plus sûr et le plus rapide ?

 

Personne ne peut donc affirmer aujourd'hui que le chemin de la guerre sera plus court que celui des inspections. Personne ne peut affirmer non plus qu'il pourrait déboucher sur un monde plus sûr, plus juste et plus stable. Car la guerre est toujours la sanction d'un échec. Serait-ce notre seul recours face aux nombreux défis actuels ? Donnons par conséquent aux inspecteurs des Nations Unies le temps nécessaire à la réussite de leur mission. Mais soyons ensemble vigilants et demandons à MM. Blix et El Baradei de faire régulièrement rapport au Conseil. La France, pour sa part, propose un nouveau rendez-vous le 14 mars au niveau ministériel, pour évaluer la situation. Nous pourrons alors juger des progrès effectués et de ceux restant à accomplir.

 

Dans ce contexte, l'usage de la force ne se justifie pas aujourd'hui. Il y a une alternative à la guerre : désarmer l'Irak par les inspections. De plus, un recours prématuré à l'option militaire serait lourd de conséquences.

 

L'autorité de notre action repose aujourd'hui sur l'unité de la communauté internationale. Une intervention militaire prématurée remettrait en cause cette unité, ce qui lui enlèverait sa légitimité et, dans la durée, son efficacité.

 

Une telle intervention pourrait avoir des conséquences incalculables pour la stabilité de cette région meurtrie et fragile. Elle renforcerait le sentiment d'injustice, aggraverait les tensions et risquerait d'ouvrir la voie à d'autres conflits.

 

Nous partageons tous une même priorité, celle de combattre sans merci le terrorisme. Ce combat exige une détermination totale. C'est, depuis la tragédie du 11 septembre, l'une de nos responsabilités premières devant nos peuples. Et la France, qui a été durement touchée à plusieurs reprises par ce terrible fléau, est entièrement mobilisée dans cette lutte qui nous concerne tous et que nous devons mener ensemble. C'est le sens de la réunion du Conseil de Sécurité qui s'est tenue le 20 janvier, à l'initiative de la France.

 

Il y a dix jours, le Secrétaire d'Etat américain, M. Powell, a évoqué des liens supposés entre Al-Qaida et le régime de Bagdad. En l'état actuel de nos recherches et informations menées en liaison avec nos alliés, rien ne nous permet d'établir de tels liens. En revanche, nous devons prendre la mesure de l'impact qu'aurait sur ce plan une action militaire contestée actuellement. Une telle intervention ne risquerait-elle pas d'aggraver les fractures entre les sociétés, entre les cultures, entre les peuples, fractures dont se nourrit le terrorisme ?

 

La France l'a toujours dit : nous n'excluons pas la possibilité qu'un jour il faille recourir à la force, si les rapports des inspecteurs concluaient à l'impossibilité pour les inspections de se poursuivre. Le Conseil devrait alors se prononcer et ses membres auraient à prendre toutes leurs responsabilités. Et, dans une telle hypothèse, je veux rappeler ici les questions que j'avais soulignées lors de notre dernier débat le 4 février et auxquelles nous devrons bien répondre :

 

En quoi la nature et l'ampleur de la menace justifient-elles le recours immédiat à la force ?

Comment faire en sorte que les risques considérables d'une telle intervention puissent être réellement maîtrisés ?

 

En tout état de cause, dans une telle éventualité, c'est bien l'unité de la communauté internationale qui serait la garantie de son efficacité. De même, ce sont bien les Nations Unies qui resteront demain, quoi qu'il arrive, au cœur de la paix à construire.

 

Monsieur le Président, à ceux qui se demandent avec angoisse quand et comment nous allons céder à la guerre, je voudrais dire que rien, à aucun moment, au sein de ce Conseil de Sécurité, ne sera le fait de la précipitation, de l'incompréhension, de la suspicion ou de la peur.

 

Dans ce temple des Nations Unies, nous sommes les gardiens d'un idéal, nous sommes les gardiens d'une conscience. La lourde responsabilité et l'immense honneur qui sont les nôtres doivent nous conduire à donner la priorité au désarmement dans la paix.

 

Et c'est un vieux pays, la France, d'un vieux continent comme le mien, l'Europe, qui vous le dit aujourd'hui, qui a connu les guerres, l'occupation, la barbarie. Un pays qui n'oublie pas et qui sait tout ce qu'il doit aux combattants de la liberté venus d'Amérique et d'ailleurs. Et qui pourtant n'a cessé de se tenir debout face à l'Histoire et devant les hommes. Fidèle à ses valeurs, il veut agir résolument avec tous les membres de la communauté internationale. Il croit en notre capacité à construire ensemble un monde meilleur.

 

Je vous remercie."


 

 Ministère des Affaires étrangères 


 

 

 

Pape-Jean-Paul-II-NB--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

 

 

Sacre-Coeur--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

I have a Dream, Martin Luther King

 

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 20:58

Poster-Bourvil--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

La tendresse

André Bourvil

 

"On peut vivre sans richesse,

Presque sans le sou ;

Des seigneurs et des princesses,

Y'en a plus beaucoup ;

Mais vivre sans tendresse,

On ne le pourrait pas,

Non, non, non, non,

On ne le pourrait pas.


On peut vivre sans la gloire

Qui ne prouve rien,

Être inconnu dans l'histoire

Et s'en trouver bien,

Mais vivre sans tendresse,

Il n'en est pas question,

Non, non, non, non,

Il n'en est pas question.


Quelle douce faiblesse,

Quel joli sentiment,

Ce besoin de tendresse

Qui nous vient en naissant,

Vraiment, vraiment, vraiment.


Le travail est nécessaire,

Mais s'il faut rester

Des semaines sans rien faire,

Eh bien, on s'y fait,

Mais vivre sans tendresse,

Le temps vous paraît long,

Long, long, long, long,

Le temps vous paraît long.


Dans le feu de la jeunesse

Naissent les plaisirs,

Et l'amour fait des prouesses

Pour nous éblouir,

Oui mais sans la tendresse,

L'amour ne serait rien,

Non, non, non, non,

L'amour ne serait rien.


Quand la vie impitoyable

Vous tombe dessus,

On n'est plus qu'un pauvre diable,

Broyé et déçu,

Alors sans la tendresse

D'un cœur qui nous soutient,

Non, non, non, non,

On n'irait pas plus loin.


Un enfant vous embrasse

Parce qu'on le rend heureux,

Tous nos chagrins s'effacent,

On a les larmes aux yeux.

 Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu,

Dans Votre immense sagesse,

Immense ferveur,

Faites donc pleuvoir sans cesse

Au fond de nos cœurs,

Des torrents de tendresse

Pour que règne l'amour,

Règne l'amour,

Jusqu'à la fin des jours ...."

 

 


 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 10:41

Gif Marie lumineuse

 

 

 

Cantique au Sacré-Coeur de Jésus

 

"1. Avant que de ce jour brille la dernière heure,

O Cœur de mon Jésus, je viens à ton autel.

Oui, tu seras toujours mon repos, ma demeure,

Et je veux te jurer un amour immortel.

 

 

Refrain

 

Ecoutez bien, Anges du Sanctuaire ;

Soyez témoins de mon serment :

Plutôt mourir, victime volontaire,

Qu'être parjure un seul moment !

Je veux t'aimer, je te le jure,

Cœur de Jésus, reçois ma foi ;

Je veux t'aimer, je te le jure,

Oui, pour jamais je suis à toi.

 

 

2. Oui, je serai toujours fidèle à ma promesse :

Ni la mort, ni l'enfer ne pourront m'ébranler !

Je le sens, ô mon Dieu, ta charité me presse !

Quand donc jusqu'à ton Cœur pourrai-je m'envoler ?

 

 

Refrain

 

Ecoutez bien, Anges du Sanctuaire ;

Soyez témoins de mon serment :

Plutôt mourir, victime volontaire,

Qu'être parjure un seul moment !

Je veux t'aimer, je te le jure,

Cœur de Jésus, reçois ma foi ;

Je veux t'aimer, je te le jure,

Oui, pour jamais je suis à toi.

 

 

3. Que le monde m'appelle à ses fêtes pompeuses ;

Qu'il m'offre ses trésors, son fade et vain bonheur ;

Pour toi, je foule aux pieds ses délices trompeuses,

Et je ne veux plus rien qu'un regard de ton Cœur.

 

 

Refrain

 

Ecoutez bien, Anges du Sanctuaire ;

Soyez témoins de mon serment :

Plutôt mourir, victime volontaire,

Qu'être parjure un seul moment !

Je veux t'aimer, je te le jure,

Cœur de Jésus, reçois ma foi ;

Je veux t'aimer, je te le jure,

Oui, pour jamais je suis à toi.

 

 

4. De ce Cœur transpercé je garderai mémoire ;

A son culte béni je me voue en ce jour,

Heureux en expirant de chanter sa victoire,

Et de redire encor mon doux serment d'amour !

 

 

Refrain

 

Ecoutez bien, Anges du Sanctuaire ;

Soyez témoins de mon serment :

Plutôt mourir, victime volontaire,

Qu'être parjure un seul moment !

Je veux t'aimer, je te le jure,

Cœur de Jésus, reçois ma foi ;

Je veux t'aimer, je te le jure,

Oui, pour jamais je suis à toi."

 

 

Cor-Jesu--miserere-nobis.gif

 

 

 

"Avant que de ce jour" (174), A. Giély, "Cantiques pour le Mois du Sacré-Cœur", recueil paroissial (Paris, s.d., début XXème).

 

 

 

Gif Sacre-Coeur lumineux

 

 

Vatican, parousie.over-blog.fr

 

Litaniae de Sacratissimo Corde Iesu

 

Kyrie, eleison

R. Kyrie, eleison.

Christe, eleison

R. Christe, eleison.

Kyrie, eleison

R. Kyrie, eleison.

Christe, audi nos

R. Christe, audi nos.

Christe, exaudi nos.

R. Christe, exaudi nos.

Pater de caelis, Deus,

R. miserere nobis.

Fili, Redemptor mundi, Deus,

R. miserere nobis.

Spiritus Sancte, Deus,

R. miserere nobis.

Sancta Trinitas, unus Deus,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, Filii Patris aeterni,

R. miserere nobis.

 

Cor Iesu, in sinu Virginis Matris a Spiritu Sancto formatum,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, Verbo Dei substantialiter unitum,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, maiestatis infinitae,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, templum Dei sanctum,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, tabernaculum Altissimi,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, domus Dei et porta caeli,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, fornax ardens caritatis,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, iustitiae et amoris receptaculum,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, bonitate et amore plenum,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, virtutum omnium abyssus,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, omni laude dignissimum,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, rex et centrum omnium cordium,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, in quo sunt omnes thesauri sapientiae et scientiae,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, in quo habitat omnis plenitudo divinitatis,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, in quo Pater sibi bene complacuit,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, de cuius plenitudine omnes nos accepimus,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, desiderium collium aeternorum,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, patiens et multae misericordiae,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, dives in omnes qui invocant te,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, fons vitae et sanctitatis,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, propitiatio pro peccatis nostris,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, saturatum opprobriis,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, attritum propter scelera nostra,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, usque ad mortem oboediens factum,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, lancea perforatum,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, fons totius consolationis,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, vita et resurrectio nostra,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, pax et reconciliatio nostra,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, victima peccatorum,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, salus in te sperantium,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, spes in te morientium,

R. miserere nobis.

Cor Iesu, deliciae Sanctorum omnium,

R. miserere nobis.

 

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi,

R. parce nobis, Domine.

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi,

R. exaudi nos, Domine.

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi,

R. miserere nobis, Domine.

 

V. Iesu, mitis et humilis Corde,

R. Fac cor nostrum secundum Cor tuum.

 

Oremus:

Omnipotens sempiterne Deus, respice in Cor dilectissimi Filii tui et in laudes et satisfactiones, quas in nomine peccatorum tibi persolvit, iisque misericordiam tuam petentibus, tu veniam concede placatus in nomine eiusdem Filii tui Iesu Christi: Qui tecum vivit et regnat in saecula saeculorum. R. Amen.

 

Gif Coeur lumineux

 

uk.gif

 

Litany of the Sacred Heart of Jesus


Lord, have mercy

R. Lord, have mercy.

Christ, have mercy

R. Christ, have mercy.

Lord, have mercy

R. Lord, have mercy.

Christ, hear us

R. Christ, hear us.

Christ, graciously hear us.

R. Christ, graciously hear us.

God the Father of Heaven,

R. have mercy on us.

God the Son, Redeemer of the world,

R. have mercy on us.

God, the Holy Spirit,

R. have mercy on us.

Holy Trinity, One God,

R. have mercy on us.

 

Heart of Jesus, Son of the Eternal Father,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, formed by the Holy Spirit in the womb of the Virgin Mother,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, substantially united to the Word of God,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, of Infinite Majesty,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, Sacred Temple of God,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, Tabernacle of the Most High,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, House of God and Gate of Heaven,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, burning furnace of charity,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, abode of justice and love,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, full of goodness and love,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, abyss of all virtues,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, most worthy of all praise,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, king and center of all hearts,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, in whom are all treasures of wisdom and knowledge,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, in whom dwelleth the fullness of divinity,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, in whom the Father was well pleased,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, of whose fullness we have all received,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, desire of the everlasting hills,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, patient and most merciful,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, enriching all who invoke Thee,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, fountain of life and holiness,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, propitiation for our sins,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, loaded down with opprobrium,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, bruised for our offenses,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, obedient to death,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, pierced with a lance,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, source of all consolation,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, our life and resurrection,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, our peace and reconciliation,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, victim for our sins

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, salvation of those who trust in Thee,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, hope of those who die in Thee,

R. have mercy on us.

Heart of Jesus, delight of all the Saints,

R. have mercy on us.

 

Lamb of God, who takest away the sins of the world,

R. spare us, O Lord.

Lamb of God, who takest away the sins of the world,

R. graciously hear us, O Lord.

Lamb of God, who takest away the sins of the world,

R. have mercy on us, O Lord.


V. Jesus, meek and humble of heart.

R. Make our hearts like to Thine.

 

Let us pray:

Almighty and eternal God, look upon the Heart of Thy most beloved Son and upon the praises and satisfaction which He offereth Thee in the name of sinners; and to those who implore Thy mercy, in Thy great goodness, grant forgiveness in the name of the same Jesus Christ, Thy Son, who liveth and reigneth with Thee forever and ever. R. Amen.

 

Sacre-Coeur-abstrait.jpg

 

In 1899 Pope Leo XIII approved this Litany of the Sacred Heart of Jesus for public use. This litany is actually a synthesis of several other litanies dating back to the 17th century. Father Croiset composed a litany in 1691 from which 17 invocations were used by Venerable Anne Madeleine Remuzat when she composed her litany in 1718 at Marseilles. She joined an additional 10 invocations to those of Father Croiset, for a total of 27 invocations. Six more invocations written by Sister Madeleine Joly of Dijon in 1686 were added by the Sacred Congregation for Rites when it was approved for public use in 1899. This makes a total of 33 invocations, one for each year of life of our Lord Jesus Christ. A partial indulgence is attached to this litany.

 

Source: http://www.preces-latinae.org/Titulus.html

 

small--Sacred-Heart.jpg


Partager cet article
Repost0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 12:19

www.alatendressedupere.ch--Nuestra-Senora-del-Carmen--unkn.jpg

 

 

"38 Ils arrivèrent à la maison du chef de la synagogue, où Jésus vit une foule bruyante et des gens qui pleuraient et poussaient de grands cris.

39 Il entra, et leur dit : Pourquoi faites-vous du bruit, et pourquoi pleurez-vous ? L'enfant n'est pas morte, mais elle dort.

40 Et ils se moquaient de lui. Alors, ayant fait sortir tout le monde, il prit avec lui le père et la mère de l'enfant, et ceux qui l'avaient accompagné, et il entra là où était l'enfant.

41 Il la saisit par la main, et lui dit : Talitha koumi, ce qui signifie : Jeune fille, lève-toi, je te le dis.

42 Aussitôt la jeune fille se leva, et se mit à marcher ; car elle avait douze ans. Et ils furent dans un grand étonnement.

43 Jésus leur adressa de fortes recommandations, pour que personne ne sût la chose ; et il dit qu'on donnât à manger à la jeune fille."

 

Marc 5 (Louis Segond).

 

 

Pere-Jose-Maniyangat--medaillon--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Jose Maniyangat,

un prêtre qui a vu l'Enfer,

le Purgatoire et le Paradis 

 

Joseph et Theresa Maniyangat, ont eu sept enfants : Jose, Mary, Theresa, Lissama, Zachariah, Valsa et Tom. Je suis né le 16 juillet 1949 à Kerala, aux Indes.

 

À l’âge de 14 ans, je suis entré au petit séminaire Sainte-Marie à Thiruvalla pour y commencer mes études pour la prêtrise. Quatre ans plus tard, je suis allé au grand séminaire pontifical Saint-Joseph à Alwaye, Kerala, afin d’y poursuivre ma formation à la prêtrise. Après avoir complété les sept années de philosophie et de théologie, j’ai été ordonné prêtre le 1er janvier 1975 et j’ai servi comme missionnaire dans le diocèse de Thiruvalla.

 

Le dimanche 14 avril 1985, fête de la Divine Miséricorde, je m’en allais célébrer une messe dans une église de mission dans la partie nord de Kerala lorsque j’ai eu un accident mortel. Je roulais à motocyclette et j’ai été heurté de plein fouet par une jeep conduite par un homme en état d’ivresse qui revenait d’un festival hindou. On m’a transporté d’urgence à un hôpital situé à environ 55 kilomètres. Durant le trajet, mon âme est sortie de mon corps et j’ai fait l’expérience de la mort. Immédiatement, j’ai rencontré mon Ange gardien.

 

J’ai vu mon corps et les personnes qui me transportaient à l’hôpital. Je les ai entendues pleurer et prier pour moi. A ce moment, mon Ange m’a dit : « Je vais t’amener au Ciel, le Seigneur veut te rencontrer et te parler. » Il a ajouté qu’en chemin, il voulait me montrer l’Enfer et le Purgatoire.

 

Pere-Jose-Maniyangat--parousie.over-blog.fr.jpg

 

L'Enfer

 

L’Ange m’a d’abord escorté en Enfer. C’était une vision effroyable. J’ai vu Satan et les démons, un feu inextinguible aux environs de 2000° C., des vers rampant, des gens qui criaient et se battaient, et d’autres torturés par les démons. L’Ange m’a dit que toutes ces souffrances étaient dues à des péchés mortels sans repentir. Puis, j’ai compris qu’il y avait sept degrés ou niveaux de souffrances selon le nombre et la sorte de péchés mortels commis dans leur vie terrestre. Les âmes paraissaient très laides, cruelles et horribles. C’était une expérience affreuse. J’ai vu des gens que je connaissais mais dont je n’ai pas la permission de révéler l’identité. Les péchés qui les ont condamnés étaient principalement l’avortement, l’homosexualité, l’euthanasie, la haine, le refus de pardonner et le sacrilège. L’Ange m’a dit que si ces personnes s’étaient repenties, elles auraient évité l’Enfer et seraient allées plutôt au Purgatoire. J’ai aussi compris que celles qui se repentent de ces péchés pouvaient être purifiées sur terre par leurs souffrances. De cette manière, elles peuvent éviter le Purgatoire et aller directement au Ciel. J’ai été surpris lorsque j’ai vu en Enfer même des prêtres et des évêques que je ne m’attendais pas à trouver là. Plusieurs d’entre eux y étaient parce qu’ils avaient trompé les gens avec leurs faux enseignements et leur mauvais exemple.

 

 

Le Purgatoire

 

Après la visite en Enfer, mon Ange gardien m’a escorté au Purgatoire. Là aussi, il y a sept degrés de souffrances et un feu inextinguible. Mais c’est beaucoup moins intense qu’en Enfer et il n’y avait pas non plus de querelles et de combats. La principale souffrance de ces âmes est d’être séparées de Dieu. Certaines de ces âmes qui sont au Purgatoire ont commis de nombreux péchés mortels, mais elles se sont réconciliées avec Dieu avant leur mort. Bien que ces âmes souffrent, elles jouissent de la paix et savent qu’un jour elle verront Dieu face à face.

 

J’ai eu la chance de communiquer avec les âmes du Purgatoire. Elles m’ont demandé de prier pour elles et de dire aussi aux gens de prier pour qu’elles puissent aller au Ciel rapidement.

 

Quand nous prions pour ces âmes, nous recevons leur reconnaissance à travers leurs prières et, au Ciel, leurs prières deviendront plus méritoires.

 

Il m’est difficile de décrire la beauté de mon Ange gardien. Il est radieux et brillant. Il est mon compagnon constant et m’aide dans tous mes ministères, particulièrement mon ministère de guérison. Je fais l’expérience de sa présence partout où je vais et je lui suis reconnaissant pour sa protection dans ma vie quotidienne.

 

Pere-Jose-Maniyangat-2--parousie.over-blog.fr.png

 

Le Ciel

 

Par la suite, mon Ange m’a escorté au Ciel en passant à travers un grand et éblouissant tunnel blanc. Je n’ai jamais ressenti autant de paix et de joie dans ma vie. Puis, aussitôt, le Ciel s’est ouvert et j’ai entendu la plus belle musique qui soit. Les Anges chantaient et louangeaient Dieu. J’ai vu tous les Saints, spécialement la Sainte Mère et Saint Joseph et plusieurs évêques et prêtres consacrés saints qui brillaient comme des étoiles.

 

Lorsque j’ai paru devant le Seigneur Jésus, Il m’a dit : « Je veux que tu retournes dans le monde. Dans ta seconde vie, tu seras un instrument de paix et de guérison pour mon peuple. Tu marcheras sur une terre étrangère et tu parleras une langue étrangère. Tout est possible pour toi avec ma grâce. » Après ces paroles, la Sainte Mère m’a dit : « Fais tout ce qu’Il te dit. Je t’aiderai dans tes ministères. »

 

Les mots ne sauraient exprimer la beauté du Ciel. La paix et le bonheur qu’on y trouve dépassent un million de fois notre imagination. Notre-Seigneur est beaucoup plus beau que toutes les images connues. Son visage est radieux et lumineux, et beaucoup plus beau qu’un millier de levers de soleil. Les images que nous voyons dans le monde ne sont qu’une ombre de sa magnificence. La Sainte Mère était près de Jésus ; elle était si belle et si radieuse qu’aucune des images que nous voyons dans ce monde ne peuvent se comparer à sa beauté. Le Ciel est notre vraie maison, nous sommes tous créés pour aller au Ciel et jouir de Dieu éternellement.

 

Puis, je suis revenu dans le monde avec mon Ange.

 

Pendant que mon corps était à l’hôpital, le médecin a complété tous les examens et on m’a déclaré mort. La cause de la mort était l’hémorragie. Ma famille a été avertie et comme elle était loin, le personnel de l’hôpital a décidé d’envoyer mon cadavre à la morgue. Étant donné que l’hôpital n’avait pas l’air climatisé, ils craignaient la décomposition rapide de mon corps. Pendant qu’ils m’emmenaient à la morgue, mon âme est revenue dans mon corps. J’ai ressenti une douleur atroce à cause des nombreuses blessures et des os brisés. J’ai commencé à crier et les personnes ont eu peur et se sont enfuies en hurlant. L’une d’elles s’est adressée au médecin et lui a dit : « Le cadavre pousse des cris ! »

 

Le médecin est venu examiner mon corps et a déclaré que j’étais vivant. Puis il a dit : « Le Père est vivant, c’est un miracle, ramenez-le à l’hôpital. » De retour à l’hôpital, ils m’ont fait des transfusions de sang et j’ai été amené en chirurgie pour réparer les os brisés. Ils ont travaillé sur ma mâchoire inférieure, l’os pelvien, les poignets et ma jambe droite. Après deux mois, je suis sorti de l’hôpital, mais un médecin orthopédiste a dit que je ne marcherais plus jamais. Je lui ai répondu : « Le Seigneur qui m’a redonné ma vie et qui m’a ramené dans le monde me guérira. » De retour à la maison, nous avons tous prié pour un miracle. Même après un mois et les plâtres enlevés, je n’étais toujours pas capable de bouger. Mais un jour, pendant que je priais, j’ai senti une douleur extraordinaire dans la région pelvienne. Peu de temps après la douleur a disparu complètement et j’ai entendu une voix qui disait : « Tu es guéri. Lève-toi et marche. » J’ai ressenti la paix et la puissance de la guérison dans mon corps. Je me suis levé immédiatement et j’ai marché. J’ai loué et remercié Dieu pour ce miracle.

 

J’ai rejoint mon médecin pour lui donner les nouvelles de ma guérison et il en a été stupéfait. Il a dit : «Votre Dieu est le vrai Dieu. Je dois suivre votre Dieu.» Le médecin était Indien (des Indes) et il m’a demandé de lui enseigner la foi de notre Église. Après quoi je l’ai baptisé et il est devenu catholique.

 

Suite au message de mon Ange gardien, je suis arrivé aux États-Unis le 10 novembre 1986 comme prêtre missionnaire... Depuis juin 1999, je suis pasteur de l’Église Sainte-Marie, Mère de Miséricorde, à Macclenny en Floride.

 

Père Jose Maniyangat

 

 

E.M.I. : Expérience de mort imminente

 

 

 

The-holy-death-of-Saint-Joseph--Shrine-of-St-Joseph--1220-N.jpg

The holy death of Saint Joseph, Shrine of St Joseph,

1220 North Eleventh Street, Saint Louis, Missouri

 

 

 

 

St. Mary Parish

Physical Address:

1143 Macclenny Ave

Macclenny, FL 32063 US

 

Mailing Address:

P.O. Box 1120

Macclenny, FL 32063

 

Diocese of St. Augustine

Roman Rite

Primary Language: English

 

Contact Information

Name: Fr Joseph Maniyangat

Phone: (904) 259-2959

Fax: (904) 259-9712

 

Site (défaillant pour l'instant) :

http://www.stmarymacclenny.com

 

 

livre--La-mort--par-Thierry-Fourchaud--www.labonnenouvelle-jpg

 

 

 Neuvaine de la Toussaint pour les âmes du Purgatoire 

 

 

uk.gif

 

 

 

 

NDE: Near Death Experience 

A priest who saw heaven, hell, and purgatory

The death experience of Father Jose Maniyangat

 

Fr. Jose Maniyangat is currently the pastor of St. Mary’s Mother of Mercy Catholic Church in Macclenny, Florida. Here is his personal testimony:

I was born on July 16, 1949 in Kerala, India to my parents, Joseph and Theresa Maniyangat. I am the eldest of seven children: Jose, Mary, Theresa, Lissama, Zachariah, Valsa and Tom.

At the age of fourteen, I entered St. Mary’s Minor Seminary in Thiruvalla to begin my studies for the priesthood. Four years later, I went to St. Joseph’s Pontifical Major Seminary in Alwaye, Kerala to continue my priestly formation. After completing the seven years of philosophy and theology, I was ordained a priest on January 1, 1975 to serve as a missionary in the Diocese of Thiruvalla.

On Sunday April 14, 1985, the Feast of the Divine Mercy, I was going to celebrate Mass at a mission church in the north part of Kerala, and I had a fatal accident. I was riding a motorcycle when I was hit head-on by a jeep driven by a man who was intoxicated after a Hindu festival. I was rushed to a hospital about 35 miles away. On the way, my soul came out from my body and I experienced death. Immediately, I met my Guardian Angel. I saw my body and the people who were carrying me to the hospital. I heard them crying and praying for me. At this time my angel told me: “I am going to take you to Heaven, the Lord wants to meet you and talk with you.” He also said that, on the way, he wanted to show me hell and purgatory.


Hell

First, the angel escorted me to hell. It was an awful sight! I saw Satan and the devils, an unquenchable fire of about 2,000 degrees Fahrenheit, worms crawling, people screaming and fighting, others being tortured by demons. The angel told me that all these sufferings were due to unrepented mortal sins. Then, I understood that there are seven degrees of suffering or levels according to the number and kinds of mortal sins committed in their earthly lives. The souls looked very ugly, cruel and horrific. It was a fearful experience. I saw people whom I knew, but I am not allowed to reveal their identities. The sins that convicted them were mainly abortion, homosexuality, euthanasia, hatefulness, unforgiveness and sacrilege. The angel told me that if they had repented, they would have avoided hell and gone instead to purgatory. I also understood that some people who repent from these sins might be purified on earth through their sufferings. This way they can avoid purgatory and go straight to heaven.

I was surprised when I saw in hell even priests and Bishops, some of whom I never expected to see. Many of them were there because they had misled the people with false teaching and bad example.


Purgatory

After the visit to hell, my Guardian Angel escorted me to purgatory. Here too, there are seven degrees of suffering and unquenchable fire. But it is far less intense than hell and there was neither quarreling nor fighting. The main suffering of these souls is their separation from God. Some of those who are in purgatory committed numerous mortal sins, but they were reconciled with God before their death. Even though these souls are suffering, they enjoy peace and the knowledge that one day they will see God face to face.

I had a chance to communicate with the souls in purgatory. They asked me to pray for them and to tell the people to pray for them as well, so they can go to heaven quickly. When we pray for these souls, we will receive their gratitude through their prayers, and once they enter heaven, their prayers become even more meritorious.

It is difficult for me to describe how beautiful my Guardian Angel is. He is radiant and bright. He is my constant companion and helps me in all my ministries, especially my healing ministry. I experience his presence everywhere I go and I am grateful for his protection in my daily life.


Heaven

Next, my angel escorted me to heaven passing through a big dazzling white tunnel. I never experienced this much peace and joy in my life. Then immediately heaven opened up and I heard the most delightful music, which I never heard before. The angels were singing and praising God. I saw all the saints, especially the Blessed Mother and St. Joseph, and many dedicated holy Bishops and priests who were shining like stars. And when I appeared before the Lord, Jesus told me: “I want you to go back to the world. In your second life, you will be an instrument of peace and healing to My people. You will walk in a foreign land and you will speak in a foreign tongue. Everything is possible for you with My grace.” After these words, the Blessed Mother told me: “Do whatever He tells you. I will help you in your ministries.”

 

www.alatendressedupere.ch--Virgen-del-Sufragio--parousie.ov.jpg

 

Words can not express the beauty of heaven. There we find so much peace and happiness, which exceed a million times our imagination. Our Lord is far more beautiful than any image can convey. His face is radiant and luminous and more beautiful than a thousand rising suns. The pictures we see in the world are only a shadow of His magnificence. The Blessed Mother was next to Jesus; She was so beautiful and radiant. None of the images we see in this world can compare with Her real beauty. Heaven is our real home; we are all created to reach heaven and enjoy God forever. Then, I came back to the world with my angel.

While my body was at the hospital, the doctor completed all examinations and I was pronounced dead. The cause of death was bleeding. My family was notified, and since they were far away, the hospital staff decided to move my dead body to the morgue. Because the hospital did not have air conditioners, they were concerned that the body would decompose quickly. As they were moving my dead body to the morgue, my soul came back to the body. I felt an excruciating pain because of so many wounds and broken bones. I began to scream, and then the people became frightened and ran away screaming. One of them approached the doctor and said: “The dead body is screaming.” The doctor came to examine the body and found that I was alive. So he said: “Father is alive, it is a miracle! Take him back to the hospital.”

Now, back at the hospital, they gave me blood transfusions and I was taken to surgery to repair the broken bones. They worked on my lower jaw, ribs, pelvic bone, wrists, and right leg. After two months, I was released from the hospital, but my orthopedic doctor said that I would never walk again. I then said to him: “The Lord who gave me my life back and sent me back to the world will heal me.” Once at home, we were all praying for a miracle. Still after a month, and with the casts removed, I was not able to move. But one day while praying I felt an extraordinary pain in my pelvic area. After a short while the pain disappeared completely and I heard a voice saying: “You are healed. Get up and walk.” I felt the peace and healing power on my body. I immediately got up and walked. I praised and thanked God for the miracle.

I reached my doctor with the news of my healing, and he was amazed. He said: “Your God is the true God. I must follow your God.” The doctor was Hindu, and he asked me to teach him about our Church. After studying the Faith, I baptized him and he became Catholic.

Following the message from my Guardian Angel, I came to the United States on November 10, 1986 as a missionary priest... Since June 1999, I have been pastor of St. Mary’s Mother of Mercy Catholic Church in Macclenny, Florida.

 

Fr. Jose Maniyangat

 

 

www.alatendressedupere.ch--Our-Lady-Queen-of-Purgatory--par.jpg

 

 

Espagne.gif

 

La vida después de la Muerte

Experiencia del padre José Maniyangat

 

Nací el 16 de julio de 1949 en el estado de Kerala, India.

Mis padres eran José y Teresa Maniyangat. Soy el mayor de los siete hermanos: José, Maria, Teresa, Lissama, Zachariah, Valsa y Tom.

A los catorce años, entré en el seminario menor de Santa Maria, en la ciudad de Thiruvalla, para empezar a estudiar para sacerdote. Cuatro años más tarde, fui al seminario mayor pontifical de San José en Alwaye, Kerala, para proseguir mi formación sacerdotal. Después de terminar los siete años de filosofía y teología, fui ordenado sacerdote el 1 de enero de 1975 para servir como misionero en la diócesis de Thiruvalla.

 

El día de la Divina Misericordia, domingo 14 de abril de 1985, me dirigía al norte de Kerala, a una Iglesia de la misión, para celebrar Misa, y tuve un accidente fatal. Yo iba en motocicleta, y fui envestido, de frente por un jeep de un hombre intoxicado (borracho??), que volvía de un festival hindú. Me llevaron a un hospital que quedaba a 35 millas. En el camino, mi alma salio de mi cuerpo, y experimente la muerte. Inmediatamente me encontré con mi ángel de la guarda. Veía mi cuerpo, y la gente que me llevaba al hospital. Los oía llorar, y rezar por mí. En ese momento el ángel me dijo: ”voy allevarte al cielo, el Señor quiere verte, y hablar contigo". También me dijo que en el camino, me mostraría el infierno y el purgatorio.

 

Primero, el ángel me llevó al infierno. Espantosa visión. Vi a satánas, los demonios, un fuego infernal -de cerca de 2.000 grados Fahrenheit-, gusanos que se arrastraban, gente que gritaba y peleaba, otros eran torturados por demonios. El ángel me dijo que todos estos sufrimientos se debían a pecados mortales cometidos, sin arrepentimiento. Entonces, comprendí que había siete grados desufrimiento, según el número y la clase de pecados mortales cometidos en la vida terrenal. Las almas se veían feísimas, crueles y horribles. Fue una experiencia espantosa. Vi a gente que conocía, pero no puedo revelar la identidad. Los pecados por los que fueron condenados, principalmente fueron por el aborto, la homosexualidad, la eutanasia, el odio, el rencor y el sacrilegio. El ángel me dijo que si se hubieran arrepentido habrían evitado el infierno, y hubieran ido al purgatorio. También entendí que algunas personas que se arrepienten de estos pecados, pueden ser purificados en la tierra a través del sufrimiento. De esta manera pueden evitar el purgatorio, e ir derecho al cielo.

Me sorprendió ver en el infierno hasta a sacerdotes y obispos; algunos a quienes nunca esperaba ver. Muchos de ellos estaban allí por haber guiado con enseñanzas erróneas, y mal ejemplo a otros.

Después de la visita al infierno, mi ángel de la guarda me escolto al Purgatorio. Acá también, había siete grados de sufrimiento, y el fuego que no se extingue. Pero es mucho menos intenso que en el infierno, y no hay peleas ni luchas. El principal sufrimiento de estas almas es su separación de Dios. Algunos de los que están en el Purgatorio cometieron pecados mortales; pero antes de morir, se reconciliaron con Dios. Aun cuando estas almas sufren, gozan de paz, y saben que un día podrán ver cara a cara a Dios.

Tuve una oportunidad de comunicarme con las almas del purgatorio. Me pidieron que rezara por ellas, y que también digiera a la gente que rezara, para que ellas pudieran pronto ir al cielo. Cuando rezamos por estas almas, recibimos su agradecimiento por medio de sus oraciones, y una vez que las almas entran al cielo sus oraciones llegan a ser todavía más meritorias.

Es difícil para mí, poder describir la belleza de mi ángel de la guarda. Resplandece, y reluce. Él es mi constante compañero, y me ayuda en todos mis ministerios, especialmente el ministerio de sanación. Experimento su presencia en todas partes a donde voy, y agradezco su protección en mi vida diaria.

Después, mi ángel me escoltó al cielo, pasando a través de un gran túnel, deslumbrantemente blanco. Nunca en mi vida experimenté tanta paz y alegría. Inmediatamente el cielo se abrió, y percibí la música más deliciosa, que nunca antes hubiera oído. Los ángeles cantaban y alababan a Dios. Vi a todos los santos, especialmente a la Santa Madre, a san José, y a muchos piadosos santos obispos y sacerdotes que brillaban como estrellas. Y cuando aparecí ante el Señor, Jesús me dijo: "quiero que vuelvas al mundo. En tu segunda vida serás un instrumento de paz y sanación para mi gente. Caminarás en tierra extranjera, y hablarás una lengua extranjera. Con Mi gracia, todo es posible para ti". Después de estas palabras, la Santa Madre me dijo: ”haz lo que Él te diga. Te ayudaré en tu ministerio”.

 

Icone-Ressurrection--parousie.over-blog.fr.jpg

 

No hay palabras para poder expresar la belleza del cielo. Encontramos tanta paz y felicidad, que excede millones de veces nuestra imaginación. Nuestro Señor es mucho más indescriptible de lo que cualquier imagen puede transmitir. Su cara es radiante y luminosa, más esplendida que el amanecer de mil soles. Las imágenes que vemos en el mundo son solo una sombra de su magnificencia. La Santa Madre estaba al lado de Jesús; es tan linda y radiante. Ninguna de las imágenes que vemos en este mundo pueden llegar a compararse con su real belleza. El cielo es nuestro verdadero hogar, todos hemos sido creados para alcanzar el cielo, y gozar de Dios para siempre. Entonces, volví con mi ángel al mundo.

 

Mientras mi cuerpo estaba en el hospital, el medico terminó todos los exámenes necesarios, y dictamino muerto. La causa de la muerte fue hemorragia. Notificaron a mi familia, y como estaban muy lejos, el personal del hospital decidió llevar mi cuerpo muerto a la morgue. Como el hospital no tenía aire acondicionado, sabían que el cuerpo se iba a descomponer rápidamente. Mientras llevaban mi cuerpo muerto al depósito de cadáveres, mi alma volvió al cuerpo. Sentí un dolor atroz, tenía muchas heridas y huesos rotos. Empecé a gritar, la gente se asustó, y gritando salio corriendo. Una de las personas se acercó al medico, y le dijo: ”el cuerpo muerto está gritando". El medico vino a examinar mi cuerpo, y comprobo que estaba vivo. Así que dijo: ”el padre está vivo, es un milagro, llévenlo de nuevo al hospital".

 

Ahora, de vuelta en el hospital, me hicieron una transfusión de sangre, y me llevaron a cirugía para reparar los huesos quebrados. Trabajaron en mi mandíbula, costillas, pelvis, muñecas, y pierna derecha. Después de dos meses, me dejaron salir del hospital, pero el medico traumatólogo dijo que nunca más podría caminar. Entonces le conteste: ”el Señor que me devolvió la vida, y me envió de nuevo al mundo, me curará". Una vez en mi casa, todos rezamos por un milagro. Sin embargo, después de un mes, cuando me sacaron el yeso, todavía no podía moverme. Pero un día, mientras rezaba, sentí un dolor espantoso en la pelvis. Después de un ratito, desapareció todo dolor, y oí una voz: "Estas curado. Levántate y camina”. Sentí paz, y el poder sanador en mi cuerpo. Inmediatamente me levanté y caminé. Alabé, y le di gracias a Dios por el milagro.

Le avisé la noticia de mi cura al doctor, y quedo asombrado. Me dijo: "Tu Dios es el Dios verdadero. Debo seguir a tu Dios”. El medico era hindú, y me pidió que le enseñara sobre nuestra Religión. Después de estudiar la fe, lo bauticé y se hizo Católico.

El 10 de noviembre de 1986, siguiendo el mensaje de mi ángel de la guarda, llegue a los Estados Unidos como sacerdote misionero... Desde junio de 1999, he sido pastor de Santa Maria Madre de la Misericordia, Iglesia católica en Macclenny, Florida.

 

Padre Jose Maniyangat

 

Enlace

 

 

ECM: Experiencia Cercana a la Muerte

 

 

www.alatendressedupere.ch--Nuestra-Senora-del-Sufragio--pa.JPG

 

 

Vietnam

 

Vị Linh Mục Được Dẫn Đi Thăm

Hoả Ngục Và Luyện Ngục

 

Chúa Nhật ngày 14.4.1985 là Lễ Kính Lòng Thương Xót Chúa?, Linh Mục Tom Maniyangat đang trên đường đi tới một Nhà Thờ truyền giáo ở phía Bắc của Kerala, nước India (Ấn) để dâng Thánh Lễ, và ngài đã bị chết vì tai nạn xe. Xe của ngài đụng thẳng đầu một xe jeep. Ngài được chở vội tới nhà thương cách chỗ xảy ra tai nạn khoảng 70 cây số, nhưng ngài đã qua đời trên đường chở tới nhà thương.

 

Rồi cha gặp Thiên Thần Bản Mệnh. Thiên Thần nói với cha: “Tôi sẽ dẫn Linh Mục lên Trời. Chúa muốn gặp và nói chuyện với Linh Mục”. Thiên Thần cũng nói với cha rằng, trên đường đi, ngài cũng muốn cho cha thấy Hoả Ngục và Luyện Ngục nữa. Dưới đây là những gì cha Tom Maniyangat kể về Hỏa Ngục và Luyện Ngục:


1. Hỏa Ngục


“Trước tiên, Thiên Thần dẫn tôi xuống chứng kiến Hoả Ngục. Đó là một quang cảnh thật ghê sợ. Tôi thấy Satan và các quỉ dữ, thấy những ngọn lửa không hề tắt với sức nóng 2,000 độ Fahrenheit, thấydòi bọ lúc nhúc, thấy người ta rên la và đánh đập nhau, thấy những người khác đang bị bày quỉ dữ tra tấn hành hạ.

 

“Tôi được nói cho biết có bảy “cấp bậc” hoặc bảy tầng đau khổ trong Địa Ngục. Những người “phạm hết tội trọng này đến tội trọng khác” khi sống trên dương thế, phải chịu sức nóng ghê gớm nhất. Thân hình họ trông rất xấu xí và rất ghê rợn. Họ là con người nhưng lại giống như những con quái vật: những thứ trông xấu xí và đáng sợ. Thiên Thần cho tôi biết tất cả những đau khổ này là do các tội trọng không hối cải.

 

Cho nên, tôi hiểu có bảy cấp bậc đau khổ, căn cứ theo số tội trọng và loại tội trọng đã phạm trên dương thế. Tôi được thấy một số người mà tôi quen biết, nhưng tôi không được phép tiết lộ danh tánh của họ.

 

Những tội khiến họ bị trầm luân phần lớn là do phá thai, dâm dục, thù hận, không tha thứ và tội phạm thánh.

 

Thiên Thần nói với tôi rằng, nếu họ sám hối, họ sẽ tránh được Hoả Ngục mà chỉ phải vào Luyện Ngục thôi. Tôi cũng hiểu rằng, một số người sám hối tội lỗi có thể được thanh luyện trên trái đất qua những đau khổ họ phải chịu. Bằng cách này, họ có thể tránh được Luyện Ngục và bay thẳng lên Thiên Đàng.

 

Tôi rất ngạc nhiên khi thấy trong Hoả Ngục gồm có cả Giám mục, Linh Mục, một vài người tôi không thể ngờ. Nhiều người trong số họ ở trong Hoả Ngục, vì họ đã hướng dẫn lạc đường cho người khácbởi những lời dậy sai lầm và bởi gương xấu của họ.


2. Luyện Ngục

 

Sau khi đã đi thăm Hoả Ngục, Thiên Thần Bản Mệnh của tôi dẫn tôi tới thăm Luyện Ngục. Ở đây nữa, cũng có bảy tầng đau khổ với những ngọn lửa không hề tắt, nhưng nó ít dữ dội hơn Hoả Ngục nhiều, và không có tiếng chửi rủa hay đánh nhau.

 

Đau khổ chính của những Linh Hồn này là sự bị chia cắt với Thiên Chúa [dù là tạm thời]. Có một số người trong Luyện Ngục đã phạm vô số tội trọng khi còn sống, nhưng họ đã làm hoà với Thiên Chúa trước khi họ chết. Mặc dù những Linh Hồn này bị đau khổ ghê gớm, nhưng họ vẫn cảm nhận được sự bình an và nhận biết rằng, một ngày kia họ sẽ được phúc nhìn thấy Thiên Chúa, mắt đối mặt.

 

Tôi có dịp liên lạc với các Linh Hồn trong Luyện Ngục. Họ xin tôi cầu nguyện cho họ, và nhờ tôi nói lại với người khác cầu nguyện cho họ nữa, để họ có thể được mau chóng lên hưởng phúc Thiên Đàng. Khi chúng ta cầu nguyện cho các Linh Hồn trong Luyện Ngục, chúng ta sẽ nhận được sự biết ơn của họ và do đó, họ cũng sẽ cầu nguyện cho chúng ta. Và một khi các Linh Hồn tội nghiệp trong Luyện Ngục được vào Thiên Đàng, họ sẽ hết lòng cầu nguyện cùng Chúa cho chúng ta.

 

Christ-Roi--photo-de-Loci-Lenar.jpgPhoto by Loci B. Lenar

 

 

3. Thiên Đàng


Sau đó, Thiên Thần Bản Mệnh dẫn tôi lên Thiên Đàng ngang qua một đường hầm với ánh sáng chói lọi. Tôi chưa bao giờ cảm nghiệm được sự bình an và niềm vui này trong đời. Và rồi đột nhiên, cửa Trời mở ra, và tôi nghe thấy tiếng nhạc du dương nhất mà tôi chưa từng được nghe. Các Thiên Thần đang ca hát, chúc tụng Thiên Chúa. Tôi được nhìn thấy tất cả các thánh, nhất là Đức Trinh Nữ Maria và Thánh Cả Giuse, và nhiều Giám Mục, Linh Mục thánh thiện, những vị đang chiếu sáng như những vị sao.

 

Khi tôi thấy mình ở trước mặt Chúa, Chúa Giêsu phán với tôi: “Cha muốn con trở lại thế gian. Trong cuộc sống thứ hai của con, con sẽ là dụng cụ bình an và chữa lành cho dân Cha. Con sẽ làm việc ở nước ngoài và sẽ nói ngôn ngữ nước ngoài. Với ơn Cha, mọi sự đều có thể cho con”. Sau những lời này, Đức Mẹ phán với tôi: “Hãy làm những gì Ngài bảo con [Ga. 2:5]. Mẹ sẽ giúp con trong sứ vụ của con”.

 

Không lời lẽ nào có thể diễn tả được vẻ đẹp đẽ, nét huy hoàng của Thiên Đàng! Nơi đó, chúng ta sẽ được sống đời đời trong bình an và hạnh phúc vược xa hàng triệu lần sự tưởng tượng của chúng ta. Thiên Chúa bội phần tốt đẹp hơn bất cứ tượng tượng nào chúng ta có thể nghĩ tới. Nhan Thánh Người ngời sáng và đẹp đẽ hơn hàng ngàn mặt trời đang mọc. Các tấm hình đẹp đẽ chúng ta thấy trên dương thế chỉ là bóng mờ của sự lộng lẫy của Người mà thôi. Mẹ Maria ở bên cạnh Chúa Giesu. Người rất đẹp đẽ, sáng láng. Không có tấm hình nào trên thế gian này có thể so sánh được với vẻ đẹp đích thực của Đức Mẹ. Thiên Đàng là Nhà Thật của tất cả chúng ta: Tất cả chúng ta được tạo dựng để vào Thiên Đàng và đời đời vui hưởng Thiên Chúa.

 

Trở lại dương thế

 

Khi người ta di chuyển thi thể của tôi tới nhà xác, Linh Hồn tôi liền nhập vào xác tôi. Tôi cảm thấy rất đau đớn vì nhiều thương tích và các xương bị gẫy. Tôi bắt đầu rên, và rồi các người chung quanhtôi đã hết sức sợ hãi, họ hốt hoảng vừa chạy vừa la.

 

Một người trong số họ đến gặp bác sĩ và nói: “Thi thể cha đang rên rỉ!” Bác sĩ vội chạy tới và khám nghiệm thân thể tôi. Ông thấy tôi còn sống, cho nên ông nói: “Cha vẫn còn sống. Đúng là một phép lạ! Hãy mau chở ngài tới nhà thương…”

 

St. Mary’s Catholic Church (1143 West Macclenny Avenue – MacClenny, FL 32063)

 

Mailing Address: PO Box 1120, Macclenny, Florida 32063

 

Phone (904) 259-2959 Church Office – (904) 259-6414 Rectory – (904) 259-9712 Fax

 

Linh Hồn cha Tom lìa khỏi xác, nên cha cảm nghiệm được là ngài đã chết. Ngài nhìn thấy thi thể ngài, và người ta đang chở ngài tới nhà thương. Cha nghe được tiếng người ta khóc lóc và đọc kinh cầu nguyện cho cha.

 

Source: http://www.vietboston.com

 

 

Kinh nghiệm cận tử

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 11:10

JPEG-Sacre-Coeur--parousie.over-blog.fr-copie-1.jpg

 

 

 

Amende honorable et Consécration

à notre Seigneur Jésus-Christ


« O Jésus, notre Sauveur et notre Roi ! rien n'a été fait que par vous, en vous et pour vous ! C'est vous qui êtes la fin et la raison dernière, non seulement des choses qui vivent dans l'éternité, mais encore de celles qui se meuvent dans le temps, préparateur de l'éternité. - Vous avez dit un jour, en prophétisant le grand sacrifice, rénovateur du monde : "Quand je serai élevé de terre, j'attirerai tout à moi." - Tout : c'est-à-dire non seulement tout l'amour d'un cœur fidèle, mais tous les cœurs, tous les fronts, tous les regards, tous les amours, toutes les puissances, tous les honneurs, toutes les génuflexions de l'humanité, à tous les degrés d'être et sous toutes les formes de sa vie : les foyers, comme les autels, les lois publiques, comme les mœurs privées, l'hommage des nations et celui des groupes sociaux qui la composent aussi bien que le culte d'une simple famille et la prière du plus petit enfant.

C'est pour obéir à ce commandement de Votre Volonté adorable, qui est la grande loi de la création en même temps que sa force et son suprême honneur, que nous venons aujourd'hui, au nom de la profession à laquelle nous appartenons et des nations que nous représentons, vous rendre l'adoration et l'amour qui vous sont dus et que vous avez réclamés Vous-Même sur cette terre bénie de Paray-le-Monial.

D'abord, nous vous reconnaissons, ô Jésus, comme le Maître, le Roi des rois, le seul Seigneur à qui nous devons tout, puisque c'est de Vous que nous avons tout reçu ; et nous déclarons hautement, avec toute l'énergie dont nous sommes capables, que vous avez sur nous et sur le monde entier des droits inaliénables, auxquels personne ne peut se soustraire, ni les peuples, ni les rois.

En second lieu, prosternés aux pieds de vos Tabernacles, nous vous faisons très humblement Amende honorable de toutes les fautes qui peuvent avoir été commises dans le corps social dont nous faisons partie, soit en commun, soit en particulier, soit par nous-mêmes, soit par d'autres, soit par des actes contraires à Votre sainte Loi, soit par simple oubli de la reconnaissance de Votre Royauté ; et nous nous écrions du plus profond de nos cœurs, avec l'accent du plus sincère repentir : Pardon, Seigneur, pardon ! (Ter).

En troisième lieu, à la vue et à cause même des outrages sans nombre auxquels vous êtes en butte dans ces temps malheureux, nous protestons de notre fidélité entière et nous nous engageons à opposer toujours aux insultes et aux blasphèmes, pour les condamner et les réparer, le cri toujours croissant de notre foi et de notre amour.

Enfin, pour imiter votre exemple et ne point mettre de bornes à notre dévouement, tandis que le Vôtre a été sans mesure, nous vous faisons la donation entière, irrévocable de tout ce qui nous appartient et de tout ce que nous sommes. Nous vous offrons, sans réserve et sans retour, notre cœur avec toutes ses affections, notre esprit avec toutes ses pensées, notre corps avec tous ses sens, toute notre personne et toute notre vie, que nous dédions et consacrons à Votre Majesté souveraine.

Puissiez-vous ainsi, ô Jésus, régner à tout jamais sur nous, sur nos familles, sur nos professions, sur nos cités, sur nos patries, quelle que soit la forme particulière de leur gouvernement, et sur la société toute entière ! Que partout votre vie abonde : dans nos maximes, dans nos mœurs, dans nos lois ! Votre vie, dans sa plénitude, avec la vérité qui est sa splendeur, avec la force qui est son apanage ! Votre vie divine, la seule vie féconde qui, après avoir rempli le temps de ses merveilles, malgré les défaillances de l'humanité, aura le privilège de se perpétuer au milieu de toutes sortes de biens et de joies pendant la durée interminable de l'Eternité. Ainsi soit-il ! Ainsi soit-il ! Ainsi soit-il ! »

 

"Amende honorable et Consécration à Notre Seigneur Jésus-Christ" du Père Jean-Baptiste Lemius, "Le Messager du Cœur de Jésus", novembre 1897, tome LXXII, pages 586-589.

 

 

 

www.spiritualite-chretienne.com.GIF

 

 

 

"Mon Jésus, comment Voulez-Vous que je Vous appelle ?"

"...Appelle-moi la Miséricorde ! "

 

Louise-Marguerite Claret de La Touche,

13 août 1900, "Autobiographie".

 

 

Vierge-Couronnee--Jean-Auguste-Dominique-Ingres--1780-1867.jpgVierge Couronnée

Jean-Auguste-Dominique Ingres

1859

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 07:37

Cadre-noir-arrondi--Carlo-Saraceni----Le-Paradis---vers.jpg

"Le Paradis", Carlo Saraceni vers 1598

 

 

 

Bénie soit la Sainte et Immaculée Conception Divine

de la Bienheureuse Vierge Marie,

Mère de Dieu et notre Mère, à jamais !

Amen !

 

 

Indulgences de l'Église Catholique

 

 

 

 

"LES INDULGENCES"

 

"Can. 992 - L'indulgence est la remise devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés dont la faute est déjà effacée, que le fidèle bien disposé, et à certaines conditions définies, obtient par le secours de l'Église qui, en tant que ministre de la rédemption, distribue et applique avec autorité le trésor des satisfactions du Christ et des saints.

 

Can. 993 - L'indulgence est partielle ou plénière, selon qu'elle libère partiellement ou totalement de la peine temporelle due pour les péchés.

 

Can. 994 - Tout fidèle peut gagner pour lui-même ou appliquer aux défunts par mode de suffrage des indulgences partielles ou totales.

 

Can. 995 - § 1. Outre l'autorité suprême de l'Église, seuls peuvent accorder des indulgences ceux à qui ce pouvoir est reconnu par le droit ou à qui il a été concédé par le Pontife Romain.

 

§ 2. Nulle autorité inférieure au Pontife Romain ne peut confier à d'autres le pouvoir de concéder des indulgences, à moins que cela ne lui ait été expressément concédé par le Siège Apostolique.

 

Can. 996 - § 1. Pour être capable de gagner des indulgences, il faut être baptisé, non excommunié et en état de grâce, au moins à la fin des oeuvres prescrites.

 

§ 2. Cependant, pour qu'un sujet capable les gagne, il doit au moins avoir l'intention de les acquérir et accomplir les oeuvres imposées dans le temps fixé et de la manière prescrite, selon la teneur de la concession.

 

Can. 997 - Pour tout ce qui touche à la concession et à l'usage des indulgences, il faut en plus observer les autres dispositions contenues dans les lois particulières de l'Église."

 

Titre IV, Chapitre IV, Code de Droit Canonique de 1983.

 

 

 

Indulgences plénières

 

 

 

Arrete--le-Coeur-de-Jesus-est-la----Sauvegarde-de-la-Ve.jpg

 

 

"Mon Dieu, je Vous aime."

 

Indulgences : 300 jours (30 décembre 1919)

 

 

Invocations indulgenciées avant le Concile Vatican II

 

 

Tableau-peint-par-Berthe-Petit--apres-avoir-vu--le-7-fevr.jpg

 

Prière à Saint-Joseph

pour les agonisants

 

Ô glorieux Saint-Joseph, qui pendant votre agonie et au moment de votre mort, avez eu le bonheur d’être assisté par Jésus et Marie, obtenez la même faveur aux agonisants. Je vous la demande aussi pour moi et pour les miens quand nous serons à l’agonie. Daignez alors plus que jamais vous souvenir de nous, Ô grand Saint, et par votre puissante protection, nous obtenir la Grâce d’expirer paisiblement comme vous entre les bras de Jésus et de Marie. Amen.

 

J. Lyonnard s.j.

 

Cum approbatione ecclesiastica

Mechlinae, 12/04/1963

 

Société de Marie Réparatrice

Maison du Cœur Agonisant de Jésus

2d, Centre de l’Oeuvre du salut des mourants

Avenue R. Vandendriessche, 22

B – 1150 Bruxelles

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

 

Concile Vatican II

 

 

NUESTRA-SENORA-DEL-CARMEN--semana-Santa--Murcia.jpg

Couronnement de la Vierge du Carmel

Semaine Sainte

Murcia (Espagne)

 

 

 

 

Venez prier dans cette

Chapelle virtuelle

Bénie par un Prêtre

 

Image Hosted by ImageShack.us


Cliquez 

 

 

 

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

 

 

Gloria Polo, revenue du Purgatoire et des portes de l'Enfer,

traduction complète par Alessandra R. "Adeodata"

 

 

Partager cet article
Repost0