Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : In hoc signo vinces. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Blog Parousie de Patrick ROBLES (Montbéliard, Franche-Comté, France)
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)

Translation. Traduzione

 

Info Coronavirus

Covid-19 Santé Publique France

OMS - WHO

 
Live Traffic Statistics

 

56 millions de femmes avorteront cette année

56 million abortions worldwide every year

Photo © Marcelle RAPHAEL Fine Arts Newborns

 

Non à la peine de mort en Biélorussie !

Say no to the Death Penalty in Belarus!

 

3D Live Statistics

 


Live Blog Stats

 

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

 

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 08:38

Croix-copte--Philae--Egypte--parousie.over-blog.fr--2-.jpg

 

 

 

Prière à la Plus Sainte Mère de Dieu

 

Nous Te saluons Ô Sainte Mère pleine de gloire, Toi qui es toujours Vierge, la Mère de Dieu le Christ. Élève nos prières jusqu'à Ton Fils Bien-Aimé afin qu'Il pardonne nos péchés.

Nous saluons la Sainte Vierge, Celle qui donna naissance à la Vraie Lumière, le Christ notre Seigneur ; Ô Sainte Vierge, demande au Seigneur d'avoir pitié de nous et de nous pardonner nos péchés. Ô Vierge Marie, Mère de Dieu, Sainte, intercesseure et fidèle à la race humaine, intercède pour nous auprès du Christ, Celui que Tu as enfanté afin qu'Il nous pardonne nos péchés.

Nous Te saluons Ô Vierge, la Vraie Reine. Nous Saluons Celle qui fit la fierté de notre race, Celle qui donna naissance à Emmanuel. Nous Te demandons de Te souvenir de nous, Ô fidèle intercesseure auprès de notre Seigneur Jésus-Christ afin qu'Il nous pardonne nos péchés.

 

Croix-copte--Philae--Egypte--3---parousie.over-blog.fr.jpg

 

Nous Te magnifions Ô Mère de la Vraie Lumière, et nous Te glorifions, Ô Sainte Vierge, Mère de Dieu, car Tu nous as enfanté le Sauveur du monde, Lui qui vint pour sauver nos âmes. Gloire à Toi, Ô Christ, notre Maître et notre Roi : l'honneur des Apôtres, la couronne des martyrs, la joie des justes, la stabilité des églises, le pardon des péchés du monde. Nous prêchons la Sainte Trinité, Un seul Dieu. Nous nous prosternons devant la Sainte Trinité et nous La glorifions. Seigneur, aie pitié, Seigneur aie pitié, Seigneur bénis-nous. Amen.

 

Croix-copte--le-Caire---Coptic-Cross--Cairo--parousie.over-.jpg

 

D'après la liturgie copte orthodoxe, extraits de "L'Intercession de la Plus Sainte Mère de Dieu" et "Introduction Au Credo", Agpeya - Prières des Heures de l'Église Copte Orthodoxe, Prime (la prière du matin).

 

Croix-copte--Philae--Egypte--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Solennelle Profession de Foi

en la Présence Réelle Eucharistique

 

« Amen, Amen, Amen. Je crois, je crois, je crois. Jusqu'au dernier souffle de ma vie, je confesserai que ceci est le Corps vivifiant de Votre Fils Unique, de notre Seigneur et de notre Dieu, de notre Sauveur Jésus-Christ. Il l'a pris, ce Corps, de notre Dame et de notre Reine, la Mère de Dieu toute Pure. Il l'a uni à Sa Divinité sans qu'il y ait mélange, fusion, altération... Je crois que Sa Divinité n'a jamais été, un seul moment, séparée de Son Humanité. C'est Lui qui nous est donné pour la rémission des péchés, pour la vie et pour le salut éternel ! Je crois, je crois, je crois que tout cela est ainsi ! »

 

Profession de foi faite à la fin de la Messe du rite copte d'Alexandrie.

 

Patriarche-copte-Shenouda-III---Copie.jpgSa Sainteté Abba Shénouda III,

Nazir Gayed Raphaël, né en 1923,

pape et Patriarche copte orthodoxe d'Alexandrie

شنودة الثالث

بابا الإسكندرية

 

 

 

 

 

 

Wiki-orthodoxe--fr.orthodoxwiki.org--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

 

 

Le mystère de l'Eucharistie, Cardinal Journet

 

 

Église catholique copte

 

 

coptichymnsinenglish.net.jpg

 

 

Hymnes coptes

 

 

Olivier-de-Puget-Theniers--Alpes-Maritimes---photo-de-Patr.JPG

 

 

Prière pour la Paix en Orient

 

"Dieu Unique de toutes les créatures humaines,

Tu as créé la terre et le cosmos

dans toute leur variété, leur beauté et leur fragilité.

Les différentes cultures et les diverses religions

Te cherchent aussi passionnément,

Toi, l'origine de toutes choses.

Tu veux que tous les êtres ne soient pas une menace

mais une bénédiction réciproque.

Selon Ta Volonté, le monde doit être

une demeure pacifique et habitable pour tous.

Tu as choisi le Proche-Orient pour qu'avec nous,

il fasse connaître en de nombreux lieux

Ton Nom et Ta Voie.

Abraham, père dans la Foi des Hébreux,

des Musulmans et des Chrétiens,

a écouté Ton appel,

dans cette Région qui s'étend entre

l'Euphrate et le Tigre, l'Irak actuel.

Tu as promis d'une manière spéciale vie et avenir

à l'ancien et au nouveau peuple d'Israël.

Comme chrétiens et chrétiennes, nous Te remercions

surtout pour le Seigneur Jésus, notre Frère.

Il est notre PAIX.

Il est venu faire tomber les murs et donner à tous,

sans distinction, vie et avenir.

Nous nous sentons en communion avec

les Églises du Proche-Orient.

Elles témoignent de l'Évangile de Jésus,

de la force de la liberté sans violence

et de la certitude de la Résurrection.

Nous Te supplions aussi,

en union avec nos frères et nos sœurs de ces régions,

qui ont leurs sources au Proche-Orient.

Tu nous a tous créés à Ton image et à Ta ressemblance.

Nous sommes tous Ton image.

Tu as inspiré à tous ceux qui Te cherchent en vérité,

la faim et la soif de la justice et des désirs de PAIX.

Tous, Musulmans, Chrétiens et membres du Peuple d'Israël,

aspirent ardemment à la réconciliation.

Tous, nous sommes en deuil des victimes

de la haine et de la violence.

Tous, nous sommes appelés, selon Ton dessein,

à collaborer à la construction d'un monde nouveau.

Nous Te demandons :

prends pitié de toutes les victimes

et de tous les coupables.

Nous Te prions de mettre fin à cette spirale de violence,

d'inimitié, de haine et de vengeance.

Donne à tous, surtout aux responsables de la politique,

la conviction que le chemin de la PAIX durable

n'est pas la guerre, mais celui de la PAIX dans la Justice.

Suscite aussi, aujourd'hui,

dans toutes les religions abrahamiques,

des personnes qui soient instruments,

messagères et messagers d'un monde différent.

Fais que s'ouvrent les cœurs, et que cesse la guerre

avant même qu'elle commence.

Donne la PAIX durable au Proche-Orient.

Fais que partout fleurisse une patrie sûre.

Seigneur, fais que tous les hommes et

toutes les femmes de bonne volonté,

de toutes les religions, du Nord et du Sud,

de l'Orient et de l'Occident,

assument leurs responsabilités,

renversent les montagnes des malentendus,

colmatent les crevasses de la haine,

et ouvrent des chemins vers un avenir commun.

Fais taire les armes dans ce monde,

qui est notre unique monde,

et fais que résonnent toujours plus fort

les clameurs de PAIX.

PAIX pour tous, sans différences.

Seigneur, Dieu Unique,

fais de nous tous des instruments de Ta PAIX."


Hermann Schalück, O.F.M., le 15 février 2003.

 

 

 

 

 

Découvrez la playlist Copte avec Various Artists

 

 

 


Fayrouz - Fête de la Résurection 2010
 




Fayrouz mp3 فيروز - شريط الصلب والقيامة 

 

 

 

 

 

Église Copte Orthodoxe Sainte-Marie et Saint-Marc de

Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine (France)

Père Guirguis Lucas, prêtre de l'église

Email : pere.guirguis@free.fr

 

Adresse :

Deux entrées : 7 avenue des Frères Montgolfier et

347 avenue de la Division Leclerc (pour le courrier)

92290 Châtenay-Malabry

 

Tél. : 01 46 31 45 26

Fax : 01 46 31 48 99

 

Sur Facebook :

http://www.facebook.com/group.php?v=wall&gid=9579417050

 

 

Association des Coptes d'Europe

15, avenue du Bel Air

75012 Paris

Email : copteseuro@wanadoo.fr

 

 

Association des coptes de France

15, rue Montmartre

75001 Paris

Email : coptefrance@yahoo.fr ou

contact@franco-copte.com

 

 

Visages et Cultures des Coptes

87, avenue de Wagram

75017 Paris

Email : sobhygress@yahoo.fr

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 18:04

Spiritus Dei , affiche concert

 

 


Dates des concerts et réservations

 

 

 

'Les Prêtres' avec Mgr Di Falco

 

 

 

 

 

 

les Pretres,spiritus Dei,sarabande,music,song,chant,CD,album,concert,Alpes,05,fther,pere,di Falco,mgr,chanteurs,diocese de Gap,Barbelivien,Troesch,Bardet,Nguyen

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Les-Pretres--chanteurs-de-Gap--parousie.over-blog--5-.jpg

 

 

Gif,les Pretres,Spiritus Dei,sarabande,Haendel,Gap,France,Hautes-Alpes,Embrun,Mgr,Di Falco Leandri,Troesch,Dinh Nguyen,Bardet,chanteurs,couleurs,colors,special effect,anime,animated

 

 

-Les-Pretres--chanteurs-de-Gap--parousie.over-blog--3-.jpg

 

 

Gif,les Pretres,Spiritus Dei,sarabande,Haendel,Gap,France,Hautes-Alpes,Embrun,Mgr,Di Falco Leandri,Troesch,Dinh Nguyen,Bardet,chanteurs,couleurs,colors,special effect,anime,animated

 

 

-Les-Pretres--chanteurs-de-Gap--parousie.over-blog--4-.jpg

 

 

Gif,les Pretres,Spiritus Dei,sarabande,Haendel,Gap,France,Hautes-Alpes,Embrun,Mgr,Di Falco Leandri,Troesch,Dinh Nguyen,Bardet,chanteurs,couleurs,colors,special effect,anime,animated

 

 

-Les-Pretres--chanteurs-de-Gap--parousie.over-blog--6-.jpg

 

 

Gif,les Pretres,Spiritus Dei,sarabande,Haendel,Gap,France,Hautes-Alpes,Embrun,Mgr,Di Falco Leandri,Troesch,Dinh Nguyen,Bardet,chanteurs,couleurs,colors,special effect,anime,animated

 

 

 

 


avec interview

Emission "Vivement dimanche" sur France 2 le dimanche 28 mars 2010 avec Monseigneur
Di Falco Léandri, Evêque de Gap et d'Embrun.

 

Share/Bookmark

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Prêtres sur Radio Notre-Dame
Les Prêtres, enquête sur Radio Notre-Dame

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 18:03

Reflet 8 parousie.over-blog.fr

 

 

 

 

 

 

Reflet 6 parousie.over-blog.fr

 

 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 22:35

Saint-Raphael-Archange.jpg

 

 

Prière à Saint-Raphaël

pour trouver son âme soeur

et fonder un foyer

 

Divin guide, Saint-Raphaël, vous qui avez trouvé une compagne de vie au jeune Tobie, conduisez-moi dans mes désirs et mes incertitudes. De nombreux dangers sont sur ma route, soyez ma lumière. Et que par votre puissante intercession, je trouve celui (ou celle) que Dieu me destine pour fonder avec lui (ou avec elle) un vrai foyer chrétien qui rende Gloire à Dieu et assure mon bonheur ici-bas et dans l'éternité.

 

 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 22:02

 

 

 

Radio Vatican www.radiovaticana.org

 

 

Vatican

 

 

Site officiel du Vatican

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 09:34

 

 

 

 

 

 

 


Les Prêtres - Il est né le Divin Enfant
envoyé par umusic

 

 

 

Icone-du-Sauveur.jpg

 

 

 

 

Site officiel d'Enrico Macias

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 20:18

Our-Lady-of-Good-Help.jpg

Our Lady of Good Help

Notre-Dame de Bon Secours  

(de Bonne Aide)

 

 

 

Wisconsin,gif,flag,drapeau,bandera,USA,America,Amerique,United States,Estados Unidos,Etats Unis,bandiera,bandeira,flagge

 

 

 

 

 

Première reconnaissance officielle des Apparitions

de la Sainte-Vierge aux États-Unis

 

En 1859, la Sainte-Vierge est apparue à une jeune immigrante belge de Wallonie, Marie Adèle Joseph Brice (parfois orthographiée Brise ou Brisé), à Champion (anciennement Robinsonville), dans le Wisconsin.

Adèle Brice avait émigré vers la péninsule de Green Bay, à Red River, avec ses parents et ses 3 frères et soeurs début juin 1855, à l'âge de 24 ans.

La famille avait acheté 240 acres de terre pour s'y établir (environ 971 245 m², soit quelque 97 hectares).

 

 

Soeur-Marie-Adele-Joseph-Brice--1831-1896---parousie.over-.jpg

Soeur Marie Adèle Joseph Brice

Fille de Lambert et Marie-Catherine Brice

née le 30 janvier 1831 à Dion-le-Val

Commune de Chaumont-Gistoux, Brabant wallon (Belgique)

morte dans la Chapelle du Sanctuaire le 5 juillet 1896 (USA)

 

 

Brabant wallon - Walloon Brabant 1

 

 

Tombe-de-Soeur-Adele-Brice--2---parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Épitaphe sur la tombe de Sœur Adèle Brice

près du Sanctuaire

 

« Sacred Cross

Under Thy shadow I rest and hope

Sister Marie Adele Joseph Brice

Died july 5 1896

At the age of 66 »

 

« Croix Sacrée,

(Sainte Croix)

sous Ton ombre je repose et j’espère.

Sœur Marie Adèle Joseph Brice.

Morte le 5 juillet 1896

à l’âge de 66 ans. »

 

 

Le jour de sa mort, Sœur Adèle Brice a prononcé ces mots :

« Je me réjouis de ce qui m’a été dit. Nous irons dans la Maison du Seigneur. »

“I rejoiced in what was said to me. We shall go into the house of the Lord”.

 

Tombe-de-Soeur-Adele-Brice--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Le 8 décembre dernier, en la fête de l’Immaculée Conception, Mgr David Ricken, évêque de Green Bay (Wisconsin), faisait paraître un décret officiel stipulant notamment :

 

« Je déclare avec certitude morale et en conformité avec les normes de l’Église que les événements, apparitions et locutions adressées à Adèle Brise en octobre 1859 manifestent la substance d’un caractère supranaturel et en conséquence je reconnais ces apparitions comme dignes d’être crues (mais sans obligation) par les fidèles chrétiens. »

 

C’est la première apparition mariale officiellement reconnue aux États-Unis.

À trois reprises, en octobre 1859, la Vierge Marie apparut à une jeune immigrée belge de 28 ans,Adèle Brise, vivant avec ses parents dans le Wisconsin à Robinsonville (rebaptisée Champion en 1890, six ans avant la naissance au Ciel de la voyante). Lors de la troisième apparition la Vierge Marie s’identifia comme « la Reine des Cieux qui prie pour la conversion de pécheurs », lui demanda de faire de même et lui donna aussi une autre mission : « Rassemble les enfants de ce pays à l’état sauvage, et enseigne-leur ce qu’ils devront savoir pour obtenir le salut (…) Va et ne crains rien. Je t’aiderai ». Une double mission que la jeune fille devenue tertiaire franciscaine accomplit scrupuleusement. Sur le lieu de cette apparition fut édifiée une chapelle placée sous l’invocation de Notre-Dame du Bon Secours (Our Lady of Good Help) à Champion : ce sanctuaire attire depuis 150 ans de très nombreux et fervents pèlerins.

Après deux années d’enquêtes, Mgr Ricken a donc reconnu la véracité de ces apparitions mariales.

Une autre apparition mariale, serait celle accordée par la Vierge Marie à la religieuse Mildred Neutzille 25 septembre 1956 dans son couvent de Rome City (Indiana). Cette apparition est connue et révérée aux États-Unis comme celle de « Notre Dame d’Amérique » (Our Lady of America). « Rien, pour le moment, ne s’oppose » à la dévotion des fidèles quant a cette apparition précisait la Congrégation pour la doctrine de la foi, mais ce n’est pas, pour autant, sa reconnaissance officielle comme celle à laquelle vient de procéder Mgr Ricken pour Our Lady of Good Help, l’évêque de Green Bay qui vient, assez providentiellement, d’être élu, en novembre dernier, président de la commission de la conférence épiscopale pour l’évangélisation et la catéchèse…

 

Source : http://www.americatho.org

 

 

Note : D'autres apparitions et révélations privées de la Sainte-Vierge (Our Lady of America) ont été rapportées par Soeur Mary Mildred Neuzil (utilisant alors le nom de Soeur Mary Ephrem).

Les messages de Notre-Dame d'Amérique ont notamment eu lieu en 1956 dans la Chapelle "Our Lady Mother of Mercy Chapel in Rome City", dans l'Indiana.

 

 

Bishop-Ricken-of-Green-Bay---WI--parousie.over-blog.fr.jpg

Évêque de Green Bay (Wisconsin), Mgr Ricken

Bishop David Ricken of Green Bay, WI

 

 

 

 

Source principale de l'article : http://www.zenit.org

 

 

 

USA : APPROBATION DIOCÉSAINE

D'UNE APPARITION DE LA VIERGE

 

"150 ans de dévotion populaire dans le Wisconsin

 

ROME, Vendredi 10 décembre 2010 (ZENIT.org) - Au cours de la fête de l'Immaculée Conception, patronne des Etats-Unis, a été approuvé officiellement au niveau diocésain, le culte des apparitions de la Vierge dans le Wisconsin.

La lecture du décret a été faite au d'une messe spéciale, mercredi dernier, au sanctuaire de Champion, par l'évêque du lieu, Mgr David Ricken. « Je déclare avec certitude morale et conformément aux normes de l'Eglise que le contenu des faits, des apparitions et des propos reçus par Adele Brise en octobre 1859 sont de nature surnaturelle, et par la présente, approuve ces apparitions comme dignes de foi - bien que non obligatoires - pour les fidèles chrétiens ».

 

Par cette déclaration du 8 décembre, le sanctuaire de Notre-Dame du Bon Secours à Champion devient le seul et unique lieu des Etats-Unis où une apparition de la Vierge Marie est approuvée officiellement.

 

Récit des apparitions

Ces apparitions, qui se sont vérifiées à trois reprises en 1859, ont été rapportées par une jeune immigrée de Belgique, Adele Brise (1831-1896).

La première apparition de la Vierge a eu lieu en octobre. Adèle raconte avoir vu une femme vêtue de blanc, un blanc aveuglant, portant une ceinture jaune autour de la taille et une couronne d'étoiles sur la tête.

 

Après quelques instants, la vision s'était estompée et la Vierge avait disparu sans dire un mot à la jeune femme.

 

Le dimanche suivant, nouvelle apparition de la vierge à Adèle tandis que celle-ci se rend à la messe. A l'issue de la célébration, la jeune femme raconte ces apparitions à son confesseur. Ce dernier lui dit que si cette dame est une messagère du ciel elle reviendra. Il l'invite donc à lui demander au nom de Dieu qui elle et ce qu'elle attend d'elle.

 

Sur le chemin de retour chez elle, la Vierge lui apparaît à nouveau et Adèle lui pose ses questions.

La Vierge lui répond alors : « Je suis la Reine du Ciel qui prie pour la conversion des pécheurs, et je désire que tu fasses comme moi ». « Tu as reçu la sainte communion ce matin et c'est bien mais tu dois faire davantage. Fais une confession générale et offre la Communion pour la conversion des pécheurs. S'ils ne se convertissent pas et ne font pas pénitence, mon Fils se verra obligé de les punir ».

 

Une des femmes qui se trouvaient avec Adèle lui demande à qui elle parle et pourquoi elles ne voient personne.

 

« Agenouillez-vous », leur dit Adèle, « la dame dit qu'elle est la Reine du Ciel ». Devant cette scène, la Vierge pose son regard sur les amies de la jeune femme et dit : « Heureux ceux qui croient sans voir ».

 

La Dame en blanc continue : « Que fais-tu ici à ne rien faire alors que tes amies travaillent dans la vigne de mon Fils ? ».

 

« Que puis-je faire d'autre, ma bien aimée Dame ? », demande Adèle.

 

« Réunis les enfants de ce pays sauvage et apprends-leur ce qu'ils devraient savoir pour avoir la vie sauve ».

 

« Comment puis-je leur apprendre ce que je connais si peu moi-même? », réplique Adèle.

 

« Enseigne-leur le catéchisme, à faire le signe de la croix et à avoir recours aux sacrements ; tel est mon souhait », dit la dame. « Vas et ne crains rien. Je t'aiderai ».

 

Le père d'Adèle élèvera une petite chapelle sur le lieu de l'apparition. La jeune femme quant à elle continuera à faire ce que Notre-Dame lui a demandé, jusqu'à sa mort, survenue en 1896.

 

Approbation

 

L'approbation des apparitions par Mgr Ricken est arrivée après une enquête qui aura duré près de deux ans, son lancement ayant eu lieu en janvier 2009.

Le diocèse de Green Bay a publié sur son site des informations sur les apparitions dans l'Eglise.

 

Les documents expliquent que c'est l'évêque diocésain et non le Saint-Siège ou la conférence épiscopale qui a la responsabilité de juger de l'authenticité des apparitions survenues dans son diocèse.

 

Il est également dit que les apparitions présumées ne sont pas toutes approuvées par l'Eglise, et qu'aux Etats-Unis, par exemple, de prétendus événements de ce type à Necedah (Wisconsin) et Bayside (New York) ont été déclarés faux après examens.

 

« Personne ne peut prouver le surnaturel », rappelle la déclaration. « L'Eglise juge les apparitions sur la base de leur conformité aux Ecritures, à la sainte tradition et aux enseignements de l'Eglise, aux bénéfices spirituels qui en découlent dans la vie des personnes, évaluant s'il y a quelque chose dans la vie du voyant qui dément la crédibilité du récit »."

 

 

Our-Lady-of-Good-Remedy--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Prière à Notre Dame de Bon Secours

ou du Bon Secours

 

Ô Sainte Vierge Marie qui, pour nous inspirer une confiance sans bornes, avez voulu prendre le nom si doux de Mère de Bon Secours, je Vous supplie de me secourir en tout temps et en tout lieu, dans mes tentations, après mes chutes, dans mes difficultés, dans toutes les misères de la vie et surtout au moment de ma mort.

Donnez-moi, Ô Charitable Mère, la pensée et l'habitude de recourir toujours à Vous, car je suis sur que si je Vous invoque fidèlement, Vous serez fidèle à me secourir. Procurez-moi donc cette Grâce des grâces, la Grâce de Vous prier sans cesse et avec la confiance d'un enfant, afin que, par la vertu de cette prière fidèle, j'obtienne Votre Perpétuel Secours et la persévérance finale.

Bénissez-moi, Ô tendre et secourable Mère, et priez pour moi, maintenant, et à l'heure de ma mort.

Ainsi soit-il.

 

Soeur-Adele-Brice---en-bas-a-droite--parousie.over-blog.f.png

Soeur Marie Adèle Joseph Brice

en bas à droite

 

 

 

Sanctuaire Notre-Dame de Bon Secours

Shrine of Our Lady of Good Help

4047 Chapel Drive

New Franken, WI 54229

 

Phone: (920) 866-2571

 

E-mail: chapel000@centurytel.net

 

Web site: http://www.shrineofourladyofgoodhelp.com

 

 

 

usa.gif

 

Decree on the Authenticity of the Apparitions of 1859 in Champion, WI

 

 

The following is Adèle's own narrative in the words of Sister Pauline LaPlante to whom she had often told her story, and who in turn has recorded it for prosperity. (The original manuscript of this account of Sister Adèle written by Sister Pauline is preserved in the archives of the Sisters of Saint Francis of Bay Settlement.)

 

"It was in the early part of October that Adèle saw our Blessed Mother for the first time. Reverend William De Kelver told me that it was in 1858. Adèle was going to a small grist mill about four miles from here with a sack of wheat on her head. She was following an Indian trail that passed here where the Chapel now stands. The trail led towards Dykesville and branched off to Bay Settlement. At that time this was all a wilderness. As she came near the place where the Chapel now stands, she saw a lady all in white standing between two trees, one a maple and the other a hemlock. Adèle was frightened and stood still. The vision slowly disappeared leaving a little white cloud after it. Adèle continued on her errand, and returned home without seeing anything more. She told her parents what had happened, and they wondered what it could be; maybe a Poor Soul who needed prayers.

On the following Sunday she had to pass here again on her way to Mass at Bay Settlement which was the nearest place she had to attend Mass, and that was about eleven miles from her home. Despite the great distance or the inclemency of the weather, Adèle would never miss Mass on Sunday. This time she was not alone, but was accompanied by her sister, Isabella, and a Mrs. Theresa Vander Niessen. When they came near the trees the same lady in white was at the place where Adèle had seen her before. Adèle was again frightened, and said as a reproach, "Oh, that Lady is there again!" Adèle had not the courage to go on. The other two did not see anything, but they could tell by Adèle's looks that she was afraid. They thought it must be a Pour Soul that needed prayers. They waited a few minutes and Adèle told them that it was gone. It had disappeared as the first time, and all she could see was a little mist or white cloud. They went to Mass and Adèle went to confession, and told the priest how she had been frightened at the sight of the lady in white. He bade her not to fear, and asked her to speak of it out of the confessional, and so she did. Reverend William Verhoeff told her not to be troubled, that it would not harm her, and that if it were something from God she would see it again, and not to be afraid, but to ask in God's name who it was and what it desired of her? After that Adèle had more courage. She started homeward with her two companions and a man who was clearing land for the Holy Cross Fathers at Bay Settlement.

When they came near this place, Adèle's heart beat fast for this time through the trees she could clearly see a beautiful lady all clothed in dazzling white, with a yellow sash around her waist. Her dress fell to her feet in graceful folds. She had a crown of stars around her head, and her long wavy golden hair fell loosely over her shoulders; such a heavenly light shone round her that Adèle could hardly look at her sweet face.

This time Adèle was not frightened, but was filled with joy and peace. As soon as she came near enough, she knelt and spoke as the Father had advised her to do.

"In God's name, who are you and what do you desire of me?"

Our Blessed Mother answered, "I am the Queen of the Heavens, who prays for the conversion of sinners, and I wish you to do the same." She continued in her soft, sweet voice, "You were at Holy Communion this morning?"

"Yes, dear Lady," answered Adèle.

"You have done well, but I wish you to do more. Pray for nine days. Go and make a general confession, and offer your Holy Communion for the conversion of sinners. If they do not convert themselves, and do penance, my Son will be obliged to punish them."

In the meantime her companions were anxious to know to whom she was speaking.

"Who is it, Adèle?" they inquired. "Is it a Poor Soul from Belgium, or who is it?"

Adèle told them to kneel because the Lady said she was the Queen of the Heavens. one of the women commenced to cry and lament saying, "Oh, why are we so unhappy not to see her as you do?"

Adèle saw our Blessed Mother turn and look kindly at the women and say, "Blessed are they that believe and do not see."

Then turning to Adèle she said, "What are you doing here in idleness, while your companions are working in the vineyard of my Son?"

Adèle answered weeping, "What more can I do, dear Lady?"

"Teach the children," replied the Lady.

"How shall I teach them who know so little myself," said Adèle.

"I do not mean the science of the world; teach them their catechism, that they may know and love my Son; otherwise the people here will lose their faith," answered the Lady.

"With God's grace, and the help of your intercession I promise, dear Lady, to be faithful to what you bid me," answered Adèle.

"Go and fear nothing. I will help you," replied the Lady.

Then our dear Mother raised her eyes and hands heavenward, and slowly rose upward, surrounded by a light smokelike incense. The last Adèle saw of her was as if she were asking a blessing on those that were kneeling at her feet. Adèle saw nothing more, but fell on her face in a faint. Her companions tried to soothe and revive her. The man went to a little creek nearby to wet a cloth and fetch her some water.

As soon as she came to herself, they walked on toward home and because Adèle was still weak they rested at the first house to which they came. The people were all astonished at the news. Most of them believed it, but some thought she was out of her mind. It was not long, however, before Adèle, faithful to her promise, commenced to gather the children about her and to instruct them in their religion.

Shortly afterwards her father, Lambert Brice, built a little log chapel ten by twelve feet near the place of the apparition. As a young girl I knelt in the dear little chapel, and sang with Adèle her favorite hymn in French; "Chantons le nom admirable de la Reine des Cieux", or "Let Us Sing the Praises of the Admirable Name of the Queen of Heaven."

Sister Adèle used to go from here to Little Sturgeon and gather the children together and instruct them in all that was necessary for their First Holy Communion. Then she would bring them to Bay Settlement to Father Daems who would admit them to their first Holy Communion. I remember as a child, she would come with her little band of children to Bay Settlement, and kneel at the foot of our Lady's altar, and sing with them sweet hymns to our Blessed Mother in French. Adèle had a sweet voice and possessed a charm that drew the young to her. I would kneel behind her and listen with a burning desire to follow her, but had not the courage to leave my dear Mother that I loved next to God for she was my all as my dear Father died when I was a child of three. After my dear Mother died, May 11, 1863, I visited Adèle oftener, but it is always a pleasure to look back to my first visit to the dear little chapel, when there was only a small log chapel ten by twelve, and only a small picture of the Immaculate Heart of Mary pinned on the wall. This picture was given to Adèle by her confessor, Reverend William Verhoeff, who had great regard for her.

For seven years Adèle continued to gather the children around her for religious instructions, but in 1864 Reverend Philip Crud advised her to ask the people to help her build a home, so that they could come to her instead of her going to seek them. He also advised her to induce other girls to join her as he thought it was our Blessed Mother's desire that she should start a community of Sisters that would continue her work after her death. So she did. Some girls came to her aid, and they did accomplish a great deal for thousands of children have been instructed by Sister Adèle and her helpers. I think she commenced in a farm house with a few companions.

One thing more must be said about good Sister Adèle. She often told us how grieved she was to leave Belgium because she intended to join some Sisters to whom she had gone to school when she made her First Holy Communion. She and five or six of her age had promised our Blessed Mother at their First Holy Communion that they would become religious and go to distant countries to instruct poor children. The other girls followed their vocations.

In the fifties, Adèle's parents took the notion to come to America, but would not hear of her staying back.

She prayed and begged them to let her remain to become a Sister, but her Mother said it would cause her death if she did not come with them. So Adèle went to the priest and asked what to do. He told her to mind her parents and that later on, if God so willed, she could become a Sister in America, and he promised to pray for her. So poor Adèle had to come to America to help and cheer her parents, who though poor were good God - fearing people. That was why Adèle felt so sorry when our Blessed Mother said to her, "What are you doing here in idleness when your companions are working in the vineyard of my Son?"

So many times we would gather around Sister Adèle and have her tell us of the apparition of our Blessed Mother. She would always tell in the self-same way how she saw her twice without our Blessed Mother saying a word, but that the third time she spoke to her, and gave her the message of instructing the children in their religion lest they should lose their faith.

I shall never forget my last meeting with Sister Adèle. We went into the chapel and prayed. I can still see the calm, serene, and happy look on the face of the good Sister as if a light from Heaven shone upon her.

Dear Sister had a great deal to suffer from some misunderstandings, especially from some of the clergy; but all this was to make her feel that this is not our true home, and she took it in good faith. I never heard her say an unkind word against them. She was always charitable and obedient. Her work prospered and she did a great deal of good. So she continued her loved mission until on July ,5, 1896, aged 66, her beautiful soul returned to its Maker.

Dear Sister Adèle, from your happy home above remember us.

SISTER PAULINE."

 

 

 

 

 

Diocesan-Shrine-Decree

 

 

“I encourage the faithful to frequent this holy place as a place of solace and answered prayer.” (Bishop Ricken).

 

 

 

 

MARIAN APPARITION IN US

DECLARED WORTHY OF BELIEF

 

"Our Lady Appeared in 1859 to Belgian Immigrant in Wisconsin

 

GREEN BAY, Wisconsin, DEC. 8, 2010 (Zenit.org).- On today's feast of the Immaculate Conception, patroness of the United States, apparitions of Our Lady in Wisconsin have been given official diocesan approval.

 

Reading from his decree at a special Mass today at the Champion, Wisconsin, shrine, Bishop David Ricken of Green Bay stated, "I declare with moral certainty and in accord with the norms of the Church that the events, apparitions and locutions given to Adele Brise in October of 1859 do exhibit the substance of supernatural character, and I do hereby approve these apparitions as worthy of belief -- although not obligatory -- by the Christian faithful."

 

Today’s declaration makes Our Lady of Good Help at Champion the first and only site in the United States of an approved apparition of the Blessed Virgin Mary.

 

Dazzling

 

The apparitions -- there were three -- occurred in 1859. Our Lady spoke with Adele Brise (1831-1896), a young immigrant from Belgium.

 

It was early October when Brise saw Our Lady the first time: a lady clothed in dazzling white, with a yellow sash around her waist and a crown of stars around her head.

 

The vision slowly disappeared after several moments, without speaking to Brise.

 

The following Sunday, Oct. 9, Brise was on her way to Mass when the Lady returned. After Mass, Brise had the chance to ask her confessor about the apparitions, and he told her that if it were a heavenly messenger, she would see it again. He encouraged her to ask in God’s name who it was and what it desired of her.

 

On the return trip home, Our Lady again appeared and Brise did as her confessor had recommended.

 

“I am the Queen of Heaven who prays for the conversion of sinners, and I wish you to do the same," the Lady responded to Brise's question. "You received Holy Communion this morning and that is well. But you must do more. Make a general confession and offer Communion for the conversion of sinners. If they do not convert and do penance, my Son will be obliged to punish them."

 

One of the women with Brise asked her with whom she was speaking and why they couldn't see anyone.

 

“Kneel,” said Brise, “the Lady says she is the Queen of Heaven.” At this, the Lady looked kindly at Brise's companions and said, "Blessed are they that believe without seeing.”

 

The Lady continued, “What are you doing here in idleness while your companions are working in the vineyard of my Son?”

 

“What more can I do, dear Lady?” Brise asked.

 

“Gather the children in this wild country and teach them what they should know for salvation.”

 

“But how shall I teach them who know so little myself?” Brise replied.

 

“Teach them their catechism, how to sign themselves with the sign of the cross, and how to approach the sacraments; that is what I wish you to do," the Lady said. "Go and fear nothing. I will help you.”

 

Brise's father built a small chapel on the site and Brise went about fulfilling Our Lady's mandate, a mission she continued until her death in 1896.

 

Approval

 

Bishop Ricken's approval comes after an almost two-year investigation of the events and their consequences, which he initiated in January 2009.

 

The Diocese of Green Bay has published information on its Web site regarding apparitions in the Church.

 

The statements clarify that it is a diocesan bishop and not the Holy See nor the episcopal conference that is responsible for judging the authenticity of apparitions that are said to have occurred in his diocese.

 

The statements further noted that not all alleged apparitions are given Church approval, and in the United States, for example, supposed apparitions at Necedah, Wisconsin, and Bayside, New York, were examined and declared to be false.

 

"No one can prove the supernatural," the statement recalled. "The Church judges apparitions on the basis of their consistency with sacred Scripture, sacred Tradition and the teachings of the Church, the subsequent spiritual benefits in the lives of people, and whether there is anything in the life of the seer that detracts from the credibility of the account."

 

 

Our-Lady-of-America.jpg

 

 

 

 

 

 

Shrine-History-Brief-1.jpg

 

 

Shrine-History-Brief-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Prayer To Our Lady Of Perpetual Help

 

Mother of Perpetual Help, You have been blessed and favored by God. You became not only the Mother of the Redeemer, but the Mother of the redeemed as well. We come to You today as your loving children. Watch over us and take care of us. As You held the Child Jesus in Your Loving arms, so take us in Your arms. Be a mother ready at every moment to help us. For God who is mighty has done great things for You, and His Mercy is from age to age on those who love Him. Our greatest fear is that in time of temptation, we may fail to call out to You, and become lost children. Intercede for us, dear Mother, in obtaining pardon for our sins, love for Jesus, final perseverance, and the Grace always to call upon you, Mother of Perpetual Help. Amen.

 

 

 

 

 

Our Lady of Good Help - WI, Shrine Brochure

 

 

Tree-of-the-apparition-in-1859--Champion---WI--parousie.ove.jpg

 

 

Espagne.gif

 

UNA APARICIÓN DE MARÍA EN ESTADOS UNIDOS,

APROBADA PARA EL CULTO

 

"La Virgen se apareció a una inmigrante belga en 1859 en Wisconsin

 

GREEN BAY, jueves 9 de diciembre de 2010 (ZENIT.org).- Durante la fiesta de la Inmaculada Concepción, patrona de Estados Unidos, se dio la aprobación diocesana oficial a las apariciones de Nuestra Señora en Wisconsin.

Durante la lectura del decreto, ayer durante una misa especial en el santuario de Champion, monseñor David Ricken, obispo de Green Bay, afirmó: "declaro con certeza moral y de acuerdo con las normas de la Iglesia que los acontecimientos, apariciones y locuciones dadas a Adele Brise en octubre de 1859 presentan la sustancia de carácter sobrenatural, y yo por la presente apruebo estas apariciones como dignas de fe - aunque no obligatorias - para los fieles cristianos".

La declaración de ayer convierte al santuario de Nuestra Señora del Socorroo en Champion el primer y único lugar en Estados Unidos de una aparición de la Virgen María aprobada oficialmente.

Deslumbrante

Las apariciones – hubo tres – tuvieron lugar en 1859. Nuestra Señora habló con Adele Brise (1831-1896), una jovene inmigrante de Bélgica.

Fue a principios de octubre cuando Brise vio a la Virgen por primera vez: una señora vestida de blanco deslumbrante, con una banda amarilla alrededor de su cintura y una corona de estrellas en torno a su cabeza.

La visión desapareció lentamente después de unos momentos, sin hablar con Brise.

El siguiente domingo, 9 de octubre, Brise iba a Misa cuando la Señora volvió. Después de la Misa, Brise tuvo la oportunidad de preguntar a su confesor sobre las apariciones, y él le dijo que si era un mensajero del cielo, volvería a verlo. Le animó a preguntarle en el nombre de Dios quien era y qué quería de ella.

En el camino de vuelta a casa, Nuestra Señora volvió a aparecerse y Brise hizo como su confesor le había recomendado.

“Soy la Reina del Cielo que reza por la conversión de los pecadores, y deseo que tu hagas lo mismo”, respondió la Señora a la pregunta de Brise. “Recibiste la Santa Comunión esta mañana y eso está bien. Pero debes hacer más. Haz una confesión general y ofrece la Comunión por la conversión de los pecadores. Si no se convierten y hacen penitencia, mi Hijo se verá obligado a castigarles”.

Una de las mujeres que estaban con Brise le preguntaron con quién hablaba y por qué ellas no podían ver a nadie.

“Arrodillaos”, dijo Brise, “la Señora dice que es la Reina del Cielo”. Ante eso, la Señora miró amablemente a las compañeras de Brise y dijo: “Bienaventurados los que creen sin ver”.

La Señora prosiguió: “¿Qué haces aquí ociosa mientras tus compañeras trabajan en la viña de mi Hijo?”

 

“¿Qué más puedo hacer, querida Señora?” preguntó Brise.

 

“Reúne a los niños de este salvaje país y enséñales lo que deberían saber para salvarse”.

 

“¿Pero cómo les enseñaré lo que yo misma conozco tan poco?” replicó Brise.

“Enséñales su catecismo, cómo signarse con el signo de la cruz, y cómo acercarse a los sacramentos; esto es lo que deseo que hagas”, dijo la Señora. “Ve y no temas nada. Yo te ayudaré”.

El padre de Brise construyó una pequeña capilla en el lugar y Brise siguió cumpliendo el mandato de Nuestra Señora, una misión que siguió hasta su muerte en 1896.

 

Aprobación

 

La aprobación de monseñor Ricken llega después de una investigación de casi dos años sobre los acontecimientos y sus consecuencias, que comenzó en enero de 2009.

 

La diócesis de Green Bay ha publicado en su página web material sobre apariciones en la Iglesia.

Los documentos aclaran que es el obispo diocesano y no la Santa Sede ni la conferencia episcopal, el responsable de juzgar la autenticidad de las apariciones que presuntamente tienen lugar en su diócesis.

También se observa que no todas las supuestas apariciones son aprobadas por la Iglesia, y que en Estados Unidos, por ejemplo, supuestas apariciones en Necedah (Wisconsin), y Bayside (Nueva York), fueron examinadas y declaradas falsas.

"Nadie puede probar lo sobrenatural" recuerda la declaración. “La Iglesia juzga las apariciones en base a su consistencia con la sagrada Escritura, la sagrada Tradición y las enseñanzas de la Iglesia, los sibsiguientes beneficios espirituales en las vidas de las personas, y si hay algo en la vida del vidente que desmiente la credibilidad del relato”."

 

 

Procession--Champion--Wisconsin---parousie.over-blog.fr.png

 

 

germany.gif

 

MARIENERSCHEINUNGEN IN DEN USA:

ORTSBISCHOF BESTÄTIGT GLAUBWÜRDIGKEIT

 

"Die Muttergottes erschien im Jahre 1859 einer belgischen Immigrantin in Wisconsin

 

GREEN BAY, Wisconsin, 10. Dezember 2010 (Zenit.org).- Am Festtag der Unbefleckten Empfängnis, Patronin der Vereinigten Staaten, wurden die Erscheinungen Unserer Lieben Frau in Wisconsin von der Diözese offiziell anerkannt.

 

Bischof David Ricken von Green Bay verkündete diese Entscheidung im Rahmen einer besonderen Messe im Wallfahrtsort Champion, Wisconsin, indem er aus dem Dekret vorlas: „Mit moralischer Gewissheit und in Übereinstimmung mit den Normen der Kirche erkläre ich, dass die Ereignisse, Erscheinungen und Reden an Adele Brise im Oktober des Jahres 1859 übernatürlichen Charakter aufweisen, und hiermit bestätige ich den Gläubigen, dass diese Erscheinungen glaubwürdig sind - wenngleich der Glaube an sie nicht obligatorisch ist."

 

Mit dieser Erklärung wurde das Marienheiligtum von Unserer Lieben Frau von der Guten Hilfe in Champion zum ersten und einzigen Wallfahrtsort in den Vereinigten Staaten erklärt, wo die Erscheinungen der heiligen Jungfrau Maria kirchlich anerkannt sind.

 

Die drei Erscheinungen ereigneten sich im Jahre 1859. Die Jungfrau Maria sprach mit Adele Brise (1831-1896), einer jungen Immigrantin aus Belgien. Es war Anfang Oktober, als Brise die Muttergottes das erste Mal sah: eine Frau in blendend weißem Gewand, mit einer gelben Schärpe um die Taille und einer Sternenkrone um ihr Haupt. Die Vision verschwand langsam nach einigen Momenten, ohne Brise anzusprechen.

Am darauffolgenden Sonntag, den 9. Oktober, war Brise auf dem Weg zur Messe, als die Dame ihr wieder erschien. Nach der Messe nahm Brise die Gelegenheit wahr, um ihren Beichtvater über die Erscheinungen zu befragen, und er sagte zu ihr, dass sie sie wiedersehen werde, wenn es sich um eine Himmelsbotin handelte. Er ermutigte sie, die Person in Gottes Namen zu fragen, wer sie sei und was sie von ihr wünsche. Auf dem Nachhauseweg erschien ihr Unsere Liebe Frau erneut und Brise tat, wie es ihr Beichtvater empfohlen hatte.

Auf die Frage von Brise antwortete die Frau, „ich bin die Königin des Himmels, die für die Bekehrung der Sünder betet, und ich möchte, dass du dasselbe tust. Heute Morgen hast du die heilige Kommunion empfangen, und das ist gut so. Aber Du musst noch mehr tun. Leg eine Generalbeichte ab, und biete Gott deinen Kommunionempfang für die Bekehrung der Sünder an. Wenn sie sich nicht bekehren und Buße tun wollen, wird mein Sohn genötigt sein, sie zu bestrafen."

Eine der Frauen, die mit Brise unterwegs waren, fragte, mit wem sie spreche und warum sie niemanden sehen könne. Brise sagte zu ihnen: „Kniet nieder, denn die Frau sagt, sie ist die Königin des Himmels." Dann blickte die Frau freundlich auf die Gefährten von Brise und sagte:„Selig sind, die nicht sehen und doch glauben."

Die Frau fuhr fort: „Was machst du hier in Müßiggang, während deine Gefährten im Weinberg meines Sohnes arbeiten?" „Was kann ich noch mehr tun, liebe Frau?" fragte Brise. „Sammle die Kinder in diesem wilden Land und lehr sie, was sie für ihr Seelenheil wissen müssen." Brise antwortete ihr: „Aber wie kann ich sie unterrichten, wenn ich selbst so wenig weiß?" „Lehr sie ihren Katechismus, wie sie das Kreuz machen und die Sakramente empfangen müssen; das ist es, was ich von dir erbitte. Geh nur, und hab keine Angst. Ich werde dir helfen", sagte die Frau.

Brises Vater baute eine kleine Kapelle auf dem Gelände, und sie machte sich an die Arbeit, den Auftrag, den sie von der Muttergottes erhalten hatte, zu erfüllen. Sie lebte ihre Sendung bis zu ihrem Tode im Jahre 1896.

Die Anerkennung dieser Erscheinungen durch Bischof Ricken erfolgte nach einer fast zweijährigen Untersuchung der Ereignisse und deren Folgen, die im Januar 2009 eingeleitet worden sind. Die Diözese von Green Bay hat auf ihrer Website Informationen zu den Erscheinungen in der Kirche veröffentlicht.

Diese Aussagen verdeutlichen, dass der Diözesanbischof für die Beurteilung der Echtheit der Erscheinungen in seiner Diözese verantwortlich ist und nicht der Heilige Stuhl oder die Bischofskonferenz. Ferner weisen sie darauf hin, dass nicht alle vorgeblichen Erscheinungen von der Kirche anerkannt werden. So wurden zum Beispiel in den Vereinigten Staaten andere Erscheinungen in Necedah, Wisconsin, und Bayside, New York, untersucht und für unecht erklärt.

Das Dekret erinnert daran, dass „niemand das Übernatürliche beweisen kann. Die Kirche beurteilt Erscheinungen anhand ihrer Übereinstimmung mit der Heiligen Schrift, Tradition und Lehre der Kirche sowie ihrem späteren geistlichen Nutzen im Leben der Menschen, und ob es im Leben des Sehers etwas gibt, was das Ganze unglaubwürdig macht."

 

 

Our-Lady-of-Good-Help-2--WI--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

portugal.gif

 

APARIÇÃO DE MARIA NOS ESTADOS UNIDOS,

APROVADA PARA O CULTO

 

"A Virgem Maria apareceu a uma imigrante belga em 1859, em Wisconsin

 

GREEN BAY, quinta-feira, 9 de dezembro de 2010 (ZENIT.org) - Durante a festa da Imaculada Conceição, padroeira dos Estados Unidos, foi dada a aprovação diocesana oficial às aparições de Nossa Senhora em Wisconsin.

Durante a leitura do decreto, ontem, durante uma Missa especial no Santuário de Champion, Dom David Ricken, bispo de Green Bay, disse: "Declaro, com certeza moral e de acordo com as normas da Igreja, que os acontecimentos, aparições e locuções dadas a Adele Brise, em outubro de 1859, apresentam a substância de caráter sobrenatural, e eu, pela presente, aprovo tais aparições como dignas de fé - ainda que não obrigatórias - para os fiéis cristãos".

A declaração de ontem converteu o santuário de Nossa Senhora do Socorro de Champion no primeiro e único lugar nos Estados Unidos de uma aparição da Virgem Maria oficialmente aprovada.

Deslumbrante

As aparições - foram três - ocorreram em 1859. Nossa Senhora falou com Adele Brise (1831-1896), uma jovem imigrante de origem belga.

Foi no começo de outubro quando Brise viu a Virgem pela primeira vez: uma Senhora vestida de branco deslumbrante, com uma faixa amarela na cintura e uma coroa de estrelas na cabeça.

A visão desapareceu lentamente depois de alguns instantes, sem falar com Brise.

No domingo seguinte, 9 de outubro, Brise estava indo à Missa quando a Senhora voltou. Depois da Missa, Brise teve a oportunidade de perguntar ao seu confessor sobre as aparições, e ele lhe disse que, se era uma mensageira do céu, ela a veria novamente. Ele a encorajou a perguntar-lhe, em nome de Deus, quem era e o que queria dela.

No caminho de volta para casa, Nossa Senhora apareceu novamente e Brise fez o que seu confessor tinha recomendado.

"Eu sou a Rainha do Céu, que reza pela conversão dos pecadores, e desejo que faças o mesmo - respondeu a Senhora à pergunta de Brise. Recebeste a Sagrada Comunhão nesta manhã e isso é bom. Mas deves fazer mais. Faze uma confissão geral e oferece a Comunhão pela conversão dos pecadores. Se não se converterem e fizerem penitência, meu Filho vai ser obrigado a castigá-los."

Uma das mulheres que estavam com Brise lhe perguntou com quem ela estava falando e por que elas não conseguiam ver ninguém.

"Ajoelhem-se - disse Brise -, a Senhora disse que é a Rainha do Céu." Diante disso, a Senhora olhou amavelmente para as companheiras de Brise e disse: "Bem-aventurados os que creem sem ver".

A Senhora continuou: "O que fazes aqui parada, enquanto tuas companheiras trabalham na vinha do meu Filho?".

"O que mais posso fazer, querida Senhora?", perguntou Brise.

"Reúne as crianças deste país selvagem e mostra-lhes o que deveriam saber para salvar-se."

"Mas como lhes ensinarei o que eu mesma sei tão pouco?", replicou Brise.

"Ensina-lhes seu catecismo, como fazer o sinal da cruz e como se aproximar dos sacramentos; isso é o que eu desejo que faças - disse a Senhora. Vai e não tenhas medo. Eu te ajudarei."

O pai de Brise construiu uma pequena capela no local e ela continuou cumprindo o mandato de Nossa Senhora, uma missão que continuou até sua morte, em 1896.

A aprovação de Dom Ricken chegou depois de uma investigação de quase dois anos - desde janeiro de 2009 - sobre os acontecimentos e suas consequências.

A diocese de Green Bay postou em seu site material sobre aparições na Igreja.

Os documentos esclarecem que é o bispo diocesano, e não a Santa Sé ou a conferência episcopal, o responsável por julgar a autenticidade das aparições que supostamente acontecem em sua diocese.

Também se observa que nem todas as supostas aparições são aprovadas pela Igreja, e que nos Estados Unidos, por exemplo, supostas aparições em Necedah (Wisconsin) e Bayside (Nova York) foram examinadas e declaradas falsas.

"Ninguém pode provar o sobrenatural - recorda a declaração. A Igreja julga as aparições com base na sua coerência com as Sagradas Escrituras, com a Sagrada Tradição e com os ensinamentos da Igreja, nos benefícios espirituais subsequentes na vida das pessoas, e se há algo na vida do vidente que desmente a credibilidade do relato."

 

Our-Lady-of-Good-Help--WI--parousie.over-blog.fr.png

 

 

italie.gif

 

UN'APPARIZIONE DELLA MADONNA NEGLI USA

APPROVATA PER IL CULTO

 

"Apparve a un'immigrata belga nel 1859 nel Wisconsin

 

GREEN BAY, giovedì, 9 dicembre 2010 (ZENIT.org).- Durante la festa dell'Immacolata Concezione, patrona degli Stati Uniti, è stata data l'approvazione diocesana ufficiale alle apparizioni della Madonna nel Wisconsin.

 

Durante la lettura del decreto, questo mercoledì nel corso di una Messa speciale nel Santuario di Champion, monsignor David Ricken, Vescovo di Green Bay, ha affermato: “Dichiaro con certezza morale e in base alle norme della Chiesa che gli eventi, le apparizioni e i discorsi ricevuti da Adele Brise nell'ottobre 1859 presentano sostanza di carattere soprannaturale, e io con la presente approvo queste apparizioni come degne di fede – anche se non obbligatorie – per i fedeli cristiani”.

 

La dichiarazione di questo mercoledì trasforma il santuario di Nostra Signora del Soccorso a Champion nel primo e unico luogo negli Stati Uniti di un'apparizione della Vergine Maria approvata ufficialmente.

 

Abbagliante

 

Le apparizioni – se ne sono verificate tre – hanno avuto luogo nel 1859. La Madonna parlò ad Adele Brise (1831-1896), una giovane immigrata del Belgio.

 

All'inizio di ottobre la Brise vide la Vergine per la prima volta: una signora vestita di un bianco abbagliante, con una fascia gialla intorno alla vita e una corona di stelle sulla testa.

 

La visione scomparve lentamente dopo qualche momento, senza parlare alla Brise.

 

La domenica successiva, il 9 ottobre, la donna si stava recando a Messa quando la Signora tornò Dopo la celebrazione, la Brise ebbe l'opportunità di chiedere al suo confessore delle apparizioni, e egli le disse che se era una messaggera del cielo l'avrebbe rivista. La esortò a chiederle nel nome di Dio chi fosse e che cosa voleva da lei.

 

Tornando a casa, la Madonna apparve di nuovo, e Adele Brise fece come le aveva raccomandato il suo confessore.

 

“Sono la Regina del Cielo che prega per la conversione dei peccatori, e desidero che tu faccia lo stesso”, rispose la Signora alla domanda della Brise. “Hai ricevuto la Santa Comunione questa mattina e questo va bene, ma devi fare di più. Fai una confessione generale e offri la Comunione per la conversione dei peccatori. Se non si convertono e non fanno penitenza, mio Figlio si vedrà costretto a punirli”.

 

Una delle donne che erano con la Brise le chiese con chi parlasse e perché loro non riuscivano a vedere nessuno.

 

“Inginocchiatevi”, disse la Brise, “la Signora dice di essere la Regina del Cielo”. Di fronte a questo, la Signora guardò gentilmente le compagne della donna e disse: “Beati coloro che credono senza vedere”.

 

La Signora proseguì: “Che fai qui in ozio mentre le tue compagne lavorano nella vigna di mio Figlio?”.

 

“Che cos'altro posso fare, amata Signora?”, chiese la Brise.

 

“Riunisci i figli di questo Paese selvaggio e insegna loro quello che dovrebbero sapere per salvarsi”.

 

“Come potrò insegnare loro ciò che io stessa conosco così poco?”, replicò la donna.

 

“Insegna loro il catechismo, come fare il segno della croce e come avvicinarsi ai sacramenti; è questo che voglio che tu faccia”, disse la Signora. “Vai e non temere nulla. Io ti aiuterò”.

 

Il padre della Brise costruì una piccola cappella in quel luogo, e la donna continuò a fare ciò che Nostra Signora le aveva detto, missione che portò avanti fino alla morte, nel 1896.

 

Approvazione

 

L'approvazione del Vescovo Ricken arriva dopo un'indagine sugli eventi e le loro conseguenze durata quasi due anni, essendo iniziata nel gennaio 2009.

 

La Diocesi di Green Bay ha pubblicato sul suo sito web materiale sulle apparizioni nella Chiesa.

 

I documenti spiegano che è il Vescovo diocesano e non la Santa Sede o la Conferenza Episcopale ad avere la responsabilità di giudicare l'autenticità delle apparizioni che si dice siano avvenute nella sua Diocesi.

 

Si osserva anche che non tutte le presunte apparizioni sono approvate dalla Chiesa, e che negli Stati Uniti, ad esempio, presunti eventi di questo tipo a Necedah (Wisconsin) e Bayside (New York) sono stati esaminati e dichiarati falsi.

 

“Nessuno può provare il soprannaturale”, ricorda la dichiarazione. “La Chiesa giudica le apparizioni in base alla loro conformità alla Sacra Scrittura, alla sacra Tradizione e agli insegnamenti della Chiesa, e ai benefici spirituali derivanti nella vita delle persone, considerando se ci sia qualcosa nella vita del veggente che smentisce la credibilità del racconto”."

 

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 09:23

Notre-Dame de la Medaille Miraculeuse

 

 

 

 

 

 

"1 En ce moment, les disciples s'approchèrent de Jésus, et dirent : Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ?

2 Jésus, ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d'eux,

3 et dit : Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.

4 C'est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux.

5 Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même.

6 Mais, si quelqu'un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu'on le jetât au fond de la mer."

 

Matthieu 18:1-6 (Louis Segond).

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 10:17

Statue-de-Jesus-noir--parousie.over-blog.fr.JPG

 

 

 

Prière pour la paix en Côte d’Ivoire

 

"Seigneur, Père Éternel, Créateur du Ciel et de l’univers,

Créateur de cette terre de Côte d’Ivoire,

Tu voulais en faire un paradis

Pareil à celui confié à Adam et Ève.

Mais nous nous sommes éloignés de Toi,

Et nous voilà plongés dans la détresse ;

Seigneur, prends pitié de nous.

Vois nos souffrances !

Vois nos cœurs blessés !

Vois nos familles dévastées, détruites !

Vois nos enfants perturbés !

Vois nos jeunes désemparés !

Vois nos efforts pour ramener la paix

Et fais de nous des artisans de paix !

Pardonne à ceux qui activent les tensions et les conflits

En procurant des armes ;

Touche leur cœur pour qu’ils préfèrent la vie à la mort.

Pardonne à ceux qui profitent de cette crise

pour piller notre pays et ses habitants.

Pardonne à ceux qui recherchent le pouvoir par tous les moyens

au mépris de la dignité de la personne humaine

et de l’intérêt de la Nation.

Donne-nous des responsables politiques

pénétrés de l’Esprit Saint.

Touche le cœur de tous et de chacun.

Révèle à tous Ton Esprit et qu’ils acceptent de mettre fin

à la misère et à la souffrance de leurs frères et sœurs.

Suscite des hommes et des femmes

pleins d’amour, de justice et de vérité,

capables de conduire Ton peuple vers son épanouissement total,

avec courage, désintéressement, générosité et sagesse.

Bénis et protège tous les habitants de ce pays !

Révèle-nous Ton Amour et Ta Vérité !

Donne-nous la sérénité du cœur !

Donne-nous Ta Paix !

En union avec la Vierge Marie, Notre-Dame de la Paix ,

Nous Te supplions, au Nom de Jésus-Christ, Prince de la Paix,

qui vit et règne avec Toi dans l’Unité du Saint-Esprit,

pour les siècles des siècles.

Amen."

 

 

 

 

Paix-du-Christ-a-la-Cote-d-Ivoire--Amen.gif

 

 

La Paix du Christ, Prince de la Paix, à la Côte d'Ivoire !

La Paix du Christ à la Côte d'Ivoire, par le Coeur Immaculé de Marie, Reine de la Paix !

La Paix du Christ à la Côte d'Ivoire, par l'Ange de la Paix !

La Paix du Christ sur la Côte d'Ivoire et sur toute l'Afrique, par les très Saintes Larmes et le Coeur Douloureux de Marie Immaculée, Notre-Dame d'Afrique, Mère de Toute Grâce !

Ainsi soit-il !

 

Patrick.

 

 

Notre-Dame-de-la-Garde--Bonoua--Cote-d-Ivoire-.jpg

Notre-Dame de la Garde, Bonoua

 

 

 

Diocèse d'Abidjan

 

 

 

Les 3 grands Sanctuaires de Côte d'Ivoire

 


ISSIA

SANCTUAIRE NOTRE-DAME DE LA DÉLIVRANCE

 

"Ville de 260 000 habitants dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire, à 385 km d'Abidjan, Issia abrite depuis 1991 sur une colline une grotte en l'honneur de Notre-Dame de la Délivrance.


VOCATION DE NOTRE DAME DE LA DÉLIVRANCE

Selon la vision prophétique des fondateurs du culte à Notre-Dame de la Délivrance, sa vocation répond en particulier à un double problème majeur en Afrique :

- l'asservissement mortifère aux esprits mauvais de la sorcellerie (jusque dans ses versions modernes dans les sectes et l'ésotérisme) et la terreur qui en résulte,

- l'esclavage dans certains liens personnels du péché, notamment les offenses à la sainteté du mariage (concubinages, polygamie…), les mensonges et les vols (corruptions, tricheries…), et enfin les colères et rancœurs entretenues.

Ainsi la vocation particulière de Notre-Dame de la Délivrance consiste à obtenir la conversion et la délivrance de toutes sortes de maux physiques comme spirituels, restaurant la plénitude de vie et la joie chez tous les visiteurs."

 

Informations détaillées sur : www.beatissia.org

 

 

Santuaire-Marial-d-Abidjan.jpg

 

 

ABIDJAN

SANCTUAIRE Notre-Dame d'Afrique,

Mère de Toute Grâce

 

"Situé en la capitale économique de la Côte d'Ivoire, le Sanctuaire Marial d'Abidjan bénéficie d'un beau cadre et offre aux visiteurs et pèlerins une hospitalité céleste. Il a été inauguré le 1er Février 1987 par le Cardinal Bernard Yago, qui désirait voir « les foules renforcer et approfondir leur foi dans ce lieu,... un lieu de recueillement pour ceux qui cherchent le sens de leur vie et pour les affligés en quête de consolation et d'affection maternelles. »

Le Sanctuaire doit son nom au Pape Jean-Paul II qui, au terme de sa première visite sur le continent, a voulu consacrer l'Afrique à la Vierge, et en a béni la première pierre et suggéré l'appellation Notre-Dame d'Afrique. Le cardinal Yago y a ajouté le titre « Mère de Toute Grâce », d'où « NOTRE-DAME D'AFRIQUE, MÈRE DE TOUTE GRÂCE »."

 

 

Jesus-dans-une-goutte-de-Sang--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

YAMOUSSOUKRO

BASILIQUE NOTRE DAME DE LA PAIX

 

"Ce Sanctuaire Marial construit au coeur de la Côte d'Ivoire, don du premier président de la République, son Excellence Félix Houphouët-Boigny, est un signe prophétique pour la Côte d'Ivoire et pour l'Afrique tout entière. Signe qui nous invite à nous tourner de façon radicale vers Dieu Lui-même, notre Paix dont la Vierge Marie est l'humble Servante qui nous accompagne sur terre tout au long de notre chemin de sainteté. Elle a été consacrée par le Pape Jean Paul II en personne le 10 septembre 1990.

« Rien n'est trop beau pour le Seigneur ». La Basilique Notre-Dame de la Paix est une copie de la Basilique Saint-Pierre de Rome. Sa capacité d'accueil est de 200.000 personnes environ. Le lieu par excellence de prière, mais aussi un lieu où les visiteurs rencontrent Dieu à travers l'art sacré qui interpelle la conscience humaine et l'incline vers le Créateur de toute chose."

 

 

Les Saints d'Afrique

 

 

Armoiries-de-Cote-d-Ivoire.png

 

 

LE SANCTUAIRE MARIAL D'ABIDJAN, MÈRE DE TOUTE GRÂCE

 

"Le Sanctuaire Marial a été inauguré le 1er février 1987, par le Cardinal Bernard YAGO, Archevêque d'Abidjan, en présence du chef de l'Etat Félix Houphouët-BOIGNY, de nombreuses personnalités politiques, d'une centaine de Prêtres et de dix mille pèlerins.

Le Sanctuaire Marial a déjà sa petite histoire : celle d'être le Sanctuaire dont un Pape aura béni la première pierre et « suggéré » l'appellation. En mai 1980, le pape Jean-Paul II visite la Côte d'Ivoire pour la première fois et bénit à cette occasion, la première pierre de la future cathédrale Saint-Paul et celle du futur Sanctuaire Marial. Il propose même d'appeler celui-ci « Notre Dame d'Afrique », voulant ainsi, au terme de sa première visite sur le continent, consacrer l'Afrique à la Vierge Marie.

À l'appellation suggérée par le Pape, « Notre-Dame d'Afrique », le Cardinal YAGO a voulu ajouter celle de « Mère de Toute Grâce ».


Pour quoi un sanctuaire Marial à Abidjan ?

 

La réponse appartient en priorité au Cardinal YAGO qui désire que « les foules viennent renforcer et approfondir leur foi dans ce lieu… un lieu de recueillement pour ceux qui cherchent le sens de leur vie et pour les affligés en quête de consolation et d'affection maternelles. Deux paroles de Marie sont gravées à l'entrée de notre Sanctuaire : « Je suis la Servante du Seigneur » et « Faites tout ce qu'Il vous dira ».

 

 

Nouveau Testament audio gratuit en dialectes africains

et en langues du monde

 

 

 

Matthieu 6 en Bambara (Bamanankan) mp3

 

 

 

Encyclopédie en Bamanankan

 

 


1. La statue de Notre-Dame d'Afrique, Mère de Toute Grâce


Pourquoi ce titre ?


Depuis la Consécration de la Basilique d'Alger, le 2 juillet 1872, Notre-Dame d'Afrique veille sur le continent et accompagne les efforts de tous les missionnaires pour faire connaître Jésus-Christ, le Sauveur de tous les hommes.

Lors de son premier voyage apostolique en terre d'Afrique, le Pape Jean-Paul II a donc manifesté son désir d'une nouvelle consécration de ce continent à Notre-Dame.

L'inauguration et la Consécration du Sanctuaire Marial d'Abidjan en ont été l'un des premiers signes. C'est-à-dire la Mère de Celui qui est plénitude de Grâce, Salut et Miséricorde pour chaque être humain, est solennellement invoquée ici sous le titre très ancien de « Mère de Toute Grâce ». Marie nous donne Celui qui est le seul Médiateur entre Dieu et les hommes, Celui qui nous rend gracieux aux yeux de Son Père.

 

 

Prières en Bambara

 

 

Film Jésus en Bambara

 

 

Notre-Dame-d-Afrique--Mere-de-Toute-Grace--Abidjan--Cote.jpg

 

 

Prières en Kru

 

 

Film Jésus en Kru


 

Un mot sur l'image


La statue en bois d'iroko, qui a été réalisée par le jeune sculpteur ivoirien Paul Siaka Coulibaly, a été mise en place au cours de l'année mariale, le 15 août 1987. Elle veut exprimer cette profonde réalité théologique : Jésus est né d'une femme (Gal 4:4-7) et nous est donné par une femme, qui s'appelle Marie.

Cette femme est ici représentée comme une ivoirienne, d'une taille moyenne de 1,63 m. Sa coiffure et son pagne n'appartiennent cependant pas à une ethnie particulière. Son geste maternel qui sort l'enfant du dos pour nous le donner est un geste très naturel. Cette femme est jeune car elle renvoie à Marie « plus jeune que le péché et la benjamine de notre race », comme dit Bernanos. Elle est souriante car sa paix et sa joie ne peuvent venir que de la contemplation intérieure de Dieu qui l'habite. Elle est, dans sa simplicité de « Servante », la demeure du Saint-Esprit.

Ce que Marie était à Nazareth et à Jérusalem, Elle le reste toujours, mais Son Cœur est désormais élargi à la dimension du monde entier. Maintenant qu'Elle est dans la Gloire en Corps et en Âme, nous pouvons nous La représenter comme une femme proche de chacun de Ses enfants, et ici comme une femme africaine. Elle continue à nous donner Son Fils, car Marie ne garde rien pour Elle du don reçu de Dieu. Elle donne tout et se donne Elle-même.

Il est vrai que notre Foi a besoin de signes pour l'aider à rejoindre le monde du divin. Mais la Foi n'adore ni les statues ni les Sanctuaires. Notre ferveur à l'égard de cette statue ne s'adresse pas au bois mais à Notre-Dame qu'il essaie de nous « représenter ». C'est la Vierge Marie que nous vénérons comme « Mère de Toute Grâce ».

 

Notre-Dame-d-Afrique--Mere-de-Toute-Grace--Abidj-copie-1.jpg

 

 

Film Jésus en Gur (Guro)


 

2. Le calvaire

 

Il représente la scène du Calvaire telle que l'évangéliste nous l'offre en Jean 19:26-27 : « Voyant ainsi sa mère et près d'elle le disciple qu'il aimait, Jésus dit à sa mère : « Femme, voici ton fils ». Il dit ensuite au disciple : « Voici ta mère ». Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui » (Jn 19:26-27).

Quant à Jean, il tient de sa main gauche l'arbre de la Croix et semble protéger de sa main droite le mystère qui est en train de se vivre entre le Christ mourant et Sa Mère. Plus tard, il écrira, dans sa Première Lettre : « Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché du Verbe de vie… nous vous l'annonçons » (1 Jn 1:1-2).

Le samedi 3 février 1990, au cours de la célébration du troisième anniversaire de la Consécration du Sanctuaire Marial, le Cardinal B. YAGO a béni ce Calvaire taillé par Paul Siaka, dans un demi-tronc d'iroko de 2,20 m de haut."

 

 

Bible, Matthieu en dioula

 

Notre-Dame de Fatima et la Côte d'Ivoire

 

 

Peace-is-Coming--Jon-McNaughton.jpg

"Peace is Coming", La Paix arrive

Jon McNaughton

 

 

 

 

Langue Dioula

(Jula, Dyula, Dyoula, Diula, Djula)

 

 

Matthieu 6:9-13

 

Matthieu-6--9-13-en-Dioula-1.jpg

Matthieu-6--9-13-en-Dioula-2.jpg

 

Source: "LAYIDUKURA" - Le Nouveau Testament en Jula, Burkina Faso, publié sous le titre Layidukura. Alliance Biblique du Burkina Faso, Ougadougou (1999).

 

 

Fim Jésus en Dioula

 

 

 

An Faa/Notre Père/Our Father/Pater Noster

voir Matthieu 6:9-13 et Luc 11:2-4

 

An Faa min bɛ sankolo la,

i tɔgɔ ka bonya.

I ka kɛ an ka masa ye tuma bɛɛ.

I sago ka kɛ dugukolo kan

i n'a fɔ a bɛ kɛ sankolo la cogo min na.

An ka bii dumuni di an ma.

E ka yafa an ma i n'a fɔ an fana bɛ

yafa an hakɛ tabagaw ma cogo min na.

I kan'a to Sutana ka se an kɔrɔ,

an tanga kojugu ma.

bari masaya ni sebagaya ani

nɔɔrɔ y'i ta ye waati bɛɛ.

Amiina.

 

 

Discours religieux chrétien au Burkina Faso 1/2

 

 

 

Vidéo Jésus dans toutes les langues

 

 

Cote d'Ivoire 3

 

 

Discours religieux chrétien au Burkina Faso 2/2

 

 

 

Cote d'Ivoire 2

 

 

 

Prières en Malinké

(Mandinka, Manden, Manding, Mandingo, Mandingue, Mandé, Socé)

 

 

 

Cote d'Ivoire 1

 

 

 

Vidéo Jésus en Mandinka

 

 

 

Cote d'Ivoire consacree aux 2 Saints Coeurs Unis de Jesus et Marie

 

 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 14:03

Venerable-Delia-Tetreault-en-francais.jpg

Délia Tétreault

Révérende Mère Marie du Saint-Esprit

née 4 février 1865 à Marieville*, comté de Rouville (Québec)

* anciennement Sainte-Marie-de-Monnoir

morte le 1er octobre 1941, funérailles à la Maison-Mère

des Soeurs Missionnaires de l'Immaculée-Conception

2900, chemin Sainte-Catherine, Côte-des-Neiges, Montréal

 

 

 

qcflag.gif

 

 

 

Prière pour la glorification de la

Vénérable Délia Tétreault

 

"Dieu, Notre Père, Tu as déposé au coeur de la Vénérable Délia Tétreault un ardent désir de Te faire connaître et aimer aux quatre coins du monde.

Dans un élan d'Action de grâces pour tout don reçu de Toi, elle a été dans l'Église canadienne un prophète pour la mission universelle.

Confirme la sainteté de sa vie en nous accordant le miracle que nous Te demandons...

Et à son exemple, accorde-nous d'être dans le monde des missionnaires de la Bonne Nouvelle.

Nous Te le demandons par Ton Fils, le Ressuscité, et l'Esprit qui anime Ton Église."

 

Venerable-Delia-Tetreault.jpg

 

Si vous obtenez des faveurs par l'intercession de la Vénérable Délia Tétreault (Mère Marie-du-St-Esprit), vous êtes priés de les signaler à l'adresse ci-dessous :

 

Bureau de la Cause Délia-Tétreault 

Les Soeurs Missionnaires de l'Immaculée-Conception

100, Place Juge-Desnoyers

Laval, P.Q.

Canada

H7G 1A4

 

Tél.: (450) 663 6460

 

Courriel : causedeliatetreault@micpontviau.ca

 

Site : http://www.soeurs-mic.qc.ca/fondatrice/cause/causedt.htm

 

 

Venerable-Delia-Tetreault-avec-ses-parents--parousie.ov.jpg

  Délia avec ses parents

 

 

 

 

Paroles de Mère Délia Tétreault

 

"La tolérance est l'une des causes essentielles de succès dans la vie,

quel que puisse être le but poursuivi."

 

"Notre vie devrait être un chant perpétuel d'action de grâces."

 

"Mettez du soleil au coeur de ceux qui vous approchent."

 

"L'union des coeurs et des esprits,

c'est une force qui triomphe de tout."

 

"Gardez bien votre joie et communiquez-la aux autres."

 

"Semez du bonheur à pleines mains, c'est encore le pain

qui manque le plus sur notre pauvre terre."

 

"Pour parvenir à bien faire toutes choses,

occupons-nous du moment présent."

 

"L'avenir n'est pas à nous, seul le moment présent nous appartient."

 

"Ce ne sont pas les grandes maisons qui rendent heureux,

mais les grands coeurs."

 

"Par Marie, avec Marie et en Marie, nous sommes plus capables

d'une totale confiance en Dieu ; nous chantons notre Magnificat

pour rendre grâce à Dieu pour toutes choses."

 

"Ce sont les prières et les sacrifices de mes chères enfants qui

m'obtiendront la Grâce des Grâces :

Celle de connaître la Sainte Volonté de Dieu

et les moyens de L'accomplir en toutes choses."

 

 

 

 

Venerable-Delia-Tetreault-3.jpg

 

 

Délia Tétreault a fondé la Congrégation des Soeurs Missionnaires de l'Immaculée-conception (M.I.C.).

 

Elle a été notamment l'apôtre de la Divine Volonté et de l'Action de Grâce.

 

Dans sa jeunesse, elle a fait un étrange et célèbre rêve : elle était agenouillée à côté de son lit quand tout à coup, elle vit un grand champ de blé. Chaque épi de blé s'est ouvert et tout le champ de blé s'est transformé en têtes d'enfants de différentes nationalités. Elle a compris que c'était ces enfants qui attendaient la venue de quelqu'un pour leur parler du Christ.

 

En 1933, Délia est terrassée par une congestion cérébrale. Paralysée, elle consacre les huit dernières années de sa vie à la prière.


Plaque-du-tombeau-de-marbre-de-Delia-Tetreault.jpg

 

 

Une pensée pour le frère jumeau de Délia :

Roch Tétreault, mort à 7 mois,

et pour leurs parents Célina Ponton,

épouse d'Alexis Tétreault.

 

 

Tombeau-de-marbre-de-Delia-Tetreault.jpg

 

 

" Sur le dessus du tombeau, à gauche, se trouve un cadre dans lequel une reproduction d'un document se trouvant dans un scapulaire porté par la défunte est accompagné des explications suivantes : Longtemps après la mort de notre vénérée Fondatrice, on découvrit que le scapulaire, qu'elle avait portée jusqu'à la fin, contenait un feuillet manuscrit aux plis et aux contours usés. Un long travail de déchiffrement a permis d'en reconstituer les lignes. Ci-dessous : conclusion de l'acte d'amour parfait écrit de la main de Délia Tétreault : "Je veux que ce papier ne me quitte jamais, jamais et descende avec moi dans la tombe afin que du fond de mon sépulcre et de mes ossements décharnés, s'élève une voix qui s'écrie : Je vous aime, ô mon Dieu, Je vous aime !" "

 

 

Acte-d-amour-parfait-manuscrit-de-Delia-Tetreault-plie-d.jpg

 

 

 

Source du texte et photos du tombeau et des reliques : http://intimatelandscape.blogspot.com

 

 

 

Coeur-de-Delia-Tetreault.jpg

Coeur de Délia

 

 

 

 

Plaque-du-Coeur-de-Delia-Tetreault.jpg

 

 

 

 

 

 

Tombeau-de-marbre-de-Delia-Tetreault-2.jpg

 

 

 

Venerable-Delia-Tetreault-en-anglais.jpg

 

 

  uk.gif

 

 

 

Prayer for the Glorification of

Venerable Delia Tetreault


"God, our Father, You placed in the heart of the Venerable Delia Tetreault an ardent desire to bring people to all parts of the world to know and love You. In an outpouring of Thanskgiving for every gift received from You, she was a prophet of the universal mission in the Church of Canada.

Confirm the holiness of her life by granting us the miracle which we ask of You…

And after her example, grant that we may be missionaries of the Good News in the world.

We ask You this through Your Son, the Risen One, and through the Spirit who makes the Church alive."

 

Venerable-Delia-Tetreault-2.jpg

 

If you obtain favours through the intercession of Venerable Mother Délia Tétreault (Mother Mary of the Holy Spirit), please, let us know about them at the following address:

 

Bureau de la Cause Délia-Tétreault

Missionnary Sisters of the Immaculate Conception

100, Place Juge-Desnoyers

Laval, P.Q.

Canada

H7G 1A4


Tél.: (450) 663 6460

 

Email: causedeliatetreault@micpontviau.ca

 

Website: http://www.soeurs-mic.qc.ca/fondatrice/cause/causedta.htm

 

 

Venerable-Delia-Tetreault-reposant-en-chapelle-ardente-.jpg

 

 

 

At age 25, she still saw nothing ahead of her - but since a long time one thought kept coming back and that was God wanted her to work for a foundation of women for the missions and also one of priests for the foreign missions.

She thought “Canada has received faith thanks to the missionaries from the Old Countries, now it is our turn to bring the Gospel to others.”

Delia often reminded her sisters that with Mary, who is very close to us we become more available to the will of God and more flexible to the action of the Holy Spirit.

Through Mary, with Mary, and in Mary we are more capable of a total trust in God. Like Mary, we sing our Magnificat to thank God for all things.


Venerable-Delia-Tetreault--d-un-cote--Mon-Dieu--me-vo.jpg


Msgr. Bruchesi did go to Rome in 1902 and he spoke to the Pope about this new foundation (to be "Sisters of the Immaculate Conception"). Pope Pius X immediately answered: “Found, found and all the blessings of Heaven will fall upon this new Institute and you will call them the Missionary Sisters of the Immaculate Conception.”

 

“Our life must be a hymn of perpetual thanksgiving. To relish all that the good Lord wills or permits, what a grace!” Her guiding light was “the holy will of God”. She says: “It is the prayers and the sacrifices of my dear children that will obtain for me the grace of graces - that of knowing the holy Will of God and the means of accomplishing it in all things”.


Venerable-Delia-Tetreault-en-espagnol.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0