Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 19:47

Gif-Caylee-Anthony--2005-2008---parousie.over-blog.fr.gif

Caylee Marie Anthony

9 août 2005 - 16 juin 2008 

 

 

 

 

"1 Judge not, that ye be not judged.

2 For with what judgment ye judge, ye shall be judged: and with what measure ye mete, it shall be measured to you again.

3 And why beholdest thou the mote that is in thy brother's eye, but considerest not the beam that is in thine own eye?

4 Or how wilt thou say to thy brother, Let me pull out the mote out of thine eye; and, behold, a beam is in thine own eye?

5 Thou hypocrite, first cast out the beam out of thine own eye; and then shalt thou see clearly to cast out the mote out of thy brother's eye."

 

King James Version: Matthew Chapter 7:1-5

 

 

 

 




The Casey Anthony trial

 

 

 

"7 So when they continued asking him,

he lifted up himself, and said unto them,

He that is without sin among you,

let him first cast a stone at her."

 

King James Version: John Chapter 8:7

 

 

Caylee-with-Jesus--parousie.over-blog.fr.jpg

 Caylee dans les bras de Jésus

 

 

 

 

L'Affaire Caylee Anthony 

 

 

 

 

"1 Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. 

2 Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l'on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.

3 Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'oeil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil ?  

4 Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton oeil, toi qui as une poutre dans le tien ?  

5 Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille de l'oeil de ton frère."

 

Matthieu 7 : 1-5 (Louis Segond)

 

 

 

 

Casey Anthony, la mère la plus détestée des États-Unis

 

 

 

 

"7 Eux, ils insistaient, répétant leur question.

Alors il se releva et leur dit :

Que celui d'entre vous qui n'a jamais péché

lui jette la première pierre !"

 

Jean 8 : 7 (La Bible du Semeur)

 

 

 

jacdesalpes (Flickr), Saint Curé d'Ars, Cathédrale de Rie

Saint Curé d'Ars, Cathédrale de Riez (04)

 

Avec l'aimable autorisation de jacdesalpes

 

 

 

 

Puget-Théniers, le 26 juin 2011

 

 

Seigneur, couvre-nous de Ton Précieux Sang vermeil, merveille éternelle, rêve éveillé perpétuel, Rédemption de Tes dévots, envol de l’esprit, pardon pour les vilains et les vauriens, pour ceux qui ne savent ou ne veulent Te vénérer sous les Saintes Espèces, et que Tu invites à Communier avec ferveur et humilité dans la Sainte Eucharistie. Nous pouvons apercevoir Ton Visage défiguré sur la Croix, ruisselant de perles pourpres et de pierres précieuses scintillantes, versées pour nous dans de vives douleurs, avec Amour et abandon à la Volonté de notre Père, pour nous racheter et nous donner la vie.

 

 

http://parousie.over-blog.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 12:12

Visage-du-monde--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

 

"Saints" enfants innocents *, qui étiez coupables d'être innocents, d'être "différents", vous qui êtes partis à l'abattoir comme Jésus, l'Agneau Immaculé Immolé ; par votre atroce martyre, priez pour nous le Christ Crucifié !

 

* Pléonasme volontaire.

 

Note : la fête des Saints Innocents est célébrée le 28 décembre. La Vénérable Benoîte Rencurel, voyante de Notre-Dame du Laus, est morte en odeur de Sainteté le 28 décembre 1718.

 

 

 

Lars-Von-Trier--parousie.over-blog.fr.jpg

 

"... I understand Hitler... Okay, I'm a nazi !..."

"... Je comprends Hitler... Ok, je suis un nazi !..."

Lars Von Trier

Festival de Cannes

Mercredi 18 mai 2011

Exclu du Festival de Cannes le 19 mai 2011

 

 

 

Jeunes-detenus-d-Auschwitz--parousie.over-blog.fr.jpg 

Enfants détenus du camp d'Auschwitz, sans date
(collection Musée d'État d'Auschwitz-Birkenau)

En haut, un garçon juif ; au centre, une fillette tzigane ;

en bas, une fillette polonaise.

 

 

 

Enfant-tzigane-anonyme--Camp-de-Buchenwald--1943-1945---par.jpg

 

Enfant tzigane non identifié, 1943-1945
(collection Georges Angéli)

Photographie du service de l'identification du camp de Buchenwald

récupérée à la libération.

 

 

 

Enfants détenus d'Auschwitz, parousie.over-blog.fr

 

Enfants détenus d'Auschwitz
(collection Musée d'État d'Auschwitz)


De haut en bas : Wenzel Bobrowski, polonais, amené au camp de Radom le 1er septembre 1942, sort inconnu ; Katarzyna Kwoka, polonaise, amenée au camp de Zamosc le 13 décembre 1942, assassinée le 6 février 1943 par injection de phénol dans le cœur ; Iwan Rebatka, russe, amené à Auschwitz de Katowice le 20 août 1942, assassiné le 1er mars 1943 par injection de phénol dans le cœur ; Krystyna Trzesniewska, polonaise, déportée à Auschwitz le 13 décembre 1942, assassinée le 1er mars 1943 d'une injection de phénol dans le cœur.
Photographies publiées dans Roman Hrabar, Zofia Tokarz et Jacek E. Wilczur, Enfance martyre. Le martyre des enfants polonais pendant l'occupation hitlérienne, Éditions Interpress, 1981.

 

 

Source : crdp.ac-creteil.fr

 

 

 

Child-s-prayer-by-Danny-Hahlbohm--www.inspired-art.com.jpg

"Child's prayer"

Prière d'enfant

Danny Hahlbohm


 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 09:28

Mary-of-St-Peter-and-the-Golden-Arrow--parousie.over-blog.f.gif

Perrine Éluère

Sœur Marie de Saint-Pierre O.C.D.

née le 4 octobre 1816 à Rennes

morte le 8 juillet 1848 à Tours

 

 

Blason-de-Rennes--parousie.over-blog.fr.png

 

 

Une jeune carmélite, de par sa dévotion à la Sainte-Face, reçut du Seigneur la puissante prière de la Flèche d'Or.

Elle s'appelle Soeur Marie de Saint-Pierre, née en 1816, décédée en odeur de sainteté en 1848.

Voici ce qu'elle rapporte :

"Le Seigneur me parla intérieurement : " ... j'ai vu le désir que vous aviez de Me glorifier ... Mon Nom est partout blasphémé, jusqu'aux enfants qui blasphèment".

Par le blasphème, le pécheur Le maudit en face, L'attaque ouvertement, anéantit la rédemption et prononce lui-même sa condamnation et son jugement.

Il me fit envisager le blasphème comme une flèche empoisonnée qui blessait continuellement Son divin Coeur.

Il me fit entendre qu'Il voulait me donner une flèche d'or, pour Le blesser délicieusement et pour cicatriser les blessures de malice que Lui font les pécheurs.

Voici la louange que le Seigneur me dicta, malgré mon indignité, pour réparation des blasphèmes de Son Nom et qu'Il me donna comme une flèche d'or, me disant qu'à chaque fois que je la dirais, je blesserais Son Coeur d'une blessure d'amour. "

Le 16 mars 1844, Jésus a dit à Sœur Marie de Saint-Pierre :

"Oh si seulement tu savais quels grands mérites tu acquiers en disant une seule fois : "ADMIRABLE EST LE NOM DE DIEU", dans un esprit de réparation pour le blasphème !"

 

 

Blason-de-Tours--parousie.over-blog.fr.png

 

 

Louange de la Flèche d'Or

Acte de louange pour la réparation des blasphèmes

du Saint Nom de Dieu

 

« Qu'à jamais soit loué, béni, aimé, adoré, glorifié le Très Saint, très Sacré, très Adorable, très Inconnu, très Inexprimable Nom de Dieu, au Ciel, sur la terre et dans les enfers, par toutes les créatures sorties des mains de Dieu et par notre Seigneur Jésus-Christ au Très Saint Sacrement de l'autel. Ainsi soit-il. »

 

(200 jours d'indulgence) - Louis-Joseph, Archevêque de Tours

 

 

St.-Veronica--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Dans une de ses visions, Sœur Marie de Saint-Pierre a vu Sainte-Véronique essuyer les crachats et la boue de la Sainte-Face de Jésus avec son voile sur le chemin du Calvaire.


Formule de louange donnée par Notre seigneur Jésus-Christ à Soeur Marie de Saint-Pierre, pour la réparation des blasphèmes de Son Saint Nom. Elle honorait longuement la Sainte-Face.

"Il me la donna comme une flèche d'or, m'assurant qu'à chaque fois que je la dirais, je blesserais Son Coeur d'une blessure d'amour (...) A ce moment, il me semblait voir sortir du Sacré-Coeur de Jésus, blessé par cette flèche d'or, des torrents de Grâces pour la conversion des pécheurs."

 

Source : Soeur Marie de Saint-Pierre et de la Sainte Famille - Soeur Marie Pascale - Editions F-X de Guibert.

 

 

Soeur-Marie-de-Saint-Pierre--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

Autre version de la Flèche d'Or

 

« Qu'à jamais soit loué, béni, aimé, adoré, glorifié,

le très Saint, très Sacré, très Suradorable,

très Inconnu, très Inexprimable Nom de Dieu,

au Ciel, sur Terre et dans les Enfers,

par toutes les créatures sorties des mains de Dieu,

et par le Sacré-Coeur de notre Seigneur Jésus-Christ,

au Très Saint Sacrement de l'Autel. Amen. »

 

 

La "Flèche d'Or" était chère à M. Dupont, le "Saint Homme de Tours". Il la regardait comme la base des Oeuvres Réparatrices.

Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus la récitait aussi, car elle était affiliée à l'Archiconfrérie Réparatrice de la Sainte-Face de Tours, depuis 1885, ainsi que tous les membres de sa famille et son Carmel.

 

"Il me semblait aussi que Notre-Seigneur me disait de prier notre Révérende Mère de faire part de cela aux Sœurs qui, dans ces jours, faisaient une dévotion de réparation en disant en l’honneur de la vie de Notre-Seigneur un certain nombre de fois la louange au saint Nom de Dieu dite “Flèche d’Or”. Notre-Seigneur me fit comprendre qu’Il avait pour agréable cette dévotion, faisant voir qu’Il s’était servi de moi comme d’un vil instrument pour introduire cette dévotion dans la Communauté, qui étant pratiquée par de bonnes âmes, Lui rendait service..." [1]

 

[1] Lettre du 11 octobre 1845.


Venerable-Leon-Papin-Dupont--1797-1876---Le-saint-homme-.jpgVénérable Léon Papin Dupont (1797-1876)

"Le Saint homme de Tours"

"L'Apôtre de la Sainte-Face"

 

 

 

 

Spiritualité de Sœur Marie de Saint-Pierre

 

 

"Père Eternel, nous Vous offrons la Face Adorable de Votre Fils Dieu-Aimé pour l'Honneur et la Gloire de Votre Saint Nom et pour le salut du monde."

 

(100 jours d'indulgence pour toute prière faite devant l'image de la Sainte Face.) S. S. Pie IX. - 1875.

 

 

Good-Shepherd-Flowers--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

"Seigneur, montrez Votre Face et nous serons sauvés !"

 

(En baisant l'image de la Sainte-Face, 60 jours d'indulgence, pour les membres de l'Archiconfrérie Réparatrice). S. S. Léon XIII. - 1885.

 

 

"Voici une petite prière qui m’a été inspirée, avec laquelle je dois recueillir cette liqueur mystérieuse sur le sein maternel de Marie :

O très sainte et très digne Mère de Dieu, faites couler à grands flots sur tous les hommes, qui sont vos enfants, le lait de la grâce et de la miséricorde."

 

Lettre du 13 août 1847

 

Baby-Jesus--St-Peter-s--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Couronne à la Gloire du Saint Nom de Dieu

pour la réparation des blasphèmes


Cette couronne se récite comme un chapelet, mais :

 

À la place du Credo, on doit dire :

– Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons, parce que vous avez rachetez le monde par votre sainte Croix.

 

Puis, sur les trois petits grains de la Croix, on dira :

– Que le très saint Nom de Dieu soit glorifié par la très sainte âme du Verbe incarné.

– Que le très saint Nom de Dieu soit glorifié par le Sacré-Cœur du Verbe incarné.

-Que le très adorable Nom de Dieu soit glorifié par toutes les plaies du Verbe incarné.

 

Sur les cinq gros grains, on dira :

Nous vous invoquons, ô Nom sacré du Dieu vivant, par la bouche de Jésus au très Saint-Sacrement, et nous vous offrons, ô mon Dieu, par les mains bénies de la divine Marie, toutes les saintes hosties qui sont sur nos autels, en sacrifice d’amende honorable et de réparation pour tous les blasphèmes qui outragent votre saint Nom.

 

Sur chaque petit grain, on dira :

1 Je vous salue, ô Nom sacré du Dieu vivant, par le Cœur de Jésus au très Saint-Sacrement.

2 Je vous révère, ô Nom sacré du Dieu vivant, par le Cœur de Jésus au très Saint-Sacrement.

3 Je vous adore, ô Nom sacré du Dieu vivant, par le Cœur de Jésus au très Saint-Sacrement.

4 Je vous glorifie, ô Nom sacré du Dieu vivant, par le Cœur de Jésus au très Saint-Sacrement.

5 Je vous loue, ô Nom sacré du Dieu vivant, par le Cœur de Jésus au très Saint-Sacrement.

6 Je vous admire, ô Nom sacré du Dieu vivant, par le Cœur de Jésus au très Saint-Sacrement.

7 Je vous célèbre, ô Nom sacré du Dieu vivant, par le Cœur de Jésus au très Saint-Sacrement.

8 Je vous exalte, ô Nom sacré du Dieu vivant, par le Cœur de Jésus au très Saint-Sacrement.

9 Je vous aime, ô Nom sacré du Dieu vivant, par le Cœur de Jésus au très Saint-Sacrement.

10 Je vous bénis, ô Nom sacré du Dieu vivant, par le Cœur de Jésus au très Saint-Sacrement.

 

Prière : Nous vous invoquons, ô Nom sacré du Dieu vivant, par la bouche de Jésus au très Saint-Sacrement, et nous vous offrons, ô mon Dieu, par les mains bénies de la divine Marie, toutes les saintes hosties qui sont sur les autels, en sacrifice d’amende honorable et de réparation pour tous les blasphèmes qui outragent votre saint Nom.

 

 

'Our Lady of Peace', Notre-Dame de la Paix, école italienn

 

« Je vous salue, ô Marie, conçue sans péché, vigne mystérieuse, qui avez produit la divine grappe de raisin foulé plus tard au pressoir de la croix : il en est sorti un vin sacré, déposé dans le précieux vaisseau de votre Cœur, afin que vous le distilliez sur les enfants dont vous êtes devenue la Mère sur la montagne du Calvaire ! » [2]

 

[2] Document C, Lettre VII.

 

 

Fra-Angelico--la-Transfiguration--1442--parousie.over-blog-jpg

"La Transfiguration"

Fra Angelico

1442

 

 

 

"Le bon Maître m’a dit :

— Je vous ai appliqué la vertu de ma Face pour rétablir en vous l’image de Dieu. Ceux qui contempleront les plaies de ma Face sur la terre, la contempleront un jour rayonnante de gloire dans le ciel !

 

Père éternel, je vous offre la très Sainte-Face de Jésus pour apaiser votre colère ! Regardez ses plaies, voyez ses humiliations ! Elle est la digne réparatrice de nos crimes et la gloire de votre saint Nom ! Père éternel, je vous offre la très Sainte-Face de Jésus pour acquitter nos dettes ! Elle est le denier infiniment précieux marqué à l’effigie du Roi des rois. »

 

-La-priere--par-Bouguereau.jpg

"La Prière"

William-Adolphe Bouguereau

 

 

 

« Un autre jour, Notre-Seigneur a placé mon âme à la porte de l’éternité, ou du moins à la porte du temps, pour aider les pécheurs agonisants à se préparer au voyage si important du temps à l’éternité. Oh, quand on pense que la justice de Dieu est toujours en exécution sur les coupables et qu’on peut plaider leur cause et fléchir le Souverain Juge, avec quel zèle on doit voler au secours de ces condamnés à une mort éternelle, et qui ont peut-être encore une heure de vie dans laquelle la divine miséricorde implorée pour eux peut toucher leurs cœurs. Je me sens bien pressée de prier pour ces pauvres âmes.

Maintenant, ma Révérende Mère, je vous parlerai d’un mur de protection que Notre-Seigneur m’a fait voir : un mur mystérieux qui protège la France contre les traits de la justice divine. Oh, que cette vision m’a remplie de reconnaissance envers l’excessive miséricorde de Dieu ! Notre-Seigneur m’a fait entendre que ce mur qui montait jusqu’au ciel, était l’exercice que je faisais tous les jours, joint sans doute aux prières et aux mérites que tant d’âmes pieuses offrent à Dieu pour le salut de la France — qui consiste à offrir cent fois la Face adorable de Notre-Seigneur à son Père, en l’honneur de tous les mystères pour le salut de cette même France. Notre-Seigneur me dit qu’Il me donnait cette vue pour m’engager à la persévérance. »

 

Lettre du 21 décembre 1846

 

Sacred-Heart-of-Jesus--have-Mercy-on-us--parousie.over-blog.jpg

 

 

"Oui, Notre-Seigneur désarmera la colère de Dieu son Père, s’il lui offre pour nous, une œuvre réparatrice. N’est-ce pas la moindre chose, ô doux Jésus, que nous réparions par nos prières, par nos gémissements et par nos adorations les énormes péchés dont nous sommes coupables envers la majesté de Dieu ? Voilà, ma Mère, la prière que Notre-Seigneur m’a mise dans la bouche et que je répète sans cesse :

– Père éternel, regardez le divin Cœur de Jésus que je vous offre pour recevoir le vin de votre justice, afin qu’il se change pour nous en vin de miséricorde.

Notre-Seigneur me faisait entendre que chaque fois que je ferais cette offrande, j’obtiendrais une goutte de ce vin de la colère de Dieu qui, tombant, comme je l’ai dit plus haut, dans le vase divin du Sacré-Cœur de Jésus, se changerait en liqueur de miséricorde. Veuillez, ma bonne Mère, engager mes sœurs à faire souvent cette offrande car hélas ! que suis-je, moi, vil néant, pour être une digue capable d’arrêter la colère de Dieu ?"

 

 

www.evangile-et-peinture.org--parousie.over-blog.fr.jpg


La glorification du Nom de Dieu

 

Chargée de réparer le blasphème, Sœur Marie de Saint-Pierre comprit qu'elle devait s'appliquer à glorifier le Saint Nom de Dieu par l'exercice ci-dessous, et qu'en le faisant elle accomplirait l’ordre que Jésus lui avait donné : honorer Son Divin Cœur et celui de Sa Sainte Mère, car Ils sont l’un et l’autre blessés par le blasphème."

 

On commence par le “Magnificat”, puis :

1 En union avec le Sacré-Cœur de Jésus : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

2 En union avec le saint Cœur de Marie : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

3 En union avec le glorieux saint Joseph : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

4 En union avec saint Jean-Baptiste : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

5 En union avec les chœur des Séraphins : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

6 En union avec le chœur de Chérubins : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

7 En union avec le chœur de Trônes : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

8 En union avec le chœur des Dominations : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

9 En union avec le chœur des Vertus : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

10 En union avec le chœur des Puissances : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

11 En union avec le chœur des Principautés : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

12 En union avec le chœur des Archanges : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

13 En union avec le chœur des Anges : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

14 En union avec les sept Esprits qui sont devant le trône de Dieu et les vingt-quatre vieillards : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

15 En union avec le chœur des Patriarches : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

16 En union avec le chœur des Prophètes : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

17 En union avec le chœur des Apôtres et les quatre Évangélistes : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

18 En union avec le chœur des Martyrs : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

19 En union avec le chœur des saints Pontifes : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

20 En union avec le chœur des saints Confesseurs : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

21 En union avec le chœur des saintes Vierges : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

22 En union avec le chœur des saintes Femmes : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

23 En union avec toute la cour céleste : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom.

24 En union avec toute l’Église et au nom de tous les hommes : Venez, adorons le Nom admirable de Dieu qui est au-dessus de tout nom, et prosternons-nous devant lui. Pleurons en présence du Seigneur qui nous a faits, car il est le Seigneur notre Dieu ; nous sommes son peuple et les brebis qu’il conduit lui-même à ses pâturages.


-Heilige-Nacht---Nativite--parousie.over-blog.fr.jpg

 

L'Œuvre de la Réparation

est érigée canoniquement

 

Message que Sœur Marie de Saint-Pierre avait reçu de Jésus concernant la réparation des blasphèmes et la dévotion envers la Sainte-Face.

 

Dans les Annales du carmel de Tours, il est écrit :

“Dans l’été de 1847, l’œuvre réparatrice fut canoniquement érigée ; notre chère sœur en ressentit une joie extrême. Déchargée de ce fardeau qui rendait sa marche si pénible, elle revint en quelque sorte à la vie ; son âme fut inondée de délices ; le bonheur était peint sur ses traits ; sa santé même sembla reprendre sa première vigueur ; elle se trouva en état de soutenir le carême suivant, et l’observa effectivement avec exactitude ; mais au moment même où l’Église rappelle la passion du Sauveur, commença pour cette chère sœur le long martyre qui devait terminer une vie si pleine de mérites.”

 

Bebe-Jesus--parousie.over-blog.fr.jpg

 

Les désirs de Jésus

 

"Le 24 novembre 1843, en la fête de saint Jean de la Croix, après la communion, le Seigneur précisera : "Jusqu’à présent, je ne vous ai montré que peu à peu les desseins de mon Cœur ; mais aujourd’hui je veux vous les montrer tout entiers. L’univers est couvert de crimes! L’infraction des trois premiers commandements de Dieu a irrité mon Père. Le saint Nom de Dieu blasphémé et le saint Jour du Dimanche profané mettent le comble à la mesure d’iniquités. Ces péchés sont montés jusqu’au trône de Dieu et provoquent sa colère, qui se répandra si on n’apaise sa justice. Dans aucun temps ces crimes n’ont monté si haut. Je désire, mais d’un vif désir, qu’il se forme une Association bien approuvée et bien organisée pour honorer le Nom de mon Père. Votre supérieure a raison de ne vouloir rien faire qui ne soit solide en cette dévotion, car autrement, mon dessein ne serait pas rempli."

 

"Ensuite il m’a donné une grande lumière touchant la sublimité de cette association, et la préférence qu’il lui attribuait sur les autres déjà établies dans l’Église, à cause que sa fin est de réparer les outrages faits à la Divinité pas les blasphèmes et la violation du dimanche, comparant les premières au vin commun des noces de l’Époux, et cette dernière au vin miraculeux qui fut servi à la fin du souper aux noces de Cana. Je lui ai dit que nous avions de grands obstacles qui s’opposaient à son dessein. Il m’a consolée, en m’assurant que toutes ces oppositions ne feraient que lui donner une lumière plus éclatante, et que je devais dire à ma Mère prieure de continuer d’y travailler quand elle trouverait des occasions favorables ; il m’a fait entendre qu’il fallait prier, désirer et souffrir."

 

"La demande de la Sœur fut refusée, et elle se soumit. Le Seigneur la consola et l’appliqua de nouveau, et avec plus d’intensité que jamais, à contempler sa Sainte-Face et à l’offrir au Père céleste. Il lui dit :

– Rien, n’est plus propre à désarmer sa justice irritée que de lui offrir cette très Sainte-Face, qui a mis sur sa tête les épines de nos péchés et qui s’est affermie comme un rocher sous les coups de cette même justice. Elle a payé nos dettes. Elle est notre caution.

C’est pourquoi notre aimable Sauveur m’a commandé de me tenir sans cesse devant le trône de son Père, malgré mon indignité, et de lui offrir cette divine Face, objet de ses complaisances ; et ce tendre sauveur m’a fait cette consolante promesse :

– À chaque fois que vous offrirez ma face à mon Père, ma bouche demandera miséricorde.

Ce bon Jésus m’a promis qu’il aurait pitié de la France. Ayons donc grande confiance ; son Nom tout-puissant sera notre bouclier et sa Face adorable notre divin rempart. Mais il me faisait comprendre qu’il désirait voir se développer autant que possible la dévotion à cette Face adorable. O bon Jésus, cachez-nous dans le secret de votre Sainte-Face, afin qu’elle soit pour nous une tour et une forteresse imprenables contre les attaques de vos ennemis."

 

Coeur-Immacule-de-Marie--parousie.over-blog.fr.jpg

 

Neuvaine à Sœur Marie de Saint-Pierre

 

Seigneur Jésus, Tu as choisi Ta petite Servante, Marie de Saint-Pierre, pour révéler au monde Ton ardent désir de voir Ta Sainte-Face honorée, en réparation des blasphèmes et de la non-sanctification du dimanche, nous Te prions aujourd'hui de la glorifier en lui conférant par Ton Eglise les honneurs de la béatification. Par son intercession, nous sollicitons la faveur.....

 

Pater, Ave et Gloria.

 

Imprimatur, Tours, le 8 décembre 1977, Eugène Saulquin, v.g.

 

Sister-Mary-of-St-Peter--Fleche-d-Or--parousie.over-blog.f.jpg

 

 

uk.gif

 

Sister Marie of St. Peter and the Golden Arrow

In Tours, France during the 1840's a young Carmelite nun, Sister Marie of St Peter, received a series of revelations from Our Lord about a powerful devotion He wished to be established worldwide - the devotion to his Holy Face. The express purpose of this devotion was to make reparation for the blasphemies and outrages of 'Revolutionary men' (the Communists), as well as for the blasphemies of atheists and freethinkers and others, plus, for blasphemy and the profanation of Sundays by Christians. This devotion is also an instrument given to the individual devotee as a seemingly unfailing method of appealing to God in prayer - through adoration of His Holy Face and Name.

The following prayer was dictated by our Lord Himself to Sister Marie of St Peter. Opening His Heart to her, our Saviour complained of blasphemy, saying that this frightful sin wounds His divine Heart more grievously than all other sins, for it was like a "poisoned arrow".

After that, our Saviour dictated the following prayer, which he called "The Golden Arrow", saying that those who would recite this prayer would pierce Him delightfully, and also heal those other wounds inflicted on Him by the malice of sinners. This prayer is regarded as the very basis of the Work of Reparation.

 

Soeur-Marie-de-Saint-Pierre--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

PROMISES OF OUR LORD JESUS CHRIST IN FAVOR OF

THOSE WHO HONOR HIS HOLY FACE

 

1. All those who honor My Face in a spirit of reparation will by so doing perform the office of the pious Veronica. According to the care they take in making reparation to My Face, disfigured by blasphemers, so will I take care of their souls which have been disfigured by sin. My Face is the seal of the Divinity, which has the virtue of reproducing in souls the image of God.

2. Those who by words, prayers or writing defend My cause in this Work of Reparation I will defend before My Father, and will give them My Kingdom.

3. By offering My Face to My Eternal Father, nothing will be refused, and the conversion of many sinners will be obtained.

4. By My Holy Face, they will work wonders, appease the anger of God and draw down mercy on sinners.

5. As in a kingdom they can procure all that is desired with a coin stamped with the King's effigy, so in the Kingdom of Heaven they will obtain all they desire with the precious coin of My Holy Face.

6. Those who on earth contemplate the wounds of My Face shall in Heaven behold it radiant with glory.

7. They will receive in their souls a bright and constant

irradiation of My Divinity, that by their likeness to My Face they shall shine with particular splendor in Heaven.

8. I will defend them, I will preserve them and I assure them of Final Perseverance.

 

This prayer was dictated by our Lord Himself to Sister Mary of St. Peter. Opening His Heart to her, our Savior complained of blasphemy, saying that this frightful sin wounds His Divine Heart more grievously than all other sins, for it was like "a poisoned arrow."

After that, our Savior dictated the prayer, which He called "The Golden Arrow," saying that those who would recite this prayer would pierce Him delightfully, and also heal those other wounds inflicted on Him by the malice of sinners. This prayer published above and on page two of the Golden Arrow segment of the Holy Face Devotion, is regarded as the very basis of the Work of Reparation. It is recommended for recitation on each of the thirty-three beads of the Holy Face Chaplet.

 

 

Venerable-Leo-Dupont--parousie.over-blog.fr.jpg

Venerable Leo Dupont

1797–1876

"The Holy Man of Tours"

"The Apostle of the Holy Face"

 

 

 

 

"THE GOLDEN ARROW"

PRAYER OF REPARATION IN PRAISE OF

THE HOLY NAME OF GOD

 

May the most Holy, most Sacred, most Adorable,

Most Incomprehensible and Ineffable Name of God

Be always Praised, Blessed, Loved, Adored and Glorified,

In Heaven, on Earth and under the Earth,

By all the Creatures of God,

And by the Sacred Heart of Our Lord Jesus Christ,

In the most Holy Sacrament of the Altar.

Amen.


 

"By offering My Face to My Eternal Father

nothing will be refused,

and the conversion of many sinners will be obtained."

 

(Our Lord to Sr. Mary of St. Peter)

 

 

Marie--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

The Noble Stamp of the Divinity

 

"I salute You, I adore You and I love You,

adorable Face of my beloved Jesus,

as the noble stamp of the Divinity!

Completely surrendering my soul to You,

I most humbly beg You to stamp this seal upon us all,

so that the image of God may once more

be reproduced by its imprint in our souls.

Amen."

 

On November 5,1845, Our Lord revealed to Sr. Mary of St. Peter, that the image of His Holy Face is like a stamp that imprints the Image of God upon our souls.

 

Banniere-Sacre-Coeur--Chapelle-des-Penitents-Blancs--Pug.JPG

 

 

"Behold, O God, our Protector,

and look upon the Face of Thy Christ!"

 

"I Believe that God has great plans of showing mercy to souls by revealing to us the power of His adorable Countenance. In this priceless gift we possess an infallible means of appeasing the anger of the Eternal Father, irritated by blasphemers, because whenever we beg Him to cast a look upon the Face of His Divine Son, the rod falls from His hands."

 

Sr. Mary of St. Peter

 

 

Sagrado-Corazon--parousie.over-blog.fr.jpg

 

"Oh, if you only knew what great merit you aquire

by saying even once:

'Admirable is the Name of God',

in the spirit of reparation for blasphemy!"

 

(Our Lord to Sr. Mary of St. Peter)

 

 

Statue-apparition-hill-twilight--Medjugorje--parousie.over-.jpg

 

 

Words of Our Lord Regarding

the Golden Arrow

 

This prayer was dictated by Our Lord to Sr. Mary of St. Peter, O.C.D., Discalced Carmelite nun of Tours France (1816-1848).

 

Opening His Heart to her, our Saviour complained of blasphemy, saying that this sin wounds His Divine Heart more grievously than all other sins, since it is like a "poisoned arrow." He also told her that the two sins which offend Him the most grievously are blasphemy and the profanation of Sunday.

"This Golden Arrow will wound My Heart delightfully, He said,

and heal the wounds inflicted by blasphemy."

Sr. Mary of St. Peter saw, "streaming from the Sacred Heart of Jesus, delightfully wounded by this 'Golden Arrow,' torrents of graces for the conversion of sinners."

 

 

 

 

She wrote that Jesus told her: "Those who will contemplate the wounds on My Face here on earth, shall contemplate it radiant in heaven.” She also quoted Jesus as saying in her visions: “Oh if you only knew what great merit you acquire by saying even once, Admirable is the Name of God, in a spirit of reparation for blasphemy."

 

She said that in 1844 she had a vision in which Jesus told her: "Those who will contemplate the wounds on My Face here on earth, shall contemplate it radiant in heaven."

 

She wrote that Jesus told her: "Those who will contemplate the wounds on My Face here on earth, shall contemplate it radiant in heaven.” She also quoted Jesus as saying in her visions: “Oh if you only knew what great merit you acquire by saying even once, Admirable is the Name of God, in a spirit of reparation for blasphemy."

 

 

Sainte-Gospa--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 14:50

Bienheureux-Grimoald-de-la-Purification-2.jpg

Ferdinando Santamaria

Frère Passionniste "Grimoaldo della Purificazione"

né le 4 mai 1883 à Pontecorvo - Provincia di Frosinone (Italie)

mort le 18 novembre 1902 à Ceccano (Italie)

 

 

Pontecorvo-Stemma.png

 

 

Prière au Bienheureux

Grimoald de la Purification

 

Seigneur, Dieu de Bonté et de Tendresse, nous Te rendons grâce de nous avoir donné le Bienheureux Grimoald de la Purification, l’une de Tes âmes choisies, comme modèle d’imitation du Christ. Qu’il soit aussi notre modèle de vertu, en particulier pour les jeunes sur le chemin de l’Éternité, qui cherchent un sens à leur vie, et qui ne peuvent trouver de bonheur que blottis dans les deux Cœurs d’Amour de Jésus et Marie.

Pour nous et notre jeunesse qui demeurons souvent dans l’incertitude, le doute, la crainte, le murmure, la révolte et l’indifférence envers Toi, nous Te prions de nous donner la Force et la Lumière pour combattre ces forces obscures et les surmonter afin d’être victorieux en Jésus-Christ.

Par les mérites de la vie éphémère et très sainte du Bienheureux Grimoald, permets-nous, Seigneur, de fortifier notre Foi et de mieux Te glorifier en nous accordant la Grâce que nous Te demandons (exprimez votre intention de prière).....

Bouleversés par la proximité de Ton insondable mystère d’Amour, prosternés et contrits devant Ta Toute-Puissance Miséricordieuse, transfigurés par une confiance surnaturelle, nous Te sommes éternellement reconnaissants.

Nous chanterons Tes louanges sans fin, Seigneur, avec les Anges et les Archanges, avec les Saints et les Bienheureux, avec le Bienheureux Grimoald qui brille dans la gloire perpétuelle des enfants prédestinés de Dieu.

Sois béni, Seigneur, Toi qui nous as déjà précédé par Ta Grâce, Toi qui es Vie et Royauté avec Jésus-Christ, Ton Fils Bien-Aimé, notre Seigneur, dans l’Unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

 

Icone-Sainte-Trinite--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

"Sa Divine Majesté est là, Il est venu pour moi aujourd'hui,

et avec Lui, je dois aller à Rome pour le Cardinal Aloisi-Masella.

Je dois être son compagnon dans la mort."

 

Traduction de l'anglais d'après  Mirra C. P., P. : “A Curved Bridge to Calvary: The Life of Blessed Grimoaldo Santamaria, Passionist Student”, page 26. Passionist Fathers, Jamacia, NY, 1995.

 

Quatre jours après, le Cardinal mourait. Telles sont les paroles du Bienheureux Grimoald de la Purification, qui avait le Charisme de clairvoyance, et qui avait prédit la date de sa propre mort et celle du Cardinal Aloisi-Masella.

 

BLESSED-GRIMOALDO-SANTAMARIA.gif

 

 

usa.gif

 

 

Prayer to Blessed Grimoaldo of the Purification

 

Almighty God, You continually provide

new models of Christian life for Your Holy Church

in the example of Blessed Grimoaldo of the Purification.

Grant us also the Grace to imitate his filial devotion

to the Immaculate Virgin and his

generous practice of fraternal Charity,

that, like him, we may become

a pleasing fragrance of Christ on earth

and thus receive the reward of eternal Life.

We ask this through our Lord Jesus Christ, Your Son,

who lives and reigns with You and the Holy Spirit,

one God, for ever and ever.

Amen.

 

Bienheureux Grimoald de la Purification

 

 

Blessed Grimoaldo of the Purification said:

 

“His Divine Majesty is here, He has come for me today, and I, together with Him, must go to Rome for Cardinal Aloisi-Masella. I must be his companion in death.”

 

The Cardinal died four days later.

 

From Wikipedia.

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 12:53

Venerable-Anne-Madeleine-Remuzat.jpgMadeleine Rémusat

Sœur Anne-Madeleine

née le 29 novembre 1696 à Marseille

morte le 15 février 1730 à Marseille

 

 

 

Gif-drapeau-Marseille--France---parousie.over-blog.fr.gif

 

 

 

La ville et le diocèse de Marseille ont été les premiers au monde, en 1720, à être consacrés au Sacré-Cœur de Jésus, grâce à la Vénérable Anne-Madeleine Rémuzat.

 

Au cours du Carême de 1718, à l’église des Cordeliers, le Visage du Christ apparaît dans l’Hostie. Avertie surnaturellement, Soeur Rémuzat prévient Mgr de Belsunce : "si Marseille ne se convertit pas, un terrible fléau ravagera la ville." Les édiles et le peuple ne tiennent aucun compte des avertissements de l’Évêque.

 

En effet, la peste se déclare à Marseille en juillet 1720 (apportée le 25 mai 1720 par le navire "Grand Saint-Antoine", venant de Sidon (Saïda au Liban) : 45 % de la ville mourra.

En octobre, alors qu’elle est en adoration, le Christ lui fait entendre qu’à la faveur de ce fléau elle verra se réaliser l’institution d’une fête en l’honneur de son Cœur Sacré ; il lui en précise les conditions peu après. Le message est transmis à Mgr de Belsunce qui décide, le 22 octobre 1720, d’établir la fête du Sacré-Cœur dans son diocèse. Le 1er novembre suivant, la ville et son diocèse sont consacrés solennellement par lui au Sacré-Cœur de Jésus.

 

Aussitôt après la consécration de la ville et du diocèse au Sacré-Coeur, il n’y a plus de morts à Marseille à cause de la peste. Mais la dépravation des moeurs et les menées jansénistes reprennent et la peste reapparaît en mai 1722.

Les édiles font "voeu ferme, stable et irrévocable, à perpétuité, à aller toutes les années au jour de la fête du Sacré-Coeur de Jésus, entendre la Sainte Messe dans l’église du premier monastère de la Visitation, y communier et à assister le soir à une procession d’action de grâces."

La peste disparaît dès lors définitivement de Marseille alors que près de là, aux Lazarets, entre 1722 et 1845, on dénombre jusqu'à 22 reprises de l'épidémie.

Soeur Anne-Madeleine Rémuzat fait circuler, pendant cette période, ce qu'on a appelé la Sauvegarde, où figurait cette injonction efficace et surprenante pour arrêter la contagion :

"Arrête ! Le Coeur de Jésus est là !"

 

Sources :

http://marseille.catholique.fr

http://www.salve-regina.com

http://lesalonbeige.blogs.com/

 

 

La Vénérable Anne-Madeleine Rémuzat a été la fondatrice de l’"Association de l’Adoration perpétuelle  du Sacré-Cœur de notre Seigneur Jésus-Christ" en 1717 (après en avoir reçu l'approbation dans un bref du Pape Clément XI le 30 août 1717), élevée au rang d'Archiconfrérie par le pape Léon XIII le 31 août 1880.

 

En 1724, elle reçoit les stigmates de la Passion, mais sur sa demande et par ses prières à Dieu, ils disparaissent. Mère de Nogaret et ses Sœurs ont constaté post mortem une marque sur la poitrine de la Vénérable Anne-Madeleine Rémuzat.

 

De nombreux miracles lui ont été attribués. Malheureusement, les documents qui les relataient ont été brûlés, ce qui aurait pu faire grandement avancer sa cause en béatification introduite le 24 décembre 1891.

 

Anne-Madeleine-Remuzat-1.png

 

 

Anne-Madeleine Rémuzat 2

 

Anne-Madeleine Rémuzat 3

 

 

Anne-Madeleine-Remuzat-4.png

 

 

Sacre-Coeur-de-Jesus--Basilique-du-Sacre-Coeur-de-Marsei.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prières et dévotion au Sacré-Coeur de Jésus

 

 

Paroles de la Vénérable Anne-Madeleine Rémuzat

 

« Les adorateurs, prendront leur tour d’adoration, auprès de l’Eucharistie, du Sacré-Cœur de Jésus, lorsque cela leur sera possible. Ils marqueront, le jour et l’heure de ce temps d’adoration ; ils l’accompliront à l’église ou chez eux. L’important c’est qu’ils s’unissent à Jésus présent dans le Tabernacle. »

 

Dévotion au Sacré-Cœur de Jésus

 

 

Statue-en-bronze-de-Mgr-de-Belsunce-effectuee-par-Joseph-M.jpg

Henri François-Xavier de Belsunce-Castelmoron (1671-1755)

Monseigneur de Belsunce, Évêque de Marseille (1709-1755)

 

 

 

Sacre-Coeur--4-.jpg


 

Acte de consécration au Sacré-Coeur de Jésus

de Monseigneur de Belsunce

 

Ô Coeur Sacré et Adorable du Sauveur de tous les hommes,

je Te consacre de nouveau cette ville et ce diocèse,

mon cœur  et celui de mes diocésains.

 

Nous offrons, sans réserve et sans retour,

tous nos cœurs à Ton service : viens, Ô Dieu de Bonté,

viens en prendre possession, viens y régner seul.

 

Chasses-en tout ce qui Te déplaît,

orne-les de toutes les vertus

qui peuvent rendre nos cœurs selon le Tien :

doux, humbles et patients.

 

Qu'ils n'oublient jamais les saintes résolutions

qu'ils ont formées dans ces jours de deuil et de larmes.

Fortifie leur faiblesse,

sois leur guide, leur consolateur, leur défenseur.

 

Que rien ne soit jamais capable

de les séparer de Toi pendant la vie,

et surtout au moment de la mort.

 

Qu'ils ne vivent plus que pour Toi,

afin que nous T'aimions,nous te bénissions

pendant toute l’Eternité.

Amen.

 

Cette consécration de Mgr de Belsunce est renouvelée chaque année par l'Archevêque de Marseille.

 

 

Mgr-Ellul--Postulateur-officiel-de-la-beatification-de-la-.jpg

Monseigneur Jean-Pierre Ellul

Recteur de la Basilique du Sacré-Cœur de Marseille

Postulateur officiel de la cause en béatification

de la Vénérable Anne-Madeleine Rémuzat

depuis le 9 avril 2009

 

 

Pour toute Grâce reçue, écrire à cette adresse :

 

Mgr Jean-Pierre ELLUL

2 bis, rue St Adrien

13008 MARSEILLE

 

 

Prières au Sacré-Cœur de Jésus

 


 

 

 

Venerable-Anne-Madeleine-Remuzat--Basilique-du-Sacre-Co.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

uk.gif

 

 

 

 

Sister Anne Madeleine Remusat

 

Nun in the Monastery of the Visitation, Sister Anne Madeleine Remusat saved the Marseille fever, with the assistance of Bishop Belzunce. She spread the backups, images of the Sacred Heart, with the inscription: Stop The Heart of Jesus is there. His confidence was rewarded: more than

 

Once the scourge seemed to shrink from the holy image. She also requested the consecration effective faithful to the Sacred Heart.

 

Here also his story: "Our mother superior, she said, had asked me to pray to our Lord to deign to let us know by what means He wanted her to honor his Heart for the cessation of the plague which ravaged the city. I asked him just before the communion, out of its lovely inside a virtue that not only heals stains of my soul, but enlighten me on the subject of the application that I was obligated to do. He showed me he wanted to purge the Church of Marseilles errors which it was infected (Jansenism), by opening his heart lovely, source of all truth, he asked a feast day he had himself chosen to honor his heart, and that until him this honor, it was necessary that every believer is dedicated with a prayer the choice of the Bishop, to meet under the plan of God the Most Sacred Heart of her Son; by this means they should be delivered from the contagion, and, finally, all those indulge in this devotion does not help that when they fail in this divine Heart fail power. "

 

We know how Belzunce Bishop consecrated Marseille to the Sacred Heart in 1720 and saves the plague.

 

For us, Our Lord wants to bless us that we do a dedication to His Heart effective, not only with words but with habits of repair, love and sacrifice.

 

Sacre-Coeur.jpg

Ven. Anne-Madeleine Remuzat

 

Born at Marseilles, 29 Nov., 1696; died 15 Feb., 1730. At nine years of age she asked her parents to be allowed to enter the convent of the Visitation; the request was granted. From 1708 she began to experience severe sufferings which, during her whole life, she bore patiently for the salvation of souls. In 1709 her parents withdrew her, but in 1711 she re-entered the convent and on 23 Jan., 1713, made her profession. At this time she applied herself to prayer, and the "Spiritual Retreat" written then is a proof of her progress in the contemplative life. She experienced on 17 Oct., 1713, a "particular and extraordinary" revelation of Jesus "concerning the glory of his Sacred Heart". As the repute of her sanctity became known, Anne-Madeleine was consulted by many, and was thus the means of spreading devotion to the Sacred Heart. Her influence actuated Mgr de Belsunce to establish at Marseilles the Association of Perpetual Adoration of the Sacred Heart, of which she wrote the statutes. As Jansenism and a spirit of moral laxity had then invaded the town Anne-Madeleine suffered keenly, and in reparation inflicted on her body continual mortifications; when her superiors interdicted these austerities, she begged our Lord to mortify her himself; and from that day she went into a painful decline, while her soul was abandoned to temptations. In 1720, during the plague at Marseilles, Our Lord enjoined her to institute a feast in honour of the Sacred Heart, which Mgr de Belsunce established on 22 Oct., 1720. From 1722 the veneration of the Sacred Heart spread throughout Provence, Lyons, Rouen, Constantinople, Cairo, Spain, Louisiana, Persia, Syria, and the Indies by her endeavours. In 1888 her cause was submitted to the Sacred Congregation, whose favourable vote was given on 18 Dec., 1890. Leo XIII signed on 24 Dec., 1891, the introduction of the cause of the Venerable servant of God.

 

Marseille.png

 

Henri François Xavier de Belsunce de Castelmoron

Bishop of Marseilles

 

Bishop of Marseilles, b. 1671 at the Château de la Force, in Périgord; d. 1755 at Marseilles. His father was Armand de Belsunce, Marquis de Castelmoron and his mother Anne de Caumont de Lausun. He studied classics in Paris at the College de Clermont or Louis-le-grand and then entered the Society of Jesus. In 1699 he left the Society to become Vicar-General of Agen. The "Vie de Suzanne de Foix", his aunt, was written by him and published while at Agen, 1709. That same year he was made Bishop of Marseilles. The heroic charity he displayed during the plague of 1720 and 1721 has made his name a household word and won for him the title of "Good Bishop". When the plague broke out a large fleet was taking the Princess of Orléans to Italy where she was to marry the Duke of Modena. The suite of the princess took to flight, and with them all the notables of the city, but Bishop Belsunce remained with a few heroic friends, and together they battled against the plague with heroic self-sacrifice and devotion, till they conquered it. In his address to the Assembly of the Clergy in 1725, Belsunce stated that more than 250 priests and religious perished in their mission of Christian charity. But he was the soul of the rescuers and the praises bestowed on him by Pope and Millevoye ("Essay on Man" and "Belsunce ou la pestede Marseille") are not above his real merits. The King of France offered him, by way of recognition, the See of Laon to which was attached the first ecclesiastical peerage of the realm and afterwards the metropolitan See of Bordeaux. Belsunce refused both and contented himself with accepting the pallium sent him by Clement XII. During his incumbency Belsunce fought against another plague called Jansenism. He attended, 1727, the Synod of Embrun where Soanen was condemned. He opposed with all his power Colbert of Pamiers. In spite of the protest of the Parliament of Provence, he instructed his priests to refuse absolution to the appellants against the Bull "Unigenitus". Nearly all his pastoral instructions are against Jansenism. Belsunce was a writer of no mean power. Besides the "Vie de Suzanne de Foix" (Agen, 1709), and his pastoral instructions, we have from his pen "Le combat chrétien" translated from St. Augustin's "De Agone Christiano" and "L'art de bien mourir" translated from Bellarmine's "De Arte Bene Moriendi", also "Antiquités de l'Eglisede Marseille" (Marseilles, 1747-51). All these writings have been published by Jauffret under the title of "Oeuvresde Belsunce" (Metz, 1822).

 

From The Catholic Encyclopedia

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 10:44

Sainte-Therese-Marguerite-du-Sacre-Coeur--3-.jpg

Anna Maria Redi

Soeur Teresa Margherita del Sacro Cuore di Gesù

née le 15 juillet 1747 à Arezzo

morte le 7 mars 1770 à Florence (Firenze)

 

 

 

Arezzo-Stemma.png

 

 

 

Prières à Sainte Thérèse-Marguerite

du Sacré-Coeur de Jésus

 

Ô Sainte Thérèse-Marguerite Redi, qui as vivement ressenti dans ta vie la présence de Dieu-Amour caché avec le Christ en Dieu, à tel point que tu as été consumée en un temps très bref, obtiens-nous de pouvoir, nous aussi, vivre et faire nôtre cet amour de Dieu, surtout dans les peines et les souffrances de la vie.

 

-The-Last-Effort---by-Tianna-Mallett--parousie.over-blog.fr.jpg

 

Ô Dieu, qui as donné à Sainte Thérèse-Marguerite Redi la Grâce de puiser des trésors d'humilité et de douceur dans le Coeur du Christ Sauveur, accorde-nous, à nous aussi, par son intercession, de ne jamais nous séparer de la source vive de Ta Charité.

 

Prières liturgiques traduites de l’italien.

 

 

Sainte-Therese-Marguerite-du-Sacre-Coeur--4-.jpg

 

Ô séraphique Thérèse-Marguerite,

toi qui as consumé ta vie terrestre si vite

en ressentant que Dieu est Charité

et que le Sacré-Cœur de Jésus

est un ardent brasier d’Amour,

obtiens-nous d’être enflammés comme toi,

par une vie fervente, généreuse et sainte.

Ô ange du Carmel, intercède pour nous,

afin que tes vertus d’humilité et d’innocence,

de pénitence et de Charité, avec lesquelles

tu t’es offerte virginalement au Seigneur,

puissent être les nôtres aussi, pour que notre vie

soit totalement consacrée au parfait service de Dieu.

Amen.

 

Prière traduite de l'anglais d'après la Messe de Sainte Thérèse-Marguerite, Missel du Carmel (Mass of St. Teresa Margaret, The Carmelite Missal).

 

 

Paroles de Sainte Thérèse-Marguerite du Sacré-Coeur 

 

 

Sainte-Marguerite-Marie-voyant-le-Sacre-Coeur--small.jpg

 

 

Prière de Sainte Thérèse-Marguerite

du Sacré-Coeur de Jésus

 

« Oui, mon Dieu, je ne veux tendre à rien d'autre que de devenir une parfaite image de Vous ; et puisque Votre vie fut toute cachée dans l'humiliation, l'amour et le sacrifice, telle aussi doit être ma vie à l'avenir ; car Vous savez bien que mon seul désir est d'être une victime de Votre Sacré-Cœur. »

 

Source : « Sœur Thérèse-Marguerite », « L'Origine du Culte du Sacré-Cœur de Jésus », Abbé Lévesque, Avignon, Maison Aubanel, 1930.

 

Sainte-Therese-Marguerite-du-Sacre-Coeur--2-.jpg

 

 

Acte d'oblation de

Sainte Thérèse-Marguerite du Sacré-Coeur

Extraits

 

« … Mon Dieu, je ne veux rien d'autre que de devenir une parfaite image de Vous et, parce que Votre vie était une vie cachée d'humiliation, d'Amour et de sacrifice, je désire la même chose pour moi. Je souhaite, par conséquent, m'enfermer dans Votre Coeur Aimant comme dans un désert afin de vivre en Vous, avec Vous et pour Vous cette vie cachée d'Amour et de sacrifice. Vous savez bien que je désire être une victime de Votre Sacré-Cœur, complètement consumée en holocauste par le feu de Votre Saint Amour. Et ainsi, Votre Cœur sera l'autel sur lequel je dois être consumée, mon très cher Epoux ; Vous serez Vous-même le Prêtre qui doit consumer cette victime par le feu de Votre Saint Amour…

Comme je me sens confuse de voir à quel point cette victime est coupable, Ô mon Dieu, et ô combien indigne pour être acceptée par Vous comme sacrifice ; je suis convaincue, toutefois, que tout sera réduit en cendres par ce Feu Divin. Je n’envisage pas, Ô mon Dieu, d’avoir un quelconque autre motif dans chacune de mes actions, qu’elles soient extérieures ou intérieures, que l’amour seul ; je me surveillerai constamment dans ce sens en me rappelant que je dois m’efforcer de rendre l’amour pour l’amour…

Je m’abandonne entièrement à Vous afin que Vous seul travailliez en moi selon Vos desseins : il n’est rien que je veuille si ce n’est ce que Vous Voulez…

Je Vous ai abandonné mon libre arbitre afin que, dorénavant, Vous seul soyez le possesseur de mon cœur et que Votre Sainte Volonté règne sur mes actes. Je désire Vous aimer d’un amour patient, d’un amour mort à soi-même, c’est-à-dire avec un amour qui m’abandonne entièrement à Vous ; avec un amour actif, qui résume tout, avec un amour solide sans division en lui-même et qui supportera sans se soucier de ce qui peut arriver. »

 

Traduit de l’anglais d’après des extraits de "From the Sacred Heart to the Trinity", excerpts taken from Her Act of Oblation (Du Sacré-Cœur à la Trinité, extraits de son acte d'oblation).

 

 

Sainte Thérèse-Marguerite du Sacré-Coeur

 

 

Sainte-Therese-Marguerite-du-Sacre-Coeur.jpg

 

 

italie.gif

 

Preghiere a Santa Teresa Margherita

del Sacro Cuore di Gesù

 

O Santa Teresa Margherita Redi, che sentisti forte nella tua vita la presenza di Dio-Amore nascondendoti con Cristo in Dio, tanto da esserne consumata in breve tempo, ottienici di poter anche noi vivere e far nostro questo amore di Dio soprattutto nelle pene e sofferenze della vita.

 

Sacre-Coeur--9-.jpg

 

O Dio, che a santa Teresa Margherita Redi hai dato la grazia di attingere tesori di umiltà e di mitezza al cuore di Cristo Salvatore, concedi anche a noi, per sua intercessione, di non separarci mai dalla fonte viva della tua carità.


Sacre-Coeur--2-.jpg

 

 

Signore Gesù, ti ringraziamo per quanto ci hai rivelato attraverso la vita di Santa Teresa Margherita Redi.

Le donasti un papà che seppe guidarla a Te fin da fanciulla, insegnandole a pregare e con la preghiera a crescere nell'amore verso di Te in tutte le cose.

Presto la riempisti dello spirito di contemplazione rivelandoti nella tua santissima umanità piena di amore per noi, che le manifestasti attraverso il tuo Sacro Cuore nel quale solo trovava rifugio e conforto.

Le donasti anche la prova più dolorosa dell'anima facendola camminare per la notte oscura, nascondendo agli stessi suoi occhi l'Amore che la consumava, senza farle gustare la soavità.

La facesti muovere silenziosamente, ma con premura e generosità, verso gli ammalati e verso qualsiasi necessità del prossimo per dare sfogo al desiderio di rispondere all'amore di Dio che sentiva ardere forte nel suo cuore.

Permettesti che vivesse nascosta con Te in Dio, che adorava nel profondo della sua anima nella quale le rivelasti la tua inabitazione insieme al Padre ed allo Spirito Santo.

La consumasti in breve tempo con il tuo Amore, tanto che questo Amore accelerò la sua morte in quella fulminante anche se dolorosissima malattia, ottenendole di raggiungerTi infiammata d'Amore.

Ottienici di poter anche noi vivere e crescere in questo amore di Dio, di manifestarlo nell'attenzione e premura verso il prossimo spendendoci per esso con generosità nascosta e di saper trasformare le pene e sofferenze della vita in atti di amore come risposta all'Amore.

 

Sacre-Coeur--6-.jpg

 

 

usa.gif

 

 

vitrail

 

 

St. Teresa Margaret of the Sacred Heart O.C.D.

 


Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 19:03

Santa-Lucia--Patrona-di-Belpasso--CT-.jpgIVème siècle




Prière à Sainte-Lucie de Syracuse


Sainte-Lucie,

dont le joli nom signifie « lumière » ;

par la lumière de la Foi que Dieu nous a accordée,

augmente et préserve Sa Lumière dans mon âme,

afin que je puisse éviter le mal,

être ardent dans l’accomplissement de bonnes œuvres,

et ne rien exécrer autant que l’aveuglement

et les ténèbres du mal et du péché.

Accorde-moi, par ton intercession auprès de Dieu,

une vision parfaite pour mes yeux corporels

et la Grâce de les utiliser pour le plus grand honneur

et la plus grande gloire de Dieu, et pour le salut des âmes.

Sainte-Lucie, vierge et martyre,

entends mes prières et exauce mes demandes.

Amen.

 

Prière traduite de l’anglais.



Sainte-Lucie-de-Syracuse.jpg




italie.gif


Preghiere a Santa Lucia




uk.gif




Prayers to Saint Lucy




drapeaues1.gif




Oraciones a Santa Lucía




germany.gif




Gebet zur Heiligen Lucia




portugal.gif




Oração a Santa Lúcia



Tombe-de-Sante-Lucie-a-Venise.jpg

Tombe de Sainte-Lucie à Venise

 


Repost 0
Published by Patrick Parousie - dans Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 21:08

Audrey Santo

Audrey Marie Santo

"Little Audrey"

née le 19 décembre 1983

morte le 14 avril 2007

Worcester, Massachusetts (USA)

 



Sceau-de-la-ville-de-Worcester.png

 

 

 


Prière pour obtenir une faveur

par l’intercession de la jeune Servante de Dieu

Audrey Santo


Seigneur Jésus-Christ,

Vous avez fait de la jeune Audrey Santo une âme-victime

qui s’est sacrifiée pour être, pour notre temps,

une missionnaire et un témoin de Votre Amour.

Donnez-nous de partager son grand amour

de l’abandon à la Volonté Divine,

et de Votre Divine Présence toujours Vivant parmi nous.

Ô mon Sauveur, accueillez l'offrande de nos souffrances

pour la conversion de nos frères.

Accordez-moi aussi, par l’intercession d’Audrey Santo,

la faveur de ………………………

que je Vous demande avec confiance,

en communion avec elle et tous les Saints

envers qui j’ai une fidèle dévotion,

pour la plus grande Gloire de Dieu.


Ô merveilleuse petite Audrey,

par l’offrande des mérites de tes indicibles souffrances

et de ton héroïque et édifiant abandon à la Volonté Divine,

intercède pour moi (nous) auprès de Dieu notre Père

et de Jésus Son Divin Fils, notre Sauveur,

et obtiens-moi (nous) la Grâce de ……………………….

Petite Audrey Santo, prie pour nous et avec nous.

Amen.

 

Audrey-Santo--3-.jpg



Prière à la petite Audrey


Ô merveilleuse petite Audrey à qui Dieu a daigné prouvé Son Amour pour l’innocence et la pureté de cœur en apposant sur toi Son sceau indélébile de salut pour notre sanctification et notre salut, nous te prions d’intercéder pour nous, pauvres pécheurs, afin de nous obtenir la Grâce et le courage de porter de tout notre cœur toutes les croix que Dieu a choisies pour nous de toute éternité.

Ton silence est plus éloquent que mille paroles. Tes souffrances et ton abandon à Sa Sainte Volonté est un baume apaisant sur les plaies de Jésus et Sa Croix, si méprisée et rejetée en ces jours de ténèbres. Amen.


Prière traduite de l’anglais.



usa.gif


Audrey-Santo--2-.jpg



Prayer to Little Audrey


Oh wonderful little Audrey on whom God has deigned to prove his love for the innocent and pure of heart by indelibly stamping his seal of salvation on you for our sanctification and salvation. I-We beg you to intercede for us poor sinners for the grace and courage to bear wholeheartedly whatever cross God has chosen for us before the foundation of the world.

Your silence is more eloquent than a thousand words. Your sufferings and resignation to His holy will is a soothing balm for the wounds of Jesus and His cross, so despised and rejected in these days of darkness. Amen.

 

Audrey Santo (5)

 

Audrey-Santo--4-.jpg

 



Repost 0
Published by Patrick Parousie - dans Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 11:38

Nellie Organ

"Little Nellie of Holy God"

Née dans la caserne Royal Garrison (Artillery Barracks),

Waterford (Irlande) le 24 août 1903

Morte le 2 février 1908

 

 


 

 

 

 


 

 

Prière pour obtenir la glorification de

Nellie Organ


Seigneur, qui êtes admirable en Vos Saints, nous Vous rendons grâce pour Votre Servante Nellie Organ, "la petite violette du Saint Sacrement". Pour nous, elle est un modèle de dévotion et d'amour envers Vous, Ô Jésus-Eucharistie, Ô Pain de Vie. Nous Vous demandons la glorification en Votre Église de Votre humble Servante et, par son intercession, daignez nous accorder toutes les faveurs que nous Vous demandons (exprimez votre demande) pour que soit manifestée la puissance dont elle jouit sur Votre Divin Cœur. Nous Vous le demandons aussi par l'intermédiaire de Marie, Votre Virginale Maman, que Nellie a tant aimée sur la terre. Amen.

 

Blason de Cork


Repost 0
Published by Patrick Parousie - dans Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 09:37

Jean-Théophane Vénard

né à Saint-Loup-sur-Thouet le 21 novembre 1829

décapité à Hanoï le 2 février 1861


 

 

 

 

Hymne à Saint Jean-Théophane Vénard


"Tous les élus célèbrent tes louanges,

O Théophane, angélique martyr !

Et je le sais, dans les saintes phalanges,

Le Séraphin aspire à te servir.

Ne pouvant pas, sur la rive étrangère,

Mêler ma voix à celle des élus,

Je veux du moins, sur cette pauvre terre,

Prendre ma lyre et chanter tes vertus.


Ton court exil fut comme un doux cantique

Dont les accents savaient toucher les coeurs,

Et, pour Jésus, ton âme poétique,

  À chaque instant, faisait naître des fleurs...

En t'élevant vers la céleste sphère,

Ton chant d'adieu fut encore printanier ;

Tu murmurais : « Moi, petit éphémère,

Dans le beau ciel, je m'en vais le premier ! »


Heureux martyr, à l'heure du supplice,

Tu savourais le bonheur de souffrir !

Souffrir pour Dieu te semblait un délice ;

En souriant, tu sus vivre et mourir.

  À ton bourreau tu t'empressas de dire,

Lorsqu'il t'offrit d'abréger ton tourment

« Plus durera mon douloureux martyre,

Mieux ça vaudra, plus je serai content ! »


Lis virginal, au printemps de ta vie,

Le Roi du ciel entendit ton désir ;

Je vois en toi « la fleur épanouie

Que le Seigneur cueillit pour son plaisir ».

Et maintenant tu n'es plus exilée,

Les bienheureux admirent ta splendeur ;

Rose d'amour, la Vierge immaculée

De ton parfum respire la fraîcheur...


Soldat du Christ, ah ! prête-moi tes armes ;

Pour les pécheurs, je voudrais ici-bas

Lutter, souffrir, donner mon sang, mes larmes ;

Protège-moi, viens soutenir mon bras.

Je veux pour eux, ne cessant pas la guerre,

Prendre d'assaut le royaume de Dieu ;

Car le Seigneur apporta sur la terre,

Non pas la paix, mais le glaive et le feu.


Je la chéris cette plage infidèle

Qui lut l'objet de ton ardent amour ;

Avec bonheur je volerais vers elle,

Si mon Jésus le demandait un jour...

Mais devant lui s'effacent les distances ;

Il n'est qu'un point tout ce vaste univers !

Mes actions, mes petites souffrances

Font aimer Dieu jusqu'au-delà des mers.


Ah ! si j'étais une fleur printanière

Que le Seigneur voulût bientôt cueillir !

Descends du ciel à mon heure dernière,

Je t'en conjure, ô bienheureux Martyr !

De ton amour aux virginales flammes,

Viens m'embraser en ce séjour mortel,

Et je pourrai voler avec les âmes

Qui formeront ton cortège éternel."

 

Composition de Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte-Face, le 2 février 1897.


Sainte-Thérèse de Lisieux aimait beaucoup ce jeune Saint Martyr dont elle reçut une image et une relique peu de temps avant sa mort.

Il avait consacré son sacerdoce et sa mission à la Vierge Missionnaire, celle dont la puissance convertit les pécheurs : « Notre-Dame des Victoires ».

 

Martyrs chrétiens

 

Martyrs chrétiens 2



Liste des 117 Martyrs du Viêtnam

(Nom, Qualification et date du martyre)


1 Agnès LE THI THANH (DE), Laïque (12-07-1841).

2 Jean-Téophane VENARD, Prêtre M.E.P. (02-02-1861).

3 Clemente Ignazio DELGADO CEBRIAN, Evêque O.P. (12-07-1838).

4 Pierre Rose Ursule DUMOULIN-BORIE, Evêque M.E.P. (24-11-1838).

5 Joseph Maria DIAZ SANJURJO, Evêque O.P. (20-07-1857).

6 Melchior GARCIA SAMPEDRO SUAREZ, Evêque O.P. (28-07-1858).

7 Jérôme HERMOSILLA, Evêque O.P. (O1-11-1861).

8 Valentin BERRIO OCHOA, Evêque O.P. (01-11-1861).

9 Étienne Théodore CUENOT, Evêque M.E.P. (14-11-1861).

10 François GIL DE FEDERICH, Prêtre O.P. (22-O1-1745).

11 Mathieu ALONSO LECINIANA, Prêtre O.P. (22-O1-1745).

12 Jacinto CASTANEDA, Prêtre O.P. (07-11-1773).

13 Vincent LE OUANG LIEM, Prêtre O.P. (07-11-1773).

14 Emanuele NGUYEN VAN TRIEU, Prêtre (17-09-1798).

15 Jean DAT, Prêtre (28-10-1798).

16 Pierre LE TUY, Prêtre (11-10-1833).

17 François Isidore GAGELIN, Prêtre M.E.P. (17-10-1833).

18 Joseph MARCHAND, Prêtre M.E.P. (30-11-1835).

19 Jean-Charles CORNAY, Prêtre M.E.P. (20-09-1837).

20 Vincent DO YEN, Prêtre O.P. (30-06-1838).

21 Pierre NGUYEN BA TUAN, Prêtre (15-07-1838).

22 José FERNANDEZ, Prêtre O.P. (24-07-1838).

23 Bernard VU VAN DUE, Prêtre (01-08-1838).

24 Dominique NGUYEN VAN HANH (DIEU), Prêtre O.P. (01-08-1838).

25 Jacques DO MAI NAM, Prêtre (12-08-1838).

26 Joseph DANG DINH (NIEN) VIEN, Prêtre (21-08-1838).

27 Pierre NGUYEN VAN TU, Prêtre O.P. (05-09-1838).

28 François JACCARD, Prêtre M.E.P. (21-09-1838).

29 Vincent NGUYEN THE DIEM, Prêtre (24-11-1838).

30 Pierre VO BANG KHOA, Prêtre (24-11-1838).

31 Dominique TUOC, Prêtre O.P. (02-04-1839).

32 Thomas DINH VIET DU, Prêtre O.P. (26-11-1839).

33 Dominique NGUYEN VAN (DOAN) XUYEN, Prêtre O.P. (26-11-1839).

34 Pierre PHAM VAN TIZI, Prêtre (21-12-1839).

35 Paul PHAN KHAC KHOAN, Prêtre (28-04-1840).

36 Joseph DO QUANG HIEN, Prêtre O.P. (09-05-1840).

37 Luc VU BA LOAN, Prêtre (05-06-1840).

38 Dominique TRACH (DOAI), Prêtre O.P. (18-09-1840).

39 Paul NGUYEN NGAN, Prêtre (08-11-1840).

40 Joseph NGUYEN DINH NGHI, Prêtre (08-11-1840).

41 Martin TA DUC THINH, Prêtre (08-11-1840).

42 Pierre KHANH, Prêtre (12-07-1842).

43 Augustin SCHOEFFLER, Prêtre M.E.P. (01-05-1851).

44 Jean-Louis BONNARD, Prêtre M.E.P. (01-05-1852).

45 Filippo PHAN VAN MINH, Prêtre (03-07-1853).

46 Laurent NGUYEN VAN HUONG, Prêtre (27-04-1856).

47 Paul LE BAO TINH, Prêtre (06-04-1857).

48 Dominique MAU, Prêtre O.P. (05-11-1858).

49 Paul LE VAN LOC, Prêtre (13-02-1859).

50 Dominique CAM, Prêtre T.O.P. (11-03-1859).

51 Pierre DOAN LONG QUY, Prêtre (31-07-1859).

52 Pierre François NERON, Prêtre M.E.P. (03-11-1860).

53 Thomas KHUONG, Prêtre T.O.P. (30-01-1861).

54 Dominigos HENARES, Evêque O.P. (25-06-1838).

55 Pierre NGUYEN VAN LUU, Prêtre (07-04-1861).

56 Joseph TUAN, Prêtre O.P. (30-04-1861).

57 Jean DOAN TRINH HOAN, Prêtre (26-05-1861).

58 Pedro ALMATO RIBERA, Prêtre O.P. (01-11-1861).

59 Paul TONG VIET BUONG, Laïc (23-10-1833).

60 André TRAN VAN THONG, Laïc (28-11-1835).

61 François-Xavier CAN, Catéchiste (20-11-1837).

62 François DO VAN (HIEN) CHIEU, Catéchiste (25-06-1838).

63 Joseph NGUYEN DINH UPEN, Catéchiste T.O.P. (03-07-1838).

64 Pierre NGUYEN DICH, Laïc (12-08-1838).

65 Michel NGUYEN HUY MY, Laïc (12-08-1838).

66 Joseph HOANG LUONG CANH, Laïc T.O.P. (05-09-1838).

67 Thomas TRAN VAN THIEN, Séminariste (21-09-1838).

68 Pierre TRUONG VAN DUONG, Catéchiste (18-12-1838).

69 Paul NGUYEN VAN MY, Catéchiste (18-12-1838).

70 Pierre VU VAN TRUAT, Catéchiste (18-12-1838).

71 Augustin PHAN VIET HUY, Laïc (13-06-1839).

72 Nicolas BUI DUC THE, Laïc (13-06-1839).

73 Dominique (Nicolas) DINH DAT, Laïc (18-07-1839).

74 Thomas NGUYEN VAN DE, Laïc T.O.P. (19-12-1839).

75 François-Xavier HA THONG MAU, Catéchiste T.O.P. (19-12-1839).

76 Augustin NGUYEN VAN MOI, Laïc T.O.P. (19-12-1839).

77 Dominique BUI VAN UY, Catéchiste T.O.P. (19-12-1839).

78 Étienne NGUYEN VAN VINTI, Laïc T.O.P. (19-12-1839).

79 Pierre NGUYEN VAN HIEU, Catéchiste (28-04-1840).

80 Jean-Baptiste DINH VAN THANH, Catéchiste (28-04-1840).

81 Antoine NGUYEN HUU (NAM) QUYNH, Laïc (10-07-1840).

82 Pierre NGUYEN KHAC TU, Catéchiste (10-07-1840).

83 Thomas TOAN, Catéchiste T.O.P. (21-07-1840).

84 Jean-Baptiste CON, Laïc (08-11-1840).

85 Martin THO, Laïc (08-11-1840).

86 Simone PHAN DAC HOA, Laïc (12-12-1840).

87 André DUNG-LAC, Prêtre (21-12-1839).

88 Mathieu LE VAN GAM, Laïc (11-05-1847).

89 Joseph NGUYEN VAN LUU, Catéchiste (02-05-1854).

90 André NGUYEN KIM THONG (NAM THUONG), Catéchiste (15-07-1855).

91 Michel HO DINH HY, Laïc (22-05-1857).

92 Pierre DOAN VAN VAN, Catéchiste (25-05-1857).

93 François PHAN VAN TRUNG, Laïc (06-10-1858).

94 Dominique PHAM THONG (AN) KHAM, Laïc T.O.P. (13-01-1859).

95 Luc PHAM THONG (CAI) THIN, Laïc (13-01-1859).

96 Joseph PHAM THONG (CAI) TA, Laïc (13-01-1859).

97 Paul HANH, Laïc (28-05-1859).

98 Emmanuel LE VAN PHUNG, Laïc (31-07-1859).

99 Joseph LE DANG THI, Laïc (24-10-1860).

100 Mathieu NGUYEN VAN (NGUYEN) PHUONG, Laïc (26-05-1861).

101 Joseph NGUYEN DUY KHANG, Catéchiste T.O.P. (06-11-1861).

102 Joseph TUAN, Laïc (07-01-1862).

103 Joseph TUC, Laïc (01-06-1862).

104 Dominique NINH, Laïc (02-06-1862).

105 Dominique TORI, Laïc (05-06-1862).

106 Laurent NGON, Laïc (22-05-1862).

107 Paul (DONG) DUONG, Laïc (03-06-1862).

108 Dominique HUYEN, Laïc (05-06-1862).

109 Pierre DUNG, Laïc (06-06-1862).

110 Vincent DUONG, Laïc (06-06-1862).

111 Pierre THUAN, Laïc (06-06-1862).

112 Dominique MAO, Laïc (16-06-1862).

113 Dominique NGUYEN, Laïc (16-06-1862).

114 Dominique NHI, Laïc (16-06-1862).

115 André TUONG, Laïc (16-06-1862).

116 Vincent TUONG, Laïc (16-06-1862).

117 Pierre DA, Laïc (17-06-1862).


O. P. : Ordre des Frères Prêcheurs (Dominicains).

T. O. P. : Tertiaire de l'Ordre des Prédicateurs (Tiers-Ordre Dominicain).

M. E. P. : Société des Missions Étrangères de Paris.


 

ANÊ LÊ THỊ THÀNH (BÀ ÐÊ)






Danh sách Thánh Công giáo Việt Nam



ANRÊ TRẦN AN DŨNG (LẠC)






117 Vietnamese Martyrs



PHÊRÔ NGUYỄN VĂN TỰ



Martyre de Saint-Pierre Borie



TÔMA TRẦN VĂN THIỆN



Martyre de Saint-Augustin Schoeffler



VINH-SƠN LÊ QUANG LIÊM

 


Repost 0
Published by Parousie Franche-Comté - dans Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article