Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : In hoc signo vinces. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Blog Parousie de Patrick ROBLES (Montbéliard, Franche-Comté, France)
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)

Translation. Traduzione

 

Info Coronavirus

Covid-19 Santé Publique France

OMS - WHO

 
Live Traffic Statistics

 

56 millions de femmes avorteront cette année

56 million abortions worldwide every year

Photo © Marcelle RAPHAEL Fine Arts Newborns

 

Non à la peine de mort en Biélorussie !

Say no to the Death Penalty in Belarus!

 

3D Live Statistics

 


Live Blog Stats

 

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

 

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 09:09
Tournefort, le 1er août 2008
Poème à Guy de Fontgalland

Le temps presse car je suis en détresse,
Je cherche l'ivresse et de douces caresses,
Aussi à toi mon ange je m'adresse,
Toi qui du Ciel as fait tant de prouesses,
Afin que dans ta grande tendresse,
Tu me montres la bonne adresse,
Celle où l'on exulte d'allégresse,
Lorsque enfin point la promesse
De la fin de la funeste tristesse
Et de la venue d'une nouvelle liesse,
Par la céleste grâce qui jamais ne cesse.


Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 07:54

Puget-Théniers, le 26 mai 2008



Poème "Quicksands"


Je m'enlise telle une limace dans
La mélasse dégueulasse,
Je me traîne et me lasse,
Aussi m'assaille le rictus
De la grimace.
Emacié, démasqué,
Je défèque mes mille
Vices visqueux.
Belliqueux, abusif et bestial,
Je m'enlace et mon sang se glace !
Je calcule, je suppute et supporte,
Et j'ai beau me débattre en vain,
Un beau matin, je démâte
Et réalise que seul l'abandon
Me sauvera et me fera enfin
Apercevoir la vérité salvatrice
De la Sainte-Face du Christ.

Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 07:44
Puget-Théniers, le 27 mai 2008



Je m'accuse, me récuse et
M'excuse, moi, triple buse,
Je me désabuse de façon confuse,
Et me confonds en excuses ;
Tous mes subterfuges qui fusent,
Sans que je ne les refuse.
Je fantasme sur ma muse de Syracuse,
Dans un illusoire orgasme.
Je m'égare à fuir dans une hideuse
Evasion sans issue,
Par la ruse dont j'use et j'abuse
Pour que cela me grise et m'amuse.
Je suis cependant face à mes déviances
Que je conspue et débusque,
Dans une lutte dantesque en vue de
Dompter ces funestes pulsions.
Grâce à dieu, je réussis à basculer
Du côté des douze sages
Et c'est si bien et c'est tant mieux.
Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 07:36

Puget-Théniers, le 29 mai 2008



Je déambule dans ma bulle,
Telle une libellule qui ulule,
Et fuit loin du fruit défendu
Lors de la pleine lune,
A l'instar de la tarentule
Dévalant la dune,
Et me catapulte bien tard
Au pied de l'autel,
Sur les rotules,
Las de lutter.
Partager cet article
Repost0
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 07:50

 


 

 

Puget-Théniers, le 9 février 2007

 

 

 

Poème « De Charybde en Scylla »

 

Cauchemar constant où jamais je ne me réveille,

Sinon pour être hanté par une pire réalité,

Vie de la Terre où je suis enterré vivant et délité,

Dérivant sans fin sur le frêle esquif de ma veille,

Je me noie dans cette eau noire qui sans cesse m'engloutit,

Tentant de maintenir ma tête hors du flot qui mugit,

Dans une noyade perpétuelle, je crie contrit dans la nuit,

Les sinistres ténèbres pénètrent atrocement mon esprit,

Stigmates invisibles et indicibles meurtrissent tout mon être,

Sans repos ni trêve, esseulé et sanglotant, je cherche mon Maître,

Qui seul décidera de mon sort et si je m'en sors,

Sous réserve que je me laisse façonner toujours et encore,

Dans le Port de la Providence de mon Seigneur bien-aimé,

Où souffle le Pur Amour, par notre Tendre Mère qui m'a apaisé.

 

 

 


Partager cet article
Repost0
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 12:07
 

Puget-Théniers, le 26 janvier 2008





Accouche, Ô ma main, sans attendre demain,

Et couche sans fin mes mots sur ce parchemin.

Que l'Esprit Saint m'inspire du soir au matin

Afin de louer le Seigneur et tous Ses Saints.

Poèmes et psaumes au benjoin soient mon dessein,

Des alexandrins dans des écrins de satin.

Partager cet article
Repost0
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 10:06

 

 

Humbles aphorismes et petites poésies sans prétention

 

 

Tourrette-Levens, le 30 juillet 2005

 

 
 
TEXTES DE PATRICK ROBLES
 

2005-2012

 

  • Le plus dur dans la vie, c'est de vivre une vie d'indignité devant
  • Dieu !
  • Elie aime l'âme de l'homme à même de le louer. Alleluia !
  • La Sainte-Trinité pour l'Eternité encensée par la Sainte-Vierge Marie Immaculée ensemencent à l'évidence la Sainte-Quaternité et son essaim de Saints !
  • Chronique onirique d'un anachorète anachronique chronique en quête de rhétorique chrétienne et christique !
  • Le névrosé vous salue, arrosé par la Sainte rosée du Salut !
  • Au grain de folie, je l'avoue, y'a pas photo, je préfère la graine de sénevé !
  • Vilain et vil celui qui pend et vilipende la veuve et l'orphelin avec sa langue bifide et qui s'en lave les mains !
  • Ô doux silence d'oraison, science de la raison, quintessence du crescendo, redore nos blasons en supplantant toute l'indécence de nos paroles. Somme toute, taisons-nous et adorons !
  • Piètre sagittaire qui t'agites sur la terre, il s'agit de réagir très vite et d'éviter de t'attirer de terribles travers venus de l'enfer, en te tournant par tes prières et le Saint Rosaire vers le Très-Haut qui t'attend tendrement !
  • Torpeur, stupeur, peur et pleurs ; oppression, répression, détention, dépression. Tu m'as trahi, tu m'as détruit, abasourdi et aboli, tu m'as banni, tu m'as vomi et démoli, aplati et ramolli, tu m'as honni, tu m'as occis, sans cesse en souci. Enfin c'est fini et je revis à l'envi. T'en vouloir toute ma vie, ma mie, mimi, que nenni !
  • Dieu, c'est comme l'économie, la confiance engendre la croissance !
  • Monsieur Boris Cyrulnik, la résilience, c'est Dieu et nulle autre science !
  • La franchise et l'honnêteté attirent et attisent la confiance et l'amitié !
  • La Divine Providence, c'est Dieu qui agence avec indulgence !
  • De grâce, pleine de Grâce, des grâces ! Deo Gratias !
  • "L'humour est la politesse du désespoir" (Boris Vian). "L'amour est le sot-l'y-laisse de l'espoir" (moi).
  • L'ingratitude débute par des tout petits mercis omis de l'aube au crépuscule. Triste attitude dans toute sa lugubre latitude. Tout cela alimente une sinistre et lamentable lassitude et peut hélas contribuer à tuer le rapport avec autrui, hier encore si fruité, pour lors acidulé.
  • Pense aux âmes, panse les âmes, sous les auspices de Notre-Dame, au grand dam de celui qui damne !
  • Si tu veux avoir du zèle pour les âmes, alors tu peux penser à les panser !
  • Je préfère la ferveur à l'affaire Woerth !
  • Atterré d'être si tristement terrestre, je rêve de devenir un être éthéré et céleste !
  • Sur les frontons de toutes les mairies, on devrait mettre le I de Iesus au-dessus de MARIE !
  • Cupide, avide et stupide, toi le nanti qui n'en a jamais assez, ne vois-tu pas que ton appât du gain est tel une lame de fond qui ruine le fond de ton âme, et lorsque tu cries : "Pitié mon Dieu", c'est presque toujours trop tard quand tu t'éteins sans rien au soir de ta vie, plein de remords alors que vient la mort, souvent sans prévenir, de n'avoir pas voulu partager l'argent que tu laissais croupir au fond d'un coffre suisse de façon égoïste et injuste, tandis que tes semblables s'échinaient à la sueur de leur front et souffraient en silence de l'angoisse de leur indigence.
  • J'ai rêvé que l'Esprit Saint m'envoyait une Sainte inspiration, et qu'enfin je criais "Eurêka !" en prenant une immense respiration.
  • La gratitude est un signe d'humilité.
  • Je fais partie de l'escadrille qui quadrille la toile livide et impie de pieuses banderilles, sous la Sainte protection de Marie.
  • Je crois, donc je suis !
  • Attention aux tueurs en Syrie !
  • Le nerf de la guerre pour gagner la paix, c'est l'amour !
  • Vouloir aimer, c'est déjà aimer.
  • Une prière, c'est déjà une neuvaine, si elle est faite avec 9 fois plus d'amour.
  • Tu verras de tes yeux les roses merveilleuses que t'enverra la très Sainte Thérèse de Lisieux !
  • Quel précieux présent que d’avoir dès à présent le délicieux futur qui nous attend,

Celui que nous désirons ardemment et que nous pouvons entrevoir sur la terre des vivants,

Ce coin de ciel sans nuages, message des anges, présage de beaux rivages transcendants.

  • Mon cas, c’est le chaos, je dirais même que je suis K.O.
  • Le nerf de ma guerre, c’est la prière,

Bien que la plupart espèrent et vénèrent

Les pierres précieuses et les billets verts.

 

 

 

Coeur-aile-et-nuages--parousie.over-blog.fr.jpeg

 

27.10.2017 : "Quand j'écris ou je traduis un texte, je prie avec mes mains !"

06.11.2017 : "J'aimerais avoir des bras de 40 000 km pour étreindre et consoler toutes celles et tous ceux qui pleurent et qui souffrent sur cette terre !"

08.11.2017 : "Je touche plus souvent le Ciel que la Terre !"

27.11.2017 :

- "La Macroncéphalie, c'est le syndrome de la Grosse Tête, à ne pas confondre avec la Macroncéphalée !"

- "Pinocchio a été nommé Ministre du Mensonge et de la Lancépgue de Bois !"

03.12.2017 : "Le plus beau cadeau matériel que vous pourriez me faire, c'est un prie-Dieu !"

05.12.2017 : "Le pire avec la gonarthrose, c'est qu'on a beaucoup de mal à s'agenouiller devant Dieu !"

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 09:51
Tourrette-Levens, le 2 septembre 2005



Au plus fort de la tourmente,

Notre-Dame de Pontmain,

Avant que le mal ne tente

Tend Ses Tendres et Saintes Mains,

Et nos prières ferventes

Ne restent sans lendemain.


Notre-Dame de Pontmain



« MAIS PRIEZ MES ENFANTS, DIEU VOUS EXAUCERA EN PEU DE

TEMPS. MON FILS SE LAISSE TOUCHER ».


(La Sainte-Vierge Marie à Pontmain en 1871).


Amitiés à Christophe BONFANTI de Dasle (Doubs), qui m'a inspiré ce poème. La Paix du Seigneur sur sa famille.
Partager cet article
Repost0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 13:54


Puget-Théniers, le 10 mars 2006



Divine Miséricorde


  Ô Père Eternel, Abba Notre Père Céleste,


Au Nom de ton fils Jésus notre Rédempteur,


L’Agneau Immolé, Le Christ-Roi notre Sauveur,


Pardonne-nous nos péchés, nos fautes funestes,


Et purifie notre iniquité qui déborde


Par le Cœur Béni de Marie pleine de Grâce ;


Seigneur Dieu, apprends-nous


à marcher sur Tes Traces,


Et Fais-nous sentir toute Ta Miséricorde.


Par ton Saint Sacré Cœur Divin qui nous embrasse,


Je me prosterne devant Ta Très Sainte Face


En T’implorant afin que nos craintes s’effacent,


Dans un abandon à Ton Infinie Bonté.



AMEN.

Partager cet article
Repost0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 13:47


Nice, le 13 janvier 2004



Poème "Je brûle d'un feu ardent"



Je brûle d’un feu ardent, croissant, unique, sublime et contagieux.


Je te déclare ma flamme, Seigneur, Christ Sauveur, qui pâme mon

âme, fait éclore la fleur de mon cœur, par Ton Sacré Cœur, mon Papa

des Cieux.


Tu m’aimes, je le sais, je le sens, je te sens, je suis sens dessus dessous.


Tous mes sens s’élancent dans un élan sans précédent, je T’aime

d’autant plus.


Je suis à l’unisson avec le nourrisson, fils de Sion, ressuscité pour

notre salut, par la Sainte Croix sertie de Son Sang et de Sa Passion,

sacrifice suprême pour sauver la sournoise race humaine.


Je suis au diapason de Son scintillant diadème, irradiant la face du

monde et des nations de Sa Puissance Eternelle, de Son Océan Infini

de Tendresse.


Je te rends grâces, Messie bien-aimé, je Te glorifie pour l’Eternité,

dans les siècles des siècles, car Tu es le Tout-Puissant, notre seul

Dieu, notre seul Salut.


Merci mon Dieu, je T’offre mon coeur, mon corps, mon esprit et mon

âme, et malgré mes péchés, mes tentations, je sais que Tu es partout,

que Tu triomphes du mal, et que je retourne inexorablement dans Tes

Bras, plein de contrition, de ferveur et d’amour.


Pardon, Seigneur, de T’avoir offensé. Permets-moi de toujours tendre

vers le Bien et la Vertu, tout revêtu de Ton Pardon, pour en

contaminer le monde, jusque dans les plus obscures ténèbres, par la

grâce miraculeuse de Ton Amour, par la Lumière Divine de Ta Justice

et de Ta Vérité, par Ta flamboyante Sainteté qui réunira les vivants et

les morts, au Jour de la Nouvelle Jérusalem bénie.


Seigneur, Tu es ma vie, je ne suis rien sans Toi, je T’appartiens.


Eclaire mon chemin de sagesse et de sérénité, de confiance, de foi et

de compassion.


Amen.

 



Partager cet article
Repost0