Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : In hoc signo vinces. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Blog Parousie de Patrick ROBLES (Montbéliard, Franche-Comté, France)
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)

Translation. Traduzione

 

Info Coronavirus

Covid-19 Santé Publique France

OMS - WHO

 
Live Traffic Statistics

 

56 millions de femmes avorteront cette année

56 million abortions worldwide every year

Photo © Marcelle RAPHAEL Fine Arts Newborns

 

Non à la peine de mort en Biélorussie !

Say no to the Death Penalty in Belarus!

 

3D Live Statistics

 


Live Blog Stats

 

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

 

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 13:47


Nice, le 13 janvier 2004



Poème "Je brûle d'un feu ardent"



Je brûle d’un feu ardent, croissant, unique, sublime et contagieux.


Je te déclare ma flamme, Seigneur, Christ Sauveur, qui pâme mon

âme, fait éclore la fleur de mon cœur, par Ton Sacré Cœur, mon Papa

des Cieux.


Tu m’aimes, je le sais, je le sens, je te sens, je suis sens dessus dessous.


Tous mes sens s’élancent dans un élan sans précédent, je T’aime

d’autant plus.


Je suis à l’unisson avec le nourrisson, fils de Sion, ressuscité pour

notre salut, par la Sainte Croix sertie de Son Sang et de Sa Passion,

sacrifice suprême pour sauver la sournoise race humaine.


Je suis au diapason de Son scintillant diadème, irradiant la face du

monde et des nations de Sa Puissance Eternelle, de Son Océan Infini

de Tendresse.


Je te rends grâces, Messie bien-aimé, je Te glorifie pour l’Eternité,

dans les siècles des siècles, car Tu es le Tout-Puissant, notre seul

Dieu, notre seul Salut.


Merci mon Dieu, je T’offre mon coeur, mon corps, mon esprit et mon

âme, et malgré mes péchés, mes tentations, je sais que Tu es partout,

que Tu triomphes du mal, et que je retourne inexorablement dans Tes

Bras, plein de contrition, de ferveur et d’amour.


Pardon, Seigneur, de T’avoir offensé. Permets-moi de toujours tendre

vers le Bien et la Vertu, tout revêtu de Ton Pardon, pour en

contaminer le monde, jusque dans les plus obscures ténèbres, par la

grâce miraculeuse de Ton Amour, par la Lumière Divine de Ta Justice

et de Ta Vérité, par Ta flamboyante Sainteté qui réunira les vivants et

les morts, au Jour de la Nouvelle Jérusalem bénie.


Seigneur, Tu es ma vie, je ne suis rien sans Toi, je T’appartiens.


Eclaire mon chemin de sagesse et de sérénité, de confiance, de foi et

de compassion.


Amen.

 



Partager cet article
Repost0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 13:40

 Puget-Théniers, le 7 mai 2006

 

 

Douleur d'Amour

La route est terne, la voûte d’ébène, la lutte est vaine, l’étau se resserre.
Le Héraut se fait attendre, le Héros au Cœur tendre, les braises semblent des cendres, quand va-t-il descendre ?
L’écueil te cerne partout, tu entrevois le cercueil, tu ploies sous le poids du deuil, tu implores un cœur qui t’accueille.
Le froid fond tel l’effroi, tu affrontes la fonte de la foi, qui parfois s’insinue en soi.
Tu scrutes l’étoffe de soie, la suavité du voile de Vie, tandis que t’étouffe l’émoi, le vil démon avive ton désarroi, tu serres les dents et rêves du Roi, qui tarde à t’étreindre de joie.

Et enfin, au plus fort du tourment, le Pasteur Saint te saisit en t’aimant, le Seigneur dilate soudain ton cœur, Son dessein est ton bonheur, la désespérance est loin pour l’heure, la Sainte Vierge est ta douce lueur, l’Amour est purifié par la douleur.

Amen.

Partager cet article
Repost0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 13:34

Nice, le 21 octobre 2004

 

 

Kyrie Eleison,  

 

 

Le silence est d’or,

Pestilence et mort,

Du Ciel rien ne sort,

Tirant sur le mors

Du tyran Pandore,

Errant au dehors,

Le doute dévore,

Avorte le port,

Et l’espoir s’endort ;

Pourtant, au plus fort

Du funeste effort,

Le Christ vient d’éclore

Au cœur de ton corps ;

Le Divin Mentor

Jamais ne l’ignore,

Mon Dieu, je T’adore,

Aime-moi encore.

Amen.



N.B. :
"Kyrie Eleison" veut dire Seigneur, prends Pitié,

en grec.

Partager cet article
Repost0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 13:13

 Tourrette-Levens, le17 juin 2005

 

 

Ô Bon Pasteur,

 

Les brebis sanctifiées par la Transparence du Père,

Attendent la Grande Transhumance vers la Lumière,

Egarées pour certaines et enfin regroupées dans la Paix,

Elles s’apprêtent au départ vers le pays de Miel et de Lait,

La Sainte Epée a tranché, les vaillants soldats se sont rassemblés,

A l’appel de la Divine Justice séparant le blé de l’ivraie,

Le Retour Glorieux du Fils béni sur Sa Croix de Sang maculée,

Est précédé par le Triomphe de notre Sainte Mère Immaculée,

Le monde, dans un océan d’Amour, vient d’être purifié et pacifié,

La Nouvelle Jérusalem, Sainte Terre Promise par nos prophètes,

Scelle les Noces de l’Agneau avec la Sainte Eglise en fête,

Tout baigne désormais dans l’Amour et la Paix,

Hosanna Abba Père, que la Sainte Trinité soit louée à jamais.

Amen.

Partager cet article
Repost0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 13:09

 Nice, fin 2003

 

 

Que Tu es Beau, Seigneur, dans Ton linceul de Lumière,

Toi seul illumines nos coeurs et affermis notre foi,

Tu es notre Roi Sauveur, le Prince des rois de la Terre,

Tu inondes nos esprits de Ta Paix, de repos salvateur,

Tu suscites notre humilité et ressuscites notre vertu,

Et vers Toi converge notre amour pour le Royaume Céleste,

Et c’est l’esprit serein que nous te rendons grâces, Seigneur Jésus,

Et que nous retournons vers Ton Sacré Coeur,

Et que nous ne désirons plus que Ta Nouvelle Jérusalem pour nos âmes ;

Mon Dieu, donne-moi la grâce de croire toujours en toi,

Et éloigne le doute de ma conscience pour mieux t’adorer,

Maintenant et à jamais.

Amen.

Partager cet article
Repost0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 13:04

 Audun le Roman, le 25 juillet 2003

 

 

Seigneur,

 

Tu forges ma foi sans faiblir,

Tu bats le fer dans la forge,

Le charbon ardent darde sa chaleur,

Sur mon cœur demandeur de Ton Feu,

Tu martèles et modèles ma ferveur,

Qui fait fuir le ravin de l’enfer,

Et enfin la fièvre m’envahit,

Ta Volonté affermit ma flamme,

Les volutes m’enivrent d’espoir,

Et flamboie la Lumière de Ta Venue.

Partager cet article
Repost0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 12:34

Puget-Théniers, le 9 février 2007

 

 

DE CHARYBDE EN SCYLLA

 

Cauchemar constant où jamais je ne me réveille,

Sinon pour être hanté par une pire réalité,

Vie de la Terre où je suis enterré vivant et délité,

Dérivant sans fin sur le frêle esquif de ma veille,

Je me noie dans cette eau noire qui sans cesse m'engloutit,

Tentant de maintenir ma tête hors du flot qui mugit,

Dans une noyade perpétuelle, je crie contrit dans la nuit,

Les sinistres ténèbres pénètrent atrocement mon esprit,

Stigmates invisibles et indicibles meurtrissent tout mon être,

Sans repos ni trêve, esseulé et sanglotant, je cherche mon Maître,

Qui seul décidera de mon sort et si je m'en sors,

Sous réserve que je me laisse façonner toujours et encore,

Dans le Port de la Providence de mon Seigneur bien-aimé,

Où souffle le Pur Amour, par notre Tendre Mère qui m'a apaisé.



N.B. : "la nuit obscure de l'âme" est une expression qu'a emloyée Saint-Jean de la Croix, reprise par Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte-Face. Le Saint Curé d'Ars l'appelait "l'épreuve du désespoir".

Partager cet article
Repost0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 11:41

 Puget-Théniers, le 15 mai 2006

 

Un petit ange est né

La mer danse sous les nuages en ce jour béni sur la baie des anges,

Le soleil d’hiver orange réchauffe les nids soyeux des mésanges,

Janvier est déjà là, hélas, et la nouvelle année commence à peine,

La ville sommeille encore après avoir la veille noyé ses peines,

Dans la maternité Santa Maria, aux douze coups de midi,

Vient de naître un beau petit ange le jour de la fête de Marie,

Et les douze étoiles de Sa couronne illuminent le nouveau-né,

Douze apôtres, douze tribus, douceur maternelle et immaculée,

L’angélus a bel et bien sonné, la Vie et l’Amour ont exulté,

Le fils chéri premier-né, au Seigneur et à la Vierge consacré,

Ce doux moment tant attendu et désiré vient enfin d’arriver,

Nous voilà prosternés avec bébé pour rendre grâces et adorer.

(remanié le 21 mai 2006).

N.B. : mon fils est né le 1er janvier 2005 à Nice

Partager cet article
Repost0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 17:02
 

Tourrette-Levens, le jeudi 3 novembre 2005


Louange à mon Ange

Tu es à ma gauche mais Tu es mon bras droit,

Tu guides mes pas sur un chemin toujours droit,

Tu m’étreins de l’Amour Infini de Jésus,

Tu m’entraînes sans fin à prendre le dessus

Sur le mal et le laid grâce à Ton Saint Soutien,

Toi mon Ange d’Amour, mon Divin Séraphin,

Mon Chérubin Chéri, mon Puissant Protecteur,

Mon Suprême messager, fais-moi la faveur

De me faire toujours demeurer dans le Christ,

Dans une ferveur qui à la tiédeur résiste,

Tu me rapproches sans cesse de notre Sauveur,

Tu me donnes la Grâce de Tes inspirations,

Tu m’aides à embrasser la Croix avec bonheur,

Grâce au Doux Cœur de l’Immaculée Conception,

Mon joli Angelot ailé, je te bénis,

Je te rends grâces à jamais pour l’Eternité,

Nul mot pour exprimer combien je te chéris,

Par la Charité de la Sainte Trinité.

Amen.

Partager cet article
Repost0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 16:58

Nice, le 14 octobre 2004


Saint Paraclet,


O Toi, Esprit Saint du Ciel,

Si peu Loué en Soi des mortels,

Tant délaissé et si esseulé,

Las d’être si mal invoqué,

Sans cœur souvent appelé,

Toi qui es si mal consolé,

Par de piètres prêtres psalmodié,

Du pèlerin de la Terre oublié,

Stériles incantations désolées,

Pourtant vivant la Charité

Du Christ et de Sa Sainte Humanité,

Tu es une Entité dans l’Unité

De la Divine et Sainte Trinité,

Sois Glorifié pour l’Eternité,

Notre Doux Paraclet Sanctifié,

Dans le Temple Béni et Sacré

De notre Sainte Vierge Immaculée,

Daigne pardonner notre âme cruelle

De ne pas assez t’aimer devant l’Eternel.

Amen.

Partager cet article
Repost0