Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 14:17

Prière en temps de guerre

 

« Ô Marie Immaculée, Mère de Jésus et notre Mère, puissante protectrice de la France, que Vous avez favorisée de tant de bienfaits ; Vous que nos prières appellent le Secours des chrétiens et la Consolatrice des affligés ; Saints et Saintes de Dieu, qui avez autrefois défendu et qui aimez toujours notre patrie, nous voici humblement prosternés à vos pieds, pleins de confiance en votre intercession.

Nous vous en supplions devant le Cœur adorable de Jésus-Christ notre Sauveur, soyez le rempart et la force de nos soldats.

Obtenez-nous du Dieu des armées la victoire, et faites que cette victoire ne nous coûte pas trop de douleurs et de deuils.

Rendez aux épouses et aux mères leur époux et leurs fils. Dans votre bonté, ramenez à tant de petits enfants leur père. Et recevez aux portes du Ciel, purifiées par le repentir et par le sang, les âmes de tous les soldats qui tomberont au champ d’honneur.

Pour être moins indignes de ces faveurs, nous promettons à Notre Seigneur Jésus-Christ, le Fils de Dieu, d’être plus fidèles à Ses Commandements et aux maximes de Son Évangile, d’éviter avec soin le péché, d’expier généreusement toutes les fautes de notre vie, et de faire ainsi, pour les autres et pour nous, de dignes fruits de pénitence. Ainsi soit-il !

 

« (Mgr l’Évêque de Chalons, août 1914). »

 

Source : « Livre de Prières du  Soldat Catholique » par le Père L. Lenoir, s.j., aumônier de la 2e Division Coloniale, mort au Champ d’Honneur le 9 mai 1917 ; prière « Pour le temps de la guerre », pages 37-38 ; édité par L’Œuvre des Campagnes (édition nouvelle), 2 rue de la Planche, Paris VIIe. Reimprimatur du 11 novembre 1941.

 

Téléchargement du livre sur le site du Diocèse aux armées françaises.

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 13:09

Prière d’un professeur

 

« Ineffable Créateur, Ô Dieu, qui, ouvrant les trésors infinis de Votre Sagesse, avez Vous-même instruit tous les ordres de Vos Anges et qui les avez disposés au Ciel dans une si merveilleuse hiérarchie ; Ô Vous qui avez si harmonieusement ordonné toutes les parties de ce vaste univers ; Ô source véritable de toute lumière, souverain principe de toute sagesse, percez d’un rayon de Votre Amour les ténèbres de mon intelligence ; cette clarté dissipera bientôt la double nuit dans laquelle je suis né : la nuit du péché et la nuit de l’ignorance. Ô Vous qui pouvez donner de l’éloquence aux lèvres des petits enfants, dirigez ma langue et bénissez mes lèvres. Donnez-moi la pénétration et la délicatesse de l’esprit, une mémoire vaste, une interprétation toujours ingénieuse et juste, la grâce de la parole, tout ce qu’il faut enfin pour bien enseigner mes frères. Quand je monterai en chaire, soyez là, tout près de moi, Ô mon Jésus ; soyez là quand je descendrai, Ô Vous qui régnez avec le Père et le Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles. Amen. »

« (Saint Thomas d’Aquin, XIIIe s. – Paradisus precum… per Michælem ab Isselt, Coloniæ, 1596.) »

Source : « Choix de prières d'après les manuscrits du IXe au XVIIe siècle », par Léon Gautier (1864) ; « Prière d’un professeur », pages 533-534.

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 09:02

Félicie Gros

Mère Marie-Gertrude du Précieux Sang

Sœur Salésienne Missionnaire de Marie Immaculée (SMMI)

née le 27 mars 1850 à Paris

morte le 18 mars 1905 à Dacca (Bangladesh)

Profession le 29 janvier 1875

déclarée "Servante de Dieu" le 13 décembre 2012

à la Cathédrale Saint François de Sales de Nagpur (Inde)

(Archevêque : Mgr Abraham Viruthakulangara)

 

 

Prière pour la béatification de la Servante de Dieu

Mère Marie-Gertrude du Précieux Sang

 

Dieu, notre Père, nous Vous louons et Vous rendons grâce pour le don de Votre servante Mère Marie-Gertrude, qui voyait Votre Volonté en toutes choses. Vous l’avez bénie d’une vie passionnée pour Jésus, d’une totale confiance en Marie Immaculée et d’une intense vie de prière.

Avec un zèle ardent pour la mission, comme un Évangile vivant, elle a passé sa vie au service des femmes et des pauvres.

Par son intercession, accordez-nous la grâce que nous Vous demandons maintenant….. Daignez manifester sa sainteté et la compter parmi Vos Saints ; nous Vous adressons cette prière par Jésus-Christ, notre Seigneur. Amen.

 

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Mère Marie-Gertrude, intercédez pour nous !

 

Prière traduite de l’anglais par Patrick ROBLES le lundi 22 juin 2015, d’après la prière du site http://www.smmithanjavur.org/holy-ones/mother-marie-gertrude.html

 

 

Merci d’adresser les faveurs reçues à la postulation de la cause en canonisation de Mère Marie-Gertrude du Précieux Sang à :

Postulator, SMMI Provincialate,
Near the District Court, Nagpur 440 001,
Maharastra (INDE)
Tél. : (00 91) 094 229 799 75

 

Postulatrice de la cause : Soeur Roseline Félicie

 

La première demanderesse de la cause en béatification de Mère Marie-Gertrude était Caroline-Barbe Colchen, épouse Carré de Malberg, laïque fondatrice, avec l’Abbé Henri Chaumont (1872), de la Société des Filles de Saint François de Sales et de sa branche missionnaire les "Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée". Le 10 mai 2014, Caroline-Barbe Colchen Carré de Malberg a été reconnue Vénérable. (cf : réaction de Mgr Lagleize du Diocèse de Metz). Son procès en béatification est en cours.

 

 

Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée

Source : Wikipédia

 

Les Sœurs Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée [SMMI] forment une congrégation religieuse apostolique féminine de spiritualité salésienne et de droit pontifical. Fondé en 1872 par l’abbé Henri Chaumont l’institut religieux est particulièrement engagé dans le travail missionnaire, social et éducatif, auprès des femmes et des plus démunis. De vision universelle et présent dans les cinq continents l’institut compte 1380 membres (en 2010).

 

Histoire

Une ‘Société des Filles de Saint François de Sales’, regroupant des personnes laïques, est fondée à Paris, le 15 octobre 1872, par l’abbé Henri Chaumont et Caroline Carré de Malberg. La congrégation des Sœurs Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée est issue de cette Société dont elle est la branche missionnaire.

En réponse à l’appel de l’évêque de Nagpur, dans le centre de l’Inde, quatre membres laïques sont envoyées dans ce pays le 12 octobre 1889 pour s’y engager dans le travail missionnaire. Cette fondation, confiée à la Mère Marie Gertrude Gros, est le premier projet missionnaire de la congrégation.

Tout en restant membres de la ‘Société des Filles de Saint François de Sales’ les Salésiennes missionnaires [SMMI] ont leur organisation propre depuis 1968. Elles prononcent la même consécration salésienne que les membres laïcs et leur sont unies en une commune spiritualité. La Société des Filles de Saint François de Sales est donc formée, aujourd’hui, de deux branches autonomes : l’Association Saint François de Sales (laïques) et les Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée (religieuses missionnaires) vivant en lien fraternel et unité d’esprit.

Les Salésiennes missionnaires sont envoyées aux femmes et aux pauvres. L’œuvre évangélisatrice se fait par les activités catéchétiques, l’apostolat de proximité, l’éducation (écoles primaires, secondaires, ménagères, professionnelles, orphelinats et pensionnats). Dans le domaine de la santé elles ont dispensaires et hôpitaux. Dans le domaine social, l’animation féminine a une grande place, aussi directement dans les villages que dans leurs centres de nutrition mère-enfant et autres centres pour handicapés et victimes du SIDA.

 

 

ASSOCIATION SAINT FRANÇOIS DE SALES

Branche laïque de la Société des Filles de Saint François de Sales

Source : vatican.va

 

Les origines de l’Association remontent à 1872 quand, à l’initiative de l’abbé Henri Chaumont et de Madame Caroline Colchen Carré de Malberg, se constituent à Paris les Catéchistes Missionnaires de Marie Immaculée, association de laïques qui vivent insérées au cœur du monde, érigée canoniquement dans l’archidiocèse de Paris en 1891. En 1911, le Saint-Siège approuve la Société des Filles de Saint François de Sales. En 1954, les Catéchistes adoptent la dénomination de Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée et, en 1968, elles sont reconnues au sein de la Société des Filles de Saint François de Sales comme congrégation religieuse, unie à la branche laïque (Association Saint François de Sales) par un organisme commun, le Conseil Supérieur. Le 22 mai 1994, le Conseil Pontifical pour les Laïcs décrète la reconnaissance de l’Association Saint François de Sales comme association internationale de laïcs de droit  pontifical.

 

L’Association est une famille spirituelle qui se fixe pour objectif la sanctification personnelle de ses membres, appelés à évangéliser leur milieu de vie, selon la spiritualité de saint François de Sales et à travers une dévotion particulière à l’Esprit Saint et à la Vierge. L’itinéraire de formation des associées, basé sur la méthode de la probation, a une durée biennale et s’achève par une consécration sans vœux, le renouvellement des promesses baptismales, en se confiant à la Sainte Trinité et à Marie. Chaque associée garde l’initiative de prendre d’autres engagements religieux.

 

L’Association, dirigée par un Conseil général présidé par une Directrice générale, est divisée en régions correspondant à des zones géographiques et subdivisées en groupes. Les régions et les groupes sont guidés par des Directrices régionales et des Directrices de groupe. Pour son œuvre d’évangélisation, l’Association se prévaut de la collaboration de groupes de sensibilisation et de réflexion, comme les " Rencontres de Saint François de Sales ", association approuvée par l’évêque de Versailles, les " Groupes de pensée salésienne " guidés par des membres consacrés, les " Amitiés salésiennes ", pour personnes seules. L’admission d’hommes, commencée de façon expérimentale en 1968, a conduit à la création d’une branche masculine autonome.

 

L’Association compte 3029 membres et est présente dans 19 pays ainsi répartis : Afrique (5), Amérique du Nord (3), Amérique du Sud (3), Asie (1), Europe (7). Les hommes associes sont 105.

 

Le lien salésien, revue bimestrielle éditée en français, en anglais, en polonais et en allemand ; Ecos, bulletin trimestriel en espagnol.

 

Association Saint François de Sales
57-59, rue Léon Frot — 75011 Paris (France)
Tél. [+33]1.43676060 — Fax 1.43704473
E-mail:
centresa@wanadoo.fr

 

 

Prayer for Beatification of
The Servant of God
Marie Gertrude Gros

       

God, our Father, we praise and thank you for the gift of your servant Mother Marie Gertrude, who sought your will in everything, You blessed her with a passionate love for Jesus, a total confidence in Mary Immaculate and a deep life of prayer.

With an ardent zeal for mission, as a living Gospel, she spent her life at the service of women and the poor.

Through her intercession grant us the grace we ask you now …., deign to manifest her holiness and count her among your saints, we make this prayer through Christ our Lord Amen.

Our Father, Hail Mary, Glory be…..

Mother Marie Gertrude, intercede for us.

 

Favours received may kindly be intimated for the cause of canonization to:

Postulator, SMMI Provincialate,
Near the District Court, Nagpur 440 001,
Maharastra (India)
Tel : 09422979975.

 

 
Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 07:30

ماري ألفونسين

Maryam Sultanah Danil Ghattas

Soeur Marie-Alphonsine

cofondatrice de la Congrégation des Sœurs du Saint-Rosaire
(né en 1838, mort en 1892)
née le 4 octobre 1843 à Jérusalem
morte le 25 mars 1927 à Jérusalem
 
Soeur Marie-Alphonsine a été canonisée le 17 mai 2015 par le Pape François à Rome en même temps que Mariam Baouardy (Soeur Marie de Jésus Crucifié), Maria Cristina Bando (Sœur Marie Christine de l'Immaculée) et Jeanne-Émilie de Villeneuve (fondatrice des "Soeurs Bleues" de Castres).

 

Source principale de cet article : http://www.rosary-cong.com

 

Litanies de Sainte Marie-Alphonsine
 
Kyrie Eleison, Christie Eleison, Kyrie Eleison.
Seigneur, prends pitié, Ô Christ, prends pitié, Seigneur, prends pitié.
Seigneur Jésus-Christ, écoute-nous,
Seigneur Jésus-Christ, exauce-nous.
 
Père du Ciel, Seigneur Dieu, prends pitié de nous.
Fils, Rédempteur du monde, Seigneur Dieu, prends pitié de nous.
Sainte Trinité, un seul Dieu, prends pitié de nous.
 
Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous ;
Sainte Marie, Mère de l’Eglise, prie pour nous ;
Sainte Marie, Reine de la paix, prie pour nous ;
Sainte Marie, Reine du Rosaire, prie pour nous ;
Sainte Marie, Toi qui intercèdes en faveur des Soeurs du Rosaire,
Toi, leur enseignante et leur modèle, prie pour nous.
 
Sainte Marie-Alphonsine, véritable disciple de la Vierge Marie, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, confidente de la Vierge Marie, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, modèle de la vie consacrée, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, modèle de la prière confiante, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, modèle de l’obéissance et de l’humilité, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, modèle de la pauvreté et de l’ascèse, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, modèle de la contemplation et du travail, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, silencieuse et attentive, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, type de la simplicité et de la pureté, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, aimant le Christ dans les pauvres, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, témoin de la lumière divine dans le mystère du Saint-Sacrement, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, témoin des mystères du Christ, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, notre assistante dans les détresses et les difficultés, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, notre compagne dans le voyage et la pérégrination, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, éducatrice des générations de la parole de l’Evangile, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, guide des familles à la foi authentique, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, étreignant la croix avec une joie merveilleuse, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, empressée au service, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, lys caché dans la terre de la sainteté, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, priant toujours pour les âmes oubliées au Purgatoire, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, apôtre de l’unité et de la paix, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, fille de la sainte Eglise, prie pour nous ;
Sainte Marie-Alphonsine, visionnaire de la gloire des saintes et des saints, prie pour nous.
 
Agneau de Dieu, qui enlève les péchés du monde, pardonne-nous, Seigneur ;
Agneau de Dieu, qui enlève les péchés du monde, exauce-nous, Seigneur ;
Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous, Seigneur.
 
Prière
Seigneur Dieu, qui as daigné accorder à Sainte Marie-Alphonsine la grâce d’écouter les orientations de la Vierge, Ta Mère, de savourer la vue de Son visage affectueux et de jouir de Ses dons abondants, accorde-nous, par son intercession, les grâces nécessaires pour mener une vie chrétienne authentique, tirant force de la méditation des mystères du Rosaire, de manière à les vivre et les prêcher afin qu’ils donnent en nous les fruits de la pénitence et des vertus.
Fais que nous découvrions la beauté de Ton Amour qui s’est manifesté dans la vie de Ton Fils, à partir de l’Incarnation jusqu’à la Rédemption et la Résurrection, et que nous expérimentions l’action du Saint-Esprit dans notre vie. Transforme nos coeurs en une demeure convenable à la Sainte Trinité digne d’Honneur et de Gloire pour l'éternité. Amen.
 
 
 
 
Prières à Sainte Marie-Alphonsine
 
1. Ô Marie, notre Mère, Tu es apparue maintes fois à Sainte Marie-Alphonsine pour lui révéler Ta volonté de fonder la Congrégation du Rosaire. Quelle heureuse nouvelle pour la Terre Sainte, et pour l’Eglise entière que l’institution de cette Congrégation !
Aujourd’hui, nous implorons ce que le bon Dieu veut de nous ; montre-nous, Ô Marie, Sa Volonté ; fais-nous répondre aux inspirations de l’Esprit Saint afin que nous soyons un outil docile entre Ses mains et acceptions la Volonté de Dieu dans notre vie. Amen.
 
2. Ô Jésus, Tu as permis à Sainte Marie-Alphonsine de saisir le miracle grandiose qui se répète sur nos autels, jour et nuit, la transsubstantiation du pain et du vin, qui, par la prière eucharistique et l’invocation du Saint-Esprit, se transforment en Ton Corps et en Ton Sang. Tu as enflammé son coeur par une fervente dévotion à la Sainte Eucharistie.
Ô Marie, notre Mère, le premier tabernacle, obtiens pour nous la grâce d’une Foi profonde en la Sainte Eucharistie. Demande pour nous la grâce d’une transformation radicale dans notre vie, à chaque fois que nous nous communions et participons à la messe. Amplifie en nous l’amour de Ton Fils, par la voie de Son adoration, et le désir de rester avec Lui devant le Mystère de Son Amour éternel. Amen.
 
3. Ô Père, quand Ton Fils était sur le chemin du Calvaire, Il a senti la solitude, l’incompréhension des autres et l’humiliation. Il en fut pareil pour Sainte Marie-Alphonsine qui s’effondra sous le poids de la croix et n’a été consolée que par la présence de sa Mère à ses côtés.
Ô Marie, notre Mère, console nos âmes chaque fois que nous ressentons la tristesse ou le désespoir. Viens à notre secours, tiens-nous par la main pour continuer le cheminement de notre rédemption, dans notre vie quotidienne. Amen.
 
4. Ô Marie, grâce à Ta présence, Tu as réussi à réunir les apôtres au Cénacle dans l’attente de l’Esprit Saint. Grâce à Lui et malgré les difficultés de la vie, Sainte Marie-Alphonsine a pu réaliser avec ses consoeurs le succès dans leur mission apostolique.
Ô Marie, notre Mère, demande que le Saint-Esprit nous borde, qu’Il guide nos pas et dirige notre mission pour réaliser la Volonté du Père malgré notre faiblesse et notre impuissance. Amen.
 
Source des prières d'après "La prière du Rosaire avec Sainte Marie-Alphonsine" (voir ci-dessous).
Prière 1. : "L'Annonciation" (premier Mystère Joyeux) ; prière 2. : "L'Institution de l’Eucharistie" (cinquième Mystère Lumineux) ; prière 3. : "Le Portement de Croix" (quatrième Mystère Douloureux) ; prière 4. : "L’Effusion de l’Esprit Saint" (troisième Mystère Glorieux).
 
 
 

 

 

 
Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 09:47

Գրիգոր Նարեկացի

Saint Grégoire de Narek

Krikor ou Grigor Narekatsi, Naregatsi, Narekac'i ou Narekas'i
 
né vers 951 Andzevatsik (aujourd'hui en Turquie)
 
mort vers 1003 à Narek (Turquie actuelle)
 

proclamé 36e docteur de l’Église Universelle

par le Pape François le 21 février 2015

 

Saint Grégoire de Narek

"Du fond du cœur"

"Colloque avec Dieu"

 95e prière

 

I

 

O Soleil de justice 1,

Rayon béni 2,

Archétype de la lumière ;

ô ardemment Désiré 3,

Élevé, Impénétrable,

Puissant, Inénarrable ;

Allégresse du bien,

Espoir réalisé 4,

ô Loué, Céleste ;

Roi de gloire 5,

Christ créateur,

Vie proclamée 6 !

 

Et maintenant les lacunes et les erreurs de ma voix si faillible,

- ô misérable que je suis ! -

veuille par ta parole toute-puissante les combler 7

et présenter comme supplications agréables mes prières

à ton Père Très-Haut :

Car pour moi Tu es venu subir l'épreuve de la malédiction 8

ayant pris en vérité ma ressemblance 9,

ô totale Bénédiction de vie,

Providence attentive pour tous les êtres :

ceux d'en haut et ceux d'en bas.

 

Si, en effet, Tu as accepté de mourir pour moi 10,

ô Toi, Dieu et Seigneur de tous, 

combien plus consentiras-Tu maintenant aussi

à compatir à mes faiblesses, pleines de péril 11,

en intercédant toujours pour moi, coupable que je suis 12

par le corps que Tu as pris de notre race,

auprès de ton Père, pareil à Toi en honneur.

 

II

 

Et à cause de ton précieux Sang toujours offert

pour plaire à la volonté de Celui qui T'a envoyé,

que soient écartés de moi les dangers, pécheur condamné que je suis,

remises, les dettes,

effacée, la honte,

oubliés, les opprobres,

réformée, la sentence du jugement,

exterminés, les vers 13,

séchés, les pleurs,

calmé, le grincement des dents 14,

terminées les lamentations,

taries, les larmes ;

Que prenne fin le deuil ;

se dissipent les ténèbres,

s'éteigne le feu de la colère,

que soient rejetés tous les instruments de supplice !

 

III

 

Que viennent tes compassions,

ô Toi qui veux et dispenses la vie à tous.

fais lever ta lumière,

hâte ta rédemption,

envoie ton secours ;

devance l'heure de ta visite,

répands promptement la rosée de ta miséricorde :

qu'elle descende pour abreuver le champ altéré de mes os, plongés par le malheur dans l'abîme de la mort !

 

Que la Coupe céleste de ton Sang vivifiant

fasse fleurir et fructifier la terre (de mon corps),

préparée pour le jour de la lumière,

Sang qui, inépuisable, est toujours offert en sacrifice

comme mémorial de vie et de Rédemption

pour les âmes qui se sont endormies.

 

Ainsi mon âme, pleinement mortifiée par mon corps de péché, sera affermie en Toi par ta Grâce,

ô Compatissant,

et je serai par Toi renouvelé,

retranché du péché par la vie immortelle

au temps de la Résurrection des Justes

et béni par ton Père 15.

 

Avec Lui à Toi gloire,

et à ton Esprit-Saint louange

par une juste reconnaissance,

maintenant et toujours

et dans les siècles des siècles !

Amen.

 

1. Cf Mal.3, 20.

2. Cf Héb. 1, 3.

3. Cf Jn 8, 56. Matth. 13, 17.

4. Cf Lc 4, 21.

5. Cf I Cor. 2, 8.

6. Cf Jn 6, 68.

7. Cf Rom. 8, 26.

8. Cf Héb. 2, 18. Gal. 3, 13.

9. Cf Héb. 2, 17. Phil. 2, 17.

10. Cf Gal. 2, 20.

11. Cf Héb. 4, 15.

12. Cf Héb. 7, 25.

 13. Cf Mc 9, 48.

14. Cf Matth. 25, 30.

15. Cf Matth. 25, 34.

 

Source : "Le Livre de Prières", "Grégoire de Narek", Prière n° 95 (I, II et III), pages 523-525 ; Sources chrétiennes n° 78, Editions du Cerf, Paris, 1961 ; réédition 2000.

"Un nouveau Docteur de l'Eglise s'offre à nos intelligences et à notre foi : saint Grégoire de Narek. C'est la décision qu'a prise le pape François d'allonger la liste de ces saints qui, de façon éminente, ont contribué à approfondir la théologie et la doctrine de l'Eglise. A l'occasion de cette déclaration faisant de Grégoire de Narek un nouveau Docteur de l'Eglise, le dimanche 12 avril 2015, "La foi prise au Mot" revient sur la vie et les écrits de ce moine arménien de l'an mil, dont l'oeuvre fut si importante.
Pourquoi donc a-t-il été fait Docteur de l'Église ? Dans quel contexte vivait-il ? Quelles furent sa vie et son oeuvre ? Quelle est son influence aujourd'hui ? Pour mieux nous le faire découvrir, deux invités, grands connaisseurs du saint arménien, viennent nous éclairer : Philippe Sukiasyan, diacre de l'Église apostolique arménienne, et Jean-Pierre Mahé, membre de l'Institut, philologue et historien du Caucase, spécialiste des études arméniennes."


"La Foi prise au Mot", document ktotv.com du 19 avril 2015.

 

Paroles à Dieu de Grégoire de Narek

Jean-Pierre Mahé
éditions Peeters, 2007

Trésor des fêtes, Hymnes et Odes de Grégoire de Narek

éditions Peeters, 2014

 

Saint Grégoire de Narek

"Du fond du cœur

colloque avec Dieu"

3e prière (III et IV)

 

III

 

Avec ceux donc qui le liront avec un cœur pur,

opère la guérison de leurs âmes et la purification de leurs transgressions,

la remise de leurs dettes et la délivrance des liens de leurs péchés.

 

Qu’il y ait jaillissement de larmes pour ceux qui s’exerceront avec lui

et par son intermédiaire que leur soit octroyé

le don gratuit de la contrition désirée.

 

Qu’à moi aussi, Seigneur, avec eux soit de ta part accordée

la grâce de la componction de la volonté,

et à eux par ma voix des soupirs qui     T’agréent.

 

Que par ce Livre soient offertes pour moi leurs supplications,

et que par cette parole qui est mienne

leurs gémissements s’élèvent à ma place comme l’encens.

 

Qu’avec le goût agréable de ce chant de Lamentations

la grâce de la lumière pénètre et habite (en nous).

 

Si des âmes pieuses à ma suite viennent s’offrir à Toi par ce Livre-ci,

en même temps qu’elles, pour qui Tu es la cause de la vie,

ô Compatissant, reçois-moi aussi.

 

Si quelque mienne sainte douleur par contagion fait pleurer des yeux,

que par Toi, ô Providence, sur moi aussi ces larmes tombent en pluie.

 

Si ce livre a quelque valeur et qu’il soit ordonné

au salut de ceux qui communieront à ces sentiments de vie,

que ta volonté, ô Béni, daigne accorder

qu’il le soit pour moi aussi.

 

Si mon gémissement divinement agréable,

grâce à ces paroles tirées du secret (de mon cœur),

vient au devant de quelque âme,

que moi aussi par Toi, ô Très-Haut, j’en tire profit avec elle.

 

Si une main pure avec un fin mélange d’encens s’élève vers Toi,

qu’à ma voix vienne s’unir aussi la requête offerte par les suppliants.

 

Si ma demande multiforme vient à naître chez d’autres que chez moi,

qu’en raison de ce Livre elle me soit aussi par Toi une deuxième fois accordée.

 

Si ce sacrifice d’oraison personnelle trouve faveur devant Toi et Te plaît,

fais aussi que celui de nos aïeux Te soit offert par mon intermédiaire.

 

Si quelqu’un languit par l’ennui de quelque tristesse,

qu’il se dresse à nouveau en prenant ferme appui sur ces soupirs,

en espérant en Toi.

 

Si le rempart de la confiance est rasé par les péchés,

qu’avec ces blocs de pierre, taillés par ta Droite,

ô Protecteur, il soit bâti de nouveau.

 

Si le fil de l’espérance, tranché par le glaive des fautes, est rompu,

qu’il soit renoué derechef par ta volonté, ô Tout-Puissant, avec un nœud bien noué.

 

Si un danger mortel de maladie spirituelle assiège quelqu’un,

qu’il trouve par ce Livre le salut dans l’espérance de la vie,

tandis qu’il Te priera, ô Vivificateur.

 

Si par l’angoisse du doute quelqu’un a le cœur transpercé,

que, grâce à ta suavité, par ce Livre il en soit délivré et guéri.

 

Si quelqu’un, perdu de dettes insolvables,

vient à être englouti dans les profondeurs des abîmes,

qu’il vienne à la lumière, pris à l’hameçon de ces (pieuses) industries,

protégé par Toi.

 

Si quelqu’un, après s’être laissé engourdir par des tromperies,

vient par les œuvres de ténèbres à subir des torts,

qu’à nouveau il reprenne force par Toi, unique Asile,

une fois qu’auprès de Toi il aura trouvé refuge.

 

Si la cuirasse de la confiance se détache de l’âme de quelqu’un,

que par l’intermédiaire de ce Livre ta main la retienne

et la reboucle en même solidité.

 

Si, solitaire, loin de la vigilance des gardiens, quelqu’un erre,

qu’il attende par ce Livre Ton retour même en Personne, ô Rénovateur.

 

Si un frisson de fièvre démoniaque

de je ne sais quel tremblement trouble quelqu’un,

qu’il revienne à soi par ce Livre qui lui fait signe,

une fois qu’il aura confessé et adoré le mystère de ta Croix.

 

Si une tempête d’iniquité d’un vent dévastateur frappe soudain,

le château du bâtiment qu’est le corps sur cette mer terrestre,

qu’elle se calme derechef quand le (bâtiment) T’aura rejoint

grâce au gouvernail de ces ailes.

 

IV

 

Fais donc de la composition de ce Livre de Lamentations,

Commencé en ton nom, ô Très-Haut,

un remède de vie pour guérir les maladies

des âmes et des corps de tes créatures.

 

Ce que j’ai commencé, Toi, parachève-le.

 

Que ton Esprit y soit intimement uni.

Que le souffle de ta grande puissance s’unisse

aux poèmes qui sont tiens et que ta grâce m’a inspirés.

 

C’est Toi, en effet, qui donnes force aux cœurs découragés,

et qui reçois gloire de tous.

 

Amen.

 

Source : "Le Livre de Prières", "Grégoire de Narek", Prière n° 3 ( III et IV), pages 70-73 ; Sources chrétiennes n° 78, Editions du Cerf, Paris, 1961 ; réédition 2000.

 

"Prière au Saint-Esprit de Saint Grégoire de Narek"

 

"Je supplie ta Seigneurie immuable, très puissante, ô Esprit puissant,

envoie la rosée de ta suavité,

accorde à mon âme et à mon esprit qui domine sur les sens,

le bienfait de la plénitude des grâces de ton abondante miséricorde.

 

Et laboure le champ intelligent de mon cœur de chair, endurci,

pour qu’il reçoive et fasse fructifier la semence spirituelle.

 

Nous confessons que c’est par ta sagesse suprême

que tous les dons fleurissent en nous et croissent.

 

C’est Toi qui consacres les Apôtres, qui inspires les prophètes,

instruis les Docteurs, fais parler les muets

et ouvres les oreilles fermées des sourds.

 

C’est pourquoi Celui qui est de même nature que Toi,

celui qui est consubstantiel au Père

celui qui est le Fils premier-né,

par ta coopération accomplissant toutes ces choses,

t’a proclamé Dieu, égal à l’essence du Père.

 

Donne-moi la grâce à moi aussi, pécheur, de parler avec assurance

du mystère vivifiant de la Bonne Nouvelle de ton Evangile,

de marcher par la course et l’essor rapide de l’esprit

à travers les espaces infinis des Testaments inspirés par Toi.

 

Et à l’heure où j’entreprends d’expliquer ta parole en public,

que ta miséricorde me devance

pour me dire intérieurement en temps opportun

ce qui est digne, utile et agréable à Toi,

pour la gloire et la louange de ta Divinité,

et pour la plénitude de l’édification de l’Eglise catholique.

 

Et étends sur moi ta droite très proche,

et fortifie-moi par la grâce de ta compassion ;

dissipe de mon esprit le sombre brouillard de l’oubli,

en dispersant avec lui les ténèbres du péché,

afin de m’élever, avec l’acuité de mon intelligence,

de la vie de cette terre vers les hauteurs.

 

Irradie en moi de nouveau le lever sans ombre et merveilleux

de la connaissance de ta Divinité, ô Puissant,

afin que je sois digne de faire et d’enseigner

pour être un bon exemple aux auditeurs, amis de Dieu.

 

A Toi toute gloire en tout

avec le Père tout-puissant et avec le Fils unique et bienfaisant,

maintenant et dans les siècles sans fin.

Amen."

 

"(Le Livre de Prières, Prière n° 34, II ; Sources chrétiennes n° 78, Editions du Cerf, Paris, 2000)"

 

Source : vatican.va, semaine de prière pour l’Unité des chrétiens 2004.

 

Message du Saint-Père François aux Arméniens

 

DISCOURS DU PAPE FRANÇOIS À SA SAINTETÉ KARÉKINE II,

PATRIARCHE SUPRÊME ET CATHOLICOS DE TOUS LES ARMÉNIENS 

 

Grigor Narekatsi, "Prayer Book", Constantinople,

the Printing House of Hovhannes and Poghos, 1782

 
Speaking with God from the Depths of the Heart




Sun of justice, 
ray of blessings, 
form of light, 
cherished desire,
1 
exalted beyond understanding, 
mighty beyond telling, 
joy of goodness, 
hope realized,
2 
praised by heaven, 
king of glory,
3 
Christ creator, 
life proclaimed,
4 
finish, I pray, 
the meanderings 
of my wretched, errant voice 
with your own mighty words.
5 
Help me to polish 
a pleasing prayer, 
to bring before your Father on high. 
You who took on my likeness 
submitting for my sake to trial and condemnation,
6 
take pity on me. 
You who bless all life, 
God of Goodness, 
who provide all things above and below, 
who were willing to die for me,
7 
God and lord of all, 
who have borne the pangs of mortal flesh, 
take pity on me, 
for I am wracked with pain.
8 
Take pity on me, stay with me, a wretched sinner, 
and pray with me to your Father, your equal in glory.
9 



By your noble and glorious blood, 
offered unceasingly to please God who sent you, 
       may the dangers be lifted from me, the condemned, 
       may my transgressions be forgiven, 
       may my vices be pardoned, 
       may my shamelessness be forgotten, 
       may my sentence be commuted, 
       may the worms shrivel,
10 
       may the wailing stop, 
       and the gnashing of teeth fall silent.
11 
Let the laments lessen and tears dry. 
Let mourning end and darkness be banished. 
May the vengeful fire be tamped out 
and torments of every kind be exiled. 




May you who grant life to all be compassionate now. 
Let your light dawn, your salvation be swift, 
your help come in time, and the hour of your 
arrival be at hand. 
May the dew of your mercy quench the parched field 
where my bones have fallen into the pit of death. 
Prepare the earth for the day of light 
and let the soil bloom and bring forth fruit, 
heavenly cup of life-giving blood, 
ever sacrificed, never running dry 
all for the salvation and life of the souls in eternal rest. 
And though my body die in sin, 
with your grace and compassion, 
may I be strengthened in you, cleansed of sin 
through you, and renewed by you with life everlasting, 
and at the resurrection of the righteous 
be deemed worthy of your Father’s blessing.
12 
To him together with you, all glory, 
and with the Holy Spirit, praise and resounding thanks, 
now, always and forever, 
Amen.

Notes

 

  1 ...... Mt. 13:17, Jn. 8:56.
 
  2 ...... Lk. 4:21.
 
  3 ...... 1 Cor. 2:8.
 
  4 ...... Jn. 6:68.
 
  5 ...... Rom. 8:26.
 
  6 ...... Heb. 2:18, Gal. 3:13, Phil. 2:7.
 
  7 ...... Gal. 2:20.
 
  8 ...... Heb. 4:15.
 
  9 ...... Heb. 7:25.
 
  10 ...... Mk. 9:48.
 
  11 ...... Mt. 25:30.
 
  12 ...... Mt. 25:34.
 

 

 

 
Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 17:25

 

Sept fois le jour je te célèbre,

à cause des lois de ta justice.

Psaume 119 : 164 (Louis Segond)

 

Septies in die laudem dixi tibi,
super judicia justitiæ tuæ.

 

Seven times a day do I praise thee

because of thy righteous judgments.

Psalm 119:164 (King James Version)

 

 

Hymne de l'Office de Tierce

Liturgie des Heures

 

Latin

Nunc, Sancte, nobis Spiritus,
unum Patri cum Filio,
dignare promptus ingeri
nostro refusus pectori.

 
Os, lingua, mens, sensus, vigor
confessionem personent,
flammescat igne caritas,
accendat ardor proximos.
 
Per te sciamus da Patrem,
noscamus atque Filium,
te utriusque Spiritum
credamus omni tempore. Amen.
1
 
1. Le Bréviaire romain comporte une doxologie finale différente :
Praesta, Pater piissime,
Patrique compar Unice,
cum Spiritu Paraclito
regnans per omne saeculum.
 
 
 
Français

Voici le temps, Esprit très saint, 
Où dans le cœur de tes fidèles, 
Uni au Père et à son Fils, 
Tu viens répandre ta lumière.

Que notre langue et notre cœur, 
Que notre vie, que notre force 
S'enflamment de ta charité 
Pour tous les hommes que tu aimes.

Exauce-nous, ô Tout-Puissant,
Par Jésus Christ, ton Fils unique,
Qui règne avec le Saint-Esprit
Depuis toujours et dans les siècles.

Hymne attribuée à Saint Ambroise de Milan

 

Litanies majeures

 

Come, Holy Ghost, who ever One
art with the Father and the Son,
it is the hour, our souls possess
with Thy full flood of holiness.

 
Let flesh, and heart, and lips, and mind,
sound forth our witness to mankind;
and love light up our mortal frame,
till others catch the living flame.
 
Grant this, O Father, ever One
with Christ, Thy sole-begotten Son,
and Holy Ghost, whom all adore,
reigning and blest forevermore.
or:
Almighty Father, hear our cry,
Through Jesus Christ, our Lord most High,
Who, with the Holy Ghost and thee,
Doth live and reign eternally.
Amen.
 
From the Liturgia Horarum. Translation by Cardinal Newman (1801-1890).
Attributed to St. Ambrose (340-397), this hymn is for the office of Terce (mid-morning prayer, about 9:00 AM) from the Liturgy of the Hours. It is particularly appropriate for Terce, for it was at that hour the Holy Spirit came upon the Apostles on Pentecost (Acts 2:15).
 
 
(Latin-English)
 
 

 

9 The LORD also will be a refuge for the oppressed, a refuge in times of trouble.

10 And they that know thy name will put their trust in thee: for thou, LORD, hast not forsaken them that seek thee.

Psalm 9:9-10 (King James Version)

 

 
Autre hymne de Tierce
 
Flamme jaillie d’auprès de Dieu,
Esprit-Saint, embrase-nous ;
Comme brindilles au même feu,
Fais-nous brûler de Ton Amour.
Ôte l’ivraie de nos péchés,
Qui menace en nous le grain,
Germe de vie ensemencé
Par la Parole et par le Pain.
Grave en nos cœurs le nouveau Nom
De Jésus Ressuscité,
Sois notre souffle, et nous pourrons
Chanter Sa Gloire en vérité.
Que notre langue et notre cœur,
Que notre vie, que notre force
S’enflamment de Ta Charité
Pour tous les hommes que Tu aimes.

Cf Lettre Pastorale (ci-dessous) de Mgr André Marceau, Évêque de Nice, le 8 septembre 2014, page 3.

 

 

Rubriques du Bréviaire (1960)

 

 

Psaumes et Cantiques

 

 
Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 14:34
Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 11:52
Prière de Mgr André Marceau pour les vocations dans le Diocèse de Nice

Prière de Mgr André Marceau pour les vocations dans le Diocèse de Nice

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 06:40

Sanctuaire de la Miséricorde Divine

à Kraków-Łagiewniki

(Cracovie-Pologne)

Photo © Adam Bujak

 

 

Chapelet à Notre-Dame de la Miséricorde

(trois dizaines sur cinq, à réciter sur un chapelet ordinaire)

 
Prière d'entrée :
 

Sur les grains du "Notre Père" (une fois) :

Marie, Mère de Grâce et Mère de Miséricorde, défends-nous de l’ennemi et reçois-nous à l’heure de notre mort.

 

Sur les grains du "Je Vous salue, Marie" (10 fois) :

Marie, Mère de Miséricorde, obtiens-nous la Miséricorde de Ton Fils.

 

Pour terminer :

Très miséricordieuse Mère, Tu nous ouvres largement les bras et Tu tends Tes mains pleines de toute grâce et de tout don. Ton Cœur de mère veut nous remplir de tout ce qu’il nous faut. Animés d’une pareille bonté, nous nous tournons vers Toi avec confiance. Obtiens-nous, ô Mère, tout ce dont nous avons besoin, et fais surtout, par Ta puissante intercession, que nous gardions la chasteté et l’innocence, conservions fidèle et constant notre amour d’enfant pour Toi et portions dans nos cœurs l’image du Cœur de Ton Fils. Que ce Cœur nous protège, nous guide et nous conduise à la lumière éternelle. Amen.

 

Source : site faustyna.pl ("Jésus, j’ai confiance en Toi", livret de prières de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, Varsovie 1986, pp. 75-76).

 

Sainte Vierge Marie, Mère de Miséricorde

Sanctuaire Notre-Dame de la Porte de l'Aurore, Vilnius (Lituanie)

 

 
Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 08:38

Cordon-de-Ste-Philomene-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Prière attachée au cordon :

« Ceux qui portent le cordon ont l’obligation

de réciter chaque jour la prière suivante :

Ô sainte Philomène, Vierge et Maryre, priez pour nous afin que

par votre puissante intercession nous puissions obtenir

cette pureté de l’esprit et du cœur

qui conduit à l’amour parfait de Dieu.

Amen. »

 

Ars-tableau-parousie.over-blog.fr.jpg

Ex-voto représentant la guérison

du Saint Curé d'Ars par Sainte Philomène en mai 1843

Église paroissiale Saint-Sixte, intégrée à la Basilique actuelle

Ars-sur-Formans (Ain - France)

 

 

Histoire et dévotion

 

La dévotion au cordon de Sainte Philomène résulte de la gratitude des fidèles envers celle que le Pape Grégoire XVI appelait "la Thaumaturge du XIXe siècle". Son usage fut approuvé le 15 décembre 1883 par le Pape Léon XIII. Le Saint Curé d'Ars, qui avait maintes fois éprouvé l'aide puissante de Sainte Philomène, encourageait le port de ce cordon. En effet, cette pieuse dévotion constitue une aide puissante, non seulement pour recevoir des grâces de guérison corporelle, mais elle est aussi une protection et une défense contre les esprits impurs.

Le cordon de Sainte Philomène se compose de fils blanc et rouge en coton ou en laine et comporte deux nœuds à l'une de ses extrémités pour rappeler la virginité et le martyre de la Sainte. Après la bénédiction du cordon par un prêtre, il se porte habituellement sous les vêtements comme une ceinture.

 

Depouille-Cure-d-Ars-parousie.over-blog.fr.jpg

Le Saint Curé d'Ars sur son lit de mort

 

 

Bénédiction du cordon

de Sainte Philomène

 

V. Notre secours est dans le Nom du Seigneur.

R. Qui a fait le Ciel et la Terre.

 

V. Le Seigneur soit avec vous !

R. Et avec votre esprit !

 

Prions

Seigneur Jésus-Christ, nous Te prions de bénir ce cordon afin que la personne qui le portera, placée sous la protection de Sainte Philomène, mérite d'être à l'abri de tout danger et de recevoir la santé de l'âme et du corps. Toi qui vis et règnes dans les siècles des siècles.

R. Amen.

 

Le prêtre asperge le cordon d'eau bénite.

 

Philomene-guerissant-le-Cure-d-Ars-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Prière quotidienne du Cordon

de Sainte Philomène

 

Ô Vierge très pure, glorieuse Martyre, Sainte Philomène, que Dieu, dans Sa puissance éternelle, semble avoir révélée au monde dans ces temps malheureux pour raviver la Foi, soutenir l'Espérance et enflammer la Charité des chrétiens ; me voici prosterné à vos pieds : daignez, Ô Vierge pleine de bonté, recevoir mes humbles prières et m'obtenir cette pureté à laquelle vous avez sacrifié tout ce que le monde a de plus séduisant, cette force d'âme qui vous a fait résister aux assauts les plus terribles, cet amour ardent pour Jésus-Christ que les tourments les plus affreux n'ont pu éteindre en vous. Ainsi soit-il.

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article