Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : In hoc signo vinces. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Blog Parousie de Patrick ROBLES (Montbéliard, Franche-Comté, France)
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)

Translation. Traduzione

 

Info Coronavirus

Covid-19 Santé Publique France

OMS - WHO

 
Live Traffic Statistics

 

56 millions de femmes avorteront cette année

56 million abortions worldwide every year

Photo © Marcelle RAPHAEL Fine Arts Newborns

 

Non à la peine de mort en Biélorussie !

Say no to the Death Penalty in Belarus!

 

3D Live Statistics

 


Live Blog Stats

 

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

 

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

16 décembre 2021 4 16 /12 /décembre /2021 07:30

Nicol(l)e(tte) Boëlley

(ou Boëllet, Boellet, Boylet, Boillet, Boilet)

Sœur Colette de Corbie, réformatrice des Clarisses

née le 13 janvier 1381 à Corbie (Somme)

morte le 6 mars 1447 à Gand, Flandre (Belgique)

Coleta van Corbie (Gent, Vlaanderen - België)

 

 

 

 

Litanies de Sainte Colette de Corbie

 

Seigneur, ayez pitié de nous.

Ô Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus, écoutez-nous.

Jésus, exaucez-nous.

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Saint-Esprit, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, Reine des Vierges, priez pour nous.

 

Sainte Colette, en qui le miracle a brillé dès la naissance, priez pour nous.

Sainte Colette, comblée de grâces dès le berceau, priez pour nous.

Sainte Colette, élevée comme Jésus, à l’ombre d’un modeste atelier, priez pour nous.

Sainte Colette, attirée toute jeune à la prière et à l’oraison, priez pour nous.

Sainte Colette, ennemie du monde et des vanités, priez pour nous.

Sainte Colette, amie de la retraite et du silence, priez pour nous.

Sainte Colette, âme de foi, priez pour nous.

Sainte Colette, étoile d’espérance, priez pour nous.

Sainte Colette, cœur embrasé par la charité, priez pour nous.

Sainte Colette, lys de pureté, priez pour nous.

Sainte Colette, modèle d’humilité, priez pour nous.

Sainte Colette, exemple de pauvreté, priez pour nous.

Sainte Colette, prodige de purification, priez pour nous.

Sainte Colette, embrasée de zèle pour la gloire de Dieu et le salut des âmes, priez pour nous.

Sainte Colette, missionnaire par la prière, l’exemple et la parole, priez pour nous.

Sainte Colette, enseignant à tous les vertus chrétiennes, priez pour nous.

Sainte Colette, qui avez eu le Saint-Esprit pour Maître dans la science des Saints, priez pour nous.

Sainte Colette, séraphique Épouse de Jésus Crucifié, priez pour nous.

Sainte Colette, fille privilégiée de Notre-Dame, priez pour nous.

Sainte Colette, parfaite imitatrice de Saint François d’Assise, priez pour nous.

Sainte Colette, réformatrice de l’Ordre de Sainte Claire, priez pour nous.

Sainte Colette, ornement et gloire de l’ordre séraphique, priez pour nous.

Sainte Colette, douée de pouvoirs miraculeux, priez pour nous.

Sainte Colette, guérissant les malades, priez pour nous.

Sainte Colette, qui avez ressuscité les morts, priez pour nous.

Sainte Colette, qui avez mis les démons en fuite, priez pour nous.

Sainte Colette, qui avez traversé l’onde à pied sec, priez pour nous.

Sainte Colette, illustre et perpétuelle thaumaturge, priez pour nous.

Sainte Colette, favorisée de célestes apparitions, priez pour nous.

Sainte Colette, réjouie par la présence visible de Jésus et de Marie, priez pour nous.

Sainte Colette, visitée par les Anges, par Saint Jean et Sainte Anne, priez pour nous.

Sainte Colette, accoutumée aux entretiens célestes, priez pour nous.

Sainte Colette, honorée d’un anneau par Jésus, votre Époux, priez pour nous.

Sainte Colette, consumée d’amour pour la divine Hostie, priez pour nous.

Sainte Colette, communiée par Notre Seigneur lui-même, priez pour nous.

Sainte Colette, héroïque dans la souffrance, priez pour nous.

Sainte Colette, exemple de force et de persévérance, priez pour nous.

Sainte Colette, sublime en perfection, priez pour nous.

Sainte Colette, puissante auprès de Dieu, priez pour nous.

Sainte Colette, qui régnez dans la gloire du Ciel, priez pour nous.

 

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, Jésus-Christ, ayez pitié de nous, Seigneur.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

 

 

 

 

Vie détaillée de Sainte-Colette

par Marie-Thérèse LATZARUS,

illustrée par Catherine J.-LAMY

 

 

 

 

 

Prière de Mgr Jean-Luc Garin

par l’intercession de Sainte-Colette

 

« Seigneur Dieu, maître de la vie,

Daigne, en Ta miséricorde, te pencher avec tendresse sur Ton Église qui est dans le Jura,

et lui accorder, par l’intercession de Sainte Colette, de nombreux enfants

qui, comme le fils prodigue, découvriront à quel point Tu les aimes,

expérimenteront à quel point ils sont toujours Tes enfants, quoiqu’il arrive.

Qu’ils puissent découvrir en Jésus leur Sauveur qui les remet debout.

Qu’ils puissent être envahis de l’Esprit Saint pour faire l’expérience d’une nouvelle naissance

et être envoyés en mission.

Fais que tous ceux qui sont découragés pour quelque raison que ce soit,

puissent dire avec le fils prodigue :

« Oui, je me lèverai et j’irai vers mon Père* ».

Sainte Colette, priez pour nous. »

 

N.B. : Les reliques ("visitables") de Sainte Colette de Corbie se trouvent dans le Monastère Sainte-Claire (Clarisses) de Poligny (Jura) depuis 1783, et sont régulièrement sorties en procession.

* Cf Luc 15 : 18

 

 

 

 

 

Poème de Paul Claudel

à Sainte Colette de Corbie

 

 

 

 

 

Prière de Sainte Colette de Corbie

 

Sois béni, Seigneur,

pour cette Heure Unique dans l'histoire,

qui a vu naître Ton Fils, Jésus,

vrai Dieu, et vrai Homme.

 

Sois béni, Seigneur,

pour Ton Esprit Créateur

qui l'a engendré,

dans le sein de la Vierge Marie.

 

Sois béni, Seigneur,

pour la glorieuse Vierge Marie

qui a donné chair

À Ton Fils, Jésus,

vrai Dieu et vrai Homme.

 

Seigneur,

par l'intercession de la Vierge Marie,

et en mémoire de cette Heure Sainte

qui a vu naître Ton Fils, exauce mes prières,

et accomplis mon désir de vrai bonheur.

 

Ô Jésus-Christ, notre Sauveur,

source de la Foi et de toute Tendresse,

pour la Gloire de Ton Nom,

comble mon désir du Souverain Bien,

Ta Vie éternelle.

 

 

 

 

Prière à Sainte Colette pour demander la grâce de la fertilité

 

Seigneur, notre paroisse veut Te prier,

par l’intercession de Sainte Colette,

pour les femmes de ce temps

qui souhaitent donner naissance à un enfant.

À plusieurs reprises, Tu as permis que des couples soient exaucés ici,

dans notre paroisse,

ou à Poligny, au monastère où repose le corps de Sainte Colette.

Vers Toi, nous nous tournons,

espérant que Tu donneras la joie de la fertilité

à ceux et celles qui se tournent vers Toi, dans cette intention.

Nous Te prions avec toutes celles et ceux qui,

dans le diocèse de Paris et plus loin encore,

vivent dans l’attente de Ta grâce.

Que le moment venu, ils sachent te remercier, Toi,

le Père de toute création.

Par Jésus-Christ notre Seigneur.

 

© Nihil obstat – Michel Dupuy (1924-2011), P.S.S. (Sulpicien) – 9 novembre 2006.

 

 

 

Prière à Sainte-Colette

pour les parents en désir d’enfant

 

Seigneur Dieu, Maître de la Vie, daigne en Ta Miséricorde

Te pencher avec tendresse sur les couples (sur nous) et leur (nous) accorder,

par l’intercession de Sainte Colette,

un enfant, fruit béni de leur (notre) amour et don de Ta grâce.

Donne-leur (-nous) d’être pour leur (notre) enfant

des témoins de Ton Amour, Père, Source de Vie,

nous T’en prions par Jésus Ton Fils, notre Seigneur.

Amen.

 

 

 

 

Prière à Sainte-Colette des mamans

qui attendent un enfant et pour les familles

 

Saint Colette, toi qui, au cours de ta vie,

a si souvent manifesté un cœur maternel

envers les mamans qui attendent un enfant,

écoute leurs prières.

Saint Colette, que par ton intercession,

Dieu, Père Créateur, Source de la Vie,

Source de toute maternité et de toute paternité,

enveloppe de Sa Tendresse les enfants qui doivent naître.

Saint Colette, veille sur la naissance et la croissance des enfants.

Que leur intelligence progresse sans cesse

dans la découverte de la Vérité.

Que leur yeux s’ouvrent à la lumière de Jésus-Christ

et ne se ferment jamais sur la misère des hommes.

Que leurs oreilles restent attentives

à l’appel de tous leurs frères.

Que leurs mains ne se ferment jamais

sur les biens de ce monde,

mais sachent toujours partager.

Saint Colette, donne aux parents le courage

d’ouvrir le cœur de leurs enfants aux dons de Dieu,

à la lumière de l’Évangile,

à l’amour des autres et aux trésors de l’Esprit,

maintenant et pour la vie éternelle.

Amen.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2021 5 10 /12 /décembre /2021 12:10

Histoire de la Cantilène

de Sainte Eulalie de Mérida

(Bibliothèque de Valenciennes)

 

 

 

Cantilène de Sainte-Eulalie

anonyme, ~ 880

Autre traduction

 

 

Buona pulcella fut Eulalia.

Eulalie était une bonne jeune fille,

Bel avret corps bellezour anima.

Elle avait le corps beau et l'âme plus belle encore.

Voldrent la veintre li Deo inimi.

Les ennemis de Dieu voulurent la vaincre,

Voldrent la faire diaule servir.

Ils voulurent lui faire servir le Diable.

Elle no'nt eskoltet les mals conselliers.

Elle n'écoute pas les mauvais conseillers

Qu'elle De o raneiet chi maent sus en ciel.

qui lui demandent de renier Dieu qui demeure là-haut dans le Ciel.

Ne por or ned argent ne paramenz.

Ni pour de l'or, ni pour de l'argent, ni pour des bijoux,

Por manatce regiel ne preiement.

Ni par la menace ni par les prières du roi,

Niule cose non la pouret omque pleier.

Rien ne put jamais la faire plier, ni amener

La polle sempre non amast lo Deo menestier.

La jeune fille à ne pas aimer toujours le service de Dieu.

E por o fut presentede Maximiien.

Et pour cette raison, elle fut présentée à Maximien,

Chi rex eret a cels dis soure pagiens.

Qui était en ces temps-là le roi des païens.

Il li enortet dont lei nonque chielt.

Il lui ordonna, mais peu lui chaut,

Qued elle fuiet lo nom chrest iien.

De renoncer au titre de chrétienne.

Ell'ent adunet lo suon element.

Elle rassemble sa force.

Melz sostendreiet les empedementz.

Elle préfère subir la torture plutôt

Qu'elle perdesse sa virginitét.

Que de perdre sa virginité :

Por os furet morte a grand honestét.

C'est pourquoi elle mourut avec un grand honneur.

Enz enl fou lo getterent com arde tost.

Ils la jetèrent dans le feu pour qu'elle brûlât vite ;

Elle colpes non avret por o nos coist.

Elle n'avait pas commis de faute, aussi elle ne brûla point.

A czo nos voldret concreidre li rex pagiens.

Le roi païen ne voulut pas accepter cela :

Ad une spede li roveret tolir lo chieef.

Avec une épée, il ordonna de lui couper la tête.

La domnizelle celle kose non contredist.

La jeune fille ne protesta pas contre cela.

Volt lo seule lazsier si ruovet Krist.

Elle veut quitter le monde, elle prie le Christ.

In figure de colomb volat a ciel.

Sous la forme d'une colombe, elle s'envole au Ciel.

Tuit oram que por nos degnet preier.

Prions tous qu'elle daigne intercéder pour nous,

Qued auuisset de nos Christus mercit.

Afin que le Christ ait pitié de nous

Post la mort et a lui nos laist venir.

Après la mort et nous laisse venir à lui

Par souue clementia.

Par sa clémence.

 

 

Hymes et prières à Sainte Eulalie de Mérida

 

 

 

 

 

 

Poème de Federico García Lorca

‘’Martirio de Santa Olalla’’ (Eulalia, Baia de Mérida)

in « Romancero gitano » (1928)

 

« Martyre de Sainte-Eulalie »

(I Panorama de Mérida, II Le martyre, III Enfer et gloire)

 

 

 

 

Hymne en l’honneur de la passion de la bienheureuse martyre Eulalie

du poète Prudence (Aurelius Prudentius Clemens)

Poème (« Liber Peristephanon - 3 », ~ IVe siècle) comprenant 43 strophes

de cinq trimètres dactyliques hypercatalectiques (soit 215 vers)

 

‘’Hymnus in honorem Passionis Eulaliæ Beatissimæ Martyris’’

 

 

 

1 Noble par son ascendance, Eulalie est plus noble encore par le genre de sa mort : vierge sainte, ses ossements sont l’ornement de sa ville de Mérida au sein de laquelle elle a vu le jour et sur laquelle veille son amour.

 

6 Tout près du couchant est le lieu qui reçut cet honneur insigne, puissant par sa ville, riche de ses habitants, mais plus puissant encore par le sang du martyre et le tombeau virginal.

 

11 Après trois et neuf cycles, elle avait atteint quatre fois trois hivers, quand, dans les crépitements du bûcher, elle terrifia, farouche, les bourreaux tout tremblants, considérant que le supplice lui était doux.

 

16 Elle avait déjà laissé entrevoir précédemment qu’elle se dirigeait vers le trône du Père et que ses membres n’étaient pas destinés au lit nuptial : elle avait d’elle-même refusé les hochets, toute petite, ne sachant pas s’amuser.

 

21 Elle méprisait les bijoux d’ambre, pleurait devant les roses, rejetait les colliers d’or fauve ; le visage sérieux, le pas humble, elle avait médité, quand son caractère était tout jeune, la sagesse chenue des vieillards.

 

26 Mais lorsque le fléau se dresse en fureur contre les serviteurs du Seigneur et que, sanglant, il ordonne aux chrétiens de faire fumer de l’encens et de brûler le foie de bestiaux pour les dieux porteurs de mort,

 

31 l’esprit sanctifié d’Eulalie grogne là-contre ; elle se prépare, avec son tempérament fougueux, à des combats violents ; cette femme, dont le cœur sans apprêts aspire à Dieu, provoque les armes des hommes.

 

36 Mais les pieux soucis parentaux font en sorte que l’ombrageuse vierge reste cachée chez elle, retirée dans la campagne et loin de la ville, de peur que, farouche, la jeune fille ne s’élance vers le prix du sang par amour de la mort.

 

41 Elle a horreur de supporter l’avantage de la tranquillité, avec un retard honteux ; de nuit, sans témoin, elle fait bouger les portes et, dans sa fuite, ouvre les barrières closes, puis de là, emprunte un chemin à travers champs.

 

46 Elle pénètre, les pieds déchirés, dans des lieux abandonnés et hérissés d’épines, escortée par un chœur d’anges ; même si l’affreuse nuit reste silencieuse, elle possède pourtant une lumière comme guide.

 

51 Ainsi, la noble troupe ancestrale possédait un rayon en forme de colonne, capable de trancher les ténèbres et qui, dans une nuit éclaircie par son flambeau, a fourni un chemin alors que le chaos s’évanouissait.

 

56 Ce n’est pas autrement que la pieuse vierge, ayant suivi son chemin dans la nuit, a gagné le jour ; elle ne fut pas recouverte de ténèbres, tandis qu’elle fuyait les royaumes de Canope et qu’elle se préparait une voie au-dessus des astres.

 

61 À marche forcée durant tout le temps du sommeil, elle parcourt de nombreux milles avant que l’Orient n’ouvre le ciel ; de bon matin, elle se présente au tribunal, fière, et se tient au milieu des faisceaux.

 

66 Elle hurle : « Je le demande, quelle est cette folie furieuse, de perdre des âmes qui se précipitent, d’abaisser devant des rochers polis des cœurs qui ont le tort de faire bon marché d’eux-mêmes, et de nier le Dieu Père de toute chose ?

 

71 « Vous recherchez, groupe misérable, la race des chrétiens ? Eh bien me voici. Ennemie des sacrifices démoniaques, je foule les idoles aux pieds et je confesse Dieu en mon cœur et sur mes lèvres.

 

76 « Isis, Apollon, Vénus, ça n’est rien, Maximien lui-même n’est rien. Ceux-là, parce qu’ils sont fabriqués de main d’homme, celui-ci parce qu’il vénère ce qui est manuellement fabriqué ; pacotille sont les uns et l’autre, ils ne sont rien.

 

81 « Maximien, seigneur des biens de ce monde et pourtant lui-même client de pierres, prostitue et voue à ses divinités sa propre tête : mais pourquoi frappe-t-il des cœurs pleins de noblesse ?

 

86 « Ce bon empereur, ce juge remarquable s’abreuve de sang innocent et, guettant la bouche ouverte les corps des fidèles, déchire leurs sobres entrailles et se réjouit de mettre leur foi à la torture.

 

91 « Allons donc, bourreau, brûle, tranche, sépare les membres unis avec de la boue ! Il est facile de désagréger une réalité faite pour disparaître, mais avec l’aiguillon de la douleur, on n’atteindra pas l’âme qui est à l’intérieur. »

 

96 Mis en fureur par de tels propos, le préteur dit : « Saisis cette provocatrice, licteur, et accable-la de supplices ! Qu’elle sente qu’il y a des dieux ancestraux et que le pouvoir du prince n’est pas chose légère.

 

101 « Comme j’aimerais pourtant, avant ton trépas, si cela est possible, te faire revenir, sale gamine, de ta méchanceté ! Regarde quelles joies tu sacrifies, tout ce que t’apportera un honorable mariage !

 

106 « Ta famille effondrée te suit en larmes et ton noble lignage, anxieux, gémit devant ce que tu fais périr dans la tendre fleur de ta jeunesse, toi qui es toute proche de la dot et de l’hymen.

 

111 « Le prestige doré du mariage ne t’émeut-il donc pas, et la vénérable piété des vieillards que, téméraire, tu fais chanceler ? Voici que sont prêts les dispositifs d’un trépas dans les tortures :

 

116 « soit ta tête sera frappée du glaive, soit tes membres seront déchirés par les fauves, ou alors, livrée aux torches enfumées et objet de pitoyables lamentations pour les tiens, tu t’écouleras, réduite en cendres.

 

121 « Cela, je le demande, quelle difficulté y a-t-il d’y échapper ? Toucher une pincée de sel et un peu d’encens du bout de tes doigts : si tu voulais gentiment le faire, vierge, la lourde peine disparaîtrait, au loin. »

 

126 À cela, la martyre ne répond rien, mais de fait, elle grogne et lance un crachat dans les yeux du tyran, puis elle renverse les statues et foule aux pieds la galette placée dans les cassolettes.

 

131 Sans retard, la paire de bourreaux déchire sa poitrine souple comme le jonc, les ongles de fer attaquent les deux flancs de la vierge et les tranchent jusqu’à l’os, tandis qu’Eulalie fait le compte de ces marques.

 

136 « Voici que tu es inscrit sur moi, Seigneur : que j’aime à lire ces traits qui marquent tes victoires, ô Christ ! Ce nom sacré, la pourpre même du sang qui jaillit le prononce ! »

 

141 Elle chantait cela sans pleurs ni gémissements, joyeuse et intrépide. La douleur funeste est absente de l’âme et les membres peints d’un sang nouveau lavent sa peau à cette source qui tiédit.

 

146 Puis ce sont les dernières tortures : non pas la lacération qui blesse jusqu’à la claie des os, ni le labour de la peau, mais la flamme des torches qui, partout, fait fureur sur les flancs et sur le ventre.

 

151 Tandis que la chevelure parfumée avait glissé sur la gorge, enveloppant les épaules, afin que la chaste pudeur et l’honneur virginal soient cachés, voilés par cette parure de la tête,

 

156 la flamme pétillante s’envole vers le visage et, croissant le long des cheveux, s’empare de la tête et en dépasse le sommet. La vierge, désireuse d’une mort prompte, recherche le feu du bûcher et l’avale.

 

161 Alors, une colombe s’élance soudain ; on la voit, plus blanche que neige, quitter la bouche de la martyre et se diriger vers les astres : c’était l’esprit d’Eulalie, tout de lait, rapide, innocent.

 

166 Le cou s’incline tandis que l’âme s’en va, et le bûcher enflammé s’éteint ; la paix est donnée aux membres inanimés, le souffle dans le ciel frémit, triomphant, et gagne les demeures élevées, à tire d’aile.

 

171 Le sbire lui aussi a vu l’oiseau sortir de la bouche féminine, aux yeux de tous ; stupéfait et étonné, il s’élance et fuit ses forfaits, et le licteur lui aussi s’enfuit effrayé.

 

176 Voici que l’hiver de glace fait tomber la neige et recouvre toute la place, il recouvre en même temps les membres d’Eulalie gisant sous le ciel gelé, en lieu et place d’un petit suaire de lin.

 

181 Qu’il cesse, l’amour des hommes en larmes qui ont coutume de célébrer les obsèques, qu’il cesse, l’office des pleurs ! Les éléments eux-mêmes, sur l’ordre de Dieu, te procurent des funérailles, ô vierge.

 

186 Maintenant, Mérida est le lieu de la tombe, illustre colonie de Vettonie que longe le fameux fleuve Ana et dont il baigne les beaux remparts avec son courant verdoyant.

 

191 Ici, où grâce au marbre translucide, une auguste demeure brille d’un éclat aussi bien étranger qu’indigène, la vénérable terre garde en son sein les reliques et les cendres sacrées.

 

196 Au-dessus, les toits étincelants brillent de leurs lambris dorés, et les pierres des mosaïques apportent leur variété au sol, si bien que l’on croit qu’un pré couvert de roses rougeoie avec des fleurs diaprées.

 

201 Cueillez des violettes pourpres et moissonnez les crocus sanglants ! L’hiver fécond n’en manque pas, la glace tiédie n’enserre plus les champs, au point que nos corbeilles débordent de fleurs.

 

206 Ces présents cueillis dans la chevelure des feuilles, jeune fille, garçon, offrez-les ! Quant à moi, j’apporterai au milieu du cortège des guirlandes tissées dans un mètre dactylique, humbles, fanées mais festives.

 

211 C’est ainsi qu’il convient de vénérer les ossements et l’autel placé sur les ossements. Elle, se tenant aux pieds de Dieu, regarde cela et, apaisée par le chant, protège son peuple.

 

Source : Pierre-Yves Fux, « PRUDENCE ET LES MARTYRS : HYMNES ET TRAGÉDIE », « Peristephanon 1. 3-4. 6-8. 10 », « Commentaire », (martyre de Sainte-Eulalie p. 61-106), in « 55 PARADOSIS, Beiträge zur Geschichte der altchristlichen Literatur und Theologie. » (Universität Freiburg Schweiz, "© 2013 by Academic Press Fribourg" - Suisse, Switzerland).

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2021 3 08 /12 /décembre /2021 09:21

 

 

Prière quotidienne des pères

 

Seigneur notre Dieu, nous Te remercions pour le don de la paternité.

Nous Te demandons de nous aider, lorsque nous avons des difficultés ou que nous n’arrivons pas à assumer nos responsabilités, à aimer et à protéger nos familles.

Nous voulons nous détourner de tout ce qui nous sépare de Toi.

Nous Te demandons de guider nos vies et de nous inspirer dans tout ce que nous faisons.

Seigneur, donne-nous la force et la lumière dont nous avons besoin pour remplir notre rôle et assumer notre place de pères dans la société en suivant l’exemple de Joseph, l’époux de Marie.

Seigneur, nous Te prions d’étendre Ta protection sur les femmes et les enfants que Tu nous as confiés ; garde-les de tout mal et de toute influence mauvaise.

Seigneur, envoie Ta bénédiction sur la « Prière des Mères », la « Prière des Pères » et les «Enfants de la Foi » pour qu’ensemble nous nous laissions guider par l’Esprit Saint.

Amen.

 

 

 

Fathers’ Daily Prayer

 

O Lord our God, we thank you for the gift of fatherhood and ask for your help when we are in difficulties and when we fail to carry out our responsibilities, to love and to protect our families.

We want to turn away from the things that separate us from you.

Please guide our lives and inspire us in all that we do.

Lord, give us the strength and guidance we need to fulfil our role, to accept our proper place in society as fathers, following the example of Joseph the husband of Mary.

We ask you, Lord, for your protection over the women and children you have placed in our care; please guard them against any evil or harmful influence.

Lord, please bless Mothers Prayers, Fathers Prayers and Children of Faith that they will each continue to be guided by the Holy Spirit.

Amen.

 

 

 

Prières quotidiennes des Mères

 

Seigneur, nous te rendons grâce pour le don de la maternité.

C'est une vocation si grande et si bénie.

Seigneur, nous oublions souvent combien Tu nous fais confiance en déposant Tes enfants si précieux entre nos mains.

Aide-nous à toujours apprécier l'importance d'être mères.

Amen.

 

 

 

Seigneur, donne-moi Tes yeux

pour Te voir en mes enfants,

Ton Cœur pour les aimer,

et Ta douceur pour les aider à grandir.

Donne-moi Ta sagesse pour les conseiller

et Ta force pour les laisser partir quand il faudra.

Amen.

 

 

 

Seigneur Jésus, nous venons devant Toi en tant que mères,

et Te demandons de bénir nos enfants et tous les enfants du monde.

Nous Te rendons grâce pour nos enfants, pour le don si précieux qu'ils représentent.

Aide-nous, Seigneur, à toujours nous en souvenir, particulièrement lorsqu'ils ont des difficultés.

Seigneur, ils vivent dans un monde si troublé, un monde qui ne Te reconnaît pas toujours et se moque parfois d'eux s'ils disent qu'ils croient en Toi.

Seigneur, fortifie-les.

Donne-nous de réaliser que Tu es toujours auprès de nous.

Tu partages nos joies et nos tristesses.

Tu ris avec nous et Tu pleures avec nous.

Nous Te prions de nous donner toutes les grâces dont nous avons besoin pour réaliser Tes projets dans nos vies et pour accomplir nos devoirs familiaux.

Tu es le Dieu Tout-Puissant, Tu peux tout changer.

Alors, nous nous tournons vers Toi, Seigneur, avec foi et amour, sûres que Tu répondras à nos prières.

Fais que nous n'oubliions jamais combien Tu nous aimes, nous et nos enfants, et combien Tu nous appelles à nous tourner vers Toi avec nos difficultés.

Amen.

 

 

 

Seigneur, Tu m'as donné la vocation de mère ;

Et cet enfant si précieux, qui est à Toi, Seigneur, Tu me l'as confié.

Aussi, apprends-moi à aimer comme Tu aimes,

Apprends-moi à remplir mes devoirs avec amour

Pour qu'il soit sûr, alors qu'il grandit,

Que sa mère sera toujours là.

Quand viendra le moment où je devrai m'effacer,

Quand il prendra seul ses décisions,

S'il te plait, Seigneur, écoute ma prière ;

Protège-le, reste à ses côtés, ne le laisse jamais seul.

Fais grandir ma confiance en Ton Amour.

Donne-moi Ta compassion et Ta tendresse

Quels que soient les problèmes auxquels il aura à faire face ;

Donne-moi cette grâce

D'être une mère toujours présente.

Amen.

 

 

 

Prières dans d'autres langues

Prayers in different languages

 

 

 

 

Mothers’ Daily Prayers

 

Thank you dear Lord for the gift of motherhood.

This is such a blessed and dignified vocation.

Lord, we often forget just how much you trust us, by giving one of your precious children into our care.

Please help us always to appreciate the importance of being a mother.

Amen.

 

 

 

Lord, give me the eyes to see you in my children,

your heart to love them

and your gentleness to help them grow.

Give me your wisdom to guide them,

and your strength when I need to let them go.

Amen.

 

 

 

Dear Jesus, you see right into our hearts

and you see pain there.

We come to bring our children to you.

We know that you love them so much more than we do.

Please protect us, our families and our meeting,

from the evil one and from all evil.

We know Lord, that you have the Victory,

so we thank you now for your protection

and for being with us today.

Amen.

 

 

 

Dear Lord, we unite our prayers

with all Mothers Prayers groups throughout the world.

Lord, we are serious in our requests.

We have wasted too much time

worrying and trying to put things right ourselves

and even by doing nothing at all!

But now Lord, united with all our sisters in your family,

we praise you and thank you for the new hope

that you have given us,

as we bring our children to you.

Amen.

 

 

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2021 7 28 /11 /novembre /2021 14:40

Fête le 8 septembre

 

 

 

 

Prière à Notre-Dame de Meritxell

 

Meritxell du silence, apprenez-nous à écouter.

Meritxell de la montagne, apprenez-nous à admirer.

Meritxell des neiges, apprenez-nous à ne pas mentir, à ne pas nous mentir.

Meritxell de l'églantier, apprenez-nous la joie de donner, de nous donner.

Meritxell des narcisses des poètes*, apprenez-nous la douceur de la vie.

Meritxell du ciel pur et du soleil resplendissant, apprenez-nous la Lumière.

Meritxell, voisine des prés et des maisons de campagne, apprenez-nous la simplicité.

Meritxell de la souffrance, apprenez-nous à prier.

Meritxell des enfants, apprenez-nous à sourire.

Meritxell de la paix, apprenez-nous la solidarité.

Meritxell, Mère des Andorrans, apprenez-nous l'unité.

Meritxell, Mère de Dieu, apprenez-nous à aimer.

 

N.B. : Prière écrite par le Père Ramon Rossell i Serra (« Mossèn Ramon ‘’de Canillo’’»), né le 19 octobre 1939 à Bellcaire d’Urgell, ordonné en 1963, Prêtre de la paroisse de Canillo ; Recteur du Sanctuaire de Meritxell depuis 1966, initiateur en 1976 de l’œuvre AINA (‘’Casa de Colònies’’), principalement axée sur des activités d’éducation et de loisirs pour les jeunes d’Andorre et de la région. À 82 ans, il est toujours actif.

*  Narcisses des poètes (‘’Narcissus poeticus’’, « grandalles » en catalan). Cette narcisse est la fleur nationale de la Principauté d’Andorre.

 

 

Route Mariale - Ruta Mariana - The Marian Route -

A Rota Mariana - Szlak Maryjny

 

 

 

 

 

 

 

Pregàries a la Mare de Déu de Meritxell

 

Meritxell del silenci, ensenyeu-nos a escoltar.

Meritxell de la muntanya, ensenyeu-nos a admirar.

Meritxell de les neus, ensenyeu-nos a no mentir, a no mentir-nos.

Meritxell de la gavernera, ensenyeu-nos la joia de donar i de donar-nos.

Meritxell de les grandalles, ensenyeu-nos la dolcesa de la vida.

Meritxell del cel net i del sol esplendorós, ensenyeu-nos la Llum.

Meritxell veïna dels prats i de les cases de pagès, ensenyeu-nos la senzillesa.

Meritxell del sofriment, ensenyeu-nos a pregar.

Meritxell dels infants, ensenyeu-nos a somriure.

Meritxell de la pau, ensenyeu-nos la solidaritat.

Meritxell, Mare dels Andorrans, ensenyeu-nos la unitad.

Meritxell, Madre de Déu, ensenyeu-nos a estimar.

 

 

Novena en honor y obsequi de Nostra Senyora de Meritxell,

Patrona General de las Valls de Andorra

 

 

 

 

 

 

 

 

Plegarias a la Virgen de Meritxell

 

Meritxell del silencio, enséñanos a escuchar.

Meritxell de la montaña, enséñanos a admirar.

Meritxell de las nieves, enséñanos a no mentir, ni a mentirnos.

Meritxell de la rosa silvestre, enséñanos el gozo de dar y de darnos.

Meritxell de los narcisos de los poetas, enséñanos la dulzura de la vida.

Meritxell del cielo limpio y del sol esplendoroso, enséñanos la Luz.

Meritxell vecina de los prados y de las casas de campo, enséñanos la sencillez.

Meritxell del sufrimiento, enséñanos a rezar.

Meritxell de los niños, enséñanos a sonreir.

Meritxell de la paz, enséñanos la solidaridad.

Meritxell, Madre de los Andorranos, enséñanos la unidad.

Meritxell, Madre de Dios, enséñanos a amar.

 

 

 

 

 

 

Prayers to the Virgin of Meritxell

 

Meritxell of silence, teach us to listen.

Meritxell of the mountains, teach us to appreciate.

Meritxell of the snow, teach us not to lie, to be true to ourselves.

Meritxell of the wild rose bush, teach us the joy of giving and of being humble.

Meritxell of the narcissus, teach us the sweetness of life.

Meritxell of the clear skies and resplendent sun, show us the Light.

Meritxell dweller of the meadows and the lowly crofts, teach us simplicity.

Meritxell of suffering, teach us to pray.

Meritxell of the children, teach us to smile.

Meritxell of peace, teach us solidarity.

Meritxell, Mother of Andorrans, teach us unity.

Meritxell, Mother of God, teach us to love.

 

 

                                                                     

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2021 4 02 /09 /septembre /2021 07:04

Full text

 

 

 

 

Site internet

http://transiit-benefaciendo.be/

"Il est passé en faisant le bien."

 

 

 

 

"Uit het leven van Z.E. Pater Paul van Mol"

"Een grote wonderdoener uit de 19de eeuw"

 

 

''Iesum a Nazareth, quomodo unxit eum Deus Spiritu Sancto et virtute, qui pertransivit benefaciendo et sanando omnes oppressos a Diabolo, quoniam Deus erat cum illo.''

 

Actus Apostolorum 10,38 (Nova Vulgata)

 

 

"vous savez comment Dieu a oint du Saint Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l'empire du diable, car Dieu était avec lui."

 

Actes 10 : 38 (Bible Louis Segond)

 

 

"U hebt vast wel gehoord van Jezus van Nazareth, de man aan wie God de Heilige Geest en grote kracht gaf. Hij trok het land door en deed heel veel goeds. Hij genas alle mensen die in de macht van de duivel leefden, want God was met Hem."

 

Handelingen 10,38 (Het Boek)

 

 

"How God anointed Jesus of Nazareth with the Holy Ghost and with power: who went about doing good, and healing all that were oppressed of the devil; for God was with him."

 

Acts 10,38 (King James Version)

 

 

Pater Paul von Moll, ein belgischer Benediktiner

 

 

 

 

Neuvaine par l’intercession du Père Paul de Moll,

Thaumaturge bénédictin (1824-1896)

 

Dieu Tout-Puissant et Miséricordieux, qui avez rempli Votre fidèle serviteur, le Père Paul de Moll, Prêtre et moine, d’une Foi vivante dans le signe salvifique de la Sainte Croix, et d’une confiance sans bornes dans l’intercession du Patriarche Saint-Benoît, dont il a distribué la médaille à d’innombrables âmes dans le besoin ; daignez, nous Vous en supplions, manifester dans notre vie quotidienne que Vous entendez encore ses prières en nous accordant les faveurs que nous implorons de Vous (formuler vos prières), et en glorifiant, pour la joie de Votre Église sur cette terre, Votre humble moine, que Vous avez appelé à Vous louer éternellement avec les Anges et les Saints dans le Ciel. Amen.

 

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Il est recommandé de porter une médaille bénite de Saint-Benoît en faisant la neuvaine au Père Paul de Moll, et de promettre la distribution gratuite de médailles bénites de Saint-Benoît comme action de grâce pour les faveurs reçues.

 

Prière et commentaire traduits de l’anglais par Patrick ROBLES, à Montbéliard le jeudi 2 septembre 2021.

 

 

 

 

Salutation à Marie propagée par le Père Paul de Moll

 

 

 

 

Novena Prayer

Through the Intercession of Father Paul of Moll,

Benedictine Wonder-worker (1824-1896)

 

Almighty and merciful God, who didst fill Thy faithful servant, the Priest and Monk, Father Paul of Moll, with a living faith in the saving sign of the Holy Cross and a boundless confidence in the intercession of the Patriarch Saint Benedict, whose medal he distributed to countless souls in need: deign, we beseech Thee, to manifest in our day that Thou hearest still his prayers by granting us the favours that we implore (formulate your petitions) and by glorifying for the joy of Thy Church on earth this humble monk whom Thou hast called to praise Thee eternally with the Angels and Saints in heaven. Amen.

 

Our Father – Hail Mary – Glory be

 

It is recommended that one wear a blessed Medal of Saint Benedict while making the Novena to Father Paul of Moll, and to promise the gratuitous distribution of some blessed Medals of Saint Benedict in thanksgiving for the favour received.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2021 2 20 /07 /juillet /2021 02:23

 

 

Avant-propos : Tous les textes de cet article et certaines photos (la photo du Père Jobic se trouve dans le tome II, p. 6) sont tirés du livre manuscrit du Père Joseph-Marie Jacq (1922-1991), le « Père Jobic(k) », « Petit Joseph » en breton, un « fascicule » inédit (et donc jamais publié) de 333 pages, achevé le jour de la Saint-Joseph, le 19 mars 1988 (p. 327) , et intitulé :

« L'Âme du fond de la Bretagne.

Marie-Catherine Olive Danzé.

en religion Sœur Marie du Christ-Roi

par le Père Joseph-Marie Jacq.

M.E.P. » (Missions Étrangères de Paris).

Une copie de ce livre peut être obtenue auprès des Archives Départementales du Finistère.

 

Le Père Jobic a également écrit en 1989, soit environ 2 ans avant sa mort, un 2e tome manuscrit inédit de 415 pages :

« L’Envol de la Colombe

1926-1927

II

Marie-Catherine Olive Danzé : 1906-1968,

en religion : Sœur Marie du Christ-Roi,

petite Fleur de France, éclose au Jardin de Bretagne. »

 

Remerciements à Pascale C.-B.

 

 

Marie Catherine Olive Danzé

Soeur Marie du Christ-Roi

né le 27 mars 1906 à Kerveur-en-Plogoff (Finistère)

morte le 2 mai 1968 à Kerveur-en-Plogoff

sur son prie-Dieu aux pieds de la "Mère Abbesse" et de l'Enfant-Jésus

Monastère des Bénédictines du Saint-Sacrement

16, rue Tournefort - Paris 5e

photo p. 33

 

 

 

Hymne à la petite Olive,

l’amante de Jésus

 

Comme le Lys parmi les épines,

ainsi la petite Olive

parmi les filles d’Ève.

 

Tu es toute belle, ô Marick*,

et, hormis la tache originelle,

il n’y eut point de souillure en toi.

 

Tu es la Gloire de l’Église,

la Joie de la France,

l’Honneur de la Bretagne.

 

Tu es l’Amie de Jésus,

la Confidente de Son Cœur,

l’Apôtre du Christ-Roi,

Prince de la Paix,

Maître des Nations

et l’Avocate des pécheurs.

 

Ô Marick,

Ô petite Olive,

Ô Fleur de France,

épanouie au Jardin de Bretagne,

Vierge innocente et pure,

Douce petite Colombe,

Victime immolée,

Aie pitié de nous !

 

Tu as conservé tout l’éclat

de Ton Innocence Baptismale ;

Ô Lys bien-aimé,

Ouvre-nous l’entrée du Ciel !

 

Ô Heureuse Oliva**,

Petite Épouse bien-aimée de Jésus,

Enfant très chérie de Maman-Marie,

reçois les éloges

que la piété donne à tes vertus !

 

Puissent nos cœurs, nos esprits et nos corps

devenir purs par ton intercession !

Nos vœux et nos prières te le demandent.

 

Que ton sourire et ton Innocence enfantine

nous obtiennent Grâce

pour l’Éternité !

 

Ô Pure Marick !

Ô Douce Oliva !

Ô Aimable Lys de France !

Priez pour la France,

Sauvez la France !

 

« De ‘’Jobic’’ à ‘’Marick’’. »

(p. 277)

 

 

* « Marick », ‘’Petite Marie’’ en breton.

Dans cette strophe, il est fait allusion au « Tota pulchra es ».

 

** Oliva, sans doute en référence à l’un des attributs de la petite Olive que Jésus lui révélait en latin : « Sancta Oliva Galliaæ », ‘’Sainte Olive de France’’ (de(s) Gaule(s)).

 

Détail de Soeur Olive

agrandie d'après la photo ci-dessus

 

 

 

« Prière pour la glorification de Sœur Marie du Christ-Roi »

 

« Ô Dieu,

Providence Souveraine et Père Très Miséricordieux,

Qui aimez l’Innocence et La faites recouvrer,

Vous qui avez suscité en ces derniers temps,

au fin fond de la Bretagne,

Votre humble ‘’Petite Colombe’’,

Sœur Marie du Christ-Roi,

Pour l’exaltation en ce monde

de Notre Seigneur Jésus-Christ,

Roi d’Amour et de Miséricorde,

Prince de La Paix et

Maître des Nations,

et Qui, jusqu’à sa mort,

ayant préservé avec Tendresse

l’Intégrité de Son Innocence Baptismale,

avez voulu

qu’elle devînt cette petite ‘’Olive broyée’’,

instrument privilégié

de Votre Toute-Puissance Salvatrice,

daignez nous accorder la grâce…. …. … … …

afin que,

reconnue par Notre Mère, la Sainte Église,

Sa Sainteté

brille comme l’Étoile du Matin,

à l’aube du prochain millénaire,

pour Votre plus Grande Gloire

et le Salut des âmes.

 

Par Jésus-Christ, Notre Seigneur et Notre Dieu,

qui vit et règne avec Vous,

dans l’Unité du Saint-Esprit,

maintenant, et pour les siècles des siècles.

Amen. »

 

‘’Prière à usage privé, en famille, ou en petit comité,

jusqu’à sa reconnaissance par l’Église.’’

p. 325

 

Père Joseph-Marie Jacq

"Père Jobic"

né le 18 avril 1922 à Kérautret-en-Plouédern (Finistère)

mort le 14 janvier 1991 à la Maison (de retraite) Saint-Raphaël

de Montbeton (Tarn-et-Garonne) où il est enterré

photo dans tome II, p. 6

 

 

 

Notre-Dame des Naufragés

de la Pointe du Raz

« I(n)tro(u)n varia beg ar raz »

 

 

 

Refrain - Diskan

Notre-Dame de la Pointe du Raz,

Devant Vous est la mer immense ;

Sur nos barques, sur nos bateaux,

Levez Votre Main pleine de Grâces.

 

1.

Sur la terre de Plogoff*, à la Pointe du Raz,

De chaque côté on voit l’océan immense ;

À la Vierge Marie a été élevé

Une magnifique statue en marbre.

 

2.

Marie, sur son bras puissant,

Porte Son Fils Jésus ;

À Ses pieds, à demi noyé,

Un marin est agenouillé.

 

4.

Il voit l’Enfant-Jésus,

Si doux et si bienveillant,

Qui tend Ses petites Mains

Pour le sortir des flots.

 

5.

Et la Vierge, si douce, si bonne,

Comme Son Fils Jésus,

Jette un regard de pitié

Vers le pauvre naufragé.

 

7.

Ô Mère de Dieu, très honorée,

Vous êtes l’Étoile de la mer,

Vous êtes la Mère des Marins

Et le secours de tous les Bretons.

 

14.

Sur l’Océan du Monde, Ô Mère de Dieu,

Protégez bien Vos enfants,

Conduisez-les tous au Paradis,

Là où Jésus les attend.

 

p. 159

 

* On trouve aussi ‘’Plougon’’ pour traduire Plogoff

 

 

 

 

 

 

 

Attributs de la petite Olive

donnés par Jésus et Marie

 

« Petits Noms d’Amour et de Tendresse »

(Liste non exhaustive)

p. 312-315

 

 

« donnés par la Très Sainte Vierge Marie »

  • « Ma petite fille,
  • Ma petite enfant,
  • Ma petite innocente,
  • Ma petite Reine,
  • Mon enfant… »

 

 

« donnés à Sœur Olive par Jésus Lui-même »

  • « Ma petite amie,
  • Ma petite Reine très aimée,
  • Ma petite Sœur,
  • Ma petite enfant,
  • Ma petite angélique,
  • Ma petite Reine innocente (très fréquent),
  • Ma petite balle,
  • Ma Reine,
  • Mon enfant,
  • Mon agneau,
  • Ma petite brebis,
  • Ma petite fleur (très fréquent),
  • Ô ma petite Reine, âme innocente !
  • Ma petite fille,
  • Mon petit innocent,
  • Ma petite enfant innocente (fréquent),
  • Petite Angélique enfant,
  • Mon petit agneau,
  • Chère petite,
  • Ô ma petite fleur de Lys ! (assez fréquent),
  • Ma chère petite ange,
  • Chère innocente petite Victime,
  • Ma petite commissionnaire,
  • Ô ma fille bien-aimée de Mon Cœur !
  • Ma chère enfant,
  • Ô ma petite fille !
  • Ô ma petite Reine !
  • Ô ma petite Angélique !
  • Ma petite Victime d’Amour,
  • Ô ma petite Reine des enfants innocents !
  • Petit messager,
  • Ma petite fleur de Lys pure et fraîche,
  • Ma petite aide,
  • Innocente enfant,
  • Mon petit jouet,
  • Ma petite Victime,
  • Ma petite fleur de France (de temps en temps),
  • Petite Fleur de France, Fleur de Lys,
  • Ave, élue de Dieu,
  • Oliva Victima Regina,
  • Ma petite innocente (très, très fréquent),
  • Ma petite fleur si fraîche et si pure,
  • Ma petite Reine de France,
  • Petite enfant des Cieux,
  • Pur ange glorieux,
  • Ma petite Reine innocente,
  • Ma petite fleur et pur lys,
  • Grande petite enfant,
  • Chérubin enfant,
  • Ma petite colombe pure,
  • Mon petit Lys,
  • Ma petite innocente et pure,
  • Ma petite zélatrice,
  • Ô ma petite consolatrice !
  • Ma petite fleur très pure,
  • Ô belle petite créature !
  • Ô pure enfant !
  • Ma petite fleur si pure,
  • Mon petit soldat,
  • Mon petit,
  • Ma petite fleur virginale,
  • Ô Victime, ô Reine des enfants ! Ô Fleur de France ! (à la suite),
  • Ma petite Sainte,
  • Petite fleur bien pure,
  • Ma douce Olive (assez fréquent),
  • Ô Sainte Enfant de Mon Cœur !
  • Ma petite missionnaire,
  • Ô ma douce Olive !
  • Ô douce enfant ! Ô douce Olive ! Ô innocente ! (à la file),
  • Ô ma petite Reine virginale !
  • Innocente Enfant,
  • Enfant innocente et pure,
  • Mon petit apôtre,
  • Bien-Aimée de Mon Cœur,
  • Ma fleur préférée du jardin terrestre,
  • Ma fleur si pure et Lys blanc,
  • Mon enfant très innocente,
  • Petit agneau,
  • Ma petite fleur de Lys (fréquent),
  • Âme innocente,
  • Ô ma toute petite angélique !
  • Ma petite fleur bien-aimée,
  • Mon petit séraphin,
  • Ma chère innocente,
  • Mon chérubin,
  • Ma petite angélique enfant,
  • Ma petite épouse,
  • Ma Colombe,
  • Mon blanc Lys,
  • Sancta Oliva Galliæ

Sainte Olive des Gaules

(Appellation étonnante, extraordinaire, qui semble contenir toute une mission pour la France.)

  • Ma douce Vierge,
  • Pauvre petite Colombe,
  • Ma Mignonne… »

 

 

Christ-Roi tel que le voyait la petite Olive

"Image peinte sur les indications de Jésus Lui-même"

p. 317

 

 

 

« Extrait du Colloque de Jésus avec sa ‘’petite fleur’’,

le mardi 6 septembre 1927 : »

 

« … Non, ma petite Reine,

Tu ne seras pas novice.

Ma Volonté est que tu restes

comme tu es.

Tu es Reine,

Tu es Sainte,

Tu es Oblate enfantine,

Tu es ma petite Fleur,

Tu ne dois pas grandir

  • ni en taille,
  • ni en âge,
  • ni en costume. »

 

…….

 

« Blanche Fleur,

Pur Lys,

Sainte Enfant,

Patronne des enfants et des innocents,

Fleur des âmes pures,

Reine de France,

Victoire des combats,

Soutien des combattants,

Modèle des enfants,

                                                  Vie sacrifiée

  • pour l’Église,
  • pour les âmes et
  • pour la France.

Voilà, ma petite Fleur, tous les titres que tu recevras bientôt, une fois absente de ce monde. »

 

 

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 13:05

Aloyse Gerber

Père Marie-Joseph, O.F.M. Cap.

né le 27 février 1907 à Eckbolsheim (Bas-Rhin)

mort le 27 juillet 1993 à Bitche (Moselle)

 

 

 

 

Prière pour demander la béatification

du Serviteur de Dieu Père Marie-Joseph

 

Dieu souverainement bon,

À de nombreuses personnes, Tu as donné comme père un fils de Saint François d’Assise, le Père Marie-Joseph.

Avec un cœur passionné et débordant de miséricorde, il s’efforçait de conduire chacun par le chemin de la confiance et de l’amour et ceux qui se sont approchés de lui ont pu goûter l’abondance de Ta tendre Miséricorde.

Son amour du Christ et de Marie Sa mère, son service ecclésial au sein de l’Ordre des Capucins et son charisme d’apôtre de l’Ordre Franciscain Séculier ont fait de lui un modèle pour notre temps.

Si telle est Ta Volonté, permets que l’Église reconnaisse sa sainteté. Accorde-nous cette faveur et cette grâce (la formuler ici) que nous Te demandons par son intercession.

Par Jésus-Christ Ton Fils, notre Seigneur. Amen.

 

Un Notre Père, trois Je Vous salue Marie, un Gloire au Père.

 

Avec l’approbation de Mgr Lagleize, Évêque de Metz, le 20 décembre 2017.

 

Merci de communiquer les grâces reçues au Vice-Postulateur de la Cause :

André Ménard

Fraternité des Capucins

32, rue Boissonade

75014 Paris

causepmj@gmail.com

 

Postulateur : Fra Carlo Calloni, O.F.M. Cap.

 

 

 

 

Couvent des Capucins de Bitche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2020 5 25 /12 /décembre /2020 08:36

 

 

Cantique « Oui, je le crois »

 

‘’Refrain’’

« Oui, je le crois ! elle est immaculée,

La Vierge d'Israël, mère du Roi des rois.

Le Ciel a prononcé, notre attente est comblée :

Oui, je le crois ! oui, je le crois ! »

 

« Ô jour trois fois heureux ! appelé par la terre,

Tu ne brillais encor qu'au sein de l'avenir ;

Aujourd’hui sur nos fronts rayonne ta lumière ;

Combien nous devons te bénir ! »

 

« En te donnant déjà ce beau titre, ô Marie,

De notre seul amour nous écoutions la loi ;

Aujourd’hui nous t’offrons, Mère aimable et chérie,

Notre amour avec notre foi. »

 

« Toi qui viens d’acclamer ce privilège insigne,

Église de mon Dieu, voix de sa vérité !

Lève les yeux en haut : tu vaincras par ce signe,

L’enfer recule épouvanté. »

 

« Et nous qui saluons cette aurore nouvelle,

Nous, que la voix de Pierre a rendus triomphants,

Espérons au Seigneur : la gloire maternelle

Fera le salut des enfants. »

 

« Puisse Jésus nous dire à notre heure dernière,

Quand nous comparaîtrons, muets et consternés :

Vous avez combattu pour l’honneur de ma Mère :

Vous ne serez pas condamnés. »

 

« Aux pieds de notre Reine, en ce jour d'allégresse,

Préludons par nos chants au cantique éternel.

Ah ! répétons encor, pleins d'une sainte ivresse,

Notre acte de foi solennel : » ……..

 

 

 

 

 

 

Sainte-Bernadette sur son lit de mort

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2020 4 24 /12 /décembre /2020 14:19

Julienne-Marie-Josèphe Lavril(l)ioux

Mère Saint-Pascal, S.A.C.

née le 4 janvier 1809 à Josselin (Morbihan)

morte le 2 octobre 1875 à la Maison-Mère de La Molle

à Montauban (Tarn-et-Garonne)

 

 

 

 

Prière à Julienne-Marie Lavrilioux, Mère Saint-Pascal

 

Nous te rendons grâce, Seigneur, Père très bon et riche en miséricorde, parce que tu as choisi Julienne Marie Lavrilioux, Mère Saint Pascal, Fondatrice de la Congrégation des Sœurs de l’Ange Gardien, pour réaliser la mission d’être et de porter la Bonne Nouvelle du Royaume.

Avec simplicité évangélique, confiance et pomptitude, elle a toujours voulu faire ta volonté et être témoin de ta présence, comme un ange visible.

Aide-nous à suivre son exemple de foi et d’espérance, de charité et d’abandon à la divine Providence.

Par son intercession, accorde-nous la grâce que nous te demandons aujourd’hui….., en toute humilité et confiance.

Amen.

 

Louis-Antoine-Rose Ormières Lacase

Co-fondateur des S.A.C.

né le 14 juillet 1809 à Quillan (Aude)

mort le 16 janvier 1890 à Gijón (Asturies, Espagne)

 

 

Prière pour la canonisation du

Bienheureux Père Louis-Antoine Ormières

 

Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit, toi qui relèves les humbles et te complais dans l’homme pauvre et simple, regarde ton serviteur, le Bienheureux Louis Antoine Ormières, prêtre, lui qui mit sa vie au service des plus petits, comme un Ange Gardien, pour former de vrais disciples du Christ.

Sois attentif aux besoins que nous te présentons en ce jour par son intercession……

Donne-nous la grâce de toujours te servir dans les autres et hâte le jour de sa canonisation pour la plus grande Gloire de ton Nom.

Amen.

 

Pour toutes informations ou grâces reçues, merci de contacter :

Sœurs de l’Ange Gardien

Maison-Mère - La Molle

431, Impasse Maurice Bayrou

82000 MONTAUBAN

France

 

Peinture de Goyo Domínguez (2015)

 

 

 

Hymne au fondateur,

le Bienheureux Père Louis-Antoine Ormières

 

Comme toi,

nous voulons être signe et présence de Dieu,

ses témoins sur la terre,

en étant fidèles à ton don.

 

Comme toi,

nous voulons être défenseurs des plus pauvres,

et être des anges visibles

que nos vies permettent.

 

Cherchant Dieu seul

et confiants en Sa Providence,

petits parmi les petits,

avec une vie simple et remplie.

 

Tu nous laisses aujourd’hui un héritage :

construire des pierres vivantes,

faire de vrais disciples,

suivre notre seul Maître.

 

Louis-Antoine Ormières, tu es béni,

et de l’Église un fils fidèle,

prêtre et prophète ;

Gloire à Dieu pour les siècles des siècles. Amen.

 

Comme toi,

nous voulons être signe et présence de Dieu…

 

Traduit de l’espagnol par Patrick ROBLES, à Montbéliard le 21 décembre 2020.

 

 

 

 

Prière des Sœurs de l'Ange Gardien

 

Nous nous tournons vers Toi, ô Père de bonté, pour te demander Ta grâce et Ta protection. Nous en avons besoin, toujours et à chaque instant, en particulier quand arrivent les pluies, soufflent la tempête et les vents, afin que Ta maison demeure ferme sur le roc.

Puissions-nous, nous, Tes filles, savoir sculpter le roc et bâtir la maison, sur les fondations de Ta Parole, comme le fit notre fondateur, le bienheureux Louis-Antoine Ormières, animé par Ton Esprit.

Nous te le demandons par Jésus-Christ, notre Seigneur. Amen.

 

Traduit de l’espagnol par Patrick ROBLES, à Montbéliard le 22 décembre 2020.

 

 

 

 

 

 

Fondation de la Congrégation

 

Le Père Gabriel Deshayes, fondateur des Sœurs de l'Instruction Chrétienne de Saint-Gildas-des-Bois, fut le co-fondateur, avec le Père Louis Ormières, des Sœurs de l'Ange Gardien.

En 1839, le Père Louis Ormières, vicaire à Quillan, près de Montauban, sollicita des frères enseignants et des sœurs auprès de l'abbé Deshayes qui ne put répondre positivement.

Cependant, il consentit à détacher de Saint-Gildas, trois religieuses dont Sœur Saint-Pascal Lavrilioux qu'il nomma supérieure.

Il les conduisit lui-même au Père Ormières, non sans s'arrêter dans les Maisons des Filles de la Sagesse situées sur sa route.

Les trois religieuses seront à l'origine des Sœurs de l'Ange Gardien, totalement indépendantes des Sœurs de Saint-Gildas.

Elles sont particulièrement présentes en Espagne et en Amérique du Sud.

 

 

 

 

 

 

Oración pidiendo la Canonización

del Beato Luis Ormières

 

Dios Padre, Dios Hijo, Dios Espíritu Santo, que enalteces a los humildes y te complaces en los sencillos y en los pobres, mira a Tu siervo:

El beato, Luis Ormières, sacerdote, entregó su vida a los más pequeños como ángel de la guarda, para formar verdaderos discípulos de Cristo.

Atiende a las necesidades que hoy te presentamos por su intercesión…

Danos la gracia de servir a los demás y acelera su proceso de canonización para gloria de Tu nombre. Amén.

 

 

Congregación de Hermanas del Ángel de la Guarda

Sitio oficial

 

 

 

 

Himno del Fundador Luis Ormières

 

Como tú, queremos ser

signo y presencia de Dios,

sus testigos en la tierra,

siendo fieles a tu don.

 

Como tú, queremos ser,

valedor de los más pobres,

y ser ángeles visibles

que nuestras vidas lo logran.

 

Buscador solo de Dios

y fiado en su Providencia,

pequeños con los pequeños,

de vida sencilla y plena.

 

Un legado hoy nos dejas:

Piedras vivas construir,

Hacer verdaderos discípulos,

Sólo al Maestro seguir.

 

Luis Ormières, eres bendito,

Y de la Iglesia fiel hijo,

Sacerdote y profeta,

Gloria a Dios, por los siglos (de los siglos).

 

Como tú, queremos ser

signo y presencia de Dios...

 

 

 

 

Oración de las Hermanas del Ángel de la Guarda

 

Nos dirigimos a ti, Padre Bueno, pidiendo tu gracia y tu protección. La necesitamos siempre y en todo momento, en especial, cuando lleguen las lluvias, soplen la tempestad y los vientos, para que tu casa permanezca firme sobre la roca.

Que nosotras, tus hijas, sepamos tallar la roca y edificar la casa, sobre los cimientos de tu Palabra, como lo hizo nuestro fundador, el beato Luis Ormières, movido por tu Espíritu.

Te lo pedimos por Jesucristo, Nuestro Señor. Amén.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2020 1 14 /12 /décembre /2020 06:47

 

 

Prière à Saint-Joseph du Pape François

Lettre Apostolique ‘’Patris Corde’’

(« Avec un cœur de père »)

Année de Saint-Joseph

du 8 décembre 2020 au 8 décembre 2021

 

Je te salue*, gardien du Rédempteur,

époux de la Vierge Marie.

À toi, Dieu a confié son Fils ;

en toi, Marie a remis sa confiance ;

avec toi, le Christ est devenu homme.

 

Ô bienheureux Joseph,

montre-toi aussi un père pour nous,

et conduis-nous sur le chemin de la vie.

Obtiens-nous grâce, miséricorde et courage,

et défends-nous de tout mal. Amen.

 

Dans la traduction originale, il est écrit : « Salut, gardien du Rédempteur »

 

 

 

 

Litaniae Sancti Ioseph

Litany of St. Joseph

 

 

 

 

Oratio ad Sanctum Ioseph

Prayer to St. Joseph

 

 

 

 

 

 

Oratio ad Sanctum Ioseph

Papa Franciscus

 

Salve, Redemptoris custos

et sponsus Mariae Virginis.

Tibi Deus suum Filium commisit;

in te Maria fiduciam suam reposuit;

tecum Christus vir factus est.

 

O beate Ioseph, etiam nobis monstra te esse patrem,

atque duc nos in vitae itinere.

Impetra nobis gratiam, misericordiam et animum,

et tuere nos ab omni malo. Amen.

 

 

Peinture de Raúl Berzosa

 

 

 

 

 

 

Papież Franciszek

 

Witaj, opiekunie Odkupiciela,

i oblubieńcze Maryi Dziewicy.

Tobie Bóg powierzył swojego Syna;

Tobie zaufała Maryja;

z Tobą Chrystus stał się człowiekiem.

 

O święty Józefie, okaż się ojcem także i nam,

i prowadź nas na drodze życia.

Wyjednaj nam łaskę, miłosierdzie i odwagę,

i broń nas od wszelkiego zła. Amen.

 

 

Peinture de David Chávez Galdos

 

 

 

 

 

 

Oración del Papa Francisco a San José

 

Salve, custodio del Redentor

y esposo de la Virgen María.

A ti Dios confió a su Hijo,

en ti María depositó su confianza,

contigo Cristo se forjó como hombre.

 

Oh, bienaventurado José,

muéstrate padre también a nosotros

y guíanos en el camino de la vida.

Concédenos gracia, misericordia y valentía,

y defiéndenos de todo mal. Amén.

 

 

Peinture de David Chávez Galdos

 

 

 

 

 

 

صلاة إلى القديس يوسف

البابا فرنسيس

 

نرفع إليه هذه الصلاة:

السلام عليكَ يا حامي المخلّص،

وخطّيبَ العذراء مريم.

لقد ائتمنك الله على ابنه؛

وبكَ وضعَت مريم ثقتها؛

ومعكَ صارَ يسوعُ رجلًا.

أيّها الطوباوي يوسف، كنْ أبًا لنا نحن أيضًا،

وأرشِدنا في درب الحياة.

التَمِسْ لنا النعمةَ والرحمةَ والشجاعةَ،

واحْمِنا من كلّ شرّ. آمين.

 

 

Peinture de David Chávez Galdos

 

 

 

 

 

 

Gebete zum Hl. Josef

Papst Franziskus

 

Sei gegrüßt, du Beschützer des Erlösers

und Bräutigam der Jungfrau Maria.

Dir hat Gott seinen Sohn anvertraut,

auf dich setzte Maria ihr Vertrauen,

bei dir ist Christus zum Mann herangewachsen.

 

O heiliger Josef, erweise dich auch uns als Vater,

und führe uns auf unserem Lebensweg.

Erwirke uns Gnade, Barmherzigkeit und Mut,

und beschütze uns vor allem Bösen. Amen.

 

 

Peinture de David Chávez Galdos

 

 

 

 

 

 

Preghiera a San Giuseppe

Papa Francesco

 

Salve, custode del Redentore,

e sposo della Vergine Maria.

A te Dio affidò il suo Figlio;

in te Maria ripose la sua fiducia;

con te Cristo diventò uomo.

 

O Beato Giuseppe, mostrati padre anche per noi,

e guidaci nel cammino della vita.

Ottienici grazia, misericordia e coraggio,

e difendici da ogni male. Amen.

 

 

Peinture de David Chávez Galdos

 

 

 

 

 

 

Oração a São José

Papa Francisco

 

Salve, guardião do Redentor

e esposo da Virgem Maria!

A vós, Deus confiou o seu Filho;

em vós, Maria depositou a sua confiança;

convosco, Cristo tornou-Se homem.

 

Ó Bem-aventurado José, mostrai-vos pai também para nós

e guiai-nos no caminho da vida.

Alcançai-nos graça, misericórdia e coragem,

e defendei-nos de todo o mal. Amen.

 

 

 

 

 

 

 

 

Prayer to St. Joseph by Pope Francis

 

Hail, Guardian of the Redeemer,

Spouse of the Blessed Virgin Mary.

To you God entrusted his only Son;

in you Mary placed her trust;

with you Christ became man.

 

Blessed Joseph, to us too,

show yourself a father

and guide us in the path of life.

Obtain for us grace, mercy and courage,

and defend us from every evil. Amen.

 

 

Vierge du Signe de Novgorod

XIIe siècle

 

Partager cet article
Repost0