Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : In hoc signo vinces. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Blog Parousie de Patrick ROBLES (Montbéliard, Franche-Comté, France)
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)

Translation. Traduzione

 

Info Coronavirus

Covid-19 Santé Publique France

OMS - WHO

 
Live Traffic Statistics

 

56 millions de femmes avorteront cette année

56 million abortions worldwide every year

Photo © Marcelle RAPHAEL Fine Arts Newborns

 

Non à la peine de mort en Biélorussie !

Say no to the Death Penalty in Belarus!

 

3D Live Statistics

 


Live Blog Stats

 

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

 

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 11:39
L'Immaculée Conception
avec Sainte-Anne et Saint-Joachim

Francisco de Zurbarán



PRIÈRE À SAINT-JOACHIM,

époux de Sainte-Anne et père de la Sainte-Vierge Marie

Ô grand et glorieux patriarche, Saint-Joachim, combien je me réjouis de penser que vous avez été choisi entre tous les saints pour coopérer aux divins mystères, et enrichir le monde de la très Auguste et très Sainte-Vierge Marie, Mère de Dieu. Par ce privilège insigne, vous êtes devenu très puissant auprès de la Mère et du Fils, et il n'est point de grâce ai grande que vous ne puissiez en obtenir. C'est donc avec confiance que je recours à votre très puissante protection, et que je vous recommande tous mes besoins et ceux de ma famille, tant spirituels que temporels et spécialement la grâce particulière que je désire et que j'attends de votre paternelle intercession. Et puisque vous avez été un parfait modèle de vie intérieure, obtenez-moi le recueillement intérieur et le détachement de tous les biens passagers de ce monde, avec un amour vif et persévérant pour Jésus et Marie. Obtenez-moi aussi une dévotion et une obéissance sincère à la sainte Église et au Souverain Pontife qui la gouverne; afin que je vive et meure dans la foi, l'espérance et la charité parfaite, en invoquant les très Saints Noms de Jésus et de Marie, et que je sois sauvé. Ainsi soit-il.


Trois Pater, trois Ave Maria et trois Gloria


Ô Saint-Joachim, époux de Sainte-Anne, père de l'Auguste Vierge, accordez ici-bas à vos serviteurs le secours du salut.


 

Sainte-Anne avec la Sainte-Vierge,

l'Enfant-Jésus et Saint-Joachim

(Joos van Cleve)


 



Prayer to Saint Joachim & Anne,
parents of the Blessed Virgin Mary


God of our fathers,
You gave Saints Joachim and Anne
the privilege of being the parents of Mary,
the Mother of your incarnate Son.
May their prayers help us to attain
the salvation You have promised to Your people.
Grant this through our Lord Jesus Christ, Your Son,
who lives and reigns with you and the Holy Spirit,
one God, for ever and ever. Amen.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 10:37
Sainte-Anne, la Vierge et l'Enfant
Léonard de Vinci


PRIÈRES À LA BONNE SAINTE-ANNE

1ère prière :

(Pour obtenir une faveur spéciale.)


Souvenez-vous, Ô Bonne Sainte-Anne,
vous dont le nom signifie grâce et miséricorde,
qu'on n'a jamais entendu dire
qu'aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection,
imploré votre assistance ou réclamé votre secours,
ait été abandonné.
Animé d'une pareille confiance,
Ô bonne et tendre Mère, j'ai recours à vous ;
je me réfugie à vos pieds, tout pécheur que je suis,
et j'ose paraître devant vous,
gémissant sous le poids de mes péchés.
Ne méprisez pas mes prières, Ô Bonne Sainte-Anne,
Mère de l'Immaculée Vierge Marie,
particulièrement celles que je vous fais pour obtenir...

(Faites votre demande ici...)

mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer.

Ainsi soit-il.

Dire 9 fois : Je vous salue, Marie...
Dire 3 fois : Bonne Sainte-Anne, priez pour nous.



2ème prière :


Ô bienheureuse Sainte-Anne,
me voici prosterné devant vous,
le coeur plein de la plus sincère et plus filiale vénération.
Vous êtes cette créature privilégiée
et particulièrement chérie,
qui, par vos vertus extraordinaires et votre sainteté,
avez mérité de Dieu l'insigne faveur
de donner le jour à la Trésorière de toutes les Grâces,
à la Femme bénie entre toutes les femmes,
à la Mère du Verbe incarné,
la très Sainte-Vierge Marie.
En considération de si sublimes privilèges,
daignez, je vous en prie,
Ô très douce sainte,
me recevoir au nombre de vos véritables serviteurs,
auxquels j'appartiens,
et veux appartenir tous les jours de ma vie.
Entourez-moi de votre efficace protection,
et obtenez-moi de Dieu l'imitation des vertus dont
vous avez été si libéralement (1) ornée.
Obtenez-moi la grâce de connaître mes péchés
et d'en concevoir une sincère douleur,
d'aimer ardemment Jésus et Marie,
et de remplir avec fidélité
et persévérance mes devoirs d'état.
Délivrez-moi de tous les dangers dans la vie,
et assistez-moi à l'heure de ma mort,
afin que je sois sauvé,
et qu'arrivé au Ciel, je puisse, avec vous,
Ô très heureuse Mère,
louer et bénir le Verbe Divin qui s'est fait homme
dans le sein de votre Fille très pure,
la Vierge Marie.

Ainsi soit-il.

Trois Pater, trois Ave Maria et trois Gloria.

(300 jours d'indulgences une fois le jour.)


(1) avec largesse, abondance, générosité

 

 

3ème prière :

Ô bienheureuse Sainte-Anne,

vous qui avez mérité de Dieu la faveur de donner le jour

à la Mère du Verbe Incarné, la très Sainte-Vierge Marie,

entourez-moi de votre efficace protection,

obtenez-moi la grâce de connaître mes péchés

et d'en concevoir une sincère douleur,

d'aimer ardemment Jésus et Marie,

et de remplir avec fidélité et persévérance mes devoirs d'état.

Assistez-moi au long de ma vie et à l'heure de ma mort,

afin que je sois sauvé, et qu'arrivé au Ciel,

je puisse louer et bénir le Verbe Divin qui s'est fait homme

dans le sein de votre Fille très pure la Vierge Marie.

Ainsi soit-il.

 


Sainte-Anne avec le Christ-Enfant,

la Sainte-Vierge et Saint Jean-Baptiste.

Hans Baldung Grien



4ème prière :

(Pour l'année mariale 1988)


Bénie sois-tu, Sainte-Anne,
pour être la mère de Marie !
Bénie sois-tu
d'être la grand-mère de Jésus !
En cette année mariale, avec toi,
nous voulons louer Marie ;
Avec toi, nous voulons La prier.
Que Marie soit bénie
pour être la comblée de grâce !
Que Marie soit bénie
pour être la Mère du Rédempteur !
Que Marie nous apprenne à grandir dans la foi.
Que Son "oui", Son "Fiat", soit notre modèle
pour répondre à l'Amour de Dieu.
Que sa façon de garder toutes les choses
de Dieu dans Son Coeur soit notre façon.
Que tous les pèlerins découvrent Celle
qui est "le commencement de l'Église".
Avec toi, Ô bonne Sainte-Anne, nous confions
à Marie, notre Mère, l'Église entière,
l'avenir de notre monde, les malades
et les souffrants de toutes sortes.
Nous disons, avec foi, prie pour nous,
pauvres pécheurs et quête d'espérance.



Prières à Sainte-Anne

des paroissiens de Cambrai


Première prière à Sainte-Anne


Tu as donné le jour à Marie Immaculée,

qui mettra au monde Jésus, le vrai soleil levant,

illuminant notre regard,

Sainte-Anne, bénie sois-tu !


Tu prépares aujourd'hui notre cœur

  à accueillir ce mystérieux Trésor du Ciel

que Dieu a mis entre tes mains pour nous être donné,

Sainte-Anne, bénie sois-tu !


Tu nous ouvres la route dans les nuits de nos hivers

et de nos détresses,

vers la même découverte merveilleuse :

aux carrefours de nos solitudes

resplendit la Présence de Celui

qui est le Chemin, la Vérité, et la Vie,

Jésus, le Fils adoré de ta fille Marie.

Sainte-Anne, bénie sois-tu !


Je sais, ou plutôt je ne sais pas

combien de malades tu as soulagés,

combien de cœurs en peine tu as réconfortés,

combien de sourires tu as fait naître dans les berceaux,

combien d'angoisses tu as transformé en espérance,

Sainte-Anne, bénie sois-tu !


Sainte-Anne, en contemplant ton visage

si empreint de tendresse maternelle,

nous découvrons le reflet du Visage de Dieu,

qui est Amour et Miséricorde.

Sainte-Anne, bénie sois-tu !


(écrite par Michel Lemaire).


Icône de Sainte-Anne et la Sainte-Vierge enfant


Deuxième prière à Sainte-Anne


Glorieuse Sainte-Anne,

pleine de bonté pour ceux qui vous invoquent,

pleine de compassion pour ceux qui souffrent,


me trouvant accablé de peines et de soucis,

je me prosterne à vos pieds,

vous suppliant de prendre humblement

sous votre protection mes intentions présentes.


Je vous les recommande instamment,

je vous prie de les présenter à notre Divin Sauveur,

par les mains de la Sainte-Vierge Marie,

votre fille et notre Mère,

pour obtenir une issue favorable.


Ne cessez pas d'intercéder,

je vous en conjure,

pour que ma demande soit exaucée

par la Bonté de Dieu.


Obtenez-moi par-dessus tout,

glorieuse patronne,

de voir un jour mon Dieu, face à face,

dans le Ciel, pour Le louer, Le bénir,

L'aimer avec vous et avec tous les saints.


Sainte-Anne, priez pour nous.

Sainte-Anne, protégez-nous et veillez sur nous.



(écrite par Michel Lemaire).








PRAYER TO SAINT ANNE


Good Saint Anne,

you were especially favored by God

to be the mother of the most holy Virgin Mary,

the Mother of our Savior.

By your power with your most pure daughter

and with her divine Son,

kindly obtain for us the grace

and the favor we now seek.

Please secure for us also forgiveness of our past sins,

the strength to perform faithfully our daily duties

and the help we need to persevere

in the love of Jesus and Mary.

Amen.



MEMORARE TO SAINT ANNE
TO OBTAIN A SPECIAL FAVOUR


Remember, O glorious and Good Saint Anne,
that never was it known that anyone who fled to thy protection,
implored they help and sought thy intercession,
was left unaided.

Inspired by this confidence, behold,
I cast myself at they feet,
and beseech thee,
by thy great prerogative of being the Mother of the Queen of Heaven
and the Grandmother of Jesus,
come to my aid with thy powerful intercession,
and obtain from Almighty God
through the ever Blessed Virgin Mary,
this special favor which I beg of thee...

Cease not to intercede for me until,
through Divine Mercy,
my request may be granted.
Above all, obtain for me the grace one day
to behold my God face to face and with thee and Mary
and all the Saints praise and bless Him through all eternity.

Amen.





Saint Anne Novena


O glorious St. Ann, you are filled with compassion for those who invoke you and with love for those who suffer! Heavily burdened with the weight of my troubles, I cast myself at your feet and humbly beg of you to take the present intention which I recommend to you in your special care.

Please recommend it to your daughter, the Blessed Virgin Mary, and place it before the throne of Jesus, so that He may bring it to a happy issue. Continue to intercede for me until my request is granted. But, above all, obtain for me the grace one day to see my God face to face, and with you and Mary and all the saints to praise and bless Him for all eternity.

Amen.





Rosario y letanías, Oraciones a San Joaquín y Santa Ana, Novena a San Joaquín y Santa Ana

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 14:47
1889-1929

साधु सुन्दर सिंह की प्रार्थना

PRIERE DU SÂDHOU SUNDAR SINGH

Ô Seigneur Dieu, Tu es mon Tout, Vie de ma vie, Esprit de mon esprit,
use de Miséricorde envers moi et remplis-moi de Ton Saint-Esprit d'Amour,
afin qu'il n'y ait plus de place en mon cœur pour quoi que ce soit d'autre.
Ce ne sont pas Tes Grâces que je réclame, mais Toi-même ;
Tu es la source de toute bénédiction.
Je ne demande pas la gloire du monde, ni même le Ciel ;
mais j'ai besoin de Toi, car là où Tu es, là est le Ciel.
En Toi seul mon cœur trouve satisfaction et plénitude.
Tes multiples Bontés font déborder mon cœur de gratitude et de louange.
Mais la louange de mes lèvres ne suffit pas,
tant que je ne pourrai Te prouver par mes actes,
que ma vie est entièrement à Ton service.
Louange à Toi de ce que Tu m'as fait passer de la mort à la vie,
tout indigne que j'étais, et m'as fait jouir de Ta communion et de Ton Amour.
Ôte de mon cœur tout ce qui pourrait s'opposer à Toi, habite et règne en moi.
Maître, être assis à Tes pieds est infiniment meilleur
que d'être assis sur le trône le plus élevé de la terre,
car cela signifie habiter toujours avec Toi, dans Ton Royaume éternel !
Et maintenant, je m'offre à Toi comme un vivant sacrifice.
Accepte-moi dans Ta Miséricorde et emploie-moi à Ton service,
là où Tu Veux et comme Tu Veux, car Tu es à moi et je suis à Toi.
Tu pris cette poignée de poussière, Tu me créas à Ton image
et m'accordas le droit de devenir Ton fils.
Honneur, louange et gloire Te soient donnés d'éternité en éternité !
Amen.


 

 

Biography and visions of Sadhu Sundar Singh of India

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 09:15
Sainte-Agathe, morte vers 254



Hymne de prière à Sainte-Agathe de Catane

Voici le jour de la Martyre Agathe,
le jour illuminé par cette illustre Vierge ;
c'est aujourd'hui qu'elle s'unit au Christ,
et qu'un double diadème orne son front.
Noble de race et remarquable en beauté,
elle brillait plus encore par ses œuvres et par sa foi ;
le bonheur de la terre ne fut rien à ses yeux ;
elle fixa sur son cœur les préceptes de Dieu.
Plus indomptable que le bras des bourreaux,
elle livre à leurs fouets ses membres délicats ;
sa mamelle arrachée de sa poitrine
montre combien invincible est son courage.
Le cachot est pour elle un séjour de délices ;
c'est là que Pierre le Pasteur vient guérir sa brebis ;
pleine de joie et toujours plus enflammée,
elle court avec une nouvelle ardeur
au-devant des tourments.
Une cité païenne en proie à l'incendie l'implore
et obtient son secours ;
qu'elle daigne bien plus encore éteindre
les feux impurs en ceux qu'honore le titre de chrétien.
Ô toi qui resplendis au Ciel comme l'Epouse,
supplie le Seigneur pour les pauvres pécheurs ;
que leur zèle à célébrer ta fête attire sur eux tes faveurs.
Gloire soit au Père, au Fils et à l'Esprit Divin ;
daigne le Dieu unique et tout-puissant
nous accorder l'intercession d'Agathe.

Amen.

 


Vie de Sainte-Agathe de Catane

 


Prière à Sainte-Lucie de Syracuse






 

 

 


Prayer to Saint Agatha


Lord God, you showered heavenly gifts

on the virgin Agatha.

Hear the prayers of those who recall her devoted life

and who ask her to intercede for them in their necessity.

(Mention your intention here...)

Help us to imitate her virtue during our earthly life

and enjoy eternal happiness with her in heaven.

Amen.

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 16:16
Eugenio Maria Giuseppe Giovanni PACELLI
(1876-1958)




Prière pour la béatification de Sa Sainteté,

le Vénérable Pape Pie XII


Ô Jésus, Pontife Eternel, qui avez daigné élever Votre Serviteur fidèle Pie XII à la suprême dignité de Votre Vicaire ici-bas, et lui avez concédé la grâce d'être un défenseur intrépide de la Foi, un courageux champion de la justice et de la paix, un glorificateur zélé de Votre très Sainte Mère et un exemple lumineux de charité et de toutes les vertus, daignez maintenant, en vue de ses mérites, nous accorder les grâces que nous vous demandons, afin que, assurés de son efficace intercession auprès de Vous, nous puissions le voir un jour élevé à la gloire des autels. Ainsi soit-il !









Partager cet article
Repost0
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 07:56
Saint-Nicolas de Tolentino (1245-1305)
bercé par le concert des anges (1650)

Ambroise Frédeau


Prière à Saint-Nicolas de Tolentino

Serviteur bon et fidèle, vous êtes entré dans la joie de votre Seigneur. Il a brisé vos liens ; et du Ciel où vous régnez maintenant, vous nous répétez la parole qui fixa la sainteté de votre vie mortelle : n'aimez pas le monde, ni ce qui est dans le monde ; car le monde passe, et sa concupiscence avec lui (1). Combien est puissant pour autrui l'homme qui semble ainsi oublier la terre, c'est ce que fait assez voir le don qui vous fut départi de soulager toute misère autour de vous, comme au séjour des âmes souffrantes ; et le successeur de Pierre ne se trompait pas lorsque, vous décernant les honneurs des Saints, il comptait sur votre crédit au Ciel pour ramener dans les voies de la paix la société longtemps troublée. Puisse donc la parole du disciple bien-aimé que vous venez de nous redire, vraie semence de salut, pénétrer dans nos âmes et y produire les fruits qu'elle produisit dans la vôtre : le détachement de ce qui ne doit pas durer toujours, l'aspiration vers les réalités éternelles, cette humble simplicité du regard de l'âme qui pacifie l'existence et conduit à Dieu, cette pureté qui fit de vous l'ami des Anges et le privilégié de Marie.


1. Jean 2 (15-17).

Partager cet article
Repost0
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 06:55


Prière à Saint-Joseph de Copertino
(pour les examens)


Ô bienheureux Joseph de Copertino, qui aimez à vous montrer favorable envers vos dévoués serviteurs, je viens implorer votre aide pour cet examen que je dois subir. Malgré mon travail, ma bonne volonté, je crains de me laisser troubler et de ne pouvoir répondre convenablement.

Rappelez-vous que vous vous êtes trouvé dans la même difficulté et que, par l'obéissance et la puissante protection de votre père spirituel, vous en êtes sorti heureusement.

Faites de même à mon égard. Accordez-moi l'assurance dans mes réponses, donnez à mon intelligence la promptitude et la vivacité. Je vous le demande pour l'amour de Jésus, de Marie et de Saint-François, dont vous fûtes l'enfant et le serviteur fidèle. En vous je me confie, très Saint Patron des examens, et je suis convaincu que mon espoir ne sera pas trompé.



Prière à Saint-Joseph de Copertino


Je suis mort au monde et ma vie est cachée en Dieu avec le Christ.

Le Seigneur a conduit le juste par les voies droites et lui a montré le Royaume de Dieu.

Ô Dieu, qui avez voulu attirer toute chose à Votre Fils unique, Jésus-Christ, faites que, par les mérites et à l'exemple de Votre séraphique confesseur Joseph de Copertino, nous élevant au-dessus de toutes les cupidités terrestres, nous méritions d'arriver à celui qui, avec Vous et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Amen.


Partager cet article
Repost0
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 14:30
Sainte-Radegonde de Poitiers
Épouse du roi Clotaire 1er
519-587



Litanies à Sainte-Radegonde

Seigneur, prends pitié, Seigneur, prends pitié
Ô Christ, prends pitié, Ô Christ, prends pitié
Seigneur, prends pitié, Seigneur, prends pitié

Sainte-Marie, Mère de Dieu, priez pour nous
Sainte-Radegonde, priez pour nous
Fille du Très-Haut, priez pour nous
Reine devenue servante du Royaume, priez pour nous
Miroir d'humilité, priez pour nous
Modèle de la vie consacrée, priez pour nous
Exemple de sainteté, priez pour nous
Parée de grâce et de sagesse, priez pour nous
Joyau de la couronne du Christ, priez pour nous
Guide pour les puissants, priez pour nous
Inspiratrice de paix entre les nations, priez pour nous
Gardienne de la foi des peuples, priez pour nous
Passionnée de la Croix de Jésus, priez pour nous
Assidue à la prière et au travail, priez pour nous
Attentive aux pauvres, priez pour nous
Libératrice des prisonniers, priez pour nous
Secours des malades, priez pour nous
Favorisée des grâces du Seigneur, priez pour nous
Protectrice des Poitevins, priez pour nous
Refuge inébranlable aux temps de détresse, priez pour nous
Recours des naufragés, priez pour nous
Réconfort des affligés, priez pour nous
Auxiliaire des merveilles de Dieu, priez pour nous
Victorieuse de forces du mal, priez pour nous
Fervente du mystère eucharistique, priez pour nous
Levain de sainteté, priez pour nous
Mère d'une lignée interrompue de moniales, priez pour nous
Toute au Seigneur dans la mort comme dans la vie, priez pour nous
Déposé dans un tombeau où convergent misères et grâces, priez pour nous
Associée aux anges et aux saints, priez pour nous

V. Priez pour nous, Sainte-Radegonde
R. Afin que nous soyons dignes des promesses de Notre-Seigneur Jésus Christ

Prions : Seigneur, accorde-nous toujours le secours que nous attendons de l'intercession de Sainte-Radegonde, la reine moniale incomparable. Ainsi, éprouverons-nous d'un cœur joyeux les effets de Ton immense Amour. Par Jésus le Christ Notre-Seigneur. Amen.

Église Sainte-Radegonde,
avec le tombeau de Sainte-Radegonde


L'annnonce de sa mort

L'approche de sa mort avait été annoncée à Sainte-Radegonde par une apparition de Notre-Seigneur qui se montra jeune et merveilleusement beau pour lui dire :

"Pourquoi, enflammée de désirs, me pries-tu avec tant de larmes et me cherches-tu en gémissant ? Pourquoi te répands-tu en supplications et t'infliges-tu de si cruelles tortures, pour moi qui suis toujours auprès de toi. Tu es une pierre précieuse, et sache bien que tu es un des plus beaux joyaux de ma couronne."

On dit que le pied de Jésus s'imprima dans la pierre.




Prières à Sainte-Radegonde de Poitiers

L'exil a pris fin ; l'éternelle possession succède au désir, le Ciel entier resplendit des feux de la pierre précieuse qui vient d'enrichir le diadème de l'Époux. Ô Radegonde, la Sagesse de Dieu, qui récompense vos travaux à cette heure, vous a conduite par des voies admirables. Votre héritage devenu, selon l'expression du prophète, comme le lion de la forêt, semant autour de vous la mort, votre captivité bientôt loin du sol natal : qu'était-ce que les moyens de l'amour vous retirant des cavernes des lions, des retraites des léopards, où les faux dieux avaient retenu vos premiers ans ?

L'épreuve devait vous suivre aussi sur la terre étrangère ; mais la Lumière d'En-haut, révélée à votre âme, l'avait stabilisée. En vain, un roi puissant voulut vous faire partager avec lui son trône ; vous fûtes reine, mais pour le Christ, dont la Bonté daignait confier à votre maternité ce royaume de France qui est à Lui avant d'être à nul prince.

Pour Lui vous l'avez aimée, cette terre devenue vôtre par le droit de l'Épouse à qui le Sceptre de l'Époux appartient ; pour Lui cette nation, sur laquelle vous présagiez Ses desseins Glorieux, a eu sans compter vos travaux, vos indicibles macérations, vos prières et vos larmes.

Ô vous qui, comme le Christ est toujours notre Roi, restez aussi toujours notre Reine, ramenez à Lui le cœur des Francs que de néfastes errements ont découronnés de leur gloire, en faisant que leur glaive ne soit plus celui du soldat de Dieu.

Gardez entre toutes votre ville de Poitiers, qui vous honore d'un culte si spécial en la compagnie de son grand Hilaire. Bénissez vos filles de Sainte-Croix toujours fidèles à vos grands souvenirs, toujours prouvant la puissance de la tige féconde qui, par-delà tant de siècles et de ruines, n'a point cessé de produire ses fleurs et ses fruits. Montrez-nous à chercher le Seigneur, à le rencontrer dans Son Sacrement, dans les reliques de Ses Saints, dans Ses membres souffrants sur terre ; que tout chrétien apprenne de vous à aimer.

 

Saint Radegund

 


Ô Dieu, par l'inspiration duquel la bienheureuse Radegonde échangea les délices de la cour pour l'austérité de la vie monastique, accordez-nous, éclairés par ses exemples et soutenus par le suffrage de ses mérites, de ne pas nous attacher aux biens de la terre, mais d'aimer ceux du Ciel. Par Notre-Seigneur Jésus-Christ Votre Fils, qui, étant Dieu, vit et règne avec Vous, en l'unité du Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

 

Collecte de la messe de Sainte-Radegonde (13 août).




Biographie



Notre-Dame des neiges

 


Partager cet article
Repost0
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 13:01
475-545

PRIÈRE DE SAINTE-CLOTILDE


Mon Dieu, si vous jugez que ma présence puisse servir pour adoucir
l'aigreur de ces esprits, je n'aurai considération ni de mon âme,
ni de ma santé, mais je me sacrifierai en ce voyage pour le public.
Mais si je ne puis servir d'autre chose que d'un fardeau inutile,
comme je me le persuade assez raisonnablement,
je vous conjure, par votre bonté, de recevoir
mes humbles prières de faire cesser cette discorde entre mes fils
et me conserver dans la tranquillité de mon humble retraite.
Ainsi soit-il !


Sainte-Clotilde priant au pied
du tombeau de Saint-Martin



PRIÈRE DE SAINTE-CLOTILDE
AU SÉPULCRE DE SAINT MARTIN


Ô, Mon Dieu, Vous savez mon coeur, et que ce n'est ni par crainte
du travail, ni par manquement de courage que je me suis retirée
de la cour de mes enfants ; mais, voyant leur déportement
et ne pensant pas leur pouvoir aucunement profiter par mes conseils,
j'ai choisi le moyen que j'estimais le plus sortable (1) pour les aider,
qui est celui des prières. Et me voici maintenant prosternée
au tombeau d'un de vos plus grands serviteurs pour supplier,
par ses mérites et par ses cendres, d'apaiser les querelles
de ces malheureux enfants et regarder de l'oeil
de vos Miséricordes accoutumées ce pauvre peuple
et cette France à qui vous avez consigné tant d'arrhes
de vos fidèles amitiés.
Ainsi soit-il !


(1) : approprié, convenable.


Partager cet article
Repost0
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 15:15
1214-1270

Prière à Saint-Louis



Ô vous, dont une couronne immortelle fait la récompense dans les cieux ! Vous, dont le dévouement le plus généreux au service du Roi des Rois, vous donne des droits si mérités aux éloges que les fastes augures de la religion ont consacrés à la gloire des David, des Ezéchias, des Josias, des saints Rois ; vous, qui avez illustré, moins encore par vos faits éclatants que par vos hautes vertus, le trône dont j'approche ; vous, qui y fîtes régner, avec vous, Dieu seul qui vous y avait élevé, et qui n'estimâtes rien de grand sur la terre, que ce qui vous conduisait à son amour, à son imitation, à sa gloire ; grand Roi, grand Homme, grand Saint, obtenez-moi aujourd'hui, et pour tous les moments de ma vie, de participer aux grâces dont vous fûtes comblé, et avec ces dons précieux la correspondance que vous y eûtes vous-même. Destinée, par l'ordre de la Providence, à habiter un séjour semé de tant d'écueils, que j'apprenne, de vos exemples, à prévenir tous les dangers dont j'y suis menacée ; que j'y oppose sans cesse, comme vous, les armes de la prière, de la vigilance, de l'humilité, de la foi, du Saint Sacrement ; que je paraisse aux pieds des Tabernacles, ou dans l'asile secret qui est le dépositaire de mes hommages religieux, avec ces dispositions de recueillement et de ferveur, qui ne pénétraient votre âme qu'à la suite de ces tendres entretiens avec le Dieu de mon cœur. Que je puisse édifier le monde, protéger la religion, aider le prochain, sanctifier, en tout et partout, cette grandeur dont vous avez fait l'instrument de votre sanctification.

Quels droits n'ai-je pas grand Saint, sur les effets de votre singulière protection ? Je la réclame avec confiance, moins encore par la voix de votre sang, qui coule dans mes veines, qu'en vertu des nœuds par lesquels l'Eglise m'a attachée à vous. Agréez mes actions de grâces des biens que, jusqu'à ce moment, vous n'avez cessé de solliciter pour moi ; que j'en sente, de plus en plus, tout le prix, et que j'en accroisse, de jour en jour, la mesure par ma fidélité : que votre intercession m'attire toutes les grâces du salut pendant la vie, tous les trésors de la miséricorde à la mort, toutes vos splendeurs dans l'éternité. Intérêts personnels, mais auxquels mes vœux ne se bornent point, dans cet heureux jour ; vous les appuierez encore en faveur d'un Père, mon Roi ; d'un frère, d'autant plus cher à me tendresse, qu'il est plus digne d'une famille qui vous invoque, ou comme patron ou comme protecteur. Vous voyez tout ce que nos cœurs désirent en ce moment ; vous nous aimez, il nous suffit : qu'est-ce que les rejetons ne doivent pas espérer à l'abri de la tige puissante et bienfaitrice qui les protège dans les cieux ?





Prière de Saint-Louis


Sire le Roi,
qui envoyiez Vos plus beaux chevaliers
en escoutes à la pointe de l'armée chrétienne,
daignez Vous souvenir d'un fils de France
qui voudrait se hausser jusqu'à Vous
pour mieux servir Sire Dieu et dame Sainte Eglise.

Donnez-moi du péché mortel
plus d'horreur que n'en eut Joinville qui pourtant fut bon chrétien,
et gardez-moi pur comme les lys de Votre blason.
Vous qui teniez Votre parole, même donnée à un infidèle,
faites que jamais mensonge ne passe ma gorge,
dût franchise me coûter la vie.
Preux inhabile aux reculades,
coupez les ponts à mes feintises,
et que je marche toujours au plus dru.
  Ô le plus fier des barons français,
inspirez-moi de mépriser les pensées des hommes
et donnez-moi le goût de me compromettre
et de me croiser pour l'honneur du Christ.
Enfin, Prince, Prince au grand Coeur,
ne permettez pas
que je sois jamais médiocre, mesquin ou vulgaire,
mais partagez-moi votre Coeur Royal
et faites qu'à Votre exemple, je serve à la française, royalement.
Ainsi soit-il.


Louis IX, El Greco


Autre prière de Saint-Louis



Dieu Tout-Puissant et éternel,

 

qui avez établi l'empire des Francs pour être dans le monde

l'instrument de Vos Divines Volontés,

le glaive et le bouclier de Votre Sainte Eglise,

nous Vous en prions, prévenez toujours et partout de

Votre céleste Lumière les fils suppliants des Francs,

afin qu'ils voient ce qu'il faut faire pour réaliser

Votre règne en ce monde et que, pour accomplir ce qu'ils ont vu,

ils soient remplis de charité, de force et de persévérance,

par Jésus Christ Notre-Seigneur.

Amen.


Oraison tirée d'un missel Carolingien, prière favorite du Père de Foucauld, prière officielle des scouts de France, instituée par le Père Sevin.

 

 

Ludovicus decus regnantium (3ème morceau), MP3
(de "Ludovicus Rex", extraits des Offices de l'Adoration de Saint-Louis,
direction: Joël Norman-Haddad, édition ARION, collection P. Verany PV 797082, 5 diapasons)




Prière à Saint-Louis de Marie-Julie Jahenny


Grand Saint-Louis, Roi de France, héros de la France, priez pour elle.

Grand Saint-Louis, Roi de France, beau lys de pureté, ami du Sacré Coeur de Jésus, priez pour la France.

Grand Saint-Louis, Roi de France, qui avez conservé votre pureté et votre belle innocence et qui n'avez point souillé cette couronne sur le trône que Jésus et Marie vous avaient donné, donnez la paix, priez que la France s'humilie aux pieds de Jésus et de Marie et devant vous.

Grand Saint-Louis, Roi de France, qui venez réconcilier le Ciel avec la Terre et à qui Jésus, le Dieu de la France, donne des Grâces, apportez à la France la paix, faites fleurir la foi, priez pour la France, le Saint-Pontife et l'Église.

Grand Saint-Louis, vous l'ami du Sacré Coeur de Jésus, vous le fervent serviteur de Marie qui L'aimiez tant et qui désiriez mourir un samedi, jour qui Lui était consacré, priez pour nous, enfants malheureux de la France.

Grand Saint-Louis, Roi de France, vous que Jésus et Marie ont reçu entre Leurs bras et à qui Ils ont donné une couronne si belle, priez pour la France.

Grand Saint-Louis, Roi de France, la France vous appelle et vous demande d'apporter cette belle couronne que vous n'avez pas souillée, donnez-la lui comme une seconde couronne, priez pour la France.

Grand Saint-Louis qui priez avec Marie Immaculée pour le Souverain-Pontife au milieu de ses souffrances, de ses calomnies, de ses persécutions, délivrez le Souverain-Pontife.

Grand Saint-Louis, Roi de France, venez aujourd'hui avec Marie Immaculée, réconcilier la France et le Ciel. Tous présents, prions ensemble. Il viendra en aide, faire fleurir la candeur et l'innocence au milieu de la France flétrie, puisque Marie lui en donne le pouvoir, priez pour la France.

Grand Saint-Louis, Roi de France, Jésus et Marie vous permettent de prendre par la main le Roi qui doit la gouverner et lui donner sa couronne que vous n'avez jamais flétrie. Marie vous permet de placer ce Roi sur le trône, qui doit apporter la paix. Priez pour le Souverain-Pontife qui vous appelle pour la France.

Nous voyons en vous un bel espoir, nous voyons votre main bénie ! Marie ne vous refuse rien, vous L'avez tant aimée. Venez à notre secours.

Venez, Vous aussi, Ô Sacré-Coeur de Jésus, ouvrez-Vous tout entier que nous nous y cachions et que nous n'en sortions jamais. Tout à Vous, Ô Sacré-Coeur, tout à Vous Jésus et Marie et tout à vous, Ô bon Saint-Louis, Roi de France.


Marie-Julie contemple Saint-Louis descendant glorieux, elle tombe à genoux.

- Je Vous contemple et je Vous adore, Ô cher Époux, Vous êtes avec Marie Immaculée et Saint-Louis. Je le vois dans sa gloire. Il était autrefois sur le trône du monde mais aujourd'hui il est sur le trône du Ciel. Il offrit sur la Terre, le modèle de cette belle pureté, il a reçu au Ciel une belle couronne. Il était Roi des Français. Il était assis sur un trône qu'il n'a jamais souillé, mais depuis...

- Ah ! dit ce bon Saint-Louis, que de blasphèmes, que de parjures sur ce trône du monde !

Il dit :

- Je reviens faire l‘alliance du Ciel et de la Terre.

- Vous réconcilierez la France avec le Sacré-Coeur.

- Je veux que la France abjure ses erreurs. Marie Immaculée me donne des pouvoirs et des grâces. Je donnerai à la France malheureuse, par mes prières, un baptême nouveau, puis, après, je lui rétablirai son trône, je lui apporterai cette belle palme de pureté au milieu de ce trône et, mon frère en Jésus-Christ qui le gouvernera, conservera l'innocence et la pureté. Jésus et Marie le béniront, béniront sa charité et sa grande foi héroïque.

Je viens à vous pour vous combler de grâces, priez-moi, moi qui était le roi des Français. Je suis au pied du trône éternel.




Extrait des maximes que SAINT-LOUIS
laissa au Prince PHILIPPE [1], son fils et son successeur

Mon cher Fils, le premier conseil que je vous donne, c'est d'aimer Dieu de tout votre cœur et de toutes vos forces, parce que sans Lui, vous ne pouvez rien. Vous devez être dans la disposition de plutôt souffrir tous les maux que de L'offenser mortellement.

S'Il vous envoie quelque maladie, ou quelque autre affliction, vous devez L'en remercier, vous persuadant que vous méritez encore de plus grands châtiments pour L'avoir mal servi, et pour L'avoir offensé. Si vous en recevez quelque faveur, il faut pareillement L'en remercier avec humilité, et prendre garde de n'en pas devenir plus fier. Ce serait un grand mal d'abuser de Ses bienfaits pour L'offenser.

Je vous conseille de vous confesser souvent, et de choisir des confesseurs d'une vie exemplaire et assez savants pour vous instruire de vos devoirs. Usez-en de telle manière avec eux et avec vos autres amis, que vous leur persuadiez pareillement qu'ils peuvent avec liberté et sans rien craindre vous reprendre de vos fautes.

Que l'on vous voie assister volontiers au service de l'Eglise, paraissez-y avec modestie et attention, surtout devant le Saint Sacrifice, et qu'il ne vous échappe aucune parole frivole ou inutile. Ayez le cœur tendre et libéral pour les pauvres. Quand vous aurez quelque inquiétude ou quelque chagrin, s'il est de nature à être communiqué, déchargez-vous-en dans le sein de votre Confesseur, ou de quelque autre personne discrète et capable d'adoucir votre peine. Faites-vous un plaisir d'avoir quelquefois des entretiens de piété avec des gens de bien.

Ne souffrez jamais qu'on tienne devant vous des discours libertins, scandaleux ou médisants ; et punissez sévèrement les paroles qui seraient injurieuses à Dieu et aux Saints.

Ayez une droiture et une équité à toute épreuve. Etudiez-vous aux vertus propres de votre rang. Protégez les Ecclésiastiques, faites du bien aux Religieux et aimez-les.

Aimez et honorez la Reine, votre mère, et écoutez ses conseils.

Chérissez votre famille, soyez zélé pour ses intérêts ; mais que ce ne soit jamais au dépens de la justice.

Servez-vous de votre autorité pour empêcher la discorde entre ceux qui dépendent de vous : vous ne pouvez rien faire qui soit plus agréable à Dieu ; accordez vos grâces aux plus dignes.

Ayez toujours beaucoup de respect pour l'Eglise romaine, et pour le Pape que vous devez honorer comme votre Père spirituel.

Empêchez, dans votre état, tout le mal que vous pourrez ; opposez-vous à tous les dérèglements des paroles et des mœurs.

Chassez-en les hérétiques et les scélérats. Vous êtes obligés de rendre à Dieu ce service avec zèle, en reconnaissance de tous les biens que vous avez reçus de lui.

Ne faites point de dépenses folles.

Je vous donne, mon cher Fils, ma bénédiction telle que peut la donner un père à un fils qu'il aime tendrement.

Si je meurs avant vous, procurez-moi beaucoup de messes et de prières dans toutes les Communautés de France, et donnez-moi part dans toutes les bonnes œuvres que vous ferez.

Je prie N.S.J.C. (Notre Seigneur Jésus Christ) qu'Il vous conserve et qu'Il vous protège par sa Grâce, et qu'Il vous fasse celle de ne jamais rien faire contre Sa Volonté, afin qu'Il soit toujours honoré et servi par vous. Je Lui demande pour moi la même grâce, afin que nous puissions ensemble Le voir, Le louer et L'honorer pendant toute l'éternité. Ainsi soit-il.




Paris, Centre historique des archives nationales, AE II 327.
© Droits réservés, reproduction interdite.


[1] Philippe III


Louis IX
Emile Signol


Enseignements à son fils
Autre traduction

Cher fils, je t'enseigne premièrement que tu aimes Dieu de tout ton cœur et de tout ton pouvoir, car sans cela, personne ne peut rien valoir.

Tu dois te garder de toutes choses que tu penseras devoir Lui déplaire et qui sont en ton pouvoir, et spécialement tu dois avoir cette volonté que tu ne fasses un péché mortel pour nulle chose qui puisse arriver, et qu'avant de faire un péché mortel avec connaissance, que tu souffrirais que l'on te coupât les jambes et les bras et que l'on t'enlevât la vie par le plus cruel martyre.

Si Notre Seigneur t'envoie persécution, maladie ou autre souffrance, tu dois la supporter débonnairement, et tu dois L'en remercier et Lui savoir bon gré, car il faut comprendre qu'Il l'a fait pour ton bien. De plus, tu dois penser que tu as mérité ceci (et encore plus s'Il le voulait) parce que tu L'as peu aimé et peu servi, et parce que tu as fait beaucoup de choses contre Sa Volonté.

Si Notre Seigneur t'envoie prospérité, santé du corps ou autre chose, tu dois L'en remercier humblement, et puis prendre garde qu'à cause de cela, il ne t'arrive pas de malheur causé par orgueil ou par une autre faute, car c'est un très grand péché de guerroyer Notre Seigneur de Ses Dons.

Cher fils, je t'enseigne que tu entendes volontiers le service de la Sainte Église, et quand tu seras à l'église, garde-toi de perdre ton temps et de parler vaines paroles. Dis tes oraisons avec recueillement ou par bouche ou de pensée, et spécialement, sois plus recueilli et plus attentif à l'oraison pendant que le Corps de Notre Seigneur Jésus Christ sera présent à la messe, et puis aussi pendant un petit moment avant.

Cher fils, je t'enseigne que tu aies le coeur compatissant envers les pauvres et envers tous ceux que tu considéreras comme souffrants ou de coeur ou de corps ; et selon ton pouvoir, soulage-les volontiers, ou de soutien moral,  ou d'aumônes.

Prends garde que tu sois si bon en toutes choses qu'il soit évident que tu reconnaisses les générosités et les honneurs que Notre Seigneur t'a faits, de sorte que, s'il plaisait à Notre Seigneur que tu aies l'honneur de gouverner le royaume, tu sois digne de recevoir l'onction avec laquelle les rois de France sont sacrés.

Cher fils, s'il advient que tu deviennes roi, prends soin d'avoir les qualités qui appartiennent aux rois, c'est-à-dire que tu sois si juste que, quoi qu'il arrive, tu ne t'écartes de la justice. Et s'il advient qu'il y ait querelle entre un pauvre et un riche, soutiens de préférence le pauvre contre le riche jusqu'à ce que tu saches la vérité, et quand tu la connaîtras, fais justice.

Sois bien diligent de protéger dans tes domaines toutes sortes de gens, surtout les gens de Sainte Église ; défends qu'on ne leur fasse tort ni violence en leurs personnes ou en leurs biens.

Cher fils, je t'enseigne que tu sois toujours dévoué à l'Église de Rome et à notre Saint-Père le Pape, et lui portes respect et honneur comme tu le dois à ton père spirituel.

Mets grande peine à ce que les péchés soient supprimés en ta terre, c'est-à-dire les vilains serments et toute chose qui se fait ou se dit contre Dieu ou Notre-Dame ou les saints : péchés de corps, jeux de dés, tavernes ou autres péchés. Fais abattre tout ceci en ta terre sagement et en bonne manière.

Cher fils, je te donne toute la bénédiction qu'un père peut et doit donner à son fils, et je prie Notre Seigneur Dieu Jésus-Christ que, par sa grande Miséricorde et par les prières et par les mérites de sa Bienheureuse Mère, la Vierge Marie, et des anges et des archanges, de tous les saints et de toutes les saintes, Il te garde et te défende que tu ne fasses chose qui soit contre Sa Volonté, et qu'Il te donne Grâce de faire Sa Volonté, afin qu'Il soit servi et honoré par toi ; et puisse-t-Il accorder à toi et à moi, par Sa grande Générosité, qu'après cette mortelle vie, nous puissions venir à Lui pour la vie éternelle afin de Le voir, aimer et louer sans fin. Amen.

 

La reine Blanche de Castille avec son fils Saint-Louis


Hommage à la reine Blanche de Castille,

mère de Saint-Louis :

 

« Mon fils, je vous aime après Dieu plus que toutes choses ; cependant, sachez-le bien, j'aimerais mieux vous voir mort que coupable d'un seul péché mortel. »

 

 

Biographie de la reine Blanche de Castille



Saint-Louis, en apprenant la mort de sa mère :

 

« Seigneur mon Dieu, que Votre Volonté soit faite ! Vous savez que je n'ai jamais aimé aucune créature plus que cette mère qui étoit si aimable, et il me sembloit qu'elle en étoit digne ; je Vous rends grâce, Ô mon Dieu ! de me l'avoir conservée si longtemps, et je me soumets à Votre Volonté ! »

 


Vœu de Louis XIII

Nous avons déclaré et déclarons que, prenant la très Sainte et Glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre Royaume, nous lui consacrons particulièrement notre Personne, notre Etat, notre Couronne et nos sujets, la suppliant de nous vouloir inspirer une si sainte conduite, et défendre avec tant de soin ce royaume contre l'effort de tous ses ennemis, que soit qu'il souffre le fléau de la guerre, ou jouisse de la douceur de la paix que nous demandons à Dieu de tout notre cœur, il ne sorte point des voies de la grâce qui conduisent à celles de la gloire.

 

Saint-Louis (Emile Signol)

 

 

 

 

Prayer to Saint Louis king of France


Father,
You raised Saint Louis
from the cares of earthly rule
to the glory of Your heavenly kingdom.
By the help of his prayers,
may we come to Your eternal kingdom
by our work here on earth.
Grant this through our Lord Jesus Christ, Your Son,
who lives and reigns with You and the Holy Spirit,
one God, for ever and ever. Amen.

Partager cet article
Repost0