Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : In hoc signo vinces. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Blog Parousie de Patrick ROBLES (Montbéliard, Franche-Comté, France)
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)

Translation. Traduzione

 

Info Coronavirus

Covid-19 Santé Publique France

OMS - WHO

 
Live Traffic Statistics

 

56 millions de femmes avorteront cette année

56 million abortions worldwide every year

Photo © Marcelle RAPHAEL Fine Arts Newborns

 

Non à la peine de mort en Biélorussie !

Say no to the Death Penalty in Belarus!

 

3D Live Statistics

 


Live Blog Stats

 

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

 

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 20:48

 

 

Poème « Mes rimes prospères »

 

Voici cette réalité étayée d’allitérations éthérées et réitérées, sans s’arrêter,

Associées à de douces assonances et consonances sans danses ni dissonances,

Et je désire tout assumer en entier, sans sentences ni sentiers serviles et veules,

En m‘adressant à mon Père qui est aux Cieux et à mes pairs qui sont soucieux ;

C’est en sept ans d’âge et sans ambages que je me suis mis à la nage et à la page,

Souvent le vent d’antan soufflait en me faisant grincer des dents sans dompter le temps ;

Sans coup férir, quatre cent coups et coupes de sang m’assaillaient sans balbutier,

Fausse jubilation de jeunesse, les sens sertis sur la faux et tant de faux-semblants ;

Feu follet sans foi ni loi qui foulait la croix sans croire et s’adonnait aux idoles,

Quand tout à coup ma coulpe m’accabla alors que la lumière saisit mon esprit,

Et en transe et tout contrit, je fondis et me confondis avec la divine bienveillance,

Et ma vie se vit convertie en évitant dorénavant de vouloir être avili tel un proscrit,

Sans comprendre rien, sans esclandre ni Cassandre, j’entends bel et bien faire le bien,

Et je rends grâce au Seigneur pour toutes Ses Grâces, aussi sans peur je suis ses traces.

 

Poème écrit Par Patrick ROBLES à Puget-Théniers, le 29 septembre 2017.

 

 
Partager cet article
Repost0
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 16:18

 

 

 

28 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.

29 Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes.

30 Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.

Matthieu 11:28-30 (Bible Louis Segond)

 

 

 

28 Venite ad me, omnes, qui laboratis et onerati estis, et ego reficiam vos.

29 Tollite iugum meum super vos et discite a me, quia mitis sum et humilis corde, et invenietis requiem animabus vestris.

30 Iugum enim meum suave, et onus meum leve est.

Evangelium secundum Matthaeum 11:28-30 (Nova Vulgata)

 

 

 

28 Come unto me, all ye that labour and are heavy laden, and I will give you rest.

29 Take my yoke upon you, and learn of me; for I am meek and lowly in heart: and ye shall find rest unto your souls.

30 For my yoke is easy, and my burden is light.

Matthew 11:28-30 (King James Version)

 

 
Partager cet article
Repost0
9 août 2017 3 09 /08 /août /2017 10:31

Interview de Marie-Josée TA LOU par Nelson Monfort

sur France 2 juste après le 100 m

 

 

Le dimanche 6 août 2017, veille de la date anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire, Marie-Josée Ta Lou obtient la médaille d'argent sur le 100 m aux mondiaux d'athlétisme de Londres, 1/100e derrière l'américaine Tori Bowie. Elle dit "Merci à Dieu et à tous...".

Sa compatriote Murielle Ahouré termine 4e.

 

 

news.abidjan.net

 

 

 

 

 

 

Hommage du Ministre des Sports ivoirien

Albert François Amichia

 

 

 

 

Interview en anglais de Marie-Josée Ta Lou

 

 

 

 

Le vendredi 11 août 2017 à Londres, Marie-Josée Ta Lou décroche une seconde médaille d'argent sur le 200 m avec 22.08 (nouveau record de Côte d'Ivoire !), 3/100e derrière la championne du monde néerlandaise Dafne SCHIPPERS.

"C’était un peu juste car j’ai fait un départ catastrophique. Je l’ai rattrapée jusqu’à la fin mais j’ai essayé de passer bien avant, c’est pour cela. Mais tout ce que Dieu fait est bon"... "Je suis contente, mais un peu déçue parce que j’aurais pu faire mieux", a-t-elle déclaré après la course.

 

 

Diaporama de photos AFP

 

 

 

 

 

Playlist de chansons chrétiennes ivoiriennes

 

 

 

 

"L'Abidjanaise", hymne national de Côte d'Ivoire chanté par Adjouah

 

 

 

 

 
 
Partager cet article
Repost0
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 14:23

Jean Bouchaud

Prêtre dans "Manon des Sources" (1986)

2ème partie de "Jean de Florette"

 

 

 

Sermon du Prêtre dans

« Manon des Sources » (1986)

 

« Mes frères, je suis bien content ; oui, bien content de vous voir tous réunis dans notre chère petite église. Il y a là toute la paroisse, et je vois même un petit groupe de gens intelligents, trop peut-être, qui d’habitude passe(nt) le temps de la Sainte Messe à la terrasse d’un café. Je (ne) dirai pas quel café, d’autant qu’il (n’)y en a qu’un, et je ne nommerai pas ces personnes, vu que tout le monde les regarde, ce qui devrait les remplir de confusion, si l’endurcissement de leur cœur (1) ne les portait pas à rigoler !

Vous arrivez tous les mains jointes, le regard ému, tout estrancinés (2) de foi et de repentir, mais le Bon Dieu, Il sait très bien que vous êtes tous là parce que la source ne coule plus. Et ces prières que vous avez la prétention de Lui adresser, ce sont des prières pour les haricots, des oraisons pour les tomates, des "Alléluia » pour les topinambours, des « Hosanna » pour les coucourdes !

Maintenant, cette source, il faut que je vous en parle sérieusement. Je me pose sans cesse la même question : cette eau si pure, si abondante, si constante jusqu’ici, pourquoi s’est-elle tarie, et dans le moment de notre besoin ?

J’ai lu autrefois dans un ouvrage profane, une tragédie grecque : l’histoire de la malheureuse ville de Thèbes qui fut frappée d’une peste dévorante parce que son roi avait commis des crimes. Et je me suis posé la question : y aurait-il parmi nous un criminel ?

Oh, mais c(e) (n)’est pas tout à fait impossible ! Les plus grands crimes ne sont pas ceux qu’on voit dans les journaux, beaucoup échappent à la justice des hommes ! Mais le Bon Dieu, Il les connaît tous ! Et c’est à ce criminel inconnu, s’il existe, que je veux d’abord m’adresser. Et je veux lui dire : mon frère, il n’est pas de faute qui ne puisse être pardonnée, pas de crime qui ne puisse être racheté ! Le repentir sincère efface tout, et notre Seigneur Jésus-Christ a dit cette phrase surprenante :

« Il y aura plus de place au paradis pour un pécheur repenti que pour 100 justes ! » (3)

Quelle que soit ta faute, aussi grande soit ton offense, essaie de la réparer ! Repens-toi : tu seras sauvé ! Et notre source coulera, plus belle qu’avant ! »

 

Texte retranscrit d’après le film « Manon des Sources » (1986), le lundi 31 juillet 2017 par Patrick ROBLES.

 

 

(1) Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j'ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair.

Ezéchiel 36 : 26 (Bible Louis Segond)

 

 

 

19 Je leur donnerai un même cœur, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j'ôterai de leur corps le cœur de pierre, et je leur donnerai un cœur de chair,

20 Afin qu'ils suivent mes ordonnances, et qu'ils observent et pratiquent mes lois ; et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu.

Ezéchiel 11 : 19-20 (Bible Louis Segond)

 

 

(2) estrancinés

 

 

(3) « De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance. »

Luc 15 : 7 (Bible Louis Segond)

 

 

 

 

 

Sacrement de Pénitence et de Réconciliation

(Confession)

 

 

 

Henri Vilbert

1904-1997

Prêtre dans "Manon des Sources" (1952)

 

 

Sermon du Prêtre à partir de 21:23

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 08:56

 

 

Historique de la « Bixby Letter »

 

La "Lettre à la veuve Bixby" ("Bixby Letter"), écrite le 21 novembre 1864 par Lincoln, a sans doute été reçue par Lydia Bixby le 24 novembre 1864. Cette lettre est reconnue comme l’un des plus beaux écrits en langue anglaise du Président Abraham Lincoln, avec le "Discours de Gettysburg" ("Gettysburg Address") prononcé le 19 novembre 1863, et le "Deuxième Discours Inaugural" ("Second Inaugural Address"), prononcé le 4 mars 1865.

La « Bixby Letter » est une lettre de condoléances (« consoling message »), reçue par Lydia Parker Bixby, veuve de son mari cordonnier Cromwell Bixby (né le 13 mai 1803 à Hopkinton, Middlesex County, Massachusetts ; mort le 22 décembre 1854 dans sa ville de naissance) qu’elle avait épousé le 26 septembre 1826 à Hopkinton (Massachusetts), et mère d’au moins six fils et trois filles

Lydia Bixby serait née en 1801 à Hopkinton (Massachusetts) selon certaines archives ou dans le Rhode Island selon d’autres archives. Elle est morte le 27 octobre 1878 à Boston au « Massachusetts General Hospital ». Elle est enterrée dans une tombe anonyme, portant le n° 423, dans le cimetière « Mount Hope Cemetery » (Suffolk County, Massachusetts).

 

Dans cette lettre d'un anglais châtié, Lincoln console Lydia Bixby de la mort de cinq de ses six fils tombés au champ d’honneur de la Guerre Civile Américaine.

Certains historiens ont remis en question, non seulement la véracité de la mort de ses cinq fils en déclarant qu’au moins deux des fils Bixby auraient survécu à la Guerre de Sécession, mais aussi la paternité supposée de l’écriture par Lincoln de la « Lettre Bixby ». En effet, des chercheurs, notamment l’historien Michael Burlingame, attribuent plutôt la rédaction de cette lettre à John Hay, secrétaire privé et assistant de Lincoln (qui s’en serait vanté de son vivant avant de dire le contraire).

Cette Lettre de Lincoln a néanmoins une lourde portée historique, car elle a contribué à la « Sole Survivor Policy » ("Politique de l’Unique Survivant") mise en œuvre aux Etats-Unis en 1948, visant à préserver les membres d’une même fratrie de la conscription militaire ou du service actif au combat s’ils ont déjà perdu plusieurs membres de leur famille. Cette Politique est née notamment lors de la mort des cinq frères Sullivan (de Waterloo, Iowa) sur l’USS Juneau (CL-52), un navire de guerre américain coulé le 13 novembre 1942 (687 morts) par la Marine Impériale Japonaise à la Bataille Navale de Guadalcanal :

- George Thomas Sullivan, 27 ans

- Francis "Frank" Henry Sullivan, 26 ans

- Joseph "Joe" Eugene Sullivan, 24 ans

- Madison "Matt" Abel Sullivan, 23 ans

- Albert "Al" Leo Sullivan, 20 ans

De la même façon, quatre des six frères Borgstrom de Thatcher (Utah) : Elmer, Clyde, et les jumeaux Rolon et Rulon furent tués au combat en 1944 à quelques mois d’intervalle. De même, les frères Charles et Joseph Butehorn de Bethpage (New York) furent tués au combat entre 1944 et 1945, et le Ministère de la Guerre Américain décida de renvoyer à la maison le troisième frère Henry, aviateur. Il en fut également ainsi pour trois des quatre frères Niland de Tonawanda (New York) tombés au champ d’honneur, et le film de 1998 « Saving Private Ryan » (« Il faut sauver le soldat Ryan ») de Steven Spielberg fut largement inspiré de la tragique histoire des frères Niland.

Pour conclure, je tiens également à rendre hommage aux cinq frères français Léon, Armand, Joseph, Aristide et Paul Jardot, héros de la guerre de 14, originaires d’Évette-Salbert dans le Territoire de Belfort, morts pour la France entre septembre 1914 et juin 1915. Le sixième et dernier frère soldat « Aimé » fut retiré du front, grâce à l’intercession de l’instituteur de son village auprès des autorités. La pire tragédie fut celle des frères Ruellan : Julius, Louis, Bernard, André, Henri et Berchmans, de Paramé (ancienne commune d'Ille-et-Vilaine aujourd'hui rattachée à Saint-Malo), dont six des dix frères au front de 14-18 furent tués entre 1915 et 1918.

 

Patrick ROBLES, administrateur du blog « Parousie ».

 

 

Lydia Parker Bixby

 

 

"LETTRE BIXBY"

 

« Executive Mansion

Washington, le 21 novembre 1864

 

À Madame Bixby, Boston, Mass(achusetts),

 

Chère Madame,

Je viens de voir dans les dossiers du Ministère de la Guerre un rapport de l'Adjudant Général du Massachusetts disant que vous êtes la mère de cinq fils, lesquels sont tous morts au champ d'honneur. J'imagine combien serait vain et inutile le moindre mot de ma part pour essayer de vous distraire du chagrin causé par une aussi terrible perte. Mais je ne peux toutefois m'empêcher de vous rappeler la consolation que vous pourrez trouver dans la gratitude de la république pour laquelle ils sont morts. Je prie pour que Notre Père qui est au Ciel apaise la douleur de votre affliction et vous laisse seulement le tendre souvenir de vos chers disparus et la fierté solennelle qui doit être la vôtre d'avoir offert un si précieux sacrifice sur l'autel de la liberté.

Votre très sincère et très respectueux

A.Lincoln »

 

 

 

 

Lettre Bixby lue à partir de 7:31

 

 

 

 

Bixby Letter

 

« Executive Mansion

Washington, Nov. 21, 1864

 

To Mrs Bixby, Boston, Mass,

 

Dear Madam,

I have been shown in the files of the War Department a statement of the Adjutant General of Massachusetts that you are the mother of five sons who have died gloriously on the field of battle. I feel how weak and fruitless must be any word of mine which should attempt to beguile you from the grief of a loss so overwhelming. But I cannot refrain from tendering you the consolation that may be found in the thanks of the republic they died to save. I pray that our Heavenly Father may assuage the anguish of your bereavement, and leave you only the cherished memory of the loved and lost, and the solemn pride that must be yours to have laid so costly a sacrifice upon the altar of freedom.

Yours, very sincerely and respectfully

A.Lincoln »

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 18:14

Coeur-et-nuages--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

 

Messages du Ciel à Jean-Philippe-Marie

Les 3 tomes en ligne

 

« Message du 20 avril 1985 (II)

 

Bien chers frères,

 

Lorsque vous devez reprendre vos frères humains sombrés dans le péché, procédez avec amour et sans emportement. Vous ne devez ni les effrayer ni les brusquer mais les séduire, les impressionner par votre douceur et votre générosité, votre pureté et votre foi. C’est pour cette raison qu’il faut que vous vous montriez très exigeants vis-à-vis de vous-mêmes. Le Seigneur ainsi vous enverra l’Esprit Saint et vous vous surprendrez à parler de Dieu avec aisance et persuasion mais sans passion.

Le pécheur est comme un homme au bord d’un précipice, que vous tenteriez de sauver. Prêt à succomber à l’attrait du vide et à la liberté de la chute, l’homme est devenu très vulnérable : si vous lui criez trop fort le danger qu’il encourt, il risque de prendre peur et, sans même se retourner, de franchir l’étape fatale. Si vous vous adressez à lui trop doucement, il ne vous entendra pas et risque encore de tomber. Si vous lui parlez sans conviction, il ne vous croira pas. Alors, que faire ?

Frères, sachez vous rapprocher de lui et l’écouter, le comprendre. Ensuite vous pourrez, d’abord par votre exemple puis par vos paroles, lui ouvrir les yeux sur la spiritualité et les exigences qu’elle comporte. La force n’a jamais conduit qu’à la violence irraisonnée et à la faillite spirituelle de l’homme. Soyez donc compréhensifs et doux sans pour autant accepter le péché. Soyez francs et honnêtes et croyez que si l’être le désire vraiment, il peut toujours être sauvé ! Que le Seigneur vous aide dans cette tâche périlleuse.

 

+ Vos frères dans la Foi »

 

Source : « Messages du Ciel au monde d'aujourd'hui - Un souffle qui passe... », pages 326-327, éditions Hovine, impression 3ème trimestre 1987.

 

jean-derobert.pagesperso-orange.fr.gif

 

 

 

Téléchargez une loupe gratuite

 

 

 

1--Messages-du-Ciel-au-monde-d-aujourd-hui---Un-souffle-qui.jpg

 

 

2--Messages-du-Ciel-au-monde-d-aujourd-hui---Un-souffle-qui.jpg

 

 

3--Messages-du-Ciel-au-monde-d-aujourd-hui---Un-souffle-qui.jpg

 

 

4--Messages-du-Ciel-au-monde-d-aujourd-hui---Un-souffle-qui.jpg

 

 

5--Messages-du-Ciel-au-monde-d-aujourd-hui---Un-souffle-qui.jpg

 

 

6--Messages-du-Ciel-au-monde-d-aujourd-hui---Un-souffle-qui.jpg

 

 

7--Messages-du-Ciel-au-monde-d-aujourd-hui---Un-souffle-qui.jpg

 

 

8--Messages-du-Ciel-au-monde-d-aujourd-hui---Un-souffle-qui.jpg

 

 

9--Messages-du-Ciel-au-monde-d-aujourd-hui---Un-souffle-qui.jpg

 

 

10--Messages-du-Ciel-au-monde-d-aujourd-hui---Un-souffle-qu.jpg

 

 

11--Messages-du-Ciel-au-monde-d-aujourd-hui---Un-souffle-qu.jpg

 

 

12--Messages-du-Ciel-au-monde-d-aujourd-hui---Un-souffle-qu.jpg

 

 

13--Messages-du-Ciel-au-monde-d-aujourd-hui---Un-souffle-qu.jpg

 

 

 

 

Share

 

Partager cet article
Repost0
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 06:47

Souffrance-et-folie--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Je dédie cet article à tous les malades atteints de pathologies psychiatriques, en particulier les enfants et les adolescents.

Ces "modestes mots pour tous les maux" s'adressent aux familles, aux amis, aux aidants et aux soignants de patients, enfants ou adultes, victimes de troubles psychiques ou psychiatriques. Je vous propose ces quelques "mots d'or pour endormir la maladie", "cet ABC pour élever", pour vous redonner force et courage, au Nom de Jésus-Christ.

 

 

"À coeur ouvert, à tombeau ouvert,

À corps perdu, d'un amour éperdu,

Je vous offre ces quelques vers

Pour faire refleurir en vert

L'espoir déçu, sur le chemin ardu,

De ceux qui peinent au pied du Calvaire."

 

 

 

FOI

AIDE

AMITIÉ

EMPATHIE

TENDRESSE

ASSISTANCE

COMPASSION

ABNÉGATION

COMPRÉHENSION

ESPÉRANCE + AMOUR + MIRACLES

AUTO-SACRIFICE

PERSÉVÉRANCE

DÉVOUEMENT

ASSOCIATION

APAISEMENT

POSITIVITÉ

DOUCEUR

PATIENCE

ÉCOUTE

ACTION

ESTIME

CALME

PARDON

ANALYSE

APPRIVOISEMENT

 

 

Patrick ROBLES, l'auteur de ce blog. Puget-Théniers, le 23 octobre 2011.

 

 

 

 

"28 Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous donnerai le repos."

 

Bible TOB, Matthieu 11 : 28

 


 

 

 

 

 

Le-fou--Victor-Hugo--parousie.over-blog.fr.jpg

Le fou

Victor Hugo

 

 

 

Hospitalisation d'office (sans consentement)

 

 

 

 

"36,9° - Troubles bipolaires : entre euphorie et dépression"

Documentaire diffusé sur tsr.ch le 28 octobre 2009

 

 

 

 

 

Projet de loi relatif aux soins psychiatriques

Séance du Sénat le 16 juin 2011, diffusée sur publicsenat.fr

 

Comte rendu intégral des débats au Sénat

 

 

 

 

 

"35 Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli ;

 

36 j'étais nu, et vous m'avez vêtu ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi."

 

 

Matthieu 25 : 35-36 (Louis Segond) 

 

 

 

 

Hospitalisation à la demande d'un tiers

(HDT - SPDT - SPDRE)

 

 

 

 

Anosognosie

 

 

 

 

France 2 a diffusé 2 documentaires sur les troubles psychiatriques :

 

- "La Morsure de la folie" *, réalisé par Olivier Pighetti, diffusé le vendredi 21 octobre 2011

 

- "Soignés d’office", réalisé par Lorène Debaisieux, diffusé le jeudi 20 octobre 2011

 

Une partie du public a émis certaines critiques sur la partialité de certaines scènes de ces documentaires, relatives à l'orientation essentiellement violente des patients filmés ou traités.

 

* Je dédie ce reportage au papa de Corentin, l'adolescent maniaco-dépressif du reportage, décédé accidentellement avant la fin du documentaire.

 

 

 

Patient-en-camisole--Ambroise-Tardieu--parousie.over-blog.f.jpg

Patient en camisole

Ambroise Tardieu

 

 

 

UNAFAM : Aide aux Familles et Amis des Malades Psychiques

 

 

Psychose

 

 

 

Quartier-des-fous-furieux--Sainte-Anne--Paris--dAuguste-Lan.jpg

"Quartier des fous furieux"

Hôpital Sainte-Anne (Paris)

Auguste Lançon

 

 

 

 

Névrose

 

 

 

Personnalité borderline, état limite

 

 

 

 

Quartier-des-folles--Sainte-Anne--Paris--Auguste-Lancon--p.jpg

"Quartier des folles"

Hôpital Sainte-Anne (Paris)

Auguste Lançon

 

 

 

 

Association "Les Invités au Festin"

Alternative psychiatrique et citoyenne

 

 

 

 

Kamini--ancien-infirmier-psy--parousie.over-blog.fr.jpg

Kamini Zantoko

né le 8 décembre 1979 au Nouvion-en-Thiérache (Aisne - Picardie)

 

 

 

Le chanteur Kamini, ancien infirmier psychiatrique titulaire, entre autres, a choisi de traiter de la psychiatrie et de la santé mentale sous l'angle de l'humour et de la chanson, notamment dans son album Psychostar World, malgré de nombreux détracteurs. Sa réaction.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Foyer d’Accueil Médicalisé Hélianthe ("Le 30")

Hôpital du Pays de la Roudoule à Puget-Théniers (06260)

 

 

 

Association Hospitalière Sainte-Marie

 

 

 

On-dit-qu-ils-sont-fous-et-je-vis-avec-eux--Marie-Noelle-B.jpg

 

Marie-Noëlle Besançon

Psychiatre - Psychothérapeute

Fondatrice et Présidente de l’Association

Les Invités au Festin


« La Maison des Sources »

Accueil de jour, lieu de vie et lieu de travail

Ancien Couvent des Capucins

10 rue de la Cassotte

25000 Besançon (Doubs)


Tél. 1 : 03.81.88.94.28

Tél. 2 : 03.81.88.90.30

Tél. 3 : 03.81.88.90.34

 

Email (Franche-Comté) : iaf4@wanadoo.fr

Email (Réseau)reseau@lesinvitesaufestin.fr

 

 

 

 

 

"Quartier Général - Psychiatrie : comment gérer la folie ?"

Documentaire diffusé sur Direct8 le 10 octobre 2011

 


 

 

Jean-Paul-II--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

 

Établissements médico-sociaux

pour personnes en situation de handicap

 

- Accueil temporaire des personnes handicapées

- Foyer de vie ou occupationnel

- Foyer d'hébergement pour travailleurs handicapés

- Foyer d'accueil médicalisé

- Maison d'accueil spécialisée

 

 

 

 

UNAPEI : Information sur le handicap mental

 

 

 

CAT : Centre d'Aide par le Travail de l'UNAPEI 

 


 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 19:18

 

 

Invictus

 

Dans les ténèbres qui m'enserrent,
Noires comme un puits où l'on se noie,
Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient,
Pour mon âme invincible et fière.

 

Dans de cruelles circonstances,
Je n'ai ni gémi ni pleuré.
Meurtri par cette existence,
Je suis debout, bien que blessé.


En ce lieu de colère et de pleurs
Se profile l'ombre de la Mort,
Je ne sais ce que me réserve le sort
Mais je suis, et je resterai sans peur.


Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

 

William Ernest Henley (1849-1903)

 

Traduction française tirée du film "Invictus"

 

 

 

Invictus

 
Out of the night that covers me,
Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
I have not winced nor cried aloud.
Under the bludgeonings of chance
My head is bloody, but unbowed.

Beyond this place of wrath and tears
Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
Finds, and shall find me, unafraid.

It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.
 
 
Partager cet article
Repost0
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 20:15

 

Allocution de Victor Hugo

le 5 septembre 1870 à Paris

après 19 ans d'exil

 

"Les paroles me manquent pour dire à quel point m’émeut l’inexprimable accueil que me fait le généreux peuple de Paris.

Citoyens, j’avais dit : Le jour où la république rentrera, je rentrerai. Me voici.

Deux grandes choses m’appellent. La première, la république. La seconde, le danger.

Je viens ici faire mon devoir.

Quel est mon devoir ?

C’est le vôtre, c’est celui de tous. 

Défendre Paris, garder Paris.

Sauver Paris, c’est plus que sauver la France, c’est sauver le monde.

Paris est le centre même de l’humanité. Paris est la ville sacrée.

Qui attaque Paris attaque en masse tout le genre humain.

Paris est la capitale de la civilisation, qui n’est ni un royaume, ni un empire, et qui est le genre humain tout entier dans son passé et dans son avenir. Et savez-vous pourquoi Paris est la ville de la civilisation ? C’est parce que Paris est la ville de la révolution.

Qu’une telle ville, qu’un tel chef-lieu, qu’un tel foyer de lumière, qu’un tel centre des esprits, des cœurs et des âmes, qu’un tel cerveau de la pensée universelle puisse être violé, brisé, pris d’assaut, par qui ? par une invasion sauvage ? cela ne se peut. Cela ne sera pas. Jamais, jamais, jamais !

Citoyens, Paris triomphera, parce qu’il représente l’idée humaine et parce qu’il représente l’instinct populaire.

L’instinct du peuple est toujours d’accord avec l’idéal de la civilisation.

Paris triomphera, mais à une condition : c’est que vous, moi, nous tous qui sommes ici, nous ne serons qu’une seule âme ; c’est que nous ne serons qu’un seul soldat et un seul citoyen, un seul citoyen pour aimer Paris, un seul soldat pour le défendre.

À cette condition, d’une part la république une, d’autre part le peuple unanime, Paris triomphera.

Quant à moi, je vous remercie de vos acclamations mais je les rapporte toutes à cette grande angoisse qui remue toutes les entrailles, la patrie en danger.

Je ne vous demande qu’une chose, l’union !

Par l’union, vous vaincrez.

Étouffez toutes les haines, éloignez tous les ressentiments, soyez unis, vous serez invincibles. 

Serrons-nous tous autour de la république en face de l’invasion, et soyons frères. Nous vaincrons.

C’est par la fraternité qu’on sauve la liberté !"...

 

Discours intégral de Victor Hugo

 

 
Partager cet article
Repost0
31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 06:38

Gif-Christ-Passion--small--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0