Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : In hoc signo vinces. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Blog Parousie de Patrick ROBLES (Montbéliard, Franche-Comté, France)
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)

Translation. Traduzione

 

Info Coronavirus

Covid-19 Santé Publique France

OMS - WHO

 
Live Traffic Statistics

 

56 millions de femmes avorteront cette année

56 million abortions worldwide every year

Photo © Marcelle RAPHAEL Fine Arts Newborns

 

Non à la peine de mort en Biélorussie !

Say no to the Death Penalty in Belarus!

 

3D Live Statistics

 


Live Blog Stats

 

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

 

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 11:59

Cest un oiseau qui vient de France, parousie.over-blog.fr

 

 

 

gif-espoir-et-salut-de-la-france.gif

 

 

 

Hommage de la Nation aux 7 soldats français tués en Afghanistan

Cérémonie civile dans la Cour d'Honneur des Invalides

Paris, le mardi 19 juillet 2011

 

 

 

 

 

Le nerf de la guerre pour gagner la paix, c'est l'amour !

 

Patrick Robles, l'auteur de ce blog

 

 

 

Mgr-Luc-Ravel---Eveque-aux-armees--parousie.over-blog.fr.png

Mgr Luc Ravel, Évêque aux armées

 

 

 

 

 

 

 

Célébration du 19 juillet 2011

Homélie de Mgr Ravel

Cathédrale Saint Louis des Invalides à Paris

 

 

 

Introduction à la célébration

 

"Monsieur le président, messieurs (et mesdames) les ministres, autorités civiles et militaires, familles de nos morts pour la France et vous tous présents ou en communion avec nous, soyez les bienvenus dans cette église des soldats, notre cathédrale saint Louis.

Dans quelques instants nous allons vivre la cérémonie militaire d’hommage national qui aura lieu dans cette cour d’honneur où bat, grâce aux invalides de nos guerres, le cœur de la nation française.

Prenons ici le temps d’une plongée forte dans un recueillement intense, chacun selon ses convictions.

Pour les hommes de prière parmi nous, ce recueillement est prière. Car les hommes de prière ne laissent rien passer sans Dieu.

Pour les fidèles catholiques, cette prière est célébration où Dieu agit plus que nous car il inonde de son pardon les morts et les vivants.

Recueillons-nous, prions, implorons la miséricorde.

 

 

Homélie de Monseigneur Luc Ravel, Évêque aux armées

 

1. Le flot de nos sentiments :

C’est du cœur que partent nos paroles. Laissons notre cœur marquer d’abord nos paroles avec les sentiments qui l’habitent.

Parmi ces sentiments, il y a bien sûr une peine immense : comment ne pas être profondément et personnellement atteint par la disparition de 7 jeunes hommes, fleurons de notre nation, fils de nos familles, camarades de nos unités ?

Mais dans cette peine se glissent d’autres sentiments. Car la tristesse n’arrive pas seule quand nous sommes en face de ces cercueils recouverts de notre drapeau. La douleur n’étouffe pas la palpitation de la fierté : une sobre mais grande fierté nous habite parce que ces hommes là ne sont pas décédés par accident ou de maladie. Ils sont morts pour la France. Notre admiration pour leur courage se transforme en fierté d’appartenir à ce peuple, à ce grand corps aux mille visages dont les membres sont capables de donner leur vie pour ceux qu’ils aiment. Nous avons raison d’être fiers quand notre équipe nationale triomphe sur les stades. Mais nos joueurs n’y risquent que leur réputation. Ici, nos soldats jettent leur vie devant nous. C’est là leur noblesse de soldat, c’est là notre grandeur de français.

 

2. Etre militaire :

Cette noblesse du soldat nous invite à redire ce que signifie être militaire : être militaire, ce n’est pas d’abord être disponible ou même porter les armes. Etre militaire, c’est avant tout ne plus s’appartenir, ni même appartenir à sa propre famille : j’ai conscience de la dureté de ces propos tenus en présence de nos familles éprouvées par le deuil. Etre militaire, c’est appartenir à la Nation. Exister et agir pour elle. Vivre et mourir pour elle.

En 1919, une énorme question s’était posée : devions-nous enterrer nos morts ensemble dans des cimetières nationaux ou rendre aux familles les corps identifiés ? La polémique fit rage. Le père Doncoeur militait avec d’autres pour que restent ensemble ceux qui avaient péri ensemble. Dans un texte intitulé « Champ d’honneur », il écrivait cet émouvant appel aux mères et aux veuves :

 

« Il est mort au champ d’honneur,

 

Vous l’enlevez du champ d’honneur

 

Vous lui ravissez sa gloire

 

Et vous vous décevez. »

 

(Paul Doncoeur Aumônier militaire, éditions de la Loupe, pages 179)

 

En 1920, la France va rassembler ses morts dans d’immenses mausolées dignes de l’héroïsme de ces fils tués pour la Patrie. Certes, nous ne sommes plus en 1920, mais nous restons de ces hommes fixés sur l’éternel militaire : vivants ou morts, nous appartenons davantage à notre Patrie qu’à nos proches. Etre soldat ne relève pas de la sphère privée même si à la base il y a un choix personnel.

Alors que certains s’interrogent sur l’opportunité d’aller mourir pour les Afghans ou d’autres peuples, nous répondons inlassablement : c’est pour la France que nous mourons. Ici ou au bout du monde : ce n’est pas la première fois dans l’histoire que nos soldats meurent pour la France ailleurs qu’en France.

 

3. C’est un oiseau qui vient de France :

Puis-je justement prolonger ce propos avec une chanson créée en 1885 et intitulée : « C’est un oiseau qui vient de France » ? Ce chant raconte l’histoire d’un oiseau qui « dans une bourgade lointaine, vint montrer son aile d’ébène. » Le voyant virevolter au-dessus d’un territoire ennemi, l’enfant, le vieillard puis la fillette, tous trois aux cœurs palpitant d’espérance, s’écrient successivement : « sentinelles, ne tirez pas. C’est un oiseau qui vient de France. » Mais ils ne seront pas entendus ainsi que le dit le dernier couplet :

 

« Il venait de la plaine en fleur

 

Et tous les yeux suivaient sa trace,

 

Car il portait nos trois couleurs,

 

Qui flottaient gaiement dans l’espace.

 

Mais un soldat fit feu,

 

Un long cri part et l’hirondelle,

 

Tout à coup refermant son aile,

 

Tombe expirante du ciel bleu. »

 

Et le refrain conclut :

 

« Il faut au cœur une espérance,

 

Rayon divin qui ne meurt pas,

 

Mais l’oiseau qui chantait là-bas,

 

Mais l’oiseau qui chantait là-bas,

 

Ne verra plus le ciel de France. »

 

« Il faut au cœur une espérance. » L’espérance est à portée de main : sachons la cueillir du fond du cœur. Elle porte en elle la certitude de la vie qui traverse, transperce et exténue la mort. L’Espérance chrétienne, nous l’avons dans l’exacte mesure où nous sentons en nous une vie que rien ne peut arrêter, pas même la mort. Et cette espérance ne trompe pas car le Christ est ressuscité d’entre les morts.

Alors pour tous ceux qui ne verront plus le ciel de France, tenons ferme la force de l’espérance.

Amen."

 

Source : dioceseauxarmees.catholique.fr

 

 

 

Invalides--Ceremonie--19-juillet-2011--parousie.over-blog.jpg

Recueillement de Mgr Ravel, présidant la cérémonie religieuse

 

 

 

Cérémonie intégrale sur France 2

 

 

 

 

La-France-et-les-Saints-Coeurs-Unis-de-Jesus-et-Marie--par.jpg



 

 

 

 

 

Association nationale de soutien

aux soldats de France en opération

 

 

 

 

 

 

Afghanistan 2, parousie.over-blog.fr

 

 

 

Sarkozy--Ceremonie-Invalides--19-juillet-2011--parousie.o.jpg

Recueillement du président Sarkozy devant les 7 cercueils

 

 

 

 

 

 

 

 

"C'est un oiseau qui vient de France"

 

 

1. Un matin du printemps dernier,

Dans une bourgade lointaine, 

Un petit oiseau printanier

Vint montrer son aile d'ébène. 

Un enfant aux jolis yeux bleus

Aperçut la brune hirondelle,

Et, connaissant l'oiseau fidèle,

La salua d'un air joyeux.

 

 

Refrain

 

Les cœurs palpitaient d'espérance, 

Et l'enfant dit aux soldats : 

"Sentinelles, ne tirez pas, 

Sentinelles, ne tirez pas,

C'est un oiseau qui vient de France."

 

 

2. La messagère du printemps

Se reposait de son voyage,

Quand un vieillard aux cheveux blancs

Vint à passer par le village.

Un cri joyeux poussé dans l'air

Lui fit soudain lever la tête,

Et comme aux anciens jours de fête,

Son oeil brilla d'un regard fier.

 

 

Refrain

 

Les cœurs palpitaient d'espérance, 

Et le vieillard dit au soldats :

"Sentinelles ne tirez pas,

Sentinelles ne tirez pas,

C'est un oiseau qui vient de France."

  

 

3. Tous les matins et tous les soirs,

Épiant son retour peut-être,

Une fillette aux rubans noirs

Apparaissait à sa fenêtre.

L'oiseau charmant vint s'y poser,

En dépit des soldats en armes,

Et l'enfant, essuyant ses larmes,

Mit sur son aile un long baiser.

 

 

Refrain

 

Les coeurs palpitaient d'espérance,

Et la belle dit aux soldats : 

"Sentinelles ne tirez pas,

Sentinelles ne tirez pas,

C'est un oiseau qui vient de France."

  

 

4. Il venait de la plaine en fleur,

Et tous les yeux suivaient sa trace,

Car il portait nos trois couleurs,

Qui flottaient gaiement dans l'espace.

Mais un soldat vise et fait feu,

Un long cri part et l'hirondelle,

Tout à coup, refermant son aile, 

Tombe expirante du ciel bleu !

 

 

Refrain

 

Il faut au coeur une espérance,

Rayon divin qui ne meurt pas,

Mais l'oiseau qui chantait là-bas,

Mais l'oiseau qui chantait là-bas,

Ne verra plus le ciel de France !

 

 

"C'est un oiseau qui vient de France" (1885), paroles de Camille Soubise (1833-1901), dont le vrai vrai nom était Alphonse Vandencamp, musique de Frédéric Boissière.

 

 

 

 

 

 

Ministère de la Défense

 

 

 

 

 

 

 

Si-j-avais-des-ailes.png

 

 

 

"Si j'avais des ailes"

 

 

Refrain

 

Heureux oiseaux, rapides hirondelles,

Hôtes aimés que chassent les hivers,

Que je voudrais vous dérober vos ailes,

Et, comme vous, voltiger dans les airs.

 

 

1. Si je volais, j'irais dans la mitraille,

Guetter, d'en haut, mon fils au champ d'honneur,

Je le suivrais partout dans la bataille,

Et je serais son ange de bonheur.

Le soir venu, contre le froid, la neige,

Là, sur mon cœur, je le réchaufferais ;

En me voyant dans ce pieux manège,

Dieu m'aiderait et je le sauverais.

 

Refrain

 

2. Si je volais, j'irais loin de la France,

Au prisonnier dire ces mots tout bas :

"Je viens à toi, fille de l'espérance,

Écoute-moi, je ne te trompe pas,

Prends ces baisers que m'a donnés ta mère,

Prends cet anneau que j'ai reçu pour toi ;

Tu reverras bientôt sous ta chaumière,

L'ange d'amour qui t'a promis sa Foi."

 

Refrain

 

3. Si je volais, j'irais, bonheur extrême,

M'abattre loin de la folle cité ;

J'irais chercher le pays où l'on aime,

Et, comme vous, planer en liberté.

Sous la charmille où s'effeuillent les roses,

J'écouterais l'épanchement des cœurs ;

Dans les berceaux, je verrais bien des choses,

J'y trouverais la réponse des fleurs.

 

Refrain

 

4. Si je volais, ô France, ô ma patrie I

J'irais briser et ton joug et tes fers ;

J'écraserais tous ceux qui t'ont meurtrie,

Et donnerais la paix à l'univers.

De tout tyran j'arracherais le glaive,

Toujours levé contre la liberté ;

Tu sortirais comme d'un mauvais rêve,

Eblouissante et pleine de fierté I

 

Refrain

  

Chant du XIXème siècle

Paroles de J. George

Musique de Frédéric Trémel

 

 

 Si-j-avais-des-ailes--2-.png

 

 

 

Hommage aux 2 commandos tués au Burkina Faso en libérant 4 otages

Base militaire française de Gao (Mali), dimanche 12 mai 2019

 

 

Diocèse aux Armées Françaises

 

 

 

 

 

Chant militaire "Loin de chez nous"

 

 

Hommage National, Cour des Invalides, Paris le mardi 14 mai 2019

 

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 17:42

Cristiano-Ronaldo-en-priere--rezando--praying.jpg

Cristiano Ronaldo  

 

 

 

 

"13 Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure."

 

Matthieu 25 : 13 (Louis Segond)

 

 

"13 Watch therefore, for ye know neither the day nor the hour

wherein the Son of man cometh."

 

King James Version: Matthew Chapter 25:13

 

 

 

Thierry-Henry--Arsenal--en-priere--rezando--praying.jpg

 Thierry Henry

 

    

"49 Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d'avec les justes,

50 et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents."


Matthieu 13 : 49-50 (Louis Segond)

 

 

 

"49 So shall it be at the end of the world: the angels shall come forth, and sever the wicked from among the just,

50   And shall cast them into the furnace of fire: there shall be wailing and gnashing of teeth."


King James Version: Matthew Chapter 13:49-50

 

 

 

Diego-Maradona-en-priere--rezando--praying--parousie.over-.PNG

 Diego Maradona

 

 

 

"3 Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face."

 

Exode 20 : 3 (Louis Segond)

 

 

"3 Thou shalt have no other gods before me."

 

King James Version: Exodus Chapter 20:3

 

 

Partie-du-Decalogue--francais-hebreu--parousie.over-blog.jpg

Partie du Décalogue (10 Commandements)

Français-Hébreu

Exode 20

 

 

 

לֹֽ֣א יִהְיֶֽה־לְךָ֛ אֱלֹהִ֥֨ים אֲחֵרִ֖֜ים עַל־פָּנָֽ֗יַ 3

  "3 lō’ yihəyeh-ləḵā ’ĕlōhîm ’ăḥērîm ‘al-pānāya"

(Translittération de l'Hébreu)

 

Tanach (Hebrew): Exodus (Shemot) Chapter 20:3

 

 

"3 οὐκ ἔσονταί σοι θεοὶ ἕτεροι πλὴν ἐμοῦ"

 

Septante, ΕΞΟΔΟΣ 20:3 (Grec)

 

 

"3 Non habebis deos alienos coram me."

 

Vulgata, Exodus 20:3 (Latin)

 

 

Sacre-Coeur-petit--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

La fin du monde n’aura pas lieu le 21 décembre 2012 ! Non ! De même qu’en l’an 1000, malgré les « Cassandre », le ciel n’est pas tombé sur la tête des habitants de la terre, de même que la fin du monde n’a pas eu lieu le 28 juillet 1999, à cause d’une météorite ou d’une sonde spatiale qui aurait annihilé Paris et la planète, comme le psalmodiaient Paco RabanneÉlizabeth Teissier et leurs adeptes.

Pourtant, des milliers de gens stockent déjà de la nourriture, construisent des blockhaus antiatomiques, font flamber le prix des terrains et de l’immobilier de façon totalement irrationnelle, notamment dans l’Ariège et dans tout le sud-ouest de la France.

Des « hommes d’affaires avisés », qui ont flairé le filon, se sont engouffrés dans le marché de l’immobilier, des abris ; et de « sages » mages haranguent les foules et effraient, par leurs cris d’orfraies, les personnes sans repères, esseulées, en plein vide spirituel, vulnérables ou malades, et de préférence riches et généreuses bien sûr ! Il est vrai que les prédateurs préfèrent toujours s’attaquer à une proie faible et blessée, et n’ont aucun scrupule à la dévorer vivante.

Plutôt que de faire des imprécations à partir d’interprétations pathétiques de prétendues prophéties Mayas, glorifions la Sainte Vierge, Notre-Dame de Guadalupe, qui sur Son voile, lorsque son image s’est imprimée à jamais sur la tilma de Saint Juan Diego, comportait toute la cosmogonie Aztèque, au point d’halluciner les chercheurs et les astronomes.

Des milliers de sites internet consacrés au 21 décembre 2012 ont poussé comme des champignons, et les moteurs de recherche proposent des millions de liens à chaque requête, dans toutes les langues, d’un bout à l’autre du monde.

Pitoyable ! Oui, au sens propre du terme ! Il faut vraiment avoir pitié des instigateurs, des profiteurs et des illuminés qui manipulent les âmes pour les corrompre, leur inspirer la peur, la mort, le néant, les ruiner spirituellement, mentalement et physiquement. Ces gourous et pseudo-mystiques ne cherchent, en réalité, parfois inconsciemment car manipulés par la ruse de leur maître diabolique, à éloigner les personnes de Dieu, à les faire désespérer, à causer leur perte, à leur inspirer le suicide ou les meurtres (« suicides ») collectifs, comme l’Ordre du Temple Solaire ou Jim Jones au Guyana en novembre 1978.


"35 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera."

 

Marc 8 : 35 (Louis Segond)


Il faut aussi et surtout avoir pitié des victimes endoctrinées, qui comme dans toutes les sectes, quittent tout, y compris leur famille (si elle n’est pas d’accord) pour leur « nouvelle vie ».

Non, les Elohim de Raël ne sont toujours pas arrivés ! Ayez pitié d’eux, Seigneur !

Oui, plutôt que d’en rire, pleurons de tristesse pour eux et pour Jésus, et prions pour que les légions maudites ne perdent aucune âme, car le Seigneur est lent à la colère, et il attend patiemment que la dernière brebis égarée soit rentrée dans la sainte bergerie.

Ne vénérons pas de faux Dieux, de funestes idoles pour notre salut, car à la solde du « Maître du côté obscur », l’ennemi de Dieu, qui veut nous pervertir et nous perdre par une multitude de subterfuges, de ruses et de pièges, qui nous font regarder les plaisirs et les vanités de la terre, au lieu de lever les yeux au Ciel et d’entrer en oraison avec ses vrais amis éternels.

Ne dit-on pas : « c’est mon idole ! C’est mes idoles ! », en parlant d’une chanteuse, d’un acteur, d’un jet setter, d’un footballeur, d’un groupe de rock, d’une politicienne, d’une demoiselle d’un reality show, d’un présentateur de télévision… Certains ont même la fâcheuse tendance à détourner des symboles sacrés et religieux, en les tournant à la dérision, quand ils ne blasphèment pas carrément, ce qui n’a l’air de déranger personne, puisque des multitudes se pressent pour écouter et applaudir leurs idoles !

Oui, il faut raison garder, et rendre à César ce qui appartient à César, et laisser Jésus à la 1ère place dans sa vie.

 

"21   De César, lui répondirent-ils. Alors il leur dit : Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu."  

(Matthieu 22 : 21, Louis Segond).

 

Aller en boîte de nuit ou dans des rave parties, « perchés » en écoutant des rythmes hypnotiques « Techno » ou « House », défoncés à l’ecstasy (qu’on va de préférence chercher en Belgique ou aux Pays-Bas, pays dépassés par leur laxisme), fracassés à la CC ou au cristal, ça fait avancer les choses ? C’est bon pour la santé ? C’est bon pour les rapports humains ? Pour ses finances ? Pour les projets et la carrière professionnelle ? Pour son âme ? Non, ça n’amène que ruine, décadence, déchéance, pathologies physiques et mentales, et même des délits et des crimes, c’est-à-dire l’objectif de satan !

Est-on lucide et équilibré après avoir fumé 15 « joints » (Haschich vient du Persan hashishiyyin qui veut dire assassin), ou après une binge drinking en écoutant des paroles pleines de haine de son idole de death metal, industriel ou de hip-hop ?

Il n’y a que regrets, tristesse, chaos et désespoir dans ces choix qui séduisent les sens, et qui nous font régresser et nous éloigner de Dieu qui, Lui seul, peut nous combler de joie et de bonheur, si nous décidons de prendre la main qu’Il n’a jamais cessé de nous tendre, sans jamais nous juger, en nous aimant d’un Amour si surnaturel qu’Il nous foudroierait instantanément, si nous ouvrions notre esprit et notre cœur !

Nous ne sommes pas seuls, ni sur terre, ni avec Dieu. Il est Amour, Miséricorde, Bonté, Tendresse et Pitié !

 

Patrick, l'auteur de ce blog

 

 

"10 Mais le jour du Seigneur viendra comme un voleur. En ce jour-là, le ciel disparaîtra dans un fracas terrifiant, les astres embrasés se désagrégeront et la terre se trouvera jugée avec tout ce qui a été fait sur elle."

 

2 Pierre 3 : 10 (La Bible du Semeur)

 

 

 

 

Rapport Miviludes 2010 (1 /3)

 

 

 

 Rapport Miviludes 2010 (2/3)  

 

 

 

Rapport Miviludes 2010 (3/3)

 

 

 

 Lady-Gaga-or-Jesus--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Lady Gaga ou Jésus ?

 

 

Lady-Gaga-ou-Jesus--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

 

Stromae-en-pretre--House-llelujah--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Stromae (Maestro en verlan) ou Jésus ?

 

 

Stromae--House-llelujah--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

 Paris-Hilton-ou-Jesus--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Paris Hilton ou Jésus ?

 

 

Paris-Hilton-vampire-ou-Jesus--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

"6  Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie.

Nul ne vient au Père que par moi."

 

Jean 14 : 6 (Louis Segond)

 

 

"6  Jesus saith unto him, I am the way, the truth, and the life:

no man cometh unto the Father, but by me."

 

King James Version: John Chapter 14:6 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 20:15

Cristo-del-Pacifico--inaugure-le-29-juin-2011--3---parousi.jpg

Cristo del Pacífico

Colline du Morro Solar

District de Chorrillos

Lima (Pérou)

 

 

Virgen-de-la-Candelaria---Puno--Perou---parousie.over-blog.jpg

 

 

"Le pape a béni le ‘Christ du Pacifique’, cette statue monumentale haute de 37 mètres qui dominera le haut de la capitale péruvienne de Lima, a rapporté Radio Vatican.

Le pape a voulu adresser un message de proximité spirituelle à l’Eglise du Pérou réunie autour de l’effigie de son protecteur, le ‘Christ du Pacifique’ représenté les bras levés et qui, tourné vers l’océan, domine la capitale.

 

 

Cristo-del-Pacifico--parousie.over-blog.fr.jpg

 


Dans le texte envoyé à l’archevêque de Lima, le cardinal Juan Luis Cipriani, Benoît XVI a souhaité que « la contemplation de cette image pousse » les fidèles « à grandir dans l’amour de Dieu et de leurs frères afin que, inspirés par la parole du Sauveur, ils travaillent infatigablement à la construction d’une société plus juste, solidaire et fraternelle ».

La statue du ‘Christ du Pacifique’ a été réalisée au Brésil et transportée en blocs à Lima. Erigée sur une colline qui surplombe l’océan, elle sera aussi visible de nuit grâce aux 26 projecteurs qui devraient l’éclairer."

 

ROME, Lundi 27 juin 2011 (ZENIT.org)

 

 

 Cristo-del-Pacifico-3--parousie.over-blog--2-.jpg

 

 

 

Le Christ du Pacifique dépasse d'1 m la statue du Christ-Roi de Świebodzin (Pologne), jusqu'alors la plus haute avec 36 m.

Le coût total s'élève à quelque 800 000 $, dont 25 000 $ sont financés par le président péruvien Alan García Pérez sur ses deniers personnels. Le groupe brésilien de BTP Odebrecht est l'un des principaux donateurs.

Ce projet a divisé le Pérou en 2, entre les pour et les contre, et les détracteurs de cette statue ont notamment reproché au président sa décision unilatérale, sans consultation, ainsi que le coût d'entretien et d'éclairage de cette statue. L'une des plus virulentes opposantes au Christ du Pacifique a été la mairesse de Lima, Susana Villarán.

 

 

 

Cristo-del-Pacifico-3--parousie.over-blog.jpg

 

 

 

Hauteur totale de la statue du Christ du Pacifique : 37 m

Plateforme : 15 m

Statue : 22 m

Inauguration : 29 juin 2011

 

 

 Cristo-del-Pacifico-4--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Perou--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

 

Projet-illumination-Cristo-del-Pacifico--Lima--2-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Mensajes de S.S. Juan Pablo II en el Perú

 

 

 

 

Projet-illumination-Cristo-del-Pacifico--Lima--parousie.ov.jpg

 

 

 

Ceremonie-de-benediction-Cristo-del-Pacifico--parousie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Advocaciones Marianas del Perú

 

 

 

 

Cristo-del-Pacifico--inaugure-le-29-juin-2011--parousie.ov.jpg

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 15:21

mcnaughtonart.com---Did-You-Think-To-Pray---Jon-McNaughton-.jpg

"Did You Think To Pray?"

"As-tu pensé à prier ?"

Jon McNaughton

 

 

 

 

Les Livres Apocryphes (du grec ἀπόκρυφος : caché) figurent dans la Septante (Μετάφραση των Εβδομήκοντα en grec, Septuaginta en latin, Septuagint en anglais), traduction grecque de la Bible, qui est issue du Tanakh (Bible hébraïque, תנ"ך en hébreu). Certains sont aussi présents dans la Vulgate (Biblia Sacra Vulgatae ou Vulgata en latin), traduction en latin de la Bible par Saint Jérôme de Stridon.

Ces Livres ont été repris partiellement dans des traductions occidentales, notamment jusqu'au XIXème siècle, et ont complètement disparu des versions catholiques contemporaines.

 

 

 

 

Ecclésiastique

ou Siracide

ou La Sagesse de (Jésus) Ben Sira

ou Livre de (Ben) Sirac (le Sage)

 

 

1 Toute sagesse vient du Seigneur, elle est avec lui à jamais.

2 Qui peut compter le sable de la mer, les gouttes de la pluie et les jours du passé ?

3 Qui peut atteindre les hauteurs du ciel, la largeur de la terre, la profondeur de l'abîme et la sagesse ?

4 La sagesse a été créée avant toutes choses, et la lumière de l'intelligence dès l'éternité.

5 [La source de la sagesse, c'est la parole de Dieu au plus haut des cieux, ses voies sont les commandements éternels.]

6 À qui a été révélée la racine de la sagesse, et qui a connu ses desseins profonds ?

7 [À qui la science de la sagesse a-t-elle été révélée et manifestée, et qui comprend la richesse de ses voies ?]

8 Il n'y a qu'un sage grandement redoutable, assis sur son trône : c'est le Seigneur.

9 C'est lui qui l'a créée ; il l'a vue et il l'a nombrée.

10 Il l'a répandue sur toutes ses oeuvres, ainsi que sur toute chair, selon la mesure de son don, il l'a donnée libéralement à ceux qui l'aiment.

11 La crainte du Seigneur est gloire et honneur, et joie, et couronne d'allégresse.

12 La crainte du Seigneur réjouit le coeur ; elle donne gaieté, joie et longue vie.

13 Celui qui craint le Seigneur s'en trouvera bien à la fin, et il trouvera grâce au jour de sa mort. [L'amour de Dieu est une glorieuse sagesse ; à ceux à qui il se montre, Dieu communique la sagesse, pour qu'ils le puissent contempler.]

14 Le commencement de la sagesse est de craindre Dieu ; elle est formée avec les fidèles dans le sein de leur mère.

15 Elle s'est préparé chez les hommes une éternelle habitation ; elle demeurera fidèlement avec leur race.

16 La plénitude de la sagesse est de craindre le Seigneur ; elle rassasie de ses fruits ceux qui la possèdent.

17 Elle remplit toute sa maison de choses désirables, et ses greniers de ses produits.

18 La couronne de la sagesse, c'est la crainte du Seigneur ; elle fait fleurir la paix et les fruits de salut.

19 Le Seigneur l'a vue et l'a manifestée ; [et toutes deux sont des dons de Dieu.] Il fait pleuvoir à flots la science et la lumière de l'intelligence, il exalte la gloire de ceux qui la possèdent.

20 La racine de la sagesse, c'est de craindre le Seigneur, et ses rameaux sont une longue vie.

21 [La crainte du Seigneur bannit le péché, et celui qui s'y attache détourne la colère.]

22 L'homme injuste et emporté ne saurait être justifié, car la fougue de sa colère amène sa ruine.

23 L'homme patient attend jusqu'au temps voulu, et ensuite la joie lui est rendue.

24 Il cache jusqu'au temps voulu ses paroles, et les lèvres des fidèles raconteront sa prudence.

25 Les trésors de la sagesse renferment des maximes de prudence, mais la piété envers Dieu est en abomination au pécheur.

26 Désires-tu la sagesse ? garde les commandements, et le Seigneur te l'accordera.

27 Car la sagesse et l'instruction, c'est la crainte du Seigneur, et ce qui lui plaît, c'est la fidélité et la mansuétude.

28 Ne te refuse pas à la crainte du Seigneur, et ne t'approche pas de lui avec un coeur double.

29 Ne sois pas hypocrite devant les hommes, et prends garde à tes lèvres.

30 Ne t'élève pas toi-même, de peur que tu ne tombes, et que tu n'attires sur toi la confusion. Car le Seigneur révélera ce que tu caches, et te précipitera au milieu de l'assemblée, parce que tu ne t'es pas adonné à la crainte du Seigneur, et que ton coeur est plein de fraude.

 

 

Extrait de l'Ecclésiastique, Chapitre 1 (sur 51). Traduction en français du Chanoine Crampon.

 

 

 

Bible Crampon

 

 

 

 

Livre de La Sagesse (de Salomon)

 

 

 

Livre de la Sagesse en latin, grec et anglais

Liber Sapientiae (Sapientia)

 

 

 

Moines-de-Tibhirine--parousie.over-blog.fr.jpg

Moines de Tibhirine

 

 

 

 

 

 

Sanctuaire-de-Torreciuad--Vue-de-l-ermitage--parousie.over-.jpg

Sanctuaire de Torreciudad

Vue de l'ermitage

 

 

 

 

 

 

Thèse de doctorat sur le 1er Livre d'Esdras, par André Canessa

 

 

 

Psaumes de Salomon

 

 

 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 14:49

William-Adolphe-Bouguereau--1825-1905----La-Charite--1859-.jpg

La Charité

William-Adolphe Bouguereau

1859

 

 

Les-noms-et-les-titres-de-Jesus-themes-de-theologie-bibl.png

"Les noms et les titres de Jésus,

thèmes de théologie biblique"

Léopold Sabourin  

Desclée de Brouwer, 1963

 

 

 

Titres et Noms de Jésus-Christ

d'après la Bible (Louis Segond)

 

 

Jésus (en grec Ἰησοῦς / Iēsoûs),

vient de Yeshoua (en hébreu : ישע),

forme abrégée de Yehoshua (יהושע),

qui signifie : « Dieu sauve » 

 

 

- Le Fils de l'Homme (Marc 14 : 61-62) 

 

"61 Jésus garda le silence, et ne répondit rien. Le souverain sacrificateur l'interrogea de nouveau, et lui dit : Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni ?

62 Jésus répondit : Je le suis. Et vous verrez le Fils de l'homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel."

 

 

 - Le Christ (Matthieu 16 : 16)

 

"16 Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant." 

 

 

 - Le Seigneur (Romains 10 : 9)

 

 "9 Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus,

et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts,

tu seras sauvé."

 

 

- Le Messie (Jean 4 : 25)

 

"25 La femme lui dit : Je sais que le Messie doit venir

(celui qu'on appelle Christ) ; quand il sera venu,

il nous annoncera toutes choses." 

 

 

- Le Prince (Chef Suprême) et le Sauveur (Actes 5 : 31)

 

"31 Dieu l'a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur,

pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés." 

 

 

- Le Rédempteur (Ésaïe 49 : 26)

 

"26 Je ferai manger à tes oppresseurs leur propre chair ; ils s'enivreront de leur sang comme du moût ; et toute chair saura que je suis l'Éternel, ton sauveur, ton rédempteur, le puissant de Jacob."

 

 

 - L'Admirable, le Conseiller, le Dieu Puissant,

le Père Éternel, le Prince de la Paix (Ésaïe 9 : 6)

 

"6 (9:5) Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule ; on l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix."

 

 

- Le témoin fidèle, le premier-né des morts,

et le Prince des rois de la terre (Apocalypse 1 : 5)

 

"5 et de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre ! À celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang,"

 

 

 - Le Verbe (la Parole), Jean 1 : 1

 

"1 Au commencement était le Verbe, et le Verbe était tourné vers Dieu,

et le Verbe était Dieu." (Bible TOB)

 

"1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu,

et la Parole était Dieu." (Louis Segond)

 

 

- Le Chemin, la Vérité, et la Vie (Jean 14 : 6)

 

"6 Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie.

Nul ne vient au Père que par moi."

 

 

- La Lumière du monde (Jean 8 : 12)

 

"12 Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde ;

celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres,

mais il aura la lumière de la vie."

 

 

- Le Pain de Vie (Jean 6 : 35 et 48)

 

"35 Jésus leur dit : Je suis le pain de vie.

Celui qui vient à moi n'aura jamais faim,

et celui qui croit en moi n'aura jamais soif." (Jean 6 : 35)

 

"48 Je suis le pain de vie." (Jean 6 : 48)

 

 

 - La Porte des brebis (Jean 10 : 7)

 

"7 Jésus leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous le dis,

je suis la porte des brebis." (Louis Segond)

 

"7 Alors il reprit : Vraiment, je vous l'assure :

je suis la porte par où passent les brebis." (la Bible du Semeur

 

 

- Le Bon Pasteur (le Bon Berger)

Jean 10 : 11

 

"11 Ego sum pastor bonus. Bonus pastor animam suam

dat pro ovibus suis." (Vulgata, Ioannes 10 : 11) 

 

"11 ἐγώ εἰμι ὁ ποιμὴν ὁ καλός· ὁ ποιμὴν ὁ καλὸς τὴν ψυχὴν

αὐτοῦ τίθησιν ὑπὲρ τῶν προβάτων·"

(GNT : Greek New Testament)

 

"11 אֲנִי הָרוֹעֶה הַטּוֹב. הָרוֹעֶה הַטּוֹב נוֹתֵן אֶת נַפְשׁוֹ בְּעַד הַצֹּאן" 

(הַבְּשׂוֹרָה עַל־פִּי יוֹחָנָן פֶּרֶק י) 

 

 

 

Jean-10-en-hebreu--parousie.over-blog.fr.png

Jean 10 en hébreu

John 10 in Hebrew


 

 

"11 Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis."

 

 

- Le Médiateur d'une nouvelle Alliance (Hébreux 9 : 15)

 

"15 Et c'est pour cela qu'il est le médiateur d'une nouvelle alliance, afin que, la mort étant intervenue pour le rachat des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui ont été appelés reçoivent l'héritage éternel qui leur a été promis."

 

 

- Le Libérateur (Romains 11 : 26)

 

"26 Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit :

le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés ;"

 

 

- Jésus Grand Prêtre (le Souverain Sacrificateur)

Hébreux 6 : 20

 

"20 là où Jésus est entré pour nous comme un précurseur,

devenu grand prêtre pour toujours, selon l'ordre de Melchisédek."

(la Nouvelle Bible Segond)

 

"20 là où Jésus est entré pour nous comme précurseur, ayant été

fait souverain sacrificateur pour toujours, selon l'ordre de Melchisédek."

(Louis Segond)

 

 

- Le Prince de la Vie (l'Auteur de la Vie, le Maître de la Vie)

Actes 3 : 15

 

"15 Vous avez fait mourir le Prince de la vie, que Dieu a ressuscité des morts ; nous en sommes témoins." (Louis Segond)

 

"15 Vous avez fait mourir le maître de la vie, mais Dieu l'a réveillé de la mort, nous en sommes témoins." (La Bible Parole de Vie)

 

"15 Ainsi vous avez fait mourir l'auteur de la vie. Mais Dieu l'a ressuscité des morts : nous en sommes témoins." (La Bible du Semeur)

 

 

- L'Avocat (le Défenseur)

1 Jean 2 : 1

 

"1 Mes petits enfants, je vous écris ces choses,

afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché,

nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste."

 

" 1 Mes enfants, je vous écris cela pour que vous ne péchiez pas.

Mais si quelqu'un vient à pécher,

nous avons un défenseur auprès du Père,

Jésus-Christ, qui est juste." (La Nouvelle Bible Segond)

 

 

- L'Emmanuel (Dieu avec nous)

Matthieu 1 : 23

 

"23 Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils,

et on lui donnera le nom d'Emmanuel,

ce qui signifie Dieu avec nous."

 

 

- Le Fils de Dieu (Matthieu 4 : 3)

 

"3 Le tentateur, s'étant approché, lui dit : Si tu es Fils de Dieu,

ordonne que ces pierres deviennent des pains."

 

 

- Le Saint (Envoyé) de Dieu (Marc 1 : 24)

 

"24 Qu'y a-t-il entre nous et toi, Jésus de Nazareth ?

Tu es venu pour nous perdre. Je sais qui tu es : le Saint de Dieu."

(Louis Segond)

 

"24 Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ?

Es-tu venu pour nous détruire ?

Je sais bien qui tu es : le Saint envoyé de Dieu !

(La Bible en français courant)

 

 

- Le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs (Apocalypse 19 : 16)

 

"16 Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit :

Roi des rois et Seigneur des seigneurs."

 

 

- Le Lion de la tribu de Juda, le rejeton de David (Apocalypse 5 : 5)

 

"5 Et l'un des vieillards me dit : Ne pleure point ;

voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu

pour ouvrir le livre et ses sept sceaux."

 

Voir Bref de Saint-Antoine

 

 

- Le Dernier Adam (Le Second Adam, le Nouvel Adam)

 

"38 fils d'Énos, fils de Seth, fils d'Adam, fils de Dieu." (Luc 3 : 38)

 

"14 Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu'à Moïse, même sur ceux qui n'avaient pas péché par une transgression semblable à celle d'Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir." (Romains 5 : 14) 

 

"45 C'est pourquoi il est écrit : Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant." (1 Corinthiens 15 : 45)

 

 

- L'Agneau de Dieu (Agnus Dei)

Jean 1  : 36

 

"36 et, ayant regardé Jésus qui passait, il dit : Voilà l'Agneau de Dieu."

 

"36 Et respiciens Jesum ambulantem, dicit: Ecce agnus Dei."

Vulgata, Ioannes 1 : 36

 

 

- L'Alpha (Άλφα) et l'Oméga (Ωμέγα

Révélations 21 : 6 

 

Alpha (A, minuscule α) est la 1ère lettre de l'alphabet grec,

Oméga (Ω, minuscule ω) la dernière.

 

"6 Et il me dit : C'est fait ! Je suis l'alpha et l'oméga,

le commencement et la fin. À celui qui a soif,

je donnerai de la source de l'eau de la vie, gratuitement." 

  

 

- Le Premier-Né (Colossiens 1 : 15)

 

"15 Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création."

 

 

 

- Le Pasteur (le Berger) et le Gardien des âmes (l'Évêque des âmes)

1 Pierre 2 : 25 

 

"25 Car vous étiez comme des brebis errantes. Mais maintenant,

vous êtes retournés vers le pasteur et le gardien de vos âmes."

 

"25 Eratis enim sicut oves errantes, sed conversi estis nunc ad pastorem,

et episcopum animarum vestrarum." (Vulgata, I Petri 2 : 25)

 

"25 ἦτε γὰρ ὡς πρόβατα πλανώμενοι, ἀλλὰ ἐπεστράφητε νῦν ἐπὶ τὸν

ποιμένα καὶ ἐπίσκοπον τῶν ψυχῶν ὑμῶν." (Greek New Testament)

 

 

Traduction et ajout de références détaillées du Nouveau Testament,

d'après l'article "Titles of Jesus" du site Theopedia.com

 

 

 Kral-ovna-pomoci--Dechtice--Slovaquie---parousie.over-blo.png

Král'ovná pomoci

"Reine du Secours"

Dechtice (Slovaquie)

 

 

uk.gif

 

 

 

 

The-names-and-titles-of-Jesus-themes-of-Biblical-theology--.png

"The names and titles of Jesus,

themes of Biblical theology"

Macmillan, 1967

 

 

 

 

Titles of Jesus

as given in the Bible

 

The "Son of Man" (Mark 14:61-62)

"The Christ" (Matthew 16:16)

"Lord" (Romans 10:9)

"Messiah" (John 4:25)

"Leader and Savior" (Acts 5:31)

"Redeemer" (Isaiah 49:26)

"Wonderful Counselor, Mighty God, Everlasting Father,

Prince of Peace." (Isaiah 9:6)

"The faithful witness, the first-born of the dead,

and the ruler of kings on earth" (Revelation 1:5)

"The Word" (John 1:1)

"The Way, and the Truth, and the Life" (John 14:6)

"The Light of the World" (John 8:12)

"The Bread of Life" (John 6:35, 48)

"The Door of the Sheep" (John 10:7)

"The Good Shepherd" (John 10:11)

"The Mediator of a New Covenant" (Hebrews 9:15)

"The Deliverer" (Romans 11:26)

"High priest" (Hebrews 6:20)

"The Author of life" (Acts 3:15)

"The advocate" (1 John 2:1)

"Immanuel, which means, 'God with us'" (Matthew 1:23)

"The Son of God" (Matthew 4:3)

"The Holy One of God" (Mark 1:24)

"King of kings and Lord of lords" (Revelation 19:16)

"The Lion of the tribe of Judah, the Root of David" (Revelation 5:5)

"The Lamb of God" (John 1:36)

"The Alpha and the Omega" (Revelation 21:6)

"The first-born of all creation" (Colossians 1:15)

 

 From Theopedia.com

 

 

Nicolai-Brouni------------------------.jpg

Nicolaï Brouni (1891-1938)

Prêtre martyr russe, peintre, poète et pilote d'avion 

Николай Александрович Бруни (лётчик) 

"Богоматерь" (1900)

 

 

 

 

The Names and Titles of Our Lord and Saviour Jesus Christ

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 14:05

-Mitterrand-a-bout-portant-93-96---France-2--mardi-10-mai-.jpg

François Maurice Adrien Marie Mitterrand

né le 26 octobre 1916 à Jarnac (Charente)

mort le 8 janvier 1996 à Paris

 

 

Blason-de-Jarnac--Charente---parousie.over-blog.fr.png

 

 

Au-delà de l'homme politique souvent controversé, je voudrais aborder un aspect méconnu de l'ancien président de la République française, François Mitterrand, qui se prétendait agnostique (bien qu'ayant eu une éducation et une scolarité chrétiennes), à savoir son côté mystique et spirituel.

En effet, ce "thanathophile", fasciné par la mort, par les pierres tombales, les monuments funéraires et les cimetières, par l'au-delà, par la vie après la mort, aimait la compagnie des prêtres et des religieux, était attiré par le "tellurisme" d'endroits sacrés ou empreints de spiritualité (Vézelay, Cathédrale de Chartres, Taizé...), ou symboliques (Roche de Solutré...).

François Mitterrand était aussi intellectuel et spirituel que terrestre, en ce sens qu'il était subjugué par les éléments de la nature, par SA terre charentaise, par LA terre et sa beauté surnaturelle, puissante, relaxante, ressourçante et inspirante : il était en osmose avec la Divine Création de notre Père Céleste, vers qui il est retourné.

 

Patrick, l'auteur du blog

 

 

 

Documentaire "François Mitterrand, à bout portant - 1993-1996"

diffusé sur France 2 le mardi 10 mai 2011

 

 

 

 

 

Rediffusions France Télévisions

 

 

Mitterrand-et-Frere-Roger-a-Taize--parousie.over-blog.fr.jpg

François Mitterrand avec Frère Roger de Taizé

 

 

 

 

"La compagnie des prêtres"

 

 

"... Sa mère, Yvonne, est une femme très pieuse et ascète. Son père, Joseph, un solitaire féru de littérature, est fidèle de la Conférence Saint-­Vincent-de-Paul, mouvement catho­lique de bienfaisance, et brancardier à Lourdes. À 9 ans, François part pour la pension du collège Saint-Paul, à Angoulême. Il y rencontre Pierre de Bénouville, qui deviendra député (RPR) et restera l’un de ses plus proches amis. À 14 ans, le jeune Mitterrand affirme avoir la vocation et pense entrer au séminaire. La légende familiale conte qu’il s’écrie : « Je veux être roi ou pape ! » Il s’imagine déjà un destin. Cette éducation catholique laisse forcément des traces. En février 1974, il se confie au journaliste Franz-Olivier Giesbert : « Enfant, j’étais croyant. Maintenant, franchement, je ne sais pas. Disons que, devant l’absence d’explication du monde, j’ai tendance à être déiste. Je ne fais pas partie de ceux pour qui tout n’est que hasard et nécessité. Au contraire, j’incline à penser qu’il y a une inspiration, derrière l’univers. Peut-être parce que mon esprit n’est pas très scientifique ; peut-être parce que le christianisme a modelé toute ma jeunesse. » Il ne renie pas ces racines, mais ne se fait pas violence quand il porte les valeurs d’une gauche rationaliste et laïque. Rien ne lui déplaît plus que ses contempteurs chrétiens de gauche, derrière Michel Rocard ou Jacques Delors. Une de ses insultes préférées ? « Lui, il sent la sacristie ! »

... Autant François Mitterrand abhorre l’Église, qu’il estime complice d’un certain ordre établi, autant il aime le silence des églises, propice au recueillement et à l’intériorité. La famille de Danielle, son épouse, possède-t-elle une maison à Cluny (Bourgogne) ? Il en profite pour se rendre en pèlerinage, tous les lundis de Pentecôte, à Taizé. La veille, avec un groupe d’amis, il a fait l’ascension de la roche de Solutré. Le lendemain, il part seul et incognito se recueillir dans l’église de la communauté fondée par le frère Roger Schutz. En 1981, fraîchement élu, il s’y rend comme à son habitude. « Il ne nous avait pas prévenus de sa visite, se souvient le frère Charles Eugène. Il est venu à l’heure du repas. L’église était vide. Seuls deux jeunes faisaient un peu de ménage. En le voyant, ils n’en ont pas cru leurs yeux et ne l’ont même pas salué ! » L’année suivante, le président annonce sa visite. Il veut rencontrer le prieur de Taizé. « Au seuil de la chambre de frère Roger, monsieur Mitterrand s’exclame : “Cela fait 40 ans que je tourne autour de cette maison et, aujourd’hui, enfin, j’entre !”, raconte Charles Eugène. Les deux hommes passaient une demi-heure ensemble, et on n’a jamais su de quoi ils se parlaient. 
Le président disait de frère Roger : “Il me fait du bien.” Il est vrai qu’il accueil­lait chacun comme un homme, ne voulait pas prêcher, mais écouter. » Qualité qui doit, bien sûr, plaire au président. Après cette conversation intime, chaque année, il veut toujours passer un moment dans l’église et demande aux frères d’entamer des chants. « Il se tenait dans le fond pour avoir une vue d’ensemble, parfois; il regardait les icônes », rappelle Charles Eugène.
Lustiger/Mitterrand, c’est le choc de deux personnalités hors norme. Le président admire le parcours de ce converti au catholicisme féru d’Histoire et de lectures. Quant au cardinal, il aime ce littéraire pétri de culture chrétienne, et dont il connaît les méandres intimes – la double vie, la maladie. « Avec Mitterrand, Jean-Marie Lustiger n’avait pas besoin de refaire la catéchèse, indique Jean Duchesne, conseiller éditorial du cardinal. Le président avait un sens profond du catholicisme, sans pour autant que son existence soit ordonnée autour de la religion. Il savait ce qu’était la foi, les doutes qu’elle engendrait et les défis qu’elle comportait. » 
Entre eux, la conversation roule sur la philosophie, la Bible et la littérature. Quand ils abordent les questions religieuses, ils dépassent la simple problématique des rapports entre Église et État. Ils ne peuvent toutefois éviter le débat qui fait rage à l’époque : l’école libre. L’archevêque de Paris, fils reconnaissant de l’enseignement public, voudrait qu’elle soit plus d’Église que privée. Pierre Mauroy, Premier ministre au début du premier septennat, est pour une solution tranchée, afin de satisfaire la frange dure de la gauche. Mais le président, pur produit de l’école catholique, ne peut raisonnablement pas se prononcer pour la nationalisation totale de l’enseignement voulue par la base socialiste… Son enracinement chrétien a favorisé ses relations avec les autorités ecclésiastiques, ce que confirme Gérard Defois, évêque émérite de Lille, secrétaire général de la Conférence des évêques de France en 1981 : « Mitterrand nous recevait là où Giscard nous laissait nous entre­tenir avec des seconds couteaux. Dès mars 1981, alors que Mitterrand n’était même pas élu, j’avais affaire à un petit monsieur discret, Pierre Bérégovoy. » Le futur secrétaire général de l’Élysée prévient Gérard Defois : « François Mitterrand parle d’un “service public unifié de l’enseignement”, mais ne le comprenez pas comme une nationalisation de l’école catholique. » Les socialistes prennent des gants. Defois poursuit : « Mitterrand m’a même dit : “Quand je quitterai le pouvoir, si une seule école catholique a fermé, ce sera de son fait et non du mien !” »
Le président – qui voulait être pape – réussit même à séduire Jean Paul II, pourtant inquiet de l’avenir de l’école catholique en France, et qui n’avait pas hésité à tancer Giscard au sujet de la loi sur l’avortement. Quand ils se rencontrent pour la première fois, le 28 février 1982, ils ressortent de leur entretien de fort bonne humeur. Mitterrand demande même à son porte-parole, Michel Vauzelle, d’accepter un chapelet pour sa sœur..."

 

Source : extraits de "Mitterrand, le président qui voulut être pape", article d'Olivia Elkaim publié le 5 mai 2011 dans l'hebdomadaire "la Vie".

 

 

 

François Mitterrand et la religion, par Hubert Védrine

 

 

"... La réponse ? François Mitterrand ne l'avait-il pas trouvée, alors qu'il posait encore la question ? Quand il confie à Elie Wiesel que "Dieu est un aiguillon, une motivation supérieure à toute autre" ?

Quand il évoque ses élans mystiques, son admiration pour Thérèse d'Avila, François d'Assise, Thérèse de Lisieux ? Quand, pensant à sa maladie, il confie qu'en période de détresse on se rapproche "forcément" de Dieu ? Quand il livre son attachement au Sermon sur la montagne, "un des plus beaux textes que je connaisse" ?

Le 14 avril 1995, à Bernard Pivot qui lui demandait ce qu'il aimerait que Dieu lui dise, s'il existe, lors de son arrivée dans l'au-delà, François Mitterrand avait répondu : "Maintenant, tu sais."
Maintenant, il sait."

 

Source : extrait de "FRANÇOIS MITTERRAND - Maintenant, il sait..", article de Béatrice Houchard publié le 11 janvier 1996 dans "la Vie".

 

 

Mitterrand-et-Kohl--parousie.over-blog.fr.jpg

      François Mitterrand avec Helmut Kohl

 

 

 

"... Certes, l’éducation de François Mitterrand fut profondément catholique mais, bien qu’il s’en éloignât au fil de sa vie, son questionnement métaphysique ne cessa de s’intensifier. Son intérêt prononcé pour les religions, pour leur histoire et les croyances qu’elles engendrent suscita chez lui une véritable quête du savoir théologique...

 

La Bibliothèque nationale de France, l’atmosphère d’un cloître

Le choix du projet de Dominique Perrault fut l’un des emblèmes de l’intérêt présidentiel pour l’architecture religieuse. La partie inférieure de la bibliothèque reprenait en effet exactement le schéma classique du cloître. Ainsi, le cloître fut à l’image du Mitterrand religieux, de l’homme pour qui les églises et la méditation sont importantes. Il s’inscrit dans une dynamique d’intériorisation où chacun est amené à se questionner, à se tourner vers soi-même, à partir en quête de son âme. « Avec Perrault, nous en avons beaucoup parlé, nous avons voulu reconstituer l’atmosphère de cloître. Naturellement, avec les moyens modernes, et sans vouloir imiter les cloîtres anciens. » [4] Cette intervention atteste l’importance du projet du cloître pour François Mitterrand.

On peut aisément déceler ici son intérêt très vif pour les lieux, sinon religieux, en tous cas dégageant une spiritualité très forte. Le choix même du projet de cloître de Dominique Perrault et de l’engouement présidentiel en sont les preuves inéluctables. Néanmoins, cette passion pour les ambiances spirituelles ne se lit pas uniquement à travers sa connaissance ou son intérêt pour les monuments religieux. En effet, le Président a établi tout au long de son existence une série de pèlerinages sacrés. Ces rituels lui permettaient de partager des instants de recueillements spirituels, catholiques ou non, assez peu connus du grand public et pourtant au cœur de sa vie.

 

Vézelay, Taizé, Solutré

Certains pèlerinages présidentiels avaient un objectif qui dépassait la simple visite, la rencontre avec un lieu historique... En effet, tandis que Solutré symbolisait davantage le retour aux racines, à d’autres rituels s’ajoutait une perspective spirituelle. En effet, si l’on observe des pèlerinages chers à François Mitterrand comme ses visites cycliques à Vézelay ou Taizé, il est explicite qu’elles ne sous-entendaient pas uniquement la recherche d’une architecture insolite.

« Il avait cette passion pour Vézelay, je pense, parce que c’est un lieu comme cela, très mystique, que l’on est bien obligé de ressentir. » [5] Pierre Bergé souligne l’enjeu capital du pèlerinage à Vézelay comme un rituel situé au cœur d’une procession et d’un questionnement religieux. Cette atmosphère mystique et spirituelle touchait énormément François Mitterrand. « Voici trente ans que je suis (à ma manière) un pèlerin de Vézelay. Ce que j’y cherche n’est pas précisément de l’ordre de la prière bien que tout soit offrande dans l’accord du monde et des hommes. Je pourrais tracer de mémoire un cercle réunissant tous les points d’où, du plus loin possible, on aperçoit la Madeleine. » On peut déceler ici la passion du Président pour Vézelay ainsi que sa connaissance assidue de la basilique.

Au delà de Vézelay et pour aller toujours plus avant dans le questionnement métaphysique, François Mitterrand avait l’habitude de se rendre à Taizé. « Taizé c’est l’interrogation métaphysique à l’état pur. C’est un centre de réflexion religieuse qui a été tenu pendant très longtemps par Frère Roger. C’était un homme qui avait une immense aura auprès des jeunes, qui était très ouvert à la modernité et qui s’efforçait de ne pas mettre de frontière entre les différentes religions, notamment entre les catholiques et les protestants. Je crois que cette réflexion religieuse au delà des frontières traditionnelles de l’Eglise était quelque chose qui était assez proche de la pensée de François Mitterrand. » [6]

Ce pèlerinage représentait une facette du Président assez peu connue : François Mitterrand s’interrogeait beaucoup sur les religions, sur l’au-delà, sur la spiritualité... Georges-Marc Benamou partage ses souvenirs sur son voyage à Taizé : « Le lendemain de Solutré, il avait l’habitude de se rendre à Taizé et de passer un long moment avec Frère Roger. Il allait dans l’église de la communauté de Taizé. Il y avait quelque chose d’un peu mystique avec Mitterrand. » [7] Le journaliste souligne ici l’ambiguïté de François Mitterrand, son caractère proche du questionnement permanent, son intérêt très vif pour la métaphysique. Au-delà de son questionnement religieux sur la transcendance, il s’intéressait beaucoup aux mystiques. Il connaissait très bien les ouvrages des grands auteurs et percevait dans le mysticisme une dimension particulière de la foi qui le fascinait. Alain Duhamel souligne parfaitement cet engouement pour le mysticisme chez François Mitterrand : « Je pense que l’on peut parler de lui comme de quelqu’un qui avait une dimension spirituelle, des interrogations spirituelles et qui avait un rapport avec la métaphysique. Mais dire qu’il avait quelque chose de mystique, pas du tout. En revanche, cela l’intéressait chez d’autres parce qu’il pensait que cela était une des dimensions de la foi. »" [8]

 

[4] « Bouillon de culture », Bernard Pivot - 14/04/1995

[5] Pierre Bergé - 11/01/2006

[6] François Stasse - 16/01/2006

[7] Georges-Marc Benamou - 17/01/2006

[8] Alain Duhamel, Ibidem.

 

Source : extraits de l'article "Lieux de recueillement et de spiritualité : une passion de pèlerin", "Point de vue" par Aurélie Lebelle, publié le 10 octobre 2006 sur le site de l'Institut François Mitterrand

 

 

Mitterrand-et-Marie-de-Hennezel--parousie.over-blog.fr.jpg

François Mitterrand avec Marie de Hennezel

 

 

 

 

Mission fin de vie et accompagnement, Marie de Hennezel (2003)

 

 

 

Marie-de-Hennezel--la-mort-intime--preface-de-F.-Mitterran.jpg

"La mort intime - Ceux qui vont mourir

nous apprennent à vivre"

Marie de Hennezel

Préface de François Mitterrand

 

 

 

 

 

"Toutes les explications du monde ne justifieront pas qu’on ait pu livrer aux chiens l’honneur d’un homme et finalement sa vie au prix d’un double manquement de ses accusateurs aux lois fondamentales de notre République, celles qui protègent la dignité et la liberté de chacun d’entre nous."

 

Extrait de l'éloge funèbre de Pierre Bérégovoy, mort le 1er mai 1993, prononcé par François Mitterrand

 

 

Mitterrand-afflige-par-la-mort-de-Beregovoy-le-1er-mai-1.jpg

 

 

 

Allocution prononcée par François Mitterrand le 4 mai 1993

 

 

 

Hommage-de-Mitterrand-a-Pierre-Beregovoy--parousie.over-.jpg

      Note originale de François Mitterrand

 

 

 

Eloge funèbre de Pierre Bérégovoy

prononcé par Philippe Séguin le 18 mai 1993

 

 

 

Mitterrand-a-Assouan--Noel-1995--parousie.over-blog.fr.jpg

Mitterrand à Assouan, Noël 1995

 

 

 

Journal de 20h00 du 8 janvier 1996

 


 

Partager cet article
Repost0
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 06:50

 

Marie-Coredemptrice--Mediatrice--Avocate--MIRAVALLE--ed-jpg

 

 

 

"La Rédemption (du latin Redemptio qui veut dire "rachat") est un concept théologique du Christianisme, qui met l’accent sur l’aspect divin du mystère du salut de l’homme. Dieu rachète l’homme de l’esclavage du mal et du péché, afin de lui rendre sa liberté. L’homme est sauvé (le "Salut") parce que Dieu le rachète (la "Rédemption")."

 

Source : Wikipédia

 

 

Logo-de-la-Congregation-des-Soeurs-de-Jesus-Redempteur--.jpg

 

 

"Le 25 mars 1945, la Vierge Marie apparaît à Amsterdam, à une femme : Ida Peerdeman († 1996).

C’est la première de 56 apparitions qui vont se succéder par intermittence, entre 1945 et 1959.

L’évêque diocésain (de Haarlem) a reconnu le caractère surnaturel des apparitions de la Dame de tous les Peuples le 31 mai 2002.

La Vierge Marie apparaît ici sous un nouveau titre sous lequel en ce temps-ci, elle veut être connue et aimée de tous les hommes : “La Dame de tous les Peuples” ou “Mère de tous les Peuples”.

Dans des vues prophétiques, elle brosse un tableau saisissant de la situation dans l’Église et dans le monde. On assiste alors, au travers des messages, à une révélation progressive d’un Plan, grâce auquel Dieu entend sauver le Monde et le préparer, par Sa Mère, à une nouvelle effusion de l’Esprit Saint. À cet effet, Elle donne une image et une prière aux peuples et aux nations."

 

Source : site officiel de la Dame de tous les peuples d'Amsterdam : http://www.de-vrouwe.info

 

 

Marie-Mediatrice--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Quatre Dogmes sur Marie ont été proclamés par l’Église :

 

1. La Maternité Divine

Lors du Concile d’Éphèse, en 431, le Pape Célestin Ier a défini et proclamé la Maternité Divine, car Marie a enfanté le Fils de Dieu fait homme.

 

2. La Virginité perpétuelle de Marie

Puis ce fut au Concile du Latran, en 649, par le Pape Martin Ier, la proclamation de la Virginité perpétuelle de Marie.

 

3. L’Immaculée Conception

Le Pape Pie IX, le 8 décembre 1854, définit le Dogme de l’Immaculée Conception de Marie qui, par un privilège de Dieu le Père et en regard des mérites de Son Fils Rédempteur, fut préservée, dès Sa conception, de la tache du péché originel. Quatre ans plus tard, soit le 25 mars 1858, voici que l’Immaculée va confirmer la formule théologique de Sa Sainteté Pie IX en confiant à Bernadette son identité : « Je suis l’Immaculée Conception », ce dont Bernadette, une fillette de quatorze ans, n’avait jamais entendu parler.

 

4. L’Assomption de la Vierge Marie

Le 1er novembre 1950, le Pape Pie XII définit le Dogme de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie, que « les simples fidèles, les représentants des nations et des provinces ecclésiastiques, ainsi que de nombreux Pères » espéraient tant, surtout depuis la proclamation du Dogme de l’Immaculée Conception. L’Église était en liesse quand le Pape Pie XII déclara :

«NOUS PROCLAMONS, DÉCLARONS ET DÉFINISSONS QUE C’EST UN DOGME DIVINEMENT RÉVÉLÉ QUE MARIE, L’IMMACULÉE MÈRE DE DIEU, TOUJOURS VIERGE, À LA FIN DU COURS DE SA VIE TERRESTRE, A ÉTÉ ÉLEVÉE EN ÂME ET EN CORPS À LA GLOIRE CÉLESTE.»

 

5. Un dernier Dogme marial

Or, dès le mois d’avril 1951, après avoir donné Sa Prière et décrit Son Image qui doit être propagée à travers le monde, la Dame de Tous les Peuples demande à la voyante d’Amsterdam que l’Église proclame un nouveau et dernier Dogme Marial : « Marie, CoRédemptrice, Médiatrice et Avocate » :

 

– « Mes pieds sont solidement posés sur le globe de la terre, parce que le Père et le Fils “VEUT”, en ce temps-ci, dans ce monde-ci, m’envoyer en qualité de CoRédemptrice, Médiatrice et Avocate. Et tel sera l’objet du nouveau et dernier Dogme marial. (...) Cette Image doit précéder. Ce Dogme sera fortement controversé ; mais il sera promulgué » (31 mai 1951).

 

– « Ce Dogme sera comme la clé de voûte du Mystère Marial » (4 avril 1954).

 

– « Ma prophétie : “Tous les Peuples me diront bienheureuse”, sera tout entière accomplie quand le Dogme sera proclamé (...). Quand le Dogme, le dernier Dogme de l’histoire mariale, aura été promulgué, c’est alors que la Dame de toTs les Peuples donnera la Paix au monde, la vraie Paix.

« Mais avant cela, il faut que les peuples, en union avec l’Église, récitent ma Prière. Mais il faut qu’ils sachent que la Dame est venue en qualité de CoRédemptrice, Médiatrice et Avocate. Qu’il en soit ainsi ! » (31 mai 1954).

 

Une grande controverse

Mais la Dame a aussi prévenu Sa messagère de la grande controverse que suscitera ce Dogme. Toutefois, ce Dogme sera promulgué et marquera une ère nouvelle :

 

– « J’ai déjà dit combien ce Dogme susciterait des oppositions. Toutefois, l’Église de Rome, qui aura beaucoup à lutter pour cela, le promulguera enfin. L’Église de Rome saura faire face aux résistances. L’Église de Rome croîtra en force et en puissance dans la mesure même où elle affrontera ces résistances » (29 avril 1951).

 

Source : http://www.communaute-dame.qc.ca

 

 

Preghiera-della-Signora-di-tutti-i-Popoli--parousie.over-bl.gif

Preghiera della Signora di Tutti i Popoli

 

 

 

Messages de La Dame de Tous Les Peuples

 

 

Oracion-a-la-Senora-de-todos-los-Pueblos--parousie.over-bl.gif

Oración a la Señora de Todos los Pueblos

 

 

 

Marie Corédemptrice,

Médiatrice de Toutes grâces

et Avocate

 

La demande en faveur du cinquième dogme marial "Marie Co-rédemptrice" fut présentée au Saint-Père par le Cardinal Télesphore Toppo en 2006.

 

Du 3 au 7 mai 2005, nombre de cardinaux, archevêques et évêques du monde entier se sont rassemblés à Fatima, au Portugal, pour un symposium, sur Marie Co-rédemptrice.

Ce symposium était organisé et sponsorisé par six cardinaux : leurs éminences

Télesphore cardinal Toppo de Ranchi, Inde ;

Edouard cardinal Dagnon de Montréal, Canada ;

Luis, cardinal Aponte Martinez de Saint-Jean, Porto Rico ;

Ricardo cardinale Vidal de Cebu, Philippines ;

Ernesto cardinal Corripio Ahumada de Mexico, Mexique ;

et Varkey cardinal Vithayathil de Ernakulam-Angamaly, Inde.

Des théologiens de renommée internationale présentaient leurs exposés sur divers aspects du rôle de Notre-Dame comme Co-rédemptrice, en italien, espagnol et anglais. Plusieurs cardinaux et évêques ont aussi apporté leur contribution par leur propre réflexion théologique.

A la fin de ce symposium, les cardinaux et évêques présents conclurent unanimement pour la soumission et la signature d’une nouvelle pétition (ou Votum) à Sa Sainteté, le pape Benoît XVI, en vue d’une définition dogmatique solennelle de Notre-Dame, comme la Mère spirituelle de tous les peuples, sous ses trois aspects de Co-rédemptrice, Médiatrice de toutes grâces et Avocate.

Témoignage du Cardinal Toppo, co-président du symposium de Fatima

« Le samedi 3 juin 2006, j’ai eu de privilège d’avoir une audience privée avec Sa Sainteté le pape Benoît XVI. En demandant cette audience, mon intention première était de présenter au Saint-Père les Acta des exposés théologiques du symposium de Fatima 2005 sur la Co-rédemption de Marie, ainsi que le votum écrit en latin et signé par un nombre significatif de cardinaux et d’évêques qui requièrent la solennelle définition papale de Notre-Dame comme Mère spirituelle de tous les peuples, co-rédemptrice, Médiatrice de toutes grâces, et Avocate.

Durant nos 15 minutes d’audience, le Saint-Père a reçu le Votum et les Acta avec un vif intérêt. Il fut surpris que tant de cardinaux et d’évêques aient signé le Votum. Il examina alors brièvement le texte des Acta et dit qu’il voulait lire l’Acta avant de le transmettre à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi pour examen, comme le prévoit le protocole.

Maintenant, engageons-nous tous dans une prière fervente pour cette pétition en faveur du dogme marial, dans la confiance que notre Seigneur et Notre-Dame feront tout ce qui est nécessaire pour porter cette cause à son accomplissement, unis par nos engagements dans la prière et l’effort. »

 

Source : http://www.chretiensmagazine.fr

 

 

La-Dame-de-tous-les-Peuples--Allemagne--parousie.over-blog-jpg

 

 

Conférence à Rome

sur le 5ème Dogme Marial

 

Des évêques des Philippines, du Nigeria, d’Argentine, d’Espagne, de l’Inde et un professeur anglican des Etats-Unis se sont rencontrés en mars dernier (2010) près de la Basilique Saint Pierre afin de promouvoir une proclamation solennelle du 5ème dogme marial. Pendant cette journée d’étude organisée par la revue “Inside the Vatican”, il a été question des titres à attribuer à Marie : Co-rédemptrice, Médiatrice de toutes les grâces, Avocate du Peuple de Dieu, et des conséquences que leur définition par l’Eglise pourrait avoir sur la foi des catholiques et des non catholiques. La proposition d’un nouveau dogme marial a fait naître des doutes dans plusieurs milieux d’Eglise, et pour l’instant, Benoît XVI ne s’est pas encore prononcé. Quelques participants à la rencontre ont livré leurs impressions à H2Onews. Mgr Malayappan Chinnappa, archevêque de Madras-Mylapore, en Inde, estime qu’attribuer à Marie le titre de co-rédemptrice ne diminue en rien l’oeuvre de rédemption du Christ. “Nous n’établissons aucune égalité: Jésus est le Rédempteur, Marie est la Co-rédemptrice. Par le préfixe ‘co’, ‘cum’, nous mettons Marie à la deuxième place. En effet, elle coopère avec le Rédempteur, son Fils Unique, Notre Seigneur Jésus Christ. Donc, l’Eglise ne devrait pas avoir peur de proclamer Marie ‘Co-rédemptrice’”. Judith Gentle, anglicane, membre de la Société mariologique Notre Dame de Walsingham au Royaume Uni et théologienne près l’Université de Steubenville, dans l’Ohio, a parlé du 5ème dogme commme d’une reconnaissance du rôle que le Christ a confié à Marie. “Je crois qu’il n’est pas seulement question du titre car en le proclamant nous donnons notre autorisation à quelque chose qui est déjà vraie de par elle-même. Donc, nous disons au Seigneur, à Son Fils divin : nous voulons que Ta Mère joue le rôle que tu lui as confié, à savoir celui de notre Mère spiritelle”. “Nous disons à Dieu : nous sommes prêts, nous contemplons ta Mère ; nous voulons qu’elle agisse en notre faveur dans la plénitude que tu lui as donnée pour l’éternité”. L’archevêque de Lipa aux Philippines, Mgr Ramon Arquelles, a parlé de l’importance et du sens que revêt le dogme pour son pays et pour le reste du monde. “Aux Philippines, la foi est très mariale. Et nous mettons tout en oeuvre pour promouvoir ce 5ème dogme marial car nous pensons que notre pays et le reste du monde ont un grand besoin de Notre Mère Bénie”.

 

Source : http://www.h2onews.org

 

 

 

 

Loading...

 

 

Priere-a-La-Dame-de-tous-les-Peuples--parousie.over-blog-gifPrière à la Dame de Tous les Peuples

 

 

 

Opinion du Cardinal Ratzinger 

 

"Plus d'un million de croyants demandent que l'Eglise catholique déclare Marie "corédemptrice". Cèdera-t-on à ce souhait, ou s'agit-il d'une hérésie ?"

Le cardinal Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, répond qu'il ne croit pas "qu'on satisfera" à ce souhait :

"La réponse de la Congrégation pour la doctrine de la foi consiste à dire que ce qui est visé ici est déjà mieux exprimé par d'autres titres de Marie, et que le concept de "corédemptrice" s'écarte aussi bien de l'Ecriture que des écrits patristiques, ce qui suscite des malentendus.

Ce qui est juste dans cette appellation, c'est que le Christ ne reste pas extérieur et forme une nouvelle et profonde communauté avec nous. Tout ce qui est à lui sera nôtre et tout ce qui est nôtre, il l'a fait sien. Ce grand échange est le contenu spécifique de la rédemption, notre libération et notre accès à la communion avec Dieu. Parce que Marie anticipe l'Eglise comme telle, qu'elle est l'Eglise en personne, cet "être-avec" est réalisé en elle de façon exemplaire.

Mais cet "avec" ne doit pas faire oublier le "d'abord" du Christ. Tout vient de lui, comme le soulignent les épîtres aux Ephésiens et aux Colossiens. Marie aussi est tout ce qu'elle est par lui. Le terme de "corédemptrice" obscurcirait cette donnée originelle. Une bonne intention s'exprime dans un mauvais vocable. Dans le domaine de la foi, la continuité avec la langue de l'Ecriture et des Pères est essentielle. La langue n'est pas manipulable à volonté."

 

Question du journaliste Peter Seewald au Cardinal Joseph Aloisius Ratzinger, devenu le Pape Benoît XVI, dans le livre "Voici quel est notre Dieu" (éditions Plon - Mame, 2001), pages 215-216.

 

 

Voici quel est notre dieu (2001), parousie.over-blog.fr

 

 

 

 

Pétition pour le Cinquième Dogme Marial

à envoyer par courrier au Vatican

 

Nous vous exhortons à signer la pétition ci-dessous et à l'adresser par courrier à Sa Sainteté le Pape Benoît XVI, afin qu'il déclare solennellement que la Vierge Marie est la Mère Spirituelle de tous les Peuples dans son rôle de Corédemptrice, Médiatrice de Toutes Grâces et Avocate. Vous pouvez aussi composer vous-même une pétition avec vos propres mots, et l'adresser par courrier à l'adresse ci-dessous. Au bas de la pétition, vous pouvez indiquer votre nom et adresse.

 

À Sa Sainteté le Pape Benoît XVI

Palais Apostolique

00120 Cité du Vatican

 

Votre Sainteté,

 

Dans un esprit d'amour filial et d'obéissance, nous, membres du Peuple de Dieu, désirons présenter humblement devant vous notre pétition et notre prière pour la solennelle définition papale du rôle révélé de Marie Très Sainte comme Mère Spirituelle de Tous les Peuples, sous ses trois principaux aspects de Corédemptrice, Médiatrice de Toutes Grâces et Avocate.

Nous croyons fermement, Saint Père, que la solennelle déclaration papale du rôle de la Bienheureuse Vierge Marie comme Mère Spirituelle de toute l'humanité dans les rôles que Dieu Lui a donné, comme Corédemptrice, Médiatrice de Toutes Grâces et Avocate, amènera de grandes Grâces à l'Église et au Monde en apportant une reconnaissance solennelle explicite, de la part de l'Église, de Son rôle Maternel, et en lui permettant ainsi d'exercer pleinement le don maternel que Jésus-Christ donna à l'humanité sur la Croix : "Femme, voici votre fils !... Voici votre Mère !" (Jn. 19:26-27). Nous croyons que cette proclamation dogmatique favorisera aussi la mission œcuménique authentique de l'Église en proclamant la vérité révélée concernant Marie, qui collabora de manière tout à fait unique à l'œuvre de notre rédemption, de telle sorte qu'Elle fut entièrement subordonnée et dépendante de Jésus-Christ, le seul Rédempteur Divin de la race humaine. 

À la vue des nombreuses crises graves auxquelles la famille humaine tout entière est affrontée actuellement, comprenant guerre, terrorisme, déclin moral et désastres naturels, nous vous demandons humblement de déclarer solennellement le dogme de Marie, Mère Spirituelle de Tous les Peuples, en précisant qu'Elle est Corédemptrice, Médiatrice de Toutes Grâces et Avocate, permettant ainsi l'entière réalisation de Ses rôles maternels d'intercession en faveur de l'humanité, ce qui, nous croyons, aura pour effet d'offrir une Grâce historique profonde et continue à l'Église et au Monde.

 

------------------------------------------------

 

------------------------------------------------

 

------------------------------------------------

 

Source : http://www.fifthmariandogma.com (fautes d'orthographe corrigées).

 

 

Notre-Dame-d-Akita-et-Soeur-Agnes-Katsuko-Sasagawa--parous.gif

Notre-Dame d'Akita et

Soeur Agnès Katsuko Sasagawa

 

 

 

Signature en ligne pour demander le Dogme de Marie Corédemptrice, Médiatrice et Avocate :

 

http://jesigne.fr/petitioncoredemptrice

 

 

usa.gif

 

 

 

 

Petition-5e-Dogme-Marial.png

 

 

Petition for the 5th Marian Dogma:

Mary as Coredemptrix,

Mediatrix of all Graces,

and Advocate

 

 

To His Holiness, Pope Benedict XVI

C/o Rev. Msgr. Gänswein, Private Secretary

Apostolic Palace

00120 Vatican City State

(Europe)

 

Your Holiness:

 

In a spirit of filial love and obedience, we, as members of the People of God, wish to humbly bring before you our petition and prayer for the solemn papal definition of the revealed role of Mary most holy as the Spiritual Mother of all peoples under its three principal aspects as Co-redemptrix, Mediatrix of all graces, and Advocate.

We firmly believe, Holy Father, that the solemn papal declaration of the Blessed Virgin Mary as the Spiritual Mother of all humanity in her roles which God has given her as Co-redemptrix, Mediatrix of all graces, and Advocate will bring great graces to the Church and the world by an explicit solemn recognition of her maternal role on the part of the Church, and thus allowing her to exercise fully the motherly gift which Jesus Christ gave to humanity from the cross: “Woman, behold, your son! … Behold, your mother!" (Jn. 19:26-27). We believe that this dogmatic proclamation will also further the authentic ecumenical mission of the Church by proclaiming the revealed truth about Mary, who collaborated in an altogether unique way in the work of our redemption in a manner that was completely subordinate to and dependent upon Jesus Christ, the one divine Redeemer of the human race.

In view of the many serious crises presently facing the entire human family, including war, terrorism, moral decline, and natural disaster, we humbly request that you solemnly declare the dogma of Mary as the Spiritual Mother all peoples, specifying that she is the Co-redemptrix, Mediatrix of all graces, and Advocate, and thus to provide for the full actuality of her motherly roles of intercession for humanity, which we believe will effect a profound historic and continuing grace for the Church and for the world.

 

------------------------------------------------

 

------------------------------------------------

 

------------------------------------------------

 

 

Mary-Co-redemptrix--Doctrinal-Issues-Today--Dr.-Mark-Mirava.jpg

 

"Mary Co-redemptrix, Doctrinal Issues Today"

by Dr. Mark Miravalle

 

"The wealth of ideas, principles, and outstanding theological exposition reflected in this volume, the work of an exceptional international team of theologians and mariologists, calls the contemporary bishop, pastor, theologian, or lay leader to dedicate time and attention to this important work and topic, so as to be properly informed and appreciative of the recent mariological development of the doctrine of Marian coredemption within the Church today.

In our present world situation, in the midst of so much human suffering and global unrest, is the relevance of the doctrine of Mary Co-redemptrix not obvious to us? What doctrine better conveys the Christian mystery of the supernatural value of human suffering under any condition, including conditions beyond our earthly control, than that of Mary Co-redemptrix?"

 

Edouard Cardinal Gagnon, P.S.S.

 

 

 

 

Prayer-to-The-Lady-of-all-Nations--parousie.over-blog.fr.gif

Prayer to the Lady of All Nations

 

 

 

Jean-Paul-II.png

 

 

 

Online Petition for the 5th Marian Dogma

 

 

 

The Message of Mary Coredemptrix at Akita (Japan), by Fr. Thomas Teiji Yasuda, S.V.D.

 

 

Petition-multiple-5e-Dogme-Marial.jpg

 

 

Mere-Teresa.png

 

 

Mere-Teresa-et-Marie-Coredemptrice.jpg

 

 

 

Mary Coredemptrix, Mediatrix and Advocate, by Doc Mark I. Miravalle, S.T.D.

 

 

 

Maximilien-Kolbe-et-Cardinal-Mercier.png

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 21:37

Carlo-Dolci--1616-1686---Saint-Sebastien--parousie.over-bl.jpg

Saint-Sébastien

Carlo Dolci

 

 

 

 

 

 

"Le prêtre est revenu.

Il a des cheveux blancs, l’air très doux, une bonne et respectable figure ; c’est en effet un homme excellent et charitable. Ce matin, je l’ai vu vider sa bourse dans les mains des prisonniers. D’où vient que sa voix n’a rien qui émeuve et qui soit émue ? D’où vient qu’il ne m’a rien dit encore qui m’ait pris par l’intelligence ou par le cœur ?

Ce matin, j’étais égaré. J’ai à peine entendu ce qu’il m’a dit. Cependant ses paroles m’ont semblé inutiles, et je suis resté indifférent ; elles ont glissé comme cette pluie froide sur cette vitre glacée.

Cependant, quand il est rentré tout à l’heure près de moi, sa vue m’a fait du bien. C’est parmi tous ces hommes le seul qui soit encore homme pour moi, me suis-je dit. Et il m’a pris une ardente soif de bonnes et consolantes paroles.

Nous nous sommes assis, lui sur la chaise, moi sur le lit. Il m’a dit : – Mon fils… Ce mot m’a ouvert le cœur. Il a continué :

– Mon fils, croyez-vous en Dieu ?

– Oui, mon père, lui ai-je répondu.

– Croyez-vous en la sainte église catholique, apostolique et romaine ?

– Volontiers, lui ai-je dit.

– Mon fils, a-t-il repris, vous avez l’air de douter.

Alors il s’est mis à parler. Il a parlé longtemps ; il a dit beaucoup de paroles ; puis, quand il a cru avoir fini, il s’est levé et m’a regardé pour la première fois depuis le commencement de son discours, en m’interrogeant :

– Eh bien ?

Je proteste que je l’avais écouté avec avidité d’abord, puis avec attention, puis avec dévouement. Je me suis levé aussi.

– Monsieur, lui ai-je répondu, laissez-moi seul, je vous prie.

Il m’a demandé :

– Quand reviendrai-je ?

– Je vous le ferai savoir.

Alors il est sorti sans rien dire, mais en hochant la tête, comme se disant à lui-même :

– Un impie !

Non, si bas que je sois tombé, je ne suis pas un impie, et Dieu m’est témoin que je crois en lui. Mais que m’a-t-il dit, ce vieillard ? rien de senti, rien d’attendri, rien de pleuré, rien d’arraché de l’âme, rien qui vînt de son cœur pour aller au mien, rien qui fût de lui à moi. Au contraire, je ne sais quoi de vague, d’inaccentué, d’applicable à tout et à tous ; emphatique où il eût été besoin de profondeur, plat où il eût fallu être simple ; une espèce de sermon sentimental et d’élégie théologique. Çà et là, une citation latine en latin. Saint Augustin, Saint Grégoire, que sais-je ? Et puis, il avait l’air de réciter une leçon déjà vingt fois récitée, de repasser un thème, oblitéré dans sa mémoire à force d’être su. Pas un regard dans l’œil, pas un accent dans la voix, pas un geste dans les mains.

Et comment en serait-il autrement ? Ce prêtre est l’aumônier en titre de la prison. Son état est de consoler et d’exhorter, et il vit de cela. Les forçats, les patients sont du ressort de son éloquence. Il les confesse et les assiste, parce qu’il a sa place à faire. Il a vieilli à mener des hommes mourir. Depuis longtemps il est habitué à ce qui fait frissonner les autres ; ses cheveux, bien poudrés à blanc, ne se dressent plus ; le bagne et l’échafaud sont de tous les jours pour lui. Il est blasé. Probablement il a son cahier ; telle page les galériens, telle page les condamnés à mort. On l’avertit la veille qu’il y aura quelqu’un à consoler le lendemain à telle heure ; il demande ce que c’est, galérien ou supplicié, et relit la page ; et puis il vient. De cette façon, il advient que ceux qui vont à Toulon et ceux qui vont à la Grève sont un lieu commun pour lui, et qu’il est un lieu commun pour eux.

Oh ! qu’on m’aille donc, au lieu de cela, chercher quelque jeune vicaire, quelque vieux curé, au hasard, dans la première paroisse venue ; qu’on le prenne au coin de son feu, lisant son livre et ne s’attendant à rien, et qu’on lui dise :

Il y a un homme qui va mourir, et il faut que ce soit vous qui le consoliez. Il faut que vous soyez là quand on lui liera les mains, là quand on lui coupera les cheveux ; que vous montiez dans sa charrette avec votre crucifix pour lui cacher le bourreau ; que vous soyez cahoté avec lui par le pavé jusqu’à la Grève ; que vous traversiez avec lui l’horrible foule buveuse de sang ; que vous l’embrassiez au pied de l’échafaud, et que vous restiez jusqu’à ce que la tête soit ici et le corps là.

Alors, qu’on me l’amène, tout palpitant, tout frissonnant de la tête aux pieds ; qu’on me jette entre ses bras, à ses genoux ; et il pleurera, et nous pleurerons, et il sera éloquent, et je serai consolé, et mon cœur se dégonflera dans le sien, et il prendra mon âme, et je prendrai son Dieu.

Mais, ce bon vieillard, qu’est-il pour moi ? que suis-je pour lui ? Un individu de l’espèce malheureuse, une ombre comme il en a déjà tant vu, une unité à ajouter au chiffre des exécutions.

J’ai peut-être tort de le repousser ainsi ; c’est lui qui est bon et moi qui suis mauvais. Hélas ! ce n’est pas ma faute. C’est mon souffle de condamné qui gâte et flétrit tout.

On vient de m’apporter de la nourriture ; ils ont cru que je devais avoir besoin. Une table délicate et recherchée, un poulet, il me semble, et autre chose encore. Eh bien ! j’ai essayé de manger ; mais, à la première bouchée, tout est tombé de ma bouche, tant cela m’a paru amer et fétide !"

 

"Le Dernier Jour d’un condamné", roman (réquisitoire contre la peine de mort) de Victor Hugo à 27 ans, chapitre XXX, 1829.

 

 

 

"Le Dernier Jour d'un condamné" audio mp3

 

 

 


Non je ne suis pas un impie - Roberto Alagna 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez la playlist Robert Alagna - Airs Sacrés avec Roberto Alagna

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 03:46

Estocade--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Je suis en deuil, et j’ai honte d’être français aujourd’hui : La tauromachie française a été classée, le 22 avril 2011, au patrimoine immatériel français par le Ministère prétendu de la Culture, qui s’est arrogé le droit de le décréter, au même titre que la gastronomie française avait été inscrite comme Patrimoine immatériel par l’Unesco, le 16 novembre 2010.

 

Quoi de plus barbare, de plus sanglant, de plus immonde et de plus inhumain (et de dangereux pour le matador) que la mise à mort d’un taureau, de façon révoltante, sur la place publique : l’ignoble arène, devant une foule de femmes et d’hommes exultant de joie dans le sang de la bête innocente immolée !

 

Sous prétexte de pseudo-traditions qui donnent la nausée et évoquent plutôt les actes de barbarie perpétrés dans les arènes de l’Antique Rome, force est de constater que l’homme, au lieu d’évoluer, a involué, malgré le développement de son « intelligence ».

 

 

L-homme-mort-d-Edouard-Manet--1864-1865---National-Gallery-.jpg

"L'homme mort"

Edouard Manet (1864-1865)

National Gallery of Art, Washington D.C.

 

 

 

La peine de mort, comme elle a été abolie en France en 1981 pour les hommes, devrait l’être pour les taureaux et tous les animaux en général, qui périssent inutilement pour satisfaire les instincts sanguinaires de l’homme, qui va ensuite se régaler de gardiane de taureau, pitoyable recette camarguaise.

 

La corrida (corrida de toros en Espagne et en Amérique latine, tourada au Portugal) ne devrait plus exister dans un monde civilisé, sauf à être divertissante et inoffensive dans des jeux télévisés d’été, ou sous forme de Course camarguaise (ancienne « Course à la cocarde »), avec ses razeteurs (ou raseteurs).

 

De plus, les férias sont un prétexte rêvé et légal pour des beuveries généralisées pendant plusieurs jours dans les villes organisatrices.

 

Il est beau le progrès, elle est belle la dignité de l’homme !...

 

Patrick, l'auteur du blog

 

 

Alliance anti corrida

 

 

Oui-aux-taureaux--non-aux-corridas--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Fondation Brigitte Bardot

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 09:49

The-Last-Supper-by-Thammasak-Aueragsaku--La-Cene-art-Thai.jpg

"The Last Supper" (la Cène)

Art Thaï par Thammasak Aueragsaku

 

 

 

Source principale de l'article : mepasie.org

 

 

 


Présentation des Missions Etrangères par mepasie

 

 

 

Je vous parlerai en particulier de la Thaïlande (anciennement Siam), avec une superficie et une population presque similaires à celles de la France.

 

Pour moi, il y a "2 Thaïlandes", l’une spirituelle, à 95 % de confession bouddhiste Theravāda, prônant la liberté de culte et la tolérance religieuse. Avec 30 000 monastères, 250 000 moines et près de 100 000 novices, la Thaïlande est un Royaume immémorial et empreint de spiritualité. Il existe aussi quelque 4 % de musulmans, 1 % de chrétiens et des animistes, notamment chez les peuples montagnards, appelés avec mépris par les autorités : ชาวเขา (Chao Kǎo), c'est-à-dire tribus montagnardes ("Hill Tribes").

 

 

-His-Holiness-the-Dalai-Lama-I---Hedy-Klineman--parousie.ov.jpg

"His Holiness the Dalai Lama I"

Hedy Klineman

 

 

La 2ème Thaïlande nous fait retomber violemment et tristement sur terre, même si Bangkok, la capitale (Krungthep – กรุงเทพฯ) signifie « la Cité des anges ».

De nombreuses disparités existent entre pauvres majoritaires et riches.

En outre, le régime politique en Thaïlande, officiellement monarchie constitutionnelle, est très instable et influencé de près ou de loin par l’Armée.

Ce pays est hélas et surtout connu pour la prostitution, notamment infantile, qui engendre un infâme tourisme international, et dont les autorités thaïlandaises tirent de coupables profits, en étant plutôt laxistes sur la répression ou l’interdiction de ces pratiques ancrées depuis longtemps dans ce pays, entre autres.

Un phénomène socioculturel récent et populaire, tout aussi inquiétant, s’est développé à travers le pays : un « 3ème sexe » : les « Ladyboys »  (Khatoey ou Katoï, en Thaï : กะเทย), une sorte de travestis masculins, ou transsexuels, d’ailleurs tolérés par le Bouddhisme au même titre que l’homosexualité.

Par ailleurs, l’opium est largement produit et occasionne de nombreux trafics, tout comme les pierres précieuses très convoitées.

De surcroît, la corruption est présente à tous les niveaux de l’Etat, notamment chez les fonctionnaires et les policiers, engendrant parfois des pratiques dignes de la Mafia.

Une mosaïque d’ethnies cohabitent et pour certaines, notamment les Karens (Yangs ou Kariangs, en Thaï : กะเหรี่ยง, 10 % en Thaïlande, génocidés au Myanmar, l'ancienne Birmanie, depuis 1948,) et les Hmongs (en Thaï : ชาวม้ง, surtout au Laos, en conflit), sont réprimées. De plus, le sud musulman (Royaume de Patani) est secoué par des violences interreligieuses et un séparatisme guerrier et meurtrier, en conflit avec un pouvoir central qui a décrété l’état d’urgence dans cette région depuis le 19 juillet 2005...

 

Le chantier est donc gigantesque, l’œuvre à accomplir titanesque. Sur les traces des Jésuites d’antan, comme Saint François Xavier, ou sur celles de Saints Missionnaires comme Saint Théophane Vénard, qui partaient évangéliser l’Asie et l’Extrême-Orient, que de nombreuses vocations fleurissent pour porter la Parole de Dieu dans les cœurs des peuples d’Asie et des contrées les plus reculées !

 

Patrick, l’auteur du blog

 

 


Présentation de la Thaïlande par mepasie

 

 

 

Thai-Pater-Noster--parousie.over-blog.fr.jpg

Notre Père en Thaïlandais

 

 

 


L'Eglise en Thailande... par mepasie

 

 

 

Thai-Garuda-emblem--parousie.over-blog.fr.png

Armoiries de Thaïlande

Oiseau mythologique Garuda

 

 

 


Eymeric, volontaire MEP à Bangkok par mepasie

 

 

 

Christian-Thai-prayers---Prie-.is--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 


Eymeric en mission dans une école pauvre de... par mepasie

 

 

 

Thai-Ave-Maria--parousie.over-blog.fr.jpg

Je Vous salue Marie en Thaïlandais

 

 

 


Claire, Volontaire MEP en Thailande par mepasie

 

 

 

Drapeau-Thailandais--parousie.over-blog.fr.jpg

Drapeau Thaïlandais

 

 

 


Clémence, Volontaire MEP en Thailande par mepasie

 

 

Drapeau-Thailandais--4---parousie.over-blog.fr.gif

 

 


Père Olivier, missionnaire MEP en Thailande par mepasie

 

 

Drapeau-Thailandais--3---parousie.over-blog.fr.gif

 

 


Père Nicolas Lefebure par mepasie

 

 

Drapeau-Thailandais--2---parousie.over-blog.fr.gif

 

 


Cyrille, volontaire MEP en Thaïlande par mepasie

 

 

 

Drapeau-Hmong---Chao-Fah---parousie.over-blog.fr.gif

Drapeau Hmong "Chao Fa"

 

 

 


Raphael, volontaire MEP en Thaïlande par mepasie

 

 

 

Karen-National-Union-Flag--parousie.over-blog.fr.png

Drapeau d'Union Nationale Karen

 

 

 


Jean-Marc, volontaire en Thaïlande par mepasie

 

 

 

TAI-LAI--parousie.over-blog.fr.jpg

Notre Père en Thai Lai

 

 

 


350 ans des MEP à Ayuthaya par mepasie

 

 

  thai-lao-mien--parousie.over-blog.fr-copie-1.jpg

Notre Père en Thai Mien et Lao Mien

 

 

 


François, volontaire MEP en Thaïlande par mepasie

 

 

 

Notre-Pere-en-laotien--parousie.over-blog.fr.jpg

Notre Père en Laotien

 

 

 

Hmong-women-at-Coc-Ly-market--Sapa--Vietnam--parousie.over-.jpgFemmes Hmong 

 

 

 

 

 

 

Filles-et-femme-Karen--parousie.over-blog.fr.jpg

Filles et femme Karen

 

 

 

Thaïlande, parousie.over-blog.fr

 

 

 

 

 

บทภาวนาที่สำคัญ

 

 

บทข้าแต่พระบิดา

 

ข้าแต่พระบิดาของข้าพเจ้าทั้งหลาย พระองคสถิตในสวรรค์ พระนามพระองค์จงเป็นที่สักการะ พระอาณาจักรจงมาถึง พระประสงค์จงสำเร็จในแผ่นดินเหมือนในสวรรค์ โปรดประทานอาหารประจาวัน แก่ข้าพเจ้าทั้งหลายในวันนี้ โปรดประทานอภัยแก่ข้าพเจ้า เหมือนข้าพเจ้าให้อภัยแก่ผู้อื่น โปรดช่วยข้าพเจ้าไม่ให้แพ้การผจญ แต่โปรดช่วยให้พ้นจากความชั่วร้ายเทอญ อาแมน

 

 

บทข้าพเจ้าเชื่อ

 

ข้าพเจ้าเชื่อในพระเจ้า พระบิดาผู้ทรงสรรพานุภาพ ทรงเนรมิตฟ้าดิน ข้าพเจ้าเชื่อในพระเยซูคริสตเจ้าพระบุตรหนึ่งเดียวของพระเจ้า องค์พระผู้เป็น เจ้าของข้าพเจ้าทั้งหลาย ทรงปฏิสนธิเดชะพระจิตเจ้า ทรงบังเกิดจากพระนาง มารีย์ พรหมจารี ทรงรับทรมานสมัยปอนทิอัส ปิลาต ทรงถูกตรึงกางเขนสิ้นพระชนม์ และทรงถูกฝังไว้ เสด็จสู่แดนมรณะ วันที่สามทรงกลับคืนพระชนมชีพจากบรรดาผู้ตายเสด็จสู่สวรรค์ ประทับเบื้องขวาพระเจ้า พระบิดาผู้ทรงสรรพานุภาพ แล้วจะเสด็จมาพิพากษาผู้ เป็นและผู้ตาย ข้าพเจ้าเชื่อในพระจิตเจ้า พระศาสนจักรศักดิ์สิทธิ์สากล ความสัมพันธ์เป็นหนึ่งเดียวของผู้ศกัดส์ิิทธ์ิการอภยับาปการกลับคืนชพีของร่างกายและชีวิตนิรันดร อาแมน

 

 

บทวันทามารีย์

 

วันทามารีย์ เปี่ยมด้วยพระหรรษทาน พระเจ้าสถิตกับท่านผู้ได้รับพระพรกว่าสตรีใด ๆ และพระเยซูโอรสของท่านทรงได้รับพระพรยิ่งนัก สันตะมารีย์ พระมารดาพระเจ้า โปรดภาวนาเพื่อลูกทั้งหลายผู้เป็นคนบาป บัดน้ีและเม่ือจะตาย อาแมน

 

 

บทเยซู มารีย์ โยเซฟ

 

เยซู มารีย์ โยเซฟ ข้าพเจ้าขอถวายดวงใจสติปัญญาและชีวิตแด่ท่าน เยซู มารีย์ โยเซฟ โปรดทรงช่วยข้าพเจ้าเมื่อใกล้จะตาย เยซู มารีย์ โยเซฟ โปรดทรงช่วยข้าพเจ้าให้สิ้นใจอย่างราบรื่นในศีลในพรของท่านด้วยเทอญ

 

 

 

Christian Thai prayers - Prières chrétiennes en Thaïlandais

 

 

 

Partager cet article
Repost0