Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 11:23

J.-de-Cronstadt-adhesion-a-la-nation-russe-parousie.over-.jpg

Sergiev Ivan Ilitch dit Jean de Cronstadt (ou Kronstadt)

Иван Ильич Се́ргиев - Иоанн Кронштадтский

Archiprêtre de l’Église orthodoxe russe

né le 19 octobre 1829 à Sura (Goubernia d'Arkhangelsk)

(Сура, Архангельская губерния)

mort le 20 décembre 1908 à Kronstadt (Goubernia de Saint-Pétersbourg)

(КронштадтСанкт-Петербургская губерния)

Canonisé par le Concile de l'Église russe réuni à Zagorsk

(Serguiev Possad - Сергиев Посад), le 8 juin 1990 

 

 

Armoiries-Cronstadt--St-Petersbourg--parousie.over-blog.fr.png

 

 

« Nous ne cesserons jamais, Ô Sainte Mère de Dieu,

tout indignes que nous sommes, de louer Votre puissance ;

car si Vous ne nous assistiez pas de Vos prières,

quel est celui qui nous aurait délivré de nos calamités ? »

 

Saint Jean de Cronstadt

« Le Serviteur des exclus et des déshérités »

 

 

-------------------parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Слава в вышних Богу и на земле мир,

людям Его благоволения.

 

Gloria in excélsis Deo et in terra

pax homínibus bonæ voluntátis.

 

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux,

 et paix sur la terre aux hommes qu'il aime.

 

 

Acathiste à Saint Jean de Cronstadt

 

 

Peinture-Jean-de-Cronstadt-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

"MA VIE EN JÉSUS-CHRIST"

"МОЯ ЖИЗНЬ ВО ХРИСТЕ"

d'après le journal spirituel de Jean de Cronstadt

Chapitre 2

« De la Prière »

 

 

--------------------parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

1. De l’esprit de la prière

La prière, c'est l'élévation de l'esprit et du coeur vers Dieu. D'où il suit que ceux dont l'intelligence et le coeur sont trop attachés aux choses terrestres, comme l'argent, les honneurs, ou adonnés aux passions telles que la haine ou l'envie, ceux-là ne sont pas capables de prier ; car les passions en général captivent le coeur, autant que Dieu le dilate et lui donne la vraie liberté.

- Lorsqu'un homme mauvais s'adresse à un homme de bien pour le prier de lui venir en aide, il fait tout son possible pour lui ressembler en apparence, afin que sa demande soit couronnée de succès. Il faut qu'il en soit de même lorsqu'il adresse sa prière au Seigneur, ou à sa très pure Mère, ou aux anges, ou aux saints. Pour que notre prière soit exaucée, il faut tâcher de ressembler autant que possible au Seigneur, ou à sa très pure Mère, ou aux anges, ou aux saints. C'est là qu'est le secret de notre rapprochement de Dieu et du prompt succès de nos prières.

- Il y a des gens qui disent : Nous nous lassons bien vite de prier. Et pourquoi ? Parce que vous ne vous représentez pas vivement le Seigneur comme étant toujours auprès de vous. Contemplez-Le continuellement des yeux de la foi, et vous passerez alors toute une nuit à prier sans éprouver la moindre fatigue. Que dis-je, une nuit ! Vous resterez trois jours et trois nuits à prier et vous ne serez pas fatigué. Rappelez-vous les stylites. Ils sont restés des années entières en état de prière sur une colonne et triomphaient de la chair qui, chez eux aussi, comme chez nous, était sujette à la paresse. Et vous, vous trouverez pénible quelques heures, que dis-je, une petite heure de prière en commun avec vos frères !

 

 

-.---------.---------------------.jpg

 

 

- Dans la prière qui contient une demande, l'essentiel, c'est la foi en Dieu, un désir sincère et ferme d'obtenir les biens que nous demandons, ainsi que le désir de ne plus retomber dans les péchés dont nous nous repentons. Or, souvent ce désir est sur nos lèvres et dans notre pensée, mais notre coeur reste insensible ; ou, autrement dit, nous nous détournons du péché dans nos paroles, mais le coeur ne le fait pas et nous continuons à persévérer dans les péchés, dont nous demandons à être délivrés. C'est ainsi que la prophétie d'Isaïe s'accomplit sur nous : Ce peuple M'honore du bout de ses lèvres, et son coeur est loin de Moi. (Is 29,13).

- Notre Père, qui êtes aux cieux ! Quel sublime, émouvant et religieux spectacle, lorsque nous entendons dans une réunion nombreuse à l'église, ou dans un cercle de famille, ou dans une réunion d'élèves ou de militaires, ces paroles prononcées du fond de l'âme et sortant, on le dirait, véritablement d'un seul coeur et d'une seule bouche ! Quel sublime spectacle, lorsque nous voyons que ces paroles se réalisent dans la vie même des hommes ! Et en vérité, elles se réalisent quand chacun a pour les autres un sentiment d'amour fraternel ; que tous vivent en paix, les cadets obéissant à leurs aînés, ceux qui ont moins d'esprit à ceux qui en ont plus, rendant l'un à l'autre ce qui leur est dû, se respectant mutuellement, et toujours prêts à céder l'un à l'autre quand il s'agit d'honneur et de préséance : Prévenez-vous par des témoignages d'honneur. (Rom 12,10). Quel spectacle véritablement céleste, lorsque les membres nombreux d'une famille, en se mettant à table, répètent tous de la bouche et du coeur : Notre Père ! confessant le seul Père céleste comme leur très saint Maître, désirant que sa Volonté soit uniquement faite sur la terre et le considérant comme celui qui seul nourrit toutes les créatures ! Quel spectacle imposant lorsque le maître de la maison attribue tout ce dont il dispose en fait de nourriture et de boisson non à lui-même, mais à Dieu ; lorsque, regardant les dons de Dieu comme appartenant à tous, il estime le moindre comme son égal et se croit l'obligé de celui qui lui fait l'honneur de s'asseoir à sa table ! Mais quel saisissant et émouvant spectacle se produirait, si toute la terre, tous les peuples, de leurs bouches et de leurs coeurs unis, s'écriaient, les regards tournés au ciel : Notre Père ! qui êtes aux cieux ! que votre nom soit sanctifié - en nous tous ! Que votre règne arrive, tel qu'il était au commencement, avant le péché ; que votre Volonté clémente et parfaite soit faite sur la terre éternellement, comme elle se fait au ciel, et que l'abus de liberté disparaisse ! Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour, pardonnez-nous nos offenses, etc. Oh ! si tous les hommes avaient ces mêmes pensées et ces mêmes désirs ! Mais il en sera ainsi un jour : Oui, ce jour viendra où tout le genre humain ne formera qu'un seul troupeau, où il n'y aura qu'un bercail et qu'un Pasteur. (Jn 10,16).

 

 

-------------------Cronstadt-parousie.over.jpg

 

 

- Moyen de réussir dans une bonne oeuvre. - Lorsque tu fais ta prière du soir ou du matin, demande-toi bien ce que tu as à faire pour accomplir cette oeuvre et désire sincèrement d'en venir à bout pour la gloire de Dieu. Le Seigneur et sa très pure Mère éclaireront ton esprit, inspireront à ton coeur une pensée lumineuse qui te fera voir comment tu dois agir pour l'accomplir. Si tu veux par exemple écrire un discours ou un sermon et ne sais quel sujet choisir dans ton coeur en ce moment aride et privé des eaux vives de la grâce, penses-y bien sincèrement pendant ta prière et le Seigneur, ainsi que sa très pure Mère, te montreront clairement le sujet que tu dois prendre avec tous ses détails, au point que ton coeur soudainement éclairé verra nettement tous les côtés du sujet que tu auras à traiter.

- Lorsque tu vois que ton prochain a des défauts et des passions, prie pour lui. Prie pour chacun, même pour tes ennemis. Si tu vois que ton frère est fier et acariâtre, qu'il se comporte envers toi ou envers les autres avec orgueil, prie pour lui, afin que Dieu éclaire sa raison et réchauffe son coeur du feu de sa grâce. Dis : "Seigneur, enseignez à votre serviteur tombé dans l'orgueil du démon la douceur et l'humilité, et bannissez de son coeur l'obscurité et le fardeau de l'orgueil satanique !" - Si tu vois qu'il est méchant, prie ainsi : "Seigneur, faites que votre serviteur devienne bon, par l'effet de votre grâce !" - S'il est avide d'argent et cupide, dis : "Ô notre trésor impérissable, ô notre richesse inépuisable, faites que votre serviteur que vous avez créé à votre image et à votre ressemblance, comprenne le mensonge trompeur de la richesse et sache que tout ce qui est terrestre n'est que vanité, ombre et rêve, que la vie de chaque homme n'est qu'une herbe éphémère, une toile d'araignée, et que vous seul êtes notre richesse, notre paix et notre joie !" -Si tu vois un envieux, prie de la manière suivante : "Seigneur, éclairez la raison et le coeur de votre serviteur en lui apprenant les dons sublimes innombrables et ineffables qu'il a reçus de votre inépuisable Générosité. Dans l'aveuglement de sa passion, il vous a oublié, ainsi que vos dons précieux, et se croit pauvre, étant même au sein de l'abondance dont vous l'avez comblé, et il regarde d'un oeil d'envie les biens qui appartiennent à vos serviteurs et dont, ô bienfaiteur inexprimable, vous nous comblez tous, chacun selon nos forces et selon les vues de votre Volonté. Ôtez, ô Seigneur très miséricordieux, le voile du démon des yeux du coeur de votre serviteur et accordez-lui la componction et les larmes du repentir et de la reconnaissance, afin que l'ennemi ne se réjouisse pas de s'être emparé de lui pour le détourner de votre Volonté." - Si tu vois un homme ivre, dis du fond du coeur : "Seigneur, jetez un regard de bonté sur votre serviteur, séduit par les désirs de ses entrailles et de la jouissance charnelle, faites-lui connaître la douceur de la sobriété et de l'abstinence ainsi que celle des fruits spirituels qu'elles apportent." - Lorsque tu vois quelqu'un qui est adonné à la bonne chère et en fait son unique bonheur, dis : "Seigneur, vous êtes notre meilleur régal, le régal à jamais impérissable et qui donne la vie éternelle ! Purifiez votre serviteur de l'impureté de la gourmandise, qui le rend entièrement charnel et étranger à votre Esprit, et faites-lui connaître la douceur de votre régal céleste et vivifiant, le régal de votre Corps et de votre Sang, ainsi que celui de votre sainte, vivante et agissante Parole." - Prie en ces termes ou autres pareils pour tous les coupables et ne te permets pas de mépriser qui que ce soit pour son péché ou de te venger de lui, car tu n'aurais fait par là qu'augmenter la plaie qui le ronge. Au contraire, corrige-le à force de conseils, de menaces et de punitions, combinés de façon à enrayer le mal, ou l'arrêter dans des limites modérées.

 

 

Ioann-of-Kronstadt-icon-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

- Notre Père ! que votre règne arrive. Le Seigneur règne partout, dans tout le monde visible. Il règne dans tous les coeurs des anges ; il règne aussi par sa puissance infinie et par sa justice sur les esprits du mal et sur les hommes adonnés au mal et à l'injustice. Les premiers sont par sa Volonté suprême enchaînés d'éternels liens et plongés dans les ténèbres jusqu'au jour du jugement, et les seconds sont condamnés à subir diverses punitions sur cette terre en attendant d'en subir encore dans l'éternité au milieu du feu inextinguible. Mais, comme il est la Verité, Il ne règne pas par sa Vérité ni dans les démons, ni dans les hommes du mal, ni dans les injustes, parce qu'ils renferment le mensonge. Il ne règne pas en eux par l'amour, parce qu'ils renferment la méchanceté. Il ne règne pas non plus dans les impies ni par la foi, ni par l'espérance et l'amour, ni par l'esprit d'obéissance absolue à ses lois : Mais pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur, et ne faites-vous pas ce que Je dis ? (Luc 6,46). Si vous m'aimez, gardez mes commandements. (Jn 14,15). Dieu règne sur moi, sur le moindre mouvement de mon âme et de mon corps, par exemple sur ma parole. Il règne sur mon corps et le fait obéir à ses lois pour tout ce qui concerne la nourriture, le repos, le sommeil, l'accroissement, le mouvement. Il règne sur mon âme par la pensée et la parole qui se produisent d'après ses lois. Mais Il ne règne pas toujours dans mon coeur, dans mes inclinations intimes et dans ma liberté. Je suis souvent enclin au mal et je commets le mal au lieu de faire le bien. Je m'oppose souvent au Seigneur et à ses lois. Je manque souvent de foi, je suis incrédule, égoïste, orgueilleux, je méprise les autres, je leur porte envie, j'ouvre mon âme à l'avarice, à la cupidité, à la soif de l'argent, à la sensualité ; je remplis tous les désirs de ma chair coupable ; je suis ambitieux, impatient, irascible, paresseux, je fais peu de bien, et s'il m'arrive d'en faire quelquefois, c'est grâce moins à ma volonté qu'à des circonstances étrangères à ma volonté et à mon cœur ; je ne compatis pas aux souffrances de mes semblables, qui sont comme moi membres d'un seul et même corps, c'est-à-dire de l'Église. En un mot, le Seigneur ne règne pas toujours en moi ni par mes pensées, ni par mes sentiments, ni par mes actions dans le domaine de la foi, de l'espérance et de l'amour.

- Rappelez-vous, au milieu de toutes vos affaires, de toutes vos occupations particulières ou officielles, que votre force, votre lumière, votre succès se trouve dans Jésus Christ et dans sa croix. C'est pourquoi n'oubliez jamais d'invoquer le Seigneur. En commençant n'importe quelle chose, dites : Jésus, prêtez-moi votre appui ! Jésus, éclairez-moi ! - Vous soutiendrez et vous réchaufferez par là votre foi et votre espérance en Jésus Christ, dont la force et la gloire réside dans les siècles des siècles.

 

 

----------------------------parous.jpg

 

 

2. Des qualités de la prière

- Une prière sincère peut nous faire obtenir de la Bonté et de la Mansuétude de Dieu tous les biens spirituels, de même que les biens matériels qui nous sont indispensables, pourvu que nous les désirions du fond du coeur et que notre prière soit ardente. Quelles prières sublimes nous dicte à cet effet la sainte Église ! Des prières qui sont bien faites pour disposer le Seigneur à nous accorder tout ce que nous Lui demandons. L'ennemi, qui connaît la Bonté de Dieu et la force de la prière, fait tout son possible pour nous en détourner. Tantôt, à l'heure de la prière, il nous suggère la distraction ou soulève nos passions et nos convoitises ; tantôt il nous inspire l'idée de nous hâter, et ainsi de suite.

La prière qui se fait par contrainte engendre la bigoterie, rend l'homme incapable de s'occuper de choses où la réflexion est nécessaire. Elle le remplit de mauvaise volonté, même pour les fonctions dont il est investi. Pour éviter ce malheur de la bigoterie pharisaïque, il faut prier de bonne volonté, avec énergie, avec coeur. Garde-toi de prier le Seigneur ni à cause du chagrin, ni à cause de la nécessité (c'est-à-dire par contrainte) : car Dieu aime celui qui donne avec joie. (2 Cor 9,7).

Il n'y a rien d'impossible pour un homme qui croit. Une foi vive et inébranlable peut opérer de grands miracles. Cependant, il y a des miracles qui se font indépendamment d'une ferme et sincère foi de notre part ; tels sont les miracles des sacrements, même si nous sommes incrédules ou infidèles en les célébrant ou les administrant : notre incrédulité anéantira-t-elle la Fidélité de Dieu ? (Rom 3,3). Notre méchanceté ne peut pas diminuer la Clémence et la Miséricorde inénarrable de Dieu ; notre ignorance ne peut pas affaiblir sa suprême sagesse, de même que notre faiblesse n'est pas capable d'amoindrir sa toute-puissance.

 

 

Jean-de-Cronstadt-a-l-orphelinat-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

- Lorsque tu récites tes prières, surtout d'après un livre, ne te hâte pas de les réciter sans te pénétrer de la vérité de toutes les paroles qu'elles renferment et que tu prononces et mets-les avant tout dans ton coeur. Tâche de faire tout ton possible pour arriver à ressentir sincèrement la vérité de ce que lu dis. Ton coeur pousse, tantôt par la paresse et par l'indifférence, tantôt par le doute et l'incrédulité, tantôt par la distraction et par le souci des objets et des soins terrestres, tantôt par le souvenir d'une offense survenue de la part de quelqu'un et par le désir de la venger, tantôt par l'idée des plaisirs mondains ou du charme éprouvé à la lecture d'un roman et autres livres pareils, - ton coeur, dis-je, pourra contrarier l'efficacité de ta prière. Rends-toi maître de ton coeur, donne-le généreusement à Dieu, comme une offrande agréable au Seigneur : mon fils, donne-moi ton coeur. (Prov 23,26). Et alors ta prière te rapprochera de Dieu, t'unira à Lui et au ciel entier, et te remplira de l'Esprit divin et des fruits qu'il apporte, tels que la vérité, la paix, la joie, la douceur, la patience, la tendresse du coeur. Il se peut pourtant qu'il te tarde de terminer ta prière pour donner le repos à ton corps fatigué ? Fais que ta prière soit sincère et tu t'endormiras d'un sommeil doux, tranquille et réconfortant. Ne te hâte donc pas de la faire tant bien que mal. Une demi-heure que tu y consacres te fera gagner trois heures du sommeil le plus suave, et avant d'aller à ton emploi ou à ton travail, lève-toi de meilleure heure, ne dors pas longtemps et fais tout de même une fervente prière : tu te sentiras tranquille, énergique, et tout ce que tu entreprendras dans la journée sera couronné de succès. Ton coeur éprouve-t-il le désir de se livrer à la vanité mondaine ? Brise ce désir et que son trésor soit non la vanité, mais Dieu. Apprends à ton coeur, avant tout, à s'attacher à l'Éternel par la prière et non à la vanité du monde, afin que tu ne sois pas livré à la honte aux jours de ta maladie et à l'heure de ta mort : tout riche que tu puisses être aux yeux du monde, tu te présenterais à Dieu pauvre de foi, d'espérance et d'amour. Si tu ne pries pas comme je viens de le dire, ta vie manquera de perfection, car tu ne pourras pas acquérir la foi sans cet entendement spirituel.

 

 

Ioann-of-Kronstadt-parousie.over-blog.fr.jpeg

 

 

- Nous voyons parfois quelqu'un avoir l'air de prier, mais ne faire par là que travailler pour le démon caché dans son coeur, parce qu'il ne prie que de la bouche, tandis que son coeur reste froid, et éloigné du Seigneur, sans ressentir, sans désirer ce que la bouche demande et profère. Il y a de même beaucoup de communiants, qui communient peu sincèrement, sans apporter au pied de l'autel tout l'amour dont ils devraient être pénétrés, mais venant communier de la bouche seule, lorsqu'ils ont dans le coeur l'incrédulité, l'indifférence, la passion du boire et du manger, l'amour de l'argent, l'orgueil, la colère, l'envie, la paresse, et que ce coeur est bien loin de Celui qui est tout amour, toute sainteté, toute perfection, toute sagesse et toute bonté. De pareils hommes doivent examiner leur conscience, se repentir sincèrement, et se rendre bien compte de l'importance de la prière en général et de la communion en particulier. L'indifférence envers Dieu et la froideur dans la prière viennent du démon, c'est de lui que vient ce froid glacial des âmes. Quant à nous, aimons le Seigneur ardemment, aimons-Le autant que doivent l'aimer ses enfants. Donnez-nous cet amour, ô Seigneur, car sans vous, nous ne pouvons rien faire. (Jn 15,5). Vous êtes tout pour nous, et nous, nous ne sommes rien. Vous nous avez appelé du néant à l'existence, et c'est Vous qui nous donnez tout.

- Observe comme règle dans la prière qu'il vaut mieux dire cinq mots qui partent du coeur que d'en dire une infinité qui ne seraient proférés que des lèvres. Si tu remarques que ton coeur est froid, que tu n'es pas disposé à prier, arrête-toi ; dispose ton coeur à prier par une pensée touchante quelconque, par exemple par la pensée de ton iniquité, de ta pauvreté spirituelle, de la misère et de la pauvreté de ton âme, ou en pensant aux immenses et incessants bienfaits dont Dieu te comble et qu'il prodigue à tout le genre humain, mais surtout aux chrétiens : commence alors ta prière sans te hâter et avec un sentiment sincère. Si tu n'arrives pas à réciter toutes tes prières en un temps donné, ne t'en désole pas, car une seule prière dite lentement et avec ferveur est infiniment plus utile que si tu récitais toutes tes prières, mais vite et sans attention. J'aimerais mieux ne dire dans l'église que cinq paroles dont j'aurais l'intelligence que d'en prononcer dix mille inconnues. (1 Cor 14,19). Sans doute, il serait bon si nous pouvions, en priant, prononcer dix mille paroles avec ferveur. Le Seigneur tient compte aussi des heures de labeur qui lui sont consacrées et de l'intensité du labeur ; il les pèse, et c'est selon la quantité de paroles sincères dites dans notre prière qu'il nous envoie la quantité de lumière et de chaleur spirituelle de paix et de joie que notre âme demande. C'est bien si l'on peut prier longtemps et souvent ; mais tous n'entendent pas, mais ceux à qui il est donné ; que celui qui peut entendre entende. (Mt 19,12). Ceux qui ne peuvent pas faire une longue prière feront mieux de prier moins longtemps, mais avec toute l'ardeur de leur âme.

 

 

Procession-Cronstadt-2010-parousie.over-blog.fr.JPG

Procession à Kronstadt (2010)

 


- Te voilà à ta prière. Tu pries avec recueillement et ferveur, tu ressens intérieurement quelque chose qui te dit que le Seigneur t'entend et t'accueille favorablement. Tes pensées abondent de paix, ton coeur est tranquille et joyeux. Subitement, vers la fin de ta prière, tu faiblis, la paix disparaît, ton coeur se refroidit, ta pensée sommeille, et tu te sens sous le poids d'un énorme fardeau qui oppresse ton coeur. Tu éprouves une peine énorme, une sorte de répulsion même pour la prière, au lieu de la facilité et de la disposition que tu avais pour elle auparavant. Ne te laisse pas abattre ; par ce changement, mon ami, ce sont les embûches de l'ennemi, qui aime à se jouer de nous, surtout lorsque nous sommes sur le point de terminer nos pieuses occupations. Il veut nous faire tomber dans le découragement et nous faire croire que toute notre persévérance à poursuivre notre sainte oeuvre n'a abouti à rien. Apprends par là à ne pas laisser faiblir ton esprit, ne fût-ce que pour un instant pendant la prière ; apprends à prier en esprit et en vérité, sans défaillir, sans te permettre aucune supercherie envers le Seigneur, c'est-à-dire à ne pas prononcer un seul mot dissimulé ou hypocrite, mais à faire en sorte que toute ta prière ne soit que l'expression de la vérité, l'interprète du saint Esprit, et qu'aucune de tes paroles ne serve au mensonge de l'ennemi et ne devienne l'organe du démon. Si ce malheur t'arrivait, tu sentirais comme un feu infernal brûler ton coeur. Oh ! alors prie sincèrement le Seigneur de t'en délivrer et reconnais devant Lui du fond de ton coeur ta faute, c'est-à-dire ton hypocrisie durant la prière. Tu verras que le soulagement et la paix ne tarderont pas à se produire en toi. Ne te presse pas, dis tout et fais tout tranquillement ; tu en auras le temps. C'est l'ennemi qui presse et qui trouble, car la précipitation est toujours troublante et ne mène à rien de bon.

 

 

J.-von-Kronstadt-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Si tu veux, dans ta prière, demander quelque grâce à Dieu, prépare-toi d'abord à ressentir une foi ferme et inébranlable, et prends toutes les précautions pour écarter le doute et le manque de foi. Il va de soi que la foi aussi parfaite que possible est la condition sine qua non d'une bonne prière. En effet, sans la foi, il serait insensé de s'attendre à recevoir de Dieu ce que tu Lui demandes. Une telle manière de demander est une véritable offense envers Dieu, car c'est L'offenser que douter de Lui et Il ne prodigue pas ses dons à ceux qui L'injurient. Le Seigneur dit : Tout ce que vous demanderez dans la prière avec foi, vous le recevrez. (Mt 21,22). Ce qui veut dire : si vous demandez sans croire ou avec doute, vous ne recevrez pas. Si vous aviez la foi, dit-il encore, et si vous ne doutiez pas, vous diriez à cette montagne d'aller se jeter dans la mer et la montagne vous obéirait ! (Mt 21, 21). Cela veut dire que si vous ne croyez pas absolument et si vous donnez au doute le moindre accès dans votre âme, vous ne serez pas en état de faire le prodige. Demandez donc avec foi, sans le moindre nuage de doute, dit l'apôtre Jacques. Que celui qui doute ne s'attende pas à recevoir quelque chose du Seigneur. L'homme dont le coeur est partagé est inconstant dans toutes ses voies. Le coeur qui doute que Dieu puisse lui donner ce que nous lui demandons, est puni pour avoir douté par une angoisse douloureuse. N'offense donc pas Dieu, ton Maître suprême, par l'ombre même d'un doute et surtout toi qui as eu personnellement des preuves innombrables de la toute Puissance de Dieu ! Le doute est un blasphème envers Dieu, un audacieux mensonge du coeur ou de l'esprit mauvais que le démon glisse en nous contre l'Esprit de vérité. Crains-le comme un serpent venimeux; mais que dis-je ! non, méprise-le, ne fais pas attention à lui. Rappelle-toi dans ta prière que Dieu attend ta réponse affirmative à cette question qu'il adresse à ton coeur : Crois-tu que je puis le faire ? Et tu dois répondre du fond de ton coeur : Oui, Seigneur, je le crois (cf. Mt 9,28). Tu recevras alors selon ta toi. La réflexion suivante pourra t'aider à dissiper ton doute : Je demande à Dieu

1° un bien non pas imaginaire ou fantastique, mais un bien réel ; or, tout ce qui est réel, tout ce qui existe a revu son existence de Dieu, car rien de ce qui a été fait n'a été fait sans Lui. (Jn 1,3). Ce qui veut dire que rien de ce qui se fait ne se fait sans Lui, mais que tout a reçu son existence de Lui, ou, en d'autres termes, existe d'après sa Volonté et se produit par les forces et les aptitudes dont il a doué ses créatures. Donc, au-dessus de tout ce qui est ou qui se produit, il y a le Seigneur, c'est-à-dire Celui qui est le Maître absolu. En outre, Il appelle ce qui n'est point comme ce qui est. (Rom 4,7). Cela veut dire que si je demandais une chose qui n'existe pas, Il pourrait la créer exprès pour me la donner ;

2° Je demande une chose possible ; or Dieu peut tout, et ce qui nous paraît même impossible est possible pour Lui. Donc, de ce coté non plus, il n'y a pas d'obstacle, car Dieu peut faire pour moi ce qui me semble impossible. Ce qui fait notre malheur, c'est que notre raison à vue courte veut se mêler de notre foi, et que cette araignée veut saisir la vérité dans le filet de ses théories, de ses déductions et de ses analogies. La foi embrasse du regard et voit instantanément, tandis que la raison arrive à la vérité par des voies détournées…

 

 

Kronstadt-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Un moyen efficace d'être agréable à Dieu, c'est I'avoir, par amour pour Lui, une indifférence complète pour notre corps, par exemple : lorsque pendant notre prière, malgré une paresse et une envie de dormir qui nous prend, nous ne cédons pas et nous obligeons nos lèvres et notre coeur à prier, nous prouvons par là notre indifférence pour notre corps. Cette indifférence dans toute sa grandeur a été le privilège des martyrs et des ascètes.

Tâchez d'arriver à ressentir, mais à ressentir sincèrement, le besoin d'obtenir ce que vous demandez dans votre prière, pénétrez-vous d'une croyance sincère que tout don est un bienfait, que tout don est parfait, qu'il vient de Dieu et non des hommes, non du hasard, non des circonstances, ni de la destinée non plus. Croyez fermement que le Seigneur voit et entend chaque besoin, chaque mouvement de votre coeur et de vos pensées, qu'Il est souverainement clément, puissant et sage, qu'Il peut, sans la moindre difficulté, tout faire pour vous, en un instant, par le seul mouvement de sa Pensée, par son Fils en son Esprit saint, - et vous obtiendrez tout. Car s'il y a beaucoup de choses impossibles aux hommes, il n'en existe pas pour Dieu : tout est possible à Dieu. (Luc 18,27).

 

 

Cathedrale-Saint-Andre-Kronstadt-parousie.over-blog.fr.jpg

Кронштадт, Андреевский собор. Открытка 1910-х гг.

Cathédrale Saint-André de Kronstadt (1910)

 


Pendant ta prière, sois semblable à un enfant qui balbutie, en te confondant dans un même esprit avec l'esprit de la prière que tu récites. Considère-toi comme un néant. Quant à la prière, envisage-la comme un don sublime de Dieu. Renonce entièrement à tes connaissances naturelles et ne leur obéis pas, car la science enfle, (1 Cor 8,1) fait naître le doute, l'illusion, le blasphème. Si pendant ou en dehors de la prière, l'ennemi remplit ton âme de blasphèmes ou d'abominations quelconques, ne te laisse pas abattre, mais dis avec fermeté en toi-même : c'est pour nous purifier de ces mêmes péchés ou d'autres péchés semblables que notre Seigneur Jésus Christ est venu sur la terre ; c'est pour nous secourir dans ces mêmes faiblesses ou d'autres faiblesses pareilles que le très miséricordieux Sauveur est venu. Et dès que tu auras prononcé avec foi ces paroles, ton coeur deviendra tranquille à l'instant, car le Seigneur aura purifié ton coeur. En général, il ne faut jamais se décourager à cause d'un péché quelconque... mais il faut placer son espérance dans notre Sauveur. Ô Bonté sans borne du Coeur divin ! ô fonction sublime de l'Homme-Dieu au service de l'homme pécheur ! et cette fonction, ce service, notre Seigneur les continue jusqu'aujourd'hui, et avec quel amour Il les remplit en nous purifiant, en nous sauvant ! Que la puissance de l'ennemi soit donc confondue !

 

 

--.-----.---------------------parou.jpg

 

 

3. Des obstacles à la prière

Il nous arrive quelquefois, à l'église ou chez nous, de ressentir pendant la prière une si grande faiblesse d'esprit et de corps que notre âme devient impuissante, froide et stérile, à l'instar d'un temple païen. Mais dès que nous faisons un effort pour prier Dieu sincèrement, dès que nos pensées et notre coeur se tournent vers Lui avec une foi ardente, notre âme se ranime, se réchauffe et redevient féconde à l'instant. Oh ! alors, quelle tranquillité subite, quelle légèreté, quel attendrissement, quel feu sacré intérieur, quelles chaudes larmes de repentir, quel sincère regret d'avoir offensé notre Seigneur très clément, quelle lumière dans le coeur et dans l'intelligence, quel torrent abondant d'eau vive surgit dans notre coeur et coule librement de notre bouche ou de notre plume ! Le désert de l'âme se revêt de fleurs pareilles au lis avec la venue du Seigneur dans le coeur. Ah ! pourquoi n'élevons-nous pas plus souvent nos coeurs vers le Seigneur ! Que de paix et de consolation Il nous réserve toujours ! Qu'ils sont grands, les biens que vous avez réservés à ceux qui vous craignent ! (Ps 31,20 ; voir Vulgate, Ps. 30-20).

L'homme, même pendant la prière, n'est pas entièrement libre et dégagé des soucis et des soins vulgaires de ce monde. Tous les hommes en sont là, tous et même le prêtre. Y en a-t-il beaucoup qui prient avec un coeur libre, tout à Dieu, avec une foi ardente et avec amour ?

 

 

-------------------------------.jpg

 

 

Souvent, au cours de notre prière, nous avons des moments ou l'obscurité et l'angoisse pèsent sur notre âme. Ces moments proviennent de l'incrédulité, mère des ténèbres. Ne te décourage pas en de pareils moments, mais rappelle-toi que si la lumière divine s'est éteinte pour toi, elle brille de tout son éclat et de toute sa splendeur dans Dieu, dans son Église céleste et terrestre et dans tout l'univers matériel où nous vivons, où éclate son éternelle Puissance et sa Divinité. (Rom. 1,20). Ne pense pas que la vérité ait perdu sa force ; cela ne saurait arriver, puisque la vérité, c'est Dieu même. Tout ce qui existe en Dieu, a son fondement et sa raison d'être ; seul, ton coeur faible, coupable et enténébré, défaille en face de la vérité dont il ne peut soutenir l'éclat et la pureté à cause de ses péchés qui l'obscurcissent et l'empêchent d'en refléter les rayons. Telle est la première cause de l'obscurité de l'âme. Pour en trouver la preuve, tu n'as qu'à regarder en toi-même. Quand la lumière divine réside dans ton coeur, il est paisible, ferme, fort, vigoureux ; mais dès qu'elle s'éteint, ton coeur devient trouble et faible comme un roseau secoué par le vent ; alors il est, pour ainsi dire, privé de vie. N'attache pas d'importance à ces ténèbres qui sont l'oeuvre de Satan. Fais le signe de la croix et elles seront dissipées !

 

 

Statue-Kronstadt-parousie.over-blog.fr.JPG

 

 

Ne néglige pas la prière, si même tu avais passé toute la journée à travailler. Ne pense pas à la fatigue une fois que tu as commencé à prier ; dis avec ferveur au Seigneur tout ce que tu veux Lui demander, et considère ta prière comme une oeuvre obligatoire prescrite par Dieu. Il y a un proverbe russe qui dit : "La besogne une fois entamée, ne dis pas que tu n'en peux plus." L'Évangile exprime la même idée en disant : celui qui met la main à la charrue ne doit pas regarder derrière soi. (cf. Luc 9,62). S'il t'arrive le soir de faire ta prière d'un coeur distrait, si tu n'y mets pas toute la force de ton âme, il t'arrivera souvent de ne pas pouvoir t'endormir jusqu'à ce que tu aies, à force de larmes, expié ta faute devant le Seigneur. Sans doute ces scrupules n'arrivent pas au plus grand nombre, mais ils sont fréquents chez ceux qui ont acquis un certain degré de perfection dans la vie spirituelle. Garde-toi donc bien de mettre ta chair au-dessus de Dieu, et méprise, pour Le servir, le repos même de ton corps. Quel que soit le nombre de prières que tu te proposes de réciter, dis-les consciencieusement et en entier, sans laisser ton attention et ton coeur se partager de sorte qu'une partie se porte vers Dieu et l'autre vers les convoitises de la chair. La Justice du Seigneur ne souffrira pas ta malice ; elle te livrera au démon, et le démon ne laissera pas ton coeur tranquille pour avoir dédaigné Celui qui est la véritable paix de ton coeur et qui Le sera toujours pour ton propre bien. Ton coeur ne doit jamais s'éloigner de Dieu dans la prière, car toute prière qui n'est pas sincère, éloigne notre coeur de Dieu et excite son Courroux. Au contraire, une prière sincère rapproche notre coeur de Dieu et nous met au nombre de ses fidèles enfants. Crois à ces paroles et sois bien sûr que si tu fais ta prière à la hâte pour laisser plus vite ton corps goûter les douceurs du repos, tu perdras à la fois et le repos du corps et celui de l'âme. Ah ! qu'il nous en coûte de fatigues, de sueur et de larmes pour que notre coeur se rapproche de Dieu ! Eh bien ! après avoir fait tant d'efforts, permettrons-nous à un moment d'oubli de nous replonger dans un état où la prière ne nous servirait qu'à nous éloigner de Dieu ? oh ! non ; le Seigneur aura pitié de nous et des efforts que nous faisons pour obtenir sa pitié. C'est pourquoi Il veut que nous revenions à Lui de tout notre coeur et que nous ne L'abandonnions jamais.

 

 

Icone-Kronstadt-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

4. De l’action de grâces

Notre âme est involontairement portée à glorifier Dieu quand nous contemplons le ciel étoilé ; mais elle y est encore plus portée lorsque nous songeons à tout ce que la Providence divine fait pour l'humanité, lorsque nous nous rappelons l'amour infini de Dieu pour les hommes, les moyens dont Dieu use pour leur faire obtenir la félicité éternelle, au point qu'Il n'a pas épargné son Fils unique pour nous sauver et nous mériter le royaume des cieux. Il est impossible de ne pas glorifier Dieu, si nous songeons que dès l'origine du monde, nous sommes prédestinés à la félicité éternelle, et cela vraiment sans que nous la méritions ; si nous reconnaissons que pendant toute notre vie, nous recevons de Dieu la grâce pour travailler à notre salut, si nous pensons quel nombre infini de péchés nous sont pardonnés et cela - non une fois ou deux fois, mais continuellement, quelle abondance de dons naturels nous sont accordés, depuis la santé du corps jusqu'au souffle de l'air et jusqu'à la goutte d'eau qui tombe du ciel. Nous sommes involontairement portés à glorifier Dieu lorsque, d'un oeil stupéfait, nous contemplons la variété infinie de la création sur la terre dans le règne animal, dans le règne végétal et dans le règne minéral. Quelle sage organisation existe partout, dans les êtres les plus grands comme dans les plus petits ! Une glorification involontaire s'échappe du coeur et l'on s'écrie : ô Dieu, que vos oeuvres sont magnifiques; Vous avez tout accompli dans votre Sagesse. (Ps 104,24). Gloire vous soit rendue, ô Seigneur, qui avez tout créé !

 

 

--------------------parousie.ove-copie-1.jpg 

 

 

Seigneur ! que puis-je vous donner, comment puis-je vous remercier pour les faveurs immenses et incessantes dont vous me comblez, moi et tous mes semblables ? À tout moment, je me sens animé par l'action de votre saint Esprit, je respire à tout moment l'air que vous avez créé, cet air qui est doux, agréable, sain et fortifiant ; je m'éclaire de votre lumière spirituelle pleine de joie et de vie, ainsi que de la lumière matérielle qui est aussi votre création. Je jouis par la communion de la très douce et vivifiante nourriture du Corps et du Sang du Sauveur, et je me sustente en outre d'aliments matériels. Vous me revêtez d'un splendide vêtement royal, c'est-à-dire de vous-même, selon ces paroles : Vous tous qui avez été baptisés en Jésus Christ, vous êtes revêtus de Jésus Christ. (Gal 3,27). Vous me donnez aussi mon vêtement matériel. Vous purifiez mes péchés, vous me guérissez et me délivrez de mes nombreuses et violentes passions, vous faites disparaître ma corruption spirituelle par la puissance de votre Bonté sans borne, de votre sagesse et de votre force, vous pénétrez mon coeur de votre saint Esprit,- Esprit de sainteté et de grâce, - vous remplissez mon âme de vérité, de paix, de joie, d'espoir, de force, de courage, de hardiesse, de résistance, et vous rendez mon corps robuste et bien portant. Vous instruisez mon bras à la guerre et mes mains au combat (Ps 144,1), à ce combat éternel contre les ennemis invisibles de mon salut et de ma félicité, avec les ennemis de la sainteté et de la puissance de votre Gloire, avec les esprits abjects du mal, et vous couronnez de succès toutes les oeuvres que j'entreprends en votre Nom... - Pour tant de faveurs je vous rends grâces, je glorifie et bénis votre très clémente, très grande et paternelle Puissance, ô mon Dieu, ô mon Sauveur et Bienfaiteur ! Que les autres le conçoivent aussi comme moi-même je le conçois. Ô sublime amour de l'humanité ! Qu'ils apprennent à vous connaître, vous le Père de tous les hommes ; qu'ils comprennent votre Bonté,…, votre Sagesse et votre Force, et qu'ils vous rendent gloire avec le Père et le saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

 

 

St-Jean-de-Kronstadt-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Source : « Ma vie en Jésus-Christ, ou moments de recueillement et de contemplation spirituelle, de pieuse méditation, de purification de l’âme et paix en Dieu », Saint Jean de Cronstadt ; d’après le manuscrit traduit du russe de Monsieur de Longuinoff ; Pau, le 8 Septembre 1901 - Dom Antoine Staerk, 0.S.B. ; Imprimatur de Mgr François, Évêque de Bayonne, le 3 janvier 1902.

 

 

J.-DE-CRONSTADT-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Bibliographie en langue française :

 

- « Ma vie en Christ », traduction du P. Louis-Albert Lassus o.p., Abbaye de Bellefontaine, 1979.

- « La Joie au cœur », textes choisis et présentés par Michel Evdokimov, Éditions Arfuyen, 2012.

 

 

-------------------------------.JPG

Памятник в г. Кронштадте работы скульптора Андрея Соколова

Statue du sculpteur Andreï Sokolov à Kronstadt

(Île de KotlineSaint-Pétersbourg)

 

 


 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Saints slaves
commenter cet article
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 21:20

Premier tableau de Jésus Miséricordieux

après restauration en 2003

 

 

 

 

"Je viens de découvrir sur votre blog une image de Jésus Miséricordieux que vous appelez « Tableau original de Jésus Miséricordieux ». C’est vrai et pas tout à fait. En effet, ce tableau, tel qu’il est sur cette photo, est devenu ainsi seulement en 1986 alors qu’il est revenu de Biélorussie, très endommagé, au bout de 30 d’absence à Vilnius. Il a donc été retouché mais pas très professionnellement. Sur les moisissures au niveau des genoux et du visage, des couches de peinture ont été ajoutées ce qui a beaucoup modifié son aspect d’origine.

 Ce tableau a été restauré professionnellement en 2003. Il a retrouvé, grâce à cette restauration son aspect d’origine. Je vous envoie ci-joint l’image après la restauration qui ressemble le plus au tableau original dont j’ai la photo (cette photo a été prise par le bienheureux Michel Sopocko en mai 1936 pour la brochure qu’il avait écrite : La Miséricorde Divine). Croyez-moi, le tableau restauré en 2003 ressemble le plus au tableau qu’a vu sainte Faustine.

Bien fraternellement,

Violetta Wawer"

 

 

Reproductions de cette photo et de ce message avec l'aimable autorisation de Violetta Waver, qui m'a écrit le courriel ci-dessus le 5 juillet 2011, en référénce à un article sur ce blog, où figure cette photo avant restauration.

 

 

 

 

Association Pour La Miséricorde Divine

374 rue de Vaugirard

75 015 Paris

Tél. : 01 45 03 17 60

 

 

 

 

"Faustyna", film en polonais de Jerzy Łukaszewicz (1994)

sous-titré en français

avec Dorotą Segdą dans le rôle de Sainte-Faustine

 

 

 

 

"620. A un certain moment, je suis entrée à la chapelle pour cinq minutes d’adoration, et je priais pour une certaine âme. J’ai compris alors que Dieu n’accepte pas toujours nos prières pour les âmes pour lesquelles nous prions, mais les destine à d’autres âmes. Et nous ne leur apportons pas toujours de soulagement, quand elles souffrent dans le feu du Purgatoire. Cependant notre prière n’est pas perdue."

 

Petit Journal de Sœur Faustine, paragraphe 620.

 

 

 

 

Petit Journal de Sainte-Faustine

 

 

 

"Les cathos à l'affiche"

diffusé le 4 février 2011 sur ktotv.com

 

 

 

 

"Le monde secret du Vatican"

diffusé sur France 5 le 21 juin 2011

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Saints slaves
commenter cet article
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 10:49

Autoportrait-de-Mikhail-Nesterov--1915-----------.jpg

Autoportrait de Mikhaïl Vassilievitch Nesterov (1915)

né le 31 mai 1862 à Oufa (Уфа - Russie)

mort le 18 octobre 1942 à Moscou (Москва)

Михаил Васильевич Нестеров

Автопортрет (1915)

 

 

Ufa-arms--blason-de-Oufa--Russie--------parousie.over-bl.jpg

 

 

Galerie photos

 

 

Le Portement de Croix, Mikhaïl Nesterov, parousie.over-blo

Le Portement de Croix (1912)

Mikhaïl Nesterov

 Несение креста, 1912, Масло

 

 

 

Mikhail-Nesterov.-Appearance-of-the-Mother-of-God--1910s--p.jpg

Apparition de la Mère de Dieu (vers 1910)

Mikhaïl Nesterov

 

 

 

 

 

 

 

Mikhail-Nesterov.-The-Annunciation--1901--parousie.over-blo.jpg

L'Annonciation (1901)

Mikhaïl Nesterov

 

 

 

Mikhail-Nesterov--Annonciation--1910--Moscou--Couvent-Marf.jpg

L'Annonciation (1910)

Mikhaïl Nesterov

Couvent Marfo-Mariinski (Moscou)

(Couvent de la Merci-des-Saintes-Marthe-et-Marie)

Михаил Нестеров

Благовещение, Москва, Марфо-Мариинская обитель

 

 

 

 

 

Mikhail-Nesterov--Archbishop--Portrait-of-Antoniy-Volynski.JPG Mikhaïl Nesterov

Portrait du Métropolite Anthony Volinski Khrapovitski de Kiev (1917)

Galerie Tretiakov (Moscou) 

Архиепископ Антоний Волынский

Алексе́й Па́влович Храпови́цкий (Митрополи́т Анто́ний)

Картина Михаила Нестерова (1917)

 

 

 


Interieur-d-eglise--Mikhail-Nesterov--parousie.over-blog.jpg

Intérieur d'église

Mikhaïl Nesterov

Интерьер церкви в Абастумане с росписями

 

 

 

 

Mikhail-Nesterov--parousie.over-blog.fr.jpg

Mikhaïl Nesterov

 

 

Coat-of-Arms-of-Moscow--Moscou----------parousie.over.png

 

 

 

Mikhail-Nesterov--La-Sainte-Russie--1901-1906--Musee-Russ.JPG

La Sainte Russie (1901-1906)

Mikhaïl Nesterov

Musée Russe de Saint-Pétersbourg

Святая Русь

 

 

 

 

Mikhail-Nesterov--La-vision-du-jeune-Bartholomee--1889-90-.jpg

La vision du jeune Bartholomée (Barfoloméï) - 1889-90

Mikhail Nesterov

Galerie Tretiakov (Moscou)

Видение отроку Варфоломею

 

 

 

 

 

Mikhail-Nesterov--L-ame-du-peuple--1914-1916--parousie.ov.jpg

L'âme du peuple (1914-1916)

 Mikhaïl Nesterov

На Руси. Душа народа

 

 

 

 

Mikhail-Nesterov--The-Mother-of-God-of-Tenderness--1909--pa.jpg

La Mère de Dieu de Tendresse (1909)

Mikhail Nesterov

 

 

 

 Affection--Mikhail-Nesterov----------.-1906--parou.jpg

 Affection (1906)

Mikhaïl Nesterov

Умиление

 

 

 

 

Ascension--Mikhail-Nesterov--------------parousi.jpg

 Ascension

Mikhaïl Nesterov

Вознесение

 

 

 

 

La-Descente-du-Christ-aux-enfers--Mikhail-Nesterov--1895--.jpg

La Descente du Christ aux enfers (1895)

Mikhaïl Nesterov

Сошествие Христа во Ад. 1895

 

 

 

 

La-resurrection-de-Lazare--Mikhail-Nesterov--------.jpg

La résurrection de Lazare (1900)

Mikhaïl Nesterov

Воскрешение Лазаря. 1900

 

 

 

 

La-Vierge-et-l-Enfant--Mikhail-Nesterov--parousie.over-blo.jpg

La Vierge et l'Enfant

Mikhaïl Nesterov

Богоматерь с Младенцем. 1890

 

 

 

 

Mikhail-Nesterov--On-the-Eve-of-Annunciation-Feast.--1895-.JPG

Veille de la Fête de l'Annonciation (1895)

Mikhaïl Nesterov

Musée Russe de Saint-Pétersbourg

 

 

 

 

Mikhail-Nesterov--titre-inconnu--parousie.over-blog.fr.jpg

Mikhaïl Nesterov

Titre inconnu

 

 

 

 Resurrection--Mikhail-Nesterov---------------p.jpg

Résurrection

Mikhaïl Nesterov

Воскресение

 

 

 

 

Sainte-Trinite--Mikhail-Nesterov--------------.jpg

 Sainte-Trinité

Mikhaïl Nesterov

Троица Ветхозаветная

 

 

 

 

Viktor-Vasnetsov--portrait-de-Mikhail-Nesterov--1926----.jpg

Portrait de Mikhaïl Nesterov

par Viktor Vasnetsov (1926)

Портрет М.В. Нестерова

(Виктор Михайлович Васнецов)

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Saints slaves
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 10:22

Saint-Silouane-l-Athonite--3---parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Prière à Saint-Silouane

 

« Amoureux fervent du Saint-Esprit et possesseur ardent de l’Amour Divin, Saint père Silouane, tu as rendu ton coeur semblable au moulin du Christ, transformant par les ailes de l’Esprit Saint les passions du corps et les pensées de l’âme en pain des anges, duquel tu nous nourris en bon économe pour que nous ayons part à la vie éternelle.

Tel un nouveau puits débordant de l’eau vive, tu as jailli sur le Mont Athos. Ce sont les larmes de ta prière, Saint-Silouane, que tu as répandues aux pieds de notre Seigneur comme myrrhe d’un nard précieux, implorant Sa Compassion pour les hommes morts, vivants et à venir. Ne nous prive pas de semblables prières, Ô Saint, nous qui sommes ballottés par les péchés sur l’océan de la vie.


Saint-Silouane-l-Athonite--8---parousie.over-blog.fr.jpg

 

Par ta vie, Ô Saint, tu t’es montré l’image de l’Humilité du Christ et de Son Amour, t’écriant dans les larmes : Frères, aimez vos ennemis, car ce sont vos frères ; notre seul ennemi, c’est le diable. C’est ainsi que le mur du péché s’écroule, que les séductions diaboliques sont vaincues et que la paix divine s’installe parmi les hommes. Ceux qui agissent ainsi ne chancelleront pas dans la fidélité de Dieu pour les siècles.

Le Seigneur a fait de toi un cierge pour éclairer les ténèbres du péché, Silouane, ami de Dieu, afin que nous nous prosternions dans l’espoir du salut devant toi, qui débordais d’amour pour les hommes au point de vouloir souffrir pour ceux qui peinent dans l’enfer et que nous disions : Par le flot de tes larmes, purifie nos transgressions et guéris nos âmes, afin que nous ne soyons pas privés de l’Amour du Christ au jour du Jugement. »

 

Extrait de « Stichères des Laudes, Ton 4 »

 

 

Saint-Silouane-l-Athonite--4---parousie.over-blog.fr.jpgSyméon Antonov

Семён Иванович Анто́нов

Silouane de l'Athos ou l'Athonite

Силуа́н Афо́нский

né en 1866 à Chovsk (Шовское - Russie)

mort le 11 septembre 1938 au Mont Athos (Grèce)

(Ιερά Κοινότης Αγίου Όρους)

 

 

 

Biographie, écrits et Office de Saint-Silouane


 

 

---------------Saint-Silouane-l-Athonite--par.jpg

 

 

Prières de Saint-Silouane

 

« Seigneur, Seigneur, accorde la force

de Ta Grâce à tous les peuples

afin qu’ils Te connaissent

par le Saint-Esprit

et Te louent dans la joie,

puisque même à moi,

impur et misérable,

Tu as donné la joie de Te désirer.

Mon âme est attirée

vers Ton Amour,

jour et nuit,

insatiablement. »

 

 

Saint-Silouane-l-Athonite--2---parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

« Seigneur Miséricordieux, écoute ma prière,

fais que tous les peuples de la terre

Te connaissent par le Saint-Esprit. »

 

 

Saint-Silouane-l-Athonite--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

« Mon âme languit après le Seigneur ; je Le cherche avec ardeur et mon âme ne supporte pas de penser à autre chose.

Mon âme languit après le Seigneur Vivant, et mon esprit s’élance vers Lui comme vers son propre Père Céleste. Le Seigneur nous unit à Lui par l’Esprit Saint. Le Seigneur est doux à mon cœur, Il est notre joie, notre allégresse et le roc de notre Espérance.

Seigneur, dans Ta Miséricorde, viens à la recherche de Ta créature, et montre-toi aux hommes par le Saint-Esprit, comme Tu te révèles à Tes serviteurs.

Réjouis, Seigneur, par la venue de Ton Esprit Saint, toute âme affligée. Fais, Seigneur, que tous les hommes qui Te prient connaissent le Saint-Esprit.

Nous, tous les hommes, humilions-nous par amour du Seigneur et pour le Royaume des Cieux. Humilions-nous, et le Seigneur nous fera connaître la force de la « prière de Jésus ». Humilions-nous, et l’Esprit Divin lui-même instruira notre âme. »

 

 

Saint-Silouane-l-Athonite--5---parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

« Seigneur, Tu as donné le Commandement d’aimer les ennemis, mais cela nous est difficile, à nous pécheurs, si Ta Grâce n’est pas avec nous. Seigneur, apprends-nous par Ton Esprit Saint à aimer nos ennemis et à prier pour eux avec des larmes. »

 

 

Saint-Silouane-l-Athonite--6---parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

« Seigneur, donne-moi la force de m’humilier devant Ta grandeur. Seigneur, à Toi appartient la Gloire dans les Cieux et sur la terre ; mais à moi, à Ta fragile créature, donne Ton humble Esprit Saint.

J’implore Ta bonté, Seigneur, jette un regard sur moi du haut de Ta Gloire et donne-moi la force de Te louer jour et nuit, car mon âme T’a aimé par le Saint Esprit. Je languis après Toi et je Te cherche avec des larmes. »

 

Saint-Silouane-l-Athonite--7---parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

« Autrefois, je pensais que le Seigneur n'accomplissait de miracles qu'en réponse aux prières des Saints, mais, maintenant, j'ai compris que le Seigneur fait aussi des miracles pour le pécheur aussitôt que son âme s'humilie. Plusieurs, par inexpérience, disent que tel Saint a fait un miracle, mais j'ai compris que c'est le Saint-Esprit demeurant en l'homme qui accomplit les miracles. »

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Saints slaves
commenter cet article
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 22:36

St-Vladimir-2.jpgVladimir Ier « le Grand »

ou « Soleil Rouge »

Володимир-Василій I Святославич

Влади́мир I Святосла́вич

958-1015

 

 

Croix-Orthodoxe--2-.gif

 

 

Panégyrique de Saint-Vladimir de Kiev,

"Égal-aux-Apôtres"

 

« Les pays romains louent Pierre et Paul par qui ils ont cru en Jésus-Christ fils de Dieu. L’Asie, Éphèse et Pathmos louent Jean le Théologien ; l’Inde loue Thomas, l’Égypte, Marc : tous les pays, toutes les villes, tous les peuples louent et glorifient quelque maître qui leur a enseigné la foi orthodoxe. Louons, nous aussi, suivant nos forces, de nos humbles louanges, notre maître et instituteur qui a fait des choses grandes et merveilleuses, le grand Khan (1) de notre pays, Vladimir, petit-fils du vieil Igor, fils du célèbre Sviatoslav, qui pendant son règne est devenu célèbre par sa vaillance et son courage dans beaucoup de pays, dont les victoires et la force sont mentionnées et célébrées encore aujourd’hui. Or, ce n’est pas dans une contrée misérable et inconnue qu’il a régné, mais dans la terre russe qui est fameuse et renommée jusqu’à toutes les extrémités de la terre.

 

Eglise-de-Vladimir-Egal-aux-Apotres-a-Moscou-------.jpgÉglise de Vladimir Égal-aux-Apôtres à Moscou,

Храм Святого равноапостольного

князя Владимира в Старых Садеx

 

 

… Elle rend bon témoignage de ta piété, ô bienheureux prince, cette sainte Église de la sainte Mère de Dieu, Marie, que tu as construite sur la base de l’orthodoxie, où ton corps vaillant repose aujourd’hui attendant les trompettes de l’archange.

Il rend bon et fidèle témoignage ton fils Georges (2), que le Seigneur a fait l’héritier de ton pouvoir ; il n’a pas détruit les institutions, mais il les a confirmées ; il ne les a point diminuées, mais il les a augmentées ; il ne les a point gâtées, mais complétées ; il a achevé ce que tu avais laissé inachevé, comme Salomon a achevé l’œuvre de David : il a construit une grande et sainte maison du Seigneur en l’honneur de la Sagesse divine (3) pour sanctifier ta ville ; il a embelli cette maison de tous les ornements d’or, d’argent, de pierres précieuses, de vases sacrés ; cette église est merveilleuse et célèbre dans tous les pays d’alentour, on n’en trouve aucune semblable dans tout le nord ; de l’Orient à l’Occident ; il a décoré ta ville de Kiev de magnificence comme d’une couronne ; il a confié ton peuple et ta ville à la sainte, à la glorieuse Vierge, toujours prête à secourir les chrétiens ; il lui a élevé une église sur la porte de la ville en l’honneur de l’Annonciation afin que le salut de l’Archange à la Vierge soit aussi sur cette ville. L’Archange a dit : « Je te salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi. » Il a dit à la ville : « Cité fidèle, le Seigneur est avec toi. »

Lève-toi de ta tombe, ô tête glorieuse, secoue ton sommeil. Tu n’est pas mort, mais endormi jusqu’au jour de la commune résurrection. Lève-toi : tu n’es pas mort car tu ne peux pas mourir, ayant cru en Dieu qui est la vie de l’Univers. Secoue ton sommeil, afin de voir de quel honneur le Seigneur t’a comblé, comme il a légué ton souvenir à tes fils. Lève-toi ! Vois ton fils Georges, vois le fruit de tes entrailles, ton bien-aimé, vois-le embellir le trône de ton pays, réjouis-toi, exulte. Vois ta pieuse belle-fille Irène, vois tes fils et tes petits-fils comme ils vivent, comme ils sont protégés par le Seigneur, comme ils suivent pieusement la tradition, comme ils participent aux sacrements de la sainte Église, comme ils célèbrent le Christ, comme ils honorent son nom. Vois ta ville grande et splendide, vois tes églises florissantes, vois le christianisme se développer, vois ta ville illuminée par les nuages des saints, rayonnante, embaumée par l’encens, retentissante des louanges et des chants sacrés. Et après avoir vu tout cela, réjouis-toi et bénis le Dieu bon auteur de tous ces biens. »

 

St-Vladimir.jpg

 

« (1) L’auteur songeant aux peuples mongols voisins de la Russie (Petchénègues, Polovtses et autres), donne au prince russe le titre de Khan. Ils portaient en réalité celui de Kniaz (prince). (N.d.t.)

 

(2) Nom chrétien du prince Iaroslav, fils de Vladimir et de Rognieda. Il régna à Kiev de 1024 à 1054. Une des filles de Iaroslav épousa le roi de France Henri 1er. (N.d.t.)

 

(3) L’église de Sainte-Sophie, à Kiev. (N.d.t.) »

 

« Panégyrique de saint Vladimir (Péroraison). – Dernière partie du Sermon* sur l’Ancien et le Nouveau Testament, ce discours fut prononcé devant la tombe de Vladimir et de son épouse Anne, en présence du prince Iaroslav de Kiev, de sa famille et de toute sa cour. C’est le plus bel exemple de l’éloquence ecclésiastique du XIe siècle, fortement imprégnée de rhétorique byzantine. »

 

* « Sermon sur la loi et la grâce », par Hilarion.

 

Source : « La littérature russe : notice et extraits des principaux auteurs depuis les origines jusqu’à nos jours, par Louis Léger. – Paris ; A. Colin, 1892. – (Pages 2-4). »

 

 

Saint-Vladimir-3.jpg

 

 

 

usa.gif

 

 

Croix-Orthodoxe.gif

 

 

Prayers to St. Vladimir,

the Equal-to-the-Apostles

 

 

Apolytikion of St. Vladimir in the Fourth Tone

Thou wast like a merchant who seeketh a goodly pearl, O glorious Sovereign Vladimir, sitting on the height of the throne of the mother of cities, God-protected Kiev. Searching and sending to the imperial city to know the Orthodox Faith, thou didst find Christ, the priceless Pearl, Who chose thee as a second Paul, and Who did shake off thy spiritual and bodily blindness in the holy font. Wherefore, we who are thy people celebrate thy falling asleep. Pray that thy land of Russia be saved, and that Orthodox people be granted peace and great mercy.

 

Kontakion in the Plagal of the Fourth Tone

Like the great Apostle Paul, O most glorious Vladimir, in thy maturity thou didst forsake all zeal for idols and a childish sophism, and as a full-grown man thou wast adorned with the royal purple of divine Baptism. And now as thou standest in joy in the presence of Christ our Saviour, pray that thy land of Russia be saved, and that Orthodox people be granted peace and great mercy.

 

Through the prayers of our Holy Fathers, Lord Jesus Christ our God, have mercy on us and save us! Amen!

 

Pan-Orthodox-Hierarchical-Divine-Liturgy-at-the-Hill-of-St-jpgCommemoration of the 1020th anniversary

of the baptism of Russia,

Hill of St. Vladimir, Kiev

 

 

Saint-Vladimir-4.jpg

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Saints slaves
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 13:10
-----------------parousie.over-blog.fr.jpg

Зино́вій Кова́лик

Zynovij (Zénon) Kovalyk

né le 18 août 1903 à Ivatchev (Івачев),

Ternopil (Тернопіль), Ukraine

martyr le 30 juin 1941 dans la prison de Bryhidky,

Lviv (Львів), Ukraine



Blason-de-Ternopil--Ukraine-.jpg

Prière pour la canonisation

du Bienheureux Zénon Kovalyk

mort crucifié sur le mur de sa prison


Ô mon Dieu, du fond de mon âme, je me prosterne aux pieds de Ta Grandeur Infinie. Je Te rends grâce pour les faveurs et les dons que Tu as donnés à Ton fidèle Serviteur, le Bienheureux Prêtre Martyr Zynovij Kovalyk. Je Te prie de le glorifier lui aussi sur terre et, dans Ta Miséricorde Paternelle, de m’accorder la Grâce… (formulez votre intention), je T’en supplie humblement. Amen.


Prière traduite du russe.


Blason-de-Lviv--Ukraine-.gif

Jean Paul II a visité l'Ukraine du 23 au 27 juin 2001 pour encourager ses habitants. "Je rends grâce à Dieu qui a rendu possible ce pèlerinage qui me tenait tant à cœur. Il a voulu être un acte d'hommage à ce peuple, à sa longue et glorieuse histoire de foi, de témoignage et de martyre." (Audience Générale du 4 juillet 2001).


Béatifications pendant la Visite Pastorale de Sa Sainteté le Pape Jean Paul II en Ukraine (23-27 juin 2001) :


Le 26 juin 2001 (en rite latin) :


Jósef Bilczewski (1860-1923)

Zygmunt Gorazdowski (1845-1920)


Le 27 juin 2001 (en rite byzantin-ukrainien) :


Mycola Čarneckyj et 24 Compagnons :


Mykola Čarneckyj, Evêque, Exarque Apostolique des Ukrainiens de Volyn’ et Pidljašja, de la Congrégation du Saint Rédempteur (1884-1959)

Hryhorij Khomyšyn, Evêque de Stanislaviv des Ukrainiens, actuellement Ivano-Frankivsk (1867-1945)

Josaphat Kocylovskyj, Evêque de Peremyšl des Ukrainiens, de l'Ordre Basilien de Saint Giosafat (1876-1947)

Symeon Lukač, Evêque de l'Eglise grèque-catholique ukrainienne "clandestine" (1893-1964)

Vasyl VeIyčkovskyj, Evêque de l'Eglise grèque-catholique ukrainienne "clandestine", de la Congrégation du Saint Rédempteur (1903-1973)

Ivan Slezyuk, Evêque de l'Eglise grèque-catholique ukrainienne "clandestine" (1896-1973)

Mykyta Budka, Evêque Auxiliaire de Lviv des Ukrainiens, premier Evêque pour les Catholiques Ukrainiens au Canada (1877-1949)

Hryhorij Lakota, Evêque Auxiliaire de Peremyšl des Ukrainiens (1883-1950)

Leonid Fëdorov, Exarque des Catholiques Russes de rite byzantin, Prêtre des Moines Etudiants (1879-1935)

Mykola Konrad, Prêtre de l'Archieparchie de Lviv des Ukrainiens (1876-1941)

Andrij Iščak, Prêtre de l'Archieparchie de Lviv des Ukrainiens (1887-1941)

Roman Lysko, Prêtre de l'Archieparchie de Lviv des Ukrainiens (1914-1949)

Mykola Cehelskyj, Prêtre de l'Archieparchie de Lviv des Ukrainiens (1896-1951)

Petro Verhun, Prêtre de l'Archieparchie de Lviv des Ukrainiens, Visiteur Apostolique pour les Catholiques Ukrainiens en Allemagne (1890-1957)

Oleksa Zaryckyj, Prêtre de l'Archieparchie de Lviv des Ukrainiens (1912-1963)

Klymentij Šeptyckyj, Prêtre profès des Moines Etudiants Ukrainiens, Archimandrite du Monastère de Univ (1869-1951)

Severijan Baranyk, Prêtre profès de l'Ordre Basilien de Saint Giosafat (1889-1941)

Jakym Senkivskyj, Prêtre profès de l'Ordre Basilien de Saint Giosafat (1896-1941)

Zynovij Kovalyk, Prêtre profès de la Congrégation du Saint Rédempteur (1903-1941)

Vitalij Bajrak, Prêtre profès de l'Ordre Basilien de Saint Giosafat (1907-1946)

Ivan Ziatyk, Prêtre profès de la Congrégation du Saint Rédempteur, Vicaire Général de l'Eglise grèque-catholique ukrainienne (1899-1952)

Tarsykia (au siècle: Olha Mackiv), Soeur profès de la Congrégation des Soeurs de Marie Immaculée (1919-1944)

Olympia (au siècle: Olha Bidà), Soeur profès de la Congrégation des Soeurs de Saint Joseph (1903-1952)

Laurentia (au siècle: Leukadia Harasymiv), Soeur profès de la Congrégation des Soeurs de Saint Joseph (1911-1952)

Volodymyr Pryjma, Laïc et Père de famille, Chanteur (1906-1941)


Teodor Romża (1911-1947)

Omeljan Kovč (1884-1944)

Josaphata (Michaelina Hordashevska), (1869-1919)


Source : Bureau des célébrations liturgiques du Souverain Pontife.


Martyr-Zenon-Kowalyk--C.SS.R.--parousie.over-blog.fr.jpg



Ukraine.gif


Ковалик Зиновій

Матеріал з Вікіпедії — вільної енциклопедії


Зино́вій Кова́лик (*18 серпня 1903, Івачів — †1941)

Слуга Божий отець Зиновій Ковалик народився 18 серпня 1903 р. у с. Івачеві під Тернополем. Вступив до Згромадження оо. Редемптористів, де 28 серпня 1926 р. склав монаші обіти. Філософські та богословські студії здобув у Бельгії. Після повернення 4 вересня 1932 р. рукоположений на священика. Працював на Волині. Арештовано його у церкві 20 грудня 1940р. під час пропові на честь Непорочного Зачаття Божої Матері. У 1941 р. був розп'ятий на стіні тюремного коридору по вул. Замарстинівській (Бригідках).

Обряд беатифікації відбувся 27 червня 2001 р. у м. Львові під час Святої Літургії у візантійському обряді за участі Івана Павла ІІ.



usa.gif


Prayer for the Canonization of Our Martyrs


Our Lord and God, we give You our heartfelt gratitude for the blessings and gifts You adored Your servants that His Holiness John Paul II proclaimed blessed on June 27, 2001 in Lviv, Ukraine. We humbly beg You, O Lord, to glorify them by miracles, so that Your Church would declare them saints. O Lord, through their intercession we ask: strength and increase our Ukrainian Catholic Church, and help our faithful wherever they may be, to grow in faith, to honor and worship the Most Holy Trinity - in the name of the Father, and of the Son, and the Holy Spirit. Amen.


Bl. Sister Laurentia (Leukadia Harasymiv) • Bl. Sister Olympia (Olha Bida) • Bl. Sister Tarsykia (Olha Matskiv) • Bl. Volodymyr Pryjma • Bl. Bishop Nicholas Charnetsky • Bl. Bishop Mykyta Budka• Bl. Bishop Hryhorij Lakota • Bl. Bishop Hryhorij Khomyshyn • Bl. Bishop Josaphat Kotsylovsky • Bl. Bishop Symeon Lykach • Bl. Bishop Ivan Sleziuk • Bl. Bishop Teodore Romzha • Bl. Bishop Vasyl Velychkovsky • Bl. Exarch Leonid Fedorov • Rev. Klymentij Sheptytsky • Bl. Rev. Petro Verhun • Bl. Rev. Emilian Kovch • Bl. Rev. Severian Baranyk • Bl. Rev. Zenon Kowalyk • Bl. Rev. Roman Lysko • Bl. Rev. Nicholas Tsehelsky • Bl. Rev. Oleksa Zarytsky • Bl. Rev. Andrij Ishchak • Bl. Rev. Vitaliy Bayrak • Bl. Rev. Ivan Ziatyk • Bl. Rev. Yakym Senkivsky • Bl. Rev. Mykola Konrad


Bienheureux-Zynoviy-Kovalyk--parousie.over-blog.fr.jpg



Russie.gif

Молитва


О Боже мой!

Из глубины моей души я низко кланяюсь Твоему безграничному Величию. Благодарю Тебя за благодати и дары, которыми Ты наделил Твоего верного Слугу Блаженного Священномученика Зиновия Ковалика. Прошу Тебя, прославь его также и на земле. Прошу Тебя, удели мне в Своём Отцовском милосердии благодать (намерение), о которой смиренно Тебя молю.

Аминь.

 

Repost 0
Published by Patrick Parousie - dans Saints slaves
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 15:03

Notre-Dame de Częstochowa 6

Icône miraculeuse de la Vierge noire de Częstochowa


 

 


Prière à Notre-Dame de Częstochowa


Ô Mère de Dieu, Marie Immaculée, je Vous consacre mon corps et mon âme, toutes mes prières et mes actes, mes joies et mes souffrances, tout ce que je suis et ce que je possède. Avec un cœur joyeux, je m’abandonne à Votre Amour. À Vous je dévouerai mes services, de ma propre et libre volonté, pour le salut de l’humanité et pour le secours de la Sainte Église dont Vous êtes la Mère.

Désormais, mon seul désir est de faire toutes choses avec Vous, par Vous et pour Vous. Je sais que je ne puis rien accomplir par mes propres forces, alors que Vous pouvez faire tout ce qui est la Volonté de Votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ. Vous êtes toujours victorieuse. Aussi, accordez-nous, Ô Secours des Fidèles, que ma famille, ma paroisse et mon pays puissent devenir en vérité le Royaume où Vous régnez en la Glorieuse Présence de Dieu le Père, de Dieu le Fils et du Saint-Esprit pour les siècles des siècles. Amen.


Prière traduite de l’anglais.



Notre-Dame-de-Cz-stochowa-8.jpg



Litanies de Notre-Dame de Częstochowa


 

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, écoutez-nous.

Christ, exaucez-nous

Dieu, le Père du Ciel, ayez pitié de nous.

Dieu le Fils, Rédempteur du monde, ayez pitié de nous.

Dieu le Saint-Esprit, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.


Sainte-Marie, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de Dieu et notre Mère, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui s'abandonnent à la Providence Divine, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui sont trompés, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui sont trahis, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui sont arrêtés dans la nuit, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui sont emprisonnés, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui souffrent du froid, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui ont peur, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux que l'on a soumis à des interrogatoires, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère des innocents que l'on a condamnés, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui disent la vérité, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux que l'on ne peut corrompre, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui résistent au mal et à la tyrannie, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère des orphelins, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui ont été attaqués ou insultés parce qu'ils portaient Votre Image, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui sont obligés de signer des déclarations contraires à leur conscience, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère des mamans qui pleurent, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère des papas qui ont été profondément attristés, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de la Pologne souffrante, priez pour nous.

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de la Pologne fidèle, priez pour nous.


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.


Priez pour nous, Notre-Dame de Częstochowa, afin que nous soyons rendus dignes des promesses de notre Seigneur Jésus-Christ.


Prions :

 

Nous Vous supplions, Ô Mère, en qui réside l'espoir de millions de personnes, accordez-nous de vivre dans la liberté et dans la vérité, ainsi que dans la fidélité envers Vous et envers Votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec le Père et le Saint-Esprit pour les siècles des siècles. Amen.


Litanies composées par le Serviteur de Dieu Jerzy Popieluszko, prêtre Martyr de la Foi, dont le Pape Benoît XVI a approuvé sa prochaine béatification le 19 décembre 2009.


Pretre-Martyr-Jerzy-Popieluszko.jpgJerzy Popiełuszko

1947-1984



Prière pour demander la glorification du Père Jerzy Popieluszko

 

 

 

Béatification du Père Jerzy Popiełuszko le dimanche 6 juin 2010 à Varsovie


 

 

 

 

 

 

  usa.gif

 

 

 

Prayer to Our Lady of Czestochowa

To be said each day upon arising

 

HOLY MOTHER of Czestochowa, Thou art full of grace,

goodness and mercy. I consecrate to Thee all my thoughts,

words and actions----my soul and body. I beseech Thy

blessings and especially prayers for my salvation.

Today, I consecrate myself to Thee, Good Mother, totally

----with body and soul amid joy and sufferings to obtain

for myself and others Thy blessings on this earth and

eternal life in Heaven. Amen.

 

Imprimatur: Cardinal O' Boyle, Washington, DC.


Notre-Dame-de-Cz-stochowa-2.jpg


 

Litany to Our Lady of Czestochowa



Lord, have mercy.

Christ, have mercy.

Lord, have mercy.

Christ, hear us.

Christ, graciously hear us.

God, the Father of Heaven, have mercy on us.

God the Son, Redeemer of the World, have mercy on us.

God the Holy Spirit, have mercy on us.

Holy Trinity, One God, have mercy on us.

Holy Mary, pray for us.

Mother of God and our Mother, pray for us.

Mother of those who place their hope God's providence, pray for us.

Mother of those who are deceived, pray for us.

Mother of those who are betrayed, pray for us.

Mother of those who are arrested in the night, pray for us.

Mother of those who are imprisoned, pray for us.

Mother of those who suffer from the cold, pray for us.

Mother of those who live in fear, pray for us.

Mother of those who were subjected to interrogations, pray for us.

Mother of those who are subjected to interrogations, pray for us.

Mother of those innocents who have been condemned, pray for us.

Mother of those who speak the truth, pray for us.

Mother of those who cannot be corrupted, pray for us.

Mother of those who resist evil and tyranny, pray for us.

Mother of orphans, pray for us.

Mother of those who have been attacked or taunted because they wore thy image, pray for us.

Mother of those who are forced to sign declarations contrary to their conscience, pray for us.

Mother of mothers who weep, pray for us.

Mother of fathers who have been so deeply saddened, pray for us.

Mother of suffering Poland, pray for us.

Mother of always faithful Poland, pray for us.


We beg thee, O Mother in whom resides the hope of millions of people,

grant us to live in liberty and in truth, in fidelity to thee and to thy Son. Amen.


Based on a Homily-Litany of the Martyred Polish Priest, Father Jerzy Popieluszko. For private recitation.


Father Jerzy Popieluszko, a popular young parish priest in a suburb of Warsaw, Poland, spoke out against the abuses of communism and supported the then-banned Solidarity labor union. Thousands flocked to hear his Sunday sermons. He was abducted by the Polish secret police on October 19, 1984. His savagely beaten body was found 11 days later in an icy reservoir. Father Popieluszko's death serves as testimony to the struggle for freedom, basic rights, and human dignity.


Notre-Dame-de-Cz-stochowa-4.jpg

 

 


Ballad to Our Lady of Czestochowa


Lady and Queen and Mystery manifold

And very regent of the untroubled sky,

Whom in a dream Saint Kilda did behold

And heard a woodland music passing by:

You shall receive me when the clouds are high

With evening and the sheep attain the fold.

This is the faith that I have held and hold,

And this is that in which I mean to die.

Steep are the seas and savaging and cold

In broken waters terrible to try;

And vast against the winter night the wold,

And harbourless for any sail to lie.

But You shall lead me to the lights, and I

Shall hymn You in a harbour story told.

This is the faith that I have held and hold,

And this is that in which I mean to die.

Help of the half-defeated, House of gold,

Shrine of the Sword, and Tower of Ivory;

Splendour apart, supreme and aureoled,

The Battler's vision and the Word's reply.

You shall restore me, O my last Ally,

To vengeance and the glories of the bold.

This is the faith that I have held and hold,

And this is that in which I mean to die.


Notre-Dame-de-Cz-stochowa-12.jpeg


 

Prayer to Our Lady of Czestochowa


O Mother of God, Immaculate Mary, to Thee do I dedicate my body and soul, all my prayers and deeds, my joys and sufferings, all that I am and all that I have. With a joyful heart I surrender myself to Thy love. To Thee will I devote my services of my own free will for the salvation of mankind, and for the help of the Holy Church whose Mother Thou art.

From now on my only desire is to do all things with Thee, through Thee, and for Thee. I know I can accomplish nothing by my own strength, whereas You can do everything that is the will of Thy Son, Our Lord Jesus Christ. You are always victorious. Grant, therefore, O Helper of the Faithful, that my family, my parish, and my country might become in truth the Kingdom where Thou reignest in the glorious presence of God the Father, God the Son, and God the Holy Spirit, forever and ever. Amen.


 

 

 

Repost 0
Published by Patrick Parousie - dans Saints slaves
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 08:21
Kazimierz Jagiellończyk Królewicz
Kazimierz (Kazimieras) Jagieło
né à Wawel (Pologne) le 3 octobre 1458
mort à Grodno (Gardinas, Гродна), Biélorussie, le 4 mars 1484







Prière à Saint-Casimir

Reposez maintenant au sein des félicités éternelles, Ô vous que les grandeurs de la terre et toutes les délices des cours n'ont pu distraire du grand objet qui avait ravi votre cœur. Votre vie a été courte en durée, mais féconde en mérites. Plein du souvenir d'une meilleure patrie, celle d'ici-bas n'a pu attirer vos regards ; il vous tardait de vous envoler vers Dieu, qui sembla n'avoir fait que vous prêter à la terre. Votre innocente vie ne fut point exempte des rigueurs de la pénitence : tant était vive en vous la crainte de succomber aux attraits des sens ! Faites-nous comprendre le besoin que nous avons d'expier les péchés qui nous ont séparés de Dieu. Vous avez préféré mourir plutôt que d'offenser Dieu ; détachez-nous du péché, le plus grand mal de l'homme, parce qu'il est en même temps le mal de Dieu. Assurez en nous les fruits de ce saint temps qui nous est accordé pour faire enfin pénitence. De la gloire où vous régnez, bénissez la chrétienté qui vous honore ; mais souvenez-vous surtout de votre patrie terrestre. Autrefois, elle eut l'honneur d'être une digue assurée pour l'Église contre le schisme, l'hérésie et l'infidélité ; allégez ses maux, délivrez-la du joug, et, rallumant en elle l'antique zèle de la Foi, préservez-la des séductions dont elle est menacée.

Source : R. P. Dom Prosper Guéranger, l'année liturgique (II, Septuagésime - Carême et Passion), Société de Saint-Jean l'Évangéliste, Desclée & Cie, 1949, pp. 815-817.


Saint-Casimir

Cathédrale de Vilnius (Lituanie)

 

 


Prière liturgique à Saint-Casimir
collecte de la Messe de Saint-Casimir 


Ô Dieu qui, au milieu des délices royales et des charmes du monde, avez raffermi Saint-Casimir dans la vertu de constance, nous Vous prions : faites que, par son intercession, Vos fidèles méprisent les choses de la terre pour n'aspirer qu'à celles du Ciel. Par notre Seigneur Jésus-Christ, Votre Fils qui, étant Dieu, vit et règne avec Vous, en l'Unité du Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.



Hymne à la Sainte-Vierge de Saint-Casimir


Chaque jour, Ô mon âme, rends tes hommages à Marie, solemnise Ses fêtes et célèbre Ses Vertus éclatantes,
Contemple et admire Son élévation, proclame Son bonheur et comme Mère et comme Vierge,
Honore-La afin qu'Elle te délivre du poids de tes péchés, invoque-La afin de ne pas être entraîné par le torrent des passions,
Je le sais, personne ne peut honorer dignement Marie ; il est insensé pourtant celui qui se tait sur Ses louanges,
Tous les hommes doivent L'exalter et L'aimer spécialement, et jamais nous ne devons cesser de La vénérer et de La prier,
Ô Marie, l'Honneur et la Gloire de toutes les femmes, Vous que Dieu a élevée au-dessus de toutes les créatures,
Ô Vierge Miséricordieuse, exaucez les vœux de ceux qui ne cessent de Vous louer,
Purifiez les coupables et rendez-les dignes de tous les Biens Célestes,
Salut, Ô Vierge Sainte, Vous par qui les portes du Ciel ont été ouvertes à des misérables, Vous que les ruses de l'ancien serpent n'ont jamais séduite,
Vous, la Réparatrice, la Consolatrice des âmes au désespoir, préservez-nous des maux qui fondront sur les méchants,
Demandez pour moi que je jouisse d'une paix éternelle, et que je n'aie pas le malheur d'être en proie aux flammes de l'étang de feu,
Demandez que je sois chaste et modeste, doux, bon, sobre, pieux, prudent, droit et ennemi du mensonge,
Obtenez-moi la mansuétude et l'amour de la concorde et de la pureté, rendez-moi ferme et constant dans la voie du bien.

 

 

Repost 0
Published by Parousie Franche-Comté - dans Saints slaves
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 11:00


 
In Memoriam





Bookmark and Share

 

 

 


Chanson préférée de Jean-Paul II

 

 

 


Lien direct avec commentaires et témoignages


 


Traduction de la chanson :

Tu es venu sur la rive,

Tu n'as cherché ni sages ni riches,

Tu veux juste que je Te suive.

Seigneur, Tu m'as regardé dans les yeux,

En souriant, Tu as dit mon nom.

Sur le sable, j'ai laissé ma barque :

Auprès de Toi, je chercherai une autre mer.

Tu sais bien ce que j'ai,

Dans ma barque, il n'y a ni or ni épée,

Seulement des filets et mon travail.

Tu as besoin de mes mains,

De ma fatigue qui repose les autres,

De l'amour qui voudra continuer d'aimer.

Toi, le pêcheur d'autres lacs,

Soif éternelle des hommes qui espèrent,

Mon bon Ami, c'est ainsi que Tu m'appelles.




germany.gif
Du bist gekommen zum Ufer,

Hast nicht Weise und Reiche gesucht,

sondern wolltest nur das ich dir folge.

Du Herr, hast mich angeblickt in die Augen,

Lächelnd hast Du meinen Namen gerufen,

Am Strand ließ ich zurück mein Boot :

Mit Dir werde ich ein anderes Meer suchen.

Du weißt genau, was ich habe,

in meinem Boot hatt`s kein Gold und keine Schwerter,

nur Netze und meine Arbeit.

Du brauchst meine Hände,

meine Ruhe, die andere rasten läßt,

die Liebe, die zum Lieben einlädt.

Du, der Fischer andrer Seen,

ewige Sehnsucht der Hoffenden.

Guter Freund, der mich rief.

 




Espagne.gif
Tú has venido a la orilla,

no has buscado ni a sabios ni a ricos,

tan sólo quieres que yo te siga.

Señor, me has mirado a los ojos,

sonriendo has dicho mi nombre.

En la arena he dejado mi barca :

junto a ti buscaré otro mar.

Tú sabes bien lo que tengo,

en mi barca no hay oro ni espada,

tan sólo redes y mi trabajo.

Tú necesitas mis manos,

mi cansancio que a otros descanse,

amor que quiera seguir amando.

Tú, pescador de otros lagos,

ansia eterna de hombres que esperan.

Amigo bueno que así me llamas.



"Me emociona mucho escuchar esta canción. En Argentina la cantamos mucho en las misas y recuerdo que cuando Juan Pablo nos visitó, en 1987, en una de sus celebraciones, hubo un momento en que cerró los ojos y con una sonrisa en los labios, la cantó en castellano. Nunca olvidaré ese momento. Sí, es cierto. Es su canción preferida. Muchas gracias por este recuerdo, especialmente hoy en que se cumplen 4 años de su retorno al Padre. Que el Señor los bendiga."

Testimonio de Mariana.

 

 

Totus Tuus ego sum Maria





 

 

Karol Józef Wojtyła
Jan Paweł II
Wadowice, 18 mai 1920 - Vatican, 2 avril 2005

 


Repost 0
Published by Parousie Franche-Comté - dans Saints slaves
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 08:57

 

 

Prière pour la canonisation du
Bienheureux Abbé Michel Sopocko
Directeur spirituel de Sainte-Faustine

Dieu Tout-Puissant, Tu désires toujours accueillir avec une Bonté paternelle ceux qui s'approchent de Toi avec contrition dans l'espérance de recevoir Ta Miséricorde. Daigne entourer de la gloire des saints de l'Église le Bienheureux Michel Sopocko qui, par sa parole, ses actes et le témoignage de sa vie, proclamait au monde le mystère de Ton Insondable Miséricorde, révélé le plus pleinement dans Ton Fils Jésus-Christ qui vit et règne avec Toi pour les siècles des siècles. Amen.

 



Chemin de Croix avec l'Abbé Sopocko



Prière de demande de grâces  par l'intercession
du Bienheureux Abbé Michel Sopocko

Dieu de Miséricorde, Tu as fait du Bienheureux Abbé Michel Sopocko l'apôtre de Ton Infinie Miséricorde et un fils zélé de Marie, Mère de Miséricorde. Fais que par la proclamation de Ta Miséricorde et la confiance en Ta Bonté de Père, je reçoive la Grâce de (formuler son intention) que je Te demande par son intercession, par le Christ notre Seigneur. Amen.

 

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.


Sainte Marie-Faustine

Helena Faustyna Kowalska

1905-1938

 

 

 

 

 

 

 

 

Prayer for the obtaining of graces

through the intercession of the

Blessed Fr. Michael Sopocko

 

Oh Merciful God, you have made your blessed Fr. Sopocko, the apostle of your endless Mercy and the worshipper of Our Lady, the Mother of Mercy. Grant, through his intercession, that by praising your Mercy and arousing trust in your fatherly goodness, I will obtain the grace  of..... I ask this through Christ Our Lord. Amen.


Our Father, Hail Mary, Glory be.


 


Prayer for canonization of

blessed Fr. Michael Sopocko

Our Almighty Father, who, with Fatherly Goodness, always looks after those who come to You in hope and humility to enjoy Your Mercy, let to surround Your blessed Michael with the glory of Your Saints. Your blessed Michael, with all his words, deeds and testimony proclaimed to the world Your limitless mystery of the Divine Mercy, fully revealed in Your Son, Our Lord Jesus Christ who is alive and reigning for ever and ever. Amen.

 

 

 

 

 

 

Modlitwa o uproszenie łask przez wstawiennictwo

bł. ks. Michała Sopoćki

Miłosierny Boże, Ty uczyniłeś błogosławionego ks. Michała Sopoćko gorliwym apostołem Twego nieograniczonego Miłosierdzia i czcicielem Maryi, Matki Miłosierdzia.
Spraw, abym dla rozsławienia Twego Miłosierdzia i rozbudzenia ufności w Twoją ojcowską dobroć, otrzymał(a) łaskę ..... za jego wstawiennictwem, o którą Cię proszę, przez Chrystusa Pana naszego. Amen.


Ojcze nasz, Zdrowaś MaryjoChwał, Chwała Ojcu.



Modlitwa o kanonizację bł. ks. Michała Sopoćko

Wszechmogący Boże, Ty zawsze przygarniasz z ojcowską dobrocią tych,
którzy ze skruchą i nadzieją zbliżają się do Ciebie, by doznać Twojego miłosierdzia.
Racz otoczyć chwałą świętych Kościoła błogosławionego Michała, który słowem,
czynem i świadectwem życia głosił i przybliżał światu tajemnicę niezgłębionego Miłosierdzia, objawionego najpełniej w Synu Twoim Jezusie Chrystusie,
który z Tobą żyje i króluje przez wszystkie wieki wieków. Amen.



 

 

 

 

 

 

Preghiera per impetrare grazie per l'intercessione
del Beato don Michele Sopocko

Dio, Padre di Misericordia, Tu hai fatto diventare tuo servo don Michele Sopocko un apostolo della tua Misericordia sconfinata e un adoratore ardente di Maria, Madre di Misericordia. Concedimi, di ottenere tramite la sua intercessione, per la maggiore gloria della Tua Misericordia e per risvegliare la fiducia nella Tua paterna bontà, la grazia ..... che Ti chiedo, Signore nostro Gesù Cristo. Amen.


Padre nostro, Ave Maria, Gloria al Padre.



Preghiera per la canonizzazione del beato
don Michele Sopocko

Dio Onnipotente, Tu accogli sempre con la bontà del Padre coloro che, pentiti e pieni di speranza, si avvicinano a Te per sperimentare la Tua misericordia.
Degnati di far risplendere di gloria dei santi della Chiesa il Tuo Servo Michele il quale con le sue opere e con la testimonianza della sua vita spiegava al Mondo il mistero di infinita Misericordia manifestatasi pienamente nel Tuo Figlio Gesù Cristo, che con Te vive e regna per tutti i secoli dei secoli.


 

Preghiera del 24.6.2007

Don Michele Sopocko, beato santo nella gloria di Dio, prega per noi.
Don Michele ottienici la grazia di un padre spirituale secondo il cuore di Gesù e ..... datti da fare adesso che sei nel Cielo.
Non deludere chi confida in te.
Beato don Michele Sopocko donaci la grazia che si realizzi il progetto di Dio nella vita.
Immacolata accompagnaci ogni giorno sulla strada della vocazione personale.
Ottieni anche la grazia della guarigione e della perseveranza.


Gloria al Padre e al Figlio e allo Spirito Santo.

 

 

 

 

 

 

 

 


Gebet Zum Erbitten der Gnade Gottes durch Fürsprache, des Seligen Michael Sopocko

Barmherziger Gott, Du hast den Seligen Michael Sopocko zu einem Apostel Deiner unbeschränkten Barmherzigkeit und einem eifrigen Verehrer Marias der Mutter der Barmherzigkeit gemacht. Bewirke, dass ich die Gnade ....., durch seine Fürsprache erhalte, um Deine Barmherzigkeit zu rühmen und das Vertrauen in Deine väterliche Güte zu entzünden, durch Jesus Christus unseren Herrn. Amen.


Vater unser im Himmel, Gegrüßt seist du Maria, Ehre sei dem Vater.



Gebet Um die Heiligsprechung
des Seligen Michael Sopocko

Allmächtiger Gott, du nimmst mit väterlicher Güte immer die auf, die sich dir mit Reue und Hoffnung nähern, um deine Barmherzigkeit zu erfahren.
Nimm den Seligen Michael der mit Wort, Tat und Zeugnis seines Lebens der Welt das Geheimnis der unermesslichen göttlichen Barmherzigkeit, die sich ganz in deinem Sohn Jesus Christus offenbart hat, zu den Heiligen deiner Kirche auf, der mit dir lebt und herrscht in Ewigkeit. Amen.

 

 

 

 

 

 


Oração para pedir graças e la intercessão
do beato pe. Miguel Sopocko

 

Deus Misericordioso, que fizestes do beato pe. Miguel Sopocko um apóstolo da Vossa infinita Misericórdia e um fervoroso devoto de Maria, Mãe de Misericórdia, fazei com que - para a propagação da Vossa Misericórdia e para que se desperte a confiança em Vossa paternal bondade - eu alcance pela sua intercessão a graça..., que Vos peço por Cristo Senhor nosso. Amém.


Pai nosso, Ave Maria, Glória ao Pai.



Oração pela canonização do
beato pe. Miguel Sopocko

Deus Todo-Poderoso, que sempre acolheis com paternal bondade aqueles que com contrição e esperança aproximam-se de Vós a fim de alcançar a Vossa misericórdia, dignai-vos envolver com a glória dos santos da Igreja o beato Miguel, que pela palavra, pela ação e pelo testemunho da sua vida anunciou e apresentou ao mundo o mistério da insondável Misericórdia, que da forma mais perfeita foi revelada em Vosso Filho Jesus Cristo, que convosco vive e reina por todos os séculos dos séculos. Amém.


 

Espagne.gif

 

 

Oración para pedir gracias

por intercesión del Beato Miguel Sopocko

Señor Misericordioso, Tú hiciste el Beato Miguel Sopocko un apóstol de Tu infinita Misericordia y un adorador ferviente de María, Madre de Misericordia. Haga que, para glorificar Tú Misericordia y despertar la confianza en Tú bondad paternal, por su intercesión reciba la gracia de ..... Te ruego Señor, por Cristo Nuestro Señor. Amén.


Padre Nuestro, Ave María, Gloria al Padre.

 

 

Oración rogando la canonización

del Beato Miguel Sopocko

Dios Omnipotente, Tú siempre acoges con la bondad de padre a aquellos que se acercan a Ti arrepentidos y llenos de esperanza de conocer Tu misericordia. Ten la bondad de rodear de gloria de santos de la Iglesia al Beato Miguel, quien con sus palabras, sus actos y sus testimonios difundía y acercaba al mundo el secreto de la inmensa Misericordia, revelada perfectamente en Tu Hijo Jesucristo, que vive y reina contigo y el Espíritu Santo, un solo Dios, por los siglos de los siglos. Amén.

 

Repost 0
Published by Parousie Franche-Comté - dans Saints slaves
commenter cet article