Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 18:14

Leandre-Lachance.JPG

 

qcflag.gif

 

 

« Parce que l'Amour t'aime, tu deviens l'Amour. »

« Parce que l'Amour m'aime, je deviens l'Amour. »

 

Léandre Lachance

 

 

 

 

Site de Léandre Lachance

 

Léandre Lachance et le Plan d'Amour de Dieu

 

Fondation des choisis de Jésus

 

Please turn on javascript to view the media.

 

 

 

 
Please turn on javascript to view the media.

 

 

Extraits des 3 tomes du livre de Léandre Lachance : "Pour le Bonheur des Miens, Mes Choisis - Jésus"

 

8 janvier 1996, 5h45

 

36. Vous aurez à vivre les tribulations pour entrer de plein pied sur cette terre nouvelle

 

« Mon tout-petit, continue de prendre du temps pour être à Mon écoute. J'ai beaucoup de choses à t'enseigner. Ces temps, qui sont les derniers, apporteront une grande transformation de la terre, c'est déjà commencé.

Peu de gens, même parmi les élus, sont suffisamment préparés dans leurs cœurs pour vivre ce qui s'en vient.

J'ai besoin de personnes comme toi que Je choisis, que J'aime, que Je protège et que J'instruis pour qu'à leur tour ils aillent instruire et préparer les cœurs, annoncer la Bonne Nouvelle, car c'est une très Bonne Nouvelle, même si vous aurez à traverser les tribulations avant de pouvoir la vivre.

Comme Mon peuple choisi a eu à vivre au désert pour entrer dans la terre promise, vous aurez à vivre les tribulations pour entrer de plein pied sur cette nouvelle terre où l'Amour régnera en plénitude, c'est-à-dire une terre où le mal sera exclu.

Soyez sans crainte car à chaque jour, à chaque heure, même à chaque instant, vous serez soutenus par Ma Grâce. Vous serez attristés, mais jamais démolis. Vous serez peinés, mais non terrassés. Vous serez dérangés, mais non détruits. Même si certains de mes élus devaient y laisser leur vie, ils seront accompagnés de grâces très puissantes et seront heureux de mourir et d'entrer plus rapidement dans l'Amour.

Cet Amour que Je vous annonce, ils le vivront en plénitude au Ciel, mais la très grande majorité y goûtera sur cette terre.

Offre-Moi aujourd'hui ta journée entière de prière et de jeûne pour la multitude que J'appelle, afin que les cœurs arrivent à entendre Mon cri, qu'ils ouvrent la porte de leurs cœurs, car Je brûle du désir d'y entrer, d'y faire Ma demeure. Je les aime, Je voudrais les sauver tous, mais J'ai besoin de leur consentement.

Redis-Moi ton amour tout au long de ce jour, c'est un baume pour Mon Cœur qui souffre de voir ceux et celles que J'aime refuser Mon Amour, faire la sourde oreille à Mes appels répétés.

Ce sont les derniers cris de Mon cœur qui vont les unir à Moi ; sinon, ils seront emportés par les grandes tribulations, comme vous avez vu les maisons emportées par les inondations.

Comme Je te le disais hier, Le Père va réaliser Son objectif. Son Amour va circuler sur la terre comme au Ciel.

Les moyens dépendent ou de l'ouverture ou de l'endurcissement des cœurs.

Aujourd'hui, mercredi, beaucoup de cœurs s'ouvriront à cause de cette journée qui M'est consacrée par plusieurs de Mes choisis.

Remercie Le Père de bien vouloir donner tant d'Amour à Ses enfants de la terre.

Heureux es-tu ! Comme Je t'aime. »

 

 

16 décembre 1996, 7h10

 

24. Vous serez de plus en plus témoins de l’union transformante

 

Seigneur Jésus, je me veux tout petit à Votre écoute.

 

« Mon tout-petit, plus tu acceptes d'être petit, plus l'Amour peut passer en toi.

L'Amour peut tout changer, tout transformer. L'Amour c'est la plus grande puissance au monde. Malheureusement, peu de gens acceptent de se laisser maîtriser par l'Amour.

C'est en acceptant de se laisser maîtriser que l'Amour peut agir et permettre à cette personne de devenir l'Amour.

Il est très beau de voir ces gens qui deviennent l'Amour; c'est réellement le Christ qui vit en eux. Le Christ veut prendre la place qui Lui revient à travers ces petites personnes qui acceptent de disparaître pour Lui laisser l'espace.

L'Amour t'aime et tu deviens l'Amour : c'est ça l'union transformante qui change tout. Très bientôt, vous serez de plus en plus témoins de cette union transformante.

La transformation c'est Mon œuvre et non la tienne. Toi, tu n'as qu'à me répéter tes "oui", toujours des "oui" ; reconnaître ton impuissance et surtout, faire confiance en Ma Toute-puissance dans les moindres détails.

Je veux te conduire tout près de Mon Cœur pour te combler davantage de Mon Amour.

Laisse-toi aimer. Tendrement, Je t'aime. »

 

 

31 décembre 1996, 4h40

 

30. Nous entrons tous ensemble dans une terre nouvelle, une Église nouvelle

 

En cette fin d'année, je veux Vous remercier Père, Fils et Esprit Saint, pour toutes les grâces reçues en 1996, pour la santé que Vous m'avez donnée et pour l'Amour que vous m'avez apporté par les gens autour de moi, et principalement par Maman Marie et ses précieux enseignements.

Sachant que je suis indigne de tous ces bienfaits, sachant également que tout est grâce, je ne pourrai jamais assez Vous remercier, Vous louer, Vous rendre grâce.

Je Vous redis mon "oui" pour tout ce que Vous m'avez permis de vivre au cours de l'année qui se termine. Je Vous redis un grand "oui" sans condition pour l'année qui commencera demain. Je veux que chaque jour, chaque heure et chaque instant soient un pas de plus pour me rapprocher de Vous.

Je consens à être ce tout-petit, aimé de l'Amour et devenant l'Amour.

 

« Mon tout-petit, viens te blottir dans Mes bras ; que Mon Cœur soit contre ton cœur, afin que ton cœur batte au rythme du Mien, qu'il apprenne à aimer du même amour que Mon Cœur aime.

En même temps que Je pénètre ton cœur, Je pénètre dans le cœur de chacun des tiens. Les tiens, ils sont Miens, ne l'oublie pas et J'ai beaucoup de grâces pour chacun d'eux. Je les déverserai d'une façon toute particulière au cours de la nouvelle année.

Tu n'as à t'inquiéter de rien, J'ai tout préparé et Je m'occupe de tout ; demeure dans l'action de grâce et la Jubilation en Me voyant agir.

Nous entrons tous ensemble dans une terre nouvelle, une Église nouvelle, avec des gens nouveaux aux cœurs nouveaux, renouvelés continuellement par l'Amour.

Ton cœur et le cœur des tiens sont plus capables d'aimer aujourd'hui qu'hier ; et demain, ils seront encore plus capables d'aimer qu'aujourd'hui parce que c'est Moi qui les renouvelle constamment, instant après instant.

Tu ne peux pas te baser sur ce qu'ils étaient hier pour savoir ce qu'ils seront demain, car aujourd'hui Je leur donne un cœur nouveau. Ils deviennent de nouvelles personnes à chaque jour. Tu n'as qu'à t'émerveiller de ce que J'accomplis en toi et en Élisabeth, ta chère épouse, précieuse pour Moi.

Vous êtes Mes choisis, ne l'oubliez pas. Vous serez donc les premiers à vivre cette Église nouvelle et cette terre nouvelle.

Répétez-Moi vos "oui" toujours et partout, soyez sans crainte. Je vous ai pris en charge.

Comme Je vous aime, toi et les tiens. Vous devenez l'Amour. »

 

Merci Seigneur Jésus. Comme Tu es un Dieu d'Amour ! Comment Te rendre grâce pour tant de bienfaits. Est-ce que ces dernières pages sont uniquement pour moi et Élisabeth, ou si elles doivent être partagées avec une partie ou toute la famille ?

 

« Je vous fais un cadeau bien spécial, cette année, en mettant à votre disposition l'un de Mes fils de prédilection. C'est lui que J'ai choisi pour vous guider pour entrer dans cette nouvelle année qui est très importante. Fais ce qu'il te dira de faire ; sois en confiance ; partage avec lui ce que tu vis avec Moi. Sois sans crainte, lui aussi est l'un de Mes choisis. Partage tout avec ce Père David, un prêtre selon Mon Cœur. Ce n'est pas un hasard qu'il soit sur ta route maintenant. Dis-lui que Je l'aime et que J'ai besoin de lui. Il est très, très, très important pour Moi. Fais-lui confiance. Je l'aime, Je t'aime, et Je suis avec vous. »

 

 

22 janvier 1997, 4h55

 

46. Le Règne de Dieu sera établi sur cette terre. Les “oui ” que vous avez à donner

 

Seigneur Jésus, ce matin, je sens le besoin de Vous redire mon "oui" total et sans condition, surtout mon "oui" à couper les attaches du monde des affaires et de tout ce qui est matériel, afin d'être totalement libre, totalement à Votre écoute.

Merci d'entendre et d'exaucer ma prière. Je suis sûr de Votre Amour et j'ai foi qu'un jour, je serai Amour. Je Vous aime.

 

« Mon tout-petit, ta prière Je la fais Mienne et déjà le Père l'exauce.

Je veux t'apprendre à travailler, à bien accomplir ton travail, tout en étant entièrement libre, c'est-à-dire sans aucune attache aux choses matérielles, de sorte que tu puisses demeurer toujours en étroite relation avec Moi ; que tu ressentes toujours Ma Présence, comme tu la ressens en ce moment ; qu'à chaque instant tu élèves ton esprit vers Moi ; que ton cœur ressente Ma Présence dans la profondeur de ton être ; qu'à chaque fois que tu respires, tu découvres que c'est Moi qui respire en toi, et tu sauras que c'est Moi qui t'inspire dans les moindres détails.

Mon Royaume sera établi en toi, tu seras devenu l'Amour. Tu es l'un de Mes choisis pour être parmi les premiers en qui Je veux établir Ma Royauté. Je veux que Ma Royauté soit établie dans chacun des cœurs et ainsi, chaque personne sera devenue l'Amour. Le Règne de Dieu sera établi sur cette terre. La Volonté du Père sera faite sur la terre comme au Ciel.

Heureux et heureuses êtes-vous de vivre en ces temps qui sont les derniers ; de pouvoir entrer dans la plénitude de l'Amour du Père de votre vivant terrestre et de bénéficier pleinement de la grande mission que Je suis venu accomplir sur cette terre, et pour laquelle une multitude d'hommes et de femmes ont sacrifié et donné leurs vies.

Soyez dès à présent dans l'allégresse, la louange, l'adoration, l'émerveillement et en pleine Jubilation pour ce qui vous est permis de vivre présentement.

Je dis bien présentement, aujourd’hui-même, pas demain ni dans six mois, ni un an, mais aujourd'hui même : les Cieux sont ouverts, une multitude d'Anges, de Saints et de Saintes sont parmi vous pour vous guider, vous accompagner pour effectuer le grand passage qui vous conduit à la plénitude de l'Amour.

Vous n'avez qu'une seule chose à faire : donner votre consentement et le répéter au besoin afin que toutes les attaches soient coupées. Que votre "oui" soit "oui" à accueillir l'Amour.

Vous êtes assis à la table du festin céleste. Les Anges, les Saints et les Saintes attendent vos consentements pour vous servir. Vous avez même le privilège de choisir le Saint ou la Sainte pour être à votre service, vous guider et vous accompagner, vous faire connaître ce qu'il y a au menu et par quoi vous devez débuter afin de vous permettre le plus rapidement possible de satisfaire votre faim et soif de l'Amour qui a été déposé au fond de vous-même lors de votre création.

Tous sont invités à ce festin, peu importe votre rang social, l'état de vos vêtements ou de votre condition de pécheur.

Le premier "oui" que vous avez à donner, c'est d'accepter que Dieu vous aime.

Le deuxième "oui" est celui de vous aimer tel que Dieu vous a créé.

Par la suite, ce sont des "oui" à couper les attaches suscitées par l'Ennemi, et à entrer davantage dans le Cœur de Dieu. Le chemin de l'Amour est simple et facile pour celui ou celle qui s'y engage pleinement et totalement.

La grande difficulté réside dans le fait de s'y engager pleinement et totalement, car il suppose le renoncement au chemin du monde.

Il est plus facile présentement, à cause des Cieux ouverts et des souffrances occasionnées sur la voie du monde, d'avoir la grâce de connaissance qui donne à plusieurs de comprendre que le chemin du monde est sans issue et qu'un autre s'offre à eux. Un seul chemin est capable de répondre à leurs faim et soif : celui de l'Amour.

Disons ensemble cette prière afin qu'elle résonne dans chacun des cœurs : l'Amour t'aime et tu deviens l'Amour.

J'ai encore beaucoup de choses à te dire, mais c'est suffisant pour ce matin.

Comme Je suis heureux de te voir devenir l'Amour.

Tendrement, Je t'aime. »

 

 

23 janvier 1997, 4h25

 

47. Les grandes tribulations annoncées peuvent-elles être réduites ou exemptées ?

 

Seigneur Jésus, j'ose dans la foi Vous présenter la demande de D. pour cette guérison physique. Il me semble que ce serait une belle confirmation pour lui s'il était guéri immédiatement. Je sais que si Vous le voulez, Vous pouvez le guérir.

Que Votre Volonté se fasse et non la mienne ; moi, je ne suis que ce pauvre petit instrument inachevé qui ose demander mais qui a foi en Votre grand pouvoir de guérison.

En lisant le bréviaire, je suis frappé qu'à la suite de la prière de Moïse, le Seigneur ait renoncé à détruire Son peuple qui s'était corrompu alors que Moïse était sur la montagne sainte.

Aujourd'hui notre peuple s'est corrompu, mais il y a beaucoup de Saints et Saintes qui vivent présentement sur la terre. Avec un saint comme Jean-Paul II à la tête de notre Église, en plus des Cieux qui sont ouverts, il y a les Saints et Saintes du Ciel, la grande puissance de Maman Marie et tous les mérites donnés à cette terre par le Sang versé d'un Dieu mort sur une croix, et enfin le ministère puissant des Saints Anges.

D'après toutes les prophéties, nous devons passer par les grandes tribulations où une partie importante de l'humanité sera détruite ou purifiée avant que la terre promise soit accessible.

J'accepte d'être trop petit pour comprendre et je suis assurément trop petit pour m'aventurer dans un tel sujet. Je me sens très audacieux ce matin, moi qui suis si petit et si imparfait devant un Dieu si puissant, si bon et miséricordieux.

Je Vous en demande pardon et je demeure à Votre écoute.

 

« Mon tout-petit, sois sans crainte, Je suis un Dieu d'Amour, tu n'as pas à t'excuser de poser une question, même si elle est d'une très grande envergure.

La réponse est entre les mains du Père. Lui seul a le pouvoir de décider si les grandes tribulations annoncées pour purifier cette terre peuvent être réduites ou exemptées et Lui seul connaît l'heure exacte de Mon retour. Cependant, une chose est certaine, c'est que Mon Retour est très proche et que le monde actuel, par sa conduite mauvaise s'est mérité les tribulations annoncées afin d'être purifié.

S'il y a une si grande communication présentement entre le Ciel et la terre, si les Cieux sont ouverts, c'est justement pour diminuer ou même empêcher, si possible, ces tribulations.

La décision du Père est ferme : l'Amour doit circuler sur la terre comme au Ciel.

Pour que l'Amour puisse circuler librement, il ne peut cohabiter avec le mal. Le mal doit donc disparaître.

Comme le mal s'est logé dans le cœur des hommes et des femmes, ce sont les cœurs qui doivent être purifiés.

Le Père respecte toujours la grande liberté qu'Il a donnée à Ses enfants de la terre. Un cœur ne peut être violé, il ne peut qu'être séduit.

Au lieu de te préoccuper de ce que le Père va faire ou non, pourquoi ne pas regarder chez toi d'abord, ton cœur à toi a-t-il complètement renoncé au mal ? Est-il purifié ? Est-il en relation avec son Dieu ? Dit-il un "oui total" en toutes circonstances ? A-t-il renoncé à sa propre volonté pour ne suivre que celle du Père ? Est-il devenu l'Amour ?

En donnant ton consentement, tu deviens l'Amour, et, en devenant l'Amour, tu deviens un soldat de plus dans l'Armée de Ma Mère. Plus l'Armée de Ma Mère sera puissante, plus le mal va disparaître et moins grandes seront les tribulations nécessaires à ce moment.

Plus tu deviens l'Amour, plus ton regard est tourné vers l'Amour, plus tu es témoin de ce qu'Il réalise principalement dans les cœurs et sur tous les plans. Ainsi, grandes en toi sont la Joie, l'Espérance et la Jubilation.

En devenant l'Amour, tu pries le Père constamment avec Moi et Ma Sainte Mère ; ce sont alors des multitudes de cœurs qui s'ouvrent à l'Amour.

Lorsque l'Amour fait son œuvre, les tribulations deviennent inutiles, c'est-à-dire qu'elles n'existent plus. Vois-tu l'importance que tu as ?

En ce qui concerne ta prière pour D., Je la fais mienne ; elle est présentée au Père et déjà il est visité dans tout son être, vous en serez témoins.

Une chose demeure importante, une seule : l'Amour t'aime et tu deviens l'Amour.

Mon Amour. »

 

 

Le 2 février 1997, 6h15

 

53. La prière et le jeûne sont toujours indispensables pour la conversion des cœurs, les “oui ” à l’Amour

 

Maman Marie, c'est en union de cœur et d'esprit que je veux m'unir à tous ceux et celles qui Te prient en ce moment, à travers le monde, pour Te demander d'envelopper la terre de ton Grand Manteau afin que l'Ennemi soit obligé de fuir, que les cœurs soient purifiés et capables d'accueillir Ton Fils Jésus, en vue de Son Grand Retour.

Merci pour toutes ces apparitions, messages et enseignements.

Je T'aime, douce Maman.

 

« Mon cher petit, J'accueille ta prière, Je la fais Mienne et, par les mains de Mon Fils Jésus, Je la présente au Père. C'est Lui seul qui a pouvoir sur les événements à venir. L'Amour va se répandre sur la terre.

Autant Je suis dans la Joie de voir arriver ce Jour tant désiré par les Saints et Saintes qui ont passé sur cette terre, autant Mon Cœur saigne de voir le petit nombre de cœurs capables présentement d'accueillir l'Amour en plénitude.

"L'Armée", Mon Armée, dont tu fais partie, gagne beaucoup de terrain dans l'invisible, mais le travail à accomplir est immense. La prière, le jeûne sont toujours indispensables pour la conversion des cœurs, les "oui" à l'Amour.

Parce que l'Amour t'aime, tu deviens l'Amour. Sois sans crainte, toi et les tiens vous êtes sous Mon Manteau, et, à chaque jour, J'ajoute beaucoup d'âmes.

Sois confiant, demeure dans la persévérance et la prière.

Très bientôt, tu seras témoin de grandes transformations.

Je suis avec toi et Je t'aime. »

 

 

Pompano Beach, 18 février 1997, 2h10

 

59. Vous êtes parmi les premiers à entrer dans l’Église nouvelle, le monde nouveau

 

Je veux Vous remercier, Seigneur Jésus de m'avoir conduit ici dans cet endroit magnifique et de me permettre ce temps privilégié de repos, mais surtout de prière, de réflexion et de partage avec Élisabeth. Nous sommes comblés d'être ensemble, de ressentir Votre Présence. Je me veux totalement à Votre écoute.

 

« Mon tout-petit, Je veux que tu profites pleinement de ce moment privilégié que Je t'accorde présentement. Tu as accepté de te laisser maîtriser par l'Amour. Tu m'as donné des "oui" à toutes mes demandes. C'est l'heure du grand passage pour toi et Élisabeth, ton épouse bien-aimée.

Sans savoir où Je vous conduis, vous ressentez la transformation s'opérer en vous. Vous devenez l'Amour. C'est une très grande fête au Ciel. Ça ne fait que commencer. Laissez-vous transformer. Les attaches aux choses de la terre se coupent les unes après les autres. Vous entrez dans la grande liberté des enfants de Dieu. Vous n'avez rien à craindre. Ma Sainte Mère vous recouvre de Son Grand Manteau et le Père a envoyé une armée d'Anges pour vous accompagner dans ce grand passage.

En devenant des êtres d'Amour, vous devenez l'Église nouvelle, le monde nouveau. Vous êtes déjà sur cette terre nouvelle et, comme vous êtes parmi les premiers à y entrer, vous allez servir de guides : d'une part, pour interpeller dans l'invisible les cœurs à donner leurs "oui" pour vivre la même transformation que vous vivez présentement et, d'autre part, pour accompagner ceux qui donnent leurs "oui" à vivre ce grand passage et que le Père vous a confiés comme étant leurs bergers, leurs bergères.

Soyez dans la joie, dans l'allégresse et dans la jubilation de vivre ce temps de grâce extraordinaire.

Devenir l'Amour, c'est le plus beau et le plus grand des cadeaux que vous n'aurez jamais fini de déballer.

Être un instrument entre les mains du Père pour que d'autres deviennent l'Amour est un cadeau encore beaucoup plus grand, qui procure encore plus de joie, d'allégresse et de jubilation.

Profitez de ce temps privilégié qui vous est accordé en ce moment pour bien intégrer en vous la paix, la joie, la bonté, la douceur, la sagesse, le discernement, la confiance, la longanimité, la maîtrise de soi et toutes les vertus qui accompagnent l'Amour.

La tendresse vous est donnée en plénitude ainsi que la miséricorde et le pardon.

Heureux êtes-vous d'avoir trouvé grâce et d'accueillir les grâces. Soyez dans l'allégresse.

Je suis avec vous pour toujours et, très bientôt, vous Me verrez.

Je vous aime, Mes Amours.»

 

 

 

Pompano Beach, 24 février 1997, 6h00

 

64. L’Amour a besoin d’être aimé et lorsqu’Il trouve un cœur pour L’aimer, Il en fait Sa demeure

 

« Mon tout-petit, prends le temps d'accueillir l'Amour. C'est le temps le plus précieux pour toi.

Tu deviens l'Amour. C'est donc l'Amour qui vit en toi.

L'Amour en toi te transforme et, après t'avoir transformé, il va se répandre dans une multitude de cœurs.

Tu n'as qu'à laisser l'Amour s'activer en toi pour qu'il continue de s'activer autour de toi et à travers toi. Ainsi se construit cette Église nouvelle et cette terre nouvelle.

L'Amour a besoin d'être aimé, et lorsqu'Il trouve un cœur pour L'aimer, Il en fait Sa demeure.

Ce n'est plus toi qui vis en toi, mais bien l'Amour.

Ce n'est plus toi qui penses, mais bien l'Amour.

Ce n'est plus toi qui décides, mais bien l'Amour.

Ce n'est plus toi qui parles, mais bien l'Amour.

Ce n'est plus toi qui diriges, mais bien l'Amour.

Ce n'est plus toi qui travailles, mais bien l'Amour.

Ce n'est plus toi qui aimes, mais bien l'Amour.

Nous pourrions continuer à énumérer encore longtemps tout ce que l'Amour fait en toi et à travers toi lorsqu'Il y habite réellement, totalement et entièrement.

C'est cette nouvelle vie qui est en toi présentement et qu'il te faut expérimenter pleinement dans toutes les sphères de ta vie personnelle, familiale, religieuse, sociale, d'affaires ou de travail.

Il te faut connaître par expérience la différence entre la vie que tu as connue et celle de l'Amour qui vit en toi, afin d'être pleinement dans la jubilation de devenir de plus en plus l'Amour.

Tendrement, Je t'aime. »

 

 

12 avril 1997, 4h30

 

87. Mon peuple s’enfonce de plus en plus sur le chemin de la perdition et de la souffrance

 

« Mon tout-petit, seul l'Amour est la solution aux graves problèmes qui se vivent présentement sur la terre. Mon peuple s'est réellement éloigné de Moi et de Mon Père ; et en s'éloignant, il s'est égaré. Il s'est laissé tromper par l'Adversaire, il a voulu par lui-même bâtir son propre bonheur par ses connaissances, son propre pouvoir et en s'accordant tous les plaisirs possibles et inimaginables. Il se retrouve sur le chemin de la souffrance sous toutes ses formes : violence, guerres, divisions, persécutions ou maladies occasionnées par leurs conduites mauvaises.

La plus grande des souffrances c'est le mal de l'âme, le manque d'Amour.

Mon Cœur, Celui de Mon Père et de Ma Sainte Mère souffrent de constater l'égarement de Nos petits enfants de la terre que nous aimons, et de les voir tant souffrir et de continuer à s'enfoncer de plus en plus sur le chemin de la perdition et de la souffrance.

Ils sont tellement dans les ténèbres qu'ils ont peur de la lumière, et lorsqu'ils l'entrevoient, leurs yeux ne peuvent la supporter et ils retournent à leurs ténèbres.

S'ils savaient combien ils sont aimés, ils courraient se jeter dans Nos bras les uns après les autres et, en un instant, ils en seraient transformés. Ils sauraient qu'ils sont pardonnés, aimés, purifiés, et l'Amour arrangerait tout.

Vous, Mes choisis des derniers temps qui lisez ces lignes, c'est vous que le Père a choisis pour répandre Son trop plein d'Amour. Peut-être seriez-vous tentés de partir en croisade pour cette belle et grande mission, mais si vous le faisiez immédiatement, vous feriez une erreur car là n'est pas le plan du Père. Son plan, c'est que vous deveniez l'Amour, que vous donniez votre "oui" total sans condition à vous laisser transformer, que vous partiez immédiatement en mission dans l'invisible par la prière, l'adoration, la pratique des sacrements et aussi le jeûne.

En même temps que vous êtes en mission dans l'invisible, petit à petit vous devenez l'Amour. En devenant l'Amour, vous devenez enflammés du Feu d'Amour Feu et vous enflammez ceux et celles que le Père vous envoie.

Heureux êtes-vous d'être Ses choisis pour cette belle et grande mission qui vient libérer, guérir, transformer, changer et remplacer la souffrance par l'Amour.

L'Amour engendre l'Amour.

Parce que l'Amour t'aime, tu deviens l'Amour, et parce que tu deviens l'Amour, tu engendres l'Amour.

Tendrement et follement, Je t'aime. »

 

 

17 mai 1997, 4h10

 

100. Les Cieux sont ouverts, c’est une nouvelle vie qui commence sur la terre

 

« Mon tout-petit, fais-toi petit pour bien accueillir l'Amour que Je veux déverser en toi. Chaque fois que tu accueilles Mon Amour, en te faisant petit, c'est une partie de toi-même qui est transformée et c'est ainsi que tu deviens l'Amour, c'est-à-dire ce pourquoi tu as été créé.

Quelle grande grâce de vivre, ici-bas, cette transformation.

Dans le passé, cette grâce n'était donnée qu'au Ciel, mais comme les Cieux sont ouverts, c'est une nouvelle vie qui commence sur la terre.

Jean le Baptiste a vécu avant les autres les grâces qui étaient réservées après ma première venue afin de pouvoir annoncer que c'était bien le Christ qui venait sur la terre. De même, ces grâces vous sont données pour annoncer avec certitude Mon Retour, et surtout avoir des cœurs purifiés de toutes souillures, capables de M'accueillir.

Tendrement, Je t'aime. »

 

 

7 juillet, 3h07

 

116. Mon Armée va remporter le combat final, et le combat est très avancé

 

« Mon tout-petit, où que tu sois, quoi que tu fasses, Je suis toujours avec toi. Tu n'as donc rien à craindre. Je te couvre de Mon Manteau pour te protéger des forces de l'Adversaire Satan et, en même temps, Je couvre tous les tiens et ceux et celles qui te sont confiés.

Continue à te laisser maîtriser par Mon Amour. L'Amour a besoin de toi et a besoin de personnes qui se laissent maîtriser par l'Amour. Il y a beaucoup de personnes sages et intelligentes qui se maîtrisent par elles-mêmes, ou du moins c'est ce qu'elles croient, n'étant pas souvent conscientes qu'elles agissent sous l'inspiration de Satan.

Ce dont le Père a besoin pour ces temps qui sont les derniers, c'est d'avoir une très grande Armée de personnes inspirées, guidées et maîtrisées par l'Amour.

Cette grande Armée, dont tu fais partie, est sous la protection et la direction de Ma Sainte Mère. Cette armée, formée dans l'invisible, est d'une puissance et d'une force extraordinaires. C'est cette Armée qui va remporter le combat final, qui va venir à Ma rencontre pour Mon Grand Retour.

Nous savons que ce qui fait la force d'une armée, c'est la force de chacun de ses soldats. Ce qui fait la force des soldats de cette Armée, c'est la capacité de chacun à se laisser maîtriser et à devenir l'Amour.

Cette capacité s'obtient par les "oui" à accueillir, à se laisser maîtriser et finalement à devenir l'Amour.

L'Amour, étant la plus grande puissance au monde, fait de cette Armée la plus puissante. Le combat est très avancé. Vous serez de plus en plus témoins de ses gains. Sa victoire éclatera lorsque l'Ennemi croira avoir gagné la bataille.

Heureux es-tu de faire partie de cette armée et de devenir l'Amour.

Follement, Je t'aime. »

 

 

21 février 1999, 3 h 35

 

12. – Sur la Terre comme au Ciel

 

« Mon tout-petit, tu deviens l’Amour. Laisse ton cœur te conduire, c’est lui qui peut être en relation constante avec l’Amour. Tes facultés doivent être au service de ton cœur et jamais l’inverse. Tu as été créé par l’Amour pour devenir un avec Lui ; la connexion entre les deux, c’est ton cœur. Il te faut donc apprendre à vivre à ce niveau, c’est ce que tu apprends lorsque tu te retrouves seul à seul avec Moi dans la profondeur de ton être. Plus tu parcours ce chemin, plus il te devient familier, plus il est facile d’accès et plus tu ressens de la Paix, de la Joie et de l’Amour.

Cette relation d’intimité te met en communication avec la Trinité Sainte, avec Ma Sainte Mère et la tienne, la Cour céleste dont les Saints et les Saintes du Paradis, les Saints Anges, tous les Saints et Saintes qui vivent présentement sur la terre, en commençant par Jean-Paul II.

Elle est là ta belle et grande famille à laquelle tu appartiens. Dans cette famille, c’est l’unité parfaite, c’est la joie totale, c’est la paix complète et c’est l’Amour qui se renouvelle continuellement par un Feu d’Amour Feu. Tous sont au service les uns pour les autres et, simultanément, au service continuel du Père pour une multitude de missions qu’Il confie à tous et à chacun, afin qu’une multitude de cœurs puissent être rejoints par des interpellations et des inspirations à entrer eux aussi dans cette grande famille de la communion des Saints et Saintes.

Les Cieux étant ouverts, c’est ce qui rend cette communication aussi facile. C’est aussi ce qui fait que tous ceux et celles qui se laissent transformer par l’Amour deviennent missionnaires sans frontière, uniquement par leurs consentements.

Heureux et heureuses êtes-vous d’être déjà dans cette si belle et grande Famille des Cieux alors que vous êtes encore sur cette terre. Ainsi s’accomplit la Volonté du Père sur la Terre comme au Ciel.

Cet enseignement qui se situe au niveau du cœur, dans la foi pure, vient aider vos facultés à comprendre l’importance de ces longs moments d’intimité avec l’Amour, et également le sens de l’expression du petit chemin de raccourci : “Parce que l’Amour t’aime, tu deviens l’Amour”.

Voilà ce que produit l’Amour lorsqu’on l’accueille et qu’on Lui laisse la liberté d’agir. Vous êtes dans Notre Famille, c’est ta Famille. Vous devenez l’Amour. Tu deviens l’Amour. Tendrement, Je vous aime. Tendrement, Je t’aime. »

 

 

10 mars 1999, 4 h 55

 

18. – Le temps presse… devenez l’Amour

 

« Mon tout-petit, tu es pour Moi, ton Dieu, un instrument d’une grande valeur ; en même temps que Je parle à ton cœur, Je t’utilise pour parler à une multitude de cœurs. Cela se produit d’abord dans l’Invisible, sans que tu en sois conscient. Ce que Je te fais écrire, Je le dépose dans une multitude de cœurs dans l’Invisible ; il en est de même lorsque tu le relis en te laissant transformer.

Il en sera de même pour toutes les personnes qui liront et reliront ces textes dans la foi, en reconnaissant leur petitesse, en se laissant aimer, en donnant leur consentement à se laisser transformer pour devenir l’Amour. À distance, des cœurs conscients de leur petitesse se sentent aimés, donnent leur consentement à se laisser transformer, et deviennent l’Amour.

Le temps presse, le Père accélère le pas dans la préparation de Mon Grand Retour. Ce moyen qu’Il prend avec toi, et à travers toi, n’est qu’un moyen parmi beaucoup d’autres utilisés présentement pour rejoindre les cœurs.

Heureux es-tu, heureux et heureuses sont les lecteurs et lectrices de se laisser devenir cet instrument si précieux dans le plan d’Amour du Père. En devenant l’Amour, c’est une multitude de cœurs qui le deviennent.

Accueillez l’Amour ; devenez l’Amour ; répandez l’Amour.

Mon Cœur brûle d’Amour pour vous.

Vos cœurs sont brûlés au Feu de Mon Amour Feu.

À distance, c’est une multitude de cœurs qui sont brûlés au Feu de Mon Amour Feu.

Tendrement et follement, Je vous aime. Je t’aime. »

 

 

26 mars 1999, 5 h 25

 

27. – Tu vivras une Pâque nouvelle

 

« Mon tout-petit, consacre-moi du temps, ton Dieu, pour Me laisser préparer ton cœur à la grande Fête de Pâque qui approche.

En préparant ton cœur, c’est-à-dire en le rendant de plus en plus pur, c’est une multitude de cœurs qui sont purifiés, qui sont renouvelés dans Mon Amour, qui deviennent capables de M’accueillir d’une façon différente. C’est réellement une Pâque nouvelle pour ces cœurs. Si J’insiste pour ta préparation, c’est que toi aussi tu vivras une Pâque nouvelle.

Tu es dans ce grand passage qui te conduit dans cette Église Nouvelle, comme le peuple Hébreux a eu à faire le passage de la mer Rouge pour atteindre la Terre Promise. Toi, tu as à faire le passage de la vie extérieure à la vie intérieure. Eux, ils étaient conduits par une nuée, toi, tu es conduit par la lumière de Mon Amour, par Mon Esprit. La nuée les accompagnait de jour et de nuit, la lumière de Mon Amour t’accompagne de jour et de nuit.

Cette lumière te permet de voir tous les événements qui se présentent à toi d’un œil différent, d’un œil nouveau. Tout devient changé dans ton regard et c’est à ce moment que tout change sous ton regard, que se construit une Terre Nouvelle par une Église Nouvelle.

C’est inimaginable ce que le Père accomplit avec un cœur renouvelé par un “oui” sincère. Je suis le Ressuscité et Je veux ressusciter dans tous les cœurs. Le temps presse. J’ai besoin de beaucoup de cœurs ressuscités pour ouvrir les cœurs qui sont loin de Moi.

Dans la foi, laisse-toi transformer et guider, c’est ainsi que tu deviens l’Amour. Tendrement, Je t’aime. »

 

 

Samedi Saint, 3 avril 1999, 4 h 55

 

29. – L’espérance du choisi des derniers temps

 

« Mon tout-petit, c’est à partir de Mon tombeau qu’a jailli une nouvelle vie sur la terre, alors que Mes persécuteurs croyaient avoir obtenu la victoire. Le corps de Lazare était en décomposition au moment où Je l’ai ressuscité. Je veux que ces faits soient bien imprégnés en toi car ils t’enseignent jusqu’où peuvent et doivent aller ton espérance et ta foi.

Souviens-toi que les faits passés sur lesquels ta foi se base ont éclaté en puissance à partir d’un échec apparent total. Plus l’échec est apparu grand aux yeux des hommes, plus la puissance de Dieu a été éclatante. Il en est encore de même aujourd’hui. Un vrai croyant ne perd jamais espérance. Voilà l’espérance que doit avoir un choisi des derniers temps ; il bénéficie de la richesse des événements passés pour solidifier sa foi et son espérance.

C’est toujours en accueillant l’Amour que la lumière se fait sur ces événements et que se construisent la foi et l’espérance capables de traverser n’importe quelles épreuves, souffrances ou échecs apparents.

En devenant l’Amour, vous obtenez la foi et l’espérance.

Laissez-vous aimer, laisse-toi aimer. Tendrement, Je t’aime. »

 

 

20 avril 1999, 5 h 05

 

33. – La vraie Vie

 

Merci Seigneur Jésus pour le beau témoignage de sœur T. et de ce que j’entends régulièrement en regard des onctions de Paix et d’Amour que Vous mettez dans le cœur des lecteurs et lectrices.

Merci pour cette grande faveur que vous nous faites d’être témoins de Votre agir. Je vous demande de combler d’une façon bien particulière les lecteurs et lectrices aujourd’hui-même et dans les jours à venir.

Je dépose dans Votre Cœur et Celui de Maman Marie ces rencontres d’adoration, de prière, de témoignages. Éventuellement des Eucharisties seront célébrées aux intentions des lecteurs et lectrices du volume.

Merci d’entendre ma prière. Merci pour tant d’Amour. Je Vous aime.

 

« Mon tout-petit, Je suis dans la très grande Joie de voir des cœurs s’ouvrir davantage à Moi et d’accueillir davantage Mon Amour; il est là le véritable chemin de la vie, de la vraie Vie.

De plus en plus vous serez nombreux à accueillir ce trop plein d’Amour du Père qui passe tantôt directement par Moi, Son Fils, par l’action de l’Esprit Saint, et tantôt par Marie, Ma Sainte Mère, par les Saints et Saintes du Paradis et de la Terre, les Saints Anges et les âmes du purgatoire.

Finalement, cet Amour passe par tous ceux et celles qui L’accueillent, qui s’en laissent pénétrer et qui donnent un “oui” total à Dieu. Plus il y aura d’Eucharisties vécues dans la foi, de temps d’adoration, de prières et de témoignages à la Gloire de Dieu et à Lui seul, plus rapidement vous serez nombreux à entrer dans cette Église Nouvelle, dans cette Société Nouvelle basée sur l’Amour.

Très bientôt, vous serez témoins de ce que produit l’Amour lorsqu’Il est accueilli et vécu. Demeurez bien attentifs au souffle de l’Esprit qui fera éclater aux yeux du monde la grande puissance de Dieu à travers les groupes capables d’accueillir ce nouveau renouveau continu.

Demeurez bien en paix et disposés à accueillir ce souffle nouveau.

Tendrement et follement, Je vous aime. »

 

 

24 avril 1999, 4 h 40

 

34. – La Société Nouvelle

 

« Mon tout-petit, ensemble, nous entrons dans un Monde Nouveau, dans une Église Nouvelle. C’est une très grande joie dans le Ciel de voir cette Église Nouvelle se développer jour après jour et ainsi créer une Société Nouvelle. Il s’agit d’une société inégalée sur cette terre. Cette société qui est en formation présentement ne ressemble en rien à ce que vous avez connu jusqu’à ce jour.

Ce que vous avez connu, c’est une société où la puissance de l’homme a été à l’honneur. Son habileté, son intelligence, son savoir-faire, sa performance ont dégénéré en course au pouvoir, d’où la compétition, les luttes sous toutes ses formes, les guerres, etc. La Société Nouvelle sera basée sur la puissance de Dieu, puissance d’Amour, puissance de Miséricorde.

L’homme reconnaîtra alors son impuissance, sa petitesse et ses limites ; il se réjouira d’avoir un Père aussi bon, plein d’Amour et de Miséricorde, comblé d’avoir le Fils comme Sauveur et Rédempteur, comblé d’avoir l’Esprit Saint comme éclaireur et inspirateur, sous la protection de Ma Sainte Mère, de tous les Saints et Saintes et des Saints Anges.

Merci de vous laisser transformer pour devenir des bâtisseurs de cette Société Nouvelle, non par ce que vous accomplissez, mais uniquement par ce que vous devenez en vous laissant transformer par l’Amour.

Je vous aime, Je t’aime. »

 

 

25 mai 1999, 3 h 50

 

46. – Cette Terre Nouvelle

 

Merci Seigneur Jésus d’avoir touché le cœur de J. à travers le volume “Pour le bonheur des Miens, Mes choisis JÉSUS”. Merci pour cette présentation merveilleuse qu’il a faite dans “l’Informateur Catholique”. Merci pour les cœurs que Vous comblerez à travers et à partir de cet article.

Comment Vous remercier pour cette grande faveur d’être encore une fois témoin de Votre agir. Merci aussi à Maman Marie de nous garder sous Son Manteau et de nous gratifier de Ses nombreuses intercessions.

Je Vous aime et je me place à Votre écoute. Je me sens de plus en plus petit.

 

« Mon tout-petit, comme Je te l’ai déjà dit, tu es de plus en plus témoin que nous entrons dans une nouvelle étape. Tu es et tu seras de plus en plus témoin de ce que produit notre relation amoureuse, de ce que Je peux réaliser à partir d’un simple petit “oui” sincère et total.

À la suite de cette expérience qui ne fait que commencer, c’est une multitude de cœurs qui Me donnent et vont Me donner leur “oui” sincère et total, Me permettant d’établir avec chacun de ces cœurs une relation amoureuse d’une puissance capable de changer la face de la terre.

Tu es bien témoin que nous sommes déjà sur cette Terre Nouvelle à l’intérieur de cette Église Nouvelle.

· Cette Église Nouvelle se construit à partir de la grande intimité que chaque personne obtient avec Moi lorsqu’elle Me donne son “oui” sincère et total.

· Cette Nouvelle Église est sous la protection du Manteau de Ma Sainte Mère.

· Cette Nouvelle Église est en communion de cœur et d’esprit avec les Saints et Saintes du Paradis et de la Terre.

· Cette Nouvelle Église est accompagnée des Saints Anges du Ciel.

· Cette Nouvelle Église est continuellement inspirée et guidée par l’Esprit Saint.

· Cette Nouvelle Église est sous la direction de Jean-Paul II.

· Cette Nouvelle Église se construit sous le regard bienveillant et miséricordieux du Père.

Tout vient de Lui, tout doit Lui être présenté, offert et soumis par des demandes continuelles, accompagnées de remerciements et de louanges pour tout ce dont vous êtes témoins de bon et de moins bon, d’ici à ce que la terre soit complètement purifiée.

Chaque “oui” donné sincèrement au Père contribue à la purification de la terre. Ensemble, remercions et louons le Père qu’il en soit ainsi. Tout se transforme par l’Amour, en devenant l’Amour. Vous devenez l’Amour, tu deviens l’Amour. Je vous aime, Je t’aime. »

 

 

 

20 juin 1999, 6 h 35

 

52. – Un être nouveau pour une Église Nouvelle

 

« Mon tout-petit, viens plus près de Moi, demeure dans cette grande intimité avec Moi, ton Dieu. C’est toujours dans cette grande intimité que se construit l’être nouveau qui est en toi et qui prend de plus en plus d’espace, cet être nouveau qui est entièrement inspiré et guidé par Moi. Son regard est toujours tourné vers le Père et n’est aucunement influencé par les pensées du monde.

Il est continuellement dans un état de louange, d’adoration, de remerciements et d’actions de grâces. C’est ce qui le garde dans la jubilation, sachant que toutes contrariétés, souffrances, maladies ou autres tribulations contribuent à sa purification. C’est ce qui lui permet de se réjouir au lieu de s’attrister des événements malheureux qui se présentent à lui.

C’est cet être nouveau qui vient à Ma rencontre, qui construit une Église Nouvelle, une Terre Nouvelle.

C’est cet être nouveau qui est tout Amour, parce qu’il est continuellement branché sur l’Amour pour recevoir et répandre l’Amour.

Avec toi, Je remercie le Père pour cet être nouveau qui prend de plus en plus d’espace en toi et qui ne fait qu’un avec Moi. Il est continuellement alimenté par Mon Amour, entendant murmurer à son oreille les mots que Je ne cesse de lui répéter:

Je t’aime, Je t’aime, Je t’aime. »

 

 

18 juillet 1999, 6 h 30

 

60. – Imbibé de Mon Amour, laisse passer l’Amour

 

« Mon tout-petit, nous sommes de plus en plus unis l’un à l’autre. La profondeur de ton être est le lien privilégié pour nos rencontres.

· Ensemble, nous pénétrons dans cette Église Nouvelle et Société Nouvelle.

· Ensemble, nous avons à la faire connaître et aimer cette Église, cette Société Nouvelle qui sera basée sur l’Amour.

· Ensemble, nous aurons à vivre de nouvelles expériences où l’Amour circulera librement dans les cœurs.

· Ensemble, nous connaîtrons la Joie, la Paix que produit l’Amour lorsqu’Il est accueilli.

· Ensemble, nous connaîtrons la Jubilation d’être conduits, dirigés et guidés par l’Amour.

· Ensemble, nous connaîtrons aussi la souffrance du rejet de l’Amour.

· Ensemble, nous découvrirons que l’Amour est plus fort et plus puissant que tout et tous.

Nous aurons donc à vivre beaucoup de belles choses, jointes à d’autres plus pénibles, avant que tu puisses connaître la béatitude céleste. Demeure ce tout petit instrument docile et malléable entre les mains du Père. C’est à travers cette docilité et disponibilité que tu découvres ta vraie mission qui est celle de laisser passer l’Amour.

Souviens-toi de l’exemple de l’éponge : tu peux répandre l’Amour dans la mesure où tu en es bien imbibé. Laisse-toi imbiber de Mon Amour car, follement, Je t’aime. »

 

 

30 juillet 1999, 4 h 35

 

64. – Demain, Mon Grand Retour

 

« Mon tout-petit, Je guide tes pensées, tes actions et tes paroles. Tu n’as rien à craindre car Je guide chacun de tes pas. C’est ce que Je réalise auprès de chaque personne qui donne son consentement à prendre le chemin que J’ai déjà enseigné par les deux rails, soit celui de la petitesse et celui d’accueillir Mon Amour.

Ce chemin, accessible à toute personne, facile à prendre, est celui qui conduit à l’Église Nouvelle qui viendra à Ma Rencontre lors de Mon Grand Retour.

Je t’ai inspiré de dire qu’il n’y avait qu’un moment à retenir pour Mon Grand Retour : “demain”, afin de vivre aujourd’hui comme si c’était la dernière journée pour te préparer à Mon Grand Retour.

C’est aujourd’hui même que tu dois prendre ce chemin des deux rails, l’un étant l’accueil de ta petitesse, et l’autre, l’accueil de Mon Amour. Ce qui est important ce n’est pas de savoir exactement où tu en es dans ce chemin, mais de t’assurer que tu es sur ce chemin; et tu es sur ce chemin dès que tu donnes ton “oui” à ta petitesse, à ton impuissance à tes limites, et ton “oui” à accueillir Mon Amour.

À chaque fois que tu te retrouves sur ce chemin, tu Me rencontres, ton cœur se dilate. Il est donc de plus en plus capable d’accueillir Mon Amour et de plus en plus prêt pour Mon Grand Retour.

C’est ainsi que tu deviens l’Amour en acceptant que, tendrement et follement, Je t’aime. »

 

 

27 septembre 1999, 1 h 20

 

73. – Une multitude de personnes se mettent en marche

 

« Mon cher petit, sans que tu en sois vraiment conscient, Je te conduis sur le chemin qui est celui de la plénitude de l’Amour. C’est ta docilité à Mon Esprit qui Me permet de te conduire ainsi. En même temps que tu avances sur ce chemin, c’est une multitude de personnes qui se mettent en marche sur ce même chemin.

La grande difficulté pour beaucoup de personnes consiste à donner leur “oui” total, inconditionnel et irrévocable, indispensable pour se placer sur cette route. La deuxième difficulté consiste à y demeurer fermement en disant “non” aux différents courants de pensée du monde. C’est à travers ces difficultés que s’exerce le choix de la personne. C’est à elle et à elle seule qu’il appartient de choisir.

Le Père, dans Son plan d’Amour, a donné cette grande liberté à chacun de Ses enfants. La personne qui donne sincèrement et librement son “oui” obtient instantanément la grâce nécessaire pour traverser les difficultés qu’elle aura à vivre. Son engagement ferme lui permet de commencer à goûter ce que produit l’Amour lorsqu’on Lui laisse la liberté d’agir.

Les bienfaits ressentis à la suite de la transformation de la personne viennent confirmer qu’elle est sur la bonne voie et l’encourage à persévérer sur cette voie qui la comblera toujours de plus en plus.

Être de plus en plus comblé, c’est bien ce que tu vis présentement à travers l’intimité que nous avons ensemble. C’est ce qu’obtient et qu’obtiendra chaque personne qui donne ou donnera son véritable consentement.

Continue à te laisser aimer sans l’avoir mérité.

Continue à te laisser transformer.

Continue à te laisser guider.

C’est ainsi que l’Amour t’aime et que tu deviens l’Amour.

Tendrement et follement, Je t’aime. »

 

 

12 octobre 1999, 5 h 25

 

76. – Urgence de la préparation des cœurs

 

« Mon tout-petit, tu es de plus en plus témoin de la transformation qui s’opère en toi, parce que tu m’as donné la permission de faire une telle transformation. Non seulement elle se fait en toi, mais en même temps tu deviens un instrument entre les mains du Père pour qu’elle se réalise chez beaucoup d’autres. C’est ainsi que se construit cette Société Nouvelle, cette Église Nouvelle, par des cœurs complètement renouvelés, changés et transformés.

Il reste peu de temps. Vous êtes à la toute dernière minute pour prendre le départ avant les grands événements. Vous êtes tellement près de ces grands événements que tout le reste, ce qui veut dire tout ce qui est en dehors de vos cœurs, est sans importance aucune.

Une seule et unique chose est importante et urgente, c’est la préparation des cœurs. Un cœur préparé, c’est un cœur capable d’entrer dans une grande intimité avec son Dieu.

Cette intimité que la personne découvre à l’intérieur d’elle-même, dans les profondeurs de son être, lui permet d’avoir un véritable refuge pour retrouver la Paix, la Joie, la Sérénité et l’Amour auxquelles elle aspire depuis le début de sa création.

Ce refuge qui comble la personne à chaque fois qu’elle y pénètre, en plus de la combler à l’instant présent, la prépare à pouvoir vivre dans la jubilation toutes les tribulations qui sont présentement à vos portes.

Heureux et heureuses êtes-vous de pouvoir capter à l’intérieur de vous ce qui est essentiel et primordial pour les temps que vous vivez présentement.

C’est le chemin qui vous conduit à l’Amour, qui fait de vous des êtres pleins d’Amour. Vous devenez l’Amour. Tu deviens l’Amour.

Follement, Je vous aime. Follement Je t’aime. »

 

 

19 octobre 1999, 4 h 45

 

80. – La purification par l’accueil de Mon Amour

 

Mon Bon Papa du Ciel, je sais que tout ce que je vis de difficultés et de souffrances m’est absolument indispensable pour ma purification. Avec Votre grâce, j’accueille tout comme venant directement de Vous et je Vous en rends grâce.

Merci qu’il en soit ainsi. Je Vous offre tout pour ma purification et celle de tous les pécheurs du monde et, d’une façon particulière, pour la purification des lecteurs et lectrices du volume “Pour le bonheur des Miens, Mes choisis JÉSUS”, pour Votre plus grande Gloire. Je Vous aime.

 

« Mon fils bien-aimé, c’est dans la joie de Mon Cœur que J’accueille ce que tu M’offres. Tout ce qui M’est offert est accueilli et purifié pour être retourné sur la terre en grâces et bénédictions pour toi et pour les gens que Je choisis à chaque instant.

Vous serez de plus en plus témoins de la purification de la terre. Comme Je désire voir cette purification s’opérer par l’accueil de Mon Amour ! Les “oui” qui Me sont donnés contribuent à réduire au minimum les périodes de tribulations qui sont présentement nécessaires pour entrer dans cette Société Nouvelle où régnera Mon Amour.

Chers petits enfants de Mon Cœur de Père et de Mère, le temps presse. En toute vitesse, venez vous jeter dans Mes bras. Si vous saviez comme ils sont grand ouverts. Je ne regarde aucun de vos manquements ni de vos fautes.

Reconnaissez que vous êtes des pécheurs, donnez-Moi vos “oui”, accueillez Mon Amour. Je Me charge du reste afin de vous guider, que ce soit par inspiration, en mettant sur votre route les personnes qui seront des instruments entre Mes mains ou par les événements que vous aurez à vivre, afin que la purification soit complète, que vous puissiez découvrir la véritable liberté d’enfant de Dieu et jouir du bonheur qui vous est réservé même avant votre création.

De Mon doigt de Créateur, Je coupe les attaches qui vous empêchent de jouir de cette liberté que Je vous ai donnée avec tant d’Amour. Je vous redonne votre beauté originelle. C’est ainsi que Je termine la Création que J’ai commencée en faisant de chacun de Mes enfants de la terre des êtres pleins d’Amour.

Il n’y a qu’un seul chemin, il n’y en a pas d’autre, c’est par Mon Amour que sera construite la Nouvelle Société d’Amour qui passera par Mon Église entièrement renouvelée par Mon Amour, brûlée au Feu de Mon Amour Feu.

Ma Joie est très grande, l’heure est arrivée, Mon Cœur est grand ouvert pour vous accueillir, pour vous prendre dans Mes bras de Père et de Mère, pour vous serrer contre Mon Cœur brûlant d’Amour, afin que vous puissiez entendre murmurer doucement à vos oreilles : Je vous aime.

Je t’aime, Je t’aime, Je t’aime.

Votre Père, ton Père. »

 

 

17 novembre 1999, 4 h 15

 

88. – Vers cette Église Nouvelle, toute belle, toute pure

 

« C’est moi, sainte Gertrude, qui ai mission du Père pour t’inspirer à écrire ce qui suit.

L’Église que vous avez connue tombe en ruines et elle va continuer à s’écrouler morceau par morceau pour donner place à cette Nouvelle Église qui sera toute belle, toute pure, sans rides, ni rien de pareil.

Cette Nouvelle Église se construit à une très grande vitesse présentement. Ce changement se produit dans l’Invisible, mais il nous est donné d’être de plus en plus témoins de la transformation des cœurs, rendue possible :

· par l’accueil de l’Amour que le Père y déverse ;

· en devenant des intimes avec les Cœurs de Jésus et de Marie ;

· inspirés par l’Esprit Saint ;

· en communion avec les Saints et les Saintes du Ciel et de la Terre ; sous la protection constante des Saints Anges.

Aucune personne vivant sur cette terre ne pourra se vanter d’avoir reconstruit l’Église Nouvelle. Il ne s’agit pas d’un mouvement humain, mais bien d’un mouvement divin. Ce mouvement divin peut être accéléré uniquement par la docilité à l’accueillir. L’accueil, c’est d’abord le “oui” inconditionnel et irrévocable ; c’est la prière et la pratique des sacrements, principalement celui de l’Eucharistie ; ce sont de longs moments d’intimité avec le Seigneur à se laisser transformer par Lui. Une fois un cœur transformé, il devient un instrument entre les mains du Père pour en transformer d’autres.

Ne cherchez pas par vous-mêmes à être ou à devenir cet instrument, vous n’y arriverez pas, si ce n’est le Père qui agit en vous et qui accomplit cette transformation.

Si le Père M’a donné Mission de t’inspirer, c’est pour vous confirmer que les Cieux sont ouverts et que les Saints du Paradis ont Mission d’agir présentement et prestement sur la terre comme jamais ils n’ont pu agir dans le passé, car le temps presse. Le Grand Retour de Jésus, c’est pour bientôt. La grande préparation se fait à partir des cœurs qui se laissent transformer.

Heureux es-tu d’être de ce groupe.

Par l’Amour, tu deviens l’Amour.»

 

 

24 novembre 1999, 2 h 20

 

89. - Ce qui fait de toi un apôtre

 

« Mon tout-petit, le monde dans lequel vous vivez sera transformé. Le Père prépare ce nouveau monde. Il choisit beaucoup de personnes pour les disposer à assumer des responsabilités dans ce nouveau monde et à devenir des guides pour les autres... »

 

 

5 décembre 1999, 3 h 10

 

91. – La vie sans Moi est un non-sens

 

Seigneur Jésus, je Vous présente la situation difficile de B. et de R. ainsi que tous les couples qui vivent des situations semblables.

Venez à leur aide ; envoyez Votre Esprit en abondance sur eux ; faites éclater la puissance de leur sacrement de mariage ; guérissez leurs blessures ; ouvrez leurs yeux afin qu’ils découvrent la puissance de Votre amour.

Merci d’entendre et d’exaucer cette pauvre prière.

Je me place à Votre écoute et je Vous aime.

 

« Mon tout-petit, la vie sans Moi est un non-sens. Je suis le centre de l’Amour. Je suis l’Amour. C’est à Moi que le Père a confié la mission de répandre Son Amour sur la terre. Durant ces temps qui sont les derniers, tous doivent découvrir cette vérité et réalité.

Beaucoup de personnes croient que par elles-mêmes, ou par l’usage de moyens autres que ceux que J’ai confiés à Mes Apôtres et transmis par Mon Église, elles peuvent trouver le bonheur. Elles se trompent, elles abandonnent la proie pour l’ombre. Elles prennent le chemin de la souffrance et des ténèbres. Comme elles ne sont pas dans le chemin de la lumière, les ténèbres les empêchent de voir leurs égarements et elles ont tendance à s’y enfoncer de plus en plus, espérant parvenir à bâtir leur bonheur par elles-mêmes.

La souffrance est là pour leur faire découvrir qu’elles ne sont pas sur la bonne voie. Certaines personnes, dès qu’elles commencent à vivre cette souffrance, viennent se jeter dans Mes bras pour y découvrir que Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. D’autres, étant influencées par des pensées du monde, persistent sur cette fausse voie et ce n’est qu’après de nombreuses souffrances qu’elles acceptent de venir à Moi.

À la personne et à elle seule, en tant qu’être libre, il revient de décider de son orientation. Je veux cependant t’utiliser pour dire ceci à B. et R.

Petits enfants de Mon Cœur,

· Vous que J’ai choisis avant votre conception pour y déverser Mon Amour ;

· Vous que J’ai unis par le sacrement de mariage pour recevoir et donner cet Amour ;

· Vous que J’ai comblés de multiples façons ;

· Vous que Je poursuis continuellement afin de vous transmettre cet Amour ;

· Vous qui souffrez présentement à cause de la distance que vous avez prise à Mon égard,

N’essayez pas, par vos propres moyens ou par les moyens du monde, de bâtir votre bonheur : vous n’y arriverez pas.

Venez immédiatement vous jeter dans Mes bras.

Reconnaissez votre impuissance et vos limites.

Reconnaissez que Moi, Jésus, Je suis votre Sauveur et qu’il n’y en a pas d’autre.

Reconnaissez que Je vous aime d’un Amour beaucoup plus grand que celui que vous pouvez accueillir présentement.

B., accueille cette situation sans comprendre. Donne-Moi tout et tu seras témoin de Mon agir en toi, autour de toi et à travers toi.

R., sans que tu le saches, c’est Moi, ton Dieu, que tu cherches. Je suis en toi dans les profondeurs de ton être. L’amour que tu désires ne peut venir que de Moi, et la personne que J’ai choisie pour te le transmettre, c’est B. Ne cherche pas ailleurs.

Si vous saviez tous les deux comme Je vous aime, vous viendriez vous jeter dans Mes bras et votre vie serait changée. En plus de vivre un nouveau bonheur, vous seriez des témoins de Mon Amour. Recevez Mon Baiser de Tendresse, de Miséricorde et d’Amour.

Toi, B., Je t’aime telle que tu es.

Toi, R., Je t’aime tel que tu es.

Tous les deux, Je vous aime. »

 

 

11 décembre 1999, 3 h 30

 

93. – Le Royaume de Dieu est tout proche

 

« Mon tout-petit, Mes enfants bien-aimés, soyez dans la joie et l’allégresse ; relevez la tête car le Royaume de Dieu est tout proche. Il n’y a qu’un tout petit voile qui vous empêche de voir ce Royaume.

C’est la transformation de votre être qui vous prépare à cette grande entrée. La porte d’entrée, c’est votre cœur. Ce qui débarre cette porte, ce sont vos “oui” inconditionnels et irrévocables.

C’est Moi qui ai mission d’ouvrir cette porte. Ce qui favorise l’ouverture, c’est le temps que tu Me consacres pour être seul avec toi. C’est au cours de ces longs moments d’intimité que nous avons ensemble que s’accomplit la transformation par l’Amour que le Père a déversé en Moi et qui se déverse en toi.

C’est ce qui fait que tu deviens un être plein d’Amour. Ce sont ces êtres pleins d’Amour qui ont mission de M’accueillir lors de Mon Grand Retour qui s’effectuera très bientôt.

À ce moment, le voile tombera, Mon Amour sera ressenti. Vous Me verrez. Vous découvrirez combien vous êtes aimés et ce que signifie ce que Je vous répète depuis longtemps :

Je vous aime. »

 

 

17 décembre 1999, 3 h 00

 

94. – Le Père a tout prévu

 

« Mon tout-petit, vous êtes de plus en plus près des grands événements qui vous conduiront à l’intérieur de cette Société Nouvelle, guidée par une Église Nouvelle, c’est-à-dire entièrement renouvelée.

Soyez sans crainte car tous ces événements seront sous le contrôle du Père. Il a tout prévu; aucun détail ne Lui échappera.

Vous êtes déjà témoins de Son agir. Vous voyez bien qu’Il agit dans une multitude de cœurs. Plus il y a de cœurs qui ont donné leur “oui” à entrer dans cette intimité avec le Seigneur, plus il y de cœurs qui sont interpellés, qui donnent leur “oui” et qui sont transformés.

C’est ce grand processus qui vous conduit et vous permet d’entrer dans cette Société Nouvelle. Les grands événements vont interpeller plus fortement les cœurs les plus endurcis et purifier davantage ceux qui sont déjà engagés sur ce chemin de la purification.

En même temps que vous vivez cette purification à travers les tribulations, vous êtes de plus en plus dans cette jubilation que plusieurs ont commencé à ressentir et ressentent toujours davantage dans la mesure où s’opère la purification.

Vous êtes invités à accueillir dans votre cœur cette jubilation qui vous donne une espérance nouvelle et une force sans précédent pour vivre les tribulations et la purification.

Petit à petit, vous allez découvrir la beauté, la grandeur, la largeur, la hauteur et la profondeur de l’Amour infini du Père. Vous découvrirez l’Amour en étant transformés par Lui. C’est un peu comme un bon aliment, vous le découvrez en le mangeant. L’Amour, vous le découvrez en Le laissant occuper tout l’espace en vous.

Heureux, heureuses êtes-vous d’être si près du but et d’en ressentir déjà les effets ou d’être sur le point de les ressentir. C’est ainsi que vous devenez l’Amour.

Tendrement et follement, Je vous aime. Je t’aime. »

 

 

 

22 janvier 2000, 2 h 40

 

l03. – Le petit reste

 

« Mon cœur de Mère se penche sur le petit que tu es et sur tous les petits de la terre.

Je viens vous prendre dans mes bras, serrer votre cœur contre le mien pour y laisser passer l’Amour que je reçois continuellement de la Source même de l’Amour.

Cette démarche que j’effectue en ce moment, c’est le Père qui me la demande. Le temps presse. Je vois le Père qui accélère le pas. Il ne voudrait perdre aucun de Ses enfants de la terre ; le travail est immense, beaucoup sont en voie de perdition.

Le grand mouvement de la transformation des cœurs, présentement en cours, a commencé à l’intérieur d’un bien petit reste. Le nombre était très petit. Ceux et celles qui acceptaient de donner leur “oui” total, inconditionnel et irrévocable étaient très rares.

A chaque fois qu’il y a un consentement sincère, qu’il y a prière, jeûne et pratique des sacrements, le Père fait éclater ces gestes, ces démarches et ces consentements dans une multitude de cœurs à travers le monde.

C’est ce qui fait que le groupe grandit à vue d’œil. C’est présentement une très grande joie dans le Ciel de voir la vitesse avec laquelle se propage ces consentements.

Vous êtes témoins de la rapidité avec laquelle se propage le volume Pour le bonheur des Miens, Mes choisis JÉSUS… Cette activité visible est très minime comparativement à l’activité invisible.

C’est grâce à l’accueil de la très grande souffrance de certains grands saints, présentement sur la terre, que peuvent se propager aussi rapidement dans l’invisible les consentements.

Devenez des cœurs de prière, d’actions de grâces, de louange pour accompagner ces âmes souffrantes qui ont à leur tête nul autre que le Pape Jean-Paul II. Si vous saviez comme sa souffrance est grande en ce moment. S’il vous était permis de voir la multitude de cœurs qui reçoivent des grâces en abondance à partir de leurs souffrances, vous seriez complètement ébahis de constater le gigantesque mouvement en cours.

Viens te reposer sur le cœur de ta Maman pour qu’ensemble nous rendions grâces au Père de cette grande activité de Son Esprit qui prépare pour très bientôt la Grande Venue de Mon Fils Jésus.

Laisse ton cœur s’ouvrir à pleine capacité afin de pouvoir accueillir toujours de plus en plus l’Amour. Tu es profondément aimé et c’est par cet Amour déversé en toi que tu deviens l’Amour.

Avec mon Cœur de Mère et en te serrant dans mes bras, Je te berce en te redisant que tendrement et follement,

Je t’aime. »

Marie

 

 

18 février 2000, 4 h 10

 

108. – L’humilité donne l'espace qui revient à Dieu

 

« Mon tout-petit. J'ai les bras grand ouverts pour t'accueillir tel que tu es avec tes misères. Plus tu reconnais tes misères, plus tu te sens petit, faible et vulnérable, plus Je peux prendre de l'espace en toi.

Je t'ai dit que la porte d'entrée c'est ton "oui". Une fois la porte traversée, J'occupe la place qui est libre. La vertu qui favorise pour Moi l'espace, c'est l'humilité. Donc, plus il y a d'humilité, plus il y a de l'espace pour Moi.

Je t'invite à méditer cet enseignement ; il est à la base d'une relation toujours plus intime entre nous. Je t'avais demandé d'écrire : reconnais que tu n'es rien, rien, rien. Maintenant tu as à le vivre. Ce qui ne veut pas dire que tu es bon à rien ; au contraire, tu as une grande valeur aux yeux du Père. Tu es profondément aimé.

C'est l'humilité, non seulement accueillie mais vécue, bien vécue en toi, qui vient mettre en valeur les grandes richesses que le Père a déposées en toi au moment de ta création.

Heureux es-tu d'être en mouvement à la découverte de ces richesses et de ce qui les empêche d'être en évidence.

Petit trésor, reçois Mon Amour. C'est toi que J'aime. »

 

 

15 mars 2000, 4 h 00

 

111. – Jubilation, Tribulation, Purification

 

« Mon tout-petit, le temps presse. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle !

La véritable et unique Bonne Nouvelle est Mon Grand Retour pour très bientôt !

Ceci n’enlève rien de ce qui est contenu dans les Saintes Écritures ; au contraire, cette unique Bonne Nouvelle vient réaliser ce qui est déjà dans les Écritures, Mon cœur qui ne fait qu’un avec le Cœur du Père est de plus en plus brûlant d’Amour.

L’Esprit Saint est présentement d’une puissance jamais égalée sur cette terre. C’est ce qui vous permet d’être témoins de Son agir, d’une façon foudroyante, dans une multitude de cœurs.

Je vous en supplie, arrêtez de vous regarder, de regarder vos misères, de regarder ce qui va mal autour de vous. Relevez la tête.

Croyez à Mon Grand Retour.

Croyez à l’Amour du Père.

Croyez à l’action de l’Esprit Saint.

Devenez des récepteurs de Mon Amour.

Devenez de véritables témoins de Mon Amour.

Devenez des transmetteurs de Mon Amour.

Soyez dans la sécurité du tout-petit dans les bras de sa mère ou de son père.

Soyez des lumières à travers le monde de ténèbres.

Soyez des êtres de Paix, de Joie et d’Amour.

 

Voilà la belle et grande mission qui est confiée à ceux et celles qui donnent leur ‘‘oui’’ total, inconditionnel et irrévocable au Père. C’est à travers votre petitesse et votre impuissance acceptés :

· que passe l’Amour que le Père veut déverser en vous ;

· que vous devenez de véritables missionnaires sans frontière ;

· que vous pouvez traverser la tribulation dans la jubilation.

 

Ainsi s’opère la purification, laquelle vous permet de goûter de plus en plus la Jubilation dans les tribulations.

Relevez la tête. Soyez dans l’allégresse.

Bientôt, Je serai là !

Divinement, Je vous aime. »

 

 

 

 

 

 

...

 

 

 

Source : Site http://www.temoins-amour-esperance.org

 

Partager cet article

Published by Patrick ROBLES - dans Charismes d'aujourd'hui
commenter cet article

commentaires