Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : In hoc signo vinces. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Blog Parousie de Patrick ROBLES (Montbéliard, Franche-Comté, France)
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)

Translation. Traduzione

Info Coronavirus

Covid-19 Santé Publique France

OMS - WHO

 
Live Traffic Statistics

 

56 millions de femmes avorteront cette année

56 million abortions worldwide every year

Photo © Marcelle RAPHAEL Fine Arts Newborns

 

Non à la peine de mort en Biélorussie !

Say no to the Death Penalty in Belarus!

 

3D Live Statistics

 


Live Blog Stats

 

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

 

 

Vie des Saints

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

22 mars 2020 7 22 /03 /mars /2020 07:02

 

 

Prière du Pape François

à Notre-Dame du Divin Amour

Santuario della Madonna del Divino Amore

Rome, le 11 mars 2020

 

Italiano - English - PortuguêsEspaňol

 

Ô Marie,

tu resplendis toujours sur notre chemin

comme signe de salut et d’espérance.

Nous nous confions à toi, Santé des malades,

qui, auprès de la croix, as été associée à la douleur de Jésus,

en maintenant ta foi ferme.

 

Toi, Salut du peuple romain,

tu sais de quoi nous avons besoin

et nous sommes certains que tu y veilleras

afin que, comme à Cana de Galilée,

puissent revenir la joie et la fête

après ce moment d’épreuve.

 

Aide-nous, Mère du Divin Amour,

à nous conformer à la volonté du Père

et à faire ce que nous dira Jésus,

qui a pris sur lui nos souffrances

et s’est chargé de nos douleurs

pour nous conduire, à travers la croix,

à la joie de la résurrection. Amen.

 

Sous Ta protection* nous cherchons refuge, Sainte Mère de Dieu.

N’ignore pas nos supplications, nous qui sommes dans l’épreuve,

et libère-nous de tout danger, Ô Vierge glorieuse et bénie.

 

* Sub Tuum Præsidium

 

Autre traduction

 

 

 

 

Prière du Pape François à Saint-Joseph

19 mars 2020

 

Saint-Joseph,

« Éclaire les responsables du bien commun, afin qu'ils sachent, comme toi, comment prendre soin des personnes qui leur sont confiées.

Donne l'intelligence de la science à ceux qui recherchent des moyens adéquats pour la santé et le bien-être physique de leurs frères et sœurs.

Soutiens ceux qui se dépensent pour les nécessiteux : bénévoles, infirmières, médecins, qui sont en première ligne pour soigner les malades, même au prix de leur propre sécurité.

Bénis, Saint-Joseph, l'Église : à commencer par ses ministres, fais d'elle un signe et un instrument de ta lumière et de ta bonté.

Accompagne, Saint-Joseph, les familles : par ton silence priant, construis l'harmonie entre les parents et les enfants, surtout les plus petits.

Préserve les personnes âgées de la solitude : ne laisse personne dans le désespoir de l'abandon et du découragement.

Réconforte ceux qui sont plus fragiles, encourage ceux qui vacillent, intercède pour les pauvres ».

 

 

 

 

Le Pape François priant devant le Crucifix miraculeux

Église San Marcello al Corso

Rome, le 15 mars 2020

 

 

 

 

 

 

« J’ai demandé au Seigneur de stopper l’épidémie* :

Seigneur, arrête-la de Ta main.

J’ai prié pour cela »

 

Pape François au quotidien "La Repubblica", 18 mars 2020

 

* Covid-19 ou Coronavirus

 

 

 

 

 

 

 

 

Prière au Très Saint Crucifix*

de l’Église San Marcello al Corso de Rome

 

Me voici à genoux, à Tes pieds, Jésus Crucifié, pour T’adorer et Te remercier, parce que Tu as donné Ta vie pour moi.

Tu as séché mes larmes, Tu es mon soutien aux moments difficiles, Tu écoutes mes cris de désespoir et Tu accueilles, avec la Tienne, ma souffrance.

Tu connais les pensées de mon cœur fatigué, mais heureux de T’aimer, et Tu m’aides à passer au travers des difficultés de la vie.

Souvent, je ne pense pas à Ta souffrance et je viens Te présenter la mienne ; Tu étends Ta main sur moi et Tu me consoles, Tu soignes mes blessures par Ton Amour, Tu me prends dans Tes bras et Tu me fais sentir Ton Cœur brûlant d’Amour pour moi.

Encore une fois, je viens frapper à la porte de Ton Cœur, et je Te demande une grâce.......

Exauce ma prière, Seigneur, si ce que je demande est conforme à Ta Volonté.

Jésus Crucifié, près de Toi, il y a aussi Ta Mère ; accueillez ceux qui souffrent et soyez pour eux consolation et espérance.

 

* Le Très Saint Crucifix de l’Église San Marcello al Corso à Rome réchappa miraculeusement à l’incendie de l’ancienne Basilique dédiée au Pape Marcel Ier ("San Marcello"), dans la nuit du 22 au 23 mai 1519.

Pendant la « Grande Peste de Rome », et malgré l’interdiction des autorités de l’époque, les dévots du Très Saint Crucifix ("Santissimo Crocifisso") le portèrent en procession pendant 17 jours, du 4 au 20 août 1522. Chaque jour, les cas de peste diminuaient et, lorsque la procession prit fin, la peste avait complètement disparu de la ville.

En signe de dévotion et d’action de grâce, le « Crucifix miraculeux » est porté chaque Année Jubilaire jusqu’à la Basilique Saint Pierre de Rome pour la vénération des pèlerins.

 

 

 

 

Sauvegarde du Sacré Cœur de Jésus

 

« Ô Cœur de Jésus,

abîme d’Amour et de Miséricorde,

je mets en Vous toute ma confiance

et j'espère tout de Votre bonté. »

 

Sauvegarde originale de la Vénérable Anne-Madeleine Rémuzat

 

 

« Arrête ! Le Cœur de Jésus est là ! Que Votre règne arrive ! »

"Cease! The Heat of Jesus is with me! Thy Kingdom come!

 

Sauvegarde modifiée

Approbation et Indulgences du Pape Pie IX en 1877

 

 

Partager cet article

Repost0
6 août 2019 2 06 /08 /août /2019 12:47

 

 

 

Prière à Saint Firmin d’Amiens, Évêque et martyr

 

Ô glorieux martyr Saint-Firmin,

par le grand amour que tu as eu pour Jésus et Marie,

obtiens-nous la gloire de connaître,

aimer et servir Dieu comme tu l’as fait.

 

Par la pureté unique de cœur et d’âme avec laquelle tu as vécu,

apprends-nous à fuir tout péché.

Par la confiance que tu as eue en Dieu,

apprends-nous à toujours accepter Sa Volonté.

Par ta mort bienheureuse,

obtiens-nous de vivre et de mourir chrétiennement,

en aimant la Croix jusqu’à la fin.

 

Faire votre intention de prière ici

 

Ô Dieu, toi qui nous as donné dans le glorieux martyr Saint-Firmin

un défenseur insigne de la Foi catholique,

accorde-nous la grâce de prêcher l’Évangile comme il l’a fait,

en menant une vie irréprochable et humble,

en accord avec le message de foi et d’amour que nous annonçons.

Nous te le demandons par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Amen.

 

Saint-Firmin, prie pour nous !

 

Prière traduite de l’espagnol par Patrick ROBLES, à Puget-Théniers le 6 août 2019.

 

Diocèse d'Amiens

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Châsse de Saint-Firmin (XIIIe siècle)

Partie du "Trésor" de la Cathédrale d'Amiens

 

 

 

N.B. de Patrick « Parousie » :

Saint Firmin d’Amiens, « Firmin le Martyr » (Firmin(i)us), est né à Pampelune (Espagne) en 272 et mort à Amiens, Somme (Picardie – Hauts-de-France) le 25 septembre 303. Il est fêté le 25 septembre et vénéré le 7 juillet en Espagne.

Il ne faut pas le confondre avec :

Sans parler des nombreux religieux qui ont porté ce prénom.

 

 

 

 

Prière « A San Fermín pedimos »

avant l’encierro de Pampelune, du 7 au 14 juillet

(Pamplona, Navarra - Espagne)

 

A San Fermín pedimos,

por ser nuestro patrón,

nos guíe en el encierro

dándonos su bendición.

¡Viva San Fermín!

Gora San Fermin!*

(*« Vive Saint-Firmin ! » en basque)

 

 

Euskara, basque, vasco

Entzun arren San Fermin

zu zaitugu patroi,

zuzendu gure oinak

entzierro hontan otoi.

¡Viva San Fermín! (espagnol, castellano)

Gora San Fermin!

 

 

Saint-Firmin, nous te prions :

(ou "À Saint-Firmin, nous demandons")

comme (ou "en étant") notre (Saint) Patron,

qu’il nous guide pendant (ou "tout au long de") l’encierro,

en nous donnant sa bénédiction,

Vive Saint-Firmin !

Vive Saint-Firmin !

 

Traduit par Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

El Riau-Riau

 

 

 

Oración a San Fermín, primer obispo de Amiens y mártir

 

Glorioso mártir San Fermín,

por el gran amor que has tenido a Jesús y a María,

alcánzanos la gloria de conocer,

amar y servir a Dios como tú lo hiciste.

 

Por la singular limpieza de corazón y alma con que viviste,

enséñanos a huir de todo pecado.

Por la confianza que tuviste en Dios,

enséñanos a aceptar siempre su voluntad.

Por tu dichosa muerte,

alcánzanos la gracia de vivir y morir cristianamente

amando la cruz hasta el final.

 

Aquí se hace la petición.

 

Oh Dios, que nos has dado en el glorioso mártir San Fermín,

un insigne defensor de la fe católica,

concédenos la gracia de predicar el Evangelio como él hizo,

llevando una vida intachable, humilde,

de acuerdo con el mensaje de la fe y amor que anunciamos.

Te lo pedimos por Jesucristo, nuestro Señor.

Amén.

 

San Fermín, ¡ruega por nosotros!

 

 

Arzobispado de Pamplona y Tudela

 

 

 

 

Oraciones del Misal romano

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
17 mars 2019 7 17 /03 /mars /2019 11:39

María Josefa Alhama Valera

Mère Espérance de Jésus

(Madre Esperanza de Jesús, Madre Speranza di Gesù)

née le 30 septembre 1893 à Santomera

(Murcia, Espagne)

morte le 8 février 1983 à Collevalenza

(Perugia, Umbria - Italie)

 

Ses parents José Antonio Alhama Palma et María del Carmen Valera Buitrago

 

 

 

Prière à la Bienheureuse Mère Espérance de Jésus

 

Père de Miséricorde et Dieu de toute consolation, nous te rendons grâce car, par la vie et la parole de Mère Espérance de Jésus, Tu nous appelles à Ton Amour Miséricordieux.

Donne-nous sa confiance en Ton Amour paternel et, si c’est Ta Volonté de lui donner la gloire que Tu offres à celui qui est fidèle à Ton Esprit, en révélant au monde la bonté de Jésus ; par son intercession, accorde-nous la grâce…

(demander la grâce que l’on désire obtenir par l’intercession de Mère Espérance de Jésus)

Nous te le demandons avec l’aide de Marie, Médiatrice de cette Miséricorde que nous voulons chanter éternellement. Amen.

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Avec approbation ecclésiastique

Mgr Decio Lucio Grandoni

Évêque d’Orvieto-Todi

Todi, le 8 février 1984

 

Pour toute grâce reçue par l’intercession de Mère Espérance de Jésus, contacter :

Postulazione (della) Causa di Canonizzazione di Madre Speranza (della Beata Speranza di Gesù)

06059 Collevalenza (PG)

ITALIA

 

Email : acam@collevalenza.it

Information : informazioni@collevalenza.it

Tél. : (0039) 075-8958.1

Fax : (0039) 075-8958.258

Cell., GSM, portable : (0039) 328-6248686

 

Sites : http://www.collevalenza.it

           https://www.collevalenza.org

           http://www.amormisericordioso.org

 

 

 

Prière pour la Canonisation de la

Bienheureuse Mère Espérance de Jésus

 

Nous te rendons grâce, Seigneur, pour le don de la Béatification de Mère Espérance de Jésus.

En elle, nous célébrons les merveilles de Ton Amour Miséricordieux : la splendeur de sa sainte vie, obéissante en tout à Ta Divine Volonté ; le don fait à l'église de deux congrégations religieuses* son charisme pour accueillir les petits, ceux qui souffrent et les Prêtres ; et sa pleine imitation du Christ, notre Seigneur, Crucifié et Ressuscité.

Par sa puissante intercession, fais que tous connaissent Ton Amour Miséricordieux et rencontrent Ton visage de Père.

Accorde-nous aussi, par l’intercession maternelle de Marie Médiatrice, le don d'un nouveau miracle pour sa future Canonisation et la grâce que nous implorons maintenant…..

(demandez la grâce que vous voulez obtenir par l'intercession de Mère Espérance de Jésus)

Toi qui vis et règnes pour les siècles des siècles. Amen.

Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père.

 

Nihil obstat

Mgr Benedetto Tuzia

Évêque d’Orvieto-Todi

Todi, le 31 mai 2014

 

Traduit d’après les prières officielles en italien et en espagnol par Patrick ROBLES, à Montbéliard le 17 mars 2019.

 

 

 

 

*N.B. : Mère Espérance de Jésus a été béatifiée à Collevalenza (Italie) le 31 mai 2014. Sa Cause en Canonisation est en cours.

Sa tombe se trouve dans le Sanctuaire de Collevalenza.

Elle a fondé deux Congrégations : les « Servantes de l'Amour Miséricordieux » (E.A.M.), le 25 décembre 1930 à Madrid (‘’Esclavas del Amor Misericordioso’’, « Esclaves de l’Amour Miséricordieux »), et les « Fils de l'Amour Miséricordieux » (F.A.M.), le 15 août 1951 à Rome (‘’Figli dell'Amore Misericordioso’’).

 

 

 

 

Sœur Maria Benigna Consolata Ferrero

Servant of God, Sr. Benigna Consolata

 

 

 

 

 

 

Sanctuaire de la Miséricorde Divine en direct (Cracovie, Pologne)

Sanktuarium Bożego Miłosierdzia - Kraków Łagiewniki on Livestream

 

 

Petit Journal de Sainte Faustine Kowalska

 

 

 

 

Le Pape Jean-Paul  II institue le Dimanche de Miséricorde Divine le 30 avril 2000 (conformément à la demande de Jésus à Sainte Faustine), le jour de sa canonisation par le Saint Père.

La première Fête a lieu, pour toute l'Eglise, le dimanche 22 avril 2001.

Elle se tient une semaine après Pâques.

 

 

Sœur Marie-Thérèse Desandais (1876-1943)

Grande mystique française

Apôtre de l'Amour Miséricordieux

 

 

 

 

 

 

 

 

Preghiera per chiedere l’intercessione

della Beata Madre Speranza di Gesù

 

Ti ringraziamo, o Signore, per il dono della Beatificazione di Madre Speranza di Gesù. In Lei noi celebriamo le meraviglie del tuo Amore Misericordioso: lo splendore della sua vita santa, obbediente in tutto alla tua divina volontà; il dono alla Chiesa di due Congregazioni religiose; il carisma dell’accoglienza ai piccoli, ai sofferenti e ai sacerdoti; la sua piena conformazione a Cristo Signore, Crocifisso e Risorto.

Per la sua potente intercessione, fa’ che tutti conoscano il tuo Amore Misericordioso e incontrino il tuo volto di Padre.

Concedici anche, per la mediazione materna di Maria, il dono di un nuovo miracolo per la sua futura canonizzazione e la grazia che ora imploriamo…..

Tu che vivi e regni nei secoli dei secoli. Amen.

Un Pater, Ave e Gloria.

 

Visto, nulla osta

Todi, 31 maggio 2014

Mons. Benedetto Tuzia, Vescovo di Orvieto-Todi

 

 

 

 

Chiunque ricevesse grazie per intercessione della Beata Madre Speranza di Gesù è pregato di informare:

Postulazione Causa di Canonizzazione Beata Speranza di Gesù

06059 Collevalenza (PG)

E-mail: acam@collevalenza.it

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oración para pedir la intercesión de la

Beata Madre Esperanza de Jesús

 

Te damos gracias, Señor, por el don de la Beatificación de Madre Esperanza de Jesús. En ella celebramos las maravillas de tu Amor Misericordioso: el esplendor de su vida santa, obediente en todo a tu divina voluntad; el don hecho a la Iglesia de las dos Congregaciones religiosas; el carisma de acoger a los pequeños, a los que sufren y a los sacerdotes; su total identificación con Cristo el Señor, Crucificado y Resucitado.

Por su intercesión, haz que todos conozcan tu Amor Misericordioso y encuentren tu rostro paterno.

Concédenos, también, por la mediación materna de María, el don de un nuevo milagro para su futura Canonización y la gracia que ahora te imploramos…..

(pedir la gracia que se desea obtener por intercesión de Madre Esperanza de Jesús)

Tú que vives y reinas por los siglos de los siglos. Amén.

Padre nuestro, Ave María y Gloria.

 

Nihil obstat

Monseñor Benedetto Tuzia

Obispo de Orvieto-Todi

Todi, el 31 mayo de 2014

 

 

 

 

Se ruega a quien reciba alguna gracia por intercesión de la Beata Esperanza de Jesús, lo comunique a:

Postulación Causa de Canonización de la Beata Esperanza de Jesús

06059 – Collevalenza PG (Italia)

Email: acam@collevalenza.it

Tel. (0039) 07589581

 

 

 

 

 

 

 

Gebet um Gnaden zu erhalten auf die Fürsprache

der Seligen Madre Speranza di Gesù

(Mutter ‘’Hoffnung auf Jesus’’)

 

Vater des Erbarmens und Gott allen Trostes, wir danken dir, denn duch das Leben und die Worte von Mutter Speranza rufst Du uns zu deiner Barmherzigen Liebe. Schenke uns ihr Vertrauen in deine väterliche Liebe und, wenn es deinem Willen entspricht, lass sie die Ehre erlangen, die denen zuteil wird, die deinem Geist treu sind und der Welt die Güte Jesu offenbaren. Auf ihre Fürbitte gewähre uns die Gnade….

(wir erbitten die Gnade, die wir auf Fürsprache der Mutter Speranza erlangen wollen)

Darum bitten wir dich, im Vertrauen auf Maria, die Mittlerin jener Barmherzigkeit, die wir auf ewig loben wollen. Amen.

Vater unser. Gegrüßet seist du, Maria. Ehre sei dem Vater.

 

Nihil obstat

Msgr. Decio Lucio Grandoni

Bischof von Orvieto-Todi

Todi, den 8. Februar 1984

 

 

 

 

 

 

 

Oração para pedir alguma graça por intercessão

da Beata Madre Esperança de Jesus

 

Pai de misericórdia e Deus de toda consolação, te damos graças porque, mediante a vida e a palavra da Madre Esperança de Jesus, nos chamas ao teu Amor Misericordioso. Dá-nos sua mesma confiança em teu amor paternal e, se está em teus projetos dar-lhe a glória que brindas a quem é fiel ao teu Espírito e revela ao mundo a bondade de Jesus, por intercessão dela, concede-nos a graça …

(pedir a graça que se deseja obter por intercessão da Madre Esperança)

Pedimos-la confiando na ajuda de Maria, Medianeira daquela graça que queremos cantar eternamente. Amém.

Pai nosso, Ave Maria, Glória.

 

Nihil obstat

Dom Décio Lúcio Grandoni

Bispo de Orvieto-Todi

Todi, 8 de fevereiro de 1984

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 mars 2019 3 13 /03 /mars /2019 14:19

 

Habillage liturgique du

Saint Enfant-Jésus miraculeux de Prague

 

Le Saint Enfant-Jésus, tout comme les Prêtres à l’autel, est vêtu d’habits avec des couleurs correspondant au temps liturgique du moment. Les quatre couleurs des vêtements de base sont : le blanc, le rouge, le violet et le vert.

Le jour de la Fête du Couronnement de l’Enfant-Jésus, des vêtements royaux sont utilisés avec un manteau en hermine.

Lors d’événements particuliers, d’autres couleurs parent les vêtements de l’Enfant-Jésus : le rose, l’or et le bleu.

 

Note de ‘’Parousie’’ : la statue en bois, avec une couche de toile et de cire peinte, mesure 47 cm de haut (statue de 45 cm + 2 cm de piédestal).

Elle serait venue d’Espagne dans la seconde moitié du XVIe siècle, et elle aurait appartenu à Sainte Thérèse d’Avila (Sainte Thérèse de Jésus).

En 1637, le Père Carme déchaux Cyrille de la Mère de Dieu (Nicolas Schokwilerg, "Cyrillus a Matre Dei", Prêtre O.C.D., 1590-1675), trouva parmi de vieux objets la statue avec les bras cassés et il entendit l’Enfant-Jésus lui dire :

 

« Aie pitié de Moi et J’aurai pitié de toi !

Donne-Moi Mes bras et Je te donnerai Ma Paix !

Je te bénirai autant que tu Me vénéreras ! »

 

 

Nous voyons souvent sur les images pieuses une version analogue à cette dernière phrase :

 

« Plus vous M’honorerez, plus Je vous favoriserai ! »

 

Le Père Cyrille répara ainsi les bras de la sainte statue.

 

 

 

Prières - Prayers - Oraciones - Preghiere - Orações - Gebete

 

 

 

The Infant Jesus, like the priests at the altar, is dressed in robes in the colour of current liturgical season according to the church calendar. Generally, four basic colours are used: white, red, purple and green.

On the day of the Coronation celebration, the Infant Jesus is dressed in royal robes with an ermine cloak. On special occasions, other colours are used: pink, gold and blue.

 

 

El Niño Jesús es como un sacerdote en el altar: cambia los colores de su vestimenta según el calendario de la iglesia. En general suele utilizar cuatro colores básicos: blanco, rojo, violeta y verde.

En el día de las fiestas de Coronación del Niño Jesús se utilizan los vestidos con vestiduras reales y el manto de armiño. En ocasiones especiales, también se utilizan otros colores: rosa, oro y azul.

 

 

BLANC : La couleur de la gloire, de la pureté, de la sainteté ; pour les célébrations, pour Noël et Pâques.

 

WHITE: The colour of glory, purity, and holiness; for celebrations, Christmas and Easter.

 

BLANCO: Color de gloria, pureza y santidad, en fiestas de Pascua y Navidad.

 

 

ROUGE : Couleur du sang et du feu ; pour la Semaine Sainte, la Pentecôte et les Fêtes de la Sainte Croix.

 

RED: The colour of blood and fire; for Holy Week, Pentecost and Feasts of the Holy Cross.

 

ROJO: El color de la sangre y del fuego; para la Semana Santa, Pentecostés y la Fiesta de la Santa Cruz.

 

 

VIOLET : Couleur de la pénitence ; pour le Carême et l’Avent.

 

PURPLE: The colour of penance, for Lent and Advent.

 

VIOLETA: Color de arrepentimiento, para el período de Adviento y Cuaresma.

 

 

VERT : Couleur de la vie et de l’espoir ; pour le temps liturgique ordinaire (couleur la plus courante).

 

GREEN: The colour of life and hope, for ordinary time (the most common colour).

 

VERDE: El color de la vida y de la esperanza, durante el entretiempo litúrgico (el color más común).

 

 

ROSE : Couleur de la joie silencieuse ; peut être utilisée lors du 3e Dimanche de l’Avent et pour le 4e Dimanche de Carême.

 

PINK: The colour of muted joy, can be used for the third Advent Sunday and the fourth Sunday in Lent.

 

ROSA: Color de la alegría silenciada, puede ser utilizado por el tercer domingo de Adviento y cuarto domingo de Cuaresma.

 

 

OR : Couleur de la fête, qui peut remplacer d’autres couleurs.

 

GOLD: The colour of feast, can substitute other colours.

 

ORO: De color festivo, puede sustituir a otros colores.

 

 

BLEU : Parfois utilisée comme couleur de célébration, en particulier pour les Fêtes mariales.

 

BLUE: Can be sometimes used as a celebration colour, especially for the Feast of Our Lady.

 

AZUL: Se utiliza a veces como un color festivo, especialmente para Fiestas Marianas.

 

N.B. : Textes en français traduits de l’anglais et de l’espagnol par Patrick ROBLES, à Montbéliard le 13 mars 2019, d’après les notes du site officiel du Saint Enfant-Jésus miraculeux de Prague.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2018 5 21 /09 /septembre /2018 14:29

 

 

Prière du Pape François à la Vierge

de la Charité du Cuivre, Patronne de Cuba

 

Vierge de la Charité del Cobre, Patronne de Cuba !

Que Dieu te sauve, Marie, pleine de grâce !

Tu es la fille aimée du Père, la Mère du Christ, notre Dieu,

le Temple vivant du Saint-Esprit.

Tu portes dans ton nom, Vierge de la Charité,

la mémoire du Dieu qui est Amour,

le souvenir du commandement nouveau de Jésus,

l’évocation du Saint-Esprit :

amour reversé dans nos cœurs,

feu de charité envoyé à la Pentecôte sur l’Église,

don de la pleine liberté des enfants de Dieu.

Tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus,

le fruit de tes entrailles est béni !

Tu es venue rendre visite à notre peuple

et tu as voulu demeurer avec nous

comme Mère et Dame de Cuba,

au cours de ton pèlerinage sur les chemins de l’histoire.

Ton nom et ton image sont gravés

dans l’esprit et dans le cœur de tous les Cubains,

dans la Patrie et en dehors,

comme signe d’espérance

et centre de communion fraternelle.

Sainte Marie, Mère de Dieu et notre Mère !

Prie pour nous devant ton Fils Jésus Christ,

intercède pour nous avec ton cœur maternel,

inondé de la charité de l’Esprit.

Fais grandir notre foi, ravive l’espérance,

fais croître et renforce en nous l’amour.

Garde nos familles,

protège les jeunes et les enfants,

réconforte ceux qui souffrent.

Sois mère des fidèles et des pasteurs de l’Église,

modèle et étoile de la nouvelle évangélisation.

Mère de la réconciliation !

Réunis ton peuple dispersé dans le monde.

Fais de la nation cubaine

une maison de frères et de sœurs

afin que ce peuple ouvre grand son esprit,

son cœur et sa vie au Christ,

unique Sauveur et Rédempteur,

qui vit et règne avec le Père et le Saint-Esprit,

pour les siècles des siècles.

Amen.

 

N.B : Le Pape François a fait cette prière dans le sanctuaire dédié à la Vierge de la Charité du Cuivre à Santiago de Cuba, le lundi 21 septembre 2015, lors de son voyage apostolique à Cuba du 19 au 28 septembre 2015.

 

Au cours de son voyage apostolique à Cuba du 21 au 26 janvier 1998, Le Pape Jean-Paul II avait déjà fait cette prière lors d'une concélébration eucharistique dans l'Archidiocèse de Santiago de Cuba, devant plus de 5000 fidèles, le samedi 24 janvier 1998, où il avait également couronné l'image miraculeuse de la Vierge Marie Patronne de Cuba, apparue en 1612 (ou 1613) à 3 personnes : Juan Moreno, âgé de 10 ans ("el negrito de la Caridad", "le petit noir de la Charité"), et à 2 frères, indiens esclaves : Juan et Rodrigo de Hoyos, qui jurèrent tous trois avoir vu de leur canoë flotter sur la mer une image de la Vierge au-dessus d'une petite planche, au lieu-dit "Cayo Francés" ("Bahía de Nipe"), où était écrit :

"Je suis la Vierge de la Charité" ("Yo soy la Virgen de la Caridad").

 

 

 

 

 

 

 

 

Oración de SS Juan Pablo II en la Celebración Eucarística en la Arquidiócesis de Santiago de Cuba, 24 de Enero de 1998

 

¡Virgen de la Caridad del Cobre, Patrona de Cuba!

¡Dios te salve, María, llena de gracia!

Tú eres la Hija amada del Padre, la Madre de Cristo, nuestro Dios,

el Templo vivo del Espíritu Santo.

Llevas en tu nombre, Virgen de la Caridad,

la memoria del Dios que es Amor,

el recuerdo del mandamiento nuevo de Jesús,

la evocación del Espíritu Santo:

amor derramado en nuestros corazones,

fuego de caridad enviado en Pentecostés sobre la Iglesia,

don de la plena libertad de los hijos de Dios.

¡Bendita tú entre las mujeres

y bendito el fruto de tu vientre, Jesús!

Has venido a visitar nuestro pueblo

y has querido quedarte con nosotros

como Madre y Señora de Cuba,

a lo largo de su peregrinar

por los caminos de la historia.

Tu nombre y tu imagen están esculpidos

en la mente y en el corazón

de todos los cubanos,

dentro y fuera de la Patria,

como signo de esperanza

y centro de comunión fraterna.

¡Santa María, Madre de Dios y Madre nuestra!

Ruega por nosotros ante tu Hijo Jesucristo,

intercede por nosotros con tu corazón maternal,

inundado de la caridad del Espíritu.

Acrecienta nuestra fe, aviva la esperanza,

aumenta y fortalece en nosotros el amor.

Ampara nuestras familias,

protege a los jóvenes y a los niños,

consuela a los que sufren.

Sé Madre de los fieles y de los pastores de la Iglesia,

modelo y estrella de la nueva evangelización.

¡Madre de la reconciliación!

Reúne a tu pueblo disperso por el mundo.

Haz de la nación cubana un hogar de hermanos y hermanas

para que este pueblo abra de par en par su mente,

su corazón y su vida a Cristo, único Salvador y Redentor,

que vive y reina con el Padre y el Espíritu Santo,

por los siglos de los siglos.

Amén.

 

 

 

Oración a la Virgen de la Caridad del Cobre en el año jubilar

 

Virgen de la Caridad del Cobre,

Madre de Dios  y Madre Nuestra,

Reina y Patrona de Cuba,

en este Año Jubilar

por los cuatrocientos años

de tu presencia entre nosotros,

venimos ante tu altar

para presentarte con fe y amor

nuestras necesidades y anhelos.

Benditas seas Madre de todos los cubanos

que desde tus brazos nos ofreces a tu hijo Jesús,

que por amor a nosotros y por nuestra salvación,

nació pobre en Belén, murió en la cruz

y que resucitado y glorioso,

es el Camino, la Verdad y la Vida.

Santa María de la Caridad,

discípula y misionera,

enséñanos a escuchar y a vivir según su palabra,

a no pasar indiferentes ante el sufrimiento humano,

a tender la mano para perdonar y ser perdonados,

a respetar a todos por amor,

a superar la división, el rencor y la enemistad,

a unirnos como hermanos,

a ser más humanos y mejores cristianos.

Enséñanos a amar y a vivir la caridad.

Dichosa tú, Virgen María de la caridad,

madre del amor hermoso,

ruega a Dios por nosotros.

Amén.

 

 

 

 

Oración a la Caridad del Cobre

 

Santa María de la Caridad,

Madre del Señor Jesús,

te veneramos con especial cariño y amor.

Te alabamos Madre y Patrona del Pueblo Cubano,

porque has estado presente en todas las luchas,

penas y alegrías de tu pueblo.

Virgen Mambisa, proclamada y venerada

por nuestros veteranos,

te pedimos que hoy, como ayer,

estés presente en la vida de tu pueblo querido;

este pueblo que busca el amor, la comprensión

y la unión sincera de todos los cubanos.

Te ofrecemos: el esfuerzo de nuestros cristianos,

el trabajo de nuestros obreros y campesinos,

el estudio de nuestros jóvenes,

la sonrisa de nuestros niños,

el dolor de nuestros enfermos

y el desvelo vigilante y callado de nuestras madres,

la soledad de tantos hermanos, viudas y huérfanos,

la entrega generosa de nuestros mártires y difuntos,

el sentimiento noble y sencillo de nuestro pueblo.

Madre de la Caridad,

lleguen hasta tu altar del Cobre,

tan amado y venerado,

las suplicas que te presentamos.

Amén.

 

 

Santísima Virgen de la Caridad, Madre y Señora nuestra

 

Oh Santísima Virgen de la Caridad,

Madre y Señora nuestra

¡Con cuanta Alegría acudo a postrarme a vuestros pies!

Nadie puede publicar dignamente las maravillas

que obráis cada día a favor de vuestros devotos,

justificando así la confianza y el amor que ellos os profesan.

Virgen de los milagros

¡Como os llamaban nuestros mayores!:

curad a los enfermos, consolad a los afligidos,

dad ánimo a los desesperados vuestro,

preservad de toda desgracia a las familias,

proteged a la juventud, amparad a la niñez,

y bendecid a sus padres.

La tierna solicitud de amor maternal

vele sobre los justos para que perseveren;

sobre los pecadores, para que se conviertan;

para los sacerdotes, para fortalecerlos;

sobre todos los fieles cristianos, para salvarlos.

Desde vuestro Santuario del Cobre,

Virgen de la Caridad,

sed siempre el manantial de todas las gracias

para el pueblo cubano.

Desde vuestro trono sagrado

que tantas veces besaron con amor

y gratitud nuestros mayores,

dispensadnos todos los tesoros del cielo,

y hoy a pesar de nuestra indignidad,

escuchad propicia nuestras súplicas,

miradnos con amor

y alcanzadnos las gracias particulares

que os pedimos en este piadoso ejercicio.

 

 

 

 

Oración para ofrecer una vela

 

Madre mía:

que esta vela que dejo ante tu imagen

sea luz que me ilumine en mis dificultades

y en las decisiones que vaya a tomar;

que se convierta en fuego

para que Dios queme en mi

todo egoísmo, orgullo e impureza;

que sea una llama que caliente mi corazón

para amar a Dios y a mis hermanos.

Yo no puedo quedarme por más tiempo

aquí ante tu imagen, pero en esta vela

te dejo un poco de mi mismo.

Ayúdame a sentirme en mi vida

Protegido(a) por Dios,

nuestro Padre y por ti,

la mejor de las madres.

Amén.

 

 

 

 

Oración para ofrecer flores

 

Madre, a tus pies pongo estas flores;

no tengo muchas palabras

para bendecir a Dios nuestro Padre

y a Jesucristo nuestro Señor

que tu recibiste en tu vientre,

y ahora nos lo muestras en tu brazo izquierdo.

En cada uno de los pétalo de estas flores

va mi alabanza, mi gratitud,  mi suplica y promesa.

Yo se que tu me comprendes

porque sabes mirar con el corazón.

Gracias Madre

y así como estas flores perfuman tu altar,

perfuma tu también mi vida

y la de mi familia

dándonos siempre la fragancia,

el aliento de vida

y la fuerza del fruto bendito de tu vientre,

Jesucristo, nuestro Señor.

 

 

 

 

Oración ante un Cristo crucificado

 

En este día, Cristo del Calvario,

vine a rogarte por mi carne enferma;

pero, al verte, mis ojos van y vienen

de tu cuerpo a mi cuerpo, con vergüenza.

¿Cómo quejarme de mis pies cansados,

cuando veo los tuyos destrozados?

¿Cómo mostraste mis manos vacías,

cuando las tuyas están llenas de heridas?

¿Cómo explicarte a Ti mi soledad,

cuando en la cruz alzado y solo estás?

¿Cómo explicarte que no tengo amor

cuando tienes rasgado el corazón?

Ahora ya no me acuerdo de nada;

huyeron de mí todas mis dolencias.

El ímpetu del ruego que traía

se me ahoga en la boca pedigüeña.

Y sólo pido no pedirte nada;

estar aquí, junto a tu imagen muerta;

ir aprendiendo que el dolor

es sólo la llave santa de la santa puerta.

Amén.

 

 

 

 

Delante de la imagen de la Virgen de la Caridad

y desde el silencio de tu corazón

 

Dale gracias por cada uno de los favores que te ha alcanzado de dios (en especial el poder estar hoy en su casa)…

Preséntale el motivo por el cual has venido a postrarte a sus pies...

Preséntale el nombre de tus familiares y amigos...

Cuéntale lo que más te preocupa en estos momentos...

Pide que te alcance el perdón de dios por tus errores y faltas…

Ruega por la fraternidad y la unidad en tu hogar…

Ruega por tus familiares, amigos y vecinos enfermos...

Ruega por la paz, la unidad y el progreso de nuestro pueblo cubano...

Virgen María de la Caridad,

lleva a Tu Hijo Jesucristo,

nuestro Salvador,

estas súplicas que te presento.

Virgen María de la Caridad ?

ruega por nosotros.

 

 

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2017 6 04 /11 /novembre /2017 11:11

"Si quaeris miracula", huitième répons "miraculeux"

de la Fête de Saint-Antoine, le 13 juin

 

 

 

Les neuf répons de la Fête

de Saint-Antoine de Padoue

Retranscription de Patrick ROBLES le 3 novembre 2017

d’après le Bréviaire Romain de 1749 (MDCCXLIX)

 

 

« Leçon I »

Responsorium I (1er Répons – Responsory #1)

R. Funditur insontium sanguis a profanis:

fitque morientium merces vitae panis:

Rumor ad Antonium volat non inanis.

V. In Minores gladium Fratres dat,

in odium Christi, rex immanis.

Rumor ad Antonium volat non inanis.

 

 

« Leçon II »

R. Optans sore socius gloriae victorum,

quos occidit impius Rex Marrochiorum:

Sequitur Antonius viam Defunctorum.

V. Felix quem non gladius terret,

sed in melius mutat, iniquorum.

Sequitur Antonius viam Defunctorum.

 

 

S. Antonius de Padua, ora pro nobis

Saint Antoine de Padoue, priez pour nous

Saint Anthony of Padua, pray for us

 

 

 

« Leçon III »

R. Fervet ad martyrium, dum Rex terrae saevit,

sed hoc desiderium suum non implevit:

De quo Rex regnantium aliud decrevit.

V. Tandem in simplicium coetu

per indicium fama viri crevit.

De quo Rex regnantium aliud decrevit.

Gloria Patri & Filio & Spiritui Sancto,

Sicut erat in principio,

& nunc & semper

& in sæcula sæcolorum.

De quo Rex regnantium aliud decrevit.

 

 

« Leçon IV »

R. Dono sapientiae plenus,

arrogantiae fastum qui timebat:

sub indocti facie,

Tantum divinae gratiae lumen abscondebat.

V. A se pondus gloriae sibi temeriare sumere nolebat.

(Sub indocti facie,)

Tantum divinae gratiae lumen abscondebat.

 

 

 

« Leçon V »

R. Pauperum collegio, pauper in principio

spiritu probatus verbi ministerio:

Non injectu propio datus, sed vocatus.

V. A quo sit haec datio fiunt testimonio,

mors, & incolatus.

Non injectu propio datus, sed vocatus.

 

 

« Leçon VI »

R. In doctrinae poculis justus sua singulis

reddens affluebat, loquens magnis, parvulis.

Veritatis jaculis aeque feriebat.

V. Potior miraculis virtus haec

in oculis omnium clarebat.

Veritatis jaculis aeque feriebat.

Gloria Patri & Filio & Spiritui Sancto,

Sicut erat in principio,

& nunc & semper

& in sæcula sæcolorum.

Veritatis jaculis aeque feriebat.

 

 

« Leçon VII »

R. Vitam probant vi litas, simplex innocentia,

cura disciplinae:

Zelo juncta charitas, veritas, modestia,

testes sunt doctrinae.

V. Sed signorum claritas probat haec probantia,

multiplex in fine.

Zelo juncta charitas, veritas, modestia,

testes sunt doctrinae.

 

 

 

« Leçon VIII »

« Si quaeris miracula »

Répons « miraculeux »

R. Si quaeris miracula, mors, error,

calamitas, daemon, lepra fugiunt:

Aegri surgunt sani.

Cedunt mare, vincula, membra, resque perditas petunt,

& accipiunt juvenes & cani.

V. Pereunt pericula, cessat & necessitas,

narrent hi qui sentiunt, dicant Paduani.

Cedunt mare, vincula, membra, resque perditas petunt,

& accipiunt juvenes & cani.

Gloria Patri & Filio & Spiritui Sancto,

Sicut erat in principio,

& nunc & semper

& in sæcula sæcolorum.

Cedunt mare, vincula, membra, resque perditas petunt,

& accipiunt juvenes & cani.

 

 

« Leçon IX »

V. Ora pro nobis, beate Antoni,

R. Ut digni efficiamur promissionibus Christi.

 

Oremus – Prions – Let us pray

Oraison en la Fête de Saint-Antoine le 13 juin

Ecclesiam tuam, Deus, beati Antonii Confessoris

tui solemnitas votiva lætificet:

ut spiritualibus semper muniatur auxiliis,

& gaudiis perfrui mereatur æternis.

Per (Christum) Dominum nostrum.

(Amen).

 

Le reste de l’année, on reprend cette oraison en remplaçant « solemnitas » par « commemoratio ».

 

 

 

"If Thou Seekest Miracles"

"Si quaeris miracula" in English

 

 

« Si vous cherchez des miracles »

« Si quaeris miracula »

 

R. Si vous cherchez des miracles, la mort, l’erreur,

le malheur, le démon, la lèpre, s’enfuient ;

les malades se lèvent guéris.

 

On voit céder la mer, et les chaînes se briser,

jeunes et vieux retrouver par la prière

l’usage de leurs membres et les objets perdus.

 

V. Les dangers s’évanouissent,  le besoin cesse :

à ceux qui l’éprouvent de le raconter,

aux Padouans de le dire.

 

On voit céder la mer, et les chaînes se briser,

jeunes et vieux retrouver par la prière

l’usage de leurs membres et les objets perdus.

 

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit,

comme il était au Commencement,

maintenant et pour l’éternité,

dans les siècles des siècles.

 

On voit céder la mer, et les chaînes se briser,

jeunes et vieux retrouver par la prière

l’usage de leurs membres et les objets perdus.

 

V. Priez pour nous, Saint Antoine,

R. Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Jésus-Christ.

 

Prions

Que la mémoire faite par nous du bienheureux Antoine, votre Confesseur, soit pour votre Église, ô Dieu, une cause de joie ; qu’elle y trouve l’appui constant de vos grâces, et l’assurance du bonheur éternel. Par Jésus-Christ notre Seigneur. Ainsi soit-il (Amen).

 

 

"Se cerchi i miracoli", "Sequeri"

"Si quæris miracula in italiano"

 

 

 

Bréviaire romain (1749)

"XIII de juin", "Saint Antoine de Padoue, Confesseur"

"Double de seconde classe"

p. 556-563

 

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 14:35

 

Prière de Nouvelle Consécration du Nigéria

au Cœur Immaculé de Marie

Benin City, Nigéria, le vendredi 13 octobre 2017

 

« Seigneur Dieu, nous Vous rendons grâce pour notre pays, le Nigéria. Vous en avez fait une terre fertile pour l’œuvre des missionnaires, guidés par la puissance du Saint-Esprit. Votre parole est maintenant fermement établie dans notre pays, si bien que nous ne sommes pas seulement devenus des missionnaires pour nous-mêmes, mais aussi pour les autres nations.

Comme Votre Fils Jésus-Christ a reposé entre les bras de la Sainte Vierge Marie, nous aussi, nous avons fait reposer le Nigéria entre Ses bras en faisant d’Elle notre Sainte Patronne.

Comme nation, nous traversons des moments tumultueux, avec la faim, la souffrance, le meurtre, le kidnapping et de nombreuses autres atrocités commises les uns contre les autres.

Nous croyons que personne n’a jamais entendu dire que quiconque a eu recours à Sa protection, imploré Son assistance ou réclamé Son secours ait été abandonné ; aussi, nous venons une nouvelle fois devant Elle, gémissants sous le poids de nos péchés*, et désireux de consacrer à nouveau le Nigéria à Son Cœur Immaculé. Puisse-t-Elle intercéder en notre nom pour stabiliser le Vaisseau de l’État**.

Nous nous présentons comme nation, en renonçant à nos fautes et à nos offenses passées. Nous prenons la résolution d’imiter la vie exemplaire de Marie, notre Mère.

Aidez-nous à renouveler et à amender les vœux de notre Baptême, en rejetant Satan et toutes ses œuvres ainsi que ses vaines promesses.

Obtenez-nous la grâce d’une consécration parfaite de notre nation au Cœur Immaculé de Marie. Nous cherchons Son intercession perpétuelle et Sa protection maternelle.

Puisse cette nouvelle Consécration apporter la paix, l’unité et la sérénité à notre nation et encourager la communion et le service afin de faire rayonner la joie de l’Évangile pour le bien commun de notre pays.

Nous Vous en prions au nom de Votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Vous, dans l’Unité du Saint-Esprit, un seul Dieu, pour les siècles des siècles. Amen. »

« Notre-Dame, Reine du Nigéria, priez pour nous ! »

« Notre-Dame de Fatima, priez pour nous ! »

 

 

Notes de Parousie :

* cf "Souvenez-Vous" de Saint Bernard de Clairvaux ("Memorare", "Remember").

** cf la métaphore de Platon dans "La République", Livre VI (488e-489d), où il compare l'Etat à un vaisseau, à un navire.

 

Prière traduite de l’anglais par Patrick ROBLES, le vendredi 27 octobre 2017.

 

 

Prière pour l’Année Mariale 2017 au Nigéria

 

"Ô Notre-Dame, Reine et Mère du Nigéria, nous Vous supplions :

Nous venons vers Votre trône de grâce en cherchant Votre visage,

D’une façon spéciale en cette année de notre célébration

De l’Année Mariale et du Centenaire de Fatima.

Nous venons vers Vous cette année, Mère de la Sainte-Famille,

Afin d’intercéder pour nos familles en difficulté ;

Nous venons vers Vous, Secours des Chrétiens,

Afin d’intercéder pour les Chrétiens persécutés au Nigéria ;

Nous venons vers Vous, Notre-Dame du Perpétuel Secours,

Afin d’intercéder pour notre pays et nos dirigeants.

Nous venons vers Vous tout spécialement, Notre-Dame de Fatima,

En ce centenaire de Votre apparition au Portugal,

Lorsque Vous avez amené la paix à ce pays qui était alors en proie aux troubles,

Et alors que nous marquons ce moment historique cette année,

Nous Vous prions de faire de même dans notre pays, le Nigéria.

Obtenez-nous cette paix qui ne peut venir que du Ciel :

La paix dans nos cœurs, dans nos foyers, sur nos lieux de travail et pour notre nation.

Puisse la célébration de l’Année Mariale au Nigéria

Et la consécration à nouveau de notre pays

Au Cœur Immaculé, restaurer une paix absolue,

Ô Sainte Mère de Dieu et Mère de l’Église,

Avec nos cœurs libérés du mal et de la haine,

Et puissiez-Vous nous rendre capables d’apporter à tous une vraie joie et une vraie paix,

Qui nous viennent de Votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ,

Qui vit et règne avec le Père et le Saint-Esprit, pour les siècles des siècles.

Amen."

 

 

Imprimatur :

Valerian M. Okeke

Archevêque d'Onitsha

Président du Département des Affaires Pastorales

 

Prière traduite de l’anglais par Patrick ROBLES, le vendredi 27 octobre 2017.

 

 

 

 

 

 

Re-Consecration Prayer of Nigeria

to the Immaculate Heart of Mary

Benin City, Nigeria; 13th October, 2017

 

"Lord God, we thank you for the gift of our country, Nigeria. You made it a fertile ground for the work of missionaries, guided by the power of the Holy Spirit. Your word is now firmly established in our land such that we have not only become missionaries to ourselves but also to other nations.

As your Son Jesus Christ reposed in the arms of the Blessed Virgin Mary, so have we reposed Nigeria in her arms by making her our Patron Saint. As a nation, we are going through turbulent moments, with hunger, pain, killing, kidnapping and many other atrocities being committed against each other. We believe that never was it known that anyone who fled to her protection, implored her help, or sought her intercession was left unaided and so we come before her again, sinful and sorrowful*, and desiring to re-consecrate Nigeria to her Immaculate Heart. May she intercede on our behalf to stabilize our Ship of State**.

We present ourselves as a nation, renouncing our past faults and offences. We resolve to imitate the exemplary life of our Mother Mary. Help us to renew and rectify the vows of our Baptism; rejecting Satan and all his works and empty promises. Obtain for us the grace for a perfect consecration of our nation to the Immaculate Heart of Mary. We seek her continual intercession and maternal protection.

May this re-consecration bring forth peace, unity and tranquility to the nation and foster communion and service so as to radiate the joy of the gospel for the common good of our country. We make our prayer through your Son, our Lord Jesus Christ, who lives and reigns with You in the unity of the Holy Spirit, one God, forever and ever. Amen."

"Our Lady, Queen of Nigeria, Pray for us."
"Our Lady of Fatima, Pray for us."

 

 

Notes by Parousie:

* cf "Remember" ("Memorare).

** cf  metaphor by Plato between a City-State and a naval vessel ("Republic", Book VI, 488e-489d).

 

 

Prayer for Marian Year in Nigeria 2017

 

"Oh Our Lady, Queen and Mother of Nigeria, we beseech thee; 
We come to your throne of grace seeking your face
In a special way in this year of our celebration
Of the Marian Year and Centenary of Fatima.
We come to you this year, Mother of the Holy Family,
To intercede for our troubled families;
We come to you, Help of Christians,
To intercede for the persecuted Christians in Nigeria;
We come to you, Our Lady of Perpetual Help,
To intercede for our Country and our leaders.
We come to you especially, Our Lady of Fatima,
In this Centenary of your appearance in Portugal
When you brought peace to that once troubled country,
And as we mark that historic moment this year, 
We beg of you to do the same in our country, Nigeria.
Obtain for us that peace which can only come from Heaven:
Peace in our hearts, homes, places of work and our nation.
May the celebration of the Marian Year in Nigeria
And the eventual re-consecration of our country
To your Immaculate Heart restore total peace,
Oh Holy Mother of God and Mother of the Church,
With our hearts free from evil and hatred,
And make us able to bring to all others true joy and peace
Which come to us from your Son, our Lord Jesus Christ, 
Who, with the Father and the Holy Spirit, 
Lives and reigns, forever and ever. Amen."

 

Imprimatur
+Valerian M. Okeke
Archbishop of Onitsha
Chairman, Pastoral Affairs Department

 

 

"Arise, O Compatriots"

National Anthem of Nigeria

English, Hausa, Igbo, Yoruba

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2017 4 19 /10 /octobre /2017 12:45

Alexandrina Maria da Costa

née le 30 mars 1904 à Gresufes

(Balazar, Póvoa de Varzim, Porto - Portugal)

morte le 13 octobre 1955 (Balazar, Póvoa de Varzim)

 

 

AIMER, SOUFFRIR, RÉPARER

 

 

Prière pour la canonisation et l’intercession

de la Bienheureuse Alexandrina de Balasar

 

Ô Jésus, qui vous réjouissez avec les cœurs simples et humbles, si souvent oubliés et méprisés, exaltez, avec la grâce de la canonisation, la Bienheureuse Alexandrina, qui a toujours désiré vivre cachée du monde et étrangère à ses grandeurs.

Écoutez les supplications que nous Vous adressons par son intercession. Accordez-nous en particulier la grâce que nous désirons, si c’est pour Votre Honneur, pour la glorification du Cœur Immaculé de Marie, et pour le salut des pécheurs, pour lesquels Votre fille tant dévouée s’est immolée si généreusement.

 

Nihil obstat (« Rien ne s’y oppose »)

Braga, le 14 avril 2005

Père Manuel Moreiras da Costa Santos

 

Peut être imprimée

Braga, le 14 avril 2005

Mgr Jorge Ferreira da Costa Ortiga

Archevêque Primat de Braga

 

N.B. : Prière traduite du portugais par Patrick ROBLES, le jeudi 19 octobre 2017.

 

 

Jésus à Alexandrina

le 30 juillet 1935

Lettre du 1er août 1935

 

« Ma fille, ô ma fille bien-aimée, à quelle hauteur je t’ai élevée, toi l’épouse du Roi sacramentel ! Continue, ma fille bien-aimée, ta courte mission : tant que tu vis, prie-Moi pour les aveugles, pour les pauvres pécheurs. Tu en as encore beaucoup à faire venir sur tes chemins. Je suis le chemin, la vérité et la vie, conduis-les-Moi afin que Je sois aimé. Ne Me laisse pas seul un unique moment dans mes tabernacles. Je suis là dans l’attente d’âmes qui M’aiment autant que toi, mais Je n’en vois pas. Je suis si méprisé ! Mais ce n’est pas tout : on m’offense beaucoup ! Aie de la peine pour ton Jésus, mon ange, mon amour ! Guéri par ta réparation cette lèpre si contagieuse. Dis à ton Père spirituel que, comme preuve de l’amour que tu as envers ma Très Sainte Mère, je veux que tous les ans soit célébré un acte de consécration du monde entier, lors de l’un des jours de ses fêtes, choisi par toi : Assomption, Purification ou Annonciation, demandant à la Vierge sans tache de péché qu’Elle rende honteux et confonde les impurs, afin qu’ils rebroussent chemin et ne M’offensent plus. Comme jadis j’ai demandé à sainte Marguerite-Marie que le monde soit consacré à mon divin Cœur, de la même manière je te demande à toi que le monde soit à Elle consacré, par une fête solennelle. »

 

 

 

Prière du Pape Pie XII de Consécration

de l’Église et du Genre Humain

au Cœur Immaculé de Marie

« Consécration du Monde »

demandée par Jésus à Alexandrina

radiodiffusée le samedi 31 octobre 1942

 

« Reine du Très Saint Rosaire, secours des chrétiens, refuge du genre humain, victorieuses de toutes les batailles de Dieu, nous voici prosternés suppliants aux pieds de votre trône, dans la certitude de recevoir les grâces, l’aide et la protection opportunes dans les calamités présentes, non en vertu de nos mérites, dont nous ne saurions nous prévaloir, mais uniquement par l’effet de l’immense bonté de votre cœur maternel.

C’est à vous, c’est à votre Cœur immaculé, qu’en cette heure tragique de l’histoire humaine, nous nous confions et nous nous consacrons, non seulement en union avec la Sainte Église – corps mystique de Votre Fils Jésus – qui souffre et verse son sang, en proie aux tribulations en tant de lieux et de tant de manières, mais en union aussi avec le monde entier, déchiré par de farouches discordes, embrasé d’un incendie de haine et victime de ses propres iniquités.

Laissez-vous toucher par tant de ruines matérielles et morales, par tant de douleurs, tant d’angoisses de pères et de mères, de frères, d’enfants innocents, par tant de vies fauchées dans la fleur de l’âge, tant de corps déchiquetés dans l’horrible carnage, tant d’âmes torturées et agonisantes, tant d’autres en péril de se perdre éternellement. Ô Mère de Miséricorde, obtenez-nous de Dieu la paix, et surtout les grâces qui peuvent en un instant convertir le cœur des hommes, ces grâces qui préparent, concilient, assurent la paix ! Reine de la paix, priez pour nous et donnez au monde en guerre la paix après laquelle les peuples soupirent, la paix dans la vérité, dans la justice, dans la charité du Christ. Donnez-lui la paix des armes et la paix des âmes, afin que, dans la tranquillité de l’ordre s’étende le règne de Dieu.

Accordez votre protection aux infidèles et à tous ceux qui gisent encore dans les ombres de la mort ; donnez-leur la paix ; faites que se lève pour eux le soleil de la Vérité et qu’ils puissent avec nous, devant l’unique Sauveur du monde, répéter : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur terre aux hommes de bonne volonté ! » (Luc II, 14).

Aux peuples séparés par l’erreur ou par la discorde, particulièrement à ceux qui professent pour vous une singulière dévotion et chez lesquels il n’y avait pas de maison qui n’honorât votre vénérable icône (peut-être aujourd’hui cachée et réservée pour des jours meilleurs), donnez la paix et reconduisez-les à l’unique bercail du Christ, sous l’unique vrai Pasteur.

Obtenez à la Sainte Église de Dieu une paix et une liberté complètes ; arrêtez les débordements du déluge néo-païen ; développez dans le cœur des fidèles l’amour de la pureté, la pratique de la vie chrétienne et le zèle apostolique, afin que le peuple des serviteurs de Dieu augmente en mérite et en nombre.

Enfin, de même qu’au Cœur de votre Fils Jésus furent consacrés l’Église et le genre humain tout entier, afin que, toutes les espérances étant placées en lui, Il devînt pour eux signe et gage de victoire et de salut, ainsi et pour toujours nous nous consacrons à vous, à votre Cœur Immaculé, ô notre Mère et Reine du monde, pour que votre amour et votre protection hâtent le triomphe du règne de Dieu et que toutes les nations, en paix entre elles et avec Dieu, vous proclament bienheureuse et entonnent avec vous, d’une extrémité du monde à l’autre, l’éternel Magnificat de gloire, d’amour, de reconnaissance au Cœur de Jésus en qui seul elles peuvent trouver la Vérité, la vie et la paix. »

 

Prière traduite de l’italien.

 

 

 

Consacrazione della Chiesa

e del Genere Umano

al Cuore Immacolato di Maria

di Sua Santità Pio XII

("Consacrazione del Mondo")

Sabato, 31 ottobre 1942

 

 

Oração para a Canonização e Intercessão

da Beata Alexandrina de Balasar

 

Ó Jesus, que Vos alegrais com os corações simples e humildes,

tantas vezes esquecidos e desprezados,

exaltai, com a graça da canonização, a Beata Alexandrina,

que sempre desejou viver escondida do mundo

e alheia às suas grandezas.

Escutai as súplicas que, por seu intermédio, Vos dirigimos.

Concedei-nos particularmente a graça que desejamos,

se for para Vossa honra, glorificação do Imaculado Coração de Maria

e salvação dos pecadores, pelos quais tão generosamente

se imolou esta Vossa tão dedicada filha.

 

Nada obsta

Braga, 14 de abril de 2005

P. Manuel Moreiras da Costa Santos

 

Pode imprimir-se

Braga, 14 de abril de 2005

D. Jorge da Costa Ortiga

Arcebispo Primaz de Braga

 

 

Primeiro pedido de Jesus

à Beata Alexandrina

30 de Julho de 1935

 

« Manda dizer ao teu Pai espiritual que, em prova do amor que dedicas à minha Mãe Santíssima, quero que seja feito todos os anos um acto de consagração do mundo inteiro num dos dias das suas festas escolhido por ti, ou Assunção, ou Purificação, ou Anunciação, pedindo a esta Virgem sem mancha de pecado que envergonhe e confunda os impuros, para que eles arrecuem caminho e não Me ofendam. Assim como pedi a Santa Margarida Maria para ser o mundo consagrado ao meu Divino Coração, assim o peço a ti para que seja consagrado a Ela com uma festa solene. »

 

 

Consagração da Igreja e do Gênero Humano

ao Coração Imaculado de Maria

do Papa Pio XII

« Consagração do Mundo »

Sábado, 31 de Outubro de 1942

 

« Rainha do Santíssimo Rosário, auxílio dos cristãos, refúgio do género humano, vencedora de todas as grandes bathalhas de Deus! ao vosso trono súplices nos prostramos, seguros de conseguir misericórdia e de encontrar graça e auxílio oportuno nas presentes calamidades, não pelos nossos méritos, de que não presumimos, mas unicamente pela imensa bondade do vosso Coração materno.

A Vós, ao vosso Coração Imaculado, Nós como Pai comum da grande família cristã, como Vigário dAquêle a quem foi dado todo o poder no ceu e na terra (Matth. 28, 18), e de quem recebemos a solicitude de quantas almas remidas com o seu sangue povoam o mundo universo, — a Vós, ao vosso Coração Imaculado, nesta hora trágica da história humana, confiamos, entregamos, consagramos não só a Santa Igreja, corpo místico de vosso Jesus, que pena e sangra em tantas partes e por tantos modos atribulada, mas também todo o mundo, dilacerado por exiciais discórdias, abrasado em incêndios de ódio, vítima de sua próprias iniquidades.

Comôvam-Vos tantas ruivas materiais e morais; tantas dores, tantas agonias dos pais, das mães, dos esposos, dos irmãos, das criancinhas inocentes; tantas vidas ceifadas em flor; tantos corpos despedaçados numa horrenda carnificina; tantas almas torturadas e agonizantes, tantas em perigo de se perderem eternamente! Vós, Mãe de misericórdia, impetrai-nos de Deus a paz! e primeiro as graças que podem num momento converter os humanos corações, as graças que preparam, conciliam, asseguram a paz! Rainha da paz, rogai por nós e dai ao mundo em guerra a paz por que os povos suspiram, a paz na verdade, na justiça, na caridade de Cristo. Dai-lhe a paz das armas e das almas, para que na tranquillidade da ordem se dilate o Reino de Deus.

Estendei a vossa protecção aos infieis e a quantos jazem ainda nas sombras da morte; dai-lhes a paz e fazei que lhes ráie o Sol da verdade, e possam connosco, diante do único Salvador do mundo, repetir : Glória a Deus nas alturas e paz na terra aos homens de boa vontade! (Luc. 2, 14).

Aos povos pelo erro ou pela discórdia separados, nomeadamente áquêles que Vos professam singular devoção, onde não havia casa que não ostentasse a vossa veneranda icone (hoje talvez escondida e reservada para melhores dias), dai-lhes a paz e reconduzi-os ao único redil de Cristo, sob o único e verdadeiro Pastor.

Obtende paz e liberdade completa à Igreja santa de Deus; sustai o dilúvio inundante de neo-paganismo, todo matéria; e fomentai nos fiéis o amor da pureza, a prática da vida cristã e o zelo apostólico, para que o povo dos que servem a Deus, aumente em mérito e em número.

Enfim como ao Coração do vosso Jesus foram consagrados a Igreja e todo o género humano, para que, colocando nEle todas as suas esperanças, lhes fôsse sinal e penhor de vitória e salvação (cfr. Litt. Enc. Annum Sacrum : Acta Leonis XIII vol. 19 pag. 79), assim desde hoje Vos sejam perpetuamente consagrados também a Vós e ao vosso Coração Imaculado, ó Mãe nossa e Rainha do mundo : para que o vosso amor e patrocínio apresse o triunfo do Reino de Deus, e todas as gerações humanas, pacificadas entre si e com Deus, a Vós proclamem bem-aventurada; e convosco entoem, de um polo ao outro da terra, o eterno Magnificat de glória, amor, reconhecimento ao Coração de Jesus, onde só podem encontrar a Verdade, a Vida e a Paz. »

 

 

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 17:59

Lúcia Rosa Ferreira dos Santos

Soeur Marie Lucie de Jésus et du Coeur Immaculé

Irmã Maria Lúcia de Jesus e do Coração Imaculado

née le 28 mars 1907 à Aljustrel

(Fátima, Ourém, Distrito de Santarém - Portugal)

morte le 13 février 2005 à Coimbra

(Região do Centro, "Região das Beiras", Baixo Mondego - Portugal)

 

 

Prière pour la béatification de la Servante de Dieu

Sœur Marie Lucie de Jésus et du Cœur Immaculé

 

Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je Vous adore profondément et je Vous rends grâce pour les apparitions de la Très Sainte Vierge à Fatima pour manifester au monde les richesses de Son Cœur Immaculé.

Par les mérites infinis du Très Sacré Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie, je Vous prie afin que, si c’est pour Votre plus grande Gloire et pour le bien de nos âmes, Vous daigniez glorifier Sœur Lucie, pastourelle de Fatima, sur les autels de la Sainte Église, en nous accordant, par son intercession, la grâce que nous Vous demandons. Amen.

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Avec approbation ecclésiastique.

 

 

Acte de Consécration à Marie du Pape François

 

 

 

 

Prière du Pape François

à Notre-Dame de Fatima

 

 

 

Postulateur de la Cause en Béatification de Sœur Lucie :

Le Père Carme Romano GAMBALUNGA

causabeatificacaolucia@lucia.pt

 

N° de protocole CSS (Congrégation pour les Causes des Saints: 2834

Type de Cause : Vertus héroïques

Nihil obstat : 13 février 2008

Ouverture de l’enquête diocésaine : 30 avril 2008

Clôture de l’enquête diocésaine : 13 février 2017

 

 

 

Merci de bien vouloir communiquer les grâces obtenues par l’intercession de Sœur Lucie au Carmel de Coimbra :

Carmelo de Santa Teresa

Rua de Santa Teresa, n° 16

3000-359 Coimbra

Portugal

 

N.B. : Prière traduite du portugais par Patrick ROBLES, le mercredi 18 octobre 2017.

 

 

 

 

 

 

Oração para pedir a Beatificação da Serva de Deus

Irmã Maria Lúcia do Coração Imaculado

 

Santíssima Trindade, Pai, Filho e Espírito Santo, adoro-Vos profundamente e Vos agradeço as aparições da Santíssima Virgem em Fátima para manifestar ao mundo as riquezas do seu Coração Imaculado.

Pelos méritos infinitos do Santíssimo Coração de Jesus e do Coração Imaculado de Maria, peço-Vos que, se for para vossa maior glória e bem das nossas almas, Vos digneis glorificar, diante da Santa Igreja, a Irmã Lúcia, pastorinha de Fátima, concedendo-nos, por sua intercessão, a graça que Vos pedimos. Amem.

Pai-nosso. Avé Maria. Glória.

 

Com autorização eclesiástica.

 

 

Postulador da Causa de Beatificação da Irmã Lúcia:

O Padre Carmelita Romano Gambalunga, O.C.D.

causabeatificacaolucia@lucia.pt

 

 

Pede-se o favor de comunicar as graças obtidas por sua intercessão ao:

Carmelo de Santa Teresa

Rua de Santa Teresa, nº 16

3000-359 Coimbra – Portugal

 

 

 

 

 

Oración para pedir la Beatificación

de la Sierva de Dios Sor Lucía

 

Santísima Trinidad, Padre, Hijo y Espíritu Santo, os adoro profundamente y os agradezco las apariciones de la Santísima Virgen en Fátima para manifestar al mundo las riquezas de su Corazón Inmaculado.

Por los méritos infinitos del Santísimo Corazón de Jesús y del Corazón Inmaculado de María, os pido que, si es para vuestra mayor gloria y bien de nuestras almas, os dignéis glorificar ante la Santa Iglesia a la Hermana Lucía, pastorcita de Fátima, concediéndonos, por su intercesión, la gracia que os pedimos. Amén.

Padre Nuestro. Ave María. Gloria.

 

Con autorización eclesiástica.

 

 

Se ruega a quienes obtengan gracias por su intercesión las comuniquen al:

Carmelo de Santa Teresa

Rua de Santa Teresa, nº 16

3000-359 - Coimbra – Portugal

causabeatificacaolucia@lucia.pt

 

 

 

 

 

Preghiera per chiedere la Beatificazione

della Serva di Dio Suor Lucia

 

Santissima Trinità, Padre, Figlio e Spirito Santo, Ti adoro profondamente e Ti ringrazio per le apparizioni della Santissima Vergine Maria a Fatima per manifestare al mondo le ricchezze del suo Cuore Immacolato.

Per i meriti infiniti del Sacratissimo Cuore di Gesù e del Cuore Immacolato di Maria, Ti chiedo, se dovesse essere a maggior tua gloria e di beneficio alle nostre anime, di glorificare Suor Lucia, la pastorella di Fatima, concedendoci per sua intercessione la grazia che Ti chiediamo. Amen.

Padre Nostro. Ave Maria. Gloria.

 

Con approvazione eclesiastica.

 

 

Si prega di comunicare le grazie ricevute per sua intercessione:

Carmelo de Santa Teresa

Rua de Santa Teresa, nº 16

3000-359 - Coimbra – Portugal

causabeatificacaolucia@lucia.pt

 

 

 

 

 

Prayer for the Beatification

of the Servant of God Sister Lucia

 

Most Holy Trinity, Father, Son and Holy Spirit, I adore you profoundly and I thank you for the Apparitions of the Blessed Virgin Mary in Fatima, that revealed to the world the riches of her Immaculate Heart.

By the infinite merits of the Sacred Heart of Jesus and through the intercession of the Immaculate Heart of Mary, I implore You, if it should be for Your greater glory and the good of our souls, to glorify Sr. Lucy, one of the Shepherds of Fatima, by granting us the grace which we implore through her intercession. Amen.

Our Father, Hail Mary, Glory Be…

 

With Ecclesiastical approval.

 

 

Please send details of any favours received though her intercession to:

Carmelo de Santa Teresa

Rua de Santa Teresa, nº 16

3000-359 - Coimbra – Portugal

causabeatificacaolucia@lucia.pt

 

 

Notre Père en portugais

Lord's Prayer in Portuguese

 

 

Je Vous salue Marie en portugais

Hail Mary in Portuguese

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 07:56

 

 

Orações de Fátima

Prières

Fátima Prayers

Preghiere

Gebete

Oraciones

Modlitwy

Prayers

 

 

Transmissão em direto de Santuário de Fátima Oficial

 

 

Sanctuaire officiel de Fatima

 

 

Consécration au Cœur Immaculé de Marie

 

Ô Vierge Marie, Mère de Dieu et notre Mère, je me consacre à Votre Cœur Immaculé pour être pleinement offert(e) et consacré(e) au Seigneur.

Veuillez, s'il vous plaît, me prendre sous Votre protection maternelle ; défendez-moi contre les dangers, aidez-moi à vaincre les tentations, à fuir les péchés, et veillez, je vous en conjure, sur la pureté de mon corps et de mon âme.

Que Votre Cœur Immaculé soit mon refuge et le chemin qui conduit jusqu'à Dieu.

Donnez-moi la Grâce de prier et de me sacrifier par amour pour Jésus, pour la conversion des pécheurs, et en réparation des péchés commis contre Votre Cœur Immaculé.

En me confiant à Vous et en union avec le Cœur de Votre divin Fils, je veux vivre pour la Très Sainte Trinité en qui je crois, j’espère, que j'adore et que j'aime. Amen.

 

 

Acte de consécration au Cœur Immaculé de Marie

 

Sainte Vierge Marie, ô toute immaculée ! Vous êtes la Mère de Dieu Jésus-Christ notre Seigneur, et la Mère de l’Église, dont nous sommes les membres. C’est pourquoi Vous êtes aussi ma Mère et ma Reine.

C’est à ce titre que moi,……., je m’adresse à Vous au milieu des combats que je livre pour Vous, afin de me confier à Vous pour le triomphe et l’avènement du Règne de Votre Fils et Seigneur.

Me souvenant des paroles que Vous avez dites à Lourdes : « Je suis l'Immaculée Conception », et plus encore de la grande promesse que Vous avez faite à Fatima : « Mais à la fin, mon Cœur Immaculé triomphera », me souvenant surtout de Votre part dans l’œuvre de l’Incarnation et de la Rédemption, qui fonde ces paroles, car c’est en Vous que le Verbe s’est incarné et ce n’est qu’en Vous associant à Son Sacrifice qu’Il a voulu me racheter du péché, Vous en ayant rachetée Vous-même en Vous préservant de toutes Ses traces, et sachant que je glorifie Dieu et que j’accomplie Sa Volonté en me tournant ainsi vers Vous, Je Vous en supplie, ô Mère et Reine de mon cœur, de ma vie et de mes travaux, regardez-moi, votre enfant qui suis aussi Votre serviteur.

Prenez-moi en pitié, moi qui ne veux au fond de moi-même que travailler à l’instauration dans nos cités du règne de Votre Fils, selon la prière que Lui-même nous a enseignée : « Que votre Règne arrive sur la terre comme au Ciel ».

Sachant que la Toute-Puissance du Christ repose entre Vos mains et que tout l’Amour de Son Cœur passe par le Vôtre pour se donner à nous, c’est à Vous que je m’adresse et, sûr(e) d’être accueilli(e) par Vous, ô Mère, je me consacre à Vous, à Votre Cœur Immaculé.

Par cet acte, je me livre à Vous, Vous priant de me considérer comme Vous appartenant entièrement et sans retour. C’est donc à Vous qu’il appartient de me défendre, de me protéger, de me purifier et de me conduire à la victoire en me faisant remplir dans l’Eglise et dans le monde la mission que Dieu, dans Sa Providence, m’a confiée.

A Vous, par conséquent, sera aussi la gloire de ce triomphe, c’est-à-dire du service que j’aurai accompli. Par là se réalisera le dessein de Dieu : le Règne du Christ par le Règne de Marie, puisqu’en réalité c’est un seul et même Règne, où tout nous est donné par le Christ, y compris Marie, et où tout nous est donné par Marie, et d’abord le Christ.

Que, donc, je Vous appartienne pour mieux appartenir à mon Seigneur, et que je comprenne toujours mieux que le Règne du Cœur du Christ ne peut être instauré que par le Règne de Votre propre Cœur. C’est pourquoi, ô notre Mère et notre Reine, en scellant avec Vous l’alliance de cette consécration, je m’engage à Vous prier et à Vous faire prier toujours davantage, spécialement par le chapelet quotidien, et d’abord à travailler à Vous connaître et à Vous faire connaître davantage, selon mes propres possibilités.

Mais dès maintenant, je m’engage à mieux vivre avec Vous, en Vous, par Vous et pour Vous, ma vie chrétienne et mon travail pour l’avènement de Votre Règne, par lequel et dans lequel s’instaurera celui de Votre Fils, notre Seigneur. Et que par là j’apporte ma contribution, telle que Dieu me la demande, à la paix dans le monde et au salut des hommes, à la Gloire de Vos deux Cœurs unis et de la Très Sainte Trinité, dès maintenant et pour l’éternité. Ainsi soit-il.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Apparitions de Fatima par Jupiter-Films (2011)

 

 

Soeur Lucie, alors soeur de Sainte Dorothée de Césarée

 

Vision de l'enfer p. 127
 

 

Canonisation par le Pape François, le 13 mai 2017,

au Sanctuaire de Fatima, des petits pastoureaux,

voyants de Notre-Dame de Fatima :

Jacinta (Jacinthe) MARTO (1910-1920)

et son frère Francisco (François) Marto (1908-1919),

morts tous les deux de la grippe espagnole

Affiche en italien de l'action de grâces le 20 mai 2017 à Rome

 

 

Ô toi, Jacinthe très chérie,

qui sur la terre es passée d'un seul vol,

dans une douleur intense,

tu aimais ton Jésus.

N'oublie pas la prière que jadis je te fis :

« Sois mon amie, auprès du trône de la Vierge Marie,

Ô lis de candeur, perle brillante !

Là-haut dans le Ciel, où tu vis triomphante,

Ô séraphin d'amour, avec ton petit frère,

prie pour moi aux pieds du Seigneur ! »

 

Soeur Lúcia dos Santos (1907-2005)

à sa cousine Jacinta

 

 

 

Partager cet article

Repost0