Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 11:16

Saint-Luigi-Orione-parousie.over-blog.fr.jpg

Luigi Orione

Saint Louis Orione ("Don Orione")

né le 23 juin 1872 à Pontecurone

(Alexandrie, Piémont – Italie)

mort le 12 mars 1940 à Sanremo

(Imperia, Ligurie - Italie)

 

Blason-Pontecurone-Piemont-parousie.over-blog.fr.png

 

Je dédie cet article à Francesco Brunatto, qui me l'a inspiré.

 

Luigi-Orione-seminariste-1892-parousie.over-blog.fr.jpg

Luigi Orione séminariste

1892

 

"Seule la Charité sauvera le monde !"

Don Orione

 

Blason-Sanremo-Imperia-parousie.over-blog.fr.png

 

Prière à Don Orione

"Ô Très Sainte Trinité"

"O Santissima Trinità"

 

Ô Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit,

Nous T'adorons et nous Te rendons grâce pour l’immense Charité

Que Tu as répandue dans le cœur de Saint Luigi Orione,

et de nous avoir donné en lui l'apôtre de la Charité, le père des pauvres,

le bienfaiteur de l'humanité souffrante et abandonnée.

Accorde-nous d’imiter l'ardent et généreux

que Saint Luigi Orione T’a porté à Toi,

à la bien-aimée Notre-Dame, à l'Église, au Pape, à tous les affligés.

Par ses mérites et son intercession,

accorde-nous la grâce que nous Te demandons,

pour faire l'expérience de Ta Divine Providence.

Amen.

 

Traduit de l’italien le 12 mars 2013.

 

N.B. : Saint Luigi Orione est le Fondateur de la "Petite Œuvre de la Divine Providence" ("Piccola Opera della Divina Provvidenza"), un institut religieux de droit pontifical masculin, comprenant :

- Les "Orionistes" ("Orionini") ou "Fils de la Divine Providence" ("Figli della Divina Provvidenza", F.D.P.),

- La "Congrégation des Petites Sœurs Missionnaires de la Charité" ("Congregazione delle Piccole Suore Missionarie della Carità"),

- Les Sacramentines aveugles,

- Les Ermites de Saint-Albert,

L’Institut séculier et le mouvement laïque.

 

Don Luigi Orione est fêté le 12 mars, et sa mémoire liturgique est célébrée le 16 mai (en mémoire de sa canonisation à Rome, le 16 mai 2004, par le Pape Jean-Paul II).

 

Cf : les "Petits Cottolengo", en référence à Saint Giuseppe Agostino Benedetto Cottolengo (Joseph-Benoît Cottolengo), (1786-1842), le "Saint Vincent de Paul italien", fondateur de la "Piccola Casa della Divina Provvidenza" (Petite Maison de la Divine Providence) de Turin.

 

 

Saint Louis Orione,parousie.over-blog.fr

 

Prière pour le Mouvement Laïque Orioniste

 

Seigneur Dieu, Père Bon,

Tu as voulu que dans la mission du Christ, Ton Fils,

des hommes et des femmes collaborent à l'édification de Ton Règne.

Répands en nous Ton Esprit Saint afin que,

entendant le cri de Don Orione : "les Âmes, les Âmes !",

nous vivions à son exemple la Charité qui unit au Christ et à l'Église.

Conduis-nous, Laïcs Orionistes, dans Ton amitié,

afin que nous devenions des instruments

de Ta Divine Providence envers les frères les plus pauvres.

Ô Marie, Mère de Dieu et notre Mère,

bénis-nous et raffermis notre vocation de laïcs,

de sorte que nous puissions "réunifier toute chose dans le Christ",

Ton Fils, qui vit et règne pour les siècles des siècles.

Amen.

 

 

Fondazione Don Orione

Don Orione Foundation

 

 

Chasse-Don-Orione-Notre-Dame-de-la-Garde-Tortona-parousie-jpg

Corps de Don Orione, retrouvé incorrompu

lors de la 1ère exhumation en 1965, dans le

Sanctuaire de Notre-Dame de la Garde à Tortona

(Fête le 29 août)

Santuario Madonnna della Guardia di Tortona

(Santuario di Nostra Signora della Guardia)

 

 

 

Paroles de Don Orione

 

« JE SUIS NÉ pour les orphelins, les délaissés, le peuple abandonné, pour les pauvres de Jésus-Christ, c'est-à-dire pour ceux qui sont les plus chers à notre Seigneur, à son Église : je voudrais, avec l'aide divine, ramener tous les peuples à l'Église. »

 

« EN FACE DE LA PLUS GRANDE FAILLITE MORALE qu’ait vue le monde, en face de tant de ruines et de haine qui tuent l'humanité, seul l'Amour du Christ pourra renouveler la terre. Les intérêts et la politique divisent les hommes ; la religion et la charité les unissent. »

 

« IL FAUT CRÉER l'homme nouveau : l'homme de la charité ! Il sera la digue protectrice contre la vague de boue qui menace de tout submerger. Comment guérir l'incrédulité moderne ? Par le feu de la charité ! Les flots de la charité, canalisés par l'Église, se répandent sur la terre pour la vivifier et la féconder dans le Christ ! »

 

 

Saint-Esprit-Conclave-Sixtine-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

« LE PAPE EST L’ALLÉGRESSE et la paix de la société civile. Son gouvernement est charité et amour. Il est la lumière indéfectible, la voix divine. Il est la vérité infaillible, le maître de toutes les nations, de toutes les langues, de tous les peuples… Pour nous, le Pape, c’est le Christ : Aimer le Pape, c’est aimer Jésus-Christ… Aimons le pape ! »

 

« PLACE-MOI, ô seigneur, sur la bouche de l'enfer pour que, par ta Miséricorde, je la ferme. Que mon martyre secret pour le salut des âmes, de toutes les âmes, soit mon Ciel ici-bas ! J'écrirai ma vie avec mon sang et mes larmes ! »

 

« NOTRE VIE et toute notre œuvre doit être un cantique et en même temps un holocauste de fraternité universelle dans le Christ. Voir et reconnaître le Christ en tout homme. Nous devons avoir en nous la musique haute et profonde de la charité. »

 

Écrits de Don Orione recopiés d’après un document ancien des Pères Orionistes de l’Institution Saint-Pierre de Casseneuil (Lot-et-Garonne).

 

 

Piccola Opera della Divina Provvidenza

 

 

Don-Luigi-Orione-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Don Orione, sainteté et miracles

 

 

"Fais, ô mon Dieu, que toute ma pauvre vie soit un unique cantique de divine charité sur la terre, parce que je veux qu’elle soit - par ta grâce, ô Seigneur - un unique cantique de divine charité au ciel !"

"Fa, o mio Dio, che tutta questa povera vita mia sia un solo cantico di divina carità in terra, perché voglio che sia – per la tua grazia, o Signore – un solo cantico di divina carità in cielo!"

"Make, oh my God, of this poor life of mine a single canticle to the Divine charity on earth, for I want it to be – through thy grace, oh Lord – a single canticle to the Divine charity in Heaven!"

"Faz, Oh meu Deus, com que toda esta minha pobre vida seja somente um cântico de caridade divina na terra, porque quero que seja - por tua graça, Oh Senhor - somente um cântico de caridade divina no céu!"

"Gib, o mein Gott, dass mein ganzes armseliges Leben ein einziges Lied der goettlichen Liebe auf Erden sei. Denn ich moechte, dass es - durch deine Gnade, o Herr - ein einziges Lied der goettlichen Liebe im Himmel sei!"

Don Orione

 

Institut Don Orione "Artigianelli"

 

 

"Souffrir, se taire, prier, aimer, se crucifier, adorer."

Don Orione

 

 

Don-Orione-avec-enfants-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Congregazione delle

Piccole Suore Missionarie della Carità

 

italie.gif

      Preghiera a San Luigi Orione

"O Santissima Trinità"

 

O Santissima Trinità, Padre, Figlio e Spirito Santo,

Ti adoriamo e Ti ringraziamo dell'immensa carità

che hai diffuso nel cuore di San Luigi Orione

e di averci dato in lui l'apostolo della carità, il padre dei poveri,

il benefattore dell'umanità dolorante e abbandonata.

Concedici di imitare l'amore ardente e generoso

che San Luigi Orione ha portato a Te,

alla cara Madonna, alla Chiesa, al Papa, a tutti gli afflitti.

Per i suoi meriti e la sua intercessione,

concedici la grazia che ti domandiamo

per sperimentare la tua divina Provvidenza.

Amen.

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Italie mystique
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 07:55

Cathedrale-Notre-Dame-Tournai-parousie.over-blog.fr.jpg

Cathédrale Notre-Dame  de Tournai 

 

 

 

À Tournai (Hainaut, Belgique),

la Sainte Vierge apparaît

 du 2 mars 1948 au 11 février 1951

à Marguerite C., une fille de 13 ans.

 

 

« Qui êtes-vous ? »

« Je suis Notre-Dame des Étoiles. »

 

Notre-Dame à Marguerite, le 5 mars 1948.

 

 

Notre-Dame-des-Etoiles-Tournai-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

« Je promets à toutes les personnes qui réciteront le chapelet

le 2 de chaque mois, que si elles vont au purgatoire,

j'irai les chercher le lendemain de leur mort

pour enfin jouir du bonheur éternel. »

 

Notre-Dame à Marguerite, le 11 novembre 1948.

 

 

 

« Seigneur, ayez pitié de moi qui suis une pauvre pécheresse !

Seigneur, donnez-moi toujours l'absolution !

Seigneur, faites que je meure en état de grâce !

Seigneur, préservez-moi du péché mortel !

Seigneur, je vous offre ma journée. »

 

Prière apprise par un ange, messager de Notre-Dame,

à Marguerite, le 4 juillet 1948.

 

 

Marie-couronnee-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

« Je désire qu'on célèbre ma fête le 2 mars

sous le nom de Notre-Dame des Étoiles

et que ce jour là, on récite au moins le chapelet. »

 

Notre-Dame à Marguerite, le 5 mars 1948.

 

 

« Que l'on me fête le 2 mars sous le nom de

Notre-Dame des Étoiles,

que ce jour-là, on récite au moins le chapelet,

que l'on assiste à la Sainte Messe

et que l'on y communie si possible. »

 

Notre-Dame à Marguerite, le 18 mars 1950.

 

 

Marie-Secours-des-Chretiens-Mariahilf-Vienne-Autriche-Cel.jpg

 

 

« Ô Marie, intercédez toujours pour nous auprès de votre divin fils !

Ô Marie, soyez toujours la Reine de notre foyer !

Ô Marie, écoutez toujours mes prières !

Ô Marie, détournez-moi toujours du mal

et faites que je persévère dans le bien ! »

 

Prière apprise par un ange, messager de Notre-Dame,

à Marguerite, le mercredi 22 septembre 1948.

 

 

JP-II-Lourdes-14-15-Aout-2004-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

« Seigneur, pardonnez-moi tous mes péchés !

Seigneur, ayez pitié, de ceux qui souffrent !

Seigneur, pardonnez à tous ceux qui vous persécutent ! »

 

Prière demandée par Notre-Dame des Étoiles à Marguerite,

le 18 mars 1950 ; à réciter entre chaque dizaine de chapelet.

 

 

Le Chapelet médité avec Notre-Dame des Étoiles de Tournai

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Sanctuaires mariaux
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 10:05

Eveque-Daniel-Comboni-parousie.over-blog.fr.JPG

Daniele Antonio ComboniM.C.C.J. (M.C.C.I.)

né le 15 mars 1831 à Limone sul Garda (Brescia, Lombardie - Italie)

mort le 10 octobre 1881 à Khartoum (Soudan)

 

 

Armoiries-episcopales-Daniele-Comboni-parousie.over-blog.f.JPG

 

 

Missionnaire, 1er Évêque (Vicaire Apostoliquede l'Afrique Centrale,

anciennement appelée "Nigritie", "Pays des Noirs" (Nigrizia)

Fondateur de l'Institut Missionnaire pour la "Nigritie"

("Istituto per le Missioni della Nigrizia")

devenu les "Missionnaires Comboniens du Sacré-Cœur"

("Missionari Comboniani del Cuore di Gesù")

Fondateur de l'Institut Missionnaire féminin des

"Sœurs Missionnaires Pieuses Mères de la Nigritie"

("Missionnaires Comboniennes")

"Suore Missionarie Pie Madri della Nigrizia"

("Missionarie Comboniane", S.M.C.)

 

 

Daniele-Comboni-Nigritie-parousie.over-blog.fr.JPG

 

 

Prière de la Famille Combonienne

 

Ô Père, qui as manifesté en Saint Daniel Comboni un exemple admirable d’amour pour Toi et pour les peuples d’Afrique, accorde-nous, par son intercession, d’être transformés nous aussi par la Charité qui jaillit du Cœur Transpercé du Christ, Bon Pasteur.

Daigne faire que, en imitant sa sainteté et son zèle missionnaire, nous nous consacrions entièrement, en tant que communauté d’apôtres, à la régénération* des plus pauvres et des plus abandonnés, à la louange de Ta Gloire. Amen !

Daniel-Comboni-turban-parousie.over-blog.fr.JPG

 

* Traduction du mot italien « rigenerazione », utilisé par Saint Daniel Comboni dans son ouvrage « Piano per la rigenerazione dell' Africa » (« Plan pour la régénération de l’Afrique », dont il a eu l'inspiration le 15 septembre 1864, à Rome, en prière devant le tombeau de Saint-Pierre ; plan présenté au Pape Pie IX le 19 septembre 1864, dont la 3ème édition, publiée à Rome en 1867, est présentée en italien ci-dessous).

 

Prière traduite de l’italien, le 12 mars 2013, d'après le site comboni.org.

 

 

Daniele-Comboni-Africa-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Lettre de Daniel Comboni,

l’apôtre de l’Afrique

 

 

"Prière de la Famille Comboni"

Autre version

comboniegypt.org

 

"O Père, toi qui nous as montré, par Daniel Comboni, un exemple d'amour pour toi et pour le peuple d'Afrique, accorde-nous, par son intercession, d'être transformés nous aussi par l'amour qui jaillit du Cœur Percé du Christ Bon Berger.

Fais qu'en imitant sa sainteté et son zèle missionnaire, nous puissions être consacrés entièrement, comme une communauté d'apôtres, pour la régénération de nos frères et sœurs plus pauvres et plus abandonnés, à la louange de ta gloire. Amen."

 

 

Sœurs Missionnaires Comboniennes

d'Épinay-sous-Sénart (Diocèse d'Évry)

 

 

Daniele-Comboni-1873-parousie.over-blog.fr.jpg

 

"Il y a besoin d'évangélisateurs ayant l'enthousiasme et la passion apostolique de l'Évêque Daniel Comboni, apôtre du Christ parmi les Africains. Il utilisa les ressources de sa riche personnalité et de sa solide spiritualité pour faire connaître et accueillir le Christ en Afrique, un continent qu'il aimait profondément."

 

Homélie du Pape Jean-Paul II, Chapelle Papale pour la canonisation des 3 Bienheureux Daniel Comboni, Arnold Janssen (1837-1909) et Joseph Freinademetz (1852-1908), le dimanche 5 octobre 2003.

 

     Fresque-El-Obeid-Soudan-Bakhita-Comboni-parousie.over-blog-jpg

Fresque dans la Cathédrale Notre-Dame-Reine-d'Afrique

 d'El Obeid (الأبيض)Wilaya du Kordofan du Nord (Soudan)

Notre-Dame, l'Enfant-Jésus, les anges,

avec Sainte Joséphine Bakhita et Saint Daniel Comboni à genoux

Cathedral of Our Lady Queen of Africa (El Obeid, Sudan)

Photo © Rita Willaert

 

Egypte,parousie.over-blog.fr

 

 

 

 

صلاة عائلة القديس دانيال كومبوني

 

أبانا، الذي دعوتنا من خلال القديسدانيال كومبوني أن نكون مثالاً رائعاً لحبك، ولحب الشعب الأفريقي، أنعم علينا من خلال وساطته أن نستطيع التحول عن طريق الحب المتدفق من القلب المجروح للراعي الصالح

 

أنعم علينا أننا من خلال إعلان قداستة وحماسته التبشيرية أن نستطيع تكريس أنفسنا بالكامل، كجماعة من الرسل، للتجديد الروحي لأخوتنا وأخواتنا الأكثر فقرا وعوزا، للتسبيح بمجدك إلى الأبد. آمين

 

 

Aquarelle-Daniele-Comboni-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

italie.gif

 

Preghiera della Famiglia Comboniana

 

Padre, che hai manifestato in San Daniele Comboni un esempio mirabile di amore per te e per i popoli dell’Africa, concedi che, per sua intercessione, anche noi siamo trasformati dalla carità che sgorga dal Cuore Trafitto di Cristo Buon Pastore.

Fa’ che, imitando la sua santità e il suo zelo missionario, ci consacriamo interamente come comunità di apostoli alla rigenerazione dei più poveri e abbandonati, a lode della tua gloria. Amen.

 

 

Photo-Daniel-Comboni-parousie.over-blog.fr.JPG

 

 

 

 

 

Mgr-Daniele-Comboni-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Timbre-Daniel-Comboni-parousie.over-blog.fr.JPG

 

 

LA PREGHIERA E L’ESPERIENZA DI DIO IN SAN DANIELE COMBONI

 

 

Heiligsprechung von Daniel Comboni

 

 

Icone-Daniele-Comboni-parousie.over-blog.fr.JPG

 

 

uk.gif

 

Prayer of the Comboni Family

 

O Father, who through Saint Daniel Comboni have shown us a marvelous example of love for you and the peoples of Africa, grant that through his intercession we too may be transformed by the love which flows from the Pierced Heart of the Good Shepherd.

Grant that by imitating his holiness and his missionary zeal we may consecrate ourselves entirely, as a community of apostles, to the regeneration of our poorest and most abandoned brothers and sisters, to the praise of your glory. Amen.

 

 

Pere-Daniel-Comboni-parousie.over-blog.fr.JPG

 

Espagne.gif

 

Oración de la Familia Comboniana

 

Padre, que has manifestado en San Daniel Comboni un ejemplo admirable de amor a ti y a los pueblos de África, concédenos por su intercesión ser transformados por la caridad que brota del Corazón traspasado de Cristo, Buen Pastor.

Haz que, imitando su santidad y su celo misionero, nos consagremos enteramente como comunidad de apóstoles a la regeneración de los más pobres y abandonados para alabanza de tu gloria. Amen.

 

 

Saint-Daniele-Comboni-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Canonização de Daniel Comboni

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Sainte Afrique
commenter cet article
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 17:40

Santa-Giuseppina-Bakhita-parousie.over-blog.fr.jpg

Joséphine (Giuseppina) Bakhita ("La chanceuse")

جوزفين بخيتة "La petite Mère Noire"

Sœur de la Congrégation des

Filles de la Charité Canossiennes (F.d.C.C.)

née en 1869 ou en 1870, à Algoznei

ou Olgossa, ou Al-Gossa, près de Nyala

(Djebel Marra, Darfour du Sud - Soudan)

morte le 8 février 1947 à Schio (Vicenza, Veneto - Italie)

 

 

Gif drapeau Soudan Sudan,parousie.over-blog.fr

 

 

Enlevée à l'âge de 9 ans et vendue comme esclave 5 fois, maltraitée, torturée, traumatisée, la Providence la fait entrer un jour en religion catholique où elle pardonnera à ses nombreux bourreaux.

 

 

Armoiries-Soudan-parousie.over-blog.fr.gif 

 

"Si je rencontrais ces négriers qui m’ont enlevée et ceux-là qui m’ont torturée, je m’agenouillerais pour leur baiser les mains, car si cela ne fut pas arrivé, je ne serais pas maintenant chrétienne et religieuse."

 

Sainte Joséphine Bakhita

 

 

Soeur-Josephine-Bakhita-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Prières à Sainte Joséphine Bakhita

 

Dieu de Bonté et de Miséricorde, qui récompensez les humbles, Vous avez comblé Sainte Joséphine Bakhita du Soudan de Charité et de patience. Puissent ses prières nous aider, et son exemple nous inspirer, à porter notre croix et à Vous aimer toujours.

(veuillez mentionner vos intentions)

Versez sur nous l'esprit de sagesse et d'amour avec lequel Vous avez rempli Sainte Joséphine Bakhita. En Vous servant comme elle, puissions-nous Vous plaire par notre Foi et nos actions. Exaucez-nous au Nom de notre Seigneur Jésus-Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, un seul Dieu, pour les siècles des siècles. Amen.

Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu, marchez avec nous, tandis que nous nous approchons de Votre Fils Jésus.

Sainte Joséphine Bakhita, priez pour nous !

 

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Prière traduite de l’anglais, le 10 mars 2013.

 

N.B. : arrivée à Schio, Sœur Joséphine ne parlait que le patois vénitien

 

 


Agrandir le plan

 

 

Marche avec nous, Sainte Joséphine Bakhita, dans les moments où nous nous sentons incapables de pardonner aux autres. Aide-nous à trouver notre chemin à travers la douleur que nous avons expérimentée. Aide-nous à nous ouvrir à la transformation. Libère-nous de ce qui peut nous rendre esclaves. Marche avec nous vers un nouveau lieu de joie.

 

Prière traduite de l’anglais, le 10 mars 2013.

 

 

Josephine-Bakhita-et-Jesus-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Ô Dieu, Père de Miséricorde, qui nous as donné en Sainte Joséphine Bakhita cette sœur universelle, modèle évangélique de Foi simple et de Charité, donne-nous aussi la volonté de grandir et d’aimer selon l’Évangile. Exauce les prières de toutes les personnes qui invoquent son intercession. Donne-nous la grâce d’un cœur miséricordieux comme le sien, un cœur capable de pardonner, même à ceux qui nous ont fait du mal, un cœur capable de vaincre le mal avec la puissante force du bien. Sainte Joséphine Bakhita, prie pour nous !

 

 

Filles de la Charité Canossiennes

fondées par Sainte Madeleine de Canossa

Canossian Daughters of Charity

Figlie della Carità Canossiane

Hijas de la Caridad Canosianas

Filhas da Caridade Canossianas

 

 

Ô Dieu notre Père, Liberté pour les opprimés et Consolateur des pauvres, qui appelles les hommes et les femmes de chaque nation à goûter la béatitude de la Liberté et de la Foi, allume en Tes fils le désir de la Sainteté dont Tu as comblé Sainte Joséphine Bakhita, Vierge, pour que, fidèles à Tes Commandements, nous Te servions avec la même pureté de cœur. Nous Te le demandons par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

 

 

Sainte-Josephine-Bakhita-parousie.over-blog.fr.jpg

Châsse de Sainte Joséphine Bakhita

Couvent canossien de Schio (Vicence, Vénétie)

 

 

Sainte Joséphine Bakhita,

prie pour nous tous,

Prêtres et fidèles du Christ,

afin que nous restions dans la joie

de servir et d’aimer le Seigneur

en toute circonstance,

et que nous persistions, dans la Charité,

à répandre la bonté autour de nous.

Amen.

 

 

Homélie du Père Jean-Bernard Hayet,

Curé de la paroisse Saint Joseph des Falaises-Bidart,

le 8 février 2011

 

 

Seigneur, qui as conduit Sainte Joséphine Bakhita

de l’abaissement de l’esclavage à la dignité d’enfant de Dieu

et d’épouse du Christ, nous Te prions :

accorde-nous, à son exemple, de suivre Jésus Crucifié

d’un amour fidèle et de persister, dans la Charité,

à répandre la bonté autour de nous.

 

 

Josephine-Bakhita-fortunee-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Prière de Sainte Joséphine Bakhita

 

« Ô Seigneur, si je pouvais voler là-bas, auprès de mes gens et prêcher à tous à grands cris Ta bonté : Oh, combien d'âmes je pourrais Te conquérir ! Tout d'abord ma mère et mon père, mes frères, ma sœur encore esclave... Tous, tous les pauvres Noirs de l’Afrique, fais, ô Jésus, qu’eux aussi Te connaissent et T’aiment ! »

(Composée par Sainte Joséphine Bakhita dans le jour de sa donation totale à Dieu à travers le Profession Religieuse, le 8 décembre 1896).

 

 

"Cette sainte fille d'Afrique montre qu'elle est véritablement une enfant de Dieu : l'amour et le pardon de Dieu sont des réalités tangibles qui transforment sa vie de façon extraordinaire."

Sa Sainteté, le Pape Jean-Paul II, lors de la canonisation de Joséphine Bakhitale, le 1er octobre 2000.

 

 

"La vie de Joséphine Bakhita inspire la détermination ferme de travailler de manière efficace pour libérer les personnes de l’oppression et de la violence."

Jean-Paul II

 

Medaillon-Sainte-Josephine-Bakhita-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Paroles de Sainte Joséphine Bakhita

 

"J'avais neuf ans, quand un matin, très tôt, je suis allée avec une compagne me promener dans les champs, un peu à l'écart de notre habitation. Soudain, nous avons vu surgir au-delà d'une petite vallée deux étrangers… L'un d'eux m'a attrapée brusquement d'une main, tandis qu'avec l'autre il tirait un couteau de sa ceinture, qu'il a pointé contre mes épaules et d'une voix forte a dit : "Si tu cries, tu mourras. Allons !" J'étais pétrifiée par la terreur et je n'ai réussi ni à crier ni à pleurer."

 

"Les Sœurs firent mon instruction avec beaucoup de patience, et me firent connaître ce Dieu que tout enfant je sentais dans mon cœur sans savoir qui il était. Voyant le soleil, la lune et les étoiles, je me disais en moi-même : Qui est donc le Maître de ces belles choses ? Et j'éprouvais une grande envie de le voir, de le connaître et de lui rendre mes hommages."

 

"Ici, je suis devenue fille de Dieu !" (en baisant les fonts baptismaux où elle avait été baptisée en 1890).

 

"Soyez bons, aimez le Seigneur, priez pour ceux qui ne le connaissent pas. Considérez cette grande grâce de connaître Dieu !"

 

"Et vous, Mère, vous êtes surprise que le Seigneur vous donne des tribulations ? S'il ne vient pas chez nous avec quelques peines, chez qui doit-il aller ? Est ce que nous ne sommes pas venues au couvent pour faire ce qu'il veut ? Oui, ma Mère, moi, pauvre misérable, je prierai beau­coup, mais pour que sa volonté soit faite !" (à sa Supérieure, Mère Térèse Martini, à la fin de la guerre de 39-45).

 

"Le Seigneur m'a aimée beaucoup... Il faut aimer tout le monde... Il faut être indulgent !"

 

"À ce temps-là, je ne connaissais pas le Seigneur ; j’ai perdu beaucoup de mérites, il faut que je les gagne maintenant... Si je me tenais à genoux pendant toute la vie, je ne dirais jamais assez toute ma gratitude au Bon Dieu."

 

"J'ai vécu dans la boue, mais je ne me suis jamais salie !"

 

 

La mort : 

"Si le Seigneur ne vous voulait pas au paradis, que feriez- vous ?"

- "Eh bien, qu'il me mette où il veut. Quand je suis avec Lui et où Lui le veut, je suis bien partout : c'est Lui le Maître, moi je suis sa pauvre créature."

 

"Lorsqu'une personne aime beaucoup une autre, elle désire ardemment l'approcher, donc pourquoi craindre tellement la mort ? La mort nous emmène à Dieu."

 

"Non, je n'ai pas peur, je suis dans les mains de Dieu. Il m'a libérée des mains des lions, des tigres et des panthères, ne voulez-vous pas qu'il me sauve aussi des bombes ?" (pendant la Seconde Guerre mondiale. La ville de Schio, où elle était religieuse, fut entièrement épargnée par les bombardements).

 

"Je crois que je ne suis pas morte par un miracle du Seigneur, qui me destinait à des choses meilleures."

 

"Je m'en vais lentement, lentement, pas à pas vers l'éternité. Jésus est mon capitaine et moi, je suis son assistante. Je dois porter les valises. L'une contient mes dettes, l'autre, plus lourde, les mérites infinis de Jésus. Que ferai-je devant le tribunal de Dieu ? Je couvrirai mes dettes avec les mérites de Jésus et je dirai au Père Éternel : maintenant, juge ce que tu vois… Au Ciel, j'irai avec Jésus et j'obtiendrai beaucoup de grâces. Je viendrai te visiter dans tes rêves si le "Patron" me le permet.

Au paradis, j'aurai du pouvoir et j'obtiendrai pour tous beaucoup de grâces !" (à une religieuse près d'elle pendant son agonie).

 

"Lâchez un peu les chaînes !... Elles me font mal !" (lors de son agonie, revivant son esclavage).

 

"Notre Dame ! Notre Dame !" (ses dernières paroles avant de mourir).

 

 

Envers ses anciens bourreaux :

"Les pauvres, peut être ne savaient-ils pas qu’ils me faisaient si mal : eux, ils étaient les maîtres, et moi j’étais leur esclave. De même que nous sommes habitués à faire le bien, ainsi les négriers faisaient cela, par habitude, non par méchanceté."

 

"Pauvres, ils ne connaissaient pas le Seigneur !"

 

 

Peinture-Sainte-Josephine-Bakhita-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

italie.gif

 

 

“Se incontrassi quei negrieri che mi hanno rapita, e anche quelli che mi hanno torturata, mi inginocchierei a baciare loro le mani; perché, se non fosse accaduto ciò, non sarei ora cristiana e religiosa”.

 

 

Preghiera a Santa Giuseppina Bakhita

 

O Dio, Padre di misericordia,

che ci hai donato

Santa Giuseppina Bakhita

quale sorella universale,

 evangelico modello

di fede semplice

e di operosa carità,

 dona anche a noi

la volontà di credere ed amare

secondo il Vangelo,

 ed esaudisci le preghiere

di chiunque invoca

la sua intercessione

Per Cristo nostro Signore.

Amen.

 

Gloria al Padre

 

 

Novena a Santa Giuseppina Bakhita

 

 

Sainte-Giuseppina-Bakhita-parousie.over-blog.fr.jpg

 

uk.gif

 

 

“If I were to meet the slave-merchants who kidnapped me and even those who tortured me, I would kneel and kiss their hands. If what happened to me had never taken place, how could I become a christian and a religious?”

 

 

Prayer to Saint Josephine Bakhita

Canossian Daughter of Charity

Daughter of Africa

“Universal Sister”

 

“God of goodness and mercy, rewarder of the humble,

you blessed St. Josephine Bakhita of Sudan

with charity and patience. May her prayers help us,

and her example inspire us to carry our cross and to love you always.

(please mention your intentions)

Pour upon us the spirit of wisdom and love with which

you filled St. Josephine Bakhita. By serving you as she did,

may we please you by our faith and our actions.

Grant this through our Lord Jesus Christ,

your Son, who lives and reigns with you and the Holy Spirit,

one God, forever and ever. Amen.

Blessed Virgin Mary, Mother of God,

walk with us as we walk closer to your son Jesus.

St. Josephine Bakhita, pray for us.”

 

Our Father, Hail Mary and Glory Be.

 

solidgroundministry.com


 

Magdalene of Canossa - "Charity is a Fire that ever spreads out"

 

 

Josephine-Bakhita-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

"Walk with us, St. Josephine Bakhita, at times when we feel unable to forgive others. Help us find our way through the pain we’ve experienced. Help us open ourselves to transformation. Free us from that which can enslave us. Walk with us into a new place of joy."

 

anunslife.org

 

 

Prayer to St. Josephine Bakhita

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Sainte Afrique
commenter cet article
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 21:54

Pierre-To-Rot-parousie.over-blog.fr.jpg

Petro To Rot

1912-1945

 

 

Drapeau-Papouasie-Nouvelle-Guinee-parousie.over-blog.fr.gif

 

 

Abrégé de sa vie :

- Petro (Peter ou Pierre) To Rot (ou ToRot), de l’ethnie Tolai, est né en 1912 à Rakunai, près de Rabaul, en Papouasie-Nouvelle-Guinée (Province de l’East New Britain, "Nouvelle (Grande) Bretagne orientale"), fils d’Angelo To Puia et de Maria La Tumul.

- En 1930, à l’âge de 18 ans, il rejoint l’École de la Mission Saint-Paul (St Paul's Mission School). En 1933, il obtient son diplôme de catéchiste, aidant les missionnaires dans leur évangélisation des populations autochtones, et reçoit de son Évêque sa croix de catéchiste.

- Laïc, ayant failli devenir Prêtre ; marié le 11 novembre 1936, à l’âge de 24 ans, à Paula La Varpit, d’un village voisin. Il sera père de 3 filles.

- Arrêté et emprisonné par les occupants japonais en avril ou en mai 1945.

- Mort à 33 ans, le 7 juillet 1945, à Rakunai, victime d’une injection létale dans un camp de concentration des forces d’occupation japonaises.

- Martyr « in odium Fidei », pour sa Foi chrétienne. Nihil obstat le 14 janvier 1986. Décret sur la validité de l’enquête diocésaine (du 21 janvier 1987 au 30 mars 1989), le 2 juin 1989. Promulgation du décret de Martyre le 2 avril 1993. Béatification par le Pape Jean-Paul II le 17 janvier 1995. Protocole CCS (« Congregatio de Causis Sanctorum », "Congrégation pour les Causes des Saints") n° 1504. Demandeur : Archidiocèse de Rabaul. Postulateur : Père Lucio De Stefano, MSC.

- Fête le 7 juillet.

- Martyr pour avoir défendu la sacralité du mariage et de la famille, et avoir refusé la polygamie, réintroduite par les occupants japonais.

"Un martyr de la Foi", "A martir ure ra Lotu", en créole papou ("Tok pisin" - "Talk pidgin"), "A martyr for the Faith" (en anglais).

 

 

Gif-Peter-To-Rot-parousie.over-blog.fr.gif

 


Agrandir le plan



Armoiries Papouasie Papua New Guinea,parousie.over-blog.fr



Prière à Marie

 

Notre-Dame du Sacré-Coeur, Secours des Chrétiens et Reine de la Paix, continue à marcher avec nous au cours de notre voyage de la Foi, comme le peuple de Dieu en Papouasie-Nouvelle-Guinée et dans les Îles Salomon.

Bienheureux Peter To Rot, Bienheureux Giovanni Mazzucconi, Saint Pierre Chanel et Saint Jean-Marie Vianney, priez pour nous tous !

Saints martyrs de Dieu, Prêtres, missionnaires, laïcs et religieux du Pacifique, qui avez versé votre sang au nom de la Foi, priez pour nous et pour toute l’Océanie ! Amen !

 

Armoiries-iles-Salomon-Solomon-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Prière traduite de l’anglais (sauf la dernière ligne de Parousie), le 9 mars 2013, d’après un extrait de la Lettre Pastorale pour l’année des Prêtres 2010 (Pastoral Letter for the Year of Priests 2010), par Mgr Francesco Panfilo, SDB, Évêque (Bishop Francesco Panfilo, SDB), et Président de la Conférence des Évêques Catholiques de Papouasie-Nouvelle-Guinée et des Îles Salomon (President of the Catholic Bishops Conference PNG & SI).

 

Gif-drapeau-Iles-Salomon-parousie.over-blog.fr.gif

 

Photo-Peter-To-Rot-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Prière à Marie de Jean-Paul II

pour l'Église d'Océanie

 

« Ô Marie, Secours des chrétiens,

nous nous tournons vers toi dans nos nécessités,

les yeux remplis d'amour,

les mains vides et le cœur plein de désirs.

Nous nous tournons vers toi

qui nous fais voir ton Fils, notre Seigneur.

Nous levons nos mains

pour recevoir le Pain de la Vie.

Nous ouvrons tout grands nos cœurs

pour accueillir le Prince de la Paix.

Mère de l'Église,

tes fils et tes filles te remercient

pour ta parole de foi qui traverse tous les âges,

montant d'une âme pauvre, pleine de grâce,

préparée par Dieu pour accueillir

le Verbe dans le monde

afin que le monde lui-même puisse renaître.

En toi, s'annonçait comme une aurore

le règne de Dieu,

règne de grâce et de paix,

règne d'amour et de justice,

né du mystère du Verbe fait chair.

L'Église répandue à travers le monde

s'unit à toi pour louer Celui

dont la miséricorde s'étend d'âge en âge.

 

O Stella Maris, lumière de tous les océans

et maîtresse des profondeurs,

guide les peuples de l'Océanie,

à travers les mers sombres et tempétueuses,

vers le port de lumière et de paix

préparé par Celui qui apaisa la tempête.

Garde tous tes enfants à l'abri du mal,

car les vagues sont hautes

et nous sommes loin du port.

Tandis que nous avançons

sur les océans du monde,

et que nous traversons les déserts

de notre temps,

montre-nous, ô Marie, le fruit de ton sein,

car, sans ton Fils, nous sommes perdus.

Prie pour que

nous ne tombions pas en chemin,

pour que, dans nos cœurs

et dans nos esprits,

en paroles et en actes,

dans les jours de tumulte

et dans les jours de calme,

nous gardions toujours

les yeux fixés sur le Christ en disant:

« Qui est-il donc celui-là,

que même le vent et la mer lui obéissent ? ».

 

Notre-Dame de la Paix,

en qui toutes les tempêtes s'apaisent peu à peu,

prie, à l'aube du nouveau millénaire,

pour que l'Église en Océanie

ne cesse jamais de montrer

la face glorieuse de ton Fils,

plein de grâce et de vérité,

afin que les hommes et les femmes

du Pacifique

laissent Dieu régner dans leurs cœurs

et qu'ils trouvent la paix

dans le vrai Sauveur du monde.

Intercède pour l'Église en Océanie

afin qu'elle reçoive la force

de suivre fidèlement le chemin de Jésus Christ,

de proclamer courageusement

la vérité de Jésus Christ,

de vivre joyeusement la vie de Jésus Christ.

Ô Secours des chrétiens, protège-nous !

Brillante Étoile de la mer, guide-nous !

Notre-Dame de la Paix, prie pour nous ! »

 

"EXHORTATION APOSTOLIQUE POST-SYNODALE "ECCLESIA IN OCEANIA" DE SA SAINTETÉ LE PAPE JEAN-PAUL II AUX ÉVÊQUES, AUX PRÊTRES ET AUX DIACRES, AUX PERSONNES CONSACRÉES ET À TOUS LES FIDÈLES LAÏCS" ; "SUR JÉSUS CHRIST ET LES PEUPLES DE L'OCÉANIE : SUIVRE SON CHEMIN PROCLAMER SA VÉRITÉ VIVRE SA VIE". Rome, le 22 novembre 2001.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Notre-Pere-Papou-Papuan-Lord-s-Prayer-parousie.over-blog.f.jpg

"Tamamai" - Notre Père en Papou

 

 

Église Catholique de Papouasie-Nouvelle-Guinée

et des Îles Salomon

Catholic Church of Papua New Guinea

and Solomon Islands

 

 

Timbre-Peter-To-Rot-parousie.over-blog.fr.jpg

Timbre papou ou Peter To Rot baptise un enfant

 

 

Catéchistes et prières

Source : Paroisse Saint Joseph de Ransbeck

paroisseransbeck.be

 

 

Prière du catéchiste

 

"Seigneur Dieu,

À Toi qui es Père et Source de tout amour,

je confie ceux auprès de qui je suis envoyé.

Je sais que chacun a du prix à Tes yeux.

Je voudrais tant qu’ils connaissent Ton Nom

et vivent dans Ton Alliance.

Toi, Jésus Christ, l’envoyé du Père,

qui as donné Ta vie jusqu’à l’extrême,

Tu nous invites à marcher aujourd’hui à Ta suite,

comme Tu as appelé un jour Pierre, Jacques,

Jean et tous les autres.

Je sais que Tu es un maître qui parle au cœur.

Je Te prie de fortifier ma Foi de baptisé,

pour que je n’aie pas peur d’annoncer Ton Évangile.

Toi, Esprit Saint,

Souffle de Dieu et Feu de Pentecôte,

Tu es celui qui maintient vivante dans l’Église

La mémoire du Ressuscité.

Je sais que Tu es l’âme des témoins authentiques.

Viens confirmer en moi la mission de serviteur de la Parole,

pour que d’autres, par moi, entendent l’appel à croire

et deviennent disciples.

Telle est ma prière, Seigneur.

Accueille-la, Toi le Dieu fidèle éternellement.

Amen."

 

 

Peter-To-Rot-assassine-par-les-Japonais-parousie.over-blog.jpg

Vitrail représentant l'injection létale des Japonais

administrée au martyr Peter To Rot

 

 

 

Prière pour les catéchistes

 

"Seigneur Jésus, Tu nous dis :

« Accueillez-les en mon nom » (Marc 9,37).

Donne-nous de recevoir chaque enfant avec tout ce qu’il est.

Seigneur Jésus, Tu nous dis :

« Transmettez-leur la Bonne Nouvelle de l’Amour de Dieu ».

Donne-nous de trouver les mots qui touchent leur cœur.

Seigneur Jésus, Tu nous dis :

« Conduisez-les sur les chemins de la vie ».

Donne-nous de savoir les guider dans leur choix

et les accompagner dans leur marche.

Seigneur Jésus, Tu nous dis :

« Apprenez aux enfants qu’ils sont

des pierres vivantes de mon Église »

Donne-nous de pouvoir les faire participer

à la vie de la communauté.

Pour l’amour que Tu nous portes,

pour la Bonne Nouvelle que Tu nous confies,

pour l’avenir que Tu nous ouvres,

nous Te disons :

« Merci Seigneur ».

À l’appel transmis par ton Église,

en toute confiance et avec joie,

nous répondons : « Me voici… »

 

 

Jean-Paul-2-Saint-Sacrement-parousie.over-blog.fr.jpg

 

uk.gif

Prayer of John Paul II

for the Church in Oceania

ECCLESIA IN OCEANIA (2001)

 

"O Mary, Help of Christians,

in our need we turn to you

with eyes of love, with empty hands

and longing hearts.

We look to you that we may see your Son,

our Lord.

We lift our hands that

we may have the Bread of Life.

We open wide our hearts

to receive the Prince of Peace.

Mother of the Church,

your sons and daughters thank you

for your trusting word that echoes

through the ages,

rising from an empty soul made full of grace,

prepared by God to welcome

the Word to the world

that the world itself might be reborn.

In you, the reign of God has dawned,

a reign of grace and peace, love and justice,

born from the depths of the Word made flesh.

The Church throughout the world joins you

in praising him

whose mercy is from age to age.

 

O Stella Maris, light of every ocean

and mistress of the deep,

guide the peoples of Oceania

across all dark and stormy seas,

that they may reach the haven of peace and light

prepared in him who calmed the sea.

Keep all your children safe from harm

for the waves are high and we are far from home.

As we set forth upon the oceans of the world,

and cross the deserts of our time,

show us, O Mary, the fruit of your womb,

for without your Son we are lost.

Pray that we will never fail on life's journey,

that in heart and mind, in word and deed,

in days of turmoil and in days of calm,

we will always look to Christ and say,

"Who is this that even wind and sea obey him?"

 

Our Lady of Peace, in whom all storms grow still,

pray at the dawn of the new millennium

that the Church in Oceania

will not cease to show forth

the glorious face of your Son,

full of grace and truth,

so that God will reign in the hearts

of the Pacific peoples

and they will find peace

in the world's true Saviour.

Plead for the Church in Oceania

that she may have strength

to follow faithfully the way of Jesus Christ,

to tell courageously the truth of Jesus Christ,

to live joyfully the life of Jesus Christ.

O Help of Christians, protect us!

Bright Star of the Sea, guide us!

Our Lady of Peace, pray for us!"

 

 

Conclave-Sixtine-Vatican-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Espagne.gif

Oración de Juan Pablo

por la Iglesia en Oceanía

ECCLESIA IN OCEANIA (2001)

 

"María, Auxilio de los Cristianos,

en nuestras necesidades a ti nos dirigimos

con ojos de amor, manos libres y corazón ardiente.

A ti nos dirigimos para poder ver a tu Hijo, nuestro Señor.

Levantamos las manos para recibir el Pan de la Vida.

Abrimos de par en par los corazones

para recibir al Príncipe de la Paz.

Madre de la Iglesia: tus hijos e hijas te dan gracias

por tu palabra fiable que resuena a lo largo de los siglos,

elevándose desde un alma vacía colmada por la gracia,

preparada por Dios para acoger a la Palabra dada al mundo,

para que el mundo mismo pueda renacer.

En ti el Reino de Dios ya alborea,

reino de gracia y paz, de amor y justicia,

surgido de las profundidades de la Palabra hecha carne.

La Iglesia en todo el mundo a ti se une en alabar a aquél

cuya misericordia se extiende de generación en generación.

 

Stella maris, luz de todo océano y Señora de las profundidades:

guía a los pueblos de Oceanía por todo mar oscuro y tempestuoso,

para que arriben al puerto de la paz y de la luz

preparado en aquél que serenó las aguas.

Protege a todos tus hijos de todo mal,

porque altas son las olas y estamos lejos de casa.

Mientras nos aventuramos por los océanos del mundo

y atravesamos los desiertos de nuestro tiempo,

muéstranos, María, al Fruto de tu vientre,

que sin el Hijo tuyo perecemos.

Ruega para que jamás desfallezcamos a lo largo del camino,

para que en el corazón y en el ánimo, con palabras y hechos,

los días de borrasca y los días de bonanza,

podamos siempre dirigirnos a Cristo y decirle:

«¿Quién será éste al que hasta el mar y el viento así obedecen?».

 

Nuestra Señora de la Paz, en la que toda tempestad se aplaca:

al principio del nuevo milenio ruega

para que la Iglesia en Oceanía no deje de mostrar a todos

el rostro glorioso de tu Hijo, lleno de gracia y de verdad,

para que Dios reine en los corazones de los pueblos del Pacífico

y éstos encuentren la paz en el Salvador del mundo.

Intercede por la Iglesia en Oceanía, para que tenga la fuerza

de seguir fielmente el camino de Jesucristo,

de proclamar con valentía la verdad de Jesucristo,

de vivir gozosamente la vida de Jesucristo.

¡Auxilio de los cristianos, protégenos!

¡Luminosa Estrella del Mar, guíanos!

¡Nuestra Señora de la Paz, ruega por nosotros!"

 

 

Joseph-Marie-Verlinde-Eucharistie-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

italie.gif

Preghiera di Giovanni Paolo II

per la Chiesa in Oceania

ECCLESIA IN OCEANIA (2001)

 

"O Maria, Aiuto dei Cristiani,

nelle nostre necessità ci rivolgiamo a te

con occhi di amore, con mani libere e cuori ardenti.

Ci rivolgiamo a te per poter vedere il tuo Figlio, nostro Signore.

Innalziamo le mani per avere il Pane della Vita.

Spalanchiamo i cuori per ricevere il Principe della Pace.

Madre della Chiesa, i tuoi figli e figlie ti ringraziano

per la tua parola affidabile che risuona lungo i secoli,

innalzandosi da un'anima vuota resa colma di grazia,

preparata da Dio per accogliere la Parola data al mondo,

affinché il mondo stesso possa rinascere.

In te, il regno di Dio è albeggiato,

un regno di grazia e di pace, di amore e di giustizia,

sorto dalle profondità della Parola fatta carne.

La Chiesa in tutto il mondo si unisce a Te nel dar lode a Lui

la cui misericordia si estende di generazione in generazione.

 

O Stella maris, luce di ogni oceano e Signora delle profondità,

guida i popoli dell'Oceania attraverso ogni mare oscuro e tempestoso,

affinché possano giungere al porto della pace e della luce

preparato in Colui che ha calmato le acque.

Proteggi tutti i tuoi figli da ogni male,

poiché le onde sono alte e noi siamo lontano da casa.

Mentre ci avventuriamo per gli oceani del mondo,

e attraversiamo i deserti del nostro tempo,

mostraci, o Maria, il Frutto del tuo grembo,

poiché senza il Figlio tuo siamo perduti.

Prega affinché mai veniamo meno lungo il cammino della vita,

affinché nel cuore e nell'animo, con le parole e con gli atti,

nei giorni di bufera e nei giorni di bonaccia,

possiamo sempre volgerci a Cristo e dire:

«Chi è costui al quale anche il vento e il mare obbediscono?».

 

Nostra Signora della Pace, nella quale ogni tempesta si placa,

all'inizio del nuovo millennio prega

perché la Chiesa in Oceania non cessi di mostrare a tutti

il volto glorioso del tuo Figlio, pieno di grazia e di verità,

così che Dio regni nei cuori dei popoli del Pacifico

ed essi trovino pace nel Salvatore del mondo.

Intercedi per la Chiesa in Oceania, affinché abbia la forza

di seguire fedelmente la via di Gesù Cristo,

di proclamare coraggiosamente la verità di Gesù Cristo,

di vivere gioiosamente la vita di Gesù Cristo.

Aiuto dei Cristiani, proteggici!

Luminosa Stella del Mare, guidaci!

Nostra Signora della Pace, prega per noi!"

 

 

Per ipsum et cum ipso et in ipso,parousie.over-blog.fr

 

 

portugal.gif

Oração de João Paulo II

pela Igreja na Oceânia

ECCLESIA IN OCEANIA (2001)

 

"Ó Maria, Auxílio dos Cristãos,

recorremos a Vós em nossas necessidades

com olhos de amor, mãos livres

e corações ardentes,

Recorremos a Vós

para podermos ver o vosso Filho, nosso Senhor.

Levantamos as mãos para ter o Pão da Vida.

Abrimos de par em par os corações

para receber o Príncipe da Paz.

Mãe da Igreja, os vossos filhos e filhas

agradecem a vossa palavra de confiança

que ressoa ao longo dos séculos,

brotando duma alma vazia

que se viu cumulada de graça,

preparada por Deus para acolher a Palavra

oferecida ao mundo

para que o próprio mundo pudesse renascer.

Em Vós, amanheceu o Reino de Deus,

um reino de graça e paz, de amor e justiça,

que se levanta

das profundezas da Palavra feita carne.

A Igreja por todo o mundo une-se convosco

para louvar Aquele

cuja misericórdia se estende de geração em geração.

 

Ó Stella Maris,

luz do oceano e Senhora dos abismos,

guiai os povos da Oceânia

através de todo o mar tenebroso e revolto,

para que possam chegar ao porto da paz e da luz

preparado n'Aquele que acalmou as águas.

Protegei os vossos filhos de todo o mal,

porque as ondas são altas e estamos longe de casa.

À medida que nos aventuramos

pelos oceanos do mundo,

e atravessamos os desertos do nosso tempo,

mostrai-nos, ó Maria, o fruto do vosso ventre,

porque, sem o vosso Filho, estamos perdidos.

Pedi que nunca desfaleçamos na viagem da vida,

que, com o coração e a mente,

por palavras e obras,

nos dias de tempestade e nos de bonança,

sempre possamos olhar para Cristo e dizer:

« Quem é Este,

a quem até o vento e o mar obedecem? »

 

Nossa Senhora da Paz,

em quem toda a tempestade se acalma,

pedi, ao início do novo milénio,

que a Igreja na Oceânia

não cesse de mostrar a todos

o rosto glorioso do vosso Filho,

cheio de graça e verdade,

para que Deus reine

nos corações dos povos do Pacífico

e estes encontrem paz no Salvador do mundo.

Intercedei pela Igreja na Oceânia

para que tenha a força

de seguir fielmente o caminho de Jesus Cristo,

de proclamar corajosamente

a verdade de Jesus Cristo,

de viver jubilosamente a vida de Jesus Cristo.

Auxílio dos Cristãos, protegei-nos!

Luminosa Estrela do Mar, guiai-nos!

Nossa Senhora da Paz, rogai por nós!"

 

 

Martyrs-de-Coree-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Pacifique
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 14:40

Vitrail-Le-Divin-Charpentier-la-Godivelle-63-parousie.over-.jpg

 

 

"Saint Joseph, intercède pour nous !"

 

Famille de Saint Joseph

 

© "Neuvaine à Saint Joseph"

 

"Introduction"

 

"A l'aube des temps nouveaux, c'est à toi saint Joseph, que fut révélé en premier le mystère inouï : le Verbe s'est fait chair dans le sein de ta fiancée. L'annonciation de l'Ange t'introduit dans l'intimité de Dieu dont tu deviens le confident : désormais Il compte sur toi comme sur nul autre patriarche ; Il t'accorde sa confiance sans limite et fait de toi le gardien de son projet d'amour sur le monde. Toi, l'humble charpentier, par ton consentement, te voilà devenu époux de la Vierge Mère et père du Fils de Dieu ! Pourtant tu n'es qu'un homme comme les autres ; certes le Seigneur t'a comblé de tous les charismes dont tu as besoin pour exercer ce ministère, mais la grâce ne supprime pas la nature, et tu as dû redire chaque jour ton "oui" à l'action de l'esprit.

Nul doute que si tu as été choisi par le "Père des pauvres", c'est parce qu'Il a contemplé en toi sa ressemblance. Ta vie simple et droite a séduit Celui qui rêvait de révéler à ses enfants sa paternité bienveillante et cherchait un homme assez pauvre pour accueillir son fils sans se l'approprier.

Aussi à qui irions-nous pour apprendre à connaître l'Emmanuel de la promesse sinon à toi, saint Joseph, dont la mission est de l'accueillir pour nous le présenter et nous apprendre à l'aimer à l'école de Marie ? Merci de nous recevoir dans ton humble maison et de nous donner plus que nos coeurs n'osent espérer."

 

 

Jour 1

"La discrétion des Evangiles à ton propos, saint Joseph, est sans doute le plus bel éloge qu'ils pouvaient te faire. Avec toi, tout est simple : Dieu parle, tu obéis.

La foi te suffit : c'est elle qui éclaire ta nuit ; sans tarder, tu te mets en route sur les chemins de l'espérance pour accomplir le ministère de charité que ton Seigneur te confie. Ta seule récompense : être le serviteur de la joie du Père en t'effaçant à l'ombre de sa gloire. Ce qu'a proclamé saint Jean-Baptiste, tu l'as vécu avant lui : "Qui a l'épouse est l'époux ; quant à l'ami de l'époux, il se tient là, il l'écoute, et la voix de l'Epoux le comble de joie. Telle est ma joie, elle est complète. Il faut que lui grandisse et que moi, je diminue."

Bien avant les Apôtres, tu es entré dans la joie parfaite d'une vie livrée par amour, dans la joie du Père, du Fils et de l'Esprit, Joie unique des trois Personnes qu'avec Marie ton Epouse, tu fus le premier à accueillir. Qu'elle était douce et pénétrante cette Joie de la sainte Famille !

Comme un soleil elle illuminait votre vie : plus ardente que la peur lorsque la vie de l'Enfant fut menacée, plus profonde que toutes les vicissitudes, dont vous ne fûtes pas épargnés, plus forte que l'habitude, dans le quotidien de la vie cachée.

Saint Joseph, apprends-nous à découvrir au coeur de nos vies cette perle précieuse de la Joie de l'Esprit. Que nous vivions comme toi dans la simplicité de la foi, ne cherchant rien d'autre que la volonté de Celui qui le premier nous a aimés."

 

 

Jour 2

"Saint Joseph, protège-nous ! Ce cri qui s'élève spontanément du coeur de tes enfants depuis tant de générations, résume si bien ta mission auprès de Jésus, de Marie et de chacun de nous. Lorsque l'Ange te fait signe, c'est pour te demander de prendre chez toi, sous ta protection virile et tendre, celle qui porte en son sein le Sauveur du monde.

Tu protèges la Mère de la honte de la répudiation et des curiosités indiscrètes, tu protèges l'Enfant de la jalousie meurtrière d'Hérode, tu protèges ton foyer des représailles d'Archélaüs, mais ton action protectrice ne se limite pas à ces moments essentiels de ta mission : c'est tous les jours que tu veilles, avec une vigilance de chaque instant, sur la Mère et son Enfant. Combien de fois Jésus ne s'est-il pas réfugié dans tes bras, et Marie ne s'est-elle pas abritée près de toi : ta simple présence rassure, ton regard apaise, ton sourire réconforte et donne courage. Avec toi, main dans la main, Jésus découvre le monde, de qui aurait-il peur puisque son papa l'accompagne ?

Marie peut s'abîmer en oraison : elle sait que veille son fidèle compagnon. Sous ta vigilance discrète et sûre, la vie peut s'écouler, simple et pure. Tu continues à protéger l'Eglise dans sa marche vers la patrie car elle est la famille de Dieu que le Père te confie ; aussi est-ce avec confiance que nous nous blottissons contre toi, sûrs que dans ton amour tu ne nous repousseras pas.

Garde-nous chaque jour de notre vie, protège-nous des embûches de l'Ennemi. Et quand viendra l'heure de la fin du voyage, que dans tes bras nous fassions le grand passage."

 

 

Jour 3

"Quand on connaît l'importance des parents dans la croissance psychologique de l'enfant, on ne peut qu'être émerveillé devant la grandeur de ta mission, saint Joseph.

Bien sûr, tu n'as pas agi seul : il y avait à tes côtés Marie, l'Immaculée. Mais vos missions étaient complémentaires et si l'exemple de la Vierge-Mère a pu t'inspirer, c'est néanmoins à toi seul que revenait d'assurer la paternité de cet Enfant nouveau-né.

Quel vertige : c'est en réponse à ton appel que s'éveille la conscience humaine du Verbe de Dieu ; c'est toi qui l'invite à oser l'aventure de l'altérité, de la liberté et de la responsabilité.

C'est par ta parole que tu éveilles sa parole, et il te répond comme un fils à son père. C'est en t'écoutant qu'il structure sa pensée, c'est à ton école qu'il forme sa volonté, c'est en vivant avec toi qu'il canalise son affectivité, c'est dans le dialogue avec toi qu'il oriente son imagination ; c'est dans ton regard et ta parole qu'il puise la confiance qui fait de lui un homme.

Marie et Joseph, vous savez combien nous sommes blessés dans ces relations fondamentales de notre humanité. Venez guérir en nous les blessures de la maternité et de la paternité qui nous empêchent d'accéder à la vraie liberté et à la pleine maturité.

Que ton regard plein de bonté et ta parole empreinte de douce fermeté, saint Joseph, nous redonnent espérance et nous libèrent pour la mission que le Seigneur nous a confiée. Qu'à travers ta bienveillante paternité, notre Père des cieux nous recrée comme ses fils bien-aimés à l'image et à la ressemblance de son Premier-Né."

 

 

Jour 4

"Ce n'est pas nonobstant l'oeuvre de Dieu en ta fiancée que tu es invité néanmoins à la prendre chez toi, mais au contraire, c'est parce que ce qui est engendré en elle vient de l'Esprit que le Seigneur te la confie. Moïse fit un détour au désert pour mieux voir un buisson qui brûlait sans se consumer, mais le Seigneur ne lui permit pas de s'approcher, car la terre sur laquelle il se tenait était sainte. Toi Joseph, tu contemplais quotidiennement Marie la pleine de grâce, véritable Buisson ardent dont Dieu voulut qu'il soit planté sur ta terre virginale.

Dieu se fit connaître à Moïse comme le Dieu des Pères, et lui révéla le tétragramme sacré, gage de sa présence bienveillante auprès de son peuple ; mais c'est à toi que revint, Joseph, de nommer le Verbe fait chair et de faire connaître au monde le seul nom donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés.

Si Moïse eut la mission de faire sortir le peuple d'Israël du pays de servitude, par toi, Joseph, s'accomplit la prophétie d'Osée"D'Égypte j'appelai mon fils". En ramenant l'Enfant divin en Terre promise, tu annonçais l'événement de la Résurrection, dans lequel Dieu révèle pleinement cette paternité que tu as si bien préfigurée.

Nous n'en finirons pas de proclamer tes grandeurs, ô saint Joseph ; l'Ecriture dit de Moïse qu'il était le plus humble des hommes, mais il ne fait pas de doute qu'en ceci encore il ne faisait qu'annoncer ton humilité.

Grand saint Joseph, dispose-nous à accueillir comme toi, dans nos vies, Jésus et Marie ; apprends-nous à les contempler et à nous rassasier de leur présence ; ramène-nous sur notre terre lorsque nous nous égarons loin d'eux et de l'Evangile. Enseigne-nous comment invoquer avec respect et amour le doux Nom du Sauveur pour qu'il soit toujours sur nos lèvres et dans nos coeurs comme il le fut dans le tien et celui de Marie."

 

 

Jour 5

"L'Esprit de joie et de paix reposait en plénitude sur ton humble demeure, saint Joseph, et la tristesse ne trouvait pas d'abri sous ton toit. Pourtant les épreuves ne te furent pas épargnées, mais tu puisais ta consolation en Jésus et Marie, et ta force dans l'obéissance au dessein de Dieu.

L'Esprit consolateur t'a visité bien avant les Apôtres pour que tu puisses à ton tour consoler ceux qui t'étaient confiés. Ainsi ton épouse trouva-t-elle auprès de toi la chaste consolation dont elle avait besoin dans les moments difficiles de la vie cachée, et Jésus lui-même voulut-il chercher consolation dans les bras de son papa tout au long de son cheminement d'enfant et d'adolescent.

A travers toi, ô bon saint Joseph, c'est le visage de tendresse de notre Père des cieux qui se révèle en transparence.

Aussi venons-nous, comme Marie et Jésus, pleins de confiance, chercher auprès de toi la consolation dont nous avons besoin pour porter dans la paix et le courage les épreuves de notre vie quotidienne.

Aide-nous à garder au fond de nos coeurs cette joie qui ne te quitta jamais, et apprends-nous à demeurer comme toi, disponibles à tous nos frères qui cherchent un peu de réconfort et de consolation au long de la route vers la Cité Sainte où notre Père essuiera toutes larmes de nos visages et nous introduira dans la joie parfaite de ses enfants."

 

 

Jour 6

"Tu aimais ton métier, saint Joseph, et tu étais fier d'appartenir à la corporation des charpentiers : n'est-ce pas parmi eux que Dieu s'était choisi ses meilleurs rabbins ? Mais la situation économique d'un artisan de village n'était guère brillante ; aussi devais-tu travailler dur pour apporter à ta famille ce dont elle avait besoin pour vivre décemment.

Quelle émotion cependant pour toi de nourrir le Fils de Dieu, le vrai Pain du ciel dont le Père voulait rassasier ses enfants, de pourvoir aux besoins de la Parole de vie dont il voulait nous combler, sans oublier Marie, sa Mère immaculée !

Très tôt tu pris avec toi l'enfant divin pour lui enseigner ton art ; tu lui transmis le goût du travail bien fait, et ta parole tomba dans une bonne terre, puisque saint Justin rapporte au second siècle qu'on vantait en Palestine, la qualité des charrues sorties de l'atelier de Jeshoua ben Youssef de Nazareth.

O bon saint Joseph, protège les jeunes de notre temps de la technolâtrie ; apprends-leur à aimer le travail manuel et à respecter la condition ouvrière en se souvenant que le Fils de Dieu pendant près de trente ans a exercé l'humble métier d'artisan charpentier.

Souviens-toi enfin de tes angoisses dans les moments de disette et les temps de chômage, et viens en aide à tous ces pères humiliés qui ne parviennent plus à subvenir aux besoins de ceux qui leur sont confiés."

 

 

Jour 7

"L'Evangile nous dit que tu étais "juste", Joseph, c'est-à-dire ajusté à Dieu, à sa loi, à ses commandements. Par ton obéissance scrupuleuse aux préceptes du Seigneur, tu voulais lui témoigner ton amour et ta fidélité. Et c'est parce qu'il savait qu'il pouvait compter sur toi que le Seigneur te choisit pour être le père de son Fils dans des conditions qui exigeaient une confiance sans borne.

Tu avais appris, en juif pieux, à t'en remettre en toutes choses à la fidélité de ton Dieu ; et puisqu'Il voulait te confier ce ministère, tu ne doutais pas qu'Il te donnerait le moyen de l'assurer. Tu t'es donc appuyé sur ce don présumé pour devenir ce que Dieu attendait de toi. Et c'est ainsi, par cet acte de confiance, que tu participas réellement pour la part qui t'échut, à la paternité de Dieu à l'égard de son Fils.

Tu avais accueilli avec les paroles de l'Ange ton identité profonde, celle qui s'enracine en Dieu ; et c'est encore en Lui que tu puisais la force de la fidélité, demeurant ferme dans toutes les nuits et toutes les épreuves.

T'identifiant entièrement à ta mission, tu t'enracinais chaque jour davantage dans la vérité de ton être et le sens de ta vie, découvrant ainsi la paix que nul ne pourrait te ravir.

Serviteur fidèle qui es entré pour toujours dans la joie de ton Maître, apprends-nous comme toi à nous recevoir de Dieu, à nous ouvrir toujours plus à la mission qu'il nous confie et à puiser dans le regard de Jésus et de Marie la force de la fidélité qui conduit à la vraie liberté et à la vie."

 

 

Jour 8

"Sans doute, tu n'as pas beaucoup dû intervenir pour redresser et corriger Jésus, bon saint Joseph ; mais tu auras tout le loisir d'exercer ce ministère en faveur de ceux qui se reconnaissent pour tes enfants !

Nous n'avons pas l'innocence de ton divin Fils, mais, du haut du ciel, c'est en lui que tu nous vois, et c'est vers lui que tu nous conduis à travers ta patiente pédagogie paternelle.

Certes la correction fait toujours un peu peur, mais nous sommes tellement sûrs que venant de toi elle ne dépassera pas ce qui convient ; aussi osons-nous te demander de nous corriger et de nous reprendre chaque fois que nous nous écartons du droit chemin.

Ouvre nos yeux pour que nous puissions reconnaître ces châtiments salutaires que nous recevrons de ta bonté, comme des signes de ta paternité et des invitations à la conversion.

Ne te décourage pas devant nos rebellions et nos aveuglements : nous sommes des enfants à la nuque raide et bien blessés par le péché ; mais souviens-toi du Sang que Jésus, pour nous, a versé et de la gloire qu'il veut nous partager.

Merci Saint Joseph de nous conduire avec douceur et fermeté à travers les ombres et clartés de notre temps jusqu'au jour où nous reposerons enfin en sécurité dans la Jérusalem céleste où tu nous attends."

 

 

Jour 9

"Bon saint Joseph, toi qui veillas avec tant de sollicitude sur la Sainte Famille, nous te confions nos familles naturelles et religieuses : garde-nous dans l'unité de l'Esprit par le lien de la paix (Ep 4,3). Eloigne de nous le Diviseur et le Menteur, et apprends-nous à demeurer dans la lumière de la charité.

Tu sais combien nos coeurs blessés sont portés à juger et à critiquer ; combien ils sont menacés par les vers de la jalousie et de l'envie ; la colère est tapie à notre porte, et les sombres nuages de l'amertume et de la rancœur obscurcissent le ciel de notre âme. Apprends-nous à partager le pain quotidien du pardon sans lequel aucune fraternité ne peut subsister ; fais de nous des artisans de paix en étant des serviteurs de ta miséricorde ; aide-nous à obéir au précepte du Seigneur : "aimez vos ennemis, faites du bien sans rien espérer de retour" (Lc 6, 35) afin de devenir fils de "votre Père qui est aux cieux" (Mt 5, 44-47). 

Saint Joseph nous te confions encore nos coeurs, et nos âmes, nos communautés et nos familles, afin qu'y règne toujours la paix du Christ puisque tel est le terme de l'appel qui nous a rassemblés en un même Corps (Col 3, 15). Réveille en nous le sens de notre responsabilité, et fais de nous des serviteurs fidèles et dévoués de cette unité pour laquelle Jésus priait si instamment son Père : "Qu'ils soient un comme nous sommes un : moi en eux et toi en moi, afin qu'ils soient parfaits dans l'unité, et que le monde reconnaisse que tu m'as envoyé" (Jn 17, 22-23)."

 

 

St-Joseph-et-Jesus-Eglise-Mariahilf-Vienne-parousie.over-.jpg

 

 

"Consécration"

 

"Au terme de cette neuvaine, ô bon saint Joseph, nous venons te renouveler notre consécration. A qui mieux qu'à toi pourrions-nous confier notre vie ?

Tu sauras nous faire grandir en grâce et en sagesse sous le regard de Dieu notre Père et des hommes nos frères. Tu nous protégeras des embûches de l'Ennemi et de tous ceux qui en veulent à notre vie. Tu prendras soin de nos besoins spirituels et temporels, nous apprenant à tout faire pour la gloire de Dieu et le salut des âmes.

Apprends-nous à contempler Jésus et Marie et à leur consacrer nos vies. Comme eux nous voulons t'aimer et t'obéir comme un père, pour vivre dans la paix, la confiance et l'abandon à la Providence.

A ton école nous voulons apprendre la sainte obéissance, l'humilité et la douceur des disciples du Seigneur, la transparence de cœur dans l'esprit d'enfance, la pureté de ceux qui ont tout donné, le zèle discret des artisans de paix, et la joie des fils de Dieu.

Ainsi jour après jour nous voulons nous préparer à contempler dans la pleine clarté les merveilles que Jésus a préparées pour ceux qui se laissent transformer à l'école où lui-même est passé.

Comme le fit Jésus à l'aube de sa vie, comme le fit la très sainte Vierge Marie, nous te confions, saint Joseph, nos coeurs, nos âmes et nos vies : nous voulons passer nos jours ici-bas en ta compagnie afin de passer avec toi dans la céleste Patrie où nous ne formerons plus qu'une seule Famille : celle de notre Père des cieux, en qui nous serons tous bienheureux."

 

 

Famille de Saint Joseph

B.P. 16

69380 CHASSELAY

Tél : 04 78 47 35 26

Fax : 04 78 47 36 78

Internet : www.fsj.fr

 

© Méditations : Famille de saint Joseph

 

 

Homélie du Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine
après lecture de Luc 2 : 41-51

Solennité de la Fête de Saint-Joseph

Marseille, le samedi 19 mars 2011


 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Neuvaines
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 11:53

Mort pour la France Latifa Ibn Ziaten,parousie.over-blog.fr

"Mort pour la France - Témoignage"

"Mohamed Merah a tué mon fils"

Latifa Ibn Ziaten

Éditions Flammarion

Sortie le 6 mars 2013

 

 

 

« Et Abraham dit à Dieu :

Oh ! qu'Ismaël vive devant ta face ! »

 

Genèse 17 : 18 (Louis Segond)

 

 

 

Latifa-Ibn-Ziaten-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Association Imad Ibn Ziaten

pour la Jeunesse et la Paix

 

 

« Je n'ai pas le droit de m'asseoir ! »

 

« Je suis debout parce que mon fils est mort debout ! »

 

Latifa Ibn Ziaten

 

 

« Pour moi, les parents sont responsables ! »

Latifa Ibn Ziaten interviewé par Jean-Jacques Bourdin

sur BFM TV le 7 mars 2013

 

 

 

"Le maréchal des logis chef Imad Ibn Ziaten, né le 29 juillet 1981 à Mont St Aignan, appartenait au 2e escadron de livraison par air du 1er RTP de Toulouse. Entré en service le 1er mars 2004, il avait été engagé sur plusieurs théâtres d’opérations extérieures, le Tchad (en 2008, 2009, 2011), la République de Côte d’Ivoire (en 2011), Gabon (en 2006) et la Réunion (en 2007). Il était divorcé et sans enfants. Il est inhumé le 25 mars 2012 au Maroc, d'où sa famille est originaire. Il est nommé chevalier de La légion d'honneur par décret du président de la République en date du 31 décembre 2012 publié au Journal officiel le 1er janvier 2013. Le 22 avril 2012, sa mère fonde en sa mémoire « Imad association pour la jeunesse et la paix », afin de lutter contre la haine et les extrémismes."

 

Source : Wikipédia

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Vidéos
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 16:16

Therese-de-Lisieux-enfant-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Neuvaine poétique à la Rose

 

Ô Petite Thérèse de l’Enfant-Jésus,

je t’en prie, cueille pour moi

une rose du jardin céleste

et envoie-la-moi comme message d’amour.

 

Ô Petite Fleur de Jésus,

demande à Dieu de m’accorder les faveurs

que je place maintenant,

avec confiance, dans tes mains.

(mentionnez ici votre intention de prière particulière)

 

Sainte-Thérèse, aide-moi à toujours croire,

comme tu l’as fait, au grand Amour de Dieu pour moi,

afin que je puisse imiter ta "Petite Voie" chaque jour.

Amen.

 

Neuvaine traduite de l’anglais, le mercredi 6 mars 2013, d’après "My Novena Rose Prayer" sur le site littleflower.org

 

 

Gif-reflect-rose-pink-rosa-parousie.over-blog.fr.gif

 

 

usa.gif

 

"My Novena Rose Prayer"

littleflower.org

 

"O Little Therese of the Child Jesus,

Please pick for me a rose

from the heavenly garden

and send it to me

as a message of love.

 

O Little Flower of Jesus,

ask God to grant the favors

I now place with confidence

in you hands.

(mention your special prayer request here)

 

St. Therese, help me to always believe

as you did, in God's great love for me,

so that I may imitate your "Little Way" each day."

 

"Amen."


 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Neuvaines
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 22:47

Sapientia edificavit sibi domum

 

 

10 Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.

11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.

12 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

13 C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.

14 Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice ;

15 mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l'Évangile de paix ;

16 prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ;

17 prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu.

18 Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.

 

Éphésiens 6 : 10-18 (Louis Segond)

 

 

 

Enoc, messager colombien de Jésus Bon Pasteur

 

 

 

Psaume 91

Louis Segond

 

1 Celui qui demeure sous l'abri du Très Haut repose à l'ombre du Tout Puissant.

2 Je dis à l'Éternel : mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie !

3 Car c'est lui qui te délivre du filet de l'oiseleur, de la peste et de ses ravages.

4 Il te couvrira de ses plumes, et tu trouveras un refuge sous ses ailes ; sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.

5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole de jour,

6 Ni la peste qui marche dans les ténèbres, ni la contagion qui frappe en plein midi.

7 Que mille tombent à ton côté, et dix mille à ta droite, tu ne seras pas atteint ;

8 De tes yeux seulement tu regarderas, et tu verras la rétribution des méchants.

9 Car tu es mon refuge, ô Éternel ! Tu fais du Très Haut ta retraite.

10 Aucun malheur ne t'arrivera, Aucun fléau n'approchera de ta tente.

11 Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies ;

12 Ils te porteront sur les mains, de peur que ton pied ne heurte contre une pierre.

13 Tu marcheras sur le lion et sur l'aspic, tu fouleras le lionceau et le dragon.

14 Puisqu'il m'aime, je le délivrerai ; je le protégerai, puisqu'il connaît mon nom.

15 Il m'invoquera, et je lui répondrai ; je serai avec lui dans la détresse, je le délivrerai et je le glorifierai.

16 Je le rassasierai de longs jours, et je lui ferai voir mon salut.

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 10:15

Visitation-Visitandines-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Blason-Cleron-Doubs-parousie.over-blog.fr.png

 

 

« L’amour tient lieu de stigmate »

 

« Pendant qu’elle réfléchissait à la grâce des stigmates accordée par le Seigneur à saint François et à sainte Catherine de Sienne, la Mère Anne-Marguerite Clément sentit une douleur au fond de son coeur aussi violente que s’il eût été percé en cinq endroits ; aussitôt elle entendit ces paroles du Sauveur : « Je veux imprimer sur ton coeur cinq sortes d’amours au lieu des stigmates dont j’ai marqué mes amants, afin qu’ils te soient comme un mémorial qui te fasse toujours souvenir de ma passion et de ma mort. Ils seront comme des pierres précieuses qui orneront ton âme pour me la rendre plus agréable ». Et Il lui expliqua les cinq blessures qu’elle avait reçues : « La première a été faite par l’amour souffrant qui endure tout sans se plaindre ; la deuxième par l’amour languissant dans l’attente du Souverain Bien ; la troisième par l’amour sincère, pur et dépouillé de tout le créé ; la quatrième par l’amour constant, et fort à porter toute sortes de tourments ; la cinquième par l’amour persévérant qui ne se lasse point de combattre contre soi-même et contre les ennemis de l’âme. » (Vie, 1915, p. 385.) »

 

Abbé Auguste Saudreau, o.p., « Recueil d'Apparitions de Jésus aux Saints et aux Mystiques », « 14. L’amour tient lieu de stigmate », p. 93. Livre édité en 1882 sous le titre : « Les Divines Paroles ou ce que le Seigneur a dit à ses disciples dans le cours des siècles chrétiens ».

 

N.B. : Doubs et Franche-Comté

 

 

Manuscrit-Visitation-Thonon-parousie.over-blog.fr.jpg

Livre de raison tenu par les Visitandines

du Monastère de Thonon

XVIIIème siècle

40 H 30

 

 

Interventions de S.E. Mgr Mauro Piacenza

au "Musée de la Visitation" à Moulins, le 14 mai 2007

 

 

 

Musée de la Visitation à Moulins (Allier)

 

 

Musée de la Visitation de Moulins (Allier)

 

 

ANNE-MARGUERITE CLÉMENT

 

« — Née à Cléron en Franche-Comté, le 7 mai 1593, de Jean Clément et de Marguerite Bellin, Anne-Marguerite Clément fit preuve dès son enfance d'une ardente piété et fonda une petite association analogue à celle que formera plus tard Marguerite du Saint-Sacrement pour répandre la dévotion à l'Enfant-Jésus. Après une tentative d'entrée au Carmel, Anne-Marguerite fut attirée, ainsi que sa soeur Gabrielle, par la renommée de la Visitation naissante. Admise à Annecy, elle fut accueillie par saint François de Sales et fit profession, entre ses mains, le 13 août 1618. Touchée un jour par un sermon du saint fondateur (31 octobre 1619), elle résolut de n'appartenir qu'à Dieu seul, à l'exclusion de toute créature et ce fut le début d'une vie de profonde union à Dieu. La Mère de Chantal la dirigea vers la Visitation d'Orléans où sa piété et ses grâces d'oraison la firent comparer à Ste Catherine de Gênes et à Ste Thérèse. En 1628, elle fut choisie pour fonder un nouveau monastère à Montargis, où elle séjourna jusqu'en 1635. Puis, pour un but semblable, elle fut envoyée à Melun, et y demeura jusqu'à sa mort (3 janvier 1661). Dirigée dans les voies mystiques par dom Justin Galice, barnabite ; appréciée au plus haut point par Ste Jeanne de Chantal, Mgr de Bellegarde, archevêque de Sens, les pères de Condren et de Suffren (Œuvres de Ste J.-F. Frémyot de Chantal, t. 8, p. 12), Anne-Marguerite Clément représente éminemment la tradition mystique salésienne en ce qui regarde l'oraison de simple regard et l'union à Dieu. Pour elle Dieu était tout à la fois : 1° un Pasteur qui la gouvernait ; 2° un Roi, qui voulait avoir un total empire sur elle ; 3° un Epoux très cher, mais jaloux ; 4° un Médecin qui guérissait ses blessures ; 5° un Maître, qui lui enseignait les vérités divines ; 6° un Législateur qui imprimait de son doigt son nom et ses lois dans son coeur ; 7° un Conseil et un Guide la faisant marcher dans les voies de la justice et de l'équité ; 8° un Pilote pour la faire arriver heureusement au port ; 9° la Nourriture et le pain de vie qui devait... [...] »

 

Source : "CLÉMENT (ANNE-MARGUERITE)", † Raoul HEURTEVENT, Tome 2 - Colonne 947, 1 page sur 2.

beauchesne.immanens.com

 

Voir le magnifique passage, pages 85-93, du livre (ci-dessous) « Vie de la Vénérable Mère Anne-Marguerite Clément, première Supérieure du Monastère de la Visitation de Sainte Marie de Melun » (MDCLXXXVI - 1686).

 

 

Medaille-Francois-de-Sales-parousie.over-blog.fr.jpg

Saint François de Sales

 

 

La vie de la vénérable Mère Anne-Marguerite Clément..., SJ V 357/106 - Bibliothèque jésuite des Fontaines, Paris : Coignard, 1686.

 

 

Vie-Mere-Anne-Marguerite-Clement-p.90-parousie.over-blog-jpg

 

 

Méditation évangélique de

Mère Anne-Marguerite Clément

La Visitation de Marie à sa cousine Élisabeth

 

"Ce jour, elle fut appliquée sur ces paroles : Sapientia ædificavit sibi domum*. Comme elle remerciait la sagesse incarnée des miséricordes qu’il avait faites à son âme, notre Seigneur lui dit : La sagesse a trois demeures, le sein adorable du Père, le sein Virginal de Marie, et l’âme humble : Je désire faire mon séjour en toi. Et comme autrefois Salomon se fit un Trône Royal pour se reposer, je prétends que ton cœur soit le mien ; et se plaçant au milieu, il fit venir devant lui les puissances de son âme, ses passions et ses sens, et lui dit : Je suis celui qui d’un clin d’œil peut détruire tout le monde. Aussitôt cette divine présence fit une si grande tranquillité en elle, qu’il semblait que ce fût un Ciel. Ensuite son esprit se trouva éclairé sur les perfections divines, et sur d’autres grandes vérités. C’est ce qui la porta à s’écrier : Ô que les richesses du lieu où le Seigneur habite sont bien d’un autre prix, que celles qui environnaient le trône du pacifique Salomon ! Ô que cette sagesse divine le surpasse infiniment ! Puis s’appliquant sur le mystère de ce jour sur ces paroles de Sainte Élisabeth : D’où me vient ce bonheur que la Mère de mon Dieu me visite ?** Elle s’adressa à la sainte Vierge pour la conjurer de lui obtenir la reconnaissance de tant de visites que Jésus-Christ avait faites à son âme."

 

* Proverbes 9 : 1 (Liber Proverbiorum) :

"Sapientia aedificavit sibi domum, excidit columnas septem;"

"La sagesse a bâti sa maison, elle a taillé ses sept colonnes."

 

** Luc 1 : 43 : "Comment m'est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne auprès de moi ?" (Louis Segond).

 

Transcrit en Français contemporain, le 5 mars 2013, d’après le livre « Vie de la Vénérable Mère Anne-Marguerite Clément, première Supérieure du Monastère de la Visitation de Sainte Marie de Melun », Quatrième Partie « Lumières Particulières sur quelques endroits de l’Évangile », « À la Visitation », pages 406-407. (MDCLXXXVI - 1686).

 

 

Medaille-Jeanne-de-Chantal-parousie.over-blog.fr.jpg

Sainte Jeanne-Françoise Frémyot de Chantal

 

 

 

Mère Anne-Marguerite Clément (1593-1661), fondatrice du monastère de Melun (note de Parousie : et première Supérieure des monastères de la Visitation de Montargis et de Melun), à qui il est donné de connaître la vocation de l'Ordre de la Visitation concernant la dévotion au Sacré-Cœur : "Il n'y avait point d'ordre qui fît profession de rendre hommage à ce divin Cœur… Celui de la Visitation est établi pour rendre un continuel hommage à son Cœur, et pour imiter sa vie cachée". Dès 1619, elle se trouve favorisée de nombreuses visions du Sauveur, qui l'invite à pénétrer son Cœur : "Il lui montra son Cœur tout couvert de plaies. Il lui en fit remarquer une qui était si grande qu'elle pouvait par cette ouverture entrer dans ce divin Cœur ; en effet, elle fut tirée par cet Amant victorieux, qui voulut bien être vaincu. Elle passa le jour dans ce Paradis de délices ; après quoi Notre-Seigneur, étant de nouveau venu la visiter, lui dit : A présent, je veux, à mon tour, entrer dans ton cœur et y amener avec moi toute la Trinité". Elle connaît le mariage mystique, l'impression du Nom du Seigneur sur son cœur, puis l'union des cœurs : "Mon Nom sera désormais les armes avec lesquelles tu combattras tes ennemis et tes vices. Je veux qu'il y en ait d'offensives et de défensives ; et comme je fais toutes choses avec perfection et amour, j'applique mon Cœur sur le tien et ainsi je rendrai tes armes éclatantes par la charité". En 1630, elle vit l'échange définitif des cœurs : "Il lui a plu, par un moyen que je ne puis comprendre et beaucoup moins exprimer, de tirer mon cœur hors de moi-même pour y placer le sien, de façon qu'il me paraît, à présent, que je n'ai point d'autre cœur que celui de Jésus. Ensuite, il a pris le mien et l'a posé dans son Cœur adorable, mais si avant qu'il ne me paraît plus. Que ce Cœur de mon Jésus renferme en lui de sainteté et de perfection ! C'est un abîme d'amour". Ces colloques divins se poursuivront jusqu'à sa mort en 1661. Sa Vie publiée en 1686 par son directeur Barnabite le Père Galice, sera connue de Marguerite-Marie, qui en fera part au Père Croiset (Lettres inédites, III, 125).

 

Source : spiritualite-chretienne.com

 

 

Livre ci-dessous : « Vie de la Vénérable Mère Anne-Marguerite Clément, première Supérieure du Monastère de la Visitation de Sainte Marie de Melun. » (MDCLXXXVI - 1686).

 

Vie de la Vénérable Mère Anne-Marguerite Clément (1686)

 

 

« Mère Anne-Marguerite Clément, Visitandine »

 

« Sainte Jeanne-Françoise de Chantal, qui vint à Besançon en 1616, a dit plus d’une fois qu’elle trouvait chez les jeunes Comtoises des dispositions particulières à la vie religieuse. Parmi ces recrues, deux se sont élevées à une haute vie mystique : Anne-Marie Rosset (1594-1667), de Saint-Claude (Jura), et Anne-Marguerite Clément (1593-1661), de Cléron (Doubs). L’une et l’autre sont connues par la correspondance de sainte Jeanne de Chantal et par les mémoires qu’elles écrivirent à la demande de leurs confesseurs. Voici un court passage d’une lettre d’Anne-Marguerite Clément, écrite en 1629 à son directeur spirituel, dom Justin Galice, Barnabite (A. Saudreau, Les tendresses du Seigneur pour une âme fidèle. Paris-Angers, 1916, pp. 192-193). »

 

« … Que vous dirai-je, mon Révérend Père, de choses si grandes, si vastes, si excellentes ? La sublimité des opérations divines m’enlève toute parole, et ce que je veux en dire me semble non pas donner de la lumière, mais l’étouffer. Il me semble que cette fois-ci, toutes les digues qui auraient pu arrêter le torrent de la miséricorde divine ont été enlevées, que les rives ont été emportées par le déluge des grâces. Ces grâces, mon esprit ni ne les distingue clairement, ni ne les ignore. J’ai senti très vivement, si vivement que je croyais en perdre la vie, la croix que j’endure, qui est la plus lourde et la plus cruelle que je puisse avoir. Toute la journée d’hier, je fus absorbée de la contemplation et la jouissance de mon Dieu. Il ne m’a pas laissé le moindre moment pour m’en distraire tant soit peu, pas même ma lecture habituelle. Le Seigneur Jésus me tenait comme suspendue en me disant : Venez à moi, vous tous qui regardez d’en haut, venez à la source de tous les biens, portez votre croix et suivez-moi. Je courus à cette divine source ; j’ai présenté de nombreux vases, c’est-à-dire les cœurs de beaucoup de personnes, pour qu’ils fussent remplis de ces précieuses liqueurs ; mais mon Époux ne les a pas jugés suffisants. Il a préféré à tous les autres le pauvre cœur de sa petite servante… »

 

« Témoins de l'Évangile - Quinze siècles d'écrits spirituels d'auteurs comtois, présentés par Mgr Lucien Daloz, archevêque de Besançon » par Jean Thiébaud, p. 73 (1999).

 

Diocèse de Besançon

 

 

 

 

« ANNE-MARGUERITE CLÉMENT (1593-1661), née à Cléron en Franche-Comté, morte à Melun (2). Je ne puis que renvoyer le lecteur au beau livre que le chanoine Saudreau vient de consacrer à cette insigne mystique, déjà très intéressante en elle-même, et bien plus encore si l'on songe que son oraison est, en somme, d'après sainte Chantal elle-même, l'oraison ordinaire des visitandines. Voici un beau texte de la Mère Anne-Marie Rosset, cité par M. Saudreau à la fin de son ouvrage, et qui décrit à merveille la forme la plus haute de cette oraison.

Tout ce que je fais est de tenir mon esprit ferme en ce simple regard de Dieu, sans jamais faire autre chose, ni en l'oraison, ni hors de l'oraison, ni aux grandes fêtes... Je ne pense point aux mystères que l'Église nous représente, ni à l'éternité, ni à la mort, ni aux jugements de Dieu.

M. Saudreau fait sagement remarquer que c'est là une expérience extrême, et qui ne doit point servir de modèle. « La pensée des mystères, du ciel, des grandes vérités, écrit-il, est un secours précieux auquel il faut recourir au moment opportun... Sainte Chantal disait que Soeur Anne-Marie faisait des actes sans en avoir conscience. « Je lui en fais faire quelquefois », ajoutait-elle. » Elle en faisait certainement. Eh quoi ! ne vient-elle pas de les décrire elle-même ? « Tenir » son esprit « ferme », n'est-ce pas un acte ? Elle continue :

Quand il m'en vient quelque pensée ou souvenir, ce qui est fort rarement, je l'anéantis en ce simple regard (anéantissement spontané, ou plutôt qui s'impose à elle). S'il plaisait à Dieu de me favoriser de quelques grandes lumières ou connaissances, CE QUI NE M'ARRIVE JAMAIS, je crois que je ne m'y arrêterais pas, mais j'irais à Dieu et me tiendrais toujours dans cette simplicité et nudité d'esprit.

A la bonne heure ! Elle ne se croit pas appelée à enseigner.

Quand il me fait sentir plus sensiblement sa sacrée présence, et avec plus de suavité, comme il m'arrive parfois, je ne m'amuse point à les sentir, savourer et regarder pour m'y plonger plus avant, mais je me tiens toujours là, à le regarder et à lui laisser faire... Ce regard se fait sans image ni représentation quelconque ; il ne les pourrait pas aussi souffrir.

Eh ! pas plus qu'un cercle ne saurait souffrir d'être carré.

Il renverse tout ce qui n'est point Dieu pour le rencontrer ; il ne sait pas même comment il le rencontre, ni comment il en jouit, ni comment il est occupé en lui. Il lui suffit que celui à qui ce regard s'adresse le sache, et qu'il sache aussi ce qu'il opère en l'âme, lorsqu'il l'occupe. (L'âme) n'a rien à faire de son côté que de le regarder, et recevoir ce qu'il lui donne, et ramener promptement son esprit en cette simple présence de Dieu, sitôt qu'elle s'aperçoit qu'elle est en dehors... L'âme... est perdue en Dieu avec toutes ses puissances ; elle ne voit ni ne doit plus se voir ni ses puissances... A lui de Vivre, d'agir et d'opérer en cette âme tout ce qu'il lui plaira. (Vie, par la mère Marie-Aimée de Rabutin, 1667, p. 7) 1. »

 

(2) A. Saudreau. Les tendresses du Seigneur pour une âme fidèle, ou Vie de la Mère Anne-Marguerite Clément, première supérieure des monastères de la Visitation de Montargis et de Melun. Paris, 1916. La première vie de la Mère Clément, composée en latin par le P. Galice, a été approuvée par le cardinal Bona, délégué par le Saint-Office pour l'examen de ce livre (1667)

 

Source : « Histoire littéraire du sentiment religieux en France depuis la fin des guerres de religion jusqu’à nos jours ». Imprimatur : Parisiis, die 4a septembris 1915. H. Odelin, v. g. ; Tome VI « La conquête mystique - Marie de l'Incarnation - Turba Magna », Chapitre III « La France mystique » (III. « Franche- Comté, Bourgogne »), par Henri Bremond (1865-1933), de l'Académie française. Paris Librairie Bloud et Gay - 3, rue Garancière, 3 (1923).

Nihil obstat : Parisiis, die X. Septembris 1922, P. Mandonnet, Cens. Dép.

Imprimatur : Parisiis, die XXa Septembris 1922, E. Adam, v. g.

 

 

Francois-de-Sales-donnant-Regle-Visitation-parousie.over-b.jpg

Saint François de Sales remet les Règles

aux Sœurs de la Visitation

Peintre anonyme (XVIIème siècle)

 

 

 

Jean-Paul II et la Visitation

 

"Confions les intentions de toutes vos communautés à l’intercession de saint François de Sales, de sainte Jeanne de Chantal, et des saints qui vous ont ouvert la route.

Suivant les mots mêmes de votre fondateur : “Bénissons le Seigneur de tout notre cœur, et prions-le qu’il soit notre guide, notre barque, notre port” (lettre CCLXXIII à Jeanne de Chantal).

Chantons dans la joie et l’espérance la prière de la Vierge Marie au jour de la Visitation !

Et que Dieu vous comble de ses dons et de ses Bénédictions !"

 

Pèlerinage Apostolique en France, discours du Saint-Père aux Religieux dans l'église de la Visitation, § 5. ; Lyon, le mardi 7 octobre 1986.

 

 

JP-2-Lourdes-14-15-Aout-2004-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

"Visitation et Visitandines aux XVIIe et XVIIIe siècles"

études de Bernard Dompnier et Dominique Julia

Publications de l'Universite de Saint-Étienne (2001)

 

 

 

L’article en anglais ci-dessous dit, citant les écrits de Mgr Louis Victor Émile Bougaud (1824-1888), Évêque de Laval (1887-1888) :

 

En 1636, la vénérable Mère (Anne-Marguerite) Clément, en prière, s’est vu accorder un privilège similaire à celui dont Dieu avait honoré Sainte Catherine de Sienne. « Il m’a semblé, a-t-elle écrit, que Dieu enlevait mon cœur de ma poitrine, et qu’Il y mettait le Sien à la place ; si bien que, comme cela m’est apparu, je n’avais pas d’autre cœur que celui de Jésus. »

 

Francois-de-Sales-parousie.over-blog.fr.jpg

Œuvres de Saint François de Sales

 

 

"Mother Anne-Marguerite Clement (1593-1661) was the Foundress of the Visitation Monastery in Melun, France.

In 1636, the venerable Mother Clement, being in prayer, was vouchsafed a privilege like to that with which God honored St. Catharine of Siena. ” It seemed to me,” she wrote, ” that God took my heart out of my breast, and put His own in its place; so that, as it appeared to me, I had no other heart than that of Jesus.”

Ravished thus into ecstasy, she saw her blessed Father St. Francis de Sales making his sojourn in the Sacred Heart of Jesus, and there receiving the inspiration to erect an Order which would have only one end, that of honoring the Divine Heart of Jesus. In another ecstasy she saw the Blessed Virgin Mary drawing from the pierced side of Jesus Christ and pouring over her dear Visitation all the graces of which it had need to fulfil its mission.

Mother Clement’s primary spiritual gifts were the mystical marriage, the impression of Jesus’ Name on her heart, and the union of hearts. The biography of her life was published in 1686 by her Barnabite Director, Father Gallicio."

 

"Source: Bishop Emile Bougaud", article "SACRED HEART & Mother Anne-Marguerite Clement", by Sister Susan Marie on September 27th, 2011.

visitationspirit.org

 

 

Diocèse d'Annecy

Monastère la Visitation - Visitandines

20 avenue de la Visitation

74000 Annecy

Tél : 04 50 45 20 30

 

 

Sur les pas des Visitandines à Annecy

 

 

"Sur les pas des Visitandines"

Journées du Patrimoine 2010

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Franche-Comté
commenter cet article