Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie by ROBLES Patrick
  • IHS. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Prières, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

 

 

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 09:15

Marie-Mélanie Rouget

"Marie Noël"

"La Demoiselle d'Auxerre", "La fauvette d'Auxerre"

né le 16 février 1883 à Auxerre (Yonne)

morte le 23 décembre 1967 à Auxerre

 

 

Site officiel de Marie Noël

 

 

Vers la sainteté

A l'âge de 15 ans, Marie Noël demande trois grâces à Dieu :

de beaucoup souffrir, d'être sainte et d'avoir le don de la poésie.

 

Interview du Père François Marxer sur Radio Notre Dame le 8 septembre 2017

 

 

Les Evêques de France, réunis en assemblée plénière à Lourdes, ont évoqué le 31 mars 2017 l'éventuelle béatification de la poétesse Marie Noël. Ils ont voté pour l'Ouverture de sa cause.

Mgr Hervé Giraud, Archevêque de Sens-Auxerre, doit obtenir le consentement du Vatican pour l'instruction de cette cause, et la date symbolique serait à l'occasion de la commémoration du cinquantenaire de la mort de Marie Noël, le 23 décembre 2017, en la Cathédrale d'Auxerre.

Le postulateur serait vraisemblablement le père Arnaud Montoux, Prêtre de la paroisse Saint-Germain d’Auxerre, chargé de rédiger un rapport d'introduction de la cause afin de déclarer Marie Noël "Vénérable", dans un premier temps, avant un premier miracle de Marie Noël en vue de sa future béatification.

 

Notre-Dame de la Merci

 

 

Chant de la Divine Merci

Poème de Marie Noël

 

Dieu grand, Dieu saint, Dieu sans faute,

Puisque Vous ne voulez pas

Qu'en marchant sur terre j'ôte

Leur malheur à ceux d'en bas ;

 

Puisqu'il vous est nécessaire

Pour votre travail de Dieu

Comme à l'homme la misère

Du bois souffrant pour son feu ;

 

La nuit de la créature,

Puisqu'il faut sans doute afin

De vous aider qu'elle dure,

Je lui donnerai la main.

 

La détresse de la terre,

Tant qu'il la faudra, mon Dieu,

Mêler à votre mystère,

Je lui baiserai les yeux.

 

Ah ! faites, immense Père,

Faites vite, Père obscur,

Ce que Vous avez à faire,

Si vaste, si long, si dur !

 

Moi, je porte cette foule.

Je soutiendrai dans mes mains

Humaines d'où le sang coule,

Le poids de ces fronts humains.

 

Les affamés de ce monde,

Les faibles et leur langueur,

Viendront manger à la ronde

Le pain que j'ai dans le cœur,

 

Et pendant que je les mène

Se refaire en mon amour,

Ils apercevront leur peine

Qui devient ciel alentour.

 

Et pendant qu'en moi je serre

Ces errants que j'ai trouvés,

Ils verront dans leur misère

Un royaume se lever.

 

Et pendant que je les aime

A mourir pour eux de mort,

Ils se diront que Vous-même

Les aimez malgré leur sort.

 

Que s'ils souffrent, si je souffre

Avec eux si tendrement,

C'est que Vous dans votre gouffre

Ne pouvez faire autrement.

 

Et les pauvres pleins de peine,

Fermant les yeux dans mon cœur,

Attendront là l'incertaine

Bonté de votre labeur.

 

Les pauvres gens sans science,

Se confiant au ciel noir,

Mêleront leur patience

A votre œuvre sans la voir.

 

Et tant qu'ô main paternelle,

Dans l'ombre vous n'aurez pas

Fini la chose éternelle,

Je les tiendrai dans mes bras,

 

Dans mes bras grands ouverts d'homme

Crucifié, mais pendant

Que leur douleur et moi sommes

Sous la charge haletants,

 

Tenez vos portes ouvertes,

Pour que je ramène ici

Ces pauvres âmes désertes

Et ces pauvres corps transis,

 

Préparez la grand'lumière,

Préparez le feu, la paix,

Pour que sitôt la dernière

Sueur versée, à jamais,

 

Tous ensemble, eux, moi, vous, comme

Des frères au même lieu,

Ils se reposent d'être homme,

Et nous, Père, d'être Dieu.

 

Extrait du "Chant de la Divine Merci" dans « Les Chants de la Merci », Éditions Crès et Cie, Paris, 1930.

 

 

Poème à la Vierge Marie

Marie Noël

 

La Vierge Marie est penchée au bord

De son cœur profond comme une fontaine

Et joint ses deux mains pour garder plus fort

Le ciel jaillissant dont elle est trop pleine.

 

La Vierge Marie a fermé les yeux

Et voilé son cœur de ses deux paupières

Pour ne plus rien voir, pour entendre mieux

Un souffle qui fait trembler ses prières...

 

La Vierge Marie est dans son bonheur.

La Vierge Marie est là qui se noie

Dans le miel de Dieu. L'épine est en fleur

Autour du jardin, autour de ma joie.

 

Il y a dans toi, Vierge, un petit Roi,

Ton petit enfant, un Dieu ! Trois ensemble !

Et nul ne s'en doute. Il y a dans moi

Un petit oiseau dont le duvet tremble.

 

 

Prière à Notre-Dame de la Merci

Fête le 24 septembre

 

Préface

Il est vraiment juste et nécessaire,

c’est notre devoir et c’est notre salut,

de vous rendre grâces toujours et partout,

Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout-puissant :

Et, en cette Fête de la bienheureuse Marie toujours Vierge

de vous louer, de vous bénir et de vous proclamer.

C’est elle qui a conçu votre Fils unique par l’opération du Saint-Esprit :

et qui, sans rien perdre de la gloire de sa virginité,

a mis au monde la lumière éternelle,

Jésus-Christ, Notre-Seigneur.

Par Lui les Anges louent votre majesté,

les Dominations vous adorent,

les Puissances se prosternent en tremblant.

Les Cieux, les Vertus des cieux et les bienheureux Séraphins

la célèbrent, unis dans une même allégresse.

A leurs chants, nous vous prions, laissez se joindre aussi nos voix

pour proclamer dans une humble louange.

 

Ô Dieu, qui, par la très glorieuse Mère de votre Fils,

avez daigné enrichir votre Église d’une nouvelle famille

destinée à délivrer les fidèles du Christ de la puissance des païens,

faites, nous vous prions, que, vénérant avec piété

l’inspiratrice d’une si grande œuvre,

nous soyons, grâce à ses mérites et son intercession,

délivrés de nos péchés et de la captivité du démon.

 

 

Ordre des Mercédaires

ou

Ordre Notre-Dame-de-la-Merci

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières Paroisses
commenter cet article
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 08:08

Jean-Théophane Vénard, missionnaire martyr

Gioan Thêôphanô Vênađô Ven

Prêtre des Missions étrangères de Paris

né le 21 novembre 1829 à Saint-Loup-sur-Thouet

aujourd'hui Saint-Loup-Lamairé (Deux-Sèvres)

décapité le 2 février 1861 à Hanoï

(Ô Cầu GiấyHà Nội - Viêtnam)

 

 

Saint Jean Théophane Vénard,

missionnaire martyr au Viêtnam

Extrait de ses adieux avant sa décapitation

 

« Je ne leur pardonne pas ces paroles, mais je les rappelle à l'ordre, et quelquefois je les semonce vertement. Je leur dis qu'ils s'avilissent l'un l'autre par leurs pensées impures et leurs discours libertins ; et puisqu'ils osent parler de la sorte sans rougir, ils sont dignes de pitié, pour ne pas dire de mépris. Mes leçons les font se retenir et s'observer dans leur langage ; plusieurs même m'ont demandé pardon de leurs paroles inconvenantes. Cependant je dois dire que tout n'est pas rose et parfum. Si le plus grand nombre me témoigne de la sympathie, il y a aussi des gens qui m'insultent, qui se moquent de moi et me parlent impoliment. Que le Seigneur leur pardonne !

Maintenant j'attends en paix le jour où il me sera donné d'of­frir à Dieu le sacrifice de mon sang. Je ne regrette pas la vie de ce monde, mon cœur a soif des eaux de la vie éternelle. Mon exil va finir ; je touche le sol de la vraie patrie, la terre s'enfuit, le ciel s'entrouvre.

Adieu, père, sœur, frères ! Ne me regrettez pas, ne me pleurez pas. Vivez en paix les années que le Seigneur vous donnera. Observez la religion ; gardez-vous purs de tous péchés. Un jour nous nous retrouverons dans le Paradis, et nous jouirons du vrai bonheur en la compagnie de Dieu, de Marié Immaculée, des Anges et des Saints.

Adieu, je voudrais vous écrire à chacun en particulier, mais je ne le puis. Vous devinez mon cœur, cher et honoré vieux père, bonne Mélanie (1), cher Henri (2), bien-aimé Eusèbe (3). Adieu à tous ceux qui m'ont aimé, surtout à vous, cher abbé Paziot ! (4) Depuis trois ans je n'ai point reçu de nouvelles de France, je ne sais pas ceux qui sont encore, et ceux qui ne sont plus.

Adieu ! Le prisonnier de Jésus-Christ vous envoie à tous le salut. Dans peu sans doute mon sacrifice sera consommé. »

 

1. Soeur de Théophane.

2. Frère de Théophane.

3. Frère de Théophane.

4. ancien condisciple du séminaire de Poitiers.

 

 

Poème (Pn 47) de Sainte Thérèse de Lisieux

à Saint Théophane Vénard (2 février 1897)

 

 

Poème de Thérèse de Lisieux

« A Théophane Vénard. »

« Prêtre des Missions étrangères, Martyrisé au Tonkin à l'âge de 31 ans. »

« (Air : Les adieux du Martyr) »

 

1. Tous les Elus célèbrent tes louanges

O Théophane ! Angélique Martyr

Et je le sais, dans les Saintes phalanges

Le séraphin aspire à te servir !...

Ne pouvant pas, exilée sur la terre

Mêler ma voix à celle des Elus,

Je veux aussi sur la rive étrangère

Prendre ma lyre et chanter tes vertus.....

 

2. Ton court exil fut comme un doux cantique

Dont les accents savaient toucher les cœurs

Et pour Jésus, ton âme poétique

A chaque instant faisait naître des fleurs.

En t'élevant vers la Céleste sphère

Ton chant d'adieu fut encor printanier

Tu murmurais : « Moi, petit éphémère

Dans le beau Ciel, je m'en vais le premier!... »

 

3. Heureux Martyr, à l'heure du supplice

Tu savourais le bonheur de souffrir,

Souffrir pour Dieu te semblait un délice.

En souriant, tu sus vivre et mourir.....

A ton bourreau, tu t'empressas de dire

Lorsqu'il t'offrit d'abréger ton tourment :

« Plus durera mon douloureux martyre

Mieux ça vaudra, plus je serai content!!! »

 

4. Lys Virginal, au printemps de ta vie

Le Roi du Ciel entendit ton désir,

Je vois en toi : La Fleur épanouie

Que Le Seigneur cueillit pour son plaisir...

Et maintenant tu n'es plus exilée

Les Bienheureux admirent ta splendeur.

Rose d'Amour, La Vierge Immaculée,

De ton parfum respire la fraîcheur.

 

5. Soldat du Christ, ah ! prête-moi tes armes

Pour les pécheurs, je voudrais ici-bas

Lutter, souffrir à l'ombre de tes palmes,

Protège-moi, viens soutenir mon bras.

Je veux pour eux ne cessant pas la guerre

Prendre d'assaut le Royaume de Dieu

Car le Seigneur apporta sur la terre

Non pas la paix, mais le Glaive et le Feu !....

 

6. Je l'aime aussi, cette plage infidèle

Qui fut l'objet de ton ardent amour

Avec bonheur, je volerais vers elle

Si le Bon Dieu m'y appelait un jour...

Mais à ses yeux, il n'est pas de distances

Tout l'univers devant Lui n'est qu'un point

Mon faible amour, mes petites souffrances

Bénies par Lui, Le font aimer au loin !...

 

7. Ah ! si j'étais une fleur printanière

Que Le Seigneur voudrait bientôt cueillir

Descends du Ciel à mon heure dernière

Je t'en conjure, ô Bienheureux Martyr !

De ton amour aux virginales flammes

Viens m'embraser en ce séjour mortel

Et je pourrai voler avec les âmes

Qui formeront ton cortège éternel !...

 

 

 

Vie et correspondance de Théophane Vénard

 

 

A 9 ans, en lisant le récit de la vie et du martyre

du Père missionnaire Jean-Charles Cornay,

décapité au Tonkin le 20 septembre 1837,

Théophane s'écria :

« Moi aussi je veux aller au Tonkin !

Et moi aussi je veux mourir martyr !»

 

 

 

 

Saint Théophane Vénard

Aquarelle de Laure Th. Chanal (2009)

 

 

 

 

Les Saints du Poitou

 

 

« Ce sont mes pensées, mon âme ressemble à la sienne ! »

Sainte Thérèse en parlant de Saint Théophane Vénard

 

 

 

 

Outre sa dévotion pour Saint Jean-Théophane Vénard,

Sainte-Thérèse avait aussi deux autres "âmes frères",

eux aussi Prêtres missionnaires :

le Père Adolphe-Jean-Louis-Eugène Roulland

et l'Abbé Maurice Bellière

 

 

Notre Père en viêtnamien

Lord's Prayer in Vietnamese

Kinh Lạy Cha (Pater Noster)

Kinh Kính Mừng (Ave Maria)

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 08:27

Tableau miraculeux de Notre-Dame des Douleurs de Campocavallo

Osimo (Ancône, Marches - Italie)

 

 

Le jeudi 16 juin 1892, jour de la Fête-Dieu, des larmes et des sueurs exsudent de l'image de Notre-Dame des Douleurs.

Le 17 juin 1892, les yeux de la Vierge bougent devant de nombreux témoins, les regardant puis levant les yeux vers le Ciel.

Ce prodige a duré dix années consécutives et a été la source de nombreuses guérisons et conversions. Il a entraîné une immense ferveur populaire dans toute l'Italie, puis dans l'Europe tout entière.

 

 

Prière à Notre-Dame des Douleurs

de Campocavallo

 

Ô Notre-Dame des Douleurs,

qui avez tant de fois baissé Vos yeux très saints

en direction de Vos enfants fidèles et qui les avez relevés

comme pour offrir à Dieu leurs prières,

Vous avez voulu nous écouter avec bienveillance.

Ô Mère de Miséricorde,

obtenez-nous ce que nous implorons avec ferveur.

Défendez la Sainte Église contre tous ses ennemis,

protégez le Pape, Vicaire de Jésus Christ,

et faites que nous conservions le don de la Foi

que le monde s'efforce de nous arracher en ces temps troublés.

Libérez les âmes du Purgatoire,

spécialement celles qui ont eu une grande dévotion

pour Vos douleurs et pour la Passion de Jésus.

Consolez les affligés et obtenez-nous la paix,

qui est l'aspiration de tous les cœurs,

et que dans cette paix, le Royaume de Dieu

se répande toujours davantage sur terre.

Amen.

Ô Cœur transpercé de sept épées, soyez ma consolation !

 

 

 

Prière au Coeur Douloureux et Immaculé

de Marie pour les Prêtres

 

 

 

Image donnée à Sainte Thérèse de Lisieux

retrouvée dans l'un de ses livres

 

 

 

Site officiel du Sanctuaire de Campocavallo

Santuario Beata Vergine Addolorata

 

 

 

 

 

 

 

 

Preghiera alla Vergine Addolorata di Campocavallo

 

O Vergine Addolorata, che tante volte avete abbassato i vostri santissimi occhi verso i vostri devoti e li avete rialzati come per offrire a Dio le loro preghiere, vogliate benigna ascoltarci, o Madre di Misericordia, ed otteneteci quanto fervorosamente imploriamo.

Difendete la Santa Chiesa da tutti i suoi nemici, proteggere il Vicario di Gesù Cristo e conservateci il dono della Fede che il mondo si sforza di strapparci in questi tempi burrascosi.

Liberate le anime sante del Purgatorio, specialmente quelle che furono più devote dei vostri Dolori e della passione di Gesù.

Consolate gli afflitti e otteneteci la pace che è il sospiro di tutti i cuori, e nella pace si dilati sempre più su questa terra il regno di Dio.

Aspirazione: O Cuore trafitto da sette spade, siate la mia consolazione.

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Sanctuaires mariaux Italie mystique
commenter cet article
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 11:07

"Le Jugement de Salomon"

cf 1 Rois 3:16-28

Nicolas Poussin (1649)

Musée du Louvre, Paris

 

 

 

Poème-prière au Saint Roi Salomon

 

Ô bon et saint roi Salomon, saisi dans un songe par la Grâce du Très-Haut,

Pour régner sur Israël, ton peuple innombrable, par un divin sceau,

En ne demandant à Dieu qu’intelligence et sagesse, bonté et équité ;

Modèle de foi, tu as fait preuve de vertu, d’ouverture et d’humilité,

Tu as toujours honoré ton père, le roi David, en cherchant à l’imiter ;

Homme béni, âme choisie, tu as gouverné avec droiture et justice,

Tu as chéri les tiens en tentant sans cesse de les éloigner du vice,

Tu as exalté le Saint Nom de l’Eternel par de ferventes louanges,

Prosterné dans le Temple, tu entendais le concert des anges,

Bâtisseur et gardien de la Maison de Jéhovah, témoin de l’Alliance,

Phare flamboyant, guide étincelant, tu as libéré la foule de l’errance,

Transparence de la longanimité et de la libéralité de l’Eternel,

Prudence incarnée, bienveillance suprême, serviteur perpétuel,

Tu as porté le flambeau de la probité, de la fidélité et de la loyauté,

Tu t’es montré digne d’avoir été élu par notre Père de toute éternité,

Abîme d’obéissance, tu as été déclaré unique par décision divine,

Légitime vénération, tu édifies nos esprits qui devant le Seigneur s’inclinent,

Tu as été comblé, sans rien demander, d’autres faveurs fabuleuses ;

Colonne d’airain, force d’ébène, onction d’hysope, bénédiction merveilleuse,

Exemple de longévité, apôtre de la crainte de Dieu, laudateur du Créateur,

Richesse du cœur, opulence de l’esprit, pléthore de dons, juge de douceur,

Nous implorons ta sainte et si puissante intercession devant nos supplications,

Ô saint roi Salomon, avec notre contrition, aie pitié de nos humbles invocations ;

Par la Très Sainte Trinité, fais triompher la munificence du Tout-Puissant,

Par sa Miséricorde infinie, compatis du jardin céleste avec nos cœurs languissants ;

Par la Sainte Croix Glorieuse de Jésus-Christ, nouvelle alliance rédemptrice,

Examine avec magnanimité nos pieuses et si nombreuses prières libératrices ;

Par le Cœur Douloureux et Immaculé de Marie, Médiatrice de Toutes Grâces,

Grand roi Salomon, exauce-nous, que nous nous prosternions en actions de grâces !

 

Poème écrit en la Fête de l’Exaltation de la Sainte Croix par Patrick ROBLES, à Puget-Théniers le jeudi 14 septembre 2017.

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Poèmes personnels Prières
commenter cet article
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 14:52

 

 

Lawrence OP, né à Kuala Lumpur (Malaisie), aime photographier l'art (sacré en particulier), l'architecture (notamment des églises), "les lieux d'une beauté naturelle" (dit-il en anglais à propos de lui) et la vie liturgique et religieuse au quotidien (y compris sa vie dominicaine).

Il a mis en ligne des milliers de photos édifiantes sur Flickr, classées par albums thématiques, ainsi que sur Gloria.tv

Le Père et Frère Lawrence, O.P., a été ordonné le 17 septembre 2011 par l'Archevêque Joseph W. Tobin, C.Ss.R., à Blackfriars Oxford

 

 
Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Pacifique Charismes d'aujourd'hui
commenter cet article
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 11:38

Retable d'une hauteur de 23 m dans l'Eglise

Santa Maria de Cadaqués (Catalogne, Espagne)

 

 

L’église Santa Maria de Cadaqués fut construite entre le milieu du XVIème et le XVIIème siècle ; elle est en grande partie de style gothique tardif (appartiennent par exemple à ce style la quasi-totalité de la nef unique, le chevet polygonal de sept faces et les chapelles latérales). Elle s'élève au point le plus haut de la veille ville, dominant la cité.

La partie de la nef la plus proche du frontispice date du XVIIe siècle et la "Capella fonda" des XVII-XIXe siècles.

L'ancienne église fut détruite par le célèbre pirate turc Barbe rouge qui assiégea le village en 1543. Après cela, une nouvelle église fut reconstruite avec l'argent des pêcheurs. On retrouve ces faits dans les vers écrits par Frederic Rahola i Trèmols, originaire de Cadaqués :

« L’église de mon village

Fut construite par les pêcheurs

Qui travaillèrent les jours fériés

Pour le bien de notre Seigneur »

La façade est couronnée d'un clocher carré avec un corps supérieur octogonal. À l´intérieur de l'église, il y a un splendide retable baroque de 23 m de haut (l’un des plus intéressants de l'école de Vic), fait en l’honneur de la Vierge de l’Espérance. Cette œuvre fut conçue par Jacint Moretó et réalisée conjointement en 1725 par les sculpteurs Pau Costa et Joan Torras. Ce dernier finira le retable (doré en 1788) à la mort de Pau Costa le 7 novembre 1727.

En 1938, pendant la guerre civile espagnole, un mur fut construit en face de l'autel pour le protéger et le reste de l'église fut utilisé pour les prisonniers de guerre.

La décoration baroque de cette église est ornée de neuf retables supplémentaires de petit format en bois doré.

La façade extérieure est blanchie à la chaux comme la majorité des maisons de la localité.

Une autre œuvre de grande valeur patrimoniale est l'orgue de Cadaqués, réalisé par Josep Boscà entre 1689 et 1691, et qui est considéré comme l’un des orgues les plus anciens de Catalogne.

 

 

Prière à Notre-Dame de l'Espérance de Tarasteix

(Hautes-Pyrénées)

 

 

Notre-Dame de Bon Espoir de Tours

(Indre-et-Loire)

 

 

 

 

Prière à Notre-Dame de l'Espérance

au Bois des Manguiers

des moines de Keur Moussa (Sénégal)

 

 

Notre-Dame de Pontmain, Mère de l'Espérance (Mayenne)

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Iberia Sanctuaires mariaux Prières
commenter cet article
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 07:34

Monastère et paroisse Saint Antoine le Grand à Outremont (Montréal)

inauguré le 10 octobre 2015, et contenant des reliques du Bienheureux

Estéphan Nehméde Sainte Rafqa, de Saint Charbel et de Saint Nimatullah

 

 

Site officiel du Sanctuaire maronite

 

 

 

 

« INAUGURATION D’UN

SANCTUAIRE MARONITE

À MONTRÉAL »

 

« Sous le patronage de Mgr Christian Lépine, l'ordre libanais maronite (OLM) a inauguré, samedi le 10 octobre dernier, en son monastère à Montréal, un sanctuaire contenant des reliques de quatre de ses saints : Charbel, Rafqa, Nehmetallah et Estéphan.

Dès 17 heures, les fidèles, qui avaient commencé à affluer des heures auparavant, ont rempli l'église et la grande salle du monastère. Plusieurs personnalités du monde religieux et politique montréalais étaient présentes.

Mgr Christian Lépine a levé le rideau sur une plaque commémorative de l'événement. Le nonce apostolique au Canada, Mgr Luigi Bonazzi, et l'évêque des maronites du Canada, Mgr Paul-Marwan Tabet, ont participé à la cérémonie, ainsi que le père Guy Chapdelaine, aumônier général des Forces armées canadiennes, des membres du clergé maronite de Montréal et des représentants de toutes les Églises orientales de la diaspora. Le cheikh Naïm Abbas, président du Centre islamique libanais de Montréal, représentait la communauté chiite au cours de la cérémonie. Le consul général du Liban, Fadi Ziadé, la députée de l'arrondissement d'Ahuntsic, Maria Mourani, ainsi que des représentants des partis politiques libanais ont aussi assisté à l'inauguration.

Après la cérémonie, la chorale Saint-Antoine-le-Grand a donné un récital sous la direction d'Élite Possik. Des membres des chorales d'autres paroisses y ont participé, notamment des paroissiens de la cathédrale Saint-Maron. Des chants dédiés aux quatre saints libanais ont été entonnés. Après le récital, un cocktail a été organisé dans la salle du Liban au monastère. « Les saints libanais sont venus chez nous ».

Une ambiance de bonheur régnait parmi les paroissiens rassemblés pour l'occasion. On y trouvait non seulement des Libanais, mais des personnes de toutes origines, dont des Syriens, Égyptiens, Canadiens et Haïtiens. « Au lieu que nous allions chez eux au Liban, ces saints sont venus ici pour demeurer parmi nous », s'est réjoui l'un des fidèles.

« Ce sanctuaire me permet de me familiariser avec les saints qui ont été canonisés récemment », a affirmé Rita Kassatly, une immigrante libanaise qui est arrivée à Montréal il y a vingt ans. « Quand je suis arrivée à Montréal, je connaissais très bien saint Charbel, mais je ne connaissais pas le bienheureux frère Estéphan, ni saint Nehmetallah », a-t-elle poursuivi. »…

 

Article de Frédéric Zakhia le 19 octobre 2015 pour le site du journal « L’Orient Le Jour », repris sur le site du Diocèse de Montréal le 23 octobre 2015.

 

 

 

 

 

 

Châsse du corps incorrompu

du Bienheureux Frère Estéphan Nehmé

au monastère de Kfifan(e) (Liban)

Kfifan Monastery

 

 

 

 

« INAUGURATION OF A

MARONITE SANCTUARY

IN MONTREAL »

Translated from an article of « L'Orient le Jour »

on the website of the Diocese of Montreal (10.23.2015)

 

« On October 10, under the patronage of Archbishop Lépine, the Lebanese Maronite Order (OLM) inaugurated a sanctuary at its Montreal monastery containing relics of four of its saints, Charbel, Rafqa, Nehmetallah, and Estephan.

As of 5 p.m., the faithful, who had begun to gather in large numbers hours earlier, filled the church and the monastery's great hall. Several prominent people from Montreal's religious and political spheres were present. Most Reverend Christian Lépine unveiled a plaque commemorating the event. The Apostolic Nuncio to Canada, Most Reverend Luigi Bonazzi, and the Maronite Eparch of Canada, Bishop Paul-Marwan Tabet, participated in the ceremony, as did Father Guy Chapdelaine, Chaplain General of the Canadian Armed Forces, members of the Maronite clergy of Montreal, and representatives of all the Eastern Churches of the diaspora. Sheikh Naïm Abbas, president of the Lebanese Islamic Centre in Montreal, represented the Shi'ite community during the ceremony. The Consul General of Lebanon, Fadi Ziadé, former Member of Parliament in the federal riding of Ahuntsic, Maria Mourani, and representatives of Lebanese political parties also attended the inauguration.

After the ceremony, the Saint-Antoine-le-Grand Choir performed a recital under the direction of Elite Possik. Members of choirs from other parishes participated, notably parishioners of Saint-Maron Cathedral. They sang songs dedicated to the four Lebanese saints. After the recital, a cocktail reception was held in the Lebanese Hall at the monastery.

 

"The Lebanese Saints Have Come to Us"

An ambiance of happiness reigned among the parishioners gathered for the occasion. Not only Lebanese people were there, but also people of other origins, including Syrians, Egyptians, Canadians, and Haitians. "Instead of us going to their home in Lebanon, these saints came here to live among us," said one of the faithful, rejoicing.

"This sanctuary allows me to get to know the saints, who have been recently canonized," stated Rita Kassatly, a Lebanese immigrant who arrived in Montreal twenty years ago. "When I arrived in Montreal, I knew of Saint Charbel very well, but I did not know very much about Blessed Brother Estephan, or Saint Nehmetallah," she added.

Father Abbott Tannous Nehme, Superior General of the Lebanese Maronite Order and distant cousin of Blessed Estephan Nehme, wrote a congratulatory letter to the monks of his order in Canada: "This sanctuary is a milestone of faith, hope, and love in a city that is one of the major hubs of North America. We hope that it will serve as a place of peace and consolation to all who visit it," he wrote. "I would like to take this opportunity to congratulate Father Superior Jean el-Dahdouh, Father Marwan Issa, and Brother Elie Saad on the establishment of this sanctuary."

 

Stones and Relics from Lebanon

The sanctuary of the saints of the OLM is now the only place of Maronite pilgrimage in the world to contain relics of all four of the order's saints at the same time. Father Jean el-Dahdouh, the monastery's superior, ordered stones from Lebanon, carved by specialists in the Land of the Cedars for the purpose of building this sanctuary. Two architects designed this project, one a resident of Canada, Fadi Sleiman, and the other of Lebanon, Joseph Saad. The project was entrusted to contractor Toni Bilan. In Montreal, master craftsmen Ghazi Antoun and his brother Georges, immigrants from Mrayjat el-Chouf, were responsible for its construction, working closely with the contractor and other Lebanese workers from the diaspora.

Ex Ossibus (literally from the bones) relics of three of the saints, Charbel, Rafqa, and Nehmetallah, were provided by the Superior General of the OLM, Father Abbott Tannous Nehme, accompanied by certificates of authenticity issued by the Holy See, thanks to the request of the OLM's procurator in Rome, Father Élias el-Joumhouri.

As for Blessed Brother Estephan, given that his body is still preserved and intact, the laws of the Church prohibit the extraction of relics from his body. His monastic hood is being used instead. Father Dahdouh brought the relics himself to Montreal.

"The aim of this sanctuary is to gather not only Christians, but also anyone in search of spirituality," explained Father Dahdouh. "Everyone is welcome. In Lebanon, Muslims, Druzes, and pilgrims of every religion and denomination come to visit the Sanctuary of Saint Charbel and obtain graces. They can visit the sanctuary here as well."

The sanctuary's doors are open from 8 a.m. to 8 p.m. The event was broadcast live by Télé Lumière and Montreal's Arabophone Catholic radio station Sawt el-Rabb. »

 

 

Coordonnées du Sanctuaire maronite d'Outremont :

Adresse : 1520 Avenue Ducharme, Outremont, Qc. H2V 1G1

Tél. : 1 (514) 271-2000

Fax : 1 (514) 273-5736

Courriel : info@dayrna.ca

Facebook : https://facebook.com/stantoine.ca

Twitter : https://twitter.com/dayrna_ca

 

 

 

صلاة يومية أمام القلب الاقدس

Daily prayer in Arabic to the Sacred Heart of Jesus

Prière quotidienne en arabe au Sacré-Cœur de Jésus

 

 

 

 

Maronite prayer to the Sacred Heart of Jesus

Prière maronite au Sacré-Coeur de Jésus

 

 

 

Litany of the Blessed Virgin Mary (Maronite Church)

Litanies maronites de la Sainte Vierge Marie chantées en arabe

طلبة العذراء المجيدة

 

 
Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Liban d'Amour Pieux Québec Prières
commenter cet article
5 septembre 2017 2 05 /09 /septembre /2017 12:25

Holy Grail, Santo Grial, Santo Cáliz de la Catedral de Valencia

Saint Graal, Saint Calice de la Cathédrale de Valence (Espagne)

 

 

 

 

 

 

Historia - HistòriaHistory - Geschichte

 

 

 

"Enquête d'ailleurs" - « Le Graal : "le chemin du Saint Calice" »

Documentaire de Dominique ADT (France, 2012, ARTE F, 27 mn)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ORACIÓN AL SANTO GRIAL

DE JESUCRISTO

 

Sagrado Cáliz del Señor,

derrama sobre nosotros Tus códigos de Vida,

derrama sobre nuestras almas

la Llama Sagrada del Espíritu Santo.

¡Oh! Sagrado Cáliz del Señor,

comulga con nosotros eternamente,

disipa de nuestras vidas las agresiones del mal,

mas une día y noche

nuestros corazones con el Principio de la Fuente Primordial.

¡Oh! Santo Cáliz de Luz y de Sabiduría,

danos de beber de la Sangre Divina de Cristo,

aspiramos redimirnos,

deseamos amarte Señor cada día más,

hoy nos consagramos como dignos hijos de Dios.

Amén.

 

 

Retable en albâtre de la Chapelle du Saint Calice

Cathédrale de Valencia, "La Seu"

Coupe en calcédoine avec pieds sertis de

28 perles, 2 rubis, 2 émeraudes avec armatures en or

Coupe alexandrine datée du Ier siècle

par l'archéologue Antonio Beltrán Martínez

 

 

Prière au Saint Graal de Jésus-Christ

 

Calice Sacré de notre Seigneur,

répands sur notre vie Ton plan de salut,

verse sur nos âmes

la Flamme Sacrée du Saint-Esprit !

Ô Calice Sacré de notre Seigneur,

communie avec nous éternellement,

dissipe de nos vies les agressions du mal ;

unis de plus en plus, jour et nuit,

nos cœurs au Principe de la Source Primordiale.

Ô Saint Calice de Lumière et de Sagesse,

donne-nous la grâce de boire le Sang Divin du Christ ;

nous aspirons à nous racheter,

nous désirons t’aimer chaque jour davantage, Ô Seigneur ;

nous nous consacrons aujourd’hui comme dignes fils de Dieu.

Amen.

 

Traduction libre de l’espagnol par Patrick ROBLES le mardi 5 septembre 2017.

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières Iberia Vidéos
commenter cet article
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 15:32

Sanctus Gregorius Magnus

Pape Saint Grégoire Ier "le Grand"

né vers 540 à Rome

mort le 12 mars 604 à Rome

Fête le 3 septembre

(anciennement le 12 mars)

 

 

Prière à Saint Grégoire le Grand

 

Ô Dieu, qui avez récompensé Votre serviteur Grégoire,

en donnant à son âme le bonheur éternel,

faites, dans Votre bonté, que nous soyons soulagés

grâce à ses prières auprès de Vous,

nous qui sommes accablés sous le poids de nos péchés.

 

 

Messe en l'honneur de la Fête solennelle

de Saint Grégoire le Grand

 

 

 

 

Litanies du Christ souffrant

de Saint Grégoire le Grand

 

Il reçut des soufflets sans nombre de la part de ses insulteurs.

Lui qui chaque jour arrache de la main du vieil ennemi les âmes captives.

Il ne détourna point son visage des crachats de la perfidie,

Lui qui lave les âmes dans l'eau salutaire.

Il accepta sans mot dire la flagellation,

Lui qui par son intercession nous délivre des supplices sans fin.

Il endura les mauvais traitements,

Lui qui veut bien nous faire participer parmi les chœurs des anges, à la gloire éternelle.

Il ne se refusa point au couronnement d'épines,

Lui qui nous sauve des blessures du péché.

Il accepta dans sa soif l'amertume du fiel,

Lui qui se prépare à nous enivrer d'éternelles délices.

Il a gardé le silence sous l'outrage de l'adoration dérisoire des bourreaux,

Lui qui a pour nous supplié son Père, bien qu'il fût son égal par la divinité.

Il en est venu à subir la mort, Lui qui était la Vie,

Et qui était venu l'apporter aux morts.

 

 

Le jeûne qui plaît à Dieu par Saint Grégoire le Grand

 

 

"San Gregorio Magno"

Saint Grégoire le Grand

Peinture (1796-1799) de Francisco de Goya

Museo Nacional del Romanticismo, Madrid

 

 

Prière de Saint Grégoire le Grand

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Italie mystique Prières
commenter cet article
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 10:00

Au centre, Mère Marie-Reine,

Prieure de la Communauté des moniales

 

 

 

Le Prieuré des Sœurs bénédictines Sainte-Marie-des-Anges se trouve à Bout-Bois, au Carbet, sur la côte ouest de la Martinique, près du Morne-Vert. C'est en 1977 que les moniales de Sainte-Cécile de Solesmes fondent ce Prieuré. Quinze Sœurs y vivent, y prient et y travaillent, dont seulement quatre sont originaires de la métropole. Les Sœurs ont une exploitation agricole de fruits tropicaux. Elles produisent de la confiture et des pâtisseries dans la pure tradition martiniquaise.

 

Il existe un très beau documentaire : "Si Bon Die le (si Dieu le veut)", réalisé en 2010 par Lizette Lemoine et Aubin Hellot, diffusé sur KtoTv le 31 août 2017 (rediffusé le 2 et le 4 septembre 2017), disponible en DVD sur le site officiel du monastère.

 

 

Abbaye de Keur Guilaye (Sénégal)

 

 

Abbaye de Keur Moussa (Sénégal)

 

 

 

 

Commune du Carbet

 

 

 

 

David Macaire, Archevêque

de Saint-Pierre et Fort-de-France

 

 

Diocèse de Martinique

 

 

 
 
 

 

Miracle eucharistique du Morne Rouge le 8 mai 1902

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Paroisses Vidéos Sainte Afrique Antilles-Caraïbes
commenter cet article