Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

RFI

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 19:18

 

 

Invictus

 

Dans les ténèbres qui m'enserrent,
Noires comme un puits où l'on se noie,
Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient,
Pour mon âme invincible et fière.

 

Dans de cruelles circonstances,
Je n'ai ni gémi ni pleuré.
Meurtri par cette existence,
Je suis debout, bien que blessé.


En ce lieu de colère et de pleurs
Se profile l'ombre de la Mort,
Je ne sais ce que me réserve le sort
Mais je suis, et je resterai sans peur.


Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

 

William Ernest Henley (1849-1903)

 

Traduction française tirée du film "Invictus"

 

 

 

Invictus

 
Out of the night that covers me,
Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
I have not winced nor cried aloud.
Under the bludgeonings of chance
My head is bloody, but unbowed.

Beyond this place of wrath and tears
Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
Finds, and shall find me, unafraid.

It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.
 
 
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Réflexions
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 13:38

Margaret Anne Sinclair

Vénérable Marie-Françoise des Cinq Plaies

née le 29 mars 1900 à Édimbourg (Écosse)

morte le 24 novembre 1925 à Warley (Essex, Angleterre)

 

 

Prière pour la béatification de la

Vénérable Margaret Sinclair

 

Seigneur Jésus, qui avez doté Votre humble et toujours souriante vierge Margaret Sinclair, d'une part de Vos souffrances et de Votre zèle pour le Salut des hommes, accordez-nous, par sa glorification, d'avoir part à Votre Gloire, ô Dieu, qui vivez et régnez dans tous les siècles et les siècles. Ainsi soit-il !

Trois "Je Vous salue Marie", suivis de l'invocation : "Margaret Sinclair, priez pour nous".

 

Source : http://imagessaintes.canalblog.com​

 

Margaret (au milieu) avec son prère et sa soeur

 

 

Litanies de la Vénérable Margaret Sinclair

 

Margaret, tu as vécu une vie de Foi ; inspire-moi, prie pour moi.

Tu t’es abandonnée dans la prière ; inspire-moi, prie pour moi.

Tu as été généreuse envers ceux qui t’entouraient ; inspire-moi, prie pour moi.

Tu étais vêtue d’humilité ; inspire-moi, prie pour moi.

Tu as travaillé pour la justice ; inspire-moi, prie pour moi.

Tu as montré de la compassion pour les nécessiteux ; inspire-moi, prie pour moi.

Tu désirais sauver les âmes ; inspire-moi, prie pour moi.

Tu chérissais l’Eucharistie ; inspire-moi, prie pour moi.

Tu as honoré notre Très Sainte Mère ; inspire-moi, prie pour moi.

Tu as offert ta vie pour Dieu ; inspire-moi, prie pour moi.

Tu as uni tes souffrances à celles du Christ ; inspire-moi, prie pour moi.

Tu languissais après les joies du Ciel ; inspire-moi, prie pour moi.

Margaret, écoute ma prière sincère,

Prie Dieu avec moi et pour moi, de sorte que,

Si c’est la Très Sainte Volonté de Dieu,

Ma prière soit exaucée,

Et que je puisse vivre dans la Grâce de Dieu pour toujours.

Amen.

 

Traduction libre de l’anglais par Patrick ROBLES le vendredi 13 mai 2016.

 

 

"Margaret Sinclair: An Ordinary Girl"

Short Film by White Lyon Films Ltd.

 

 

Prayers

 

 

 

Margaret Sinclair, a diamond in the dump

 

 

Margaret à 16 ans

 

 

Prayers and novenas

 

Margaret Sinclair is a Handmaid of God.

Three Hail Mary's, and the Invocation "Margaret Sinclair, pray for us".

 

 

Prayer For Her Beatification

Let us pray, O Lord Jesus Christ,

Who didst endow Thy lowly and ever cheerful virgin,

Margaret Sinclair, with a share in Thy sufferings

and in Thy zeal for the salvation of men,

grant that through her glorification,

we too may arrive at a share in Thy glory,

who livest and reignest, God, world without end. Amen.

 

Cum licentia Ordinarü. + D. Mackintosh,

Archiepiscopus Glasguensis. Glasguce, 25 Octobris, 1926.

 

 

Novena Prayers for the

Beatification and Canonisation

of Venerable Margaret Sinclair,

Sister Mary Francis of the Five Wounds

For private use at home

 

Opening Hymn

1. Margaret, our kin, our sister and our neighbour,  

One of our own, you walked our streets and closes,

Now at your shrine we celebrate your resting  

At home among us.

 

2. Here in this church you knelt in adoration;  

In the Lord’s presence offering your praises,

Eager to meet your God and be united

In sweet Communion.

 

3. Margaret, we praise your life of quiet witness,

Following Jesus in your daily living,

Bringing His love and presence to the work-place:  

Showing His goodness.

 

4.  In death you shared the Passion of Our Saviour,  

Bearing your pain with cheerfulness and patience.

In His Five Wounds you sought your inspiration

To remain faithful.

 

5.  Almighty Father, Son and Holy Spirit,  

To You we pray that Margaret may be worthy

Soon to be numbered with Your Saints in glory,

Singing Your praises.

 

Sign Of The Cross.

 

Opening Prayer

O God, You called Margaret Sinclair to holiness of life,

that she might love and serve You.

I call out to You in the communion of  Saints

seeking Your mercy and Your help.

Through the prayers of the Venerable Margaret,

grant me Your grace and an answer to my prayer.

Through Christ, Our Lord. Amen.

 

Gospel

Jesus answered them, “The hour has come for the Son of Man to be glorified.

Very truly, I tell you, unless a wheat grain falls into the earth and dies,

it remains just a single grain; but if it dies, it bears much fruit.

Those who love their life lose it,

and those who  hate their life in this world will keep it for eternal life.

Whoever serves Me must follow Me, and where I am, there will My servant  be also.

Whoever serves Me, the Father will honour. (John 12:23-26)

(Pause For Silent Prayer.)

Address To Margaret.

Margaret Sinclair, the Church honours you as Venerable,

for your holiness of life, dedication to prayer and fortitude in suffering.  

You always kept in mind those who were in need:

do not forget me in my need, as I ask for your help.

Intercede for me, hear my prayer:

(Here State Your Intention.)

Pray to God for me, for myself and those whom I love today and always. Amen.

 

Litany

Margaret, you lived a life of faith.

R. Inspire me, pray for me.

You gave yourself in prayer.

You were generous to those around you.

You were clothed in humility.

You worked for justice.

You showed compassion to the needy.

You desired to save souls.

You treasured the Eucharist.

You honoured Our Blessed Lady.

You offered your life to God.

You united your sufferings to Christ.

You longed for the joys of heaven.

Margaret, hear my heartfelt prayer, pray with me and for me to God,

that if it be God’s most Holy Will,

my request may be granted, and that I may live in God’s grace always. Amen.

 

 

Prayer for the Beatification

of Margaret Sinclair

God Our Father, Your image and likeness in each of us is obscured by sin,

and restored by Your Son, Jesus Christ.

In Margaret Sinclair, We see the fruits of the Redemption He won for us,

and are inspired to a life of grace.

Grant that she may be recognised by Your Church as a Saint,

whose life we may imitate, whose devotion to prayer We may emulate

whose union with Your Son we may attain.

We ask this through the same Christ Our Lord. Amen.

 

Closing Prayers.

Our FatherHail MaryGlory be

 

A Child’s Prayer

Margaret Sinclair, God’s cheerful Servant on earth,

help me to imitate the virtues which made you a

great friend of Jesus and His Blessed Mother.  

Please grant a sign that you are a Saint in heaven by

obtaining for me the favour which I now most earnestly request.

(Here tell Margaret your request.)

Margaret Sinclair, hard-working girl - Servant of God, pray for us. Amen.

 

Notification Of Favours And Cures

Details of all favours and cures received through the

intercession of the Venerable Margaret Sinclair should be reported to the

Archbishop's Delegate for the Cause of the Venerable Margaret Sinclair.

 

 

Address:

Reverend Joseph McAuley

Saint Brendan

187 Kelso Street

Yoker

Glasgow

G13 4BH

United Kingdom.

 

Source: http://whitelyonfilms.com

 

Notre Père en écossais gaélique

Lord's Prayer in Scots

 

 

 

 

Margaret Sinclair: The Untold Story

by White Lyon Films

 

 

 

A Humble Violet in the Garden of God
 
Sister Mary Francis of the Five Wounds
(the Venerable Margaret Sinclair)
 

Sister Mary Francis of the Five Wounds (the Venerable Margaret Sinclair) is a humble little violet in the Garden of God.

The Garden of the Church is replete with such a variety, profusion and beauty of flowers, so varied, so manifold, a countless number of saintly souls, who for either a brief, short hour, or for a long desert trek, gave their beauty, their fragrance of virtue, their being to Jesus Christ their Saviour for the Salvation of souls.

Margaret is deserved of the title, a humble violet of God, because she lived a life, for the most part hidden from the world, humbly serving her Poor Clare Community as an extern sister, living out her vows of poverty, chastity and obedience.

The violet is a humble little flower, it is described as humble because it grows close to the ground, its small blooms are almost insignificant, blending into the foliage and dead leaves upon the forest floor.

The violet blooms among the dead leaves and humus, long before the trees come into leaf, the violet is a prelude to Spring ... a sign of hope.

It is a flower that can all too easily be overlooked and trodden upon, it nestles down within the leaves, favours the damp green moss, and it prays its hidden prayer of Praise ... How many violets upon the forest floor, how many hidden souls in the cloister are ever seen by anyone but the eyes of God ? And yet they form a beautiful bouquet of praise for their Maker.

Sister Mary Francis of the Five wounds made her religious vows in the month of February, the month wherein the violet blooms.

Brought up in the slums of Edinburgh, amidst so much that resembled the decaying life that inhabits the Forest floor, Margaret offered herself to Jesus, in simplicity and humility, she bloomed through her acceptance of suffering and the will of God.

The flower of the violet is possessed of five petals, and thus recalls the Wounds of Jesus, it wears its purple gown of mourning, but exudes a sweet perfume.

One ancient tale states that violets were in fact white, until Mary, the Mother of the Lord turned from watching Christ upon the Cross, at which moment all the flowers turned purple to echo her mourning-- one reason why purple remains the colour of mourning.

In Christian symbolism the violet means humility and constancy, and particularly in medieval art, Christ's humility.

The violet also possess healing qualities and has long been used in folk medicine, and who can know, understand, begin to perceive, the healing that Sister Mary Francis's life has brought to so many souls?

We would invite you to enter more deeply into the life of the Venerable Margaret Sinclair by reading and reflecting upon the material on this site, much of its deeper value and beauty is hidden; you will need to gaze long and pray-fully to really appreciate much of its beauty.
Gaze into the life of this beautiful soul, this humble violet of God's garden and ask her to reveal to you the beauty, the wonder of true humility.

After her death, the sweet smell of violets pervaded the air that surrounded Margaret in her coffin ... this little plant of Saint Francis and Saint Clare had bloomed oh, so briefly! ... and yet the odor of her sanctity is still borne on the wind, her seeds are still scattered upon the world to come to fruition in others, that they too may grow ... in the beauty of holiness, upwards and outwards from the off-scouring of this world into the unquenchable Light!


A Poor Clare Colettine Nun

 

 
 
 
 

 

 
 
 
 

"I Humbly Beg ..."

 

Sister Mary Francis of the Five Wounds (Margaret Sinclair) would have been accustomed within the Poor Clare Cloister, when requesting the use of something, or needing a specific permission to say to Mother Abbess, or another sister ... "I humbly beg ..."

'Could I humbly beg to ask Sister M some soap'?

'Dear Sister, could I humbly beg you to help me get that box off the shelf'?

A request is always, courteously, preceded by, "could I humbly beg ..."

Likewise as a sister who' served outside the monastery', that is a sister designated to go out and quest for food and alms for the community, on approaching others, Sister Mary Francis would have said, "Could I humbly beg if you have any unwanted food, or damaged goods for the Community of Poor Clare's that you would be able to give for the love of God?"

A Poor Clare sister is ever mindful that she lives and exists on the Providence of God, that everything is a gift. She is aware that she is always a beggar before God, reaching out her hands in expectation that God will provide, both for all temporal needs and for all the needs of her soul, and those of others. This attitude creates a wonderful, blessed dependence upon God.

We have nothing, we come into this world with nothing and we will leave it with the love carried in our hearts alone...

Saint Francis and Saint Clare of all the brothers and sisters loved and reverenced those who went out upon the quest, as beggars, for they epitomised what Francis and Clare truly believed the Friars Minor and the poor sisters should be, joyful beggars before the Lord.

'I humbly beg ... when approaching another's also shows a respect for the other, and preserves charity ...

The Venerable Margaret Sinclair must of asked this a thousand times over ...

Love and courtesy go hand in hand ...

Place yourself in the presence of the Lord, cup your two hands together, as a beggars bowl and ask the Lord to fill you ...

He knows your needs, and He will provide ....

 

A Poor Clare Colettine Nun

 

Source: Boston Catholic Journal

 

 

 
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Enfants et jeunes "Saints"
commenter cet article
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 10:17

 

Hymne du Jubilé de la Miséricorde

Misericordes sicut Pater!

Miséricordieux comme le Père !

(devise du Jubilé)

 
 

Misericordes sicut Pater! (x4)                                      (cf. Lc 6:36), latin

 

1. Rendons grâce au Père, car Il est bon

in aeternum misericordia eius                                             (cf. Ps 135:6), latin

(Sa Miséricorde est éternelle)

Il créa le monde avec sagesse

in aeternum misericordia eius

Il conduit Son peuple à travers l’histoire

in aeternum misericordia eius

Il pardonne et accueille Ses enfants                                      (cf. Lc 15), latin

in aeternum misericordia eius

 

Misericordes sicut Pater! (x4) 

 

2. Rendons grâces au Fils, lumière des nations

in aeternum misericordia eius

Il nous aima avec un cœur de chair                                      (cf. Jn 15:12), latin

in aeternum misericordia eius

tout vient de Lui, tout est à Lui

in aeternum misericordia eius

ouvrons nos cœurs aux affamés et aux assoiffés               (cf. Mt 25:31ss), latin

in aeternum misericordia eius

 

Misericordes sicut Pater! (x4) 

 

3. Demandons les sept dons de l’Esprit

in aeternum misericordia eius

source de tous les biens, soulagement le plus doux

in aeternum misericordia eius

réconfortés par Lui, offrons le réconfort                           (cf. Jn 15:26-­27), latin

in aeternum misericordia eius

en toute occasion l’amour espère et persévère                (cf. 1Cor 13:7), latin

in aeternum misericordia eius

 

Misericordes sicut Pater! (x4) 

 

4. Demandons la paix au Dieu de toute paix

in aeternum misericordia eius

la terre attend l’Evangile du Royaume                               (cf. Mt 24:14), latin

in aeternum misericordia eius

joie et pardon dans le cœur des petits

in aeternum misericordia eius

seront nouveaux les cieux et la terre                                  (cf. Ap 21:1), latin

in aeternum misericordia eius

 

Misericordes sicut Pater! (x4) 

 

 

Note : musique de Paul INWOOD, textes du Père Eugenio COSTAs.j.

 

 

Partition de l'Hymne du Jubilé en français

 

 

Source principale de cet article : http://www.im.va © 2015 Conseil Pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Évangélisation

 

 

Hymn of the Jubilee of Mercy

download the score

 

Hymne du Jubilé de la Miséricorde chantée par le

Choeur de la Chapelle Saint Louis de l'École Militaire

 

"Misericordes sicut Pater"

chantée par les Pauvres de Saint-François

 

Hymne officielle du Jubilé de la Miséricorde en italien

Inno ufficiale del Giubileo della Misericordia

(English, Español,Deutsch)

 

 

Partiton polyphonique

 

Prière du Pape François

pour le Jubilé de la Miséricorde

Preghiera - Prayer - Oración- Gebet

(Italiano, English, Español, Português, Polski, Deutsch)

 

Seigneur Jésus-Christ,

Toi qui nous a appris à être miséricordieux comme le Père céleste,

et nous as dit que Te voir, c’est Le voir,

montre-nous Ton visage, et nous serons sauvés.

Ton regard rempli d’amour a libéré Zachée et Matthieu de l’esclavage de l’argent,

la femme adultère et Madeleine de la quête du bonheur à travers les seules créatures ;

Tu as fait pleurer Pierre après son reniement,

et promis le paradis au larron repenti.

Fais que chacun de nous écoute cette parole dite à la Samaritaine comme s’adressant à nous :

Si tu savais le don de Dieu !

 

Tu es le visage visible du Père invisible,

du Dieu qui manifesta Sa Toute-Puissance par le pardon et la miséricorde :

fais que l’Église soit, dans le monde, Ton visage visible, Toi son Seigneur ressuscité dans la gloire.

Tu as voulu que Tes serviteurs soient eux aussi habillés de faiblesse

pour ressentir une vraie compassion à l’égard de ceux qui sont dans l’ignorance et l’erreur :

fais que quiconque s’adresse à l’un d’eux se sente attendu, aimé, et pardonné par Dieu.

 

Envoie Ton Esprit et consacre-nous tous de Son onction

pour que le Jubilé de la Miséricorde soit une année de grâce du Seigneur,

et qu’avec un enthousiasme renouvelé,  Ton Église annonce aux pauvres la bonne nouvelle,

aux prisonniers et aux opprimés la liberté,

et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue.

 

Nous Te le demandons par Marie, Mère de la Miséricorde,

à Toi qui vis et règnes avec le Père et le Saint-Esprit, pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Partition multilingue

avec accords de guitare

 

Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Musique
commenter cet article
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 20:15

 

Allocution de Victor Hugo

le 5 septembre 1870 à Paris

après 19 ans d'exil

 

"Les paroles me manquent pour dire à quel point m’émeut l’inexprimable accueil que me fait le généreux peuple de Paris.

Citoyens, j’avais dit : Le jour où la république rentrera, je rentrerai. Me voici.

Deux grandes choses m’appellent. La première, la république. La seconde, le danger.

Je viens ici faire mon devoir.

Quel est mon devoir ?

C’est le vôtre, c’est celui de tous. 

Défendre Paris, garder Paris.

Sauver Paris, c’est plus que sauver la France, c’est sauver le monde.

Paris est le centre même de l’humanité. Paris est la ville sacrée.

Qui attaque Paris attaque en masse tout le genre humain.

Paris est la capitale de la civilisation, qui n’est ni un royaume, ni un empire, et qui est le genre humain tout entier dans son passé et dans son avenir. Et savez-vous pourquoi Paris est la ville de la civilisation ? C’est parce que Paris est la ville de la révolution.

Qu’une telle ville, qu’un tel chef-lieu, qu’un tel foyer de lumière, qu’un tel centre des esprits, des cœurs et des âmes, qu’un tel cerveau de la pensée universelle puisse être violé, brisé, pris d’assaut, par qui ? par une invasion sauvage ? cela ne se peut. Cela ne sera pas. Jamais, jamais, jamais !

Citoyens, Paris triomphera, parce qu’il représente l’idée humaine et parce qu’il représente l’instinct populaire.

L’instinct du peuple est toujours d’accord avec l’idéal de la civilisation.

Paris triomphera, mais à une condition : c’est que vous, moi, nous tous qui sommes ici, nous ne serons qu’une seule âme ; c’est que nous ne serons qu’un seul soldat et un seul citoyen, un seul citoyen pour aimer Paris, un seul soldat pour le défendre.

À cette condition, d’une part la république une, d’autre part le peuple unanime, Paris triomphera.

Quant à moi, je vous remercie de vos acclamations mais je les rapporte toutes à cette grande angoisse qui remue toutes les entrailles, la patrie en danger.

Je ne vous demande qu’une chose, l’union !

Par l’union, vous vaincrez.

Étouffez toutes les haines, éloignez tous les ressentiments, soyez unis, vous serez invincibles. 

Serrons-nous tous autour de la république en face de l’invasion, et soyons frères. Nous vaincrons.

C’est par la fraternité qu’on sauve la liberté !"...

 

Discours intégral de Victor Hugo

 

 
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Réflexions
commenter cet article
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 15:45

 

"La Fin du Chemin"

Michel Delpech

Album "Dolly Bibble"

Date de sortie : 21 avril 2014


Voici la fin de mon chemin
Sur terre ;
Je suis à Toi,
Accueille-moi,
Mon Père.

Voici mon âme,
Séchez vos larmes,
Mes frères ;
Je m’en vais là
Où brille la
Lumière.

Chère Sarah,
Ouvre tes bras,
J’arrive !
Tu penses à moi,
Prépare-moi la rive.

Voici la fin de mon chemin
Sur terre ;
Je viens vers Toi,
Accueille-moi,
Mon Père.

Adieu la vie,
Mais je bénis
Ma chance ;
La vérité,
L’éternité,
Commencent !...
 
Commencent !...
 
Commencent !...

La vérité,
L’éternité,
Commencent !

Au revoir et bonne route !
 
Paroles : Pierre Delanoé
Musique : Claude Morgan

 

 
Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Musique
commenter cet article
31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 06:38

Gif-Christ-Passion--small--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

 

Published by Patrick ROBLES - dans Réflexions
commenter cet article
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 13:56

 

"A MUSICAL TRIBUTE"

"The Met Mourns the Victims of the Paris Attacks"
"In a show of solidarity with the people of France, the Met Orchestra and Chorus performed the Marseillaise under the baton of Plácido Domingo at the start of today’s matinee performance of Tosca."
 
Source: metopera.org
 
 

 

"L'orchestre du Metropolitan Opera de New York, dirigé par Placido Domingo, a joué samedi (14 novembre 2015) "La Marseillaise" de façon totalement inattendue la Marseillaise, en hommage aux victimes des attentats survenus à Paris le vendredi 13 novembre, et faisant au moins 129 morts et 352 blessés."

Source : Itele

Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Vidéos
commenter cet article
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 11:01

"Thérèse aux anges"

Tableau de sa sœur Céline Martin (1913)
 

 

Puget-Théniers, le 13 novembre 2015

 

 

Poème « Thérèse, ma petite fleur d’amour »

 

Ô Sainte Thérèse de Lisieux, rose écarlate du jardin d’Éden,

Cyclamen qui m’amènes, de manière amène, à dire amen,

Myosotis qui multiplies par dix mon désir de sainteté,

Nénuphar, phare flamboyant au service de Sa Majesté,

Mimosa d’amour qui fais fleurir la fleur de notre Foi,

Hibiscus unique qui caresses la Tendresse de notre Roi,

Glaïeul de nos aïeuls, glycine insigne au-dessus de nos têtes,

Jasmin qui jamais ne manques de mettre nos cœurs en fête,

Pâquerette qui pleures à Pâques avec les pauvres chrétiens,

Edelweiss des montagnes de notre Espérance et de notre bien,

Violette inviolée, pensée éternelle, primevère fidèle,

Marguerite émérite de Marie, amie des Anges du Ciel,

Magnolia capiteux qui peux tout obtenir du Sacré-Cœur,

Dahlia délicat qui déverses sur tous des torrents de bonheur,

Bougainvillier fuchsia qui fus jadis une terre fertile,

Orchidée idéale qui semas une myriade de graines subtiles,

Lys gracile dont on recueille depuis de nombreux fruits,

Bleuet éblouissant, modèle bienheureux pour nous et pour autrui,

 

Lierre irréel qui jamais ne fanes et ne laisses personne sans réponse,

Fleur printanière qui passes ton Ciel à faire du bien sur la terre,

Ô petite Thérèse, déverse une pluie de roses au cœur de nos ronces !

Exauce-nous pour que nous exultions par la Grâce de notre Père !

 

Poème écrit le vendredi 13 novembre 2015 à Puget-Théniers par Patrick ROBLES

Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Poèmes personnels
commenter cet article
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 14:17

Prière en temps de guerre

 

« Ô Marie Immaculée, Mère de Jésus et notre Mère, puissante protectrice de la France, que Vous avez favorisée de tant de bienfaits ; Vous que nos prières appellent le Secours des chrétiens et la Consolatrice des affligés ; Saints et Saintes de Dieu, qui avez autrefois défendu et qui aimez toujours notre patrie, nous voici humblement prosternés à vos pieds, pleins de confiance en votre intercession.

Nous vous en supplions devant le Cœur adorable de Jésus-Christ notre Sauveur, soyez le rempart et la force de nos soldats.

Obtenez-nous du Dieu des armées la victoire, et faites que cette victoire ne nous coûte pas trop de douleurs et de deuils.

Rendez aux épouses et aux mères leur époux et leurs fils. Dans votre bonté, ramenez à tant de petits enfants leur père. Et recevez aux portes du Ciel, purifiées par le repentir et par le sang, les âmes de tous les soldats qui tomberont au champ d’honneur.

Pour être moins indignes de ces faveurs, nous promettons à Notre Seigneur Jésus-Christ, le Fils de Dieu, d’être plus fidèles à Ses Commandements et aux maximes de Son Évangile, d’éviter avec soin le péché, d’expier généreusement toutes les fautes de notre vie, et de faire ainsi, pour les autres et pour nous, de dignes fruits de pénitence. Ainsi soit-il !

 

« (Mgr l’Évêque de Chalons, août 1914). »

 

Source : « Livre de Prières du  Soldat Catholique » par le Père L. Lenoir, s.j., aumônier de la 2e Division Coloniale, mort au Champ d’Honneur le 9 mai 1917 ; prière « Pour le temps de la guerre », pages 37-38 ; édité par L’Œuvre des Campagnes (édition nouvelle), 2 rue de la Planche, Paris VIIe. Reimprimatur du 11 novembre 1941.

 

Téléchargement du livre sur le site du Diocèse aux armées françaises.

Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 13:09

Prière d’un professeur

 

« Ineffable Créateur, Ô Dieu, qui, ouvrant les trésors infinis de Votre Sagesse, avez Vous-même instruit tous les ordres de Vos Anges et qui les avez disposés au Ciel dans une si merveilleuse hiérarchie ; Ô Vous qui avez si harmonieusement ordonné toutes les parties de ce vaste univers ; Ô source véritable de toute lumière, souverain principe de toute sagesse, percez d’un rayon de Votre Amour les ténèbres de mon intelligence ; cette clarté dissipera bientôt la double nuit dans laquelle je suis né : la nuit du péché et la nuit de l’ignorance. Ô Vous qui pouvez donner de l’éloquence aux lèvres des petits enfants, dirigez ma langue et bénissez mes lèvres. Donnez-moi la pénétration et la délicatesse de l’esprit, une mémoire vaste, une interprétation toujours ingénieuse et juste, la grâce de la parole, tout ce qu’il faut enfin pour bien enseigner mes frères. Quand je monterai en chaire, soyez là, tout près de moi, Ô mon Jésus ; soyez là quand je descendrai, Ô Vous qui régnez avec le Père et le Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles. Amen. »

« (Saint Thomas d’Aquin, XIIIe s. – Paradisus precum… per Michælem ab Isselt, Coloniæ, 1596.) »

Source : « Choix de prières d'après les manuscrits du IXe au XVIIe siècle », par Léon Gautier (1864) ; « Prière d’un professeur », pages 533-534.

Published by Patrick ROBLES le Franc-Comtois - dans Prières
commenter cet article