Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : In hoc signo vinces. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Blog Parousie de Patrick ROBLES (Montbéliard, Franche-Comté, France)
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)

Translation. Traduzione

 

Info Coronavirus

Covid-19 Santé Publique France

OMS - WHO

 
Live Traffic Statistics

 

56 millions de femmes avorteront cette année

56 million abortions worldwide every year

Photo © Marcelle RAPHAEL Fine Arts Newborns

 

Non à la peine de mort en Biélorussie !

Say no to the Death Penalty in Belarus!

 

3D Live Statistics

 


Live Blog Stats

 

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

 

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 17:06

Compassion-Bouguereau-parousie.over-blog.fr.jpg

"Compassion"

William-Adolphe Bouguereau

1897

Musée d'Orsay, Paris

 

 

Eucharistie-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Prière à la Passion du Christ

d'après les visions de la Bienheureuse Angèle de Foligno

 

 « Soyez bénis, soyez bénis par la main du Père, 

 vous qui avez partagé et pleuré Ma Passion, 

 vous qui avez lavé vos robes dans Mon Sang. 

 Soyez bénis, vous qui, rachetés de l'enfer 

 par les immenses Douleurs de Ma Croix, 

 avez eu pitié de Moi ; 

 soyez bénis, vous qui avez été trouvés dignes 

 de compatir à Ma torture, à Mon ignominie, à Ma pauvreté. 

 Soyez bénies, Ô fidèles mémoires, vous qui gardez au fond de vous 

 le souvenir de Ma Passion ! Ma Passion, unique refuge des pécheurs ; 

 Ma Passion, vie des morts ; Ma Passion, miracle de tous les siècles, 

 vous ouvrira les portes du Royaume Éternel 

 que J'ai conquis pour vous, par Elle. 

 Dans les siècles des siècles, vous qui avez eu pitié, 

 vous partagerez la gloire ! Soyez bénis par le Père, 

 soyez bénis par l'Esprit Saint, bénis en Esprit et en Vérité 

 par la Bénédiction que Je donnerai au Dernier Jour ; 

 car Je suis venu chez Moi, et au lieu de Me repousser 

 comme un persécuteur, vous avez offert au Dieu désolé 

 l'hospitalité sacrée de votre amour. 

 J'étais nu sur la Croix, J'avais faim, J'avais soif, 

 Je souffrais, Je mourais, J'étais pendu par leurs clous ; 

 vous avez eu pitié ! Soyez bénis, ouvriers de miséricorde ! 

 À l'heure terrible, à l'heure épouvantable, Je vous dirai : 

 Venez, les bien-aimés de Mon Père, 

 car J'avais faim sur la terre, 

 et vous M'avez offert le pain de la pitié. »  

 

Source : "Le Livre des Visions et des Instructions de la Bienheureuse Angèle de Foligno", traduit par Ernest Hello, Trente-quatrième chapitre : "La Croix et la Bénédiction".


 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 22:25

Dieu-ou-satan-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Je dédie cet article aux innocentes victimes

du massacre dans l'école primaire Sandy Hook

de Newtown, Connecticut (USA),

le 14 décembre 2012

 

Patrick

 

 

Bapteme-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

"Nul ne peut servir deux maîtres."

 

Matthieu 6 : 24 (Louis Segond)

 

 

 

"Nemo potest duobus dominis servire"

 

Evangelium secundum Matthaeum 6:24

 

 

 

"No man can serve two masters"

 

Matthew 6:24 (King James Version)

 

 

 

"Mon enfant est parti (Adagio)"
"Les Prêtres"
Album "Gloria" (2011)

 

 

 

 

 

Devant ma tombe, ne pleure pas ;

Je n'y suis pas, je ne dors pas.

Dans le ciel, je suis mille vents,

Je suis la neige qui brille comme le diamant,

Je suis la lumière qui éclaire les champs,

Je suis la pluie d'automne qui tombe doucement.

Devant ma tombe, ne pleure pas ;

Je n'y suis pas mort, je n'y suis pas.

 

 

Ste-Theres-St-Antoine-et-ND-de-Guadalupe-parousie.over-bl.jpg

 

 

 

Notre-Pere-qui-es-aux-Cieux-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Notre Père, qui es aux Cieux,

Pater noster, qui es in caelis,

Our Father which art in heaven,

 

 

Que-Ton-Nom-soit-sanctifie-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Que ton nom soit sanctifié,

Sanctificetur nomen tuum,

Hallowed be thy name.

 

 

Que-Ton-Regne-vienne-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Que ton règne vienne,

Adveniat regnum tuum,

Thy kingdom come,

 

 

Que-Ta-Volonte-soit-faite-sur-la-terre-comme-au-Ciel-parou.jpg

 

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Fiat voluntas tua, sicut in caelo, et in terra.

Thy will be done in earth, as it is in heaven.

 

 

Donne-nous-aujourd-hui-notre-pain-de-ce-jour-parousie.over-.jpg

 

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

Panem nostrum supersubstantialem da nobis hodie;

Give us this day our daily bread.

 

 

Et-pardonne-nous-nos-offenses-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Pardonne-nous nos offenses

Et dimitte nobis debita nostra,

And forgive us our debts,

 

 

Comme-nous-pardonnons-a-ceux-qui-nous-ont-offense-parousi.jpg

 

Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

Sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

As we forgive our debtors.

 

 

Et-ne-nous-soumets-pas-a-la-tentation-parousie.over-blog.f.jpg

 

Et ne nous soumets pas à la tentation,

Et ne inducas nos in tentationem,

And lead us not into temptation,

 

 

Mais-delivre-nous-du-mal-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Mais délivre-nous du mal.

Sed libera nos a Malo.

But deliver us from evil.

 

 

Amen-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Amen.

 

 

Wallpaper-You-shall-not-murder-parousie.over-blog.fr.jpg

 

"Ùn tumbarè micca."

"Tu ne tueras point."

"Non occides."

"οὐ μοιχεύσεις"

"לֹ֥֖א תִּֿרְצָֽ֖ח"

 "lō’ tirəṣāḥ: s"

"Thou shalt not kill."

 

Ex 20 : 13

 


 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 21:25

Fond-d-ecran-Jean-Paul-2-en-priere-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

"Dieu, notre Père"

CD Signes 68 Carême (Bayard)

Ensemble vocal Resurrexit

dirigé par Étienne Uberall

 

 

 

Chant « Dieu, notre Père »

 

Dieu, notre Père, Amour et Charité,

Ouvre nos coeurs à nos frères blessés ;

Que notre vie, accueillant Ton Pardon,

Soit un chemin de paix, de guérison.

 

Donnez tout votre coeur à vos frères qui souffrent,

Et vous serez les fils de votre Dieu et Père ;

Partagez votre amour à vos frères en détresse,

Alors vous recevrez la vraie joie en partage.

 

Dieu, notre Père, Amour et Charité,

Ouvre nos coeurs à nos frères blessés ;

Que notre vie, accueillant Ton Pardon,

Soit un chemin de paix, de guérison.

 

Accordez le pardon à celui qui vous hait,

Vous aurez en retour le pardon du Seigneur ;

Libérez votre temps pour tous ceux qui sont seuls,

Alors vous connaîtrez la tendresse des autres.

 

Dieu, notre Père, Amour et Charité,

Ouvre nos coeurs à nos frères blessés ;

Que notre vie, accueillant Ton Pardon,

Soit un chemin de paix, de guérison.

(… x 2)

 

Faites don de vos biens à tous ceux qui ont faim,

Et Dieu vous comblera d’une grande richesse ;

Allez rendre visite à tout frère isolé,

Et chez vous, votre Père fera Sa demeure.

 

Dieu, notre Père, Amour et Charité,

Ouvre nos coeurs à nos frères blessés ;

Que notre vie, accueillant Ton Pardon,

Soit un chemin de paix, de guérison.

 

Portez-vous secours de tout homme au combat,

La justice et la paix vous seront accordés ;

Tendez une main forte à celui qui faiblit,

La Force du Seigneur comblera votre vie.

 

Dieu, notre Père, Amour et Charité,

Ouvre nos coeurs à nos frères blessés ;

Que notre vie, accueillant Ton Pardon,

Soit un chemin de paix, de guérison.

 

Accordez un regard au prochain en détresse,

Dans vos yeux brillera la Lumière de Dieu ;

Laissez parler enfin le sans-voix qu’on fait taire,

Avec lui, proclamez la Parole de Dieu.

 

 

Partition-Dieu-notre-Pere--Amour-et-Charite-parousie.over.jpg

 

 

 

Main-dans-la-main-parousie.over-blog.fr.jpg


 

 

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 09:53

Christ-Crucifie-Cristo-Crucificado-Diego-Velazquez-parous.jpg

"Cristo Crucificado"

"Christ Crucifié"

Diego Velázquez (1632)

Óleo sobre lienzo - Huile sur toile 248 cm x 169 cm

Museo Nacional del Prado (Madrid - Espagne)

 

 

 

 

Sonnet « À Christ Crucifié »

auteur espagnol anonyme du XVIIème siècle

 

Ce qui me pousse à T’aimer, mon Dieu,

Ce n’est pas le Ciel que Tu m’as promis ;

Si je ne T’offense pas, ce n’est pas non plus par crainte de l’enfer,

C’est seulement Ton Amour qui me pousse à T’aimer.

 

Ce qui me pousse à T’aimer,

C’est de Te voir cloué sur la Croix ;

Ce qui me pousse à T’aimer, c’est de voir les plaies de Ton corps,

La Passion que Tu as subie et Ta mort.

 

Ce qui me pousse et m’entraîne, finalement, c’est l’Amour que Tu as pour moi,

Et c’est si vrai que, même s’il n’y avait pas de Ciel, je T’aimerais ;

Même s’il n’y avait pas d’enfer, je Te craindrais.

 

Tu n’as rien à me donner en échange de mon amour,

Et même si ce que j’espère, je ne l’atteins pas,

Je T’aime et je T’aimerai jusqu’à ma mort.

 

Traduction libre de "Cocotte" du sonnet espagnol "A Cristo Crucificado" – “No me mueve, mi Dios, para quererte”, donneuse de voix de ce poème audio sur le site litteratureaudio.com

 

 

Immaculee-Conception-et-Vie-de-Jesus-parousie.over-blog.f.jpg

 

 

Le sonnet anonyme "A Cristo crucificado", également connu par son vers initial "No me mueve, mi Dios, para quererte", est l’un des joyaux de la poésie mystique espagnole.

Son auteur est inconnu mais quelques experts l’attribuent à Saint Jean d'Ávila (San Juan de Ávila Gijón), proclamé Docteur de l'Église par le Pape Benoît XVI, le 7 octobre 2012 . Certains attribuent cette poésie mystique au Père Augustin Miguel de Guevara (né ~ 1585, mort ~ 1646), ou à Sainte Thérèse d'Ávila, ou à Pedro Reyes (ou Frère Pedro de los Reyes, XVIème siècle), ou à Saint Ignace de Loyola, ou à Lope de Vega .

Ce sonnet fut imprimé pour la première fois en 1628 dans le livre du docteur madrilène Antonio de Rojas Vida del espíritu, bien que l’on pense qu’il ait circulé longtemps auparavant dans une version manuscrite.

Selon le franciscain Ángel Martin, « le style est direct, énergique, presque pénitentiel. Ce n’est pas la beauté imaginative du langage qui définit ce sonnet, mais la force avec laquelle il renonce à tout ce qui n’est pas aimer celui qui, par amour, a laissé détruire son corps.

Le langage, en renonçant aux ornements du langage figuré, adhère, dans une conjonction admirable, d’une façon robuste et décharnée, à la nudité mystique du contenu. »

 

 

Messe-sacrifice-perpetuel-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

uk.gif

 

"The anonymous Soneto a Cristo crucificado ("To Christ Crucified"), also known by his initial verse No me mueve, mi Dios, para quererte, is one of the jewels of the mystical Spanish poetry.

His author is unknown but some experts belive it belongs to Juan de Ávila.

It was printed by the first time in 1628 in Antonio de Rojas’ book Vida del espíritu though it is believed it was circulating long before in manuscript version.

In Franciscan’s Angel Martín words, « the style is direct, energetic, almost penitential. It’s not the imaginative beauty of the language that defines this sonnet, but the force with which it resigns everything that is not loving to who, just for love, left his body to be torn apart in suffer. The language, resigning the ornaments of figurative language, connects, in admirable conjunction, rude and bare form with the mystical nudity of content »."

 

Source : litteratureaudio.com

 

 

Saint-Jean-d-Avila-parousie.over-blog.fr.jpg

San Juan de Ávila

Saint Jean d'Avila

Saint John of Ávila

 

 

"No me mueve, mi Dios, para quererte"

Poema leído por Veloso

 

 

Espagne.gif

 

Soneto a Cristo crucificado

Poema de autor anónimo

 

No me mueve, mi Dios, para quererte,

El cielo que me tienes prometido,

Ni me mueve el infierno tan temido

Para dejar por eso de ofenderte.

 

Tú me mueves, Señor, muéveme el verte

Clavado en una cruz y escarnecido;

Muéveme ver tu cuerpo tan herido,

Muévenme tus afrentas y tu muerte.

 

Muéveme, en fin, tu amor, y en tal manera,

Que, aunque no hubiera cielo, yo te amara,

Y, aunque no hubiera infierno, te temiera.

 

No me tienes que dar porque te quiera;

Pues, aunque lo que espero no esperara,

Lo mismo que te quiero te quisiera.

 

Amén.


Se encuentra a veces la última estrofa así:

No tienes que me dar porque te quiera;

Pues, aunque cuanto espero no esperara,

Lo mismo que te quiero te quisiera.

 

 

 

 

"El anónimo Soneto a Cristo crucificado, también conocido por su verso inicial No me mueve, mi Dios, para quererte, es una de las joyas de la poesía mística española.

Su autor sigue siendo desconocido atribuyéndolo algunos expertos a Juan de Ávila.

Apareció impreso por primera vez en 1628 en el libro del doctor madrileño Antonio de Rojas Vida del espíritu aunque se cree que circulaba desde mucho tiempo antes en versión manuscrita.

En palabras del franciscano Ángel Martín, « no es la belleza imaginativa del lenguaje lo que define a este soneto, sino la fuerza con que se renuncia a todo lo que no sea amar a cuerpo descubierto a quien, por amor, dejó destrozar el suyo. El lenguaje, renunciando a los afeites del lenguaje figurado, se atiene y acopla, en admirable conjunción, desde la forma recia y musculosa, a la mística desnudez del contenido. »"

 

Fuente: litteratureaudio.com

 

 

Abbaye-illusion-d-optique-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

"A Cristo crucificado, soneto anónimo, también conocido como No me mueve, mi Dios, para quererte, el más difundido de los sonetos religiosos escritos en español y que para el crítico Marcel Bataillon es “el más ilustre soneto de la literatura española”.

Apareció por primera vez en la Vida del espíritu para saber tener oración con Dios de Antonio de Rojas, en 1628, y más tarde el predicador mexicano Miguel de Guevara lo incluyó en Arte doctrinal y modo general para aprender la lengua matlazinga (1638). Aunque es anónimo, desde su aparición críticos eruditos han atribuido esta composición a san Ignacio de Loyola, santa Teresa de Jesús, Pedro Reyes, Lope de Vega, fray Miguel de Guevara y tantos otros, pero nadie ha aportado pruebas concluyentes. Incluso se discute la época de redacción y su origen: italiano, latino, francés, portugués. El carácter y contenido de este soneto es místico (véase Mística) y en él se expresa con gran intensidad el amor a Cristo crucificado."

 

Fuente: Encarta

 

Art-Guadalue-Juan-Diego-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Catalunya

 

El Soneto a Cristo crucificado, també conegut pel seu vers inicial No me mueve, mi Dios, para quererte, és una de les joies de la poesia mística en castellà.

Hi ha controvèrsia sobre l'autoria d'aquest sonet. Dins les diverses teories, les més importants són les que l'atribuïxen a Juan de Ávila, i altres que ho atribuïxen a l'agustí Miguel de Guevara, que ho va publicar a la seva obra Arte doctrinal y modo general para aprender la lengua matlazinga (1638), encara que també diversos erudits van atribuir-lo a Sant Ignasi de Loiola, Santa Teresa de Jesús, Lope de Vega, etc.

La primera versió publicada coneguda va ser a l'obra Vida del espíritu para saber tener oración con Dios (Madrid, 1628) del doctor madrileny Antonio de Rojas, però, de tota manera, ja circulava en forma manuscrita des de molt de temps abans de la versió.

 

Bibliografia

- Diversos autors: Diccionario de literatura española. Madrid: Revista de Occidente, 1964 (3.ª ed.), p. 747.

- del Saz, Agustín (responsable de l'edició): Antología general de la poesía mexicana (siglos XVI al XX). Barcelona: Editorial Bruguera, 1972. Dipòsit legal B. 52.709 - 1972.

 

Viquipèdia

 

 

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 10:13

Mary-et-Eucharistie-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

“Soy la Inmaculada Madre del

Divino Corazón Eucarístico de Jesús“

 

« Je suis la Mère Immaculée du

Divin Cœur Eucharistique de Jésus »

 

Marie à María Livia, Salta (Argentine)

 

 

Reine-de-la-Paix-Eucharistique-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Prière au Cœur Eucharistique de Jésus

dictée par Jésus à María Livia

le 1er avril 1995

 

Cœur Sacré et Eucharistique de Jésus, j'ai immensément confiance en Ta Miséricorde. Je Te prie humblement de me donner la Foi dont j'ai besoin pour m'abandonner à Ton Infinie Miséricorde, parce que mes ressources humaines sont déjà épuisées, et maintenant, je ne peux que revenir avec confiance vers Ton Infinie Compassion, parce que je sais que Tu ne resteras pas sourd à ma supplique.

Je suis ici à Tes pieds, Seigneur, priant avec ferveur pour que Tu règles mes affaires et mes problèmes, selon Ton Amour et Ton consentement divin, dont je sais qu'il sera le meilleur pour moi. Accorde-moi ce que je Te demande si c’est pour le bien de mon âme.

Voici mon problème, Seigneur !

Voici mon cœur !

Cœur Eucharistique de Jésus, j'ai confiance en Toi !

Cœur Eucharistique de Jésus, j'ai confiance en Toi !

Cœur Eucharistique de Jésus, j'ai confiance en Toi !

Amen.

 

Traduit de la prière en espagnol

 

 

Mother-Eucharist-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Apparitions et messages de Jésus et de la "Vierge de la Colline" de Salta, Argentine ("Virgen del Cerro") depuis 1990 à María Livia Galliano de Obeid.

Sanctuaire Marial construit à la demande de la Vierge Marie en 2000 (Santuario de los "Tres Cerritos", Sanctuaire des "Trois petites collines" à Salta).

 

 

ND-de-Fatima-et-Saint-Sacrement-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

“Yo soy el Sacratísimo Corazón Eucarístico de Jesús.

¡Adoradme perpetuamente en reparación!”

 

« Je suis le Sacré Cœur Eucharistique de Jésus.

Adorez-moi perpétuellement en réparation ! »

 

Jésus à María Livia, le 1er avril 1995

 

 

Maria-Livia-Galliano-de-Obeid-Sanctuaire-Marial-de-Salta-p.jpg

María Livia, en chemisier blanc, agenouillée au Sanctuaire de Salta

 


 

Prière de consécration à Marie

dictée par la Vierge Marie à María Livia

le 13 septembre 1996

 

Ô ma Mère Très Pure, je veux Te consacrer mon coeur, ma volonté, ma vie entière.

Conduis-moi au Cœur de Ton Divin Fils Jésus afin qu'Il habite en moi.

Je veux être totalement à Toi et, à partir d’aujourd’hui, Te servir fidèlement dans tout ce que Tu me commandes.

Sois une douce compagnie dans ma vie ; permets que jamais je ne me sépare de Toi, et à l'heure de la mort, viens me chercher pour jouir de l'éternité en Ta compagnie.

Sois bénie et louée à jamais, Ô ma Mère !

Amen.

 

Traduit de la prière en espagnol

 

 

Maria-Livia-voyante-de-ND-de-Salta-parousie.over-blog.fr.jpg

María Livia Galliano de Obeid

 

 

 

Prière à Marie, Mère de l'Eucharistie

dictée par Jésus à la stigmatisée Marisa Rossi

Rome, le 9 mars 1990

 

Je Te salue Marie, douce Mère de l'Eucharistie.

Avec Douleur et tant d’Amour, Tu nous as donné

Ton Fils Jésus alors qu’Il pendait sur la Croix.

Faibles créatures que nous sommes,

nous nous attachons à Toi pour être de dignes fils

de ce grand AMOUR et de cette grande DOULEUR.

Aide-nous à être humbles et simples,

aide-nous à aimer tous les hommes,

aide-nous à vivre dans la grâce,

afin d’être toujours prêts à recevoir

Jésus dans notre coeur.

Ô Marie, Mère de l'Eucharistie,

nous ne pourrons jamais comprendre par nos propres forces

ce grand mystère d'Amour.

Obtiens-nous la Lumière du Saint-Esprit,

car c'est seulement ainsi que nous pourrons comprendre,

ne serait-ce qu'un instant,

l'Amour Infini de Ton Fils Jésus

qui se donne à nous.

Amen.

 

Traduit de la prière en italien

 

 

Prayer to Mary, Mother of the Eucharist

 

 

Marisa-Rossi-parousie.over-blog.fr.jpg

Marisa Rossi

"Marisella"

décédée le 8 août 2009

 

 

 

Mgr Claudio Gatti, Évêque ordonné par Dieu

 

 

 

Icone-Marie-Eucharistie-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

argentine.gif

 

Soy la Inmaculada Madre del Divino Corazón Eucarístico de Jesús.“

Le pregunté: ¿Así quieres ser nombrada?

Y ella dijo: “Si, así me conoceréis.”

Y luego, con dulce sonrisa, levantó su mano y bendijo ampliamente y ascendió.

La Virgen ha dictado a María Livia una oración de consagración a su Purísimo Corazón:

"Purísima Madre mía, quiero consagrarte mi corazón, mi voluntad, mi vida entera. Llévame al Corazón de tu Divino Hijo Jesús, para que Él habite en mí. Quiero ser totalmente Tuyo Madre mía, y a partir de hoy, servirte fielmente en lo que me mandes. Sé dulce compañía en mi vida, no permitas que jamás me separe de Ti, y en la hora de la muerte, ven a buscarme para gozar de la eternidad en Tu compañía. ¡Bendita y alabada seas por siempre Madre mía! Amén."

 

13 de Setiembre de 1996

 

 

Virgen-Marie-Eucharistie.jpg

 

 

El 1 de Abril de 1995 María Livia tuvo una visión:

En este día mientras hacía el Vía Crucis (en su dormitorio), vió delante del Sagrario de su parroquia el Corazón herido de Jesús; el Corazón tenía una profunda herida, y cuando latía, de la herida salía una gota gruesa de sangre que se derramaba.

A la vez, El Señor le daba a conocer el sufrimiento que había en ese espasmo, al salir las gotas de sangre, dolor físico y moral, era algo tan inenarrable ese dolor, que al transmitírselo El Señor, no pudo soportarlo y comenzó a desmayarse y sintió que su corazón no resistiría, pero El señor se lo quitó, pues de no haberlo hecho ella habría muerto.

El Señor le mostró cuanto Amor hay en su Corazón Adorado, ¡Cuánto Amor guarda Él en el Sagrario Vivo y Presente! - ¡Inmenso, Infinito Amor por nosotros, sufriendo a través de los siglos Su Pasión Salvadora!.

La Trinidad Santa está presente en el Sacratísimo Corazón Eucarístico de Jesús.

 

 

Marie-Mere-de-Jesus-Eucharistie-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Luego de terminar esta visión, le aparecen estas palabras:

“Sacratísimo Corazón Eucarístico de Jesús, adoradme perpetuamente en reparación”, y le dictó la siguiente oración para ser rezada a los pies del Sagrario:

"Sacratísimo Corazón Eucarístico de Jesús, yo confío inmensamente en Tu Misericordia. Te pido humildemente que me des la fe que necesito para abandonarme a Tu Infinita Misericordia, porque ya se han agotado mis recursos humanos y ahora solo me cabe volverme con confianza a Tu Infinita Compasión, porque sé que Tu no desoirás mi súplica.

Aquí estoy Señor a tus pies pidiendo con fervor arregles todas mis cosas y problemas, según Tu Amor y beneplácito divino, que sé, será lo mejor para mí, concédeme lo que te estoy pidiendo, si es para bien de mi alma.

¡Toma, Señor, mi problema!.

¡Toma, mi corazón!.

¡Yo confío en Ti Corazón Eucarístico de Jesús!

¡ Yo Confío en Ti Corazón Eucarístico de Jesús!

¡ Yo Confío en Ti Corazón Eucarístico de Jesús!

Amén."

 

Oración a María, Madre de la Eucaristía

 

 

Vierge-Eucharistique-parousie.over-blog.fr.jpg  

 

italie.gif

 

Preghiera a Maria, Madre dell'Eucaristia

 

Ave Maria, dolce Madre dell'Eucaristia.

Tu ci hai donato con Dolore e tanto Amore

il Tuo Figlio Gesù mentre pendeva dalla Croce.

Noi, deboli creature, ci ancoriamo a Te

per essere degni figli di questo

grande AMORE e DOLORE.

Aiutaci ad essere umili e semplici,

aiutaci ad amare tutti gli uomini,

aiutaci a vivere in grazia

per essere sempre pronti a ricevere

Gesù nel nostro cuore.

O Maria, Madre dell' Eucaristia,

noi, da soli, non potremo mai comprendere

questo grande mistero d'Amore.

Ottienici la Luce dello Spirito Santo,

perché solo allora noi potremo capire,

anche per un solo istante,

tutto l'Amore Infinito del Tuo Figlio Gesù

nel donarsi a noi.

Amen.

 

Roma, 9 marzo 1990

Questa preghiera è stata dettata da Gesù a Marisa

 

 

Marie-Eucharistie-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 08:27

Immacule-ceramique-Seville-Antonio-Kiernam-Flores-parous.jpg

Immaculée Conception

Peinture sur azulejos

© Antonio Kiernam Flores (1952)

 

 

Jean-Paul-II-embrasse-la-Croix-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

« Bénie soit la Sainte et Immaculée Conception

de la Bienheureuse Vierge Marie,

Mère de Dieu, à jamais ! Amen ! »

 

Prière quotidienne demandée par Jésus

à Olive Danzé, Sœur Marie du Christ-Roi

 

 

Inmaculada-Concepcion-Javier-Romero-Diaz-parousie.over-blog.jpg

 

 

Le Petit Psautier de la Vierge

Saint Bonaventure de Bagnorea

 

 

Saint-Bonaventure-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

"Ô Jésus, dans le Très Saint Sacrement,

ayez pitié de nous !"

 

300 jours d'Indulgences (Pie X, le 20 mai 1911)

 

 

Jean-Paul-2-souriant-parousie.over-blog.fr.png

 

 

Première partie

 

Salut, ô Vierge, arbre de vie, qui, toujours fidèle au voeu de votre coeur, avez donné au monde un fruit digne de louanges éternelles !

Salut, vous que les rois et les reines de la terre vénèrent en tout temps, vous la Reine des siècles, la dominatrice des royaumes et des rois !

Salut, fille de David, fille pleine de justice ! Rendez le ciel propice à nos vœux, afin que nous puissions goûter les biens vivifiants du Seigneur.

Salut, Vierge digne de Dieu ! Veillez sur ceux qui vous servent ; gravez sur eux la lumière de votre front et la splendeur de la face de Dieu.

Salut, Mère unique entre les mères ! Ombragée du bouclier de Dieu, vous avez conçu le Rédempteur du monde, et sa naissance vous laissa pure et sans tache.

Salut, ô Vierge dont la beauté changea en amour l'indignation du Créateur, et dont les voeux mirent un terme à sa colère !

Salut, ô Vierge que le Sauveur a trouvée en tout digne de louange, lui que la nuit de l’erreur ne saurait égarer, lui qui sonde nos coeurs et scrute le secret de nos pensées !

Salut, ô Vierge comblée de biens, riche des dons de la grâce, ouvrage ineffable et glorieux de la main du Seigneur !

Salut, Vierge, avant et après avoir conçu ! Combattez en tout temps pour ma défense ; que mon ennemi prenne la fuite et qu'il se tienne toujours loin de moi.

Salut, porte de la liberté, demeure de la Trinité suprême, temple auguste du Seigneur, ressource et exemple du monde !

Salut, Vierge, fleur vraiment royale, femme unique entre les femmes, vous dont les paroles l'emportent sur tout prix, vous dont la langue est l'instrument par excellence qui sert à louer Dieu !

Salut, ô Vierge, objet de mes transports ! À vous mes chants, à vous mes louanges en souvenir de vos bienfaits ; ô Vierge ! Conservez celui qui aime à célébrer votre nom.

Salut, ô Vierge chérie de Dieu, Vierge pleine de beauté, de prudence, de splendeur et de suavité, Vierge seule digne de donner au monde le salut de Dieu !

Salut, ô Vierge qui êtes ma force ! Ô ma Souveraine ! Suppliez votre Fils qu'il nous accorde d'habiter un jour dans la gloire de la sainte Sion.

Salut, Vierge, modèle du monde, vous à qui le Christ, le Roi des siècles, fit connaître les voies de la vie, les voies libres des embarras de la terre !

Salut, ô Vierge dont la voix, les paroles, les accents et les cris inclinent l'oreille de Dieu, et la portent à répandre ses bienfaits !

Salut, Vierge digne de notre autour, Vierge que nos louanges doivent exalter par-dessus toute créature, tige sainte, plante véritable, vous la fleur et la gloire de votre sexe !

Salut, Vierge dont la beauté attira le Dieu engendré de son Père ! Il s'avança sans crainte aux combats qui l'attendaient ; il accomplit sa course comme un géant.

Salut, ô échelle qui touchez les cieux ! C'est vers vous que j'élève mes soupirs en gémissant ; c'est vous, étoile de la mer, que j'appelle des célestes hauteurs pour me défendre des dangers qui m'environnent.

Salut, ô Vierge, fille bienheureuse de Jessé ! Tous vos voeux se sont accomplis, et les désirs de votre coeur, les désirs exprimés par vos lèvres n'ont point été trompés.

Salut, ô vous dont les peuples à venir célébreront la grandeur, vous dont la gloire ne saurait s'affaiblir, dont la puissance ne finira jamais !

Salut, Vierge digne de toute louange ! Chaste Mère de Dieu, réjouissez-vous, agréez les voeux que je vous offre, et daignez être toujours avec moi.

Salut, ô vous dont les mains sont demeurées étrangères à tout acte inutile et se sont conservées pure de toute iniquité !

Salut, Vierge glorieuse ! Votre chair exhale un parfum comme la rose qui s'épanouit ; votre coeur est dans l'allégresse, et votre âme a fixé son séjour dans l'abondance de tout bien.

Salut, ô Vierge qui maintenant écoutez en présence du trône de Dieu les chants de joie dont le ciel retentit ! Commandez que nous aussi nous allions dans sa gloire célébrer ses louanges.

Salut, ô Vierge ! Hâtez-vous ; à toute heure soyez mon secours et ma protection ; montrez-vous à mon égard la digne Mère de Dieu.

Salut, ô Vierge brillante de cette fleur dont le goût et le parfum rendent à l'homme sa jeunesse et rappellent son âme à la vie !

Salut, ô Vierge ! Apparaissez et commandez-nous d'aller régner en votre gloire. Mère du Christ, attirez-nous à votre suite en ces lieux où vous possédez son bonheur.

Salut, ô Vierge, rayon de miel ! La splendeur du soleil et l'éclat des étoiles s'évanouissent en présence de votre clarté tant votre lumière est ineffable.

Salut, ô Vierge, terme de la colère du Très-Haut ! Purifiez nos crimes et accordez-nous au sortir de cette vie de n'être point dans la confusion à cause de nos iniquités.

Salut, ô Vierge dont la beauté réjouit nos yeux ! Mère de clémence, je vous en conjure de toute l'ardeur de mon âme, prêtez chaque jour à mes cris une oreille attentive et compatissante.

Salut, Vierge et Mère à la fois ! Demandez qu'en tout temps le souffle sacré de l'Esprit-Saint vienne nous fortifier, et que le Verbe divin nous affermisse.

Salut, ô Vierge pure et sans tache, chaste Mère du Seigneur ! Faites que vos louanges soient toujours sur mes lèvres et fassent mon bonheur.

Salut, Mère étrangère à l'homme ! Rendez-moi digne de recevoir votre assistance ; daignez ne plus me différer votre secours.

Salut, ô Vierge, canal toujours pur ! Que par vous la source d'eau vive ne cesse jamais de couler en moi que mon coeur en soit en tout temps enivré.

Salut, ô Vierge, chemin de la vie ! Salut, Marie, espérance du monde ! Notre coeur médite votre loi, et notre bouche célèbre votre sagesse.

Salut, ô Vierge, gloire de la terre ! Devant vous le Juge formidable s'incline ; il oublie sa colère en présence de votre beauté.

Salut, Vierge, vaisseau du monde ! Faites que le feu de la charité aille toujours croissant en moi, et que tout coeur s'enflamme de votre amour.

Salut, ô Vierge, lumière des astres ! Répandez pour moi vos prières en présence de Dieu, et arrachez-moi, je vous prie, de l'abîme empesté du vice.

Salut, ô Vierge ! Daignez, je vous en conjure, recevoir mes louanges et me guérir de cette langueur que m'a laissée le péché.

Salut, ô Vierge ! Accordez-nous de jouir de la gloire que vous goûtez, de contempler au milieu des cieux les joies enivrantes des saints, et d'entendre les divins cantiques qui s'élèvent en présence du trône de Dieu.

Salut, ô Vierge unique, Mère véritable du salut, Auteur de la lumière qui brille à nos yeux, Mère de celui dont Dieu seul est le Père !

Salut, ô Vierge qui apaisez la mer frémissante de ce monde ! Que Jésus endormi sur le navire s'éveille par vos soins empressés.

Salut, Vierge digne de nos hommages ! En présence de votre Fils, sous l'éclat d'un vêtement enrichi d'un or inestimable, vous brillez d'une gloire qui ravit.

Salut, Vierge, lumière du monde ! C'est vous qui par un prodige inouï avez répandu sur la terre le fleuve du Verbe coulant du sein du Père en votre sein virginal.

Salut, Vierge, Mère de l'Agneau, Mère de Jésus le grand Roi, du Roi plein de miséricorde et de bénignité, du Roi digne des suprêmes honneurs !

Salut, Vierge d'une beauté unique ! Les rois habitants des cieux se sont assemblés et ont contemplé avec admiration l'éclat brillant de votre face.

Salut, ô Vierge ! Empêchez que l'âme qui vous aime et célèbre vos louanges ne soit rangée parmi les coupables en ces lieux où ils sont la pâture de la mort.

Salut, ô Vierge, éclat du printemps ! En vous se trouve la beauté de nos campagnes ; la céleste rosée s'est répandue sur vous sans réserve, et vous vous êtes épanouie en donnant un Sauveur à la terre.

Salut, Mère des orphelins ! Ayez pitié de ceux qui sont sous les coups du malheur. Éloignez de nous toute souillure et tout crime, vous dont la pureté surpasse la blancheur de la neige.

 

 

Immaculee-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Deuxième partie

 

Salut, ô Vierge par excellence, Vierge féconde comme l'olivier, vous qui avez offert à nos lèvres le fruit d'une fleur toute divine !

Salut, fille auguste de David, vous que le monde a célébrée, vous qui seule avez cherché Dieu dans la vérité sans jamais incliner vos regards vers le péché.

Salut, ô Vierge dont le voeu fut pour la terre une nouveauté ! Demandez que les bienfaits du ciel se répandent sur le monde entier, et faites qu'en tout temps nous sentions la puissance de votre secours.

Salut, ô Vierge, chaste colombe ! Faites que des sentiers fangeux de la terre je m'élance d'un vol rapide là où je trouverai un repos éternel.

Salut, ô Vierge ! Faites que, guidé par vous, je jouisse de la lumière des vivants, et que, ravi dans la cité céleste, j'y possède la vie qui doit toujours durer.

Salut, ô Vierge vraiment unique ! Fortifiez-moi de l'ombre de vos ailes ; que j'arrive par vous à cette demeure ravissante où se trouve la plénitude du repos et de la paix.

Salut, honneur de votre sexe, rejeton glorieux de Juda, Mère de celui qui vous donna le jour, fille de votre fils, maison de Dieu et temple du soleil !

Salut, ô Vierge, fleur brillante née de l'épine ! Ô Reine, accordez-nous l'objet de nos demandes. Venez à notre rencontre : offrez-nous votre main, et conduisez-nous vers les célestes hauteurs.

Salut, ô Vierge ineffable d'innocence ! Calmez en tout temps notre faim, apaisez notre soif en faisant couler dans nos âmes les eaux de l'auguste Trinité, en répandant en nous le vin de la componction.

Salut, fort de notre espérance ! Ô Vierge, souvenez-vous de moi ; vous, la plus excellente entre toutes les femmes, sauvez celui qui célèbre vos louanges.

Salut, ô Vierge, modèle de sincérité, vous dont l'espérance entière fut toujours en votre Créateur et jamais en ce monde, qui s'enfuit et disparaît !

Salut, ô Vierge dont la chair sut toujours dédaigner les vains plaisirs d'ici-bas, et dont l'esprit n'eut de désirs et de soupirs que pour le Seigneur !

Salut, ô Vierge dont le coeur fut toujours droit, Vierge dont nulle tache n'altéra jamais la beauté, alors même que vous donnâtes à la terre le fruit immaculé de votre sein !

Salut, ô notre vie, fille de Juda ! Soyez sensible aux voeux de mon coeur, afin qu'au jour où je reprendrai la cendre de mon corps, je puisse vous louer dans la céleste Sion.

Salut, ô Vierge semblable à l'or pur, qui avez passé à travers les feux de ce monde en conservant sans tache l'éclat de votre virginité !

Salut, ô Mère sans pareille, Mère de Dieu ! Priez le Seigneur de prendre en pitié ma misère et de me compter au nombre des justes.

Salut, ô Vierge toujours unie à Dieu ! Que votre main éloigne de moi tout malheur, que mes voies soient toujours prospères et que l'adversité me devienne favorable.

Salut, ô Vierge par qui le Seigneur s'est rendu pauvre et gémissant ! Par vous la douleur se dissipe et la pauvreté s'enfuit loin de nous.

Salut, ô Vierge, sanctuaire de Dieu ! Intercédez pour nous et apaisez sans retard la colère de votre Fils, vous dont la prière ne saurait être repoussée.

Salut, modèle de la virginité ! Soyez, ô Vierge ! mon soutien tout-puissant contre le péché, afin que je sois préservé des tourments éternels.

Salut, ô Vierge, vrai port de la vie, porte toujours close, jardin fermé, toison du véritable Gédéon, trône du vrai Salomon !

Salut, ô Vierge, dont les pieds toujours purs ont ignoré les sentiers du vice ! Affermissez ceux qui chancellent, relevez ceux qui sont tombés, soutenez ceux qui marchent avec fermeté.

Salut, honneur de notre loi, étoile radieuse du matin, aurore du vrai soleil ! Daignez intercéder en tout temps pour nous.

Salut, ô Vierge, objet de nos louanges ! Donnez-nous de pouvoir contempler sans crainte Jésus au jour de ses jugements, et pendant la durée éternelle de son règne.

Salut, ô Vierge féconde ! Affermissez les coeurs errants, purifiez les coupables et rendez-nous pacifique ce Roi qui met un terme à la vie des rois.

Salut, ô Vierge, repos de Dieu ! Rendez-moi les jours antiques et la lumière de la patrie céleste, dont m'a privé la faute d’Ève.

Salut, ô Vierge, qui avez demandé que du sanctuaire de votre sein virginal, le véritable pain des anges allât se reposer sur la bouche du pécheur !

Salut, ô temple immaculé, vous dont le coeur dépouillé du monde ne permit jamais au siècle d'imprimer en lui le souffle le plus léger !

Salut, Vierge, remède de la terre ! Préparez et offrez-nous le breuvage du salut, mesurez-nous les pleurs selon la multitude de nos iniquités.

Salut, ô Vierge, la fleur de votre âge, vous qui avez reçu du haut des cieux le miel et la manne de toute suavité, et qui en avez fait présent à la terre !

Salut, ô Vierge ! Mettez en fuite la mort. Salut de ceux qui sont tombés, sauvez les pécheurs et faites-les entrer en partage avec les enfants de Dieu.

Salut, ô Vierge admirable ! Nulle en ce monde ne peut vous être comparée. Non, entre toutes les femmes, il n'en est point de semblable à vous : votre grandeur est ineffable.

Salut, ô Vierge qui avez banni les larmes de cette vallée de tristesse ! Lancez des célestes hauteurs vos rayons sur la terre et sur toute l'étendue des mers.

Salut, ô terre vraiment féconde, généreuse Mère de Jésus, vous qui, demeurée étrangère à l'homme, avez vu naître un fils de votre sein par un prodige admirable !

Salut, vous qui êtes grande et petite à la fois, Mère et servante de Dieu, vous la Reine des reines, l'honneur du ciel et la louange de la terre !

Salut, ô Vierge, vie de ce monde ! Unissez-vous à votre Fils afin d'exaucer ma prière et de me rendre habitant de la cité de Dieu.

Salut, ô Vierge, jour de bonheur ! Mère sans tache, que par vous je sois délivré de la misère profonde dont si longtemps j'ai gémi.

Salut, ô Vierge ! Réjouissez-vous de l'empire que vous exercez dans les cieux ; que toute nation, que toute langue le confesse ; qu'il en soit ainsi à jamais.

Salut, ô Vierge dont le visage brille de la splendeur de son Créateur, dont le corps est tout lumineux et dont le coeur répand au loin son éclat !

Salut, ô Vierge, l'honneur de ce monde ! Que par vous le cours de mes jours se remplisse, et que la plénitude du salut devienne mon partage.

Salut, ô cèdre magnifique, Vierge semblable au palmier ! Vous surpassez en dignité tous les arbres du jardin de délices.

Salut, ô Vierge qui vous êtes revêtue de gloire, qui vous êtes ceinte avec éclat du Dieu qui vous donna la vie, en le couvrant des voiles d'une chair immaculée !

Salut, ô Vierge pleine de grâce ! Vous êtes entre toutes les femmes douce et brillante de beauté : daignez donc ne jamais me repousser loin de vous.

Salut, ô Vierge plus éclatante que le soleil, vous dont le Fils crée, pèse et soutient le monde, et en renferme les limites en sa main !

Salut, ô Vierge dont la vie est sans tache ! Faites qu'après avoir confessé sincèrement nos péchés, notre âme soit pure ; faites qu'en tout temps nous vous offrions nos hommages.

Salut, ô Vierge, toison couverte de la céleste rosée ! Vous êtes la bien-aimée du Sauveur ; votre coeur s'est fondu sous le souffle embrasé de Dieu.

Salut, Épouse du Roi suprême ! Chantez au Seigneur un cantique sacré ; accordez-nous le secours que nous implorons, de peur que la mort ne nous surprenne au milieu de nos crimes.

Salut, ô nuée bienfaisante, qui avez rétabli nos coeurs en proie à tant de maux, en leur communiquant le Dieu Sauveur !

Salut, ô Vierge ! Empressez-vous d'ouvrir sans retard ces portes que le premier homme a fermées, afin que nous puissions entrer sans obstacle.

Salut, ô Vierge que les traits de l'ennemi caché n'ont jamais atteinte ! Votre bonheur est sans réserve : jamais le souffle de l'injustice n'arriva jusqu'à vous.

 

 

Maria-Inmaculada-Palencia-parousie.over-blog.fr.JPG

 

 

Troisième partie

 

Salut, ô Vierge, astre du monde ! Vous êtes la maison, le toit, la montagne, le nid où Jésus, le passereau solitaire, a établi sa demeure.

Salut, ô Vierge par excellence, Mère toujours étrangère à l'homme ! Vous nous avez donné l'Auteur de la vie, celui dont la miséricorde est inaltérable.

Salut, ô Vierge, terre fertile ! Accordez à mes soupirs le pain que vous avez formé, et le vin qui est né de la vigne véritable.

Salut, Mère du vrai Joseph ! Qu'en tout temps il daigne protéger notre âme contre les horreurs de la faim. C'est par vous que nous espérons obtenir ce bienfait.

Salut, ô Vierge ! Accordez-moi l'unique objet de mes désirs, daignez me visiter par votre grâce bienfaisante et assurer ainsi mon salut.

Salut, ô Vierge, fontaine toujours fermée, vous dont le sein toujours immaculé a donné au monde un rédempteur, et un sauveur aux opprimés !

Salut, ô Vierge ! Demandez que mon coeur se trouve en tout temps préparé ; qu'à toute heure il se porte avec joie, allégresse et bonheur à tout le bien que vous m'offrez à accomplir.

Salut, ô Vierge, auteur de la vie ! Puissante souveraine, je crie vers vous du fond de ma misère et de ma pauvreté ; je crie vers vous, accablé de chagrins innombrables.

Salut, ô Vierge ! Ah ! ne permettez pas que les murs et les ruines de la sainte Sion se réparent sans notre concours ; faites que nous puissions servir à restaurer cette cité céleste.

Salut, ô Vierge dont le regard, la conduite, le maintien et toute la personne sont aux yeux de tous un modèle ravissant, un modèle où rien d'imparfait ne saurait apparaître !

Salut, ô Vierge, épouse de l'Agneau ! Je désire, ô Mère incorruptible, que votre main si bienfaisante et si pleine de félicité verse sur moi ses bénédictions.

Salut, ô Vierge née pour le bonheur du monde ! Daignez, pour empêcher notre chute au fond de l'abîme, nous conduire vous-même au port, où le soleil éternel apparaît radieux.

Salut, ô Vierge que, dans la sincérité de mon cœur, j'espère avoir toujours pour protectrice de ma vie, vous que je reconnais pour la Mère de mon Dieu !

Salut, ô Vierge remplie d'allégresse ! Que par vous je trouve place dans l'assemblée des élus bienheureux, dans la terre des vivants.

Salut, ô Vierge, tige toujours verdoyante, rayon de miel, fontaine et coupe à la fois, vous qui avez offert au monde, pour rassasier sa soif, le Prophète par excellence !

Salut, ô Vierge, tige de Jessé ! Donnez-nous d'habiter avec vous afin que, dans les siècles éternels, nous chantions vos louanges avec l'amour que nous vous devons.

Salut, Vierge glorieuse ! Vierge puissante, mettez en moi la vertu, et commandez qu'en tout temps il me soit donné de contempler votre beauté.

Salut, ô Vierge ! Enseignez-moi, dans le silence de mon âme, la bonté, la sagesse et la science céleste.

Salut, ô Vierge vraiment pleine de douceur ! Sauvez-moi, je vous en prie, des peines de ce pesant exil et des tourments éternels.

Salut, ô Mère toujours pure ! C'est vers vous que j'élève mes regards et mon coeur, afin d'avoir part aux consolations dont votre pitié est prodigue envers tous ceux que le malheur oppresse.

Salut, ô Vierge, lumière des justes ! Vous qui êtes entrée glorieuse dans le palais céleste, et y avez pris place pour y régner en souveraine !

Salut, ô vous à qui le Roi et le Dominateur suprême des cieux a donné, par un pacte éternel, la puissance sur toute créature.

Salut, Vierge bénie, que jamais le vain torrent des choses de la terre, ni la rosée passagère, ni la fleur sitôt flétrie de ce monde n'entraînèrent au mal !

Salut, montagne sublime de Sion, Vierge élevée d'une manière ineffable ! Dans les cieux, vous avez tout pouvoir, tout droit et tout empire.

Salut, ô Vierge sur qui le souffle céleste s'est abaissé, et que son influence a fécondée en vous faisant produire un fruit tout spirituel, Jésus, la fleur de votre virginité !

Salut, pleine de grâce, maison ornée de sept colonnes, temple construit par la main de Dieu, et dont la sainteté ne souffrit jamais la moindre atteinte !

Salut, tige de la vigne véritable ! Faites, ô Vierge ! que durant les jours éternels, je contemple les biens de la sainte Sion, et que je sois dans l'abondance de ses félicités.

Salut, ô Vierge, étoile de la mer ! Donnez-moi la force, enseignez-moi à combattre, dirigez mes coups vers leur but et ne permettez pas que je sois jamais vaincu.

Salut, ô Vierge, espérance des humains ! Apaisez les tempêtes et calmez les flots agités, afin que, surmontant les vagues de ce monde, nous puissions échapper à l'abîme.

Salut, ô Vierge dont la pensée ne fut jamais la proie d'une vaine arrogance ou d'un orgueil insensé !

Salut, ô Vierge, Reine du ciel ! Dieu a choisi votre coeur pour y habiter seul et sans partage ; c'est là qu'il se plaît à jouir de son repos.

Salut, ô Vierge, vase rempli de parfums embaumés ! Nous vous supplions de répandre sur la frange de notre vêtement l'abondance de vos saintes essences.

Salut, ô Vierge dont les mains se sont élevées pour offrir à Dieu l'encens si pur de vos prières, à ce Dieu dont vous êtes la Mère !

Salut, ô Vierge toute de piété ! Donnez-moi de chanter vos louanges durant la vie et après la mort avec un cœur vraiment dévoué, avec un amour toujours pur.

Salut, Ciel spirituel, suprême hauteur intellectuelle ! Vous êtes la montagne demeurée intacte, vous êtes le jardin des délices célestes.

Salut, ô Mère vierge véritable ! Enseignez-moi à me souvenir toujours de Sion dans la sincérité de mon âme, à ne jamais reposer mes pensées sur ce monde.

Salut, Mère du nouvel Adam ! Faites, je vous en conjure, que je puisse échapper à sa juste vengeance ; veuillez plaider ma cause au jour de sa colère.

Salut, Mère de charité ! Que par vous, la nuit de notre aveuglement soit éclairée comme le jour, et que tout malheur soit éloigné de nous.

Salut, Vierge digne d’être annoncée au monde, ne permettez pas que mes efforts soient supplantés ; dirigez mes pas, de peur qu'ils ne m'entraînent à l'abîme.

Salut, ô Vierge, coeur divinement orné ! Empêchez que jamais ma bouche ne s'ouvre pour excuser mes crimes ; apprenez-moi à refréner ma langue.

Salut, ô Vierge ! Accordez-moi, au sortir des chagrins de ce monde, de contempler la face de Jésus, cette face plus brillante que le soleil.

Salut, fille auguste des rois ! Ô Vierge, sauvez, comme vous l'avez fait jusqu'alors, celui qui fuit vers vous ; sauvez celui qui se prosterne en votre présence.

Salut, arbre entouré de soins admirables, Vierge objet de louanges sans nombre, en qui Dieu ne trouva rien à reprendre lorsqu'il s'abaissa jusqu'à vous !

Salut, ô Vierge qui avez allaité la suave lumière dont vous fûtes enivrée, et qui, rame fixée dans les cieux, simple étoile, avez donné au monde le soleil qui l'éclaire.

Salut, ô Vierge qui portez un raisin qui calme la soif de la terre, qui rend la lumière aux aveugles et la liberté à ceux qui sont dans l'esclavage !

Salut, ô Vierge heureuse dont la lumière toujours inaltérable se répand pour jamais sur les campagnes de l'Église par sept étoiles pleines de sérénité !

Salut, puissante Reine de l'univers, convive de la table de Dieu ! Faites qu'assis à vos côtés, je participe à son banquet céleste.

Salut, ô Vierge d'innocence ! La lune en votre présence voit sa clarté s'évanouir ; les étoiles palissent, et le soleil couvre d'un voile ses rayons.

Salut ô Vierge ! Vous êtes dans la joie, et votre gloire est remplie d'allégresse à la vue des vertus sans nombre dont le parfum embaume le sanctuaire de votre âme.

Salut, astre par excellence ! Salut, Mère auguste de mon Dieu ! Vous êtes digne d'être chantée d'une manière admirable durant les siècles éternels. Ainsi soit-il.

 

 

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 23:36

Alexei-Lvov-3-parousie.over-blog.fr.jpg

Alexeï Fiodorovitch Lvov

Алексе́й Фёдорович Львов

né le 25 mai 1798 à Tallinn

(Empire russe, actuelle capitale de l’Estonie)

mort le 16 décembre 1870 à Roman

(Empire russe, actuelle Kaunas, Lituanie)

Соколов П.Ф. Портрет А.Ф. Львова

Portrait de A. F. Lvov, par P. F. Sokolov

 

 

Gif-Russie-parousie.over-blog.fr.gif

 

Alexeï Lvov a notamment composé la musique de l'ancien hymne national impérial russe, pour le jour de la fête du tsar Nicolas Ier, le 6 décembre 1833.

Cet hymne s’appelle : « Бо́же, Царя́ храни́! », "Que Dieu sauve le Tsar !", ou "Hymne des Tsars", ou "Dieu protège le Tsar !" ("God Save the Tsar!", "¡Dios salve al Zar!", "Bosche, Zarja chrani!", "Deus, salve o Tsar!", "فليحفظ الله القيصر")

La 1ère version de cet hymne avait été écrite en 1815 par Vassili Andreïevitch Joukovski (Васи́лий Андре́евич Жуко́вский), utilisant comme musique l’air de l’hymne anglais "God Save the Queen".

La composition originale d’Alexeï Lvov en 1833 a conservé les paroles de Vassili Joukovski. 

 

Gif-Russie-2-parousie.over-blog.fr.gif

 

 

 

 

En 1840, Alexeï Lvov a composé la musique « Pomiani mia, gospodi », c’est-à-dire « Souviens-toi, Seigneur » (« помяни мя, Господи »), ou "Pomiani minia, gospodi" ("помяни меня, Господи"), inspirée de l’Évangile selon Luc, chapitre 23, verset 42 :

 

42 Et il dit à Jésus : Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne.

43 Jésus lui répondit : Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.

 

Luc 23 : 42-43 (Louis Segond)

 

 

42 И сказал Иисусу: помяни меня, Господи, когда приидешь в Царствие Твое!

43 И сказал ему Иисус: истинно говорю тебе, ныне же будешь со Мною в раю.

 

От Луки 23 : 42-43, Russian Synodal Version (RUSV)

 

 

42 Et dicebat: “Iesu, memento mei, cum veneris in regnum tuum”.

43 Et dixit illi: “Amen dico tibi: Hodie mecum eris in paradiso”.

 

Evangelium secundum Lucam 23:42-43

 

 

42 And he said unto Jesus, Lord, remember me when thou comest into thy kingdom.

43 And Jesus said unto him, Verily I say unto thee, To day shalt thou be with me in paradise.

 

King James Version: Luke Chapter 23, 42-43

 

 Gif-Russie-3-parousie.over-blog.fr.gif

 

 

"Si nous n’aimions pas le Coeur de Jésus,

qui aimerions-nous donc ?"

 

Jean Baptiste Marie Vianney

Saint Curé d’Ars

 

 

Notre-Pere-russe----------parousie.over-blog.fr.jpg

Отче наш - Notre Père en Russe

 

 

 

Молитвы на русском языке

Prières en Russe

Russian Prayers

 

 

 

 

 

Œuvre religieuse d'Alexeï Lvov : « Вечери Твоея тайныя »

 ("De Ta Cène Mystique, "Of Thy Mystical Supper"),

qui a également composé : « Иже херувимы »

 ("Hymne des Chérubins")

 

 

Alexei-Lvov-4-parousie.over-blog.fr.jpg

Тыранов А. В. Портрет композитора А.Ф. Львова

Portrait du compositeur A. F. Lvov, par A. V. Tiranov

 

 

 

Ave-Maria-russe-parousie.over-blog.fr.jpg

Аве Мария - Je Vous salue Marie en Russe

 

 

 

Russian Rosary Prayers

Святой Розарий на русском языке

Prières du Rosaire en Russe

 

 

 

Icone-russe-Nativite-----------------parous.jpg

Рождество Христово - Nativité

 

 

 

 

 

 

Alexeï Lvov - Concerto pour violon

 

 

 

 

 

 

Alexei-Lvov-5-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Je-Vous-salue-Marie-russe-orthodoxe-parousie.over-blog.fr.gif

Аве Мария в Православной

Ave Maria orthodoxe

 

 

 

Icone-Marie-et-Jesus-------parousie.over-blog.fr.jpg

Богоматеринство - Marie, Mère de Dieu

Théotokos Θεοτόκος

 

 

 

Alexeï Lvov - Concerto pour piano

 

 

 

Alexei-Lvov-6-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Alexeï Lvov - ирмосы Воскресение

 

 

 

Alexei-Lvov-7-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

"Slovo Zhizny" Holy Bible

New Russian Translation

 

 

Alexei-Lvov-8-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Russian New Testament

Easy-to-Read Version

 

 

Alexei-Lvov-9-parousie.over-blog.fr.jpg

Портрет А. Ф. Львов (Васи́лий Андре́евич Тропи́нин)

Музей В. А. Тропинина (Москва)

Alexeï Lvov à l'âge de 25 ans, en 1823

Peinture de Vassili Tropinine

Musée Tropinine de Moscou

 

 

Alexeï Lvov - Opéra Ondine

 

 

 

Alexei-Lvov-parousie.over-blog.fr.jpg

Автор изображения Смирнов (лит.)

Auteur de l'image Smirnov (Lit.) 

 

 

Soiree-musicale-a-Lvov-Lithographie-1840-parousie.over-bl.jpg

Музыкальный вечер у Львова (квартет М.Ю.Виельгорского)

Литография П.Рорбаха. 1840-е

Soirée musicale à Lvov (quatuor M. You. Viélgorskogo)

Lithographie P. Rorbaha, dans les années 1840

 

 

 

Alexeï Lvov - Hymne des Tsars

 

 

 

Alexei-Lvov-2-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Compositions pour violon et piano

 

 

 

------------------------parousie.over-.jpg

Музыкальный текст гимна, писанного рукою Львова

Partition manuscrite de l'Hymne des Tsars, d'Alexeï Lvov

 

 

 

 

 

 

Icone-Naissance-Jesus-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Alexeï Lvov - Le Duel, Op.8 pour violon et violoncelle

 

 

Russian Bible

Synodal Version

 

 

Tombe-d-Alexei-Lvov-parousie.over-blog.fr.JPG

Aleksejaus Lvovo ir jo žmonos kapai Pažaislio vienuolyno kapinėse

Могилы Алексея Фёдоровича Львова и Прасковьи Агеевны Львовой

(урождённая Абаза) на кладбище в Пажайслисском монастыре

Pierres tombales d'A. F. Lvov et de sa femme Praskovia Lvova

(née Abaza)enterrés dans le cimetière du

Monastère de Pažaislis de Kaunas (Lituanie) 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 13:29

Luca-Signorelli-L-Immaculee-Conception-parousie.over-blo.jpg

L’Immaculée de la promesse et des prophéties (~ 1523)

Hauteur : 217 cm (85.4 in) - Largeur : 210 cm (82.7 in)

Musée diocésain de Cortone (Toscane - Italie)

Immacolata Concezione (Museo Diocesano di Cortona)

Luca d'Egidio di Ventura dit Luca Signorelli

 né vers 1445 à Cortone, mort le 16 octobre 1523 à Cortone

 

 

Blason-Cortona-Stemma-parousie.over-blog.fr.png

 

 

"Vous êtes bénie entre les femmes,

et le fruit de vos entrailles est béni."

 

Luc 1 : 42 (Bible Crampon)

 

 

Gif-Italie-parousie.over-blog.fr.gif

 

 

Cantico di Maria

Magnificat

 

46 E Maria disse: «L’anima mia magnifica il Signore,

47 e lo spirito mio esulta in Dio, mio Salvatore,

48 perché egli ha guardato alla bassezza della sua serva. Da ora in poi tutte le generazioni mi chiameranno beata,

49 perché grandi cose mi ha fatte il Potente. Santo è il suo nome,

50 e la sua misericordia si estende di generazione in generazione su quelli che lo temono.

51 Egli ha operato potentemente con il suo braccio: ha disperso quelli che erano superbi nei pensieri del loro cuore,

52 ha detronizzato i potenti e ha innalzato gli umili,

53 ha colmato di beni gli affamati e ha rimandato a mani vuote i ricchi.

54 Ha soccorso Israele, suo servitore, ricordandosi della misericordia,

55 di cui aveva parlato ai nostri padri, verso Abraamo e verso la sua discendenza per sempre».

 

Luca 1:46-55 (Nuova Riveduta 2006)

 

Magnificat (Cantique de Marie), Luc 1

 

Luke 1, Lucas 1, Κατά Λουκάν Ευαγγέλιον 1

 

 

Gif-Italie-3-parousie.over-blog.fr.gif

 

 

Luca-Signorelli-Comunione-con-gli-apostoli-Cortona-parousie.jpg

Comunione degli Apostoli (1512)

Communion des Apôtres

Luca Signorelli

 

 

 

"Je me lèverai et j'irai à mon père, et je lui dirai :

Mon père, j'ai péché contre le ciel et envers toi"

 

Luc 15 : 18 (Bible Crampon)

 

 

 

Damnes-Dannati-Luca-Signorelli-parousie.over-blog.fr.jpg

Dannati all'Inferno (Cappella di San Brizio, Duomo di Orvieto)

Damnés en Enfer (1499-1502)

Chapelle de San Brizio (Cathédrale d'Orvieto)

Luca Signorelli

 

 

 

« Ils dirent tous : "Tu es donc le Fils de Dieu ?"

Il leur répondit : "Vous le dites : je le suis." »

 

Luc 22 : 70 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca Signorelli,Cappella di San Brizio,parousie.over-blog.f

Dannatio all'Inferno (dettaglio)

Damnés en Enfer (détail) 

 

 

 

     « Au même moment, il tressaillit de joie par l'Esprit-Saint,

et il dit : "Je vous bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre,

de ce que vous avez caché ces choses aux sages et aux prudents,

et les avez révélées aux simples. Oui, Père, car tel fut votre bon plaisir." »

 

Luc 10 : 21 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-Signorelli-dannati-all-inferno-parousie.over-blog.fr.jpg

Dannatio all'Inferno (dettaglio)

Damnés en Enfer (détail)

 

 

 

"Le baptême de Jean était-il du ciel, ou des hommes ?"

 

Luc 20 : 4 (Bible Crampon) 

 

 

 

Luca-Signorelli-flagellazione-flagellation-parousie.over-bl.jpg

Stendardo della Flagellazione (1475)

Étendard de la Flagellation

Luca Signorelli

Peinture sur bois à la détrempe ("a Tempera") 84×60 cm

Pinacothèque de Brera (Milan)

Pinacoteca di Brera, Milano

 

 

 

"Nul domestique ne peut servir deux maîtres :

car ou il haïra l'un et aimera l'autre,

ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre.

Vous ne pouvez servir Dieu et la Richesse."

 

Luc 16 : 13 (Bible Crampon)

 

 

 

Signorelli-Martirio-di-San-Sebastiano-parousie.over-blog.fr.jpg

Martirio di San Sebastiano (1498)

Martyre de Saint-Sébastien

Luca Signorelli

 

 

 

"C'est par votre constance que vous gagnerez vos âmes."

 

Luc 21 : 19 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-Signorelli-Anticristo-Antechrist-parousie.over-blog.f.jpg

Predica e fatti dell'Anticristo (1499-1502)

Sermon et faits de l'Antéchrist

(Fra Angelico et Luca Signorelli sont en bas à gauche)

Cappella di San Brizio, Duomo di Orvieto

 

 

 

« Connaissant leurs réflexions, il leur dit :

"Tout royaume divisé contre lui-même va à la ruine

et les maisons tombent l'une sur l'autre." »

 

Luc 11 : 17 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-Signorelli--Compianto-sul-Cristo-morto-parousie.over-b.jpg

Compianto sul Cristo morto (1502)

Lamentations sur le Christ mort

Luca Signorelli

Museo Diocesano di Cortona

 

 

 

"Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée,

trouvera veillant ! Je vous le dis en vérité, il se ceindra,

les fera mettre à table et passera pour les servir."

 

Luc 12 : 37 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-Signorelli--Il-Polittico-di-Arcevia-parousie.over-blog.jpg

Polittico di Arcevia (1507)

Polyptyque d'Arcevia

Luca Signorelli

Collegiata di San Medardo di Arcevia (AN)

 

 

 

"Et tous furent pris de stupeur et ils glorifiaient Dieu,

et ils furent remplis de crainte, disant :

" Nous avons vu aujourd'hui des choses merveilleuses."

 

Luc 5 : 26 (Bible Crampon) 

 

 

 

 Luca-Signorelli-Resurrezione-Resurrection-parousie.over-bl.jpg

Resurrezione della carne

Résurrection de la chair

Luca Signorelli

Cappella di San Brizio, Duomo, Orvieto

 

 

 

"Il n'est point ici, mais il est ressuscité.

Souvenez-vous de ce qu'il vous a dit,

lorsqu'il était encore en Galilée"

 

Luc 24 : 6 (Bible Crampon)

 

 

 

Signorelli-Crucifixion-et-Marie-Madeleine-parousie.over-blo.jpg

Crocifisso con la Maddalena (1502-1505)

Crucifixion avec Marie-Madeleine

Luca Signorelli

 

 

 

"Mais ils insistaient avec de grands cris,

demandant qu'il fût crucifié,

 et leurs cris allaient grandissant."

 

Luc 23 : 23 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-Signorelli-Couronnement-de-Marie-parousie.over-blog.fr.jpg

Couronnement de Marie

Luca Signorelli

 

 

 

"Et toute chair verra le salut de Dieu."

 

Luc 3 : 6 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-Signorelli-Archange-Gabriel-parousie.over-blog.fr.jpg

Archange Gabriel

Luca Signorelli 

 

 

 

"Mais, quand tu donnes un festin, invite des pauvres,

des estropiés, des boiteux, des aveugles"

 

Luc 14 : 13 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-Signorelli-Pentecoste-Pentecote-parousie.over-blog.fr.jpg

Pentecoste

Pentecôte

Luca Signorelli

 

 

 

"L'enfant croissait et se fortifiait, étant rempli de sagesse,

et la grâce de Dieu était sur lui."

 

Luc 2 : 40 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-Signorelli-Madonna-Jesus-Saints-Anges-parousie.over-b.jpg

Luca Signorelli

 

 

 

« L'ayant vue, Jésus l'appela et lui dit :

"Femme, tu es délivrée de ton infirmité." »

 

Luc 13 : 12 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-Signorelli-madonna-col-bambino-e-santi-parousie.over-b.jpg

Madonna col Bambino e santi (1519-1523)

La Vierge avec l'Enfant et les saints

Luca Signorelli

Museo statale d'arte medievale e moderna di Arezzo

 

 

 

"Il est, en effet, plus aisé pour un chameau

de passer par le trou d'une aiguille,

que pour un riche d'entrer dans le royaume de Dieu."

 

Luc 18 : 25 (Bible Crampon)

 

 

 

Signorelli-flagellazione-Venezia-parousie.over-blog.fr.jpg

Flagellazione di Gesù (1505)

Flagellation

Luca Signorelli

 

 

 

"Qui n'est pas avec moi est contre moi,

et qui n'amasse pas avec moi disperse."

 

Luc 11 : 23 (Bible Crampon)

 

 

 

Signorelli-Trinite-Vierge-et-Saints-parousie.over-blog.fr.jpg

Luca Signorelli

 

 

 

« Puis il leur dit : "Où est votre foi ?"

Saisis de crainte et d'étonnement, ils se dirent les uns aux autres :

"Quel est donc celui-ci, qu'il commande

même au vent et à l'eau, et qu'ils lui obéissent ?" »

 

Luc 8 : 25 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-Signorelli-separazione-delle-anime-parousie.over-blog-jpg

Separazione delle anime

Jugement Dernier, séparation des âmes

Luca Signorelli

Cappella di San Brizio

 

 

 

"Je vous le dis en effet, parmi les fils de la femme,

nul n'est plus grand que Jean ;

mais le plus petit dans le royaume de Dieu

est plus grand que lui. "

 

Luc 7 : 28 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-Signorelli--Pala-di-Sant-Onofrio-parousie.over-blog.fr.jpg

Pala di Sant'Onofrio (1484)

Retable de Sant'Onofrio

Luca Signorelli

Museo capitolare della Cattedrale, Perugia

 

 

 

"Car le Fils de l'homme est venu chercher

et sauver ce qui était perdu."

 

Luc 19 : 10 (Bible Crampon)

 

 

 

Signorelli-Marie-et-Enfant-parousie.over-blog.fr.jpg

Madonna col Bambino tra ignudi (1490)

Galleria degli Uffizi (Firenze)

Vierge et l'Enfant parmi les nus

Galerie des Offices (Florence)

Luca Signorelli

 

 

 

"Quand il fut jour, il appela ses disciples,

et il choisit douze d'entre eux,

à qui il donna le nom d'apôtres"

 

Luc 6 : 13 (Bible Crampon) 

 

 

 

Signorelli-mise-au-tombeau-parousie.over-blog.fr.jpg

Deposizione di Cristo

Le Christ descendu de la Croix

Luca Signorelli

 

 

 

"Et comme il approchait, le démon le jeta par terre et l'abattit.

Mais Jésus commanda avec force à l'esprit impur

et guérit l'enfant, et il le rendit à son père."

 

Luc 9 : 42 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-Signorelli--San-Benedetto-Saint-Benoit-parousie.over-.jpg

San Benedetto rimprovera due monaci che hanno violato la Regola

Storie di san Benedetto di Monte Oliveto Maggiore (1497-1498)

Abbazia di Monte Oliveto Maggiore

"Vie de Saint-Benoît"

Saint-Benoît blâme deux moines qui ont enfreint la Règle

Abbaye territoriale Santa Maria de Monte Oliveto Maggiore

Luca Signorelli et Giovanni Antonio Bazzi, dit "Il Sodoma"

 

 

 

« Mais il leur dit : "Il faut que j'annonce aussi aux autres villes

la bonne nouvelle du royaume de Dieu,

car j'ai été envoyé pour cela." »

 

Luc 4 : 43 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-signorelli-adorazione-dei-pastori-parousie.over-blog.f.jpg

Adorazione dei pastori (1496)

Adoration des bergers

Luca Signorelli

National Gallery (London)

 

 

 

« Et quand il pécherait contre toi sept fois le jour,

et que sept fois il revienne à toi, disant :

"Je me repens", tu lui pardonneras. »

 

Luc 17 : 4 (Bible Crampon)

 

 

 

Luca-Signorelli-annunciazione-di-Volterra-1491-parousie.ove.jpg

Annunciazione (1491)

Annonciation

Luca Signorelli

Pinacoteca e museo civico di Volterra

 

 

 

Gif-Italie-2-parousie.over-blog.fr.gif

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 18:55

Sebastien-Cauet-fin-du-monde-21-decembre-2012-parousie.ov.jpg

Sébastien Cauet

né le 28 avril 1972 à Laon (Aisne - Picardie)

 

 

 

Faire n'importe quoi avant la "fin du monde" (ou plutôt la "fin des temps", quelle qu'en soit la date, que tout le monde ignore, en dehors de notre Père), c'est exactement le contraire qu'il faut faire !

Faites de votre âme un jardin magnifique en y arrachant les mauvaises herbes au fur et à mesure, et mettez les bouchées doubles peu avant la floraison, peu avant la récolte.

Illuminez ce jardin du soleil de votre amour, en l'arrosant de la rosée quotidienne de vos vertus.

 

 

Oh-je-l-aime-Mon-Dieu-je-Vous-aime--parousie.over-blog.fr.jpg

"Oh je L'aime !... Mon Dieu, je Vous aime !"

Dernières paroles de Sainte Thérèse de Lisieux

avant de rejoindre Jésus, le temps d'une extase et d'un Credo

 


Ni méthode Cauet, ni méthode Coué ! 

 


Pour les non-croyants, faites un calcul simple : vous avez une chance sur 2 de tout miser sur Dieu et de ne pas vous tromper. Si vous Lui ouvrez votre coeur et votre esprit, si vous Le respectez et même si, par Sa Grâce, vous apprenez à L'aimer et à L'adorer ; si vous faites l'effort de faire le bien et de fuir le mal, vous aurez tout à y gagner, et donc rien à perdre. Vous êtes donc promis à la félicité éternelle du Jardin d'Éden, au-delà de votre imagination.

Dans le cas contraire, vous serez dans un grand chaos spirituel sur cette terre, et vous n'aurez que d'amers regrets au jour du Jugement, en paraissant devant un Dieu qui n'est qu'Amour et qui n'a jamais cessé de vous tendre les bras, avec longanimité, pour votre bonheur.

La mort totale de l'être qui quitte physiquement cette terre n'aurait aucun sens : "Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ?" (Jean 11 : 25-26, Bible Louis Segond).

 

Patrick

 

 

J-ai-soif-Jacques-Gauthier-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

"Veillez donc, puisque vous ne savez

ni le jour, ni l'heure."

 

Matthieu 25 : 13 (Louis Segond)   

 

 

Vidéo déconseillée aux enfants et aux oreilles chastes ! 

 

 

 

Image-breviaire-faite-par-Therese-de-Lisieux-vers-1885-p.jpg

 

 

34 Il leur dit : Mon âme est triste jusqu'à la mort ; restez ici, et veillez.

37 Et il vint vers les disciples, qu'il trouva endormis, et il dit à Pierre : Simon, tu dors ! Tu n'as pu veiller une heure !

 

38 Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation ; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible.

 

Marc 14 : 34, 37-38 (Louis Segond). Voir aussi Matthieu 26 : 40

 

 

Saint-Pere-Jean-Paul-II-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

2 Sois vigilant, et affermis le reste qui est près de mourir ; car je n'ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant mon Dieu.

3 Rappelle-toi donc comment tu as reçu et entendu, et garde et repens-toi. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi.

 

Apocalypse 3 : 2-3 (Louis Segond)

 

 

Fresque-Therese-de-Lisieux-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 15:17

Boileau-Hyacinthe-Rigaud-1704-parousie.over-blog.fr.jpg

Nicolas Boileau-Despréaux

né le 1er novembre 1636 à Paris

mort le 13 mars 1711 à Paris

Tableau de Hyacinthe Rigaud (1704)

 

 

 

 

Nicolas Boileau

Épitres (1669-1698)

Épitre XII "À L’ABBÉ RENAUDOT"(1695)

Extrait

 

"... Souvent le cœur qui l’a ne le sait pas lui-même :

Tel craint de n’aimer pas, qui sincèrement aime ;

Et tel croit au contraire être brûlant d’ardeur,

Qui n’eut jamais pour Dieu que glace et que froideur.

C’est ainsi quelquefois qu’un indolent mystique,

Au milieu des péchés tranquille fanatique,

Du plus parfait amour pense avoir l’heureux don,

Et croit posséder Dieu dans les bras du démon.

Voulez-vous donc savoir si la foi dans votre âme

Allume les ardeurs d’une sincère flamme ?

Consultez-vous vous-même. A ses règles soumis,

Pardonnez-vous sans peine à tous vos ennemis ?

Combattez-vous vos sens ? domptez-vous vos faiblesses ?

Dieu dans le pauvre est-il l’objet de vos largesses ?

Enfin dans tous ses points pratiquez-vous sa loi ?

Oui, dites-vous. Allez, vous l’aimez, croyez-moi.

Qui fait exactement ce que ma loi commande,

A pour moi, dit ce Dieu, l’amour que je demande..."

 

 

Boileau-L-Art-Poetique-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

"Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage,

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage :

Polissez-le sans cesse et le repolissez ;

Ajoutez quelquefois, et souvent effacez."

 

Nicolas Boileau, "L’Art Poëtique", Chant Premier (1674)

Paragraphe commençant par "Travaillez à loisir"


 

 

Partager cet article
Repost0