Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • IHS. Parousie, blog de Patrick ROBLES
  • : Prières, neuvaines, poèmes, religion chrétienne
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES le Franc-Comtois
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)
  • O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions. Ps 51 (50)

Translation. Traduzione

LE MONDE

 

Notre-Dame-de-Lourdes-gif-water-reflect-parousie.over-blog-gif

 

Vie des Saints

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 Chapelles virtuelles bénies

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Gif-Weborama.gif

 

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 


Agrandir le plan

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Veni Sancte Spiritus

 

Logo-MessesInfo--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Patrick Robles

Créez votre badge

Visites

 


Icone-Toast.png

Facebook Fan Club

9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 20:21

 

 

 

Prière à Notre-Dame des Grâces

 

"1. Ô Céleste Trésorière de toutes les Grâces, Mère de Dieu et Marie ma Mère, Vous êtes la Fille du Père É ternel, Vous tenez en main Sa Puissance : je Vous en supplie, prenez en pitié mon âme et accordez-moi la Grâce que je Vous demande si ardemment.


Je vous salue, Marie.

 


2. Ô Miséricordieuse Dispensatrice des Grâces divines, Très Sainte Vierge Marie, Vous êtes la Mère de l' Éternel Verbe Incarné qui Vous a couronnée de Son immense Sagesse : regardez la grandeur de ma douleur et accordez-moi la Grâce dont j'ai tant besoin.


Je vous salue, Marie.

 


3. Ô très Aimante Dispensatrice des Grâces divines, Épouse Immaculée de l'Éternel Esprit Saint, Très Sainte Vierge Marie, qui avez reçu de Lui un Cœur qui prend en pitié les malheurs humains et qui ne peut s'empêcher de consoler les affligés, hâtez-Vous de Vous occuper de mon âme et accordez-moi la Grâce que j'attends avec pleine confiance de Votre immense Bonté.


Je vous salue, Marie.

 


4. Oui, oui, Ô ma Mère, Trésorière de toutes les Grâces, Refuge des pauvres pécheurs, Consolatrice des affligés, Espérance de ceux qui désespèrent et Aide très puissante des chrétiens, je mets en Vous toute ma confiance et je suis certain que Vous m'obtiendrez de Jésus la Grâce que je désire ardemment, si elle doit servir au bien de mon âme.

 

Salve Regina."


 

Prière de Monseigneur Andrea Cesarano, Archevêque de Manfredonia, le 25 novembre 1946.

 

Notre-Dame des Grâces est particulièrement vénérée dans l'église "Santa Maria delle Grazie" des RR. PP. Capucins de San Giovanni Rotondo (Foggia), en Italie.

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Prières
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 23:17

Pelerinage-a-Notre-Dame-de-l-Osier-3--parousie.over-blog-jpg

Sanctuaire Notre-dame de l’Osier

Ancien hameau "Les Plantées"

Canton de Vinay, 38470 Notre-Dame-de-l'Osier

Isère, diocèse de Grenoble

 

 

Logo-commune-Notre-Dame-de-l-Osier.jpg

 

 

Messages et prières de cet article d’après le livre du Père Louis Toussaint Dassy, Oblat de Marie Immaculée : « Pèlerinage à Notre-Dame de l'Osier (Diocèse de Grenoble) par L.-T. D. (O.M.I.) », éditions « Chez Baratier Frères et Fils, libraires, imprimeurs de l’Évêché, 1837 », imprimé à Grenoble.

 

 

Abbe-Louis-Toussaint-Dassy--parousie.over-blog.fr.jpg

Abbé Louis Toussaint Dassy

1808-1888

Nommé à Notre-Dame de L’Osier en 1834

 

 

 

 

Dédicace de l'Abbé Dassy à Notre-Dame de l'Osier

Priere-et-louange-de-l-Abbe-L.T.-Dassy-a-Notre--copie-1.jpg

 

 

 

btn_geturs.gifbtn_viewall.gif

 

 

Paroles de la Sainte-Vierge :

 

« C’est ici ma demeure pour toujours ; je m’y fixerai parce que je l’ai choisie (1) ; là je comblerai de bénédictions les veuves et les orphelins ; je rassasierai d’un pain délicieux les pauvres qui recourront à moi (2) ; la gloire et les richesses spirituelles habiteront ma demeure (3), et mes bontés s’étendront de génération en génération sur tous ceux qui viendront m’y invoquer. »

 

pages 21-22.

 


Notes de l’auteur :

 

(1) « Hærequies mea in seculum seculi ; hic habitabo, quoniam elegi eam. Ps. Ch. 131, v. 11. »

 

(2) « Viduam ejus benedicens benedicam, pauperes ejus saturabo panibus. Ps. v. 13. »

 

(3) Gloria et divitiæ in domo ejus. Ps. ch. 111, v. 3.


Correspondances latines et traduction :

 

(1) « 14 Hæc requies mea in sæculum sæculi ; hic habitabo, quoniam elegi eam. » (Vulgate, Psaumes, chapitre 131, verset 14).

« 14 C'est mon lieu de repos à toujours ; J'y habiterai, car je l'ai désirée. » Psaume 132, verset 14 (Bible Louis Segond) ; en référence au verset 13 du Psaume 132 : « 13 Oui, l'Éternel a choisi Sion, Il l'a désirée pour sa demeure : »


(2) « 15 Viduam ejus benedicens benedicam ; pauperes ejus saturabo panibus. » (Vulgate, Psaumes, chapitre 131, verset 15).


« 15 Je bénirai sa nourriture, Je rassasierai de pain ses indigents ; ». Psaume 132, verset 15 (Bible Louis Segond).


(3) « 3 Gloria et divitiæ in domo ejus, et justitia ejus manet in sæculum sæculi. » (Vulgate, Psaumes, chapitre 111, verset 3).

« 3 Il a dans sa maison bien-être et richesse, Et sa justice subsiste à jamais. » Psaume 112, verset 3 (Bible Louis Segond).

 

Port-Combet-et-Notre-Dame-de-l-Osier-en-1649.jpg

 

Prières à Notre-dame de l’Osier

 

« O Marie ! si nous sommes reconnaissants de tant de marques d’amour, que vous êtes heureuse, vous, d’être la source de notre joie (4) ! Oui, toutes les nations, tous les chrétiens, et surtout ceux qui viendront vous prier à l’Osier, vous répéteront mille et mille fois que vous êtes leur mère, leur asile, leur espérance, leur vie ! O Marie ! qui dira les belles choses que vous opérez à l’Osier depuis que vous y régnez ? O Marie ! que votre tabernacle est ravissant en ce lieu !!! Mais hâtons-nous de poursuivre l’histoire de la dévotion à Notre-Dame de l’Osier et de montrer l’état actuel de ce célèbre pèlerinage. »

 

page 22.

 

“(4) Causa nostra laetitiae, refugium peccatorum, spes nostra, vita nostra (passim in lithurgia)” (Note de l’auteur).

 

Traduction : cause (source) de notre joie, refuge des pécheurs, notre espérance, notre vie (çà et là dans la liturgie).

 

 

Port-Combet-et-Notre-Dame-de-l-Osier-en-1657.jpg

 

 

Notre-Dame de l'Osier, Etoile Notre Dame n°191, novembre 2010

 

 

« … Déjà nous osons espérer que le triomphe de cette seconde maison pourra égaler le triomphe de la première (1). Daigne le Seigneur continuer à bénir les efforts de ceux qui se sont consacrés à ce glorieux ministère. Daigne aussi la très-sainte Vierge féconder par de nouvelles faveurs la source de miséricorde que son cœur a placée dans le sanctuaire de l’Osier.

Oui, nous vous le dirons, auguste Patronne de l’Osier, nous vous le dirons avec l’accent de la plus vive confiance, achevez vous-même ce que vous avez si bien commencé ; ni la volonté ni le pouvoir ne vous manquent (2) pour réaliser des prodiges de miséricorde. Si dons vous le pouvez, ô Marie, veuillez, nous vous en prions, ce que vous pouvez ; que votre puissance, ajouterons-nous avec saint Anselme, soit pour vous un motif de le vouloir ; vous êtes la souveraine de ce pieux sanctuaire, votre propre cité, dont tout le monde dit des choses admirables et magnifiques (3) ; oh ! heureux ceux qui vivent à l’ombre de cette cité mystérieuse ! nous savons que les flammes de votre charité n’ont pu être éteintes par les grandes eaux de l’impiété (4) ; au moment où votre trône paraissait le plus fortement ébranlé, votre front radieux a brillé d’un nouvel éclat, et vous avez reparu comme l’arc-en-ciel de réconciliation pour rappeler tout exprès votre antique alliance. Soyez bénie, Vierge sainte, soyez bénie par tous les siècles de la victoire que votre miséricorde a remportée sur nos infidélités ; soyez bénie de la nouvelle force que vous avez donnée à la montagne de Sion, désormais ferme, solide, et pour toujours inébranlable (5) ; votre triomphe raconté d’âge en âge aux pèlerins de l’Osier, les remplira de reconnaissance ; et en se prosternant à vos pieds, ô Marie ! ils diront et rediront sans cesse que vous êtes la gloire, la joie et l’honneur du sanctuaire où vous régnez (6). »

 

Pages 36-37.

 

 

Notes de l’auteur :

 

(1) « Magna est gloria domus istius novissimæ quam primæ. Aggæ., ch. 2, v. 10. »

 

(2) « Nec facultas, nec voluntas illi deesse potes. S. Bernard. »

 

(3) « Gloriosa dicta sunt de te, civitas Dei. Ps. 86, v. 3. »

 

(4) « Aquæ multæ non potuerunt extinguere caritatem. Cant. 7. 8. »

 

(5) « Mons Sion, non commovebitur in æternum. Ps. 124. 1. »

 

(6) « Tu gloria Jerusalem, tu lætitia Israël, tu honorificentia... Jud. 15. 20. »

 

 

Correspondances latines et traduction :

 

(1) On trouve aussi : « Magna erit gloria domus istius novissimæ plus quam primæ, dicit Dominus exercituum… » (Agg. II-10).

 

Traduction : « La gloire de cette dernière maison sera plus grande que celle de la première, dit le Seigneur des armées… » (Livre d’Aggée, chapitre II, verset 10).

 

(3) “3 Gloriosa dicta sunt de te, civitas Dei !” (Vulgate, Psaumes, chapitre 86, verset 3).

 

Traduction : « 3 Des choses glorieuses ont été dites sur toi, Ville de Dieu ! » Psaume 87, verset 3 (Bible Louis Segond).

 

(4) « 7 Aquæ multæ non potuerunt extinguere caritatem,

nec flumina obruent illam.

Si dederit homo omnem substantiam domus suæ pro dilectione,

quasi nihil despiciet eam.

8 Soror nostra parva,

et ubera non habet ;

quid faciemus sorori nostræ

in die quando alloquenda est ? »

(Vulgate, Cantique de Salomon, chapitre VIII, 7-8).

 

Traduction :

« 7 Les grandes eaux ne peuvent éteindre l'amour, Et les fleuves ne le submergeraient pas ; Quand un homme offrirait tous les biens de sa maison contre l'amour, Il ne s'attirerait que le mépris.

8 Nous avons une petite soeur, Qui n'a point encore de mamelles ; Que ferons-nous de notre soeur, Le jour où on la recherchera ? » Cantique des Cantiques 8 : 7-8 (Bible Louis Segond).

 

(5) « 1 Canticum graduum. [Qui confidunt in Domino, sicut mons Sion :

non commovebitur in æternum,

qui habitat

2 in Jerusalem.

Montes in circuitu ejus ;

et Dominus in circuitu populi sui,

ex hoc nunc et usque in sæculum. »

(Vulgate, Psaumes, chapitre 124, 1-2).

 

Traduction :

« 1 Cantique des degrés. Ceux qui se confient en l'Éternel Sont comme la montagne de Sion : elle ne chancelle point, Elle est affermie pour toujours.

2 Des montagnes entourent Jérusalem ; Ainsi l'Éternel entoure son peuple, Dès maintenant et à jamais. » Psaume 125 : 1-2 (Bible Louis Segond).

 

(6) « Toi, la gloire de Jérusalem, toi la joie d'Israël, toi qui es l'honneur de notre peuple. » Extrait du Cantique « Tota Pulchra Es », référence au Cantique des Cantiques, chapitre 4, verset 7 : « 7 Tu es toute belle, mon amie, Et il n'y a point en toi de défaut. » (Vulgate, Cantique de Salomon, chapitre 4, verset 7 : « 7 Tota pulchra es, amica mea, et macula non est in te. »).


Notre-Dame-de-l-Osier-vue-du-ciel.jpg

 

 

Pèlerinage à Notre-Dame de l'Osier

 

 

« ORAISON A NOTRE-DAME DE L’OSIER,

AU NOM DES PÈLERINS. »


« TRÈS-SAINTE Vierge, auguste Patronne de l’Osier, vous nous voyez prosternés à vos pieds dans ce saint lieu où vous avez déjà si souvent montré votre puissance et votre miséricorde. Venus de pays éloignés, pour vous demander des grâces spirituelles et même temporelles, nous nous trouvons réunis avec confiance autour de votre autel, à l’ombre de vos ailes. Si ce sanctuaire vous est cher, si vous aimez les hommages qu’on vous y offre, intéressez-vous à nous, ô Marie ! nous y avons été entraînés par le désir sincère de vous rendre tous les honneurs que vous méritez, et par l’attrait de vos précieux dons. Vous savez nos besoins, vous connaissez nos misères, ô Notre-Dame de l’Osier ! accordez-nous votre puissant secours, Nos pères ont espéré en vous, Souveraine de ce saint asile (1). Et vous les avez délivrés de tous les maux qui les accablaient ; ils ont crié vers vous, et leurs cris n’ont point été confondus ; vous les avez sauvés. Ah ! nous le disons avec joie : Vous êtes notre espérance depuis nos plus tendres années, dès le berceau (2). Nos mères nous ont, pour ainsi dire, déposés de leur sein dans le vôtre (3). Montrez donc, ô Marie ! que vous pour nous des entrailles maternelles, et daignez nous accorder aujourd’hui le gage d’amour que des enfants peuvent toujours espérer de leur mère. Pleins de reconnaissance pour vos bienfaits, nous nous empresserons de les faire connaître à nos familles : de retour dans nos demeures, nous les raconterons à nos frères (4), et, tous ensemble, nous vous bénirons à jamais, en attendant de pouvoir vous rendre dans le ciel de plus dignes actions de grâces. »

 

pages 130-131.

 

 

Notes de l’auteur :

 

(1) « Tu autem sancto habitas ; in te speraverunt patres nostri ; speraverunt, et liberasti eos ; ad te clamaverunt et salvi facti sunt. Ps. 21, 4. »

 

(2) « Spes mea ab uberibus matris meæ. Idem. »

 

(3) « In te projectus sum ex utero. Ps. 21, 4. »

 

(4) « Narrabo nomen tuum fratribus meis ; in medio Ecclesiæ laudabo te. Idem. »

 

 

Correspondances latines et traduction :

 

(1) « 4 Tu autem in sancto habitas, laus Israël.

5 In te speraverunt patres nostri ;

speraverunt, et liberasti eos.

6 Ad te clamaverunt, et salvi facti sunt ;

in te speraverunt, et non sunt confusi. »

(Vulgate, Psaumes, chapitre 21, versets 4-6).

 

Traduction :

« 3 (22:4) Pourtant tu es le Saint, Tu sièges au milieu des louanges d'Israël.

4 (22:5) En toi se confiaient nos pères ; Ils se confiaient, et tu les délivrais.

5 (22:6) Ils criaient à toi, et ils étaient sauvés ; Ils se confiaient en toi, et ils n'étaient point confus. » Psaume 22 : 3-5 (Bible Louis Segond).

 

(2) « 10 Quoniam tu es qui extraxisti me de ventre, spes mea ab uberibus matris meæ. » (Vulgate, chapitre 21, verset 10).

 

Traduction : « 9 (22:10) Oui, tu m'as fait sortir du sein maternel, Tu m'as mis en sûreté sur les mamelles de ma mère ; » Psaume 22 : 9 (Bible Louis Segond).

 

(3) « 11 In te projectus sum ex utero ; de ventre matris meæ Deus meus es tu : » (Vulgate, chapitre 21, verset 11).

 

Traduction : « 10 (22:11) Dès le sein maternel j'ai été sous ta garde, Dès le ventre de ma mère tu as été mon Dieu. » Psaume 22 : 10 (Bible Louis Segond).

 

(4) « 23 Narrabo nomen tuum fratribus meis ; in medio ecclesiæ laudabo te. » (Vulgate, chapitre 21, verset 23).

 

Traduction : « 22 (22:23) Je publierai ton nom parmi mes frères, Je te célébrerai au milieu de l'assemblée. » Psaume 22 : 22 (Bible Louis Segond).


Relique-de-l-osier-qui-a-saigne-en-1649.jpg

Relique de l'osier sanglant miraculeux du jeudi 25 mars 1649,

jour de l'Annonciation

 

 

 

Notre-Dame de l'Osier - Our Lady of the Willow Tree

 

 

« DEUX CANTIQUES

EN L’HONNEUR DE NOTRE-DAME DE L’OSIER. »

 

 

« N° 1. Le Sanctuaire de Marie. »


« Air : Souvent je dis. »


« SALUT à vous, Vierge, Reine des Anges

Dont le doux nom fait tressaillir les cieux ;

Tout l’univers proclame vos louanges ;

Salut à vous Patronne de ces lieux.

 

Chœur.

Vierge Marie,

Bénissez-nous ;

Toute la vie

Nos cœurs seront à vous.

 

Ce temple saint renferme votre gloire ;

Vous y régnez sur un trône d’amour,

Asile heureux, où des chants de victoire

A nos soupirs succèdent chaque jour.

 

Ici toujours vos dons sont sans mesure ;

Sur tous ces murs deux siècles l’ont écrit :

Votre cœur s’ouvre et rend avec usure

L’humble tribut que ma main vous offrit.

 

Mais à vos pieds, comme chacun s’empresse ;

Que veulent-ils ces enfants à genoux ?

Ecoutez-les… La foule qui se presse,

Dit et redit : Intercédez pour nous.

 

Intercédez… Ah ! soyez-leur propice ;

Le ciel a mis le sceptre dans vos mains.

Votre puissance, auguste Protectrice,

Commence où meurt le pouvoir des humains.

 

Vous qui, saisis par l’affreuse misère,

Le jour, la nuit voyez couler vos pleurs ;

Venez ici, venez vers votre mère,

Elle saura consoler vos douleurs.

 

Cœurs affligés, dont la sombre tristesse,

En maux cuisants change même les biens ;

Vous, orphelins, qui gémissez sans cesse,

Espérez tout du Secours des Chrétiens.

 

Heureux celui qui, loin du bruit du monde,

Soupire et prie au pied de votre autel ;

Dans votre sein, source toujours féconde,

Il puise l’eau qui jaillit jusqu’au ciel.

 

Et, quand le front caché dans la poussière,

L’homme pécheur murmure votre nom,

Pour vous, toujours Dieu suspend sa colère,

Et le coupable a reçu son pardon.

 

Priez pour nous, ô Mère tout aimable !

Près de Jésus, notre puissant recours,

Trésor du ciel, sanctuaire ineffable,

Votre bon cœur nous promit tout secours.

 

Priez pour nous ; exposés aux naufrages,

Les pèlerins sur vous fixent leurs yeux ;

Calmez les flots, dissipez les orages,

Brillante Etoile ! et guidez-nous aux cieux. »

 

pages 131-132. 


Pèlerinage à Notre-Dame de l'Osier 2, parousie.over-blog.

 

 

« N° 2. Les Gloires de Marie. »


« Air : J’aime Marie »


« LOUANGE, amour à notre auguste Mère ;

Unissons-nous pour la glorifier :

La Vierge tutélaire

De l’humble sanctuaire,

Veut vous bénir, Pèlerins de l’Osier.

 

 

Sa Conception immaculée.

 

Pure et sans tache, aux sources de la vie,

Rien ne souilla la beauté de son cœur :

Seule à l’enfer ravie,

D’une tige flétrie,

Dieu fit germer la plus brillante fleur.

 

 

Sa Nativité.

 

Elle naquit belle comme l’aurore ;

Les Séraphins tressèrent son berceau :

Ciel ! quel éclat décore

Ce lis qui vient d’éclore !

Anges, chantez un cantique nouveau.

 

 

Sa Présentation au temple.

 

Déjà sa mère au temple la confie,

Comme un trésor digne de l’Eternel ;

Prêtre, ah ! reçois Marie ;

Jamais plus pure hostie

Ne vint s’offrir au pied du saint autel.

 

 

Son Enfance.

 

Grâce, candeur, couronnent son enfance,

Elle grandit sous l’aile du Seigneur ;

Doux fruit de l’innocence,

La ferveur la devance,

L’encens divin seul embaume son cœur.

 

 

L’Annonciation.

 

A Nazareth, loin du monde, en prière,

Devant ses yeux elle voit incliné

Un ange ; quel mystère !

« Vierge, vous serez mère. »

Marie accepte, et Dieu s’est incarné.

 

 

La Visitation.

 

Dans les transports d’une sainte allégresse,

Vers sa cousine elle vole soudain.

Si jeune !... elle s’empresse ;

La charité la presse ;

Elisabeth porte un fils dans son sein.

 

 

Sa Maternité divine.

 

Marie est mère ; ah ! que tout cœur s’unisse

Pour proclamer sa joie et sa grandeur.

Que le ciel applaudisse,

Et que l’enfer frémisse,

Il nous est né de Marie un Sauveur.

 

 

Sa Purification.

 

Où va Marie ? Approchez-vous, Lévites ;

Et toi, grand-Prêtre, oui, viens, viens l’admirer.

Soumise aux anciens rites,

Oubliant ses mérites,

La Vierge accourt pour se purifier.

 

 

Sa Vie douloureuse.

 

Mère de Dieu, la gloire l’environne.

Que dis-je, hélas ! de la crèche au tombeau,

Souffrir est sa couronne ;

Le Calvaire est son trône,

Jésus, son glaive, et la croix son flambeau.

 

 

Ses dernières années.

 

Trop long exil sur la terre infidèle !

Loin de Jésus, elle languit d’amour.

O Vierge toute belle !

Votre fils vous appelle,

Il vous appelle au céleste séjour.

 

 

Son Trépas.

 

Un Chérubin descend vers notre Mère ;

Comme il sourit sur son nuage d’or !

Et, d’une main légère,

Il touche sa paupière.

Marie expire… O ciel ! prends ton trésor.

 

 

Son Assomption.

 

Dieu s’est levé sur son trône de gloire ;

C’est pour bénir la Mère de son fils.

Mille chants de victoire

Exaltent sa mémoire ;

De sa beauté les cieux sont éblouis.

 

 

Son Règne éternel.

 

Elle a reçu la suprême puissance,

Et, dans ses mains, un sceptre de bonté.

Reine, votre clémence

Sera notre espérance,

Et pour le temps et pour l’éternité.

 

 

Louange, amour à notre auguste Mère ;

Ne cessons pas de la glorifier.

La Vierge tutélaire,

De l’humble sanctuaire,

Vous sauvera, Pèlerins de l’Osier. »

 

 

pages 133-135.

 


Pelerinage-a-Notre-Dame-de-l-Osier--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 


Agrandir le plan

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Sanctuaires mariaux
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 10:16

Gif Nativite

 

 

 

Hymne de la Nativité de l’Enfant-Jésus

 

« Jésus, Rédempteur de tous les hommes,

Avant que naisse la Lumière,

Le Père Souverain T’avait engendré

Dans une splendeur semblable à la Sienne.

 

Ô Lumière et Splendeur du Père,

Espoir éternel de tous les cœurs,

Ecoute les prières qu’à travers l’univers

Répandent Tes humbles serviteurs.

 

Ô Créateur du monde, souviens-Toi

Qu’en naissant de la Vierge Sainte,

Tu as pris autrefois

Un corps semblable au nôtre.

 

Ce jour que chaque année ramène en son cycle,

En est encore une fois le témoin :

Tu as quitté l’intimité de Ton Père

Pour venir Te faire l’unique salut du monde.

 

Astres, continents, océans,

Et tout ce qui se trouve sous le ciel,

Saluez d’un chant nouveau

Celui qui de nouveau vient nous sauver.

 

Et nous, Jésus, qu’a lavés

Le flot de Ton Sang Précieux,

En ce jour de Ta Nativité,

Nous T’offrons l’Hymne qui T’es due.

 

Jésus, qui es né de la Vierge,

Que la Gloire Te soit rendue,

Ainsi qu’au Père et à l’Esprit Divin,

À travers tous les siècles. Amen ! »

 

Hymne de Frère Raban Maur

(Rabanus Maurus Magnentius).


Christ-par-Raban-Maur.jpg

 

 

 

Hrabanus Maurus : 'De Laudibus Sancte Crucis'

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Réflexions
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 08:50

Blason-de-Monaco--Deo-Juvante---devise-nationale---avec-l-a.png

Devise nationale "Deo Juvante"

« Avec l'aide de Dieu »

 

 

 

Monaco.gif

 

 

 

Ave Maria en Monégasque

 

Ave Maria,

Tüta de Graçia,

  U Signù è cun Tü.

Si Benedëta tra tüt'ë done

  E Gesü, u To Fiyu, è Benejiu.

Santa Maria, Maire de Diu,

Prega per nùi, pecatùi,

Aùra, e à l'ura d'a nostra morte.

Amen.

(Che sice cusci).

 

 

 

Monaco : le catholicisme religion d'État

 


 

Notre-Pere-en-Monegasque.jpg

Páire Nostru (Principatu de Múnegu)

Notre Père en Monégasque

 

 

 

 


Interview exclusive du prince Albert II
par France3 Côte d'Azur






prince,Albert,Monaco,Charlene Wittlock,gif,Monte Carlo,mariage,wedding

 

 

 

Albert-de-Monaco-et-Charlene-Wittlock--parousie.over-blog.f.jpg

S.A.S. le Prince Albert de Monaco et Charlene Wittstock

Mariage les 1er et 2 juillet 2011

Site officiel du mariage princier

 

 

 

 

 

 

Diocèse de Monaco

 

 

 

 

 

 

Trois mois avant son mariage, Charlene Wittstock a officiellement renoncé au protestantisme et s'est convertie au catholicisme :

« Mademoiselle Charlene Wittstock, qui professe la foi chrétienne, a été admise, par une décision libre et personnelle, à la pleine communion dans l’Église catholique ».

 

Communiqué du Palais princier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grace-Kelly-de-Monaco--parousie.over-blog--2-.jpg

Grace Patricia Kelly

née le 12 novembre 1929 à Philadelphie

morte le 14 septembre 1982 à Monaco

 

 

 

 

Palais Princier de Monaco, site officiel

 

 

 

 

"Monaco, le rocher des princes"

France 5, le 26 juin 2011

 

 

 

 

Autre version du Pater Noster de Monaco

Notre Père en Monégasque, parousie.over-blog.fr

 

Hymne Monégasque

 

Ohé, vous qui voisinez !

Ohé, vous qui nous regardez !

Il importe que chacun retienne bien ceci :

Depuis toujours, le même pavillon

Flotte joyeusement au vent de notre Pays ;

Depuis toujours, les couleurs rouge et blanc

Constituent le symbole de notre liberté ;

Grands et Petits l'ont toujours respecté,

Nous avons perpétué les mêmes traditions,

Nous célébrons la même religion,

Nous avons l'honneur

D'avoir toujours eu les mêmes Princes,

Et personne ne pourra nous faire changer

Tant que le soleil brillera dans le ciel ;

Dieu nous aidera

Et jamais personne ne pourra nous faire changer, Personne !

Nous ne sommes pas bien nombreux,

Mais nous veillons tous à la défense de notre identité ;

Nous ne sommes pas très puissants,

Mais s'Il le Veut, Dieu nous aidera.

Ohé, vous qui voisinez !

Ohé, vous qui nous regardez !

Que chacun prenne bien conscience de cela !

 

 

Inu Munegascu

Hymne de Monaco en Monégasque

 

Oilà cü ne toca !

Oilà cü ne garda !

Fò che cadün sace ben aiço d'aiçì

Despœi tugiù sciü d'u nostru paise

Se ride au ventu u meme pavayun

Despœi tugiù a curù russa e gianca

E stà r'emblema d'a nostra libertà !

Grandi e piciui r'an tugiù respetà !

Amu avüu sempre r'a meme tradiçiun ;

Amu avüu sempre r'a meme religiun ;

Amu avüu per u nostru unù

I meme Principi tugiù

E düsciün nun purà ne fa sciangià

Tantu ch'au cielu u suriyu lüjerà ;

Diu n'agiüterà

E mai düsciün nun purà ne fa scangià Düsciün

Nun sëmu pa gaïre,

Ma defendemu tüti a nostra tradiçiun ;

Nun sëmu pa forti,

Ma se Diu vœ n'agiüterà !

Oilà cü ne toca !

Oilà cü ne garda !

Fo che cadün sace ben ailo d'ailì.

 

 

Traditions Monégasques

Cumitàu Naçiunale d'ë Tradiçiùe Munegasche

 

 

Reliques-de-Sainte-Devote--Cathedrale-de-Monaco.jpg

Reliques de Sainte-Dévote

Cathédrale de Monaco

 

 

Timbre-Sainte-Devote--Croix-Rouge-monegasque.jpg

 

 

Prière à Sainte-Dévote,

Martyre Corse

 

« O bela Santa Vèrgine Devota,

Per min, nun ò paùra d’a morte,

Ma marcamè u camin che divu süive

Se ra vuruntà de Dìu è che te porte

Per dorme ün paije u senu de ra morte.

 

Tradition-de-Sainte-Devote-a-Monaco.jpg

 

Ô belle Sainte-Dévote,

Pour moi, je ne crains pas la mort,

Mais trace-moi le chemin que je dois suivre

Si la Volonté de Dieu est que je te mène

là où dormir en paix le sommeil de la mort... »

 

Timbre-Sainte-Devote-2--Croix-Rouge-monegasque.jpg

 

Morte pour avoir affirmé sa détermination face à la tyrannie romaine,

Dévote devient symbole de liberté pour toute la nation monégasque :

 

« Nun gh’è ren de ciü sacru ün mesu a nui, ren de ciü belu che l’independença. Il n’y a rien de plus sacré parmi nous, rien de plus beau que l’indépendance… ».

 

Timbre-Sainte-Devote-3--Croix-Rouge-monegasque.jpg

 

Hymne à Sainte-Dévote en Monégasque

 

« Corpu martirisau, cun üna barc'vela

I venti e a mar fint'a nui T'an purtau

Da chel'ura ün poei a To'Santa Tütela

U nostru Principatu ün paije à gardau.

 

Prutege u Suvran, a So'cara Famlya

U me picin Païse e cheli che ghe stan

Permet'a tüti nui de viv'ün armunia

Per iesse sempre prunti a se da üna man.

 

Pruteg'a zuventü e daghe u curage

A Fede a Sperança ünt'ün deman seren

Chela fraternita che voe che se partage

Cun chelu scunusciüu, u nostru fral tamben. »

 

 

Prières et Cantique à Sainte-Dévote

Preghera a Santa Devota

 

 

Prince-Albert-II-de-Monaco.jpg

 

 

Hymne à Sainte-Dévote

 

« Ô corps martyrisé, dans une barque à voile,

Les vents et les courants jusqu’à nous t’ont porté,

Et depuis cet instant, sous ta très sainte étoile,

Notre Principauté en paix est demeurée.

Garde le Souverain et sa chère Famille,

Notre petit pays et tous ses citoyens.

Permets que nous vivions en parfaite harmonie

Pour être toujours prêts à nous donner la main.

Protège nos enfants, donne-leur le courage,

La Foi et l’Espérance d’un avenir serein ;

Cette fraternité qui veut que l’on partage

Avec les inconnus, nos frères de demain. »

 

Sainte-Devote--Patronne-de-Monaco.JPG

 

italia1.gif

 

Inno a Santa Devota martire

Hymne à Sainte-Dévote en Italien

 

« Oh corpo martirizzato, in una barca a vela

I venti e le correnti fino a noi ti hanno portato

E da quest'attimo sotto la tua santissima stella

Il nostro Principato in pace dimora.

 

Custodisci il Sovrano e la sua cara famiglia

Il nostro piccolo paese e i suoi cittadini

Permetti che viviamo in perfetta armonia

Per essere sempre pronti a darci la mano.

 

Proteggi i nostri figli, dà loro il coraggio

La fede e la speranza di un avvenire sereno

Questa fraternità che vuole che si condivida

Con gli sconosciuti, i nostri fratelli di domani. »

 

Timbre-Sainte-Devote-4--Croix-Rouge-monegasque.jpg

 

N.B. : La Principauté de Monaco figure désormais sur la liste blanche des paradis fiscaux, après avoir été retirée en 2009 par l'OCDE de la liste noire, puis de la liste grise des "paradis fiscaux non coopératifs."

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Réflexions
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 22:22

Saint-Vincent-Ferrier--2-.jpg

Vicent Ferrer

né le 23 janvier 1350 à Valence (Espagne)

mort le 5 avril 1419 à Vannes (Morbihan)

 

 

Valencia.png

 

 

Prière de Saint-Vincent Ferrier

pour demander à Dieu

la Grâce de bien mourir

 

"Mon Dieu, mon Sauveur Jésus-Christ, qui avez tant souffert pour sauver !e monde, et qui ne voulez pas que personne périsse ; Vous qu'on ne prie jamais avec confiance sans ressentir les effets de Votre Grâce et de Votre Miséricorde, qui avez dit tant de fois : "Vous obtiendrez de Mon Père tout ce que vous Lui demanderez en Mon Nom" ; je Vous supplie très humblement par ce même Nom et par ces admirables Paroles, de me conserver à l'article de la mort un bon sens et la parole libre ; surtout, mon Dieu, que j'aie dans ce moment un sensible regret de Vous avoir offensé, une véritable contrition de mes péchés, une Foi vive, une Espérance assurée, une Charité parfaite et une humilité profonde, afin de pouvoir Vous dire, en m'adressant à Vous d'un cœur pur et plein de confiance : Je remets mon âme entre Vos mains, Ô mon Dieu, qui êtes béni dans tous les siècles. Ainsi soit-il."

 

 

Prere-pour-une-bonne-mort-de-Saint-Vincent-Ferrier.jpg

 

 

Hymne à Saint-Vincent Ferrier

 

"Que votre voix fut éloquente, Ô Vincent, lorsqu'elle vint troubler l'assoupissement des hommes, et leur fit éprouver les terreurs du grand jugement ! Nos pères entendirent cette voix ; ils revinrent à Dieu, et Dieu leur pardonna. Nous aussi, nous nous étions endormis, lorsque l'Église, à l'ouverture du Carême, troubla notre sommeil en marquant de la cendre nos fronts coupables, et en nous rappelant l'irrévocable sentence de mort que Dieu a prononcée sur nous.

Dans le cours de la sainte Quarantaine, nous avons réfléchi sur nos fins dernières, et la méditation des jugements de Dieu nous a éclairés. Nous avons vu ensuite passer sous nos yeux le Divin Rédempteur chargé de Sa Croix, et nos cœurs ébranlés d'abord ont été touchés et convertis. Sa mort a été notre vie, et nous sommes entrés en partage de Sa Résurrection. Priez, Ô Vincent, afin que nous ne mourions plus, afin que la trompette de l'Ange du jugement, lorsqu'elle retentira, nous trouve dans une heureuse attente du second avènement de notre Emmanuel. Nous avons commencé par la crainte ; obtenez que l'Espérance qui la remplace en ce moment se maintienne en nous, et qu'elle soit toujours justifiée par nos œuvres.

Ami des âmes, nous remettons entre vos mains l'œuvre de notre persévérance. Priez aussi, Ô Vincent, pour l'Espagne qui vous donna le jour, et au sein de laquelle vous avez puisé la Foi, la profession religieuse et le sacerdoce ; mais souvenez-vous de la France, votre seconde patrie, que vous avez évangélisée avec tant de fatigues et de succès ; souvenez-vous de la catholique Bretagne, qui garde si religieusement votre dépouille sacrée. Vous fûtes notre apôtre dans des temps malheureux ; les jours où nous vivons le sont plus encore : daignez, du haut du Ciel, vous montrer toujours notre fidèle protecteur."


Drapeau-de-Vannes.png

Gwened

Mor-Bihan

 

 

 

Vie de Saint-Vincent Ferrier de l'Ordre des Frères Prêcheurs

 

 

Interieur-de-la-Chapelle--maison-natale-de-Saint-Vincent-F.jpg

Intérieur de la Chapelle,

maison natale de Saint-Vincent Ferrier,

Valencia

 

 

 

D'après Saint-Vincent Ferrier :

"La Divine Mère ne sortait jamais de chez Elle, sinon pour aller au Temple ; pendant le trajet, Elle demeurait toute recueillie et tenait constamment les yeux baissés. C'est encore par amour de la solitude, qu'en se rendant chez Sa cousine Élisabeth, Elle fit le voyage en toute hâte."

 

 

Martyre-de-Saint-Vincent-Ferrier.jpg

 

 

Traité de la Vie spirituelle de Saint-Vincent Ferrier

 

 

Escut-Regne-de-Valencia-1668.png

 

 

Prière à l'ange gardien de

Saint-Vincent Ferrier

 

"Ange de Dieu,

qui êtes mon gardien,

par un bienfait de la Divine Providence,

éclairez-moi, protégez-moi,

dirigez-moi et gouvernez-moi.

Ainsi soit-il."

 

 

Saint-Vincent Ferrier par Francesco del Cossa, National Gal

Saint-Vincent Ferrier par

Francesco del Cossa

XVème siècle

 

 

 

Prière à Saint-Vincent Ferrier

 

"... Dans peu d’années, nous mourrons, et un jugement particulier décidera de notre sort pour l’éternité. Puis, au moment marqué dans les décrets divins, nous ressusciterons, et ce sera pour assister au plus solennel et au plus formidable des jugements. En face du genre humain tout entier, nos consciences seront mises à nu ; nos bonnes et nos mauvaises œuvres seront pesées publiquement ; après quoi viendra la nouvelle promulgation de la sentence que nous aurons méritée. Pécheurs que nous sommes, comment soutiendrons-nous les regards du Rédempteur qui ne sera plus en ce moment qu’un Juge incorruptible ? Comment même supporterons-nous la vue de nos semblables, dont l’œil plongera dans toutes les iniquités de notre vie ? Mais surtout, des deux sentences que les hommes entendront prononcer sur eux, à laquelle aurons-nous droit ? Si le juge la proférait à l’heure où nous sommes, est-ce parmi les bénis de Son Père, ou parmi les maudits ; est-ce à la droite, ou à la gauche, qu’Il nous rangerait ?

 

 

Diocèse de Vannes

 

 

Saint-Vincent-Ferrier--3-.jpg

 

 

Nos pères étaient saisis de crainte, lorsque vous leur adressiez ces questions, ô Vincent ! Ils firent une sincère pénitence de leurs péchés, et après avoir reçu le pardon du Seigneur, leurs craintes s’apaisèrent et firent place à l’espoir et à la confiance. Ange du jugement de Dieu, priez, afin que nous aussi nous soyons remués par une crainte salutaire. Dans peu de jours, nos yeux verront le Rédempteur monter au Calvaire, courbé sous le poids de la croix, et nous l’entendrons dire aux filles de Jérusalem : « Ne pleurez pas sur moi, mais sur vos enfants : car si l’on traite ainsi le bois vert, comment sera traité le bois sec (1) ? » Aidez-nous, Ô Vincent, à profiter de cet avertissement. Nos péchés nous avaient réduits à la condition de ce bois mort qui n’est plus bon que pour le feu des vengeances divines ; par votre intercession, rattachez au tronc ces rameaux détachés, afin qu’ils reprennent vie, et que la sève circule de nouveau en eux. Ami des âmes, nous remettons entre vos mains l’œuvre de notre entière réconciliation avec Dieu."

 

(1) Luc XXIII, 31.

 

Extrait de l'Office de Saint-Vincent Ferrier


Choeur-de-la-cathedrale-de-Vannes.jpg

Choeur de la Cathédrale de Vannes

 

Espagne.gif

 

Oración a San Vicente Ferrer


¡Amantísimo Padre y Protector mío, San Vicente Ferrer! Alcánzame una fe viva y sincera para valorar debidamente las cosas divinas, rectitud y pureza de costumbres como la que tú predicabas, y caridad ardiente para amar a Dios y al prójimo. Tú, que nunca dejaste sin consuelo a los que confían en ti, no me olvides en mis tribulaciones. Dame la salud del alma y la salud del cuerpo. Remedia todos mis males. Y dame la perseverancia en el bien para que pueda acompañarte en la gloria por toda la eternidad. Amén.

 

Tres Padrenuestros a San Vicente Ferrer pidiendo por las necesidades de todos sus devotos.


Saint-Vincent-Ferrier--procession-a-Valence.jpg

 

uk.gif

 

Litany of St. Vincent Ferrer

 

Lord, have mercy on us. Lord, have mercy on us.

Christ, have mercy on us. Christ, have mercy on us.

Lord, have mercy on us. Lord, have mercy on us.

Christ, hear us. Christ, graciously hear us.

 

God the Father of heaven, have mercy on us.

God the Son, Redeemer of the world, have mercy on us.

God the Holy Spirit, have mercy on us.

Holy Trinity, one God, have mercy on us.

 

Holy Mary, Mother of God, pray for us.

Holy Mary, Queen of the Most Holy Rosary, pray for us.

 

St. Dominic, our august Father, pray for us.

St. Vincent Ferrer, pray for us.

St. Vincent, glory of Valencia, pray for us.

St. Vincent, lily of purity, pray for us.

St. Vincent, miracle of piety from childhood, pray for us.

St. Vincent, interpreter of the Holy Trinity, pray for us.

St. Vincent, burning light of charity, pray for us.

St. Vincent, mirror of penance, pray for us.

St. Vincent, trumpet of eternal salvation, pray for us.

St. Vincent, flower of heavenly wisdom, pray for us.

St. Vincent, preacher of the holy Gospel, pray for us.

St. Vincent, powerful in word and work, pray for us.

St. Vincent, prophet of Christ who is to come, pray for us.

St. Vincent, most devout to the Mother of God, pray for us.

St. Vincent, ever most pious, pray for us.

St. Vincent, most fervent reconciler of souls, pray for us.

St. Vincent, most bountiful to the poor, pray for us.

St. Vincent, most learned teacher, pray for us.

St. Vincent, most holy preacher, pray for us.

St. Vincent, most illustrious by miracles, pray for us.

St. Vincent, cherished by Jesus Christ, pray for us.

St. Vincent, most addicted to prayer, pray for us.

St. Vincent, burning for the salvation of souls, pray for us.

St. Vincent, true model of humility, pray for us.

St. Vincent, confessor filled with knowledge, pray for us.

St. Vincent, most powerful reviver of the dead, pray for us.

St. Vincent, health of the sick, pray for us.

St. Vincent, support of the holy Faith, pray for us.

St. Vincent, master of penitents, pray for us.

St. Vincent, refuge of the afflicted, pray for us.

St. Vincent, brightness of the elect, pray for us.

St. Vincent, conqueror of devils, pray for us.

St. Vincent, companion of angels, pray for us.

St. Vincent, treasure of virtue, pray for us.

St. Vincent, sight of the blind, pray for us.

St. Vincent, hearing of the deaf, pray for us.

St. Vincent, speech of the dumb, pray for us.

St. Vincent, consolation of the desolate, pray for us.

St. Vincent, who wears in heaven the double crown of virginity and doctorate, pray for us.

St. Vincent, immortal glory of the Order of Preachers, pray for us.

St. Vincent, powerful protector of those who seek your aid, pray for us.

St. Vincent, protector of all who invoke you, pray for us.

 

Lamb of God, you take away the sins of the world, spare us, O Lord.

Lamb of God, you take away the sins of the world, graciously hear us, O Lord.

Lamb of God, you take away the sins of the world, have mercy on us, O Lord.

 

Let us pray:

O God, you adorned Saint Vincent with innumerable virtues and merits, and through his intercession granted health to the sick and ailing. Grant, we humbly pray, that following his example in despising the evils of this world and looking forward to the joys of heaven, we may rise above our sinfulness, and, through St. Vincent’s intercession, deserve to be cured from all afflictions of soul and body. We ask this through Christ, our Lord. Amen.

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Prières
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 22:36

Jesus-rougeoyant--Christ-Redempteur--Mont-Corcovado--Rio-.jpg

 

 

 

"Béni soit Dieu notre Père"

Paroles du chant

 

Refrain : Béni soit Dieu (x2),

Béni soit Dieu notre Père,

Il nous a béni (x2),

Il nous a béni dans le Christ.

 

Refrain : Béni soit Dieu (x2),

Béni soit Dieu notre Père,

Il nous a béni (x2),

Il nous a béni dans le Christ.

 

Qu’Il soit Béni, le Dieu et Père de

notre Seigneur Jésus le Christ,

Il nous a bénis et comblés

des Bénédictions de l’Esprit,

au Ciel, dans le Christ,

  à la louange de Sa Gloire (x2).

 

Il nous a choisis dans le Christ

avant que le mondé fût créé

pour être Saint et sans péché devant Sa Face,

grâce à Son Amour,

  à la louange de Sa Gloire.

 

Refrain : Béni soit Dieu (x2),

Béni soit Dieu notre Père.

Il nous a béni (x2),

Il nous a béni dans le Christ.

 

Il nous dévoile ainsi le mystère de Sa Volonté,

selon que Sa Bonté l’avait prévu dans le Christ,

pour mener les temps à leur plénitude,

récapituler toutes choses dans le Christ,

celles du Ciel et celles de la terre,

  à la louange de Sa Gloire.

 

En lui aussi, nous avons été mis à part

et désignés d’avance, selon le projet de Celui

qui mène toutes choses au gré de Sa Volonté,

pour être à la louange de Sa Gloire,

ceux qui ont d’avance espéré dans le Christ !

À la louange de Sa Gloire.

 

Refrain : Béni soit Dieu (x2),

Béni soit Dieu notre Père,

Il nous a béni (x2),

Il nous a béni dans le Christ.

 

Refrain : Béni soit Dieu (x2),

Béni soit Dieu notre Père,

Il nous a béni (x2),

Il nous a béni dans le Christ.

 

 

 

All-things-are-possible-with-God.jpg

 

 

usa.gif

 

"Blessed be God our Father"

Lyrics

 

Refrain: Blessed be God (x2),

Blessed be God our Father,

He has blessed us (x2),

He has blessed us in Christ.

 

Refrain: Blessed be God (x2),

Blessed be God our Father,

He has blessed us (x2),

He has blessed us in Christ.

 

Blessed be the God and Father of

our Lord Jesus the Christ,

He has blessed and overwhelmed us

with the Blessings of the (Holy) Spirit

in Heaven, in Christ,

to the praise of His Glory (x2).

 

He chose us in Christ

before the world was created

to be Saint and without sin before His Face,

thanks to His Love,

to the praise of His glory.

 

Refrain: Blessed be God (x2),

Blessed be God our Father.

He has blessed us (x2),

He has blessed us in Christ.

 

He reveals us the mystery of His Will,

in accordance with His Goodness provided in Christ,

to lead time to fullness,

to recapitulate all things in Christ,

those in Heaven and on earth,

to the praise of His glory.

 

In Him we have also been set apart

and designated beforehand through the plan

of the One who rules all things according to His Will,

to let us be to the praise of His Glory;

the ones who had hope in Christ beforehand!

To the praise of His glory.

 

Refrain: Blessed be God (x2),

Blessed be God our Father,

He has blessed us (x2),

He has blessed us in Christ.

 

Refrain: Blessed be God (x2),

Blessed be God our Father,

He has blessed us (x2),

He has blessed us in Christ.

 

Translated from the French.

 

Special Thanks To Sylvia Brown for inspiring me to write this article.

 

Jésus Crucifié et crépuscule, parousie.over-blog.fr

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Musique
commenter cet article
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 23:10

Bienheureuse-Dina-Belanger--3-.jpg

Dina Bélanger

Soeur R.J.M. Marie Sainte-Cécile de Rome

née le 30 avril 1897 à Québec (paroisse Saint-Roch)

morte le 4 septembre 1929 à Québec

(Couvent de Jésus-Marie, Sillery)

 

 

 

qcflag.gif

 

 

 

Prière à la Bienheureuse Dina Bélanger

 

Père très Bon,

Tu as mis dans le coeur de la

Bienheureuse Dina Bélanger

le désir brûlant de T'offrir,

pour le monde entier,

les richesses infinies

du Coeur de Jésus dans l'Eucharistie,

et de vivre, comme Marie,

intimement unie au Christ,

son unique amour.

Puissions-nous, comme elle,

trouver notre joie

à accomplir fidèlement ce que Tu aimes.

Et puisque Tu lui as révélé Ton grand désir

de répandre sur le monde

l'abondance de Tes Grâces,

exauce, pour Ta plus grande Gloire,

la prière que nous confions à son intercession...

Amen.

 

Le 22 janvier 1927, la Bienheureuse Dina Bélanger a reçu les stigmates des cinq Douleurs de la Crucifixion de Jésus : les deux mains, les deux pieds et le côté.

 

Bienheureuse-Dina-Belanger--2---parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

 

Prière à Dina

 

Bienheureuse Dina,

tu as promis d’être pour tous les cœurs humains

une "petite mendiante d’amour".

Je sais que Jésus t’a confié Son Cœur Eucharistique

pour que tu distribues Ses richesses

et que tu fasses ce que tu veux

de Ses Trésors infinis pour les âmes.

Avant de partir pour le Ciel, tu as dit :

« Au Ciel, je donnerai de la joie. »

En toute confiance, j’ai recours à toi

et te supplie d’intercéder pour moi, pour nous...

Comme toi, nous nous abandonnons

à l’Amour infini du Cœur de Jésus.

Amen.

 

Avec approbation ecclésiastique.

 

Réjane Veilleux, R.J.M., Centre-Dina 2049,

chemin St-Louis, Québec, QC GIT IP2

Centre-Dina, courriel : centredina@yahoo.ca

    Acte-de-Bapteme-de-Dina-Belanger-le--30-avril-1897.jpg

  Acte de Baptême de Dina Bélanger le 30 avril 1897,

jour de sa naissance

 

 

 

 

Prière à la Bienheureuse Dina

 

Seigneur Jésus, ami des petits enfants et des faibles, nous te remercions pour la sainteté de Dina Bélanger.

Femme humble, cantique d’action de grâce, elle a vécu sa vie ordinaire dans un amour extraordinaire. Allume en nous le désir de l’imiter, de faire de sa devise « Aimer et laisser faire Jésus et Marie » le principe de notre vie.

Avec elle, nous Te prions : « Je suis sans prétention, Seigneur, mon regard ne manifeste pas d’ambition. Je ne vise pas la grandeur, ni ce qui est trop haut pour moi. Au contraire, je reste calme et tranquille, comme un jeune enfant près de sa mère. Comme cet enfant, je suis apaisé. » (Ps 131).

 

 

Neuvaine à la Bienheureuse Dina

 


Les-interpretes-Clara-Normand--enfant--et-Myriam-Brousseau.jpg

Bruno Marquis, metteur en scène de la comédie musicale "Dina"

avec les actrices Clara Normand (Dina enfant)

et Myriam Brousseau (Dina adulte)

Paroles et musique : Louis-Martin Lanthier

 

 

 

Acte-d-inhumation-de-Dina-Belanger-le-7-septembre-1929.jpg

Acte d'inhumation de Dina Bélanger le 7 septembre 1929

 


 

 

 

Paroles de la Bienheureuse Dina Bélanger

et de Jésus à Dina

 

"Notre Seigneur, Homme-Dieu, me fit voir Son Cœur adorable, dans l’Hostie Sainte. Son Cœur et l’Hostie étaient parfaitement unis, tellement l’un dans l’autre que je ne puis pas expliquer comment il m’était possible de Les distinguer l’un de l’autre. De l’Hostie émanait une immensité de rayons de lumière. De Son Cœur jaillissait une immensité de flammes, lesquelles s’échappaient comme en torrents pressés. La très Sainte Vierge était là, si près de notre Seigneur qu’Elle était comme absorbée par Lui, et pourtant, je La voyais distinctement de Lui... Toutes les lumières de l’Hostie et toutes les flammes du Cœur de Jésus passaient par le Cœur Immaculé de la très Sainte Vierge."

 

"Au Ciel, je donnerai de la joie."

 

"Travaille avec moi à rendre les âmes heureuses."

Jésus à Dina

 

"Aimer et laisser faire Jésus et Marie."

Devise de Dina

 

"Ô mon Dieu, par Marie et Votre Esprit d'Amour,

voici le Cœur de mon Jésus !"

 

"Ta puissance, par Mon Cœur Divin, est infinie ; ta part est grande dans le salut et la sanctification de toutes les âmes du présent et de l’avenir."

Jésus, 13 mai 1927

 

"Offre-moi à Mon Père. Pendant que tu M’offres, je répands les Grâces de Mon Cœur sur les âmes par Ma très Sainte Mère."

Jésus, 24 août 1928

 

"Je suis le Foyer de la joie et du bonheur."

Jésus, 13 septembre 1928

 

"L’événement, quel qu’il soit, m’apparaît comme un chaud rayon de soleil émanant du centre même de l’infini soleil du Cœur de la Trinité."

Dina, décembre 1924

 

"Depuis quelques jours, Notre-Seigneur m’apprend par Son action bienfaisante à tout accepter, intérieurement surtout, avec Son Esprit de douceur et de suavité."

Dina, 26 juillet 1928

 

"Jésus, viens vite me donner du courage."

Dina, 22 avril 1929

 

 

Autres paroles de Dina et Jésus 

 

 

"Je demande à Jésus l'amour sans mesure et sans limites de Son Coeur... "

Dina, 6 août 1925

 

"Je serai donc une toute petite mendiante d'amour au nom de tous les coeurs humains. (...) Oui, au Ciel, jusqu'à la fin du monde, je mendierai constamment l'amour."

Dina, 6 août 1925

 

"À chaque instant, ne regarder que Dieu seul comme un Bon Père ; sourire à tout, sourire avec joie, sourire avec reconnaissance."

Dina, 11 janvier 1926

 

 

Blessed-Dina-Sacophagus-in-the-chapel.jpg

 

 

Canada 2

 

 













Prayer to Blessed Dina Bélanger

 

Sister Marie Ste-Cécile de Rome

 

Father of everlasting goodness,

You put into the heart of

Blessed Dina Bélanger

the burning desire to offer You

on behalf of all mankind,

the infinite riches of the Heart of Jesus

present in the Eucharist,

and, to live, like Mary, closely united

to Him whom she loved

with an undivided heart.

May we, like her, find our joy

in faithfully doing Your Will,

and since You revealed to her Your great desire

to pour out upon the world

the abundance of Your Graces,

hear the prayer which we make for Your greater Glory,

and which we entrust to her intercession.

Amen.

 

 Litany of Blessed Dina Bélanger

 

 

Original-College-de-Sillery-with-photo-of-Dina.jpg

 

 

Prayer to Blessed Dina

 

Our Loving God

You have chosen Dina Bélanger

to carry Your message of Love

to our youth.

You give her the Heart of Jesus

to love eternally.

You give her Mary as a Mother

and a guide.

Strenghtened by Your Love,

Dina gives her life

so Jesus can act within her.

She gives her hands

to help the needy.

Like her, teach us

to meet You in prayer,

to keep faith in life,

even during difficult moments,

to discover the treasure

of Your Love in the Eucharist,

to accomplish everything

with the help of the Holy Spirit.

Amen.

 

Religious of Jesus and Mary

2049, chemin Saint-Louis,

Sillery, Québec, G1T 1P2 Canada.

 

Bienheureuse-Dina-Belanger--4-.jpg

 

 

Prayer to Dina

 

Blessed Dina,

you promised you would be

for every human heart

a " little beggar of love ".

I know that Jesus has entrusted

His Eucharistic Heart to you

so that you may distribute His riches

and do what you will

with His infinite treasures for the souls.

Before leaving for Heaven, you said:

« In heaven I will give joy. »

In total confidence, I turn to you

and beg you to intercede on my behalf, for us…

Like you, we surrender ourselves

to the infinite Love of the Heart of Jesus.

Amen.

 

With ecclesiastical approval.

 

Réjane Veilleux, R.J.M., Centre-Dina 2049,

chemin St-Louis, Québec, QC GIT IP2

Centre-Dina, email : centredina@yahoo.ca

 

 

Novena to Blessed Dina

 

 

Bienheureuse-Dina-Belanger--5-.jpg

 

 

Blessed Dina BÉLANGER was born and baptized on 30 April 1897 in St-Roch, Québec, the daughter of Olivier Octave BÉLANGER & Séraphia MATTE. Her parents lived at 168 Notre Dame des Anges in the Parish of Jacques Cartier, Portneuf County. Dina was baptized at St. Roch, Québec. She studied music and planned to become a concert pianist. While studying in New York, Dina lived with the Religious of Jesus-Mary. She returned home and decided to enter the religious life in the Congregation of Jesus-Marie at Sillery, where the nuns had their mother house. She entered the convent at the age of 24, in August 1921. She entered the order of Jesus-Marie in February 1922 and received the name Sister Marie Sainte-Cécile of Rome and took her final vows on 25 August 1923. As a nun, Dina BÉLANGER taught music.

On two occasions the sisters sent her to teach at Saint-Michel of Bellechasse but both times, illness brought her back to Sillery where she stayed (teaching music) until her death. She could have taught in many areas as she had excelled in all her studies but due to her having shown such great talent in music at a young age and her continued education at the Conservatory of New York from 1916 to 1918, her superiors judged her best qualified to teach music.

Dina had a brother who died at the age of 3 months. Dina's father was an auditor and her grandfather operated a grocery store in the St Malo district of Québec. Her ancestors (Pierre, Joseph-Marie and Nicolas) all came from Charlesbourg.

Dina died on 4 Sept in the Couvent de Jésus-Marie, Sillery and was buried on 7 Sept 1929 at the age of 32, in St-Colomb de Sillery, Québec.

In 1951 her body was exhumed and placed in a lead sarcophagus in the Convent of Jésus-Marie in Sillery, where, today, many kneel to pray. On March 20, 1993, at ceremonies in Rome, Dina BÉLANGER became the first native of Québec to be Beatified by the Church. The quiet life of this talented young woman, who lived her short adult life as a Sister of Jesus-Mary is the subject of her autobiography which has been translated into several languages. (7)


"LOVE AND LET JESUS AND MARY HAVE THEIR WAY"

Blessed Dina Bélanger's motto


"It seems to me that, in the earliest moments of my life, God wrapped the protective cloak of the Blessed Virgin around me; my eyes first saw light on the eve of the month of Mary, a Friday, and that very evening the grace of Holy Baptism drove the devil out of my soul to let the Divine Spirit reign as its master."

 

Blessed Dina Bélanger

 

Bienheureuse-Dina-Belanger--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Dina was the daughter of Olivier-Octave BÉLANGER and Séraphia MATTE who were married at Neuville, Portneuf Cnty., Québec on 23 June 1896.

Not many French-canadian families can claim the honor of having a family member that the Church has honored by raising her to the rank of Venerable. This young girl was educated at Saint-Roch, then at the College of Bellevue directed by the Ladies of the Congregation.

From 1916 to 1918, Dina studied piano at the Conservatory of Music in New York. She, then, entered the convent of Jésus-Marie in 1921. She professed her vows two years later, using the religious name of Sister Marie de Sainte-Cécile of Rome; she prounced her perpetual vows in 1928. Less than a year later, afflicted with a pulmonary disease, she went into the convent infirmary and died there on 4 Septembre 1929.

Despite her brief existance, Dina was renowed as a great mystic. Sixty years after her death, on 13 May 1989, the Holy See recognized the heroism of her virtues and gave her the title of VENERABLE. In the simplicity of her exterior existence as child, young girl and religious, she led an interior life of a seraphin, of an angel. She was raised to terrific heights in the areas of enlightment and divin love.

In 1951, the remains of Dina Bélanger were placed in a lead sarcophagus and transfered to the religious community cemetery at Sillery. There are many people who go to kneel in prayer at her tomb. Her beatification cause has been completed and she was declared BLESSED on 20 March 1993. Her canonisation process has already been placed in the hands of the Holy See.

 

Carte-beatification-Dina-Belanger.jpg

 

 

Espagne.gif

 

 

 

 

Oración a la Beata Dina Belanger

 

Beata Dina,

tú has prometido ser para

todos los corazones humanos

una "pequeña mendiga de amor".

Sé que Jesús te ha confiado

Su Corazón Eucarístico

para que tú distribuyas Sus riquezas

y hagas lo que quieras

de Sus Tesoros infinitos para las almas.

Antes de partir para el Cielo, tú dijiste:

« En el Cielo, daré alegría. »

Con toda confianza recurro a ti

y te suplico que intercedas por mí, por nosotros...

Como tú, nos abandonamos

al Amor infinito del Corazón de Jesús.

Amén.

 

Con aprobación eclesiástica.

 

Réjane Veilleux, R.J.M., Centre-Dina 2049,

chemin St-Louis, Québec, QC GIT IP2

Centre-Dina, correo electrónico : centredina@yahoo.ca 

 

 

Letanías de la Bienaventurada Dina Belanger

 

 

Tombe-de-Dina-Belanger.jpg

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Pieux Québec
commenter cet article
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 11:18

Jesus-a-l-autel--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Oraison de guérison

 

Seigneur Jésus, si l'on a fait du mal à mon âme, à mon corps, à mon travail ou à ma famille, que Votre Puissance, Votre Miséricorde et Votre Bienveillance permettent que, dès à présent, je retrouve la plénitude de la Grâce, toute ma santé, ainsi qu'une union pleine et entière avec la Volonté de la Très Sainte Trinité. Je Vous le demande par Vos Mérites infinis, par Votre Sang Précieux répandu sur la Croix, par les Douleurs de la Vierge Marie et par l'intercession du Patriarche Saint-Joseph, à la Gloire de la Très Sainte Trinité. Ainsi soit-il.

 

chapel-of-the-Holy-Blood--relic-with-the-Holy-Blood-brought.jpg

Basilique du Saint-Sang de Bruges (Belgique)

Basilica of the Holy Blood in Bruges, Belgium

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Prières
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 21:09

Die-Bayernhymne--parousie.over-blog.fr.png

 

 

Coat-of-arms-of-Bavaria--Bayern--Baviere---parousie.over-b.png

 

 

Hymne de Bavière

 

1. Que Dieu soit avec toi, État de Bavière,

terre allemande, Patrie !

Sur ton grand territoire,

se pose Sa main Miséricordieuse !

|: Il protège vos prairies,

sert de bouclier aux constructions de tes villes

et conserve les couleurs

de Son Ciel, blanc et bleu ! :|

 

2. Que Dieu soit avec toi, Peuple bavarois,

que nous, à la valeur de nos pères,

fermement en harmonie et en paix,

construisions notre propre fortune !

|: Qu'avec les liens de fraternité allemande

unis chacun puisse nous voir

et l'ancienne splendeur résiste à l'épreuve

notre bannière, blanche et bleue ! :|

 

Texte publié le 18 juillet 1980 par le Ministre-Président bavarois Franz Josef Strauss.

 

 

Die Bayernhymne

 

 

Gif drapeau Allemagne

 

 

Bayernhymne

 

 

Drapeau-Baviere-2--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

1. Gott mit dir, du Land der Bayern,

deutsche Erde, Vaterland!

Über deinen weiten Gauen

walte Seine Segenshand!

|: Er behüte deine Fluren,

schirme deiner Städte Bau

Und erhalte dir die Farben

Seines Himmels, weiß und blau! :|

 

2. Gott mit dir, dem Bayernvolke,

dass wir, uns’rer Väter wert,

fest in Eintracht und in Frieden

bauen uns’res Glückes Herd!

|: Dass mit Deutschlands Bruderstämmen

einig uns ein jeder schau

und den alten Ruhm bewähre

unser Banner, weiß und blau! :|

 

(Bisweilen werden „Weiß“ und „Blau“ auch in Großschreibung notiert).


Nach der Bekanntmachung des Bayerischen Ministerpräsidenten Franz Josef Strauß vom 18. Juli 1980.

 

 

Drapeau-Baviere-1--parousie.over-blog.fr.gif

 

 

1. Gott mit dir, du Land der Bayern,

Heimaterde, Vaterland!

Über deinen weiten Gauen

walte Seine Segenshand!

|: Er behüte deine Fluren,

schirme deiner Städte Bau

und erhalte dir die Farben

deines Himmels, weiß und blau! :|

 

2. Gott mit uns, dem Bayernvolke,

wenn wir, unsrer Väter wert,

stets in Eintracht und in Frieden

bauen unsres Glückes Herd;

|: Dass vom Alpenland zum Maine

Jeder Stamm sich fest vertrau

Und die Herzen freudig eine

unser Banner, weiß und blau! :|

 

3. Gott mit uns und Gott mit allen,

die der Menschen heilig Recht

treu beschützen und bewahren

von Geschlechte zu Geschlecht.

|: Frohe Arbeit, frohes Feiern,

reiche Ernten jedem Gau!

Gott mit dir, du Land der Bayern

unterm Himmel, weiß und blau! :|

 

Version von Joseph Maria Lutz von 1948, von Ministerpräsident Goppel in einer „Bekanntmachung“ vom 29. Juli 1966 empfohlen.

 

 

Drapeau-Baviere-3---parousie.over-blog.fr.gif

 

 

Für Bayern


Gott mit dir, du Land der Bayern,

Deutsche Erde, Vaterland!

über deinen weiten Gauen

ruhe Seine Segenshand!

Er behüte deine Fluren,

schirme deiner Städte Bau

und erhalte dir die Farben

Seines Himmels Weiß und Blau.

Gott mit uns, dem Bayernvolke,

dass wir, unsrer Väter wert,

fest in Eintracht und in Frieden

bauen unseres Glückes Herd;

dass mit Deutschlands Bruderstämmen

einig uns der Gegner schau,

und den alten Ruhm bewähre

unser Banner Weiß und Blau!

Gott mit ihm, dem Bayern-König,

Segen über sein Geschlecht!

Denn mit seinem Volk im Frieden

wahrt Er dessen heilig Recht!

Gott mit ihm, dem Landesvater,

Gott mit uns in jedem Gau,

Gott mit dir, du Land der Bayern,

Deutsche Heimat Weiß und Blau.

 

Urfassung von 1860/1861, nach kurzzeitigen Varianten, von Michael Öchsner selbst als einzig gültige Fassung festgehalten.

 

 

Imploration-au-lever-du-soleil--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Für Bayern

 

Gott mit dir, du Land der Bayern,

Deutsche Erde, Vaterland!

Über deinen weiten Gauen

ruhe Seine Segenshand!

Er behüte deine Fluren,

schirme deiner Städte Bau

und erhalte dir die Farben (und der Himmel dir erhalte)

Seines (Gottes) Himmels Weiß und Blau! (Seine Farben Weiß und Blau!)

Gott mit uns, dem Bayernvolke,

dass wir, unserer Väter wert,

fest in Eintracht und in Frieden

bauen unseres Glückes Herd!

Dass mit Deutschlands Bruderstämmen [dass in Not und in Gefahren] (dass der Freund da Hilfe finde,)

einig uns der Gegner schau

und den alten Ruhm bewähre [wo die Rautenbanner wehen,]

unser Banner Weiß und Blau. [unsre Farben, Weiß und Blau]

Gott mit ihm, dem Bayer-König!

Segen über sein Geschlecht! (Vater Max aus Wittelsbach)

Denn mit seinem Volk in Frieden (über seinem Hause wölbe)

wahrt Er dessen heilig Recht. (sich des Himmels schirmend Dach)

Gott mit ihm, dem Landesvater! (Gott erhalte uns den Herrscher,)

Gott mit uns in jedem Gau! (Volkes Glück in jedem Gau!)

Gott mit dir, du Land der Bayern, (reiner Sitte, deutscher Treue)

Deutsche Heimat Weiß und Blau! (ew’ge Farben Weiß und Blau!)

 

Michael Öchsner – Textvariante.

 

 

Imploration-a-l-aube--parousie.over-blog.fr.jpg

 

Gott mit uns und Gott mit allen,

die der Menschen Heilig Recht

treu behüten und bewahren

von Geschlechte zu Geschlecht!

Gott mit dem, der Recht und Frieden

uns bewahrt in jedem Gau!

Gott mit dir, du Land der Bayern

deutsche Heimat Weiß und Blau!

 

Die dritte Strophe, die Johannes Timmermann nach Vorlagen von Lutz und Öchsner verfasst hat für das Singen im Freistaat Bayern.


(Öchsner schrieb die Farben "Weiß und Blau" groß. Für ihn waren es nicht einfach Farben von Wettererscheinungen, die es nicht nur in Bayern gibt, sondern alte Bezeichnungen für Symbole von Tugenden, die er von den Bayern forderte, und von denen er glaubte, daß sie von den Bayern besonders gepflegt würden: die Tugenden der seelischen Reinheit , der Ehrlichkeit, des Anstands (Weiß) und der Treue(Blau). Diese Tugenden seien verankert im Himmel Gottes, in "seinem Himmel"; die Menschen könnten nicht darüber verfügen, wie sie zu verwirklichen seien, was mit ihnen gemeint sei, und sie beliebig umdeuten.)

 

Icone-du-Christ-Roi--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Bayernhymne mp3

 

 

Abbaye-de-Banz--Kloster-Banz----Bamberg---parousie.over-blo.JPGBeichtstuhl, Kloster Banz

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Germano-austro-hongrois
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 19:20

Fond-d-ecran-Marie-contemplant-la-Croix--parousie.over-blo.jpg

 

 

 

Puget-Théniers, le 25 novembre 2010

 

 

 

Drapeau-irakien-God-is-Love--Dieu-est-Amour.jpg

God is Love, Dieu est Amour

 

 

 

Poème aux martyrs chrétiens d’Orient

 

Frères chrétiens d’Orient persécutés pour votre Foi dans le Christ,

Croyants fervents et ardents, martyrisés ou mis à mort dans l’horreur,

Je pleure pour vous, assailli par la douleur qui étreint mon cœur triste ;

Syriaques d’Irak, Coptes des Pyramides, Maronites du Levant et d’ailleurs,

Je suis pris d’une indicible compassion pour votre participation à la Passion ;

Par le sang que vous avez versé dans l’innocence devant les assassins sans noms,

Par vos vertus envers et contre tout, en dépit de l’hostilité de votre nation,

Vous n’êtes pas morts en vain, votre martyre a mérité à d’autres le pardon.

 

 

Cathedrale-syriaque-catholique-de-Bagdad-detruite-lors-de.jpg

 

 

Fond-d-ecran-Marie-lumineuse--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Repost 0
Published by Patrick ROBLES - dans Poèmes personnels
commenter cet article