Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : In hoc signo vinces. Parousie by ROBLES Patrick
  • : Blog Parousie de Patrick ROBLES (Montbéliard, Franche-Comté, France)
  • Contact

Profil

  • Patrick ROBLES
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)
  • Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. Le Seigneur est mon berger : je ne manquerai de rien. The Lord is my shepherd; I shall not want. El Señor es mi pastor, nada me falta. L'Eterno è il mio pastore, nulla mi mancherà. O Senhor é o meu pastor; de nada terei falta. Der Herr ist mein Hirte; mir wird nichts mangeln. Господь - Пастырь мой; я ни в чем не буду нуждаться. اللهُ راعِيَّ، فلَنْ يَنقُصَنِي شَيءٌ (Ps 23,1)

Translation. Traduzione

 

Info Coronavirus

Covid-19 Santé Publique France

OMS - WHO

 
Live Traffic Statistics

 

56 millions de femmes avorteront cette année

56 million abortions worldwide every year

Photo © Marcelle RAPHAEL Fine Arts Newborns

 

Non à la peine de mort en Biélorussie !

Say no to the Death Penalty in Belarus!

 

3D Live Statistics

 


Live Blog Stats

 

 

Flag Counter

 

Online

 

 

 

LE MONDE

 

 

 

 

 

Horaires-messes-Info-parousie.over-blog.fr.jpg

 


Created with Admarket's flickrSLiDR.

 

 

Recueil Poèmes chrétiens de Patrick ROBLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Light a candle -Allumez une bougie

 

 

Offices-Abbaye-du-Barroux-en-direct--Prime-Sexte-Vepres-Co.jpg

 

Sainte-Therese-et-Pape-Francois-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

Recherche

Thou shalt not kill

 

 

 

 

Lookup a word or passage in the Bible


BibleGateway.com
Include this form on your page

 

 

Made-in-papa-maman-parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

bebe-carte-ancienne-parousie.over-blog.fr.jpg

1 Père + 1 Mère, c'est élémentaire !

 

Snow-leopard-leopard-des-neiges-parousie.over-blog.fr.jpg

 

Visites

 

 

Icone-Toast.png

 

 

Pour le poète. Merci !

Facebook Fan Club

3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 14:16

Ouverture--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Puget-Théniers, le 3 avril 2012

 

 

Poème « Alter ego »

 

J’ai rêvé que je m’oubliais, que je n’étais plus ce sinistre égoïste,

Que je ne pensais qu’au bonheur des autres, que je n’étais plus ce clown triste,

J’ai rêvé que je ne priais que pour autrui, et que j’étais devenu altruiste,

Que j’avais décidé de donner ma vie pour ceux que j’aime, que j’étais un vrai humaniste,

J’ai rêvé qu’en priant pour eux avec bienveillance, je n’étais plus ce pitoyable autiste,

Et que leurs anges terrestres ou célestes se chargeaient d’intercéder pour moi auprès du Christ,

J’ai rêvé que c’était la réalité, et que la Charité transcendait mon néant individualiste.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 10:02

Montrer-du-doigt--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

 

« 37 Ne jugez pas, et vous ne serez point jugés,

ne condamnez pas, et vous ne serez point condamnés,

absolvez et vous serez absous. »

 

Luc 6 : 37 (Bible « La Colombe »)

 

 

 

 

Vierge-de-Gietrzwald--parousie.over-blog.fr.jpg

Vierge de Gietrzwald (Pologne)

 

 

 

 

 

Puget-Théniers, le 3 avril 2012

 

 

 

Poème « Je ne suis pas Jésus »

 

Asmodée, tu psalmodies avec vanité les litanies de ta pauvre vie,

Tu transfères tes frustrations et tes fautes sur mon être à l’envi,

Tu m’injuries à longueur de journée et tu t’en réjouis, l’air ravi,

Tu me harcèles sans cesse avec zèle, et quand je suis exsangue, tu revis.

 

Tu as peu à peu ouvert la porte au Mal, à mesure que tu as tourné le dos à Dieu,

Tu aimes me faire du mal, moi qui veux ton bien et rêve de vivre tous les deux,

Quand tu me souris, c’est pour mieux me trahir et faire couler les larmes de mes yeux,

Le monde doit tourner autour de ton nombril, au point d’en oublier notre enfant malheureux,

Tu me persécutes et m’insultes, tu ensorcelles et tu exultes, tu me transperces de ton pieu.

 

Et pourtant, tu es une femme et je suis un homme, ça semble si surréaliste !

Le Seigneur m’a fait le don d’un peu de patience et la Grâce d’un fond de sagesse,

Et je veux prier pour toi comme Il nous l’a demandé (1), même si ça paraît irréaliste,

Je ne suis pas Jésus, personne n’est parfait ! Lui se taisait (2) et, face à Sa Sainteté, je m’abaisse.

 

 

(1) « 44 Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, »

 

Matthieu 5 : 44 (Louis Segond)

 

 

 

(2) « 63 Mais Jésus se taisait. Le grand-prêtre lui dit alors : « Au nom du Dieu vivant, je te demande de nous répondre sous serment : es-tu le Messie, le Fils de Dieu ? »

 

Matthieu 26 : 63 (La Bible en français courant, « BFC »)

 


 

 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 10:03


Prière pour la béatification des Soeurs Martin, soeurs de

 

 

 

Prière pour la béatification des Sœurs Martin :

Céline, Pauline, Marie et Léonie

 

Ô Père Éternel,

Créateur du Ciel et de la Terre,

donateur de la vie,

exauce ma prière.

Je Te remercie, Père Éternel,

d'avoir si généreusement comblé Tes Servantes

Mère Agnès de Jésus,

Sœur Marie du Sacré-Coeur,

Sœur Françoise-Thérèse et

Sœur Geneviève de la Sainte-Face

de tant de Grâces.

Accorde-moi, selon Ta Volonté,

par l'intercession de Mère Agnès de Jésus,

de Sœur Marie du Sacré-Coeur,

de Sœur Françoise-Thérèse et de

Sœur Geneviève de la Sainte-Face,

la Grâce : (faire une demande).

Je T'en prie, qu'elles soient bientôt comptées

parmi les Saintes du Ciel,

de sorte qu'elles puissent être honorées

également par l'Église sur terre.

En Ton Nom, je Te prie humblement.

Amen !

 

Notre Père - Je Vous salue Marie - Gloire au Père

 

 

 

Source : martinsisters.org

 

Prières et peintures de Ron Hannan ©

 

 

 

Marie-Francoise-Therese-Martin--1873-1897---St-Therese-o.jpg

 

 

 

usa.gif

 

 

Beatification Prayer for all

four Martin Sisters

 

Oh Eternal Father,

Creator of Heaven and Earth and Giver of Life,

Graciously hear my humble prayer.

Thank you for the grace you gave your daughters

Mother Agnes of Jesus,

Sister Marie of the Sacred Heart,

Sister Francoise-Therese and

Sister Genevieve of the Holy Face.

Deign to grant me, according to Your Will,

the grace of intercession through

Mother Agnes of Jesus,

Sister Marie of the Sacred Heart,

Sister Francoise-Therese and

Sister Genevieve of the Holy Face:

(make your request)

I pray that they may soon be numbered among your saints

so that they may be glorified by your church here on earth.

I humbly pray faithfully in your Name.

Amen!

 

Our Father/Hail Mary/Glory be to the Father

 

 


 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 23:09

Apocalypse--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

« 51 et dividet eum, partemque ejus ponet cum hypocritis: illic erit fletus et stridor dentium. »

 

Matthaeus 24:51 (Biblia Sacra Vulgata)

 

 

 

« 51 il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites : c'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

 

Matthieu 24 : 51 (Louis Segond)

 

 

 

51 And shall cut him asunder, and appoint him his portion with the hypocrites: there shall be weeping and gnashing of teeth.”

 

Matthew 24:51 (King James Version)

 

 

 

Pere-Eternel-je-T-adore--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Puget-Théniers, le 18 mars 2012

 

 

 

Poème « Apocalypse »

 

Les anthropophages ont subitement surgi de leurs sarcophages,

Les carnivores que dévore l’avidité ont montré leurs vrais visages,

Les carnassiers aux crocs d’acier assassinent encore les sages,

Les faux mages génèrent fausses prophéties et mauvais présages,

Les cannibales d’Hannibal écrasent les autres sans défense de tous âges,

Les adorateurs du Veau d’Or et de l’Or Noir dénaturent les paysages,

Les bêtes hideuses et odieuses banalisent sans états d’âme leur vil héritage,

Elles répandent leurs livres de sexe et de sang par de perfides pages,

Les suppôts de Satan blasphèment et maudissent depuis leurs marécages,

Les enfants et les innocents sont pervertis par les fauves et jetés dans des cages,

Faussaires et fossoyeurs de la Foi, par leurs subterfuges et leurs satanés messages,

Influencent infiniment, sans scrupules, les pures et pieuses âmes à tous les étages,

Les fauteurs de guerre enfantent leurs méfaits et commanditent des carnages,

Les hypocrites et les menteurs critiquent et menacent la vérité par leur rage,

Les balayeurs de l’Espérance n’en finissent pas de commencer leur sinistre ménage,

Les mites et les mensonges ont changé les songes et les miracles en mirages,

L’hérésie et l’apostasie ont engendré chez les gens orgueil, vices et clivages,

Les barbares brandissent leurs bannières sous les réverbères des sauvages,

Les rapaces décapitent les passereaux pour les priver d’un saint passage,

Les cafards et les rats amassent sans cesse leurs richesses pour leur seul usage,

Les sombres silhouettes sont sorties des catacombes pour faire taire les babillages,

Les zombies ont quitté leurs tombes en hurlant sous la lune et le néant des nuages,

Les nécrophages agissent sans gêne et gangrènent l’Église jusque dans les ermitages ;

Il est encore temps de réagir avant mille pleurs et grincements de dents sous l’orage.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 09:19

D'après l'huile sur 15 toiles "Winter Timber"

de David Hockney © (2009)

 

 

 

 

28 Respondit Thomas, et dixit ei: Dominus meus et Deus meus.

29 Dixit ei Jesus: Quia vidisti me, Thoma, credidisti: beati qui non viderunt, et crediderunt.


Biblia Vulgata, Ioannes 20:28-29

(EVANGELIUM SECUNDUM IOANNEM).

 

 

 

28 Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu !

29 Parce que tu m'as vu, tu crois ! lui dit Jésus. Heureux ceux qui croient sans avoir vu.


Jean 20 : 28-29 (La Bible du Semeur)

 

 

 

28 And Thomas answered and said unto him, My LORD and my God.

29 Jesus saith unto him, Thomas, because thou hast seen me, thou hast believed: blessed are they that have not seen, and yet have believed.


John 20:28-29 (King James Version)

 

 

 

D'après l'huile sur toile "Garrowby Hill"

de David Hockney © (1998)

 

 

 

 

Titre de cet article : "To Believe or not to Believe, that is the question !" ("Croire ou ne pas Croire, c'est là la question !"), inspiré du début du monologue d'Hamlet : "To be, or not to be, that is the question." ("Être, ou ne pas être, c’est là la question."), dans la pièce de William Shakespeare : "Hamlet", acte 3 scène 1, publiée en 1603.

 

 

 

 

Royal-Coat-of-Arms-of-the-UK--Dieu-et-mon-droit--parousie.o.png

Armoiries royales du Royaume Uni

Royal coat of arms of the United Kingdom

Devise : "Dieu et mon droit"

"Honi soit qui mal y pense", devise de l'Ordre de la Jarretière

"Nobilissime Ordre de la Jarretière" (Most Noble Order of the Garter)

 

 

 

 

Sonnets-Shakespeare-1609--parousie.over-blog.fr.jpg

 

"Sonnets"

Shakespeare

Sonnet 146

 

Poor soul, the center of my sinful earth,

[Thrall to]* these rebel pow'rs that thee array,

Why dost thou pine within and suffer dearth,

Painting thy outward walls so costly gay?

Why so large cost, having so short a lease,

Dost thou upon thy fading mansion spend?

Shall worms, inheritors of this excess,

Eat up thy charge? Is this thy body’s end?

Then, soul, live thou upon thy servant’s loss,

And let that pine to aggravate thy store;

Buy terms divine in selling hours of dross;

Within be fed, without be rich no more.

  So shalt thou feed on death, that feeds on men,

  And death once dead, there’s no more dying then.

 

 

* "Thrall to": due to a printer's error in the earliest edition of the Sonnets, no one knows what Shakespeare intended for the first two syllables of line 2. The guesses editors have made over the centuries include "Thrall to", "Hemm'd by", "Fool'd by", "Foil'd by", and "Feeding".

 

 

 

WILLIAM-HOLMAN-HUNT--LE-CHRIST-ET-LES-2-MARIE--1897---The-R.JPG

"The Risen Christ with the Two Marys

in the Garden of Joseph of Arimathea"

Le Christ Ressuscité avec les 2 Marie

dans le Jardin de Joseph d'Arimathie (1897)

William Hobman "Holman" Hunt

1827-1910

 


 

Traduction en français du Sonnet 146

 

"Pauvre âme, centre de ma terre pécheresse, jouet des puissances rebelles qui t’enveloppent, pourquoi pâtis-tu intérieurement et te laisses-tu dépérir, en peignant tes murs extérieurs de si coûteuses couleurs ?

Pourquoi, ayant un loyer si court, fais-tu de si grandes dépenses pour ta demeure éphémère ? Est-ce pour que les vers, héritiers de ce superflu, mangent à tes frais ? La fin de ton corps est-elle la tienne ?

Âme, vis donc aux dépens de ton esclave, et laisse-le languir pour augmenter tes trésors. Achète la durée divine en vendant des heures de poussière. Nourris-toi au dedans, et ne t’enrichis plus au dehors.

Ainsi tu te nourriras de la mort qui se nourrit des hommes ; et, la mort une fois morte, tu n’auras plus rien de mortel."

 

Les exégètes de William Shakespeare, et, en particulier, de ce sonnet 146, invitent à la comparaison avec le Psaume 146 de la Vulgate (Psalmus 146, "Liber Psalmorum", "Vetus Testamentum"), c'est-à-dire le Psaume 147, versets 1 à 11, de l'Ancien Testament.

 

 

 

"Rien ici-bas ne me rassasie"

Jean Guitton

 

 

 

William-Holman-Hunt--le-Triomphe-des-Innocents--1883--parou.jpg

"The Triumph of the Innocents"

William Holman Hunt

"Le Triomphe des Innocents" (1883)

 

 

 

 

Sonnet 146 en anglais moderne

Modern English

 

My poor soul, you’re the very center of this sinful world, my body, which rebels against you. Why do you starve yourself inside me and suffer from a shortage of supplies while you dress your outside in such expensive finery? Why do you spend so much on your aging body when you get to occupy it for such a short time? All of this expenditure on a body that is eventually going to be eaten by the worms—do you want what you spend to be devoured by worms? Is this what your body was intended for? In that case, soul, feed yourself by starving your body; let it pine for food while you accumulate the riches. Buy time in heaven by giving up worthless time wasted on earth. Feed your inner self; let your body be poor. By starving your body, you will eat up death, which eats up men, and once death is dead, there’s no more dying then.

 

Summary

The speaker addresses this poem to his soul, asking it in the first stanza why it, the center of his "sinful earth" (that is, his body), endures misery within his body while he is so concerned with maintaining its "paint[ed]" outward appearance--that is, why his soul allows his exterior vanity to wound its interior life. He asks his soul why, since it will not spend long in the body ("having so short a lease" in the "fading mansion"), it spends "so large cost" to decorate it, and he asks whether worms shall be allowed to eat the soul's "charge" after the body is dead. In the third quatrain, the speaker exhorts his soul to concentrate on its own inward well-being at the expense of the body's outward walls ("Let that [i.e., the body] pine to aggravate [i.e., increase] thy store"). He says that the body's hours of "dross" will buy the soul "terms divine"; and admonishes the soul to be fed within, and not to be rich without. In the couplet, the speaker tells the soul that by following his advice, it will feed on death, which feeds on men and their bodies; and once it has fed on death, it will enjoy eternal life: "And death once dead, there's no more dying then."


Commentary

Sonnet 146, an austerely moralizing self-exhortation to privilege the inner enrichment of the soul over the outer decoration of the body, is also the site of the most virulent textual controversy of any of Shakespeare's poem in the sequence. The way the poem is printed in its first edition, its first two lines read: Poor soule, the center of my sinfull earth, My sinfull earth these rebbel poweres that thee array.... The repetition of the phrase "my sinful earth" at the start of the second line has long been chalked up to a printer's mistake; it almost certainly could not have been Shakespeare's intention to break his meter so egregiously for the sake of such a heavy-handed repetition. (In the 1590s, any text that was to be printed had to be set into the printing press letter by letter, a painstaking and often mind-numbing process that resulted in many mistakes of this nature.) As a result, critics have debated for what seems the better part of four centuries over what the "missing" text might have been. "Trapp'd by these rebel powers"? "Ring'd" by them? "Fenced"? "Foil'd"? "Pressed with"? Possible alternatives are literally endless; most recent editors of the sonnets have avoided conjecture for that very reason.

Apart from the textual controversy, Sonnet 146 presents the relatively simple idea that the body exists at the expense of the soul, so that decorating or adorning the body, or even worrying about its beauty, can only be accomplished at the soul's expense. The speaker of this sonnet feels trapped by his preoccupation with his outward appearance, and urges himself--by addressing his neglected soul, which he concedes has the decision-making power over the body--to neglect the body as a way to enrich the soul and help it toward heaven ("Buy terms divine in selling hours of dross"). In this sense, Sonnet 146 is one of comparatively few sonnets to strike a piously religious tone: in its overt concern with heaven, asceticism, and the progress of the soul, it is quite at odds with many of the other sonnets, which yearn for and celebrate sensory beauty and aesthetic pleasure.





Testament original de William Shakespeare

Shakespeare’s Will

 

"Vicesimo Quinto die Januarii Martii Anno Regni Domini nostri Jacobi nucn Regis Angliae etc decimo quarto & Scotie xlixo Annoque Domini 1616

 

Testamentum Willemi Shackspeare

Registretur

 

In the name of god Amen I William Shackspeare of Stratford upon Avon in the countrie of Warr’ gent in perfect health and memorie god by praysed doe make and Ordayne this my last will and testament in manner and forme followeing that ys to saye first I Comend my Soule into the hands of god my Creator hoping and assuredlie beleeving through thonelie merittes of Jesus Christe my Saviour to be made partaker of lyfe everlastinge And my bodye to the Earthe whereof yt ys made.

 

Item: I Gyve and bequeath unto my sonne in Law and Daughter Judyth One Hundred and fyftie pounds of lawfull English money to be paied unto her in manner and forme follewing That ys to saye One Hundred Poundes in discharge of her marriage porcion within one yeare after my deceas with consideracion after the Rate of twoe shillinges in the pound for soe long tyme as the same shalbe unpaid unto her after my deceas & the fyftie pounds Residewe therof upon her surrendering of or gyving of such sufficient securitie as the overseers of this my will shall like of to Surrender or graunte All her estate and Right that shall discend or come unto her after my deceas or that she nowe hath of in or to one Copiehold tenemente with theappertenances lyeing & being in Stratford upon Avon aforesaied in the saide countie of warr’ being parcell or holden of the mannor of Rowington unto my daughter Susanna Hall and her heires for ever.

 

Item I gyve and bequeath unto my saied Daughter Judyth One Hundred and ffyftie Poundes more if shee or Anie issue of her bodie Lyvinge att thend of three yeares next ensueing the daie of the date of this my will during which tyme my executors to paie her consideracion from my deceas according to the Rate afore saied. And if she dye within the saied terme without issue of her bodye then my will ys and and I doe gyve and bequeath One Hundred Poundes therof to my Neece Eliabeth Hall and ffiftie Poundes to be sett fourth by my executors during the lief of my Sister Johane Harte and the use and proffitt therof cominge shalbe payed to my saied Sister Jone and after her deceas the saied L li shall Remaine Amongst the childredn of my saied Sister Equallie to be devided Amongst them. But if my saied daughter Judith be lyving att thend of the saeid three yeares or anie issue of her bodye then my will ys and soe I devise and bequeath the saied Hundred and ffyftie poundes to be sett out by my executors and overseers for the best benefit of her and her issue and the stock not to be paied unto her soe long as she shalbe marryed and Covert Baron by my executors and overseers but my will ys that she shall have the consideracion yearelie paied unto her during her lief and after her deceas the saied stock and condieracion to bee paid to her children if she have Anie and if not to her executors or Assignes she lyving the saied terme after my deceas provided that if such husbond as she shall att thend of the saied three yeares by marryed unto or attain after doe sufficiently Assure unto her and thissue of her bodie landes answereable to the portion gyven unto her and to be adjudged soe by my executors and overseers then my will ys that the saied CL li shalbe paied to such husbond as shall make such assurance to his owne use.

 

Item: I gyve and bequeath unto my saied sister Jone XX li and all my wearing Apprell to be paied and delivered within one yeare after my deceas. And I doe will and devise unto her the house with thappurtenances in Stratford where in she dwelleth for her naturall lief under the yearelie Rent of xiid

 

Item: I gyve and bequeath unto her three sonnes William Hart-Hart and Michaell Harte ffyve pounds A peece to be payed within one yeare after my decease to be sett out for her within one yeare after my deceas by my executors with thadvise and direccons of my overseers for her best proffitt untill her marriage and then the same with the increase thereof to be paied unto her .

 

Item I gyve and bequath unto her the said Elizabeth Hall All my Plate (except my brodsilver and gilt bole) that I now have att the date of this my will.

 

Item: I gyve and bequeath unto the Poore of Stratford aforesaied tenn poundes; to Mr Thomas Combe my Sword; to Thomas Russell Esquier ffyve poundes and to ffrauncis collins of the Borough of Warr’ in the countie of Warr’ gent. thriteene poundes Sixe shillinges and Eight pence to be paied within one yeare after my deceas.

 

Item: I gyve and bequeath to mr richard Hamlett Sadler Tyler thelder XXVIs VIIId to buy him A Ringe; to William Raynoldes gent XXVIs VIIId to buy him a Ringe; to my godson William Walker XXVIs VIIId in gold and to my ffellowes John Hemynges, Richard Burbage and Heny Cundell XXVIs VIIId A peece to buy them Ringes.

 

Item: I Gyve Will Bequeth and Devise unto my Daughter Susanna Hall for better enabling of her to performe this my will and towardes the performans thereof All that Capitall Messuage or tenemente with thappertenaces in Stratford aforesaid called the newe plase wherein I now Dwell and two messuags or tenementes with thappurtenances scituat lyeing and being in Henley Streete within the borough of Stratford aforesaied. And all my barnes, stables, Orchardes, gardens, landes, tenementes and herediaments whatsoever scituat lyeing and being or to be had receyved, perceyved or taken within the townes and Hamletts, villages, ffieldes and groundes of Stratford upon Avon, Oldstratford, Bushopton and Welcombe or in anie of them in the saied countie of warr And alsoe All that Messuage or tenemente with thappurtenances wherein one John Robinson dwelleth, scituat, lyeing and being in the blackfriers in London nere the Wardrobe and all other my landes tenementes and hereditamentes whatsoever. To Have and to hold All and singular the saied premisses with their Appurtenances unto the saied Susanna Hall for and during the terme of her naturall lief and after her deceas to the first sonne of her bodie lawfullie yssueing and to the heiries Males of the bodie of the saied Second Sonne lawfullie yssyeinge and for defalt of such heires Males of the bodie of the saied third sonne lawfullie yssye ing And for defalt of such issue the same soe to be Reamine to the ffourth sonne , ffythe, sixte and seaventh sonnes of her bodie lawfullie issueing one after Another and and to the heires Males of the bodies of the saied ffourth, ffythe, Sixte and Seaventh sonnes lawfullie yssueing in such mamer as yt ys before Lymitted to be and remaine to the first, second and third Sonns of her bodie and to their heires males. And for defalt of such issue the saied premisses to be and Remaine to my sayed Neede Hall and the heires Males of her bodie Lawfully yssueing for default of…such issue to my daughter Judith and the heires of me the saied William Sahckspere for ever.

 

Item: I gyve unto my wief my second best bed with the furniture; Item I gyve and bequeath to my saied daughter Judith my broad silver gilt bole.

 

All the rest of my goodes Chattels, Leases, plate, jewles and Household stuffe whatsoever after my dettes and Legasies paied and my funerall expences discharged, I gyve devise and bequeath to my Sonne in Lawe John Hall gent and my daughter Susanna his wief whom I ordaine and make executors of this my Last will and testament. And I doe intreat and Appoint the saied Thomas Russell Esquier and ffrauncis Collins gent to be overseers herof And doe Revoke All former wills and publishe this to be my last will and testament. In witnes whereof I have hereunto put my Seale hand the Daie and Yeare first above Written.

 

Witness to the publishing hereof: Fra: Collyns, Juilyus Shawe, John Robinson, Hamnet Sadler, Robert Whattcott.

 

By me William Shakespeare

 

Probatum coram Magistro Williamo Byrde legum doctore Commissario etc xxiido die mensis Junii Anno domini 1616 Juramento Jahannis Hall unius executorum etc. Cui etc de bene etc Jurati Reservata potestate etc Sussane Hall alteri executorum etc cum venerit etc petitur.

 

Inventarium exhibitum."

 

 

 

Shakespeare-Testament--parousie.over-blog.fr.jpg

Fragment du Testament original de Shakespeare

 

 

 

 

Au début de son testament, traduit ci-dessous en anglais moderne, Shakespeare dit : "... C'est-à-dire, d'abord, que je remets mon âme entre les mains de Dieu, mon Créateur, espérant et assurément croyant, par les mérites de Jésus-Christ, mon Sauveur, afin d' être participant à la vie éternelle, ..."

 

"In the name of God, I William Shakespeare...God be praised, do make and ordain this, my last will and testament in manner and form following. That is to say, first I commend my soul into the hands of God my Creator, hoping and assuredly believing, through the merits of Jesus Christ, my saviour, to be made partaker of eternal life, and my body to the earth whereof it is made."


 

 

Cobbe-portrait-of-Shakespeare--parousie.over-blog.fr.jpg

Portrait "Cobbe" de Shakespeare

William Shakespeare

Dans le calendrier julien :

probablement né le 23 avril 1564 à Stratford-upon-Avon

baptisé le 26 avril 1564

mort le 23 avril 1616 à Stratford-upon-Avon

(le 3 mai 1616 dans le calendrier grégorien)

 

 

 

 

Le portrait Cobbe, en anglais "Cobbe portrait", est exposé à "Hatchlands Park" (Surrey - Angleterre), une propriété du "National Trust for Places of Historic Interest or Natural Beauty" (ou "National Trust", ou "NT").

Ce portrait est ainsi appelé car il a appartenu à Monseigneur Charles Cobbe (1686–1765), originaire de Swarraton, un petit village dans la ville de Winchester ("City of Winchester", Hampshire - Angleterre). Il a été Archevêque de Dublin de 1743 à 1765, et Primat d'Irlande.

Le tableau original n'a été identifié qu'en 2006, dans la collection de la famille anglo-irlandaise Cobbe, et il avait été jusqu'alors totalement inconnu du monde.

Dans sa partie supérieure, le tableau porte l'inscription latine : "Principum amicitias !" ("Les amitiés des Princes", ou "Les alliances des Princes", ou "(De) chefs ligués" ; en anglais : "The Friendships of Princes!"). Elle ferait allusion au début d'un vers d'Horace (Quintus Horatius Flaccus) dans "Odes", Livre II, Ode 1 : "À Gaius Asinius Pollion" (Odes, en latin : "Carmina", en anglais : "The Odes").

 

 


 

Partager cet article
Repost0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 21:43

Mystical-Rose-Mystique-Rosa-Mystica--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Puget-Théniers, le 11 mars 2012

 

 

 

Poème « Mon cœur dort »

 

Mon cœur était d’or et pourtant mon cœur dort,

Je pense même souvent qu’il est presque mort,

Parce que le mal des méchants me hante encore ;

Mon cœur erre désormais dans un long corridor,

À la recherche de la personne qui percera ce fort,

Qui saura éveiller mes sens en retirant ce mors.

Que perfidies et trahisons ne me causent plus de tort,

Que mes pulsations retrouvent l’unisson et le ressort,

Que le triste sort s’éloigne de moi et que je sois fort,

Et, si Dieu Veut, que renaisse l’amour par tous mes pores,

Que Son saint baume salvateur ressuscite mon corps,

Que ce sang neuf soit pour moi un céleste trésor,

Qui dévore à nouveau ce cœur d’or que je croyais mort.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 19:41

Panneau-amour--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

 

Puget-Théniers, le 11 mars 2012

 

 

 

Poème « Où es-tu mon amour ? »

 

 

Où es-tu mon amour, toi que j’aime et que j’attends depuis toujours ?

Quand viendras-tu combler mon cœur chaque heure et chaque jour ?

Le Seigneur me fera-t-il la Grâce de te rencontrer à un détour ?

Mon rêve deviendra-t-il réalité sans rivalité sinon pleine d’amour ?

Te verrai-je de mes yeux de chair en plein soleil ou a contrejour ?

Prendrons-nous enfin, ma Dulcinée, un tendre aller sans retour ?

La Providence sera-t-elle une évidence pour nos existences sans secours ?

Une douce mélodie bercera-t-elle nos oreilles de tambours de velours ?

Les vautours de la solitude et du silence cesseront-ils de nous rendre sourds ?

Reconnaîtrai-je dans ta prunelle la tour imprenable de notre éternel amour ?

Te ferai-je au point du jour une romantique et chevaleresque cour ?

Te déclarerai-je ma flamme à genoux, embrassant ta main et ses contours ?

Accepteras-tu de m’épouser sans hésiter afin que ce moment je savoure ?

Quand ferons-nous une famille unie et bénie qui suit l’onde paisible au long cours ?

Je chéris ce jour dans l’espoir qu’il approche à grands pas et que vers toi je coure !

 


 

 

Partager cet article
Repost0
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 23:03

Grotte-de-Notre-Dame-de-Lourdes--parc-du-Chateau-de-Montbe.JPG

 

 

 

 

Puget-Théniers, le 27 février 2012

 

 

 

Poème « Marie, armure d’amour »

 

Ô Marie, je Vous aime à midi comme à minuit,

Je Vous aime au milieu de la nuit aussi bien qu’en plein après-midi ;

Ô ma Mère, emparez-vous de mon âme en y imprimant Vos armoiries,

Voyez ma misère et mes maux, et transformez-les en tendre rêverie,

Ô Maman, demandez à l’Esprit Saint de demeurer en mon esprit,

Apprenez-moi à mépriser les chimères pour mériter le paradis ;

Magnifique Marie, mirifique Fille de notre Père qui donne la vie,

Miséricordieuse, merveilleuse, miraculeuse Mère de Jésus-Christ,

Émouvante, touchante, compatissante Fleur du Ciel,

Maternelle, éternelle, perpétuelle Ève Nouvelle,

Je Vous renouvelle mon amour pour toujours avec ma piété la plus belle.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 05:55

Medjugorje 10, parousie.over-blog.fr

 

 

 

GRANDE NEUVAINE À MARIE REINE DE LA PAIX

POUR QUE LA FRANCE S'OUVRE À MEDJUGORJE

 

Cette neuvaine a été officiellement récitée du vendredi 10 février 2012 (Introduction) au lundi 20 février 2012 (Conclusion). Mais bien sûr, elle peut être récitée à tout moment. Les prières d'amour sont éternelles !

 

Patrick, l'auteur de ce blog

 

 

Source de cet article : Étoile Notre Dame

http://www.etoilenotredame.net

http://www.etoilenotredame.org

 

 

 


 

"Individuellement, mes enfants,

vous ne pouvez pas arrêter le mal

qui désire gouverner le monde et le détruire.

Mais, selon la volonté de Dieu,

tous ensemble aux côtés de mon Fils,

vous pouvez tout changer et guérir le monde."

(Medjugorje, le 02/08/2011)

 

 

Gospa, parousie.over-blog.fr

 

Prière d'introduction

PRIÈRE À LA VIERGE MARIE, REINE DE LA PAIX

PRIÈRE DU PÈRE PETAR LJUBICIC, prêtre franciscain de Medjugorje

 

Très sainte Vierge Marie, aimante Mère de Jésus

Mère de l’Eglise, Mère de bonté, d’amour et de miséricorde !

Notre bonne Mère et Reine de la Paix,

Nous sommes persuadés que tu nous aimes comme tes enfants

Que ton amour pour nous est indéfectible.

Tu es notre puissante protectrice, notre médiatrice de toutes grâces.

Nous te prions ardemment :

Entends-nous et aide-nous dans nos difficultés !

Tu sais bien, Mère, que nous ne sommes pas tels que Dieu

voudrait que nous soyons.

Nous sommes écrasés par les soucis de la vie et les responsabilités,

Accablés par nos faiblesses et nos péchés.

Tu sais, Mère, combien nous avons besoin

De foi ardente, d’espérance solide, d’amour vrai,

De joie véridique, de bonheur et de salut miséricordieux !

Aussi, nous te prions, bonne Mère, d’intercéder pour nous

Auprès de Ton Fils Jésus, notre Sauveur et notre Rédempteur,

Pour qu’Il nous délivre de l’influence des forces des ténèbres.

Pour que notre peuple de France se libère de tout mal, de tout péché

Et soit protégé de toute tentation.

Qu’Il déverse la Force de l’Esprit Saint sur Son Eglise.

Qu’elle soit signe et sacrement de salut pour tous les hommes !

Aide-nous afin que nous soyons toujours prêts, le coeur purifié,

A écouter la Parole de Dieu et à vivre par la Volonté de Dieu !

Obtiens-nous, par la prière, d’être toujours capables

De dépasser le mal et de le remplacer par le bien !

Obtiens que nos pères et nos mères aient la force de ne pas avoir peur

De la vie et qu’ils puissent éduquer une meilleure génération à venir !

Protège notre jeunesse afin qu’elle sache résister à toutes les tentations

Et fais qu’elle suive toujours le chemin vers le bien du Christ !

Obtiens pour nous tous la consolation, l’aide, la force et le Salut !

Reine de la Paix, notre Mère, Protectrice et puissante Médiatrice,

Fais que, par ton intercession, nous puissions arriver au Salut

Que le père du Ciel a promis.

Par le Christ notre Seigneur. Amen !

 

 

Medjugorje-2--parousie.over-blog.fr.jpg


 

1er jour de la neuvaine

PRIÈRE DE CONSÉCRATION À LA VIERGE MARIE

PRIÈRE DU PÈRE PETAR LJUBICIC, prêtre franciscain de Medjugorje

 

Marie, Mère de mon Sauveur et Mère de la Paix,

Je t’offre aujourd’hui, par amour, toute ma vie.

Comme Jésus, en mourant sur la croix, t’a confié à moi,

Ainsi maintenant je me confie à Toi.

Prends-moi sous ton voile maternel.

Je voudrais aimer Jésus comme Toi Tu L’as aimé.

Je désire apprendre de Toi comment écouter la Parole de Dieu

Et faire en tout Sa sainte Volonté.

Marie, avec Toi, je désire apprendre à considérer tous les hommes

Comme mes frères et soeurs et à les aimer comme Tu les aimes,

Car ils t’appartiennent tous.

Je me consacre à Toi afin que ma prière

puisse devenir une prière du coeur

Dans laquelle je trouverai la paix et la force pour la réconciliation.

À Toi, ma Mère, j’offre mon passé, mon présent et mon futur,

Toutes mes capacités, tous mes talents.

Je désire, comme Jésus, grandir auprès de Toi.

Qu’à partir de maintenant, tout en moi rende grâce au Seigneur !

Que mon âme se réjouisse avec Toi

Et glorifie Son Amour, Sa Bonté et Sa Miséricorde.

Je me consacre à Toi, Mère, et je consacre ma famille,

Tous mes amis avec lesquels je vis et travaille.

Je Te consacre mon peuple de France, afin qu’il soit Ton peuple.

Marie, ma Mère, Tu avais infiniment confiance en Dieu

Et jamais tu n’as douté.

Je Te prie ardemment, Mère, de nous aider à être semblables à Toi !

Aide-nous à croire fermement en Dieu, comme Toi Tu as cru.

Aide-nous à aimer Dieu comme Tu L’aimes.

Aide-nous à écouter Dieu comme Tu L’écoutes.

Aide-nous à être patients et à accepter la Volonté de Dieu

Et, d’un coeur joyeux, la réaliser.

Aide-nous à vivre en faisant toujours plus

Pour la Gloire de Dieu et notre salut.

Marie, nous voudrions, comme Toi, avoir l’Esprit Saint,

Que notre coeur, comme le Tien, soit obéissant et suive Ses inspirations.

Reine de la Paix, par Ton intercession,

Puissent ces paroles m’aider à ne plus jamais pécher !

Chère Mère, prie pour nous et avec nous,

Guide-nous de Ta main sûre vers le paradis,

Afin qu’ensemble, nous puissions rendre grâce

Et louer Dieu pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père 

 

 Medjugorje-3--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

2ème jour de la neuvaine

FILLE AÎNEE DE L'ÉGLISE,

SOUVIENS-TOI DES PROMESSES DE TON BAPTÊME

PRIÈRE DE SABRINA COVIC-RADOJICIC ET MICHÈLE FISCHER,

les Éditions Sakramento

 

Vierge Marie, depuis juin 1981, tu apparais à Medjugorje et tu donnes au monde des messages de paix, d’espérance et de réconciliation, des messages qui donnent la vie. Tu nous demandes inlassablement de ne pas construire notre futur sans Dieu.

Vierge Marie, nous te supplions de venir au secours de la France, ce pays qui a été pendant des siècles l’un des plus fidèles à ton divin Fils. Ce pays qui, pourtant, a oublié ce qui a fait sa grandeur et qui tente en vain de construire son futur en rejetant son héritage chrétien, en fermant son coeur à l’Amour de Dieu.

Un monde sans Dieu est un monde qui ne peut exister, car il lui manque son Essentiel, ce qui le maintient en vie : la foi, la confiance en la Miséricorde de Dieu et la Paix. Cette Paix que Jésus veut donner à chacun et que tu nous apportes de sa part.

Reine de la Paix, toi qui es si souvent venue nous visiter dans des endroits aussi beaux que La Salette, le Laus, Pontmain, Pellevoisin, la Rue du Bac, Lourdes..., toi qui nous as offert tant de grâces, ne regarde pas nos péchés, nos infidélités, aide-nous ! Comme une mère aimante, intercède pour nous auprès de ton Fils pour que le pays qu’il a choisi de manière aussi particulière reprenne la place qui est la sienne et sache à nouveau être celui qui portera le flambeau, celui qui proposera aux nations du monde de s’unir pour combattre les puissances des ténèbres.

Mère du Ciel, entends notre appel !

Dépose en notre nom au pied de ton Fils, notre Seigneur, nos prières pour que la France te rencontre à nouveau, qu’elle comprenne enfin ses erreurs et qu’à l’instar du fils prodigue de l’Évangile, de Fille Aînée elle devienne aussi Fille prodigue !

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père

 

 

Medjugorje-5--parousie.over-blog.fr.jpg

 

3ème jour de la neuvaine

POUR QUE LA PLUIE REVIENNE SUR L'OCCIDENT

PRIÈRE D'ARNAUD DUMOUCH,

professeur de religion catholique et théologien

 

Élie dit au roi Achab : "Par Yahvé vivant, le Dieu d'Israël que je sers, il n'y aura ces années-ci ni rosée ni pluie sauf à mon commandement" (1 Rois 17, 1).

Vierge Marie, Notre Dame de Medjugorje, jusqu’à quand va durer cette grande épreuve du désert en Occident ?

Tu sais mieux que nous ce qui est bon pour nous, mais nous te supplions d’obtenir la pluie de l’Esprit Saint pour nos enfants angoissés.

Nos pères n'ont pas su faire fructifier les immenses grâces reçues. Nous ne pouvons considérer qu’avec douleur toutes les trahisons qui sont venues de nos vieilles terres chrétiennes depuis que tu es apparue à la rue du Bac en 1830. Nous pensons aux millions de morts répandus par nos dirigeants, et aujourd’hui à notre goût insensé pour le seul plaisir matériel. Nous pensons avec douleurs aux crimes actuels de notre hédonisme : les couples brisés, les enfants avortés, les personnes âgées délaissées, la tentation du suicide chez beaucoup...

Mais maintenant, considère les angoisses de nos enfants. Ils sont comblés de pain matériel, riches de tout le confort, et leur coeur est sans repos. Pour ne pas penser, ils s’étourdissent dans les loisirs et le travail, et la nourriture qui vient du Ciel leur manque. Nos enfants perdent peu à peu la foi, ne comprenant pas ces églises vides, cette absence de joie dans l’Esprit Saint.

Cette famine spirituelle – l’Esprit de ton Fils que l'on ne sent plus –, elle dure et elle s’étend depuis plus de 40 ans. Nous reconnaissons les fruits qu’elle a portés : les chrétiens sont plus modestes, l’Église a profondément réfléchi à sa mission...

Mais maintenant, nous te supplions pour nos enfants. Y aura-t-il encore la foi en ces terres si cette absence de pluie continue ?

Vierge Marie, Notre Dame de Medjugorje, comme Élie, supplie Dieu dans ton humilité et ton amour et il écoutera ta sagesse.

Notre Dame de Medjugorje, obtiens pour nous la fin de cette sécheresse.

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père

 

 

Medjugorje-4--parousie.over-blog.fr.jpg

 

4ème jour de la neuvaine

PRIONS POUR L'ENSEMBLE DU MONDE FRANCOPHONE

PRIÈRE DE DARIA KLANAC, guide et auteure

 

Chère Gospa, quand tu parles au monde, tu t’adresses à tous tes enfants sans distinction de race de peuple, de culture, de religion.

Tu veux tous les attirer et les offrir, par ton Fils Jésus, au Père.

A travers des siècles de chrétienté, tu as visité beaucoup de pays, mais plus particulièrement la France. Tes prophètes, dans les moments de crises profondes que ce pays traversait, nous transmettaient tes doux avertissements et ton insistante invitation à la conversion. C’est pourquoi cette terre-là est bénie et parsemée de tes sanctuaires et de cathédrales.

Ce peuple de Dieu t’a aimée et t’aime encore. Sa foi n’est pas morte.

De nombreux Français ont senti l’appel à aller à ta rencontre à Medjugorje. Ils y ont goûté à tes grâces et à ton amour maternel inconditionnel.

Au retour, ils désirent ardemment les partager avec chacun et chacune d’entre nous pour construire dans l’espérance joyeuse un monde meilleur.

Nous te prions pour que la France retrouve son vrai visage de Fille Aînée de l’Eglise, qu’elle ne rejette pas son héritage chrétien millénaire, mais devienne pionnière de la culture de la vie dont le monde a tant besoin.

Nous te prions aussi pour toute la francophonie, partout où la France a évangélisé, notamment au Québec, à Montréal, ancienne Ville-Marie, ma ville.

Puissions-nous vivre dans la liberté des enfants de Dieu, si chère à Gospa, en apportant autour de nous, à nos frères et soeurs, l’amour fraternel, solidaire aussi bien de nos misères que de nos joies.

Touche nos coeurs afin que nous sachions aimer et être aimés, pardonner et nous faire pardonner.

Garde-nous tous aimables, humbles, persévérants et fidèles à l’écoute du message de la paix.

Merci, Chère Gospa, de répondre à notre prière du coeur.

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père

 

 

Medjugorje-6--parousie.over-blog.fr.jpg


 

5ème jour de la neuvaine

UN TEMPS DE GRÂCES

PRIÈRE D'OLIVIER ALBERICI,

directeur de la revue catholique "L'Appel du Ciel"

 

Ô Marie Reine de la Paix, par un élan d’amour de Sa part, Dieu t'a permis de venir nous visiter chaque jour à Medjugorje depuis le 24 juin 1981, depuis plus de 30 ans maintenant.

Dans un excès de compassion maternelle de ta part, tu y as appelé tant et tant d’enfants pour les conduire à Jésus. Beaucoup en ont été eux-mêmes les premiers surpris, lorsqu’ils ont reçu ce don d’amour que tu leur as confié. Beaucoup ont été touchés, transformés, même parmi ceux qui n’avaient pas ou peu la foi. Tu appelles tes enfants du monde entier et nombreux sont ceux qui, aujourd’hui encore, répondent à ton appel quotidiennement. Parmi eux, tu appelles aussi les habitants de la Fille Aînée de l’Église : la France. Mais vois comme ils sont peu nombreux, ceux qui répondent à ton appel.

Fais, Ô Marie, que tombent leurs réserves et leurs préjugés. Ne te lasse pas, Mère de tous les hommes, d’appeler encore tous les jours tes enfants de France. Ne permets pas qu’ils refusent cet appel maternel afin qu’eux aussi comprennent combien tu nous aimes. Vois combien la France, par son orgueil, se prive des grâces du Ciel.

Souviens-toi combien cette nation t'a honorée et combien de saints y sont nés.

Envoie tes bons anges, Ô Marie Reine de la Paix, sillonner la France, afin que les Français se décident en faveur d’un OUI sincère pour Dieu. Fais que ce soient leurs coeurs qui parlent et non plus leurs esprits cartésiens. Qu’ils se mettent en marche et viennent grossir les rangs des millions de pèlerins étrangers qui se sont déjà rendus à Medjugorje. Ne permets pas qu’ils passent à côté de ce temps de grâces tout à fait spécial que nous accorde encore notre Père des Cieux.

Puisses-tu intercéder afin que des milliers de Français se mettent en route vers toi, vers Jésus et vers ce lieu béni : Medjugorje. Alors, ensemble, nous pourrons te dire : Merci de nous avoir appelés.

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père

 

 

Medjugorje-7--parousie.over-blog.fr.jpg


6ème jour de la neuvaine

UN LIEU QUI PEUT CHANGER NOS VIES

PRIÈRE D'HERVÉ REYNAUD, site "Chère Gospa"

 

Vierge Marie, en juillet 2009, une histoire vraiment extraordinaire s'est passée à Medjugorje. Elle a été rapportée par le journal américain "Spirit Daily". Après avoir assisté à l'apparition du "2" de la voyante Mirjana, un jeune enfant italien a été guéri d'une terrible maladie. Âgé de seulement 2 ans, il avait 19 tumeurs cancéreuses et avait déjà subit 80 chimiothérapies et 17 radiothérapies.

Vierge Marie, nous n'avons pas de mot pour te dire notre admiration devant les prodiges tout à fait inouïs qui s'accomplissent à Medjugorje.

En pensant aux nombreux enfants français qui souffrent de maladies très graves ou très complexes (problèmes de santé, problèmes de renfermement sur eux-mêmes...), et en songeant également à tous les gens qui ne savent plus vers qui se tourner tellement les situations dans lesquelles ils se trouvent sont difficiles, nous nous disons que c'est vraiment triste que la France ne parle pas de cette espérance incroyable qu'est Medjugorje.

Bien sûr, Vierge Marie, nous savons que tes apparitions à Medjugorje ne sont pas encore reconnues par l'Église. Mais l'Église n'interdit pas à ses enfants de s'y intéresser. Elle permet même aux prêtres d'accompagner des pèlerinages privés à Medjugorje. D'ailleurs, si personne ne parlait de ce sanctuaire, il ne pourrait pas y avoir de fruits et, s'il n'y avait pas de fruits, sur quoi l'Église pourrait-elle bien se baser pour prononcer un jour son jugement définitif ? Il est donc nécessaire d'en parler. Des pays comme l'Italie, l'Irlande ou les États-Unis ont pris ce chemin.

Vierge Marie, nous te supplions du fond de notre coeur pour que, très vite, la France ouvre grand son coeur à Medjugorje et que, tout en restant fermement attachée à l'Église, elle ne reste pas muette devant un événement aussi important.

Il ne s'agit pas de chercher à faire de la "publicité" pour Medjugorje, Vierge Marie. Il s'agit surtout de ne pas priver les Français d'une information capitale qui pourrait bouleverser leur vie.

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père

 

 

Medjugorje-8--parousie.over-blog.fr.jpg 

 

7ème jour de la neuvaine

COMME L'ETOILE DE LA NATIVITÉ

PRIÈRE DE FRANÇOIS-JEAN LUCCA, membre de l'association

"Apôtres de l'amour" (née du message de Medjugorje)

 

Vierge Marie, Dieu t'a choisie à travers les âges et missionnée à travers le monde pour conduire tes enfants à ton Fils Jésus, pour les guider vers la sainteté qui est source d'amour, source de vie éternelle.

Comme la France qui porta en son sein tant d'hommes et de femmes zélés qui n'hésitèrent pas à apporter l'Amour de Dieu et à annoncer Sa Parole au-delà de ses frontières, tu es venue, à nouveau, apporter la même semence.

À Medjugorje, sous l'apparence du semeur, tu as une fois de plus semé les grains du Rosaire qui ouvre les portes de la conversion aux coeurs les plus endurcis, te proposant comme toujours d'intercéder auprès de Dieu pour qu'Il nous touche et nous guérisse de cette lèpre de notre corps et de notre âme que sont nos carences envers Sa Loi d'Amour.

Sur des chemins rocailleux, couverts de ronces, nombreux sont ceux qui ont labouré leur coeur pour répondre à ton appel. Ils n’ont eu qu’à saisir ta main tendue, généreusement ouverte pour donner la paix et la joie.

Mais des oreilles sont restées sourdes à ton appel, des yeux sont restés impassibles au miracle de ta présence, des mains se sont fermées, nombre d'actes de charité n'ont pas fleuri au soleil de ton Amour. Et la France, grande par son Baptême, qui fut jadis l'étendard de la sainteté, tant par ses saints que par ses missionnaires, a même semblé insensible à ta Grâce.

Vierge Marie, Mère de Miséricorde, ne laisse pas celle qui t'est consacrée s'éloigner davantage de son titre de Fille Aînée de l'Église. Aussi, nous te supplions de la délier de toute attache, de toute retenue, de tout compromis, afin qu'elle s'ouvre à ton Appel.

Apporte la concorde à ses bergers, séculiers et religieux, et que Medjugorje, comme l'Étoile de la Nativité, leur montre ton Fils Jésus afin qu’ils soient la voix de tes messages qui nous appellent à la conversion et à la prière. Vierge couronnée d'étoiles, nous t'en prions.

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père

 

 

Medjugorje-11--parousie.over-blog.fr.jpg

 

 

8ème jour de la neuvaine

UN PONT ENTRE MEDJUGORJE ET LA FRANCE

PRIÈRE DE THIERRY ET MYRIAM FOURCHAUD,

prédicateurs et fondateurs de la Cité de l’Immaculée (France)

 

Chère Marie, un très grand MERCI pour ta présence quotidienne depuis le 25 juin 1981. Oui, merci pour ta fidélité, ta patience et ton amour qui nous conduisent vers Jésus. Merci pour tes messages qui sont comme une école maternelle vers le Père.

Merci pour ta présence qui attire l’Esprit-Saint en nos coeurs, car comme l’a dit saint Louis-Marie Grignion de Monfort : "Quand l’Esprit-Saint voit Marie dans un coeur il s'y précipite !"

Nous implorons ta tendresse et ton amour pour la France, afin qu’elle continue d’apporter à travers tes serviteurs le feu de l’immense Amour de Dieu au plus grand nombre. Medjugorje est une fontaine de Miséricorde pour tes enfants. Nous voulons te prier pour tous tes enfants de France, afin que poussés par le Saint Esprit dont tu es l’Épouse, ils se rendent nombreux à Medjugorje pour boire à la source de ton Coeur Immaculé.

Que ta foi, ton espérance et ta charité soient un aimant irrésistible pour nos coeurs, et qu’ainsi renouvelés, réveillés par l’amour, à ta suite, nous proclamions la Bonne Nouvelle aux coeurs les plus refroidis.

Marie Reine de la Paix, étends cette paix au coeur des guerres visibles et invisibles, afin que tous les obstacles à cette demande soient anéantis, par le Précieux Sang de ton Fils versé pour nous. Marie Reine des Anges, étends de la France à Medjugorje un pont, sur lequel avec foi, nous croyons déjà que des millions d’âmes passeront.

Nous voulons continuer d'oeuvrer pour toi et pour ton Fils Jésus, pour être participants du triomphe de ton Coeur Immaculé !

Reste avec nous encore très longtemps car nous avons vraiment besoin de toi.

Tes petits enfants bien-aimés. Amen !

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père

 

 

Medjugorje-12--parousie.over-blog.fr.jpg 

 

9ème jour de la neuvaine

À MARIE, REINE DE LA PAIX

PRIÈRE DE JOCELYNE GENTON,

guide (association "Étoile Notre Dame")

 

Ô Marie, Sainte Mère de Dieu, posez votre regard de miséricorde sur vos enfants de France. Ils se sont endormis, mais votre Coeur veille (cf : Ct 5,2). Réveillez-les, préparez-les, il est grand temps.

Ô Marie, Mère de la Divine Grâce, intercédez pour tous les Français. Qu’ils entendent l’appel du Bien-Aimé : "Viens ma soeur, mon amie, ma colombe, ma parfaite, tu es mon unique et Je t’aime" (cf : Ct 5, 2).

Ô Marie, Mère du Sauveur, aidez tous les coeurs de France à s’ouvrir au Bien-Aimé qui frappe, à Celui que leur coeur aime. Donnez-leur de se lever et de Le chercher (cf: Ct 3, 1-2).

Ô Marie, Mère très pure, aidez-nous à nous mettre en route pour le lieu où vous allez nous révéler le Sauveur : Medjugorje ; ce lieu où vous allez nous réapprendre à prier, à aimer, à adorer, à nous abandonner ; ce lieu où vous voulez nous faire redécouvrir l’humilité, la confiance, la paix, la joie.

Ô Marie, Cause de notre joie, chassez toutes les peurs qui nous empêchent d'aller à Medjugorje. Nous voulons, en nous y rendant, aider votre Coeur Immaculé à triompher. Et parce que l'Amour Divin prédominera en nous, nous pourrons devenir des témoins de votre présence.

O Marie, Mère de l’Eglise, nous voulons vous suivre sur le chemin de la sainteté, de l’amour, de la purification de tous nos péchés, des commandements de Dieu et des sacrements de l’Eglise. Nous voulons vous donner notre coeur avec toutes ses joies, ses tristesses et ses maladies, pour que vous l’ouvriez à Jésus et qu'ainsi nous puissions triompher avec Lui et avec vous.

Ô Marie, Refuge des pécheurs, faites que nous nous mettions tous en route, et sans crainte, vers cette autre montagne sainte qu’est Medjugorje.

Faites que notre pays, la France, qui a déjà reçu tant de bénédictions de Dieu, y réentende la Bonne Nouvelle du Salut et la porte à nouveau jusqu’aux extrémités de la terre, selon la mission que Dieu lui a confiée. Amen.

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père

 

 

Medjugorje-13--parousie.over-blog.fr.jpg

 

Prière de conclusion

UNE PERLE DANS UN ÉCRIN DE PRIÈRES

 

PRIÈRE DE DENISE VERJUS & CHRISTIANE SOUCILLE, fondatrice et présidente de la "Fraternité Sainte-Thérèse" (qui soutient notamment le "Village de la Mère" fondé par le Père Slavko Barbaric), HERVÉ REYNAUD, site "Chère Gospa", YOLAINE BIRONNEAU, organisatrice de convois humanitaires à Medjugorje pendant la guerre de Bosnie, ET JACQUES THOUVENOT, conseiller général de la Manche

 

Vierge Marie, aujourd'hui nous voudrions rendre grâce à Dieu pour tous les bienfaits qu'il a accordés à la France au cours de son histoire.

Merci pour tous ces hommes et toutes ces femmes qui ont permis à notre pays de se structurer et d'être représenté au niveau mondial.

Merci pour tous ceux qui, connus ou inconnus, ont lutté pour la paix et ont défendu les plus fragiles, avec pour compagnon de route la tolérance, le pardon et le respect de la personne humaine.

Merci également pour tous les saints et toutes les saintes qui nous ont transmis la foi, ont lutté contre les hérésies, ont permis à la France de reprendre courage dans les moments de doute, ont bâti des églises et des cathédrales et créé des congrégations religieuses qui, aujourd'hui encore, portent aux quatre coins du monde la joie de Jésus ressuscité.

Nous rendons grâce également pour tes venues chez nous, Vierge Marie. Les lieux où tu es apparue sont si nombreux que l'on ne peut les nommer tous !

Vierge Marie, en ce jour où notre neuvaine s'achève, nous te présentons la France, notre France, qui est si chère à ton coeur. Nous te la présentons comme une perle dans un écrin de prières.

La situation actuelle est difficile. La perle n'a plus l'éclat d'autrefois. Cela est surtout dû au fait que nous sommes nous-mêmes devenus moins purs.

À Medjugorje, tu as dit que le coeur de l'homme était comme une perle qui brillait même dans l'obscurité quand il appartenait au Seigneur. Mais tu as ajouté que quand il était divisé – un peu au péché, un peu à tout –, le coeur dépérissait et ne valait plus rien (juin 1985).

Vierge Marie, nous t'en prions : de la même manière que Dieu n'a jamais abandonné Son Église dans les périodes les plus sombres de son histoire, intercède auprès de Lui pour qu'Il n'abandonne pas la Fille Aînée de Son Église.

Oui, intercède pour la France, toi qui es la Patronne principale de notre pays. Jette un regard plein de tendresse sur les Français. Regarde tous les gens qui t'ont priée au cours de cette neuvaine et vois, chère Gospa, comme tu es aimée chez nous.

Nous te le demandons du fond de notre coeur : fais que la foi de ceux qui t'ont accueillie comme Mère s'étende au pays tout entier, de telle sorte qu'une pluie de bénédictions puisse tomber sur la France.

 

 

Medjugorje-14--parousie.over-blog.fr.jpg


Medjugorje

 

MESSAGE DE LA VIERGE DU 25 JANVIER 2012

 

« Chers enfants, avec joie, aujourd'hui encore, je vous invite à ouvrir vos coeurs et à écouter mon appel. À nouveau je désire vous rapprocher de mon Coeur Immaculé, où vous trouverez refuge et paix. Ouvrez-vous à la prière, jusqu'à ce qu'elle devienne joie pour vous. À travers la prière, le Très-Haut vous donnera une abondance de grâce, et vous deviendrez mes mains étendues dans ce monde inquiet qui languit après la paix. Témoignez de la foi, petits enfants, par votre vie, et priez pour que la foi croisse de jour en jour dans vos coeurs. Je suis avec vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

 

 

Medjugorje-wallpaper-1280-x-800--parousie.over-blog.fr.jpg

 

Message de la Sainte Gospa du 25 février 2012

 

« Chers enfants, en ce temps, je vous invite de manière spéciale: priez avec le coeur. Petits enfants, vous parlez beaucoup mais vous priez peu. Lisez, méditez l'Écriture Sainte, et que les paroles qui y sont écrites soient vie pour vous. Je vous encourage et je vous aime, afin que vous trouviez en Dieu votre paix et la joie de vivre. Je suis avec vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

 


Mon âme exalte le Seigneur,

Exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Il s'est penché sur Son humble servante ;

Désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;

Saint est Son Nom !

Son Amour s'étend d'âge en âge

Sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de Son bras,

Il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes,

Il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,

Renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël Son serviteur,

Il se souvient de son amour,

De la promesse faite à nos pères

En faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

 

 

Sainte-Gospa---Medjugorje--montage-matrix--parousie.over-bl.png


NOTE

"Cette "grande neuvaine à Marie Reine de la Paix pour que la France s'ouvre à Medjugorje" est le fruit d'un travail collectif dans lequel chacun a eu un rôle essentiel à jouer.

En janvier 2012, Sabrina Covic et Hervé Reynaud ont lancé l'idée.

Très vite, des personnes ont commencé à écrire des prières : le Père Petar Ljubicic, Sabrina Covic, Michèle Fischer, Arnaud Dumouch, Daria Klanac, Olivier Alberici, Hervé Reynaud, François-Jean Lucca, Thierry et Myriam Fourchaud, Jocelyne Genton (Étoile Notre Dame), Denise Verjus, Christiane Soucille, Yolaine Bironneau et Jacques Thouvenot.

L'ordre dans lequel les prières ont été présentées dans la neuvaine a été tiré au sort.

Notez aussi qu'avant que cette neuvaine ne soit envoyée aux participants et diffusée sur Internet, tous les textes ont été lus par le théologien Arnaud Dumouch qui n'a relevé aucune erreur de théologie.

N'hésitez pas à faire connaître cette neuvaine et à la diffuser autour de vous. En priant tous ensemble, nous sommes plus forts et la Vierge peut accomplir des miracles dans le monde et dans nos vies !"

 

 

5-armes-contre-satan.JPG


 

LETTRE DU P. LJUBICIC AUX PARTICIPANTS

 

"Bien-aimés frères et soeurs en Christ !

Je salue cordialement toutes les personnes qui ont été inspirées par la force de l’Esprit et ont lancé cette Neuvaine de prière pour la France. C’est un mouvement qui est digne d’être salué et un encouragement à faire quelque chose pour le salut des âmes.

Le plus important dans la vie, c’est de trouver et rencontrer Dieu, croire fermement en Lui, L’aimer sincèrement et par-dessus tout. Tout ce que l’homme fait est vain s’il n’a pas rencontré Dieu. Dieu peut le plus facilement et le plus sûrement être rencontré dans la prière.

La prière est avant tout une aspiration secrète : le mystère de l’aspiration de l’homme à rencontrer Dieu, à s’unir à Lui et à vivre dans l’amour, à trouver en Dieu la paix et la joie désirées, le bonheur et le salut. C’est pourquoi la prière est un besoin de notre psyché et de notre âme. La prière est une rencontre miséricordieuse et une conversation joyeuse avec le Dieu vivant et personnel.

La Vierge Marie apparaît à Medjugorje depuis plus de 30 ans et elle ne cesse de nous appeler : Priez, priez, priez avec le coeur… Personne comme Elle n’a été aussi proche de Jésus. Elle n’a jamais cessé d’avoir ce lien avec le Seigneur. Chaque jour et chaque instant. Sa vie entière a été une prière incessante comme l’a été aussi la vie de Jésus. C’est pourquoi, avec Jésus, personne ne peut être meilleur instructeur de la prière.

Patiemment et humblement, la Vierge Marie répète plusieurs fois : « Ainsi, vous comprendrez pourquoi je suis restée avec vous depuis longtemps. Je veux vous apprendre à prier…» (12 juin 1986) – « Soyez conscients, mes bien-aimés, que je suis votre Mère et que je suis venue sur terre pour vous apprendre à être obéissants par amour et à prier par amour (…) ! » (29 novembre 1984). C’est son désir ardent que l’on prie avec le coeur.

Prier avec le coeur signifie, avant tout, prier avec amour. Consciencieusement. Cela signifie prier avec tout notre être : corps et esprit, avec le coeur pur. Cela signifie s’ouvrir entièrement à Dieu. Lui donner la première place dans nos vies ; se donner entièrement à Lui. Avoir tellement confiance en Lui et attendre tout le bien de Lui. Dieu ne nous donne que ce qui est bon.

Cela signifie prier de manière recueillie et humble, offerte et confiante, constante et pieuse.

J'appelle la bénédiction de Dieu sur toutes les personnes qui ont créé cette Neuvaine et sur toutes les personnes qui la prieront et qui, ainsi, contribueront à ce que, par l'intercession de la Vierge Marie – la Reine de la Paix – descende l'Esprit Saint sur toute la France et sur le monde entier.

La Vierge Marie priera avec nous et son intercession puissante nous aidera.

Je vous salue de tout coeur.

Père Petar Ljubicic"

 

 

Sainte-Gospa--parousie.over-blog.fr--2-.jpg


 

 


 

Partager cet article
Repost0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 08:46

Benedictus--Cantique-de-Zacharie-en-latin--Saint-Jean-Ba-Ha.JPG

Benedictus

Incipit du Cantique de Zacharie

Luc 1 : 68-79

Song of Zechariah

 

 

 

In Te credo

I believe in Thee

Je crois en Toi

 

In Te credo, in Te spero, Te amo, Te adoro, Beata Trinitas unus Deus, miserere mei nunc et in hora mortis meæ et salva me. Amen.

 

I believe in Thee, I hope in Thee, I love Thee, I adore Thee, O Blessed Trinity, one God; have mercy on me now and at the hour of my death and save me. Amen.

From the Raccolta, #40, S. P. Ap., June 2, 1921

 

Je crois en Toi, j’espère en Toi, je T’aime, je T’adore, Ô Sainte Trinité, un seul Dieu ; aie pitié de moi, maintenant et à l’heure de ma mort, et sauve-moi. Amen.

Traduit de l’anglais et du latin

 

Source : http://www.preces-latinae.org


 

Alexandre-Ivanov--apparition-de-l-Archange-Gabriel-a-Zacha.jpg

Apparition de l'Archange Gabriel à Zacharie

Galerie Tretyakov, Moscou

Alexandre Ivanov

"Архангел Гавриил поражает Захарию немотой" (1857)

Третьяковская галерея, Москва

Алекса́ндр Андре́евич Ива́нов

1806—1858

 

 

Zechariah-Prophet--icone-russe-du-Prophete-Zacaharie--par.jpg

Prêtre et Prophète Zacharie

ΖαχαρίαςСвященник Захарияזכריה - زكريا

Père de Saint Jean-Baptiste

Icône russe

 

 

 

Canticum Benedictus

Cantique de Zacharie en latin

 

"67 Et Zacharias pater eius impletus est Spiritu Sancto et prophetavit dicens:

68 “ Benedictus Dominus, Deus Israel,

quia visitavit et fecit redemptionem plebi suae

69 et erexit cornu salutis nobis

in domo David pueri sui,

70 sicut locutus est per os sanctorum,

qui a saeculo sunt, prophetarum eius,

71 salutem ex inimicis nostris

et de manu omnium, qui oderunt nos;

72 ad faciendam misericordiam cum patribus nostris

et memorari testamenti sui sancti,

73 iusiurandum, quod iuravit ad Abraham patrem nostrum,

daturum se nobis,

74 ut sine timore, de manu inimicorum liberati,

serviamus illi

75 in sanctitate et iustitia coram ipso

omnibus diebus nostris.

76 Et tu, puer, propheta Altissimi vocaberis:

praeibis enim ante faciem Domini parare vias eius,

77 ad dandam scientiam salutis plebi eius

in remissionem peccatorum eorum,

78 per viscera misericordiae Dei nostri,

in quibus visitabit nos oriens ex alto,

79 illuminare his, qui in tenebris et in umbra mortis sedent,

ad dirigendos pedes nostros in viam pacis ”.

80 Puer autem crescebat et confortabatur spiritu et erat in deserto usque in diem ostensionis suae ad Israel."

 

NOVUM TESTAMENTUM, Nova Vulgata, Bibliorum Sacrorum Editio, Evangelium secundum Lucam 1.

 

 

 

Arabic-Benedictus--Cantique-de-Zacharie-en-arabe--Saint-Jea.JPG

Cantique de Zacharie en arabe

1 ﻟﻮﻗﺎ

 

 

 

"Benedictus"

Cantique de Zacharie

 

"67 Son père Zacharie fut rempli du Saint-Esprit et prophétisa en ces termes :

68 « Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, parce qu'il a visité et racheté son peuple.

69 Il nous a donné un puissant Sauveur dans la famille de son serviteur David.

70 C’est ce qu’il avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens :

71 un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la domination de tous ceux qui nous détestent !

72 Ainsi, il manifeste sa bonté envers nos ancêtres et se souvient de sa sainte alliance,

73 conformément au serment qu'il avait fait à Abraham, notre ancêtre :

74 il avait juré qu'après nous avoir délivrés de nos ennemis il nous accorderait de le servir sans crainte,

75 en marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours de notre vie.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car tu marcheras sous le regard du Seigneur pour préparer ses chemins

77 et pour donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon de ses péchés,

78 à cause de la profonde bonté de notre Dieu. Grâce à elle, le soleil levant nous a visités d'en haut

79 pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort (1), pour diriger nos pas sur le chemin de la paix.»"

 

(1) Luc 1:79 : « … éclairer… mort » : citation d’Ésaïe 9:1 :

« 1 Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière, sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort une lumière a brillé. » 

 

Source : Bible Segond 21

 


Annunciation-to-Zechariah--Saint-Gabriel-apparait-a-Zacha.jpg

Saint-Gabriel Archange apparaît à Zacharie

 

 

 

 

 

 

 

Greek-Benedictus--Cantique-de-Zacharie-en-grec--Saint-Jean-.JPG

 

 

Cantique de Zacharie en grec

 ΚΑΤΑ ΛΟΥΚΑΝ 1 

 

"67 καὶ ζαχαρίας ὁ πατὴρ αὐτοῦ ἐπλήσθη πνεύματος ἁγίου καὶ ἐπροφήτευσεν λέγων,

68 εὐλογητὸς κύριος ὁ θεὸς τοῦ ἰσραήλ, ὅτι ἐπεσκέψατο καὶ ἐποίησεν λύτρωσιν τῶ λαῶ αὐτοῦ,

69 καὶ ἤγειρεν κέρας σωτηρίας ἡμῖν ἐν οἴκῳ δαυὶδ παιδὸς αὐτοῦ,

70 καθὼς ἐλάλησεν διὰ στόματος τῶν ἁγίων ἀπ᾽ αἰῶνος προφητῶν αὐτοῦ,

71 σωτηρίαν ἐξ ἐχθρῶν ἡμῶν καὶ ἐκ χειρὸς πάντων τῶν μισούντων ἡμᾶς·

72 ποιῆσαι ἔλεος μετὰ τῶν πατέρων ἡμῶν καὶ μνησθῆναι διαθήκης ἁγίας αὐτοῦ,

73 ὅρκον ὃν ὤμοσεν πρὸς ἀβραὰμ τὸν πατέρα ἡμῶν, τοῦ δοῦναι ἡμῖν

74 ἀφόβως ἐκ χειρὸς ἐχθρῶν ῥυσθέντας λατρεύειν αὐτῶ

75 ἐν ὁσιότητι καὶ δικαιοσύνῃ ἐνώπιον αὐτοῦ πάσαις ταῖς ἡμέραις ἡμῶν.

76 καὶ σὺ δέ, παιδίον, προφήτης ὑψίστου κληθήσῃ, προπορεύσῃ γὰρ ἐνώπιον κυρίου ἑτοιμάσαι ὁδοὺς αὐτοῦ,

77 τοῦ δοῦναι γνῶσιν σωτηρίας τῶ λαῶ αὐτοῦ ἐν ἀφέσει ἁμαρτιῶν αὐτῶν,

78 διὰ σπλάγχνα ἐλέους θεοῦ ἡμῶν, ἐν οἷς ἐπισκέψεται ἡμᾶς ἀνατολὴ ἐξ ὕψους,

79 ἐπιφᾶναι τοῖς ἐν σκότει καὶ σκιᾷ θανάτου καθημένοις, τοῦ κατευθῦναι τοὺς πόδας ἡμῶν εἰς ὁδὸν εἰρήνης."

 

 

 

 

 

Benedictus (Song of Zechariah)

 King James Version: Luke Chapter 1


"67 And his father Zacharias was filled with the Holy Ghost, and prophesied, saying,

68 Blessed be the Lord God of Israel; for he hath visited and redeemed his people,

69 And hath raised up an horn of salvation for us in the house of his servant David;

70 As he spake by the mouth of his holy prophets, which have been since the world began:

71 That we should be saved from our enemies, and from the hand of all that hate us;

72 To perform the mercy promised to our fathers, and to remember his holy covenant;

73 The oath which he sware to our father Abraham,

74 That he would grant unto us, that we being delivered out of the hand of our enemies might serve him without fear,

75 In holiness and righteousness before him, all the days of our life.

76 And thou, child, shalt be called the prophet of the Highest: for thou shalt go before the face of the Lord to prepare his ways;

77 To give knowledge of salvation unto his people by the remission of their sins,

78 Through the tender mercy of our God; whereby the dayspring from on high hath visited us,

79 To give light to them that sit in darkness and in the shadow of death, to guide our feet into the way of peace."

 

 

 

 

 

 

Russian-Benedictus--Cantique-de-Zacharie-en-russe--Saint-Je.JPG

Cantique de Zacharie en russe

 

 

 

Cantique de Zacharie en araméen

Aramaic Canticle of Zechariah

 

 

 

-------------------Saint-Jean-dans-les-Mont.jpg

כנסיית יוחנן בהרים

עין כרם - عين كارم

Église Saint Jean Ba Harim ("dans les Montagnes")

"Église Saint Jean-Baptiste"

Ein Kerem (Jérusalem)

Village natal de Saint Jean-Baptiste et lieu de la Visitation

Church of St. John the Baptist

"St. John in the Mountains"

Ein Karem (Israel)

 

 

 

 

הַבְּשׂוֹרָה הַקְּדוֹשָׁה עַל־פִּי לוּקָס פֶּרֶק א

Cantique de Zacharie en hébreu 

 

בָּרוּךְ יְהוָֹה אֱלֹהֵי יִשְׂרָאֵל כִּי פָקַד אֶת־עַמּוֹ וַיִּשְׁלַח לוֹ פְּדוּת 68

וַיַּצְמַח לָנוּ קֶרֶן יְשׁוּעָה בְּבֵית דָּוִד עַבְדּוֹ 69

כַּאֲשֶׁר דִּבֶּר בְּפִי־נְבִיאָיו הַקְּדוֹשִׁים אֲשֶׁר מֵעוֹלָם 70

יְשׁוּעָה מֵאֹיְבֵינוּ וּמִיַּד כָּל־שׂנְאֵינוּ 71

לַעֲשׂוֹת חֶסֶד עִם־אֲבוֹתֵינוּ וְלִזְכֹּר אֶת־בְּרִית קָדְשׁוֹ 72

אֶת־הַשְּׁבוּעָה אֲשֶׁר נִשְׁבַּע לְאַבְרָהָם אָבִינוּ 73

לְהַצִּילֵנוּ מִיַּד אֹיְבֵינוּ וּלְתִתֵּנוּ לְעָבְדוֹ בְּלִי־פָחַד 74

בְּתָמִים וּבִצְדָקָה לְפָנָיו כָּל־יְמֵי חַיֵּינוּ 75

וְאַתָּה הַיֶּלֶד נְבִיא עֶלְיוֹן יִקָּרֵא לָךְ כִּי לִפְנֵי יְהוָֹה תֵּלֵךְ לְפַנּוֹת אֶת־דְּרָכָיו 76

וּלְהוֹרוֹת דֶּרֶךְ הַיְשׁוּעָה לְעַמּוֹ בִּסְלִיחַת חַטֹּאתֵיהֶם 77

בְּחֶסֶד אֱלֹהֵינוּ וּבְרַחֲמָיו אֲשֶׁר בָּהֶם יִפְקְדֵנוּ הַנֹּגַהּ מִמָּרוֹם 78

לְהָאִיר לְישְׁבֵי חשֶׁךְ וְצַלְמָוֶת וּלְהָכִין אֶת־רַגְלֵינוּ אֶל־דֶּרֶךְ הַשָּׁלוֹם 79

 

 

 

Hebrew-Benedictus--Cantique-de-Zacharie-en-hebreu--Saint-J.JPG

Benedictus en hébreu

 

 

 

"11 Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie, et se tint debout à droite de l'autel des parfums.

 

12 Zacharie fut troublé en le voyant, et la frayeur s'empara de lui.

 

13 Mais l'ange lui dit : Ne crains point, Zacharie ; car ta prière a été exaucée. Ta femme Élisabeth t'enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jean.

 

14 Il sera pour toi un sujet de joie et d'allégresse, et plusieurs se réjouiront de sa naissance.

 

15 Car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin, ni liqueur enivrante, et il sera rempli de l'Esprit Saint dès le sein de sa mère ;

 

16 il ramènera plusieurs des fils d'Israël au Seigneur, leur Dieu ;

 

17 il marchera devant Dieu avec l'esprit et la puissance d'Élie, pour ramener les coeurs des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé.

 

18 Zacharie dit à l'ange : À quoi reconnaîtrai-je cela ? Car je suis vieux, et ma femme est avancée en âge.

 

19 L'ange lui répondit : Je suis Gabriel, je me tiens devant Dieu ; j'ai été envoyé pour te parler, et pour t'annoncer cette bonne nouvelle.

 

20 Et voici, tu seras muet, et tu ne pourras parler jusqu'au jour où ces choses arriveront, parce que tu n'as pas cru à mes paroles, qui s'accompliront en leur temps."

 

Luc 1 : 11-20 (Louis Segond)

 

 

 

Benedictus--Cantique-de-Zacharie-en-esperanto--Saint-Jean-B.JPG

Cantique de Zacharie en Esperanto

 

 


 

 

Partager cet article
Repost0